Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Problèmes avec mon poêle et mon tubage



  1. #1
    Grenouille.

    Problèmes avec mon poêle et mon tubage


    ------

    Bonjour à tous, je suis souvent venue sur ce forum en tant que lectrice mais cette fois-ci la lecture seule n'a pas apporté de réponse mes questions donc je vais me lancer dans un post (ou plutôt un roman parce j'ai pas mal d'interrogations )

    Voici le souci que je rencontre:

    Il y a 6 ans j'ai fait l'acquisition d'un poêle morso 3440 chez un des rares revendeurs français pour en faire mon chauffage principal.
    Ledit revendeur devait également se charger de l'installation du poêle mais il a préconisé un débistrage préalable, me laissant me charger de trouver une entreprise pour le réaliser. J'ai eu un peu de mal à l'époque à trouver un ramoneur qui pratique ce genre d'opération mais j'ai finalement une trouvé une entreprise, à plus de 100 km de chez moi, qui s'est déplacée pour me faire le débistrage. Mais, une fois chez moi, les débistreurs m'ont dit que d'une part il n'y avait pas de bistre dans ma cheminée et d'autre part vu la nature du conduit (pierres montées à la terre avec peu-être un peu de chaux) un débistrage mécanique risquerait de le détruire.
    Ils m'ont alors demandé pourquoi je souhaitais débistrer la cheminée et de fil en aiguille j'en suis venue à leur montrer le devis d'installation que j'avais. Ils m'ont alors déconseillé le tubage que le revendeur avait prévu (tuyau flexible double paroi en inox) disant que c'était "trop léger" pour un chauffage principal, m'informant au passage qu'ils étaient aussi installateurs de poêles. Sur le moment ils m'ont semblé plus dignes de confiance, étant des hommes de métier, que le commercial auquel j'avais eu affaire chez mon revendeur, je leur ai donc demandé un devis pour le tubage. Au final leur devis était plus cher d'environ 500€ que celui du revendeur mais j'ai préféré privilégier la sécurité et je leur ai confié le soin de tuber ma cheminée.

    Au bout de quelques années j'ai vu mon poêle rouiller légèrement mais on m'avait dit que ce n'était pas anormal donc je ne suis pas inquiétée plus que ça. Mais ces derniers temps la rouille a commencé à s'intensifier, la fonte rouillée se détachant sous forme de miettes par endroits, je ne peux même plus changer les joints de la vitre car les vis sont prises dans la rouille, et je me suis rendu compte que le tuyau de raccord entre le poêle et le tubage est complètement rongé par la rouille, en grattant avec l'ongle j'ai dégagé un trou de 3cm de large!

    Donc je me retrouve avec un poêle inutilisable... La question étant de savoir pourquoi il a rouillé comme ça et si l'artisan a travaillé comme un cochon ou pas.

    A première vue il semble que la pluie entre par l'intérieur du tube et mouille l'intérieur du poêle quand il n'est pas en service. En touchant le tuyau on sent qu'il est humide quand il pleut, donc de l'eau suinterait aussi à l'extérieur du tubage, le dessus du poêle est parfois humide également, ce qui semble confirmer cette hypothèse.

    Je suis montée voir ce qui se passait sur le toit et là j'ai vu que plusieurs choses clochaient. L'installation est faite de la manière suivante: le tube dépasse d'environ 70 cm de la souche de cheminée qui est recouverte par une plaque de zinc. Le joint (silicone?) qui assure l'étanchéité entre la plaque de zinc et le tube est mort donc l'eau peut s'infiltrer par là et ruisseler le long du tube, d'autant que la plaque ne présente pas d'inclinaison, ce qui doit favoriser la stagnation de l'eau. Les joints entre les briques de la souche de cheminée tombent en poussière, on peut carrément passer le doigt à travers, et le solin cimenté à la base de la souche présente des lézardes, ce qui nous fait des points d'entrée supplémentaires pour l'eau.

