Répondre à la discussion
Page 40 sur 40 PremièrePremière 40
Affichage des résultats 1 171 à 1 197 sur 1197

Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra



  1. #1171
    casper07

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra


    ------

    ... oups je crois que j'ai ma réponse : pas possible en RT2012, de faire passer le poele en chauffage principal et d'ajouter des radiateurs dans la même pièce. Ou même d'imaginer une "réservation" pour les installer plus tard (après ce fichu contrôle RT2012...)

    Bref, je vais voir avec l'archi, pour abandonner cette idée. Le poêle suffira dans le séjour, et des radiateurs d'appoint dans les pièces annexes Sdb/chambre.

    -----

  2. Publicité
  3. #1172
    xf38

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Bonjour casper07,

    En effet, tu as ta réponse!

    A noter: cette exigence (pas de radiateur élec dans la pièce du poêle) permet de considérer le poêle à bois comme chauffage principal, et donc ajouter le coefficient McGES=0,3 pour le calcul du Cepmax:
    Cep max = 50 x Mtype x (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf+ McGES)
    C'est tout à fait logique, car si on laisse la possibilité de se chauffer à l'électricité, potentiellement le poêle à bois pourra être utilisé comme appoint uniquement, et l'impact environnemental ne sera plus du tout le même. Il y a une certaine cohérence dans la RT2012 qu'il faut saluer. On peut regretter, cependant, cette exigence de régulation (personnellement je trouve ça très contraignant et inutile pour les poêles à bois, sauf dans certains cas).
    Autre point d'attention: avoir un chauffage principal au bois permet d'appliquer un coefficient supplémentaire de 0,3 sur le Cepmax, pour atteindre les exigences de la RT2012 (le Cep max à respecter est augmenté de 30%). A mon avis, cela ne doit pas être fait au détriment de l'isolation! Il vaut mieux soigner au maximum la conception de la maison (isolation par l'extérieur, ponts thermiques, apports solaires...) pour faire baisser le Cep au maximum, et ensuite penser au chauffage au bois. On y gagnera en confort, en consommation d'énergie, en émissions de GES... C'est le principe du scénario Négawatt (sobriété-efficacité-renouvelables). Plus la maison est isolée, plus les appoints élec seront inutiles.

    En effet, si ta maison est bien isolée par l'extérieur, que tes pièces de vie sont assez ouvertes, que ta maison est assez compacte... bref bien conçue et bioclimatique, alors tu n'auras pas besoin de ces radiateurs d'appoint (même dans les pièces éloignées). Surtout avec un bon poêle de masse dans le salon!
    Je te donne mon retour d'expérience, qui vaut ce qu'il vaut: poêle de masse installé en 2008 dans une maison de 100m² de 1979 relativement peu isolée par l'intérieur (10cm dans les murs, 17cm dans le toit), initialement chauffée à l'électrique (et située à 1200m d'altitude). On a utilisé parfois, par période de grand froid, les appoints élec dans les pièces éloignées du poêle.
    On a isolé par l'extérieur notre maison en 2016 (avec un R=5), et on est en train d'isoler le toit (R=10). Depuis qu'on a fait l'isolation extérieure, on n'allume plus jamais les radiateurs électriques, dans toute la maison! Et maintenant que le toit est isolé, il y a zéro chances qu'on les utilise à nouveau (je pense même en démonter certains). Il faut dire aussi qu'on accepte des températures dans les chambres relativement basses (s'il y fait 14°C par grand froid, ça ne nous dérange pas). Je ferai un retour à la fin de l'hiver pour vous dire comment ça s'est passé!

    L'argument qui consiste à dire "il faut garder des radiateurs pour pouvoir chauffer la maison à l'avance au retour de vacances" est à mon avis mauvais. Ce cas-là arrive tellement rarement (enfin, peut-être pas pour tout le monde!), qu'on peut bien avoir "froid" quelques heures au retour de vacances, on met une doudoune et puis voilà. On allume le poêle dès qu'on arrive, et on mange une soupe devant le poêle Mais on touche là à une notion assez subjective du confort, je crois personnellement qu'il faut savoir renoncer à un confort "total" si on veut être cohérent écologiquement, pour la planète.

    En tout cas bravo pour ce choix de poêle en chauffage principal, très bon choix!

