Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Avis sur installation chaudières chauffage



  1. #1
    laiglon

    Avis sur installation chaudières chauffage


    ------

    Bonsoir,
    J'habite une maison à la campagne, 400 m altitude, dans le Limousin, de 100 m2, de 1976, chauffage électrique radiateur inertie de l'an 2000, avec 8 cm de polyst expansé dans les murs et 12 cm dans le plancher et 20 cm laine de verre dans grenier perdu. J'ai fait changer les fenêtres bois par des fenêtres plastiques et vitrage 4/16/4 en 2005. Mais cette maison possède des ponts thermiques importants. Donc consommation importante.
    J'envisage de changer de chauffage.
    - Deux artisans proposent chaudière à condensation au fuel BOSCH Olio Condens 3000 F de 22 kW, réglée à 65 ° par une température de - 10° extérieur, radiateur acier.
    - Un artisan propose pompe à chaleur Air-eau WEISHAUPHT modèle WWPL 11 AM Haute température 65 °, avec ballon tampon de 200 litres, radiateur acier
    - Un 4e propose un chaudière mono Hybride Atlantic, fuel et PAC air-eau, Alféa duo fioul bas NOx tri 11, radiateur acier. Mais il me semble plus favorable à un duo hybride (1 chaudière fuel + 1 Pac en complément).
    L'idéal financier serait de garder les radiateurs et d'installer un poêle à pellets, mais vu nos âges (70) handicap nous souhaitons choisir un confort sans souci.
    Que pensez-vous de ces propositions techniques ?
    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Larzacien

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    bonjour, Un chauffage électrique, même avec des radiateurs à inertie pour une maison de 100 m2, de toutes façons, ça revient cher. Le chauffage par radiateurs électriques, ça va bien pour un studio, ou un petit logement jusqu'à 40 m2 s'il est bien isolé.

    J'allais vous proposer d'installer un poêle, mais vous dites que ce n'est pas l'idéal pour vous.
    Cette maison est-elle sur un seul niveau ou sur deux niveaux ?

    Il faut voir aussi la durée d'amortissement, surtout lorsqu'on avance en âge.

    Combien payez vous par an en électricité ?? avez-vous vous essayé de déterminer la dépense pour simplement le chauffage. (on peut le faire en relevant le compteur l'été où il n'y a pas de chauffage.

    Les ponts thermiques sont certainement au niveau de la dalle du plafond.

    Il faut considérer le prix de chaque solution, l'économie probable et le temps d'amortissement.

    Il faudrait voir aussi s'il n'est pas possible d'alimenter en poêle à pellets de façon automatique.

    Sinon la solution mazout est certainement la moins chère, même s'il vous faudra sans doutes dans les 12000 euros pour avoir un chauffage central complet à mazout, et beaucoup plus pour les autres solutions. Attention qu'on ne vous fasse pas une usine à gaz avec chaudière fuel + Pac.

    Il y aurait la solution de supprimer le pont thermique de la dalle de plafond en faisant un faux plafond isolé ce qui rabaisserait la hauteur donc diminuerait en même temps le volume à chauffer. C'est très efficace pour éviter de chauffer en priorité une dalle béton qui absorbe bien les calories.

    Avec un faux plafond qui ramènerait la hauteur à 2,45 m avec isolant dessus, vous pourriez peut-être envisager, vu l'altitude où vous êtes une PAC AIR/AIR avec deux splits intérieurs. C'est peu coûteux, ça chauffe pas mal. En somme c'est une clim reversible. C'est imbattable comme prix d'achat et aussi très économique en fonctionnement. Et vous laissez les radiateurs au cas où, ou pour un petit complément éventuel dans les chambres.

    Là ce serait facile à amortir. J'ai un voisin qui avait des convecteurs grille pain dans une maison assez grande de la même époque que la vôtre, il a mis ça juste avec deux splits (il y a environ 10 ans), et il laisse les portes ouvertes, il est enchanté, et économise vraiment. Il n'a pas fait d'autres travaux d'isolation. Mais il dit qu'il ne faut pas mettre les canalisables avec des bouches dans toutes les pièces. C'est très cher et vraiment ça chauffe très bien ainsi.

    ça pourrait vous coûter dans les 3000 euros : très peu de main d'oeuvre : juste perforer le mur pour faire passer les tuyaux (faible diamètre) ensuite installation du compresseur à l'extérieur, et des splits à l'intérieur.

    A 600 mètres d'altitude ça fonctionne, donc à 400 m ça ne devrait pas avoir de mal.

    Avec vos nouvelles fenêtres, n'avez-vous pas une VMC ?? sinon n'avez vous pas de problème de forte hygrométrie ??

    Les installateurs cherchent plus leur intérêt que celui du client.

    Essayez de vous renseigner sur les PAC AIR/AIR, et ne vous fiez pas à un seul avis, car il y a toujours des gens contre tous les systèmes.

    Et là, vous auriez un chauffage efficace, sans trop vous ruiner. En tout cas, c'est la solution qui me tenterait le plus, compte tenu des éléments que vous donnez.
    Dernière modification par Larzacien ; 22/07/2015 à 00h09.

  4. #3
    laiglon

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    Merci de votre réponse Larzacien,
    C'est une maison sur sous-sol enterré sur 3 côtés, donc les ponts thermiques sont au niveau du plancher et plus particulièrement à cause de la terrasse en pierres, sur 2 côtés, qui n'est pas désolidarisée de la maison. Donc il faudrait certainement faire une tranchée, poser de l'isolant sur 1 mètre de hauteur et reposer des lames bois sur cette tranchée ou sur toute la terrasse....
    Il y a 20 ans, vous avions installé une cheminée avec un poêle avec des gaines amenant l'air chaud dans les autres pièces. Le bois était gratuit, je n'avais qu'à le faire ; mais maintenant je ne peux plus et nous ne supportons plus (en fin d'hiver) l'air chaud ventilé (allergie).
    Donc à priori, la chaudière à condensation fuel est la solution du moment et j'ai un devis BOSCH de 12000 E qui je pense est une bonne chaudière puisque c'est l'ancienne marque allemande Buderus, très réputée.
    On ne maîtrise pas le prix du fuel qui subit les contextes géo-politico économiques, mais avec la fin de l'embargo iranien et l'exploitation du gaz de schiste américain (et certainement d'autres pays) on devrait être tranquille un moment. D'autant que l'électricité "verte" est chère.
    Cordialement

  5. #4
    Daliella

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    Bonjour à tous. Ma vieille chaudière est tombée en panne et n'est pas réparable. (Elle avait 25 ans...) je voudrais savoir si il existe une compatibilité entre une chaudière à condensation ou même une chaudière basse température avec des radiateurs en fonte que je voudrais également faire installer. Je suis complètement perdue car je n'y connais absolument rien et sur certains sites je lis tout et son contraire. Merci d'avance pour vos avis éclairés.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    laiglon

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    A priori une chaudière à condensation fera l'affaire, mais pour qu'elle soit plus économique en fonctionnement, il faut qu'elle condense d'où la nécessité que la température de l'eau au retour de passage dans les radiateurs, soit inférieure à 50 °C. Plus elle froide au retour plus la chaudière condense et moins elle consomme de fuel. En théorie l'eau part dans les radiateurs à 65 °C. Même si elle ne condense pas, la chaudière fonctionnera très bien, mais elle sera moins économique.
    Donc, il faut trouver un vrai technicien du chauffage et non un technico-commercial qui ne s'occupe que de sa marge bénéficiaire pour savoir si des radiateurs fonte sont compatibles avec cette chaudière, afin de permettre à la chaudière de condenser.
    S'il vous faut des radiateurs acier, les radiateurs fonte vendus en occasion les paieront largement.

  8. #6
    Daliella

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    Je vous remercie Laiglon pour votre réponse mais je souhaite vraiment savoir si il y a une compatibilité avec une chaudière à condensation (ou basse temperature) et des radiateurs en fonte. En effet j'ai lu ici et là que la fonte garde plus longtemps la chaleur que l'acier ou l'aluminium dont je ne veux pas. Je précise que je suis au gaz naturel de ville. Et les 2 ou 3 plombiers-chauffagiste que j'ai pu rencontrer ne sont pas clairs dans leurs explications. Merci pour vos retours.