    A ce stade la question que je me pose est: est-ce que l'installateur a pu décemment pu ne pas voir il y a 8 ans que le solin et la souche de la cheminée avaient besoin d'une rénovation avant de tuber? D'autant que sur ma facture il est mentionné (sans plus de précision) "solin" et "cimenter quelques briques"

    De plus je suis en train de faire faire des devis pour refaire l'installation et le premier artisan qui est venu m'a dit que le tube nu qui dépasse de la souche de la cheminée "c'est du bricolage" (sic) et que les fumées condensaient certainement à cet endroit pour ensuite redescendre dans le poêle. Il me conseille de faire refaire par un maçon la partie de cheminée qui dépasse du toit, en montant à 40 cm au dessus du faîtage (ce qui n'est pas le cas actuellement) avec des blocs en terre cuite qu'il tubera ensuite.
    Il préconise un tubage flexible en inox à double paroi _ le même donc que j'avais choisi de ne pas installer au départ! _ Et il me suggère de mettre un insert qui fonctionnera plutôt en convection alors que je pensais remettre un poêle du même genre que le 3440 (qui mixe convection et inertie) mais en plus large pour pouvoir y mettre des bûches de 50cm. D'un autre côté un insert serait plus esthétique, et je pense que mon poêle, étant posé à l'intérieur de la cheminée ne rayonnait peut-être pas autant qu'il aurait dû.

    Je suis un peu perdue dans tout ça, et ayant été très mal conseillée par le passé j'ai quelques appréhensions à l'idée de dépenser à nouveau plusieurs milliers d'euros, d'autant que mes revenus sont plutôt faibles. Que me conseilleriez-vous?

    Il est à noter qu'aucun des artisans que j'ai contactés ne souhaite remettre en état un tubage posé par une autre entreprise à cause de la garantie décennale (ou peut-être parce qu'il y aurait plus de travail et moins à gagner?) Je trouve qu'aussi bien écologiquement que financièrement c'est un gâchis de ne pas réutiliser le tubage actuel, à moins qu'il ne soit dangereux.

    Dernier point: vu les doutes que je commence à avoir sur l'entreprise qui a fait le tubage j'en viens aussi à me poser des questions par rapport au débistrage, je ne sais même pas si l'artisan a ramoné préalablement. Le fond de la cheminée qui est encore visible est noir avec des points brillants, est-ce qu'il faudrait débistrer avant de retuber?

    Voilà, merci pour avoir eu le courage d'aller jusqu'au bout de mon pavé et je remercie d'avance ceux qui me répondront.

    J'ajoute quelques photos:

    Le poêle et le raccord:
    Cuys-02-2014 002 2.jpg
    Cuys-02-2014 006.jpg


    Le fond de la cheminée.
    d 027.jpg

    -----

  2. #2
    bouilland2

    Re : Problèmes avec mon poêle et mon tubage

    bonsoir ,et ben la premier chose il y a surement eu surchauffe dans le conduit ancien a cause du gainage peu etre pas assez ventilée et aussi metre un chapeaux au dessus du gainage et je reprendrais un poele a bois avec sortie derrière avec un té avec sa http://www.bricodepot.fr/chenove/purge-inox/prod4688/ en cas ou il y ai de la condensation

  3. #3
    Grenouille.

    Re : Problèmes avec mon poêle et mon tubage

    Bonsoir Bouilland2, tout d'abord quelques précisions: le conduit n'est pas du tout ventilé, il est fermé au dessus du poêle par une plaque de zinc avec de la laine de verre au dessus (on peut voir la plaque sur la deuxième photo) et il y a une autre plaque de zinc qui ferme la souche de la cheminée sur le toit. Je sais que les normes imposent maintenant une ventilation mais je ne crois pas que c'était le cas en 2006, date à laquelle les travaux ont été faits (j'ai noté "il y a 6 ans" au début de mon post mais c'est une erreur ça fait 8 ans) Et il y a déjà un chapeau au dessus du gainage.
    Qu'est-ce qui vous fait penser qu'il y a eu une surchauffe? Et à quel niveau?
    Dernière modification par Grenouille. ; 27/10/2014 à 19h09.

  4. #4
    bouilland2

    Re : Problèmes avec mon poêle et mon tubage

    oui j ai marquer surchauffe humidité dans l ancien conduit car souche de cheminée pas a la bonne hauteur et peu donner un mauvais tirage qui peu apporter du bistre et condensat qui descend dans le poele a bois et a allumage du poele froid et qui chauffe peu etre trop vite donne surchauffe

  5. Devis

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. AVIS - Tubage poele invicta chamane dans boisseau existant avec photos.
    Par jujulacarotte dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 42
    Dernier message: 23/08/2019, 15h25
  2. problèmes ++ avec poele klover bifire
    Par krikri39 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 18/02/2017, 22h24
  3. Problème tirage poele avec un double tubage
    Par looger dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/02/2012, 11h23
  4. problèmes ++ avec poele klover bifire
    Par krikri39 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/11/2008, 16h14
  5. problemes avec poele palazzetti
    Par sanjuma dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/04/2008, 14h36
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison