Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 63

Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?



  1. #1
    Mendra

    Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?


    ------

    Bonjour à tous,



    Après avoir pas mal parcouru la section isolation et chauffage de ce forum, je me suis finalement inscrit afin de vous solliciter quant à mes interrogations au niveau de mon futur système de chauffage. J'aimerai votre avis sur mes calculs et sur la solution qui vous paraît la plus adaptée selon vous / votre expérience. Voici mon cas :


    Je vais bientôt emménager dans une maison en seine et marne de 155m², construite en 2003 et ayant une étiquette énergétique "E" (indice 231 de mémoire), elle n'est pas raccordée au gaz de ville mais il s'arrête juste au niveau de nos voisins (maison accolée). Elle est plutôt bien isolée (combles, sous sol, accolée d'un côté...) mais le système de chauffage est vraiment le point faible de la maison ! Voici quelques chiffres :

    L'année dernière, les propriétaires ont consommés 17319 kWh d'électricité tout compris (chauffage, Ecs, appareils électriques...) soit un total de 2707,40€ à l'année. Dans mon ancienne maison, je consommais environ 4450 kWh d'électricité pour les appareils électriques (j'étais chauffé au gaz). En retirant cette valeur à la consommation de ma nouvelle maison, j'obtiens une consommation de chauffage / Ecs de 12869 kWh soit environ 2007€. Je n'ai jamais eu de chauffage électrique mais j'ai vite compris que c'était une énergie assez chère pour se chauffer !! J'ai donc commencé à comparer les différents systèmes de chauffage, leur coût initial, leur rentabilité, leur côté écologique...et j'ai finalement retenu 2 possibilités :

    - Remplacement de l'insert à buche par un insert à granulés : coût initial d'environ 5500€
    L'insert à buche actuellement installé n'est plus vraiment utilisé et je crois qu'il date de 2003. Peut-être que je me trompe, mais j'en ai déduis que son rendement ne devait pas être super et qu'il ne serait pas suffisamment efficace pour réduire la facture de chauffage.
    Difficile ici de faire des estimations précises, mais l'idée est d'installer un insert à granulés comme système de chauffage "principal" (bien entendu, je ne compte pas chauffer toute la maison avec un insert mais surtout les pièces de vie principales) et de garder l'électricité en complément ainsi que pour l'Ecs. Pour environ 2 tonnes de granulés certifié Din+, j'ai trouvé un prix de 577€ livraison comprise. Le rendement théorique sur la fiche technique étant de 5,2kWh / kg, j'ai choisi de réduire à 5kWh pour avoir une petite marge d'erreur...on serait alors à 8640kWh pour 2 tonnes de granulés avec un insert à 90% de rendement. Reste 4229kWh à fournir en électricité soit 659€ environ. En comptant 2 ramonages de cheminée par an (130€), on obtient alors un total de 1366€ de chauffage / Ecs à l'année, soit une réduction théorique de 641€ par an. Avec un crédit d'impôt d'environ 1350€ (basé sur 4000€, soit le coût total hors main d'oeuvre), l'amortissement de l'insert se ferait en un peu plus de 6 ans.

    - Installation d'une chaudière à condensation gaz + raccordement + pose de 9 radiateurs : coût initial d'environ 15000€
    Je me suis basé sur mes anciennes factures de chauffage pour déterminer le prix moyen du gaz au kWh, à savoir 0.0679€. Pour une consommation de 12869 kWh et avec une chaudière à bon rendement (je crois que 100% est possible ?), je dépenserai 835€ environ par an en chauffage / Ecs. En rajoutant l'entretien annuel de 130€ environ, on obtient tout de même une réduction de 1172€ par rapport à l'électricité. Avec un crédit d'impôt d'environ 2700€ (basé sur 9000€, soit le coût total hors main d’œuvre et radiateurs notamment), l'amortissement de la chaudière se ferait en 9 an et demi. Je pourrai également tirer quelques € de la vente des radiateurs électriques actuellement installés (l'ancien propriétaire m'a dit que 4 d'entre eux étaient neuf et valaient 800€ pièce...)


    Me basant sur pas mal de données approximatives, je ne me rend pas compte si ces calculs sont réalistes. Qu'en pensez vous et quel serait votre conseil sur ma situation ? Vaut-il mieux prendre le risque de faire un plus gros investissement avec la chaudière à gaz (j'ai l'impression que je n'arriverai jamais à une facture aussi basse mon ancienne maison, qui est certes très mal isolée, se retrouve avec une facture de 1600€ par an de chauffage au gaz pour 136m²...on entend souvent que l'isolation est le meilleur investissement pour économiser sur ses factures mais je ne sais pas si l'isolation de la nouvelle maison fera autant la différence...) ou bien un investissement plus petit permettant d'avoir un retour sur l'investissement plus rapide ?


    Merci à vous de m'avoir lu et n'hésitez pas à partager votre expérience dans ce domaine, c'est toujours très intéressant !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    barda

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Slt,

    Un petit retour sur tes calculs d'abord:

    - ta maison consomme environ 13000 kWh/an pour chauffage+ecs; si on compte environ 3000 kWh/an pour l'ecs (c'est à la louche, en ne connaissant pas la composition de ta famille ni ses habitudes), il reste environ 10 000 kWh pour le chauffage, ce qui, rapporté à la surface, donne environ 65 kWh/m2/an; soit une consommation assez raisonnable pour ta région et pour une maison "tout-électrique" de 2003. Son isolation semble donc tout à fait correcte, et difficile à améliorer, sauf peut-être en combles (si ce sont des combles perdus) et sur le plan de l'étanchéité à l'air (c'est à voir plus précisément), si on souhaite un retour sur investissement raisonnable.

    - avec un chauffage au gaz, tu peut raisonnablement espérer une facture annuelle de 950€ (chauffage+ecs) à laquelle il faut ajouter l'abonnement (200€ env.) et l'entretien (150€ env.). Mes chiffres différent légèrement des tiens car je ne crois pas du tout au rendement de 100% en conditions réelles. Mais en l'occurrence, l'option est intéressante, puisque avec les aides de l'Etat, on arrive à un RSI de 8 ans environ...

    -le raisonnement que tu tiens sur l'insert à pellets me parait plus hasardeux; compter sur un rendement de 90% est très très optimiste (voir à ce sujet le numéro de nov 2015 de la revue "Que Choisir") et je pense que tu devrais plus raisonnablement compter sur un rendement moyen de 75% (ce qui n'est déjà pas mal); par ailleurs tu considères qu'il ne restera que 4200 kW à fournir par électricité, soit juste un peu plus que ta conso pour l'ecs, donc que ton insert est capable de chauffer presque toute la maison; j'ai de très gros doutes sur ce dernier point (mais je ne sais pas où il est situé, ni quel est son entourage immédiat). En réalité, je trouve ton calcul beaucoup trop optimiste, et je tablerais, sans pouvoir être plus précis, sur un RSI d'une dizaine d'années; je ne tairais pas non plus les sujétions inhérentes à ce mode de chauffage (poussières, décendrages, manipulations...).

    Il reste une dernière option, à laquelle je pense systématiquement pour les maisons tout électriques: une pac air-air, avec split installé en position centrale, dans l'espace de vie, suffirait à chauffer 1-l'espace de vie (c'est ce qui consomme 60% de l'énergie) 2- les espaces annexes type entrée,wc,couloir, et à tempérer les pièces adjacentes; tu peux espérer une économie de 40% de la consommation totale, soit 4 ou 5000 kwh par an; investissement tout compris 2500€ (moins certificat d'économie d'énergie de 310€). Un CET en remplacement du cumulus (env 2000€, moins cee et crédit d'impots 300€) amènerait une économie supplémentaire d'environ 2000 kWh. Soit pour l'ensemble, un investissement de 4000€ net pour une économie annuelle d'environ 1000€. Le RSI est imbattable.

    Allez, bonne réflexion, mais je pense qu'il n'y a que 2 options réellement crédibles...

  4. #3
    Larzacien

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    bonjour ; Si on tient au chauffage à pellets, il vaut mieux un poêle à pellets qu'un insert à pellets. Ce n'est pas tout à fait la même chose, contrairement à ce qu'on pourrait croire.

    Au sujet du DPE, il faut savoir qu'une maison à chauffage électrique a toujours son DPE de "plombé", en raison du fameux coefficient de 2,58 qui correspond à la différence entre les kw consommés au compteurs et les kw produits sur le lieux de production, à savoir que pour 1 kw au compteur il faut produire 2,58 kw.

    Cette même maison aurait eu un chauffage au gaz, son DPE serait nettement meilleur. Elle serait probablement en C

  5. #4
    Did67

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour ; Si on tient au chauffage à pellets, il vaut mieux un poêle à pellets qu'un insert à pellets. Ce n'est pas tout à fait la même chose, contrairement à ce qu'on pourrait croire.
    Je partage cet avis.

    Tu as un conduit. C'est la bonne nouvelle.

    Je condamnerais la cheminée (qui reste un "trou") et détournerais le copnduit pour mettre un poêle à pellets programmable.

  6. Devis
  7. #5
    feumar

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Dans ta situation, avant d'investir des milliers d'euros, je ferais deux choses.

    La première serait d'attendre 1 an pour voir comment la maison se comporte avec votre façon de vivre. J'observerais, ferais des relevés de température, regarderais comment sont programmés les radiateurs, etc. Une fois la facture EDF reçue, j'aviserais en connaissance de cause, si cela s'avère nécessaire. Deux familles dans le même logement peuvent consommer du simple au double suivant leur comportement.

    La deuxième, pendant que l'année s'écoule, serait de faire la chasse à toutes les infiltrations d'air et d'y remédier. Une poire à fumée ne coûte pas bien cher et, si l'étanchéité de la maison n'a pas été bien traitée (ce ne serait pas étonnant vu l'année de construction), permet parfois d'obtenir des résultats plus qu'intéressant pour l'investissement consenti.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Mendra

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Super, merci à vous 4 pour vos retours rapides !

    @barda : Il est vrai qu'avec le recul, j'ai surement un peu surestimé le rendement de l'insert à granulé. Je n'avais effectivement pas envisagé les PAC, j'avais lu trop de retours un peu mitigé sur leur efficacité, ceci dit je pense que je manque de connaissances en matière de PAC, je vais essayer de mieux me renseigner et de creuser la piste que tu propose !

    @Larzacien Tout à fait, j'avais lu qu'une maison en "tout électrique" ne dépassait que très rarement l'indice "E" dans le DPE. Je me suis effectivement pas mal posé la question quant à la différence entre l'insert et le poêle...selon vous, le poêle serait plus adapté / performant ? D'emblée, j'ai pensé à l'insert car il y en a déjà un actuellement, peut-être il y a t-il un peu plus de "travaux" pour remplacer un insert par un poêle ? Je vais essayer de me renseigner également. Et si l'on met de côté le chauffage à granulés, pensez vous que le gaz serait un bon investissement ?

    @Didi67 Merci pour votre avis, je vais creuser pour essayer de comprendre les différences entre insert / poêle.

    @feumar J'ai aussi envisagé cette possibilité (le fait d'attendre d'abord un an)...C'est vrai qu'il est tentant d'envisager les travaux avant d'être totalement installé pour éviter que "ça traine"...Concernant "la chasse aux infiltrations d'air", comment est-ce que l'on doit procéder ? Si j'ai compris le principe, c'est l'étanchéité sur les murs extérieur qui doit être contrôlée, c'est bien cela ? Comment combler ces infiltrations après les avoir trouvés ? (Je suis un peu novice pour le moment...)

    Pour info, l'insert actuel est placé dans un coin du salon (qui est en L, et qui est dit "cathédrale", l'étage est en fait une mezzanine au dessus du salon, il y a un conduit qui part vers l'étage). Merci encore pour votre aide !

  10. Publicité
  11. #7
    Mendra

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Ah et j'oubliai, j'avais aussi envisagé de faire remplacer les volets actuels (pvc "lambda") par des volets roulants automatiques (+ hermétiques et + isolants de ce que j'ai compris), peut-être que le remplacement de l'insert + l'installation des volets roulets pourraient être intéressants également avec un investissement équivalent à une chaudière à condensation gaz ..? C'est juste une piste supplémentaire

  12. #8
    Larzacien

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    bonjour, Il y a une mezzanine avec du chauffage électrique en plus... et du carrelage au sol, je parie... alors là, dur dur.

    Lorsqu'il y a une mezzanine, il faut faire partir le chauffage du sol, et en général dès la construction, on met un chauffage au sol, le plus souvent à eau. Il faudrait voir si cela est possible, car, on sait que l'air chaud est plus léger, et il monte. Et lorsqu'on a un plafond à 3 mètres et plus, c'est un problème si on a un chauffage par radiateur. Il faut qu'il fasse 30 en haut pour avoir à peine 19 en bas...

    Voir si on ne peut pas faire un plafond de hauteur raisonnable sur la mezzanine en récupérant de la surface au dessus... peut être aussi une solution, mais je vais faire hurler...

  13. #9
    Mendra

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Re bonsoir Larzacien,

    J'avais effectivement réfléchis à ce problème d'air chaud qui monte, d'où mon interrogation sur la rentabilité d'un insert/poêle à granulés (j'imagine qu'une certaine chaleur émane directement de la source). L'installation d'un chauffage au sol à l'air intéressante mais me parait assez onéreuse et compliquée à réaliser (il faudrait casser tout le carrelage au sol je me trompe ?) Merci pour votre participation, je continue à cogiter de mon côté !

  14. #10
    Mendra

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Si ça peut vous aider, j'ai retrouvé le lien de la visite virtuelle de la maison en question : http://www.hdmedia.fr/visite-virtuel...x-d-esbly.html

    On voit le séjour cathédrale avec les radiateurs électriques et le placement de la cheminée entre autre.

    A bientôt

  15. #11
    wizz

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    A mon avis, il est urgent de.....ne rien faire la première année
    Dans toute chose, il est important de savoir d'où on part, et où on arrive.
    Il faudrait donc "sacrifier" la première année afin de savoir ton état actuel, l'état de départ. En fonction de ce que tu constateras, il sera temps d'investir dans des modifications. Des modifications dont tu feras en toute connaissance de cause

    Vu l'environnement autour de la maison, tu dois pouvoir te procurer du bois de chauffage pour pas cher, en direct du producteur. Et comme tu as de la place au fond du jardin, alors tu dois pouvoir acheter du bois vert 2 ans en avance pour encore moins cher, et de les laisser sécher pendant ce temps. La cheminée et son foyer est à conserver

  16. #12
    Mendra

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    @wizz Entendu et merci. En fait je partais du principe que quoi qu'il arrive, j'aurai été amené à changer le système de chauffage électrique donc je me suis dis "pourquoi ne pas le faire tout de suite ?". Reste le problème de savoir par quoi le remplacer...et effectivement, peut-être que le mieux serait d'attendre 1 an pour "ajuster le tir"..!

  17. Publicité
  18. #13
    feumar

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    J'ai habité pendant 27 ans dans une maison avec un étage en mezzanine similaire à celui-ci. Maison plus grande avec des hauteurs sous plafond de 3 m. Chauffage central et radiateurs en fonte. Bon, il est inexact de dire qu'il fait 30 en haut et qu'on se caille en bas. Il y avait certes une stratification des températures mais pas à ce point là (et en tout cas, rien à voir avec ce qu'on peut ressentir lors de l'utilisation de radiateurs électriques type grille-pains). On avait 20 en bas et 21 en à l'étage. Donc, pas de panique sur ce point.

    Ensuite, on voit un aquarium d'une taille respectable. À vue de nez on tape au moins dans les 240/300 litres bruts. Ça consomme pas mal d'électricité ce genre de choses. Compte à strict minima dans les 200 €/an rien que pour ça. Ça peut facilement être le double, voire le triple, en fonction des espèces hébergés, du type d'éclairage et de l'emplacement de l'aquarium.

    Le radiateur dans la cuisine semble être un Sauter Bolero (ou similaire sous une autre marque). Ce type de radiateur apporte un excellent confort (similaire à un chauffage central). Tu les as, garde les ; on ne fait pas mieux actuellement en matière de radiateurs électriques. Quant à la cheminée, elle me semble plutôt bien placée. Tu peux toujours essayer de l'utiliser cet hiver. Comme ça tu sauras si la chaleur généré et la corvée de bois/granulé sont acceptables/acceptées par les membres de la famille.

    Pour ce qui de boucher les infiltrations d'air, ça se fait avec ce qui est adapté à l'emplacement de l'infiltration : joint silicone, plâtre, mousse expensive, boitiers "étanches" pour les prises électriques et les interrupteurs, bouchons pour les gaines électriques, etc.

    L'idée des volets électriques n'est pas mauvaise, à condition de les coupler à un système domotique capable de gérer correctement les apports solaires. Mon beau-père a réduit sa facture EDF d'1/3 en gérant correctement les apports solaires (à la main, il est retraité).

    Enfin, vraiment, j'attendrais avant de faire quoique ce soit. L'ancien propriétaire de ma maison m'avait annoncé 2.000 € de facture EDF. La première année on a fait 1.500 € avec un