Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante



  1. #1
    cornychon

    Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante


    ------

    Bonjour,

    Des amis m’ont demandé de choisir un poêle à bois pour chauffer leur maison de (8 m x 12 m) 100 m2 habitable dans l’Yonne (89). La construction date du début des années 2000.
    La température de base extérieure est de -10°C
    Je dois maintenir une température intérieure de +20°C lorsqu’il fait -10°C ext. Soit un ΔT de 30°C.
    La prise en compte de l’isolation montre que pour -10°C ext, les déperditions sont de 6 kW.
    La puissance installée en radiateurs électriques est de 7 kW.
    L’expérience montre que cette puissance permet de faire face, sans excès, aux besoins lorsqu’il fait -10°C ext
    Les déperditions se font par conduction en écoulement stationnaire plus le rayonnement.

    En d’autres termes, c’est la résistance thermique globale entre l’isotherme air intérieur calme et l’isotherme air extérieur calme qui conditionnent les pertes par conduction.
    Le soleil est un plus qui n’est pas pris en compte, qui n’a pas à être pris en compte, pour caractériser les pertes par conduction entre les deux isothermes.

    Les pertes se font uniquement par conduction air/air plus rayonnement
    La chaleur intérieure arrive jusqu’aux parois par convection et rayonnement
    Elle traverse les parois par conduction,
    Elle ressort des parois par convection et rayonnement.
    http://www.bilan-thermique-28.fr/theorie_generale.html

    La résistance thermique globale R correspond à la résistance équivalente de toutes les résistances,

    On a: 1/Req = (1/R1) + (1/R2) + (1/R3) °+ + (1/Rn)

    On a R = (T1 – T2) /Ø

    R résistance thermique totale air-int, air-ext en K/W
    T1 température intérieure en °C
    T2 température extérieure en °C
    Ø flux de chaleur entre les deux isothermes en W

    Pour le local on a donc un R = 30 (+20 et -10) / 6000 = 0.005 K/W
    Les pertes sont de 1 / 0.005 = 200 W/°C

    Les besoins énergétiques sont de 200 W par tranche de ΔT int ext de 1°C

    Pour une température intérieure stable de +20 °C, en fonction des températures extérieure, les besoins pour faire face aux déperditions sont de :

    +15 °C 05 x 200 = 1 kW
    +10 °C 10 x 200 = 2 kW
    0 °C 20 x 200 = 4 kW
    - 10 °C 30 x 200 = 6 kW

    La maison ne serra pas occupée à temps complet. Absence aléatoire mensuelle de une à plusieurs journées.
    L’ECS est assurée par un ballon électrique.
    Des radiateurs d’origine seront utilisés en chauffage de substitution et pour assurer le hors gel.

    Je ne trouve pas de poêle à bois qui correspond aux attentes !

    Les différences de températures intérieures qui résultent d’une seule source de chaleur sont acceptées. L’objectif se limite à obtenir une température moyenne intérieure de 20°C.

    Je n’ai pas vu sur le marché un poêle bois qui bien approvisionné en combustible, ajuste automatiquement sa puissance sur la quantité de chaleur qu’il a à fournir.
    Il suffit d’ajuster la puissance sur le maintien de la température intérieure
    La puissance nominale doit pouvoir varier de 1 à 7 kW.
    Il est bien évident que le rendement doit rester constant aux environs de 85%
    Pour minimiser la pollution, les gaz incondensables combustibles doivent être entièrement brulés dans le foyer,
    La vitre doit rester propre,

    Si vous connaissez des poêles qui correspondent aux exigences ci dessus, merci de donner les coordonnées de ceux qui les mettent sur le marché

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kikou67

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Je ne suis pas certains d'avoir compris la question, je tente de reformuler :

    Tu recherches un foyer à bois piloté par un thermostat?

    Si c'est bien le cas, ce qui s'en rapproche le plus pourrait être : http://www.poele.com/exclusif-regula...is-buch_57.php

  4. #3
    SK69202

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Dernière modification par SK69202 ; 22/02/2015 à 19h29.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #4
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    @ kikon67

    Merci pour ta réponse et la doc d’une marque de poêles que je ne connaissais pas.

    Ce que j’ai retenu du fonctionnement du poêle à bois classiques est la chose suivante :
    Il faut toujours faire fonctionner un poêle classique à sa puissance nominale pour obtenir le rendement annoncé par le fabricant et pour avoir un minimum de pollution.
    Ca veut dire que dans mon cas, avec un poêle de 7 kW, je peux chauffer avec un bon rendement et une moindre pollution qu’avec des températures ext de – 10°C.
    Ca veut dire également qu’à 0°C, je vais charger un peu moins mon poêle pour avoir une puissance de 4 kW. A cette puissance, je ne connais pas le rendement, je ne connais pas la pollution.
    Entre 0°C et 15°C ext, c’est la même chose, le rendement s’ecroule et la pollution augmente, mais de combien ?

    Ce que tu proposes

    Hiemstra poêles de masse

    Le Nordoven 60
    1300 kg de masse thermique
    Quantité de bois par flambée 2 fois 12 kg
    Puissance de combustion 17.5 kW
    Puissance restituée 0.5 à 6 kW
    Rendement 91.5%

    J’ai lu attentivement la documentation technique.
    C’est effectivement une bonne solution pour choisir la quantité de chaleur dont on a besoin.
    Le système de régulation semble performant et de bonne qualité.
    C’est un poêle capable de chauffer correctement la maison, à condition d’y habiter en permanence.

    Dans les contraintes que j’ai données au départ il y a la suivante :
    « La maison ne serra pas occupée à temps complet. Absence aléatoire mensuelle de une à plusieurs journées. »

    C’est la raison pour laquelle, je suis à la recherche d’un poêle de faible masse qui a les performances indiquées en #1
    J’ai peu de chance de trouver, mais bon !!!

    @ SK69202

    Merci pour ta réponse et ta documentation,

    Sauf erreur de ma part, je n’ai rien vu sur les performances en termes de rendement et pollution lorsqu’on quitte la puissance nominale.

  6. Devis
  7. #5
    SK69202

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Dans les données techniques, il perd 3-4% à puissance minimale
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Dans les données techniques, il perd 3-4% à puissance minimale
    Ce que j’ai besoin, ce sont les spécifications techniques des pages 19 – 21 – 23
    Je n’arrive pas à les ouvrir ! Si tu as la combine je suis preneur !
    Dans le cas contraire, les informations accessibles sont inutiles.

  10. Publicité
  11. #7
    pueblo

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    bonjour
    ça ne répond pas à ta question mais ça donnera une idée à tes amis ;j'habite l'yonne,un pavillon identique en dimensions et je chauffe depuis 10 ans avec:
    http://www.supra.fr/produits/poeles-...-3-110712.html
    pour 2.5-3.5 stères/hiver
    ma maison a un peu d'inertie(mur intérieur en carreau de plâtre de 5 cm et dalle plancher) ainsi en chauffant ( à fond) de 2 à 5-6 h/jour (suivant T°C extérieure) la température oscille entre 18°C
    et 25°C (salon) 17°C et 20°c (les chambres opposées au poêle) ceci sans les radiateurs

  12. #8
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Salut,

    Je constate que tu chauffes avec un poêle qui correspond parfaitement aux besoins de mes amis. Il est de conception moderne, un bon rendement, de la puissance que l’on recherche.

    Pour en revenir au poêle parfait que je recherche et qui n’existe probablement pas ! !

    Il y a deux manières d’utiliser ton poêle :

    1°) On chauffe à la puissance nominale de 7 kW, jusqu’à obtenir des températures supérieures à celles que l’on recherche.
    (Fourchette 20 – 27)
    A ce stade, on laisse le poêle s’éteindre.
    Lorsque les températures sont nettement en dessous (Fourchette 13 – 20) on redémarre le poêle pour refaire un cycle ….
    Tout ça pour espérer obtenir les 81.6% et une pollution minimum inconnue.

    2°) On chauffe à la puissance nominale de 7 kW jusqu’à atteindre (Fourchette 18 – 25) Ensuite, on sous alimente le poêle pour obtenir une puissance qui correspond au besoin de (18 – 25)
    A ce stade, on se fait matraquer par les écologistes purs et durs. Le rendement est mauvais et la pollution est inacceptable !
    C’est du qualitatif évident, mais personne pour mettre des valeurs sur le rendement et la pollution en fonction des puissances intermédiaires.
    Pour ton poêle par exemple, entre 0.5 et 7 kW ????
    Quelle est pour toi l’option choisie ?

    Je recherche le poêle parfait, mais j’ai chauffé avec un poêle de 1997 à 2007, sans me poser des questions métaphysique.
    Je chauffais à l’ancienne ! Je chauffais à fond la caisse le matin. Arrivé à une « chaleur de confort » j’ajoutais des buches pour être bien dans ma peau jusqu’à 11h du soir, sans me poser des questions sur le rendement et la pollution. Pas besoin de thermomètre pour savoir si j’avais chaud ou froid !
    Quel était le rendement moyen ?
    Quelle était la nature et la quantité de pollution ?

    En fonction de la quantité de bois brulé à l’année, la température intérieure moyenne, la nature de mon isolation, la consommation électrique des années précédentes, le rendement était compris entre 50 et 60%

  13. #9
    kikou67

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    @ kikon67

    Non Kikou67, Il n'aime pas le "kon"

    Merci pour ta réponse et la doc d’une marque de poêles que je ne connaissais pas.

    Heu, toi qui interagit notament dans le chauffage bois comme moi, bon ok dans le style "à fond de kW" tu ne l'avais pas vu? Déception

    C’est la raison pour laquelle, je suis à la recherche d’un poêle de faible masse qui a les performances indiquées en #1
    Non : "je suis à la recherche d’un poêle de faible masse" n'est pas indiqué en #1

    Par ailleurs, il y avait en #1 "Des radiateurs d’origine seront utilisés en chauffage de substitution"

    As-tu bien regardé les courbes de puissance délivrée en fonction du temps? La substitution n'est pas longue.

    --------------------------------

    Si tu cherches à démontrer qu'un foyer à bois buche comme unique chauffage dans une maison à faible déperdition, sans inertie (dont tu ne parles pas, or c'est crucial) n'est pas capable de limiter l'amplitude de t° intérieur à moins de x°C (avec x le plus petit que tu voudras mais n'est pas défini), je ne vois pas la valeur ajoutée : c'est une évidence!

    ------------------------------

    Je suis par contre convaincu qu'une maison consommant 3-4 stères/an comme unique chauffage, est très confortable... en hiver (elle n'est pas encore protégée de surchauffe en été! Beurk pour l'instant).

    Foyer L*tus, feu vif, qlq heures/jour, pas de Test* pour mesurer les rejets.

  14. #10
    wizz

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    vu ce qui est demandé, puissance variable, rendement élevé tout le temps, automatique, consigne de chauffe à respecter, alors à part les poeles à granules à gestion électronique, sinon je ne vois pas

    Sinon, en buche, moyennant quelques concessions, on pourrait parvenir à une solution plus ou moins bien.
    Pour cela, ce sera une cheminée "classique", un foyer, une hotte, des grilles entrée air froid et sortie d'air chaud. Il ne reste plus qu'à customiser...

    http://www.brisachcannes.com/site/im...edab08a850.jpg
    à part que c'est un foyer à 3 faces visibles, sinon c'est une cheminée très classique, avec le rangement de buche derrière. L'air froid entre par la grille du bas, et ressort par la grille en haut de la hotte.

    Maintenant, on va faire une "double hotte". Une sortie directe et une sortie indirecte via un stockage tampon de la chaleur. Un volet permet de choisir quelle sortie à privilégier.
    On vire le rangement des buches pour faire la deuxième hotte. Dans cette dernière, on disposera des radiateurs en fontes, reliés à une cuve disposée en haut. Une cuve non isolée. L'air chaud passera à travers ces radiateurs.
    http://static.seety.pagesjaunes.fr/a...8-1ccdfa6bb676
    Une partie de la chaleur sera absorbée par la masse de la fonte et le volume d'eau. En sortant de cette hotte secondaire, l'air sera moins chaud qu'en passant par la hotte primaire. Le foyer est toujours à fond, bon rendement, mais la puissance instantanée restituée dans la maison sera réduite.
    Et lorsque le feu sera éteint, ou réduit, alors ce sera le stockage qui restituera sa chaleur (d'où la cuve non isolée)

    Pour réchauffer la maison rapidement, on fonctionnera avec la hotte primaire
    Et lorsque la température est atteinte dans la maison, alors on bascule les volets sur la hotte secondaire

  15. #11
    chrimeil

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    bonjour: d'abord,pour trouver un poele qui va réguler au degré près avec son rendement annoncé,ça doit etre au labo avec des buches normalisées!
    on pourrait se fixer des objectifs plus résonnablesar ex dire que pour 1kw de déper c'est les radiateurs qui fonctionnent seuls;(avec le chauffe-eau)
    ou acheter un 2ièm poele 3kW nominal;(c'est pas moi qui paye)
    ou avoir un poele qui tourne à 6kW en permanence et qui évacue le surplus vers un système de production d'eau chaude...juste dans mon imagination;
    cordialement

  16. #12
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    @
    - kikou67
    - wizz
    - chrimeil

    Merci pour vos réponses, elles sont intéressantes. Il n’y a jamais de remarques et suggestions absurdes, c’est dommage qu’elles soient hors sujet.

  17. Publicité
  18. #13
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Au fait ! ! ! !

    La puissance d’un poêle c’est quoi ?

    Prenons l’exemple d’un poêle à bois d’une puissance de 10 kW et d’un rendement de 80% :

    Deux solutions :

    1°) La puissance de 10 kW est celle fournie par la combustion du bois. Dans ce cas, la puissance restituée est de 8 kW

    2°) La puissance de 10 kW est la puissance restituée. Dans ce cas, la combustion du bois doit fournir 12 kW

    Lorsqu’on parle de puissance nominale, on parle puissance restituée ou puissance fournie par la combustion ?

  19. #14
    SK69202

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    C'est la puissance restituée, qui divisée par le rendement donnera les kilo de bois à brûler qui mâchouillés par le pifomètre des unités abolies et trompeuses donneront les stères.

    Les plaquettes donnent généralement la puissance minimum en sus, le rendement à la puissance mini beaucoup moins souvent.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #15
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    C'est la puissance restituée, qui divisée par le rendement donnera les kilo de bois à brûler qui mâchouillés par le pifomètre des unités abolies et trompeuses donneront les stères.

    Les plaquettes donnent généralement la puissance minimum en sus, le rendement à la puissance mini beaucoup moins souvent.
    Re,

    En d’autres termes tu dis :

    La puissance d’un poêle de 10 kW est la puissance restituée. Dans ce cas, la combustion du bois doit fournir l’énergie nécessaire pour y parvenir.

    C’est également mon avis, mais il semble que ce ne soit pas évident !

    Ce lien et bien d’autres écrivent que c’est l’inverse !
    http://www.specialistes-air.com/poeles-bois.html

    Voici deux « copier coller »:

    Ex : Prenons l’exemple du poêle à bois SOLOGNE, d’une puissance de 8 kilowatts pour un rendement de 75%. On considèrera que celui-ci restituera une puissance moyenne équivalente à 75% de 8Kw.

    Cela signifie que ce poêle va en moyenne restituer 81% de 10kW soit 8.1kW (en terme de puissance, tout en sachant que la puissance nominale/réelle est bien égale à 10kW).
    Dernière modification par cornychon ; 25/02/2015 à 00h54.