  9. Publicité
  10. #7
    laiglon

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    Je ne suis pas chauffagiste et mes connaissances se limitent à ce que mon chauffagiste m'a dit. Si vous installez une chaudière gaz à condensation, la température de retour doit être inférieure à 55 °c donc pour que la condensation fonctionne il ne faut pas dépasser une température de 65 °C au départ, voir idéalement moins. Ces chaudières sont plus économiques et performantes lorsqu'elles alimentent un chauffage basse température (35 à 55 °C) plancher chauffant et radiateur basse température.
    Cette chaudière fonctionnera avec des radiateurs en fonte, mais elle sera globalement moins économique surtout si la température de départ dépasse les 65 °C.
    "Attention, sur les radiateurs en aluminium risque d'électrolyse donc de fuite à terme. Sauf si on prend la précaution de mettre un liquide spécial qui bloque l'effet d'électrolyse, mais qu'il faut changer tous les ans ! Si on accepte cette contrainte on peut prendre des radiateurs en aluminium (ou des radiateurs en fonte d'aluminium, c'est la même chose). "
    Voir http://www.lenergietoutcompris.fr/tr...ment-ca-marche

  11. #8
    coucou44

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    Bonjour Laiglon et Daliella, je me permet de vous apporter quelques précisions sur le fonctionnement d'un système de chauffage. Comme tu le signales si justement Daliela, la compatibilité entre une chaudière à condensation et des radiateurs en fonte n'est pas quelque chose d'évident et il faut en général réaliser des travaux d'isolation ou remplacer les radiateurs.

    Si vous faites le choix d'une chaudière à condensation, il faut vous assurer que celle-ci condensera (1) et donc limiter le régime de température de votre installation (2).

    1 - Pourquoi s'assurer que la chaudière condense? Si votre chaudière ne condense pas, elle aura un fonctionnement similaire à une chaudière basse température dans le meilleur des cas, sinon une chaudière traditionnelle dans le pire des cas. Dans les deux cas, le surcoût d'une chaudière à condensation n'est pas justifié. Une chaudière à condensation à un coût plus élevé puisque le corps de chauffe doit résister à l'acidité des condensats pollués par les fumées, aussi il faut prévoir une évacuation des condensats en conséquence.

    2 - Pourquoi limiter le régime de température ? Imaginons une installation de chauffage fonctionnant sur une relève de température de 10°C. Pour une chaudière à condensation utilisant le gaz naturel, le point de rosée des fumées est de 57°C dans les conditions stœchiométrique, la température de départ eau chaude est donc limitée à 67°C. En général les chauffagistes parlent de 65°C (voir 60°C pour prendre une grosse marge) pour assurer la condensation. Pour une chaudière à condensation utilisant du fioul, le point de rosée des fumées est de 47°C dans les conditions stœchiométrique, la température de départ eau chaude est donc limitée à 57°C.
    Concernant les chaudières fioul à condensation, vous aurez surement remarqué que le choix est plutôt mince chez les fabricants (Viessmann, ELM leblanc, Atlantic, ...). Ce type de chaudière, de par le combustible, produisent énormément de particules en comparaison des chaudières utilisant le gaz naturel. Au-delà de toute fibre écolo , en termes de fonctionnement ces particules s’agglomèrent au contact des condensats ce qui donne un liquide visqueux et noir. Ce liquide aura tendance à boucher l'évacuation des condensats de la chaudière et il en résultera dans le pire des scénarios un encrassement rapide du corps de chauffe (La conséquence est une réduction des échanges thermiques avec l'eau de chauffage et une augmentation de la température des fumées ce qui conduira à la mise en sécurité et à l'arrêt de la chaudière).

    En reprenant la situation de Laiglon soit une maison de 1976 qui a été isolée au niveau du plancher bas, des murs, des combles et dont les fenêtres ont été remplacées par du double vitrage, on peut s’attendre à ce que au minimum le niveau RT2005 élément par élément ait été atteint. Il découle de cette isolation une diminution des déperditions thermiques de ton logement.
    Comme les vielles chaudières fonctionnent quasiment toujours à débit constant, pour éviter de surchauffer ta maison tu as dû réduire la température de départ de ta chaudière, ce qui t’a permis de générer des économies d’énergie (ou sinon tu n’as pas modifié la température au départ de ta chaudière et c’est ton brûleur qui fonctionne ne mode dégradé. L’économie d’énergie est alors moindre.)

    En bilan, suite à l’isolation il est possible de diminuer la température de départ chaudière. Si tu as déjà réduit ta température de départ chaudière et que le confort apporter par ton chauffage te satisfait, alors si cette température est supérieure à 65°C une chaudière basse température (haut rendement ou non, selon le montant que tu souhaites dépenser) fonctionnant au gaz ou au fioul est suffisant vu qu’il n’y aura jamais de condensation possible. Une chaudière à condensation n’aurait aucun intérêt en plus du surcoût.
    Si ta température de départ chaudière est inférieure à 65°C alors investir dans une chaudière à condensation apporte un plus en termes d’économie d’énergie mais en moyenne il faut compter 1500€ en plus à l’investissement. Aussi je te conseillerai une chaudière à condensation au gaz, le fioul nécessitant un entretien plus régulier et plus pointilleux, en plus de nécessité un départ d’eau chaude à 55°C. Après c’est une question d’accessibilité à l’énergie, le fioul est peut-être pour toi la seule énergie disponible. Résumé :
    - Départ chaudière > 65°C, chaudière basse température au gaz ou au fioul
    - 65°C > Départ chaudière > 55°C, chaudière basse température au gaz ou au fioul, chaudière à condensation au gaz
    - 55°C > Départ chaudière, chaudière basse température au gaz ou au fioul, chaudière à condensation au gaz ou au fioul.

    Si tu n’as pas modifié la température au départ de ta chaudière, à débit constant, la température de retour de ta chaudière est donc plus élevée.
    Voici la démarche pour déterminer ton nouveau régime de température (hypothèse d’évolution linéaire) :
    - Température intérieure en hiver : 20°C (par exemple)
    - Régime de température avant travaux : 80/60°C (par exemple)
    - La température moyenne de surface des radiateurs est donc de 70°C.
    - Suite à l’isolation, les déperditions sont réduites de 30% (par exemple)
    o Pour déterminer le gain sur les déperditions,tu peux aussi réaliser un bilan thermique. En mettent de côté les apports solaires, les masques solaires, le vent, etc … c’est assez simple à réaliser et plusieurs personnes mettent en ligne des feuilles excel simplifié pour établir un bilan thermique. Tu fais deux calculs, avant et après isolation. Tu obtiendras ainsi le coefficient de déperditions global de ton logement dans les deux cas. La différence correspond à ton gain sur tes déperditions.
    - La nouvelle température de surface est égale à : (Tsurface1 – Tintérieure) x (1 – Gain) + Tintérieure = Tsurface2, soit (70 – 20) x (1 – 0,3) + 20 = 55°C.
    - Le nouveau régime de température est donc de 65/45°C.

    Avec les nouvelles chaudières basses températures ou à condensation, il est quasiment obligé de fonctionner avec un delta de température de seulement 10°C contre 20°C avec les anciennes chaudières. Il est donc nécessaire d’augmenter le débit de la pompe pour compenser (attention à ce que le réseau de distribution accepte la vitesse plus élevée de l’eau, en général il n’y pas de problème car les vieux circuits de chauffage étaient à raccords vissés). Le régime de température est donc abaissé à 60/50°C.
    --> Bilan : chaudière basse température au gaz ou au fioul, chaudière à condensation au gaz ou au fioul.

    Voili, voilou

  12. #9
    Larzacien

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    bonjour Daniela : votre maison est-elle isolée ? (murs, combles) ?
    Quelle est sa surface ?

    Qu'avez-vous comme radiateurs jusque là ?
    Ne focalisez pas sur les radiateurs en fonte, ils ont plus d'inertie, mais ça ne veut pas dire qu'ils soient plus économiques. Ce qu'on gagne d'un côté, on le perd de l'autre, pas de miracle.

    que disent exactement les installateurs que vous avez vus ?

    Si vos radiateurs actuels sont suffisamment dimensionnés, il ne sert à rien de les remplacer.

    J'avais des radiateurs en fonte dans un logement. Ils étaient mal placés, on a refait le chauffage et comme on voulait mettre les radiateurs sous les fenêtres, on a dû rempacer ces radiateurs, et le chauffagiste nous a mis des radiateurs en tôles qui contiennent beaucoup moins d'eau que les radiateurs en fonte supprimés. Mais comme on avait super isolé, ces radiateurs en tôle qui paraissent légers chauffent super bien, je n'en reviens pas, comme quoi l'isolation c'est vraiment important.

    Donc, vous pouvez mettre tout aussi bien une chaudière basse température, essayez de la prendre à ventouse surtout si vous avez la chaudière dans la cuisine, ainsi ça vous permet de ne plus avoir besoin d'une entrée d'air basse qui amène du froid, et éventuellement d'avoir une hotte aspirante à extraction.

  13. #10
    laiglon

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    Merci de tes superbes explications coucou 44.
    J'ai fait installé une chaudière fuel à condensation Bosch (je suis à la campagne).
    Elle est réglée à 20 ° C le jour et à 18° C la nuit.
    Elle produit une eau de chauffage ne dépassant pas les 50° C avec des radiateurs acier mais l'hiver est doux.
    Paradoxe : elle fonctionne mieux lorsqu'il fait froid, elle maintient une température plus constante dans la maison que lorsqu'il fait doux (certainement dû aux sondes intérieure et extérieure et leur paramétrage.)
    Pour le moment je suis content de mon choix (en dehors de considérations écologiques).
    Cordialement

  14. #11
    coucou44

    Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    Bonjour laiglon, si ton chauffage fonctionne mieux lorsqu'il fait froid c'est peut être parce que tes sondes de températures sont mal positionnées.
    - La sonde de température extérieure doit être positionnée sur la façade nord ou nord est de ton logement.
    - La sonde de température intérieure (thermostat) doit être positionnée dans la pièce principale (salon, séjour ou salon/séjour) et à une hauteur comprise entre 1,20 et 1,50 m (grosso modo à hauteur du visage en position assise). Si la pièce principale donne sur une cuisine ouverte, il faut positionner la sonde de température le plus loin possible pour éviter les interactions. Aussi il faut positionner le thermostat en dehors du rayonnement solaire sinon la température intérieure mesurée sera surestimée.

    Enfin, bien respecter la distance entre la chaudière et les sondes. En général un thermostat fonctionne entre 3volt et une sonde extérieure en 12volt (se référer à la doc technique). Si le matériel est trop éloigné, il y aura une perte de signal d'où une régulation du chauffage décalée.

    Bon weekend.

  15. #12
    laiglon

    Red face Re : Avis sur installation chaudières chauffage

    Bonsoir,
    La sonde extérieure est bien posée au nord, mais le câble mesure 18 m environ.
    Pour la sonde intérieure, câble de 6 m, placée près de la porte de la cuisine, elle est influencée par la température de cette pièce qui est par nature plus élevée que les autres. J'avais soupçonné cette influence ; j'ai la confirmation.
    Merci coucou 44

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Avis des experts sur cette installation Chauffage pellet + ECS
    Par sharkillator dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/03/2014, 15h38
  2. [Thermique] Installation chaudieres 1103 DE DIETRICH [résolu]
    Par louis266 dans le forum Dépannage
    Réponses: 17
    Dernier message: 13/08/2009, 14h05
  3. Votre avis sur mon installation de chauffage
    Par kriscus dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 01/12/2008, 16h14
  4. avis sur schema installation chauffage thermique solaire et ECS
    Par ludocool33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 22/10/2008, 22h34
  5. Avis sur installation chauffage + ECS solaire
    Par Narius dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/06/2008, 22h10
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...