Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?



  1. #1
    Stuntmarc

    Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?


    ------

    Bonjour à tous,

    Je commence la rénovation complète d'un atelier que je transforme en habitation.
    Je commence à m'attaquer à l'isolation.

    L'ancien propriétaire avait isolé les rampants des combles aménagés avec 1 couche d'isolant mince sous les chevrons puis 75 mm de laine de verre sous l'isolant mince.

    Mais il n'avait pas isolé entre les chevrons, ce que je veux faire.

    Pensez vous que cela pose un problème de laisser l'isolant mince entre la 1ère couche de laine de verre entre chevrons et la seconde couche de laine de verre ?

    Le garder me permettrait de maintenir en place la laine de verre entre chevrons facilement...et peut être d'améliorer (ou non) l'isolation...

    Merci de votre aide.

    Marc

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Larzacien

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    bonjour, Il faudrait, au minimum, laisser un espace pour de l'air, si vous collez la laine de verre à cet isolant, ça risque de faire des problèmes.

    Regardez déjà si ce qu'il y a déjà se comporte bien. Essayez de décrocher l'isolant dans un coin, voir si ça ne sent pas le moisi par exemple.

  4. #3
    Stuntmarc

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Bonsoir et Merci de votre réponse.

    Il va exister une lame d'air d'environ 2 cm entre les tuiles et la 1ère couche de laine de verre.

    J'ai déjà regarder sous l'isolation actuelle et il n'y a pas d'humidité. L'ensemble parait en bon état.
    IMG_0426.jpg

    En quoi laisser cet isolant mince entre les 2 couches de laine de verre poserait-il un problème ?
    Manque de respirabilité des matériaux ?
    Blocage de la vapeur entre les 2 couches ?
    Je pensais faire des ouverture dans l'isolant mince pour le rendre respirant, comme lorsque l'on lacère le kraft collé à l'isolant minéral lorsqu'on met 2 couches.

    Qu'en pensez vous ?

    Marc

  5. #4
    poulif

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Bonjour,

    Risque de condensation effectivement et surtout montage inutile, ce type d'isolant ne fonctionnant qu'avec 2 lames d'air.
    Le mieux pour le valoriser tout de même, serait de le monter à l'intérieur, sous les 2 couches de LDV, et ensuite de faire la finition sur tasseaux de 20mm.
    Mais je n'ai pas bien compris votre organisation ? Vous cassez tout ou vous isolez par le toit ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Vince44

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Salut,

    A mon avis, il y a moins de risque potentiel pour l'isolant si tu rajoutes de la laine de verre côté froid de l'isolant mince. C'est côté chaud qu'est le risque de condensation, entre l'isolant mince et la laine de verre actuelle, surtout si le pare vapeur (kraft) de la laine de verre actuelle est mal posé/jointé. Maintenant, clairement, si tu démonte la toiture : sarking!

    Par contre, si tu fais ce que tu projette y'a moyen que tu perdes en confort d'été du fait que tu vas perdre le côté réfléchissant et la bonne ventilation de la toiture... Pas sûr que le gain d'isolation permette de compenser cette perte pour ce qui est de l'été...

    A+

    Vincent

  8. #6
    Stuntmarc

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Bonjour,
    Donc je donne plus d'infos pour être sur de me faire comprendre.
    Je refais l'isolation des rampants. Je retire l'isolant mince qui est agrafé aux chevrons et les 75 mm de LDV entre l'isolant maince et le placo.
    Je vais ré isoler avec 75 mm de LDV entre les chevrons (il n'y avait rien avant) puis une 2ème couche de LDV croisée de 120 mm entre les pannes.
    Je me demandais juste si je pouvais réutiliser l'isolant mince en complément, et si oui avec quel type de montage ?
    Mais suite à vos commentaires et la nécessité (apparemment) de devoir laisser 2 cm de lame d'air de chaque coté de l'isolant mince, je pense que je vais rester sur une isolation 100% LDV.
    Me suis je bien fais comprendre ? (désolé je suis novice en isolation)
    Merci
    Marc

  9. Publicité
  10. #7
    ericd60

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Citation Envoyé par Stuntmarc Voir le message
    (désolé je suis novice en isolation).....
    Plus pour longtemps !! Ton resume est exact. Bon courage.
    Pour que l'isolant mince fonctionne, il faut bien ces 2cm de couche d'air "immobile" devant et derriere sinon c'est comme si tu avais un tisonnier en chocolat !

  11. #8
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Je vais ré isoler avec 75 mm de LDV entre les chevrons (il n'y avait rien avant) puis une 2ème couche de LDV croisée de 120 mm entre les pannes.
    Horreur !!! Il ne faut surtout pas mettre d'isolant entre chevrons au contact des liteaux , car on doit laisser la sous face des tuiles respirer : laisser au minimum 4 à 6 cm entre les tuiles et l'isolant ..
    Et veiller à assurer l'entrée d'air (avec moustiquaire et anti piafs ) et une sortie en haut , chatières ou faitage ventilé au choix

    Pour le reste , si tu veux assurer une bonne isolation , pas le choix : prévois un contre lattage + ou moins déporté par rapport aux chevrons pour pouvoir mettre l'épaisseur désirée de l'isolant LDV ou LDR , créer la lame d'air de 2 cm ,poses l'isolant mince , soigneusement jointoyé entre les lés , sans oublier les cordons de mastic entre lés et murs , etc.. ,ensuite les lattes de fixation par dessus l'isolant mince , puis le parement de ton choix : plaques de plâtre ou fermacell ou lambris..

    Bon courage .

    PS : il faudrait pouvoir placer si possible une membrane HPV (hautement perméable à la vapeur d'eau ) et plus ou moins réfléchissant pour le confort d'été :
    Delta Energy+ , ou Tyvek métallisé , etc..à agrafer entre chevrons , tout en laissant la lame d 'air de 4cm entre les liteaux des tuiles et cette membrane .
    En bas , assures-toi que la membrane HPV déborde sur le chéneau ou la gouttière . en cas e tuile brisée , ta laine de verre sera à l'abri des infiltrations d'eau et des condensations .

  12. #9
    lucienpel

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Bonjour
    si il s'agit d'une couverture en tuiles sans écran de sous toiture le DTU demande une lame d'air (ventilée)
    de 2cm minimum entre la sous face des liteaux support de couverture et le dessus de l'isolant.
    Si il est en bon état vous pouvez toujours utiliser l'isolant mince (qui presque à coup sur n'est pas HPV),
    comme pare vapeur indépendant (donc coté chaud). Moyennant quelques précautions, chevauchement
    des lès, mastic à la pompe en périphérie,.......il servira également de membrane d'étanchéité à l'air.

  13. #10
    Jypou

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Pour le reste , si tu veux assurer une bonne isolation , pas le choix : prévois un contre lattage + ou moins déporté par rapport aux chevrons pour pouvoir mettre l'épaisseur désirée de l'isolant LDV ou LDR , créer la lame d'air de 2 cm ,poses l'isolant mince , soigneusement jointoyé entre les lés , sans oublier les cordons de mastic entre lés et murs , etc.. ,ensuite les lattes de fixation par dessus l'isolant mince , puis le parement de ton choix : plaques de plâtre ou fermacell ou lambris..
    En clair, de l'extérieur vers l'intérieur: tuile, air, couche mince pour le confort d'été, 2cm d'air, LDV ou LDR.

    Mais ne pas mettre d'isolant mince après la LDV ou LDR, car il ne protégera pas du rayonnement pour le confort d'été. Si cet isolant mince fait 11mm, il n'isole pas mieux du froid que 11mm de LDV ou LDR.

  14. #11
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Mais ne pas mettre d'isolant mince après la LDV ou LDR, car il ne protégera pas du rayonnement pour le confort d'été
    Objection Votre Honneur !

    S'il est en bon état , il jouera le rôle de pare-vapeur et d'isolant réflectif pour l'Hiver avec une pose correcte + scotch et mastic aux angles et joints .
    De par sa pose , avec contrelattes ou rails supports du futur parement , cet isolant mince réutilisé aura au mieux un R de 1.4 à 1.6 : R=0.9 à 1 pour l'isolant mince en lui-même + 0.5 pour la lame d'air immobile entre tasseaux de fixation .
    Une partie de la chaleur intérieure fuyant à travers le toit en hiver est renvoyée vers l'intérieur .
    De plus , on crée un "vide technique" pour faire passer les gaines électriques et autres entre isolant mince et parement intérieur

    Bon Lundi de Pâques !

  15. #12
    Jypou

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    cet isolant mince réutilisé aura au mieux un R de 1.4 à 1.6 : R=0.9 à 1 pour l'isolant mince en lui-même + 0.5 pour la lame d'air immobile entre tasseaux de fixation .
    Une partie de la chaleur intérieure fuyant à travers le toit en hiver est renvoyée vers l'intérieur .
    En supposant cet isolant constitué de polystyrène (épaisseur totale 11mm) et de feuille d'aluminium, on trouve une résistance thermique à la conduction R=1/hi+1/he+e/lambda (je néglige la résistance de l'aluminium) et
    lambda=0.03 pour le polystyrène
    e=0.011
    1/hi+1/he=0.13
    donc R=0.13+0.011/0.03=0.4 . A cette valeur, il convient d'ajouter l'incidence de la réflexion du rayonnement.