  21. #16
    chrimeil

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    bonjour:chez les fabricants de poele on en trouve beaucoup qui entretiennent les confusions sur les puissances;même hiemstra ci-dessus qui parle d'une P de combustion de 17kW pour 6kW de nominale;
    il vaut mieux voir ce que dit la norme EN13240:la P nominale c'est celle que peut fournir le poele en usage normal;il s'ensuit une belle courbe ou l'on voit que p ex un poele de 6kW peut fournir 15kW pendant 40mn,12 pendant 1h.....etc
    j'ai une notice d'un fabricant sérieux qui donne selon la norme:Pnominale:6kW
    débit massique fumée:5g/s
    tirage:11Pa
    rendement:78% à 6.8kW(pourquoi pas à 6?)
    co,tpfumée ...etc
    puissance:3.4à9kW
    il note aussi:à Pnom la conso de bois est de 2 kg/h les buches ont un diam de 8cm environ et ouverture 100%
    j'aime bien ces info;
    cordialement

  22. #17
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Bonjour,
    Ce sont de bonnes informations. Si tu peux donner les liens pour accéder aux documents, ce serrait parfait.
    Merci d'avance,

  23. #18
    chrimeil

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    bonsoir:info extraites de la notice d'un jotul;
    pour la définition de la Pnom,tu tapes puissance nominale des poeles :il y a plusieurs réponses dont celle de Deville;
    cordialement

  24. Publicité
  25. #19
    SK69202

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    même hiemstra ci-dessus qui parle d'une P de combustion de 17kW pour 6kW de nominale;
    il vaut mieux voir ce que dit la norme EN13240
    La norme EN13240 ne s'applique pas aux poêles hiemstra, se sont des poêles à restitution lente.

    rendement:78% à 6.8kW(pourquoi pas à 6?)
    Parce qu'il est plus faible.........

    2kg/h => 4 kWh/kg 6/8= 75%.................
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  26. #20
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Bonjour,

    J’ai essayé d’exploiter au mieux les idées et les informations de ceux qui ont eu la gentillesse de me répondre.

    Je rappelle qu’il s’agit de poêles à bois conventionnels, hors poêles de masse.

    Après avoir analysé attentivement les documents, j’en arrive à la conclusion suivante :

    Utilisation des poêles à bois:

    Les poêles à bois conviennent à tout type d’utilisation, quel que soit leur puissance et leur rendement. Il suffit d’agir sur la puissance de chauffe au niveau du chargement et du mode de fonctionnement.

    Les deux modes de fonctionnement principaux sont:


    Le fonctionnement intermittent :

    Il nécessite un chargement fréquent avec de petites quantités de bois. Ce mode permet au bois de bien bruler les gaz combustibles, d’engendrer une pollution minimum. La puissance est réglable en modifiant les chargements, la fréquence des chargements, les arrivées d’air pour la combustion.

    Le fonctionnement continu :

    Il est utilisé lorsque les contraintes de l’intermittence ne peuvent être respectées où qu’une puissance réduite est recherchée.

    Le rendement :
    Le rendement correspond en pourcentage, à la puissance de chauffe produite par la combustion du bois, par rapport à la puissance restituée dans la maison.
    Le meilleur rendement est obtenu à la puissance nominale.
    A puissance réduite, aucune information n’a été trouvée sur le rendement.

    La puissance nominale :
    La puissance nominale est la puissance restituée par le poêle dans les conditions normales d’utilisation. C’est la seule qui permette de répondre au besoin de chauffage de l’utilisateur

    La puissance maximale :
    Il est admis que la puissance maximale d’un poêle peut atteindre 250% de la puissance nominale.
    Aucune information sur le rendement

    La puissance minimale :
    Elle est limitée à la possibilité de maintenir la combustion d’un minimum de bois.
    Aucune information sur le rendement

    Les puissances intermédiaires :
    Il suffit d’adapter les chargements, la fréquence des chargements, les entrées d’air pour une combustion optimale.

    La puissance à installer
    Pour une maison donnée, on doit connaître les pertes globales en W/K. et la température de base à l’altitude de la région ou se trouve la maison.

    Exemple de la maison du présent sujet exposé en #1:

    On a des pertes de 200 W/°C
    La température intérieure moyenne souhaitée est de 20°C
    La température de base est de -10°C
    La puissance minimum à installer est de 200 x 30 = 6 kW
    Le poêle devra fonctionner en mode intermittent.
    La puissance doit être réglable en adaptant les chargements, la fréquence des chargements, l’arrivée d’air.