  4. #1173
    xf38

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Bonjour ftcd88
    Chez moi, j'ai fait un petit mur en parpaing, juste sous le poêle (garage dessous). Réflexion faite je pense que j'aurais mis un simple étai de maçon en métal, mais bon c'est fait. Un maçon m'avait dit que les poutrelles suffisaient, mais j'ai préféré ne pas prendre de risque...

  5. #1174
    casper07

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    merci xf38, pour avoir pris soin de développer cette réponse très complète !

    Je vais signifier à l'architecte de laisser tomber cette histoire de radiateurs électriques dans le salon.
    On conservera quand même un radiateur d'appoint "au cas où" dans la chambre (située au Nord...) + le sèche serviette de la SdB

    Je viens de découvrir les poeles d'un artisan qui a œuvré aux côté de Martin Hiemstra, son entreprise s'appelle feu & masse. Il est en mesure, lui aussi, de respecter la RT2012 et ses exigences de "régulation", j'attends d'en savoir plus.

    Pour les poeles Hemstria eux-même, j'ai vraiment du mal, après toutes ces pages de lecture, à discerner ce qui pourrait être faisable ou pas pour une arrivée d'air extérieur.
    ça me parait compliqué, pour des raisons d'étanchéité de la maison (quid du contrôle RT2012 en fin de construction, ou même du test intermédiaire ?), ou de positionnement du poele (au centre d'une pièce...).

    Est-il possible de "tuber" une arrivée d'air directement à la verticale, en prenant l'air sur le toit ? Envisager ainsi deux tubages verticaux (fumée + air extérieur),
    ou alors peut-être envisager un système poujoulat (s'il est adaptable à un nordoven) ?
    Ou bien encore, autre solution : une arrivée d'air au sol, en passant par le vide sanitaire, avec un tubage qui irait prendre l'air en façade de maison (et quelle façade de maison : prise au vent etc...) ?
    Est-ce que le fait de créer une arrivée d'air pour l'amener sur un poele non-étanche, va poser souci avec les normes RT2012 ? Ou tout simplement interférer avec la VMC ?
    Dernière modification par casper07 ; 01/11/2018 à 10h34.

  6. #1175
    ftcd88

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Citation Envoyé par xf38 Voir le message
    Bonjour ftcd88
    Chez moi, j'ai fait un petit mur en parpaing, juste sous le poêle (garage dessous). Réflexion faite je pense que j'aurais mis un simple étai de maçon en métal, mais bon c'est fait. Un maçon m'avait dit que les poutrelles suffisaient, mais j'ai préféré ne pas prendre de risque...
    Bonjour xf38. Merci pour cette réponse.
    Pour ma part, je pensais même couler un massif en béton armé en le faisant descendre dans un coffrage placé dans le vide sanitaire en carottant la dalle. Seulement, le bureau d'étude béton du fournisseur de ma dalle me déconseille de procéder ainsi par risque de cisaillement de celle-ci car elle se trouve entre 2 murs de refend distants de 5m...Après étude, il faudrait que je découpe la dalle sous le poêle et en face en préservant bien entendu les poutrelles pour ensuite poser des hourdis négatifs ou du béton, mettre un double treillis puis couler après avoir placé des chapeaux au droit des poutrelles...Bref pas mal de travail sur une dalle coulée l'an dernier ce qui me rebute un petit peu.

  7. #1176
    xf38

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    Je vais signifier à l'architecte de laisser tomber cette histoire de radiateurs électriques dans le salon.
    On conservera quand même un radiateur d'appoint "au cas où" dans la chambre (située au Nord...) + le sèche serviette de la SdB
    Outre la RT2012 qui l'interdit, il y a de fortes chances que les radiateurs électriques dans le salon soient un peu superflus...
    Pour le reste de la maison, comme elle est de plain pied, il peut être sage en effet de garder des appoints élec. Tout dépend de l'usage qui sera fait des pièces éloignées dans le futur, mais on ne sait jamais. La RT2012 oblige de toutes façons à prévoir au moins des "réservations" permettant d'installer des chauffages d'appoint, dans les pièces non liées aérauliquement à la pièce du poêle:
    "Dans cette partie du bâtiment, le chauffage est assuré pour partie par l’appareil indépendant de chauffage à bois et pour partie par un autre système de chauffage installé ou avec les réservations permettant d’en installer"

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    Pour les poeles Hemstria eux-même, j'ai vraiment du mal, après toutes ces pages de lecture, à discerner ce qui pourrait être faisable ou pas pour une arrivée d'air extérieur.
    ça me parait compliqué, pour des raisons d'étanchéité de la maison (quid du contrôle RT2012 en fin de construction, ou même du test intermédiaire ?), ou de positionnement du poele (au centre d'une pièce...).
    Il est possible de faire une arrivée d'air extérieure avec respect de l'étanchéité à l'air (prévoir une bande résiliente autour du tuyau, par exemple, avant de couler un mortier autour). Au test d'étanchéité à l'air intermédiaire, on est autorisé à boucher avec une vessie le tuyau d'arrivée d'air. Au test final, en revanche, une fois le poêle installé, c'est là qu'on aura des soucis, si le poêle n'est pas étanche. Mais ce ne sera pas dû à l'arrivée d'air elle-même, mais au poêle...

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    Est-il possible de "tuber" une arrivée d'air directement à la verticale, en prenant l'air sur le toit ? Envisager ainsi deux tubages verticaux (fumée + air extérieur),
    A priori non, car il faut une distance minimale entre la prise d'air et la sortie de fumées.

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    ou alors peut-être envisager un système poujoulat (s'il est adaptable à un nordoven) ?
    Tu veux dire des tuyaux concentriques type Poujoulat PGI? Non, c'est réservé aux poêles à granulés étanches...

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    Ou bien encore, autre solution : une arrivée d'air au sol, en passant par le vide sanitaire, avec un tubage qui irait prendre l'air en façade de maison (et quelle façade de maison : prise au vent etc...) ?
    Oui, c'est ce qui me semble le plus adapté... mais il faudrait demander à Hiemstra ou un autre professionnel ce qu'ils recommandent. Idéalement il faut mettre l'arrivée d'air sur une façade peu exposée au vent.

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    Est-ce que le fait de créer une arrivée d'air pour l'amener sur un poele non-étanche, va poser souci avec les normes RT2012 ? Ou tout simplement interférer avec la VMC ?
    Ce n'est pas l'arrivée d'air qui pose souci (elle est obligatoire), mais le poêle non étanche. Ceci dit, même s'il n'est pas "certifié étanche" par le CSTB, ça ne veut pas forcément dire qu'il va fuir de tous les côtés. Les fuites d'air sont généralement concentrées sur le pourtour de la porte vitrée. Ca peut passer comme ça peut ne pas passer au test d'étanchéité. Je n'ai malheureusement jamais fait de test d'étanchéité sur une maison RT2012 avec poêle non étanche - mais j'en ai fait sur des poêles étanches qui n'avaient aucun souci.

    PS: si tu veux des conseils gratuits bien adaptés à ton cas, n'hésite pas à appeler l'Espace Info Energie de ton département!
    Dernière modification par xf38 ; 01/11/2018 à 14h50.

  8. Publicité
  9. #1177
    casper07

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Il me semble pourtant que Poujoulat commercialise un système pour poeles à buches : https://www.youtube.com/watch?time_c...&v=y36YWfSDobg
    Est-ce que cela pourrait convenir en ce cas ?

    Nom : poujoulat efficience.jpeg
Affichages : 529
Taille : 9,5 Ko

    Au test final, en revanche, une fois le poêle installé, c'est là qu'on aura des soucis, si le poêle n'est pas étanche. Mais ce ne sera pas dû à l'arrivée d'air elle-même, mais au poêle...
    ... je veux dire, le prix d'un nordoven 60 ou même 40 reste tout de même conséquent, si c'est pour se faire recaler bêtement comme ça... à moins de faire comme d'autres, cad boucher scotcher calfeutrer avant le test...
    Hiemstra avance que leur série 40 & 60 est adaptée à la RT2012, de là à ce que cela soit l'unique cause d'un échec aux tests c'est ballot

    Bref, produits extrêmement séduisants, une patronne visiblement impliquée et digne de confiance, mais pour le coup lorsque mon projet sera plus avancé, j'espère obtenir des réponses techniques plus concrètes.

    En définitive, j'ai l'impression de représenter une catégorie qui met mal à l'aise : le - bientôt- propriétaire d'une maison neuve de moins de 100m2, qui souhaite faire de son poele de masse son mode de chauffage principal, et qui doit donc respecter les normes RT2012.
    Une configuration sans doute plus compliquée que celle du proprio qui rénove une maison existante et y ajoute un PdM, ou qui souhaite simplement en ajouter un en mode "complément/substitution" d'un autre mode de chauffage existant.

  10. #1178
    alex4600

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    bonjour
    chez mois on a juste doubler les poutrelles de la dalle sous le poêle de 2.4 tonnes pour une surface d'environ 1m² aucun soucis depuis 2010

  11. #1179
    ftcd88

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    "En définitive, j'ai l'impression de représenter une catégorie qui met mal à l'aise : le - bientôt- propriétaire d'une maison neuve de moins de 100m2, qui souhaite faire de son poele de masse son mode de chauffage principal, et qui doit donc respecter les normes RT2012."

    Je ne suis donc pas le seul dans ce cas...
    Un revendeur-installateur semblait étonné bien que convaincu des intérêts de se chauffer au bois de mon entêtement à trouver la solution. "Vous faites partie des quelques irréductibles qui nous sollicitent à ce sujet. La plupart même s'ils ont l'idée de se chauffer au bois abandonnent très vite devant les exigences de la rt et font poser un poêle à pellets quand ils n'ont pas fait poser une PAC"...De ce fait, nous installons bien plus de poêles à bois dans l'ancien.

  12. #1180
    ftcd88

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Citation Envoyé par alex4600 Voir le message
    bonjour
    chez mois on a juste doubler les poutrelles de la dalle sous le poêle de 2.4 tonnes pour une surface d'environ 1m² aucun soucis depuis 2010
    C'était donc prévu avant la pose de la dalle ce que je n'ai pas fait...

  13. #1181
    casper07

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Un revendeur-installateur semblait étonné bien que convaincu des intérêts de se chauffer au bois de mon entêtement à trouver la solution. "Vous faites partie des quelques irréductibles qui nous sollicitent à ce sujet. La plupart même s'ils ont l'idée de se chauffer au bois abandonnent très vite devant les exigences de la rt et font poser un poêle à pellets quand ils n'ont pas fait poser une PAC"...De ce fait, nous installons bien plus de poêles à bois dans l'ancien.
    Une idée fait son chemin dans ma tête
    .. Celle de mettre un poêle à pellets étanche acheté d'occasion, et une fois tous les tests RT2012 passés, de le remplacer par un PdM. Est-ce que les conduits fumée + arrivée d'air extérieur seront les mêmes ?

  14. #1182
    ftcd88

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Conduit d'évacuation, non ça c'est sûr, plus petit pour p. à pellets

  15. Publicité
  16. #1183
    ftcd88

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Ceci dit, en discussion avec un installateur, il m'a suggéré de procéder ainsi et m'a même proposé de me prêter un p. à pellets le temps du test...

  17. #1184
    casper07

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    pas évident donc, OK...

    Je suis vraiment désappointé...

    Débourser 14000 ou 15000 euros dans un PdM, sans avoir même la certitude qu'il ne devienne la cause d'un refus de délivrance de conformité RT2012

    Si quelqu'un a une astuce ou une piste quelconque, merci de m'en faire part, sur ce topic ou en MP je lui en serai reconnaissant !

  18. #1185
    xf38

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    Il me semble pourtant que Poujoulat commercialise un système pour poeles à buches : https://www.youtube.com/watch?time_c...&v=y36YWfSDobg
    Est-ce que cela pourrait convenir en ce cas ?
    Bonjour,
    En effet, ça semble adapté aux poêles à bûches: mea culpa, je ne connaissais pas ce produit. En revanche, le DTA (http://www.cstb.fr/pdf/atec/GS14-O/A172266_V1.pdf) indique (entre autres) la condition suivante: (je cite):
    "Le fabricant de l’appareil à bois bûches doit spécifier la possibilité de raccordement au conduit système EFFICIENCE® sur la base notamment d’essais de couplage et d'étanchéité à l'air de l'appareil sous 10 Pa."
    C'est donc réservé aux poêles dits "étanches". Le site de Hiemstra parle de "raccordement étanche" de l'arrivée d'air frais, mais ne précise pas noir sur blanc que des essais ont été effectués en ce sens. Ils ne mentionnent pas en tout cas ce type de conduit.
    Je pense qu'ils faut contacter Hiemstra et leur poser directement la question, je suis sûr qu'ils ont réfléchi à la chose. Ca me paraît absurde qu'ils aient prévu un système de régulation pour la RT2012, sans avoir pensé du même coup au problème d'étanchéité à l'air du poêle...
    Il serait intéressant d'avoir des retours d'expérience de tests d'étanchéité à l'air effectués sur des maisons RT2012 avec ces poêles.

  19. #1186
    casper07

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Effectivement

    Hiemstra est devenu une entreprise mature, avec une centaine (me semble-t-il) de poêles vendus à l'année et une croissance admirable.

    Si Mme Marchand de Poil passe par là, il serait intéressant qu'elle puisse nous faire part de quelques retours d'expériences, sur des acquisitions destinées à des constructions neuves avec du Nordoven en chauffage principal : quid de la conformité RT2012 au final ? Quelles sont les solutions, notamment techniques pour être en mesure de respecter ces normes ?

  20. #1187
    alex4600

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Citation Envoyé par ftcd88 Voir le message
    C'était donc prévu avant la pose de la dalle ce que je n'ai pas fait...
    donc la dalle est déjà coulée? si oui y a-t-il un isolant sous l'emplacement du PDM? il faut faire attention a la charge sinon sous le poids il y aura déformation etc..

  21. #1188
    vale31

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    POELES DE MASSE HIEMSTRA sur TOULOUSE ou environs MIDI PYRENEES ?
    Merci de me dire votre avis, experiences et opinions car nous aimerions installer un poele de masse NORDOVEN 80 HIEMSTRA mais le prix nous effraie : est ce mérité et fiable ? Merci de vos reponses

  22. Publicité
  23. #1189
    zmarc

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Bonjour
    Nous chauffons notre maison de 150 m² en auvergne (à 400m) avec le no80 depuis 8 ans.
    Très bonne isolation, pas RT2012 mais pas loin. (on est à 50 kWh/m²/an de chauffage pur, sans compter l'eau chaude ni l'élec)
    Nous consommons environ 5 stères par an + environ 50€ d'appoint électrique (sdb et chambre du petit)
    D'habitude on ne brûle que du bois "pas cher" (récup, arbres abattus, dosses en scierie...) donc le bois nous revient à 100€/an maxi
    Cette année, on a acheté 5 stères "normales" de hêtre à 55€/st.
    Aucune différence constatée côté chauffage, c'est juste plus pratique car je n'ai pas à récupérer les clous au fond du foyer, ce qui prend 10mn tous les 15 jours.
    Donc on continuera au bois pas cher !
    Cuisine au four pendant tout l'hiver
    Je fais le ramonage moi-même, ça me prend 2 heures ménage compris une fois par an.
    J'ai eu une intervention d'entretien par Hiemstra il y a deux ans (la voûte du foyer qui s'était décalée de deux cm latéralement), à part ça rien.
    Aucun regret !
    J'ai un copain qui en a deux chez lui du côté sud de toulouse, je te passe ses coordonnées en MP si tu veux.

    Cordialement,
    Marc

  24. #1190
    vale31

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Bonjour
    Oui c' est vraiment gentil vos reponses, je veux bien ses coordonnées et entre HIEMSTRA plus leger et marque suédoise TULIKIVI ? Lequel est le mieux plus efficace. Car j' ai vu que sur les NORDOVEN HIEMSTRA des petites fissures dues à la chaleur apparaissent et restent sur les cotés du poêle c' est embêtant au niveau esthetique vu les prix 10000 euros ...!
    Merci encore

  25. #1191
    marchand de poil

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Bonsoir,

    Pour le risque de fissure qui vous inquiète (à juste titre !), sachez que ce problème existe sur tous les poêles de masse et, d’une façon plus générale, sur tous les matériaux rigides soumis à de fortes variations de température (faites une petite recherche avec « fissures poêles de masse » vous verrez que c’est un problème fréquent ).

    En ce qui nous concerne, nous ne nous en cachons pas et nous informons nos clients de ce risque dès notre premier devis : « nous attirons votre attention sur le fait que de petites fissures peuvent apparaitre sur certaines pièces plus directement soumises à des variations de température, elles ne nuisent pas au bon fonctionnement du poêle… ».

    Sachez également qu'il faut bien distinguer deux types de fissures : les micro fissures et les fissures traversantes.
    Les micro fissures ne se voient quasiment pas et n’entravent pas le bon fonctionnement du poêle. Pour nous, elles sont sans importance.
    Les fissures traversantes sont plus rares mais également plus problématiques car le remplacement de la pièce en question peut s’avérer nécessaire.

    Nos poêles étant entièrement démontables et réparables, ce qui n’est pas le cas des autres PDM je crois, le remplacement d’une pièce est tout à fait possible en cas de besoin.

    Le mieux reste quand même d'éviter ces fissures. Pour cela il faut éviter les chocs thermiques, c’est à dire ne pas faire des feux à pleine charge lorsque le poêle est froid.


    Hélène MARCHAND

  26. #1192
    jmBegue

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Bonjour à tous,
    J'ai un poêle Hiemstra depuis fin 2012. J'ai arrêté depuis mon chauffage central et j'en suis plus que satisfait.

    J'ai une petite question : un ami élagueur m'a donné des branches d'eucalyptus. Au niveau format c'est génial : on ne peut pas faire plus droit et ça doit être super à ranger dans le poêle.
    On doit normalement pouvoir brûler un peu n'importe quoi dans les Hiemstra. Mais je préfère m'en assurer avant.
    Donc : que pensez-vous de cette essence de bois?

  27. #1193
    SK69202

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    C'est un excellent bois de chauffage dense, énergétique, mais c'est impossible à fendre à la main dès que le diamètre est important.
    Attention, en brûlant, il libère des composés gazeux combustibles qui entrainent une température de flamme importante (la reproduction de l'arbre à besoin du feu violent), peut-être une précaution sur la charge de bois ?
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  28. #1194
    jeantou

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    bonjour,
    je vais entamer la douzième saison de chauffe avec un N80. Il est encore comme neuf et me donne toute satisfaction. Gros avantage dont il est rarement question ici, il permet à chaque chargement de bruler des buches entières non refendues. Il faut composer la charge avec une ou deux buches non refendues au centre et des buches refendues autour, petit bois classique au-dessus. Après une heure au centre du foyer la buche la plus rétive au merlin n'est plus qu'un bloc de braise. Ce qui fait que je ne fends plus que ce qui veut bien se fendre facilement et c'est très bon pour la durée de la combustion et aussi pour mon dos.
    Il y a 4 ans j'ai comblé le vide entre l'arrière du poêle et le mur de refend avec des briques pleines, ce qui a été très bénéfique. Douze heures après la fin de la flambée (fermeture du conduit) la face du mur (parpaings de 20 crépis et plâtrés) à l'opposé du poêle est 28-30° au point le plus chaud alors que le poele est à 45-50°. Ça donne une inertie supplémentaire très agréable.
    J'ai decoupé une vieille grille en fonte destinée à la ferraille au format du fond du poêle et depuis 4 ou 5 ans elle n'a pas vieilli et la grille hiemstra est toujours comme neuve. Désolé Mme M de Poil les bidules en béton ne m'ont pas tenté. Avec ma grille en deux parties le décendrage est aisé et la combustion semble la même qu'avant.
    Bonne chauffe à tous;

  29. Publicité
  30. #1195
    jmBegue

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Bonjour Jeantou,

    C'est très intéressant votre grille en fonte.... Elle fait quelle épaisseur?

  31. #1196
    jeantou

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Bonjour JM,
    Il s'agit de la grille de mon insert précédent découpée à la scie à métaux, elle fait environ 1cm d'épaisseur et elle est percée de trous de 15 mm environ. Désolé le poêle est chargé et je ne peux joindre de photo. C'est vraiment très efficace et la grille d'origine est parfaitement protégée. Pour décendrer, on la soulève et tout tombe dans le cendrier.
    A+

  32. #1197
    jmBegue

    Re : Retour d'expérience poêles de masse de Martin hiemstra

    Si un jour vous avez la possibilité de prendre une photo, je suis preneur!!
    Merci

Page 40 sur 40 PremièrePremière 40

Discussions similaires

  1. Retour d'expérience poêle de masse
    Par farani dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16839
    Dernier message: 04/02/2022, 13h58
  2. Retour d'expérience poêles et cheminées France Turbo
    Par xallirot dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 64
    Dernier message: 12/12/2015, 10h17
  3. Retour d'expérience Nestor Martin
    Par Garbo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/12/2007, 19h10
  4. poeles Hiemstra
    Par sysb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/11/2006, 21h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...