    Le rayonnement est proportionnel à la température (en Kelvin) coté intérieur puissance 4 moins temp coté ext puissance 4. Cela entraine que R de l'isolant mince est extrêmement sensible à l'écart de température intérieur/extérieur contrairement à un isolant traditionnel pour lequel R ne dépend quasiment pas de la température.(je suppose pour simplifier que la réflexion est proportionnelle au rayonnement)
    Donc quand tu dis R=0.9 à 1, il est très important de préciser pour quelle température intérieure et extérieure.

    Par suite, cet isolant sera beaucoup plus efficace sous les tuiles chauffées au soleil en été que dans un environnement plus tiède entre la LDV et le parement intérieur.
    Il nous reste plus qu'à chercher des œufs!
    Dernière modification par Jypou ; 21/04/2014 à 08h59.

  16. Publicité
  17. #13
    Jypou

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Donc quand tu dis R=0.9 à 1, il est très important de préciser pour quelle température intérieure et extérieure.
    si les température sont proches, R est proche de 0.4. Ce qui est décevant.

  18. #14
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    En supposant cet isolant constitué de polystyrène (épaisseur totale 11mm) et de feuille d'aluminium, on trouve une résistance thermique à la conduction R=1/hi+1/he+e/lambd
    Les valeurs que j'ai donnés - cités de mémoire - viennent du rapport sur les PMR /IMR édités par le CSTC belge , corroborés par le CSTB , et se basent sur un PMR de 25 à 30mm du meilleur IMR multicouches testé ( rien à voir avec les 11mm que tu cites )
    valeurs peut-être un poil optimistes , j'avoue ne pas avoir bien étudié ligne par ligne ce rapport long comme la bible
    1/hi+1/he=0.13
    Je relève une p'tite erreur dans tes calculs ..
    D'après H Silve pour ne citer que lui , la résistance d'une lame d'air faiblement ventilée entre l'isolant mince réfléchissant et la paroi du parement intérieur est presque égal à 0.18 ~0.20 ;en prenant en compte l'effet réflecteur , cela peut atteindre 0.22 pour un flux ascendant .
    Rajoutons la résistance thermique intrinsèque du PMR de 25mm d'épaisseur, qu'on peut assimiler à du PSE de 25mm d'épaisseur (lambda 0.032) ...R= 0.78
    Avec les résistances thermiques superficielles : 0.78 + 0.18 = 0.96 .. ou 0.78+0.22 = 1

    D'accord , j'étais peut-être un peu loin du compte en citant un R de 1.4 , qui correspond d'ailleurs au meilleur cas de figure des deux lames d'air non ventilées de part et d'autre du PMR .
    Rien n'empêche de placer 1cm d'air entre l'isolant LDV ou LDR et l'IMR avec des lattes lors de la pose .
    Bonne soirée

  19. #15
    cchristof

    Re : Isolant mince entres couches de laine de verre ? Bonne ou mauvaise idée ?

    Bonjour,
    Extrait des Règles Th-U fasc4 §3.8.7 Produits réfléchissants en italique :
    « Le coefficient de transmission thermique utile des parois intégrant un
    produit réfléchissant depend des parametres suivants :
    • Nature (à bulles, multicouches, etc.) et épaisseur du produit.
    • Emissivités des deux faces et effet du vieillissement sur l’émissivite
    (dépôt de poussière, altération de la surface…).
    • Nombre de lames d’air adjacentes au produit (0, 1 ou 2 lames d’air),
    leur étancheite a l’air vis-a-vis de l’ambiance extérieure, la température
    moyenne de la lame d’air et la différence de température entre
    les faces en vis-a-vis.
    • Sens du flux traversant la paroi (horizontal, vertical ascendant, vertical
    descendant).
    • Ponts thermiques intégrés générés par les systèmes de fixation du
    produit (agrafes, solives, etc.).
    NB : Une attention particulière doit être portée lors de la mise en oeuvre du produit
    pour éviter les risques de pathologies liées notamment à la dégradation de
    la charpente en bois. »


    Suivent deux tableaux pour l'application :
    • Une qui donne la résistance thermique intrinsèque du sandwich selon le type et l’épaisseur.
    • L’autre qui donne des résistances thermiques à prendre en compte pour les lames d’air selon leur ventilation, le sens du flux et l’émissivité du PMR (si justifiée par un avis technique).

    Bref, comme dit précédemment, on voit bien qu’il n’y a pas de miracle, et des risques.

Discussions similaires

  1. Association isolant mince et laine de verre...
    Par luke48 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 08/03/2017, 16h28
  2. isolation des comble avec isolant mince 24 couches
    Par midou22100 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/03/2014, 09h54
  3. isolation sous combles aménagées laine de verre ou isolant mince
    Par icia19 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 09/10/2011, 23h16
  4. ajout isolant mince sur laine de verre avant lambris
    Par grish dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/06/2011, 20h07
  5. isolation avec isolant mince et laine de verre
    Par jroubi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 02/09/2010, 19h34
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...