Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

chauffage provisoire le moins onéreux possible



  1. #1
    PericHK

    chauffage provisoire le moins onéreux possible


    ------

    Bonsoir,

    J'ai une demande atypique. J'espère néanmoins pouvoir recevoir de l'aide.

    On est dans une maison en tant que locataire et on est en conflit avec le proprio justement concernant le chauffage. Je rentre pas dans les détails du litige : on est dans notre droit mais les portes se ferment autour de nous et le proprio coriace. La conséquence est que l'on ne veut pas rester trop longtemps mais l'hiver étant là, pas le choix dans l'immédiat. Et donc on n'a pas de chauffage. On est en train d'étudier les possibilités suivantes :
    - ne pas lâcher l'affaire et aller jusqu'au bout en justice sachant que l'on gagnera mais on sait pas dans combien de temps et au prix de combien de complications
    - lâcher l'affaire et acheter un poele à bois de prix que l'on re-utilisera ailleurs
    - trouver un système de chauffage le moins onéreux possible et un minimum efficace pour pouvoir passer l'hiver ou la partie d'hiver dans cette maison

    C'est donc pour le 3 ème point que je cherche de l'aide. Sachant qu'il y a une grande pièce d'environ 40-45m2 et 3 chambres (SH maison environ 120 m2), qu'il y a un conduit cheminée en bon état d'utilisation pour un poele à bois.

    Est-il envisageable (sans avoir des attentes de confort trop exigeantes) de se chauffer avec un poele à bois de prix modeste (qq centaines d'€) installé sous le conduit cheminée dans la grande pièce et qq radiateurs électriques mobiles que l'on déplacerait selon les besoins ?

    Avez-vous d'autres idées ?

    Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lustiot

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Bonjour

    Pour répondre à la question, il nous faudrait quelques éléments :
    - localisation de la maison, surface et nombre de pièces
    - état d'isolation (extrait du DPE qui est normalement obligatoire pour toute location)
    - niveau de chauffage "acceptable" / utilisation de la maison (on a pas les mêmes contraintes quand on est absent toute la journée avec des enfants à gérer le soir et le matin par ex)

    Si la solution est de trouver mieux ailleurs dans le temps de votre préavis, qq radiateurs électriques pourraient faire l'affaire mais :
    - les petits modèles soufflants sont assez bruyants et brassent pas mal d'air, ceci conviennent bien pour réchauffer une salle de bain ou une pièce rarement utilisée mais tapent vite sur les nerfs s'ils ont besoin de tourner régulièrement
    - même dans le cas de modèles mobiles "radiants", il faut tout de même faire attention au dimensionnement de l'installation électrique r/t aux puissances utilisées sur le circuit
    - vérifier la puissance souscrite auprès du fournisseur d'énergie
    - la facture électrique va s'en ressentir

    Normalement quel est le mode de chauffage de cette maison ?

    Pour info les problèmes de chauffage rentrent dans les critères de "logement décent" qui peuvent aboutir à un arrêté d’insalubrité (suspension du loyer, c'est toujours ça de pris) qui forceront le proprio à faire le nécassaire (pour vous ou les suivants)

    http://www.habiter.org/?page_id=626
    http://www.anil.org/analyses-et-comm...gement-decent/
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  4. #3
    Larzacien

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    bonjour, Il aurait quand même été intéressant de savoir quel est le type de chauffage de cette maison : central gaz ou fioul et quel est la panne, et aussi l'année de construction de la maison pour avoir une idée de son isolation qui a son importance dans le choix du chauffage, même si c'est un chauffage d'appoint..

    Mais bon. ... Pour installer un poêle, il faut que le conduit soit aux normes, et souvent il faut le tuber ce qui revient assez cher.
    Voir le site Poujoulat où c'est bien expliqué. Vous pouvez demander l'avis d'un fumiste (c'est le nom des pros qui s'occupent des conduits de cheminée.

    On peut tout à fait se chauffer avec un poêle pas cher, et pour faire de l'inertie, on peut poser quelques briques réfractaires sur le dessus, enfin s'il y a de la place. Il faut faire attention à la distance à respecter par rapport au mur.

    Pour répartir la chaleur, on peut faire fonctionner à basse vitesse un simple ventilateur posé au dessus d'un meuble et soufflant l'air parallèlement au mur pour ne pas être gêné.

    On peut aussi placer un ventilateur sur le sol, sur la pas de la porte du couloir, en dirigeant le flux vers la pièce chauffée, ainsi on pousse l'air froid du couloir qui est aussitôt remplacé par de l'air chaud qui passe au dessus du ventilateur.
    Il faut savoir que l'air chaud se stratifie, c'est à dire que l'air le plus chaud est près du plafond, et plus on approche du sol plus l'air est froid.

    Si vous installez un poêle, n'oubliez pas un détecteur de fumée et un détecteur de CO2.

    De plus un poêle, il faut le ramoner au moins deux fois par an. Et il faut en déclarer l'existence à votre assurance, sinon en cas de pépin l'assurance ne couvre pas.

    Normalement il faudrait l'autorisation du propriétaire pour installer un poêle, renseignez vous à l'ADIL tout de même pour voir ce qui est obligatoire.

    Pour les radiateurs, vous auriez les radiateurs bain d'huile à roulettes qu'il est facile de faire suivre dans la pièce où l'on se trouve. Il ne faut pas trop en faire fonctionner à la fois, sinon le compteur ne va pas suivre.

    Il existe des 2000 watts avec deux résistances indépendantes de 1000 watts chacune, et des 1500 watts avec deux résistances indépendantes de 850 et 650 watts.

    A SAVOIR, on ne met jamais le thermostat à fond, car ça ne chauffe pas plus fort, en effet la ou les résistances fonctionnent à pleine puissance dès qu'elles ont le courant donné par le thermostat. Le thermostat donne le courant plus longtemps à la résistance suivant réglage pour obtenir une température plus haute. Il n'agit que sur la durée.

    Et pour une pièce de 40 m2, à supposer que la maison ait les murs, les combles et le sol d'isolé, il faudra deux radiateurs de 2000 watts, que vous pourrez faire suivre dans les chambres lorsque vous irez vous coucher.

    N'oubliez pas les bouillottes avec des bouteilles de boisson gazeuse qui sont résistantes et eau à 60° maxi.

  5. #4
    PericHK

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Bonsoir,

    Merci de vos réponses.

    Rapidement, les détails supplémentaires :
    - on n'a pas le DPE (on savait pas que c'était obligatoire pour location)
    - la maison doit avoir 15 ans environ
    - environnement campagne donc moins chaud qu'en ville (région : sud ouest)
    - la maison est habitée toute la journée (il faudrait au moins 17 degrés)
    - le chauffage d'origine est chaudière à mazout
    - locataire précédent avait fait installer poele à bois début 2012 dont descriptif structure fixe comme suit :
    tuyau inox 304 153
    main d'oeuvre pour pose tubage et raccordement poele à bois
    tuyau isolé serie S D 153 L 500 MM
    adaptateur SP/DP D 153
    cone de finition 153
    Par contre, je ne sais pas voir de détecteur de fumée ou CO2
    et comment savoir si c'est aux normes ?

    Le pb est qu'il ne reste plus que la voie de justice et que ça va prendre du temps (commission de conciliation ne fait rien, ARS non plus).
    La problématique est que la cuve est vide depuis un moment et que le proprio veut bien faire l'attestation pour la chaudière uniquement si c'est nous remplissons la cuve. Apparemment, il faut en mettre mini 250L, et on veut pas prendre le risque de tout perdre si cuve encrassée à vider, nettoyer et re-remplir. On a proposer de remplir si proprio s'engage à déduire du loyer si pb de fonctionnement. Refusé. Evidemment, proprio sur que la chaudière marche si c'est nous qui payons mais visiblement pas dans l'autre sens. Tout ça dans un contexte d'un autre pb et d'un relationnel difficile avec proprio. Donc la conclusion est qu'on a fait une belle erreur et qu'il faut s'en sortir.

    Des éléments que vous donnez, on pourrait faire avec :
    poele basique (pouvez vous donner un ordre de prix mini à ne pas descendre au-dessous pour être sur d'avoir qqch qui fonctionne ?)
    2 radiateurs bain d'huile de 1500W (pouvez vous donner un ordre de prix ? )

    Merci bcp

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    miguel88

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    si je comprends tu as un conduit inox isolé tout neuf ? Etonnant qu un loc

  8. #6
    miguel88

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    à priori tu

  9. Publicité
  10. #7
    Michel S.

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Bonjour, tes informations m’hallucine, d'où tiens tu le descriptif du tubage ?
    En ce qui concerne le fioul ( et pourquoi pas l'eau et l'électricité) c'est le locataire qui paye,pas le proprio ...
    Quand au fait que, si je comprends bien, la chaudière n'ai pas été "testée" dans le cadre de l'état des lieux; il faut le relire, y a il eu une "réserve" à son sujet, dans le cas contraire, tout est sensé être en parfait état !
    NB: tu es probablement obligé (contractuellement) de souscrire un "contrat d'entretien" pour la chaudière .
    Je te suggère de "mettre un peu d'eau dans ton vin" (de te calmer) .
    Michel .

  11. #8
    caillou

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Bonjour,
    Pourquoi il y a des doutes sur la cuve ? ça ne fonctionne pas ? Au pire, un filtre à fioul peut faire l'affaire, ça ne coute pas un bras et ça évite d'aller au contentieux pour si peu. Sinon, aller chercher 2 jerrican de fioul domestique pour tester ?
    Pour le poele, il y a des poeles d'occasion assez abordable et pas trop mal. Sinon, les poeles à granulé aussi sont bien pour la surface.

  12. #9
    Larzacien

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    bonjour, Le chauffage mazout ne fonctionne pas parce que la cuve est vide ??? et à votre avis, qui doit la remplir ??

    Par contre vous pouvez demander au propriétaire à quand remonte le précédent entretien de chaudière. Normalement l'ancien locataire a dû le faire.

    Si la maison n'a que 15 ans, l'isolation est plutôt pas mal. Si toutes les maisons étaient ainsi, ce serait un rêve.
    Et une chaudière de 15 ans, est une chaudière récente, donc pas mal. Donc elle ne serait pas mal notée au DPE qui d'ailleurs n'est pas un document très fiable loin de là.

    On ne voit pas trop où est le problème, sans plus d'explication, mais bon.

    Si vous mettez 250 litres de mazout, et que la chaudière ne fonctionne pas, le propriétaire est tenu de la faire réparer.

    Au fait, et l'eau chaude ?? par la chaudière ou cumulus électrique ??

    Si le conduit a été tubé, il est assez facile d'installer un poêle, voyez quand même un fumiste pour qu'il vienne voir ça de près et faites vous conseiller sur le diamètre de la sortie de poêle. Mieux vaut que ça corresponde, sinon trop de tirage ou pas assez.

    Il faut aussi signaler à l'assurance lorsqu'on a un chauffage au bois.

    Un poêle à pellets c'est cher au moins 2500 euros.

  13. #10
    miguel88

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    oui on dirait qu il y a un conduit inox isolé tout neuf , quand on voit le prix du ml je doute qu un locataire installe cela à sa charge ..ou alors avaec arangement sur le loyer..
    en fait la question de depart est quel probléme de chaudiere empeche son fonctionnement ?

  14. #11
    PericHK

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    merci de vos réponses.

    le tubage c'est bien fait par locataire qui est parti avec son poele. Il y a un autre pb de fond dans la maison et c'est surement al raison du départ moins d'un an et 1/2 après tubage
    donc installation ok et vérifier que la sortie du poele corrspond bien au tubage.
    merci

    la chaudière : c'est pas le pb ici. Il est exigé de mettre 250L de fioul pour tester. Si ça marche pas car cuve encrassée, on perd tout. C'est au proprio de faire en sorte que la cuve ne soit aps vidée et de faire le test.
    justement il n'y a pas eu d'entretien depuis un bon moment et d'après le laisse entendre que ça ferait pas mal d'années qu'elle n'a pas été utilisée. Rien de clair. On a proposé d'avancer les 250L pour faire le test à rembourser s'il fallait vider et nettoyer car système en mauvais état (ce qui voudrait dire que proprio en paye rien si ça marche) ... pas de suite. Tout ça a été vérifié et on est dans notre droit : ce n'est pas à nosu de payer pour émettre le certif de bon fonctionnement surtout avec les doutes que justement ça marche pas si bien que ça. C'est pas une histoire de mettre de l'eau dans son vin : on est pas vraiment des acharnés à emmerder les autres
    En fait la maison doit plutôt avoir 20 ans puisque maintenant je me rappelle que le plombier a dit que la chaudière avait 18 ou 19 ans

  15. #12
    Jean-Pierre43

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Bonjour, Il faut en principe mettre pas mal de fuel dans la cuve vide pour tester la chaudière mais on doit pouvoir relier le tuyau d'arrivée du fuel à la chaudière en le dévissant du filtre et le trempant dans un jerrycan.

    J'ai eu des problèmes assez semblable. Sinon un propriétaire doit fournir un logement avec un moyen de chauffage adapté et c'est à sa charge de faire certifier.

    JP

  16. Publicité
  17. #13
    Larzacien

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    bonjour, Une cuve n'est jamais tout à fait vide et il y a un bouchon bas pour vider la partie la plus basse et voir si c'est encrassé, et faire sortir la M..... s'il y en a. On peut rincer avec un peu de mazout si besoin et voilà.

    Si personne ne veut faire le premier pas... ça peut durer.

    Normalement, on doit vous donner un logement avec l'entretien de la chaudière déjà fait à votre entrée, ensuite c'est vous chaque année qui faites l'entretien. Même si la maison a 20 ans, c'est plutôt pas mal comme isolation.

    Il y a une telle phobie du mazout, même s'il a son avenir derrière lui, que certains locataires ne veulent pas du tout l'employer pour se chauffer. Même s'il est cher, le prix à payer est proportionnel à la conso. Et dans le sud ouest, ce n'est pas le pôle nord, on ne consomme guère plus qu'en bord de mer, c'est dire. Proposez au propriétaire de vous payer 50 litres de mazout pour pouvoir essayer, et vous allez l'acheter en jérrican, car la cuve devrait en contenir un peu au moins pour essayer.

    Ce serait à Strasbourg, je comprendrais que les gens pinaillent. Le propriétaire doit en avoir un peu raz le bol des locataires, l'un ne veut pas utiliser le mazout, ou plutôt ne veut pas faire remplir la cuve, la preuve, le précédent la complètement vidée, et puis plus rien, il est passé au chauffage au bois.

    Bon, si vous voulez partir, vous vous débrouillez avec les moyens du bord, et un poêle à 350 euros de brico dépôt peut faire l'affaire, enfin si vous ne le faites pas venir rouge en le bourrant de bois et tirage plein pot, sinon beaucoup même des plus chers ne résisteraient peut-être pas.
    Dernière modification par Larzacien ; 07/11/2013 à 16h17.

  18. #14
    PericHK

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    merci des divers renseignements

    par contre, je trouve assez déplacé certains commentaires. J'imagine bien qu'il existe des locataires profiteurs et arnaqueurs mais il vaudrait mieux éviter de faire des généralités.
    en tout cas, si c'est aussi simple que vous le dites, je me demande pourquoi proprio ne demande pas au plombier mandaté de procéder ainsi ce qui lui permettrait de répondre à ses obligations légales sans pb. En tout cas, on nous exige de verser 250l de mazout sans garantie de pouvoir les utiliser pour le chauffage.

  19. #15
    mikegive

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Mais d'où sort l'idée que la cuve serait encrassée ???
    Une cuve de 15 ans !
    Il y a surement un peu de dépot au fond comme dans toutes les cuves , mais dans celle-ci qui est NEUVE en fait, ça va pas aller loin !
    Il faut seulement attendre 1 heure ou 2 après remplissage que les éventuelles impuretés soient retombées.
    Et puis c'est pas 250 litres qu'il faut mettre pour se chauffer l'hiver mais plutot 1000 ou 2000 Litres !
    De toute façon si la chaudière n'a pas été testé lors de l'état des lieu le locataire peu mettre en demeure le propriétaire de faire les réparations au début de la saison de chauffe;
    Donc il n'y a aucun "risque" dans cette affaire.
    Beaucoup de bruit pour rien !

    Une chose est sûre: Ce n'est pas au propriétaire de payer le fioul !

  20. #16
    PericHK

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    je pense que ça serait bien d'arrêter la discussion sur le mazout puisque ce n'est pas le sujet, que ça dérive en transformant mes propos et qu'en plus les info sont assez variables et contradictoires sur le sujet
    pour tous ceux qui s'inquiètent pour le pauvre proprio : on ne va absolument pas lui demander de payer et on va se débrouiller comme on peut. J'espère que tout le monde est rassuré.

  21. #17
    Larzacien

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    bonjour, il faut savoir aussi que le fioul se décante de toutes façons, c'est pourquoi il ne faut pas faire le plein avec la chaudière en marche et l'arrêter lorsqu'on fait le plein et attendre un bon moment pour que les impuretés qu'il peut contenir se dépose.

    Et le mazout qui part dans la chaudière n'est pas pris complètement au fond.

    Bon, mais je crois qu'entre propriétaire et locataire, c'est un dialogue de sourds.

  22. #18
    Tam

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Bonsoir, Sur mon ancienne installation fioul (chuaffage +ECS), je n'ai jamais pris la précaution d'arrêter la chaudière pendant les livraisons.
    17 saisons sans problèmes avec seulement 2 changements préventifs de gicleur au total.
    Fin de vie de la chaudière par panne électronique

    Pour revenir au sujet, pour moi en provisoire je prendrais des radiants sur roulettes et avec une bonne régulation (surveiller promo chez lidl )

  23. Publicité
  24. #19
    herve78500

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Même expérience,
    J'ai eu une chaudière fioul pendant 23 ans, je n'ai jamais fait nettoyer les 3 cuves en parallèle que j'utilisais et je n'ai jamais eu de problème car il y avait un filtre à particules comme c'est obligatoire et je nettoyais ce filtre une fois par an. Bien sûr il peut arriver que le camion citerne ait chargé un fond de cuve et là c'est la catastrophe.
    Pour faire un essai de marche de la chaudière un jerrycan de 20 L suffit.
    A+
    Herve

  25. #20
    PericHK

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    merci de ces infos.
    et donc je me demande de plus en plus pourquoi proprio ne peut pas finaliser l'essai de la chaudière si 20L suffisent.

    vous êtes tous unanimes là dessus ?
    je peux relancer proprio et plombier mandaté par proprio en demandant de finaliser l'essai avec 20L ?


    pour l'encrassement de la cuve
    des infos que j'ai eues, le risque viendrait du fait que l'utilisation a été interrompue et on n'arrive même pas à savoir depuis quand exactement puisque plombier laisse entendre depuis très longtemps

    c'est d'ailleurs intéressant car j'ai l'impression qu'en fait tout le monde nous incite à choisir poele à bois (à l'achetant à nos frais évidemment ...)
    Dernière modification par PericHK ; 08/11/2013 à 21h17.

  26. #21
    PericHK

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    est-ce que c'est bien environ 20 ans la vie d'une chaudière à mazout ?
    parce qu'elle serait donc en fin de vie à 18 ou 19 ans

  27. #22
    lustiot

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Citation Envoyé par PericHK Voir le message
    merci de ces infos.
    et donc je me demande de plus en plus pourquoi proprio ne peut pas finaliser l'essai de la chaudière si 20L suffisent.
    Parce que sa chaudière est morte depuis longtemps et qu'il compte sur les locataires pour se débrouiller question chauffage ?
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  28. #23
    PericHK

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    les suppositions ça m'intéresse pas trop
    je voudrais juste savoir si je peux insister auprès du plombier en lui demandant pourquoi il ne finalise pas l'essai de la chaudière avec 20L puisque après renseignement ça semble possible
    car 20L je veux bien les payer !
    le pb est que je ne connais pas ce mode de chauffage donc c'est difficile d'argumenter auprès d'un pro qui dit le contraire de ce que disent certains membres du forum

  29. #24
    chatelot16

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    250 litre de fioul ne seront pas perdu si la chaudiere ne marche pas ... il suffit de les remettre dans quelque bidon pour les donner a quelqu'un qui utilise du fioul

    et si tu n'a pas confiance dans le plombier , dans le genre veut te faire payer un contrat d'entretient exagéré ... tu peu toujours essayer de faire venir un autre plombier

    si tu nous disait comment est faite ta cuve on pourait savoir d'ou vient cette histoire de 250 litre ... en general on peut faire marcher avec moins que ça
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  30. Publicité
  31. #25
    yves35

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    bonsoir,

    peut être essayer de téléphoner à un autre plombier pour lui demander si c'est possible de faire un essai avec un jerrican? y a t'il sur le dessus de la cuve la possibilité de démonter l'arrivée (ou départ ) de fuel pour le plonger dans le jerrican?

    Sinon pour la durée de vie de la chaudière ,le fait de ne pas avoir été utilisée par le précédent augmente sa durée de vie.

    comment se fait l'eau chaude? avec un cumulus électrique?

    Le fait que la cuve soit vide peut indiquer qu'elle est tombée en panne sèche , donc que la chaudière marchait....ou alors ce sont des vicieux qui ont vidé la cuve à la main

    tentez de vous rapprocher d'une association de consommateurs pour savoir la bonne marche à suivre. Lisez votre bail pour savoir quoi est à la charge de qui. Une visite d'entretien est une chose ,des réparations lourdes,une autre .

    Sinon se chauffer au bois n'est pas stupide s'il y a qqun à la maison en continu , mais c'est un peu de discipline...ne prenez pas un poêle trop puissant, allez fouiner sur le bon coin

    yves

  32. #26
    herve78500

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Le PCI fioul est d'environ 10 kWh/L, donc 20 L correspondent à 200 kWh avec un rendement de 85% on arrive à 170 kWh utiles
    170 kWh utiles correspondent à une durée de marche de 17 h pour 10 kW ou de 8,5 h pour 20 kW ou encore 5,7 h pour 30 kW.
    Dans tous les cas cette durée est largement suffisante pour un essai à partir d'un jerrycan de 20 L.
    Par contre pour un essai avec la cuve, 20 L ne suffisent pas, il faut nettement plus*: 100 L ou 200 L suivant le volume et la forme de la cuve.
    Pourquoi le plombier n'a-t-il pas proposé la solution du jerrycan*?
    A mon avis c'est parce qu'elle implique plus de travail et plus de matériel de sa part*: il faut déconnecter le circuit hydraulique, par exemple au niveau du flexible d'alimentation du brûleur. Ces 2 flexibles, assez courts, ne peuvent être plongés directement dans un jerrycan, il faut rajouter un bout de tuyau sur chacun. On peut par exemple utiliser un tube cuivre coudé qui plonge dans le jerrycan et qui vient se raccorder sur le flexible. Tout doit être très propre car on est en aval du filtre d'arrivée fioul et il faut avoir à sa disposition ce petit matériel. Tout cela ajoute un peu de temps à passer pour l'intervention.
    A+
    Herve

  33. #27
    Larzacien

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    bonjour, 250 litres, c'était la livraison minimum pour qu'un camion se déplace pour livrer,

    Dans la cuve, il faut qu'il y en ait sufisamment pour que la chaudière puisse en avoir, car le mazout n'est pas puisé au fond pour ne pas avoir de saletés qui aillent dans la chaudière.

    Si la maison n'a que 15 à 18 ans, la chaudière n'a pas plus, et une chaudière tient bien plus longtemps que ça, surtout si elle est restée au repos.
    Dernière modification par Larzacien ; 09/11/2013 à 12h55.

  34. #28
    chatelot16

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    Le PCI fioul est d'environ 10 kWh/L, donc 20 L correspondent à 200 kWh avec un rendement de 85% on arrive à 170 kWh utiles
    le vrai probleme est la ! vu le prix du fioul actuel ça fait presque le même prix que l'electricité , donc pourquoi se casser la tête avec le fioul qu'il faut payer en bloc a la livraison , alors que l'electricité se paye après l'avoir consomé

    les 2 premiere solution d'avenir c'est le bois , ou la pompe a chaleur electrique , la solution ultime c'est les 2 a la fois gazogene a bois , moteur cogeneration et pompe a chaleurs

    fioul ou electricité simple c'est pour perdre son argent

    donc le bois est la solution la plus raisonable a court terme

    pour en dire plus il faut entrer dans les detail et le demandeur ne donne pas beaucoup d'information permettant de repondre
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  35. #29
    Tam

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    Pour qu'il n'y ait aucune interruption ni de chauffage ni d'ECS, une chaudière fioul a du tourner jusqu'à la minute où elle a cédé sa place à sa remplaçante.
    Comment a-t-elle continué à tourner sans sa cuve de 2000 litres ? ( Un silo avait pris sa place depuis plusieurs semaines )

    Réponse en image:

  36. #30
    PericHK

    Re : chauffage provisoire le moins onéreux possible

    merci de vos explications
    je comprends mieux le pourquoi du comment sur l'utilisation du mazout pour le test. il est possible de toute façon que l'attestation remise par le proprio après le test nécessite un test qui utilise la cuve.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bonsoir,

    peut être essayer de téléphoner à un autre plombier pour lui demander si c'est possible de faire un essai avec un jerrican? y a t'il sur le dessus de la cuve la possibilité de démonter l'arrivée (ou départ ) de fuel pour le plonger dans le jerrican?

    Sinon pour la durée de vie de la chaudière ,le fait de ne pas avoir été utilisée par le précédent augmente sa durée de vie.

    comment se fait l'eau chaude? avec un cumulus électrique?

    Le fait que la cuve soit vide peut indiquer qu'elle est tombée en panne sèche , donc que la chaudière marchait....ou alors ce sont des vicieux qui ont vidé la cuve à la main

    tentez de vous rapprocher d'une association de consommateurs pour savoir la bonne marche à suivre. Lisez votre bail pour savoir quoi est à la charge de qui. Une visite d'entretien est une chose ,des réparations lourdes,une autre .

    Sinon se chauffer au bois n'est pas stupide s'il y a qqun à la maison en continu , mais c'est un peu de discipline...ne prenez pas un poêle trop puissant, allez fouiner sur le bon coin
    yves
    d'après proprio : fin d'utilisation de la chaudière due au fait que locataire précédent aurait préféré chauffage au bois pour raisons économiques et aurait abandonné mazout une fois la cuve vide.
    effectivement, il y a un cumulus électrique pour l'eau chaude qui semble récent. Aucune idée de quand il a été installé et de qui l'a installé.
    le bail ne mentionne rien sur le chauffage et malheureusement on a été un peu stupide l'edl ne mentionne même pas l'existence du chauffage au mazout juste la cheminée pour le poele à bois (puisque proprio imposait qu'on choisisse mode de chauffage à la signature de l'edl et donc on avait dit au début qu'on était intéressé par poele à bois). C'était avant de connaître l'autre pb de la maison et surtout de comprendre que rien ne serait fait à ce sujet.

    on s'est déjà renseigné auprès asso et ils conseillent de faire venir huissier pour constater et voie de justice tout en recionnaissant que ça va pas nous donner du chauffage tout de suite.

    Donc je crois que le poele à bois va être la solution.


    ***********

    qu'entendez-vous par "demande de la discipline" ? pour prendre l'habitude concernant l'alimentation en bois et la surveillance ?
    pour la puissance : que conseilleriez vous ? trop puissant serait à partir de combien ?

    Merci bcp

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. le chauffage (au fuel) pour les nuls (du moins 1 nul)
    Par Ruzdu dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 09/11/2017, 15h48
  2. Chauffage moins cher vs isolation (aspect économique)
    Par SK69202 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 86
    Dernier message: 24/01/2012, 10h38
  3. Capteurs de débits et de pressions peu onéreux
    Par p-a00 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/03/2010, 10h50
  4. Chauffage provisoire...en pensant au futur
    Par doudou2rennes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 21/10/2008, 18h11
  5. raccordement provisoire chauffage par le sol
    Par BOB92 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/11/2007, 00h07
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...