    La prise en compte de tout ce qui a été dit, me conduit à retenir le poêle TEXAS 3 de chez SUPRA
    Je remercie pueblo de me l’avoir conseillé en #7
    C’est bien sur à mon ami de choisir le TEXAS 3 ou l’équivalent.

  27. #21
    pueblo

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    ou équivalent je n'ai pas d'action chez supra!!!
    mais si ton ami choisis cette marque et qu'il a du "mal " à dompter la "bête" et le feu fais moi signe je le connais "par cœur"

  28. #22
    kikou67

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Le rendement :
    Le rendement correspond en pourcentage, à la puissance de chauffe produite par la combustion du bois, par rapport à la puissance restituée dans la maison.
    Le meilleur rendement est obtenu à la puissance nominale.
    A puissance réduite, aucune information n’a été trouvée sur le rendement.
    C'est effectivement un point faible dans nos contrées. Si j'ai bien compris dans http://www.stuv.com/fr/produits/chem...ilisation.html , il y aurait une norme autrichienne et anglaise qui imposerait de publier le rendement à la moitié de la capacité nominale. La norme autrichienne imposerait un minimum de rendement de 78% entre mi capacité et capacité nominale. Je n'ai pas tenté de chercher ces normes.

  29. #23
    cornychon

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Bonjour,

    Des informations intéressantes sur la pollution,

    rien de qualifié sur les rendements et les puissances


    CODE DE PRATIQUES POUR LES APPAREILS RÉSIDENTIELS DE CHAUFFAGE AU BOIS

    http://www.ccme.ca/files/Resources/f...ng_code_fr.pdf
    Page 8
    - Les poêles catalytiques sont pourvus d’un catalyseur en céramique à revêtement de palladium.
    - Les poêles non catalytiques à technologie de combustion de pointe

    Page 14
    Tableau 2. Comparaison des limites d’émission de particules (PM) établies par les normes de l’USEPA et de la CSA (B415.10) pour différents appareils de chauffage au bois

    Choisir le bon poêle à bois
    http://www.epa.gov/burnwise/woodstoves.html
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

  30. #24
    SK69202

    Re : Cherche poêle à bois à puissance nominale flottante

    Le fonctionnement intermittent :
    Il nécessite un chargement fréquent avec de petites quantités de bois. Ce mode permet au bois de bien bruler les gaz combustibles, d’engendrer une pollution minimum. La puissance est réglable en modifiant les chargements, la fréquence des chargements, les arrivées d’air pour la combustion.

    Le fonctionnement continu :
    Il est utilisé lorsque les contraintes de l’intermittence ne peuvent être respectées où qu’une puissance réduite est recherchée.
    On peut avoir un fonctionnement continu à la puissance nominale, c'est même dans ces conditions que celle ci est calculée par la norme, le fonctionnement intermittent, il y a des phases d'arrêt du poêle, est nécessaire quand le besoin de chauffage sur la période est inférieur à la puissance nominale du poêle.
    La marche à feu continu étouffé n'est qu'une variante du fonctionnement continu.
    La puissance nominale :
    La puissance nominale est la puissance restituée par le poêle dans les conditions normales d’utilisation. C’est la seule qui permette de répondre au besoin de chauffage de l’utilisateur
    Le calcul de la puissance nominale n'intègre pas le démarrage, ni les ouvertures de porte pour rechargements, ni la combustion des braises résiduelles.
    La puissance doit être réglable en adaptant les chargements, la fréquence des chargements, l’arrivée d’air.
    Le nombre de flambée permet aussi de moduler.
    La puissance maximale du poêle est aussi très utile quand on veut réchauffer un logement très refroidit.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  31. Publicité

Discussions similaires

  1. Puissance nominale chaudière bois
    Par lenano dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 21
    Dernier message: 21/01/2013, 08h54
  2. Quel modèle poêle bois 10 kw puissance nominale??
    Par juliette31 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 13/12/2010, 14h58
  3. Poêle à bois de 2000Kg sur chape flottante
    Par chicodo dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/05/2009, 16h14
  4. choix de la puissance nominale pour 1 poêle
    Par eralie dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/11/2008, 21h20
  5. Puissance poele versus puissance nominale
    Par romut dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/02/2008, 14h40
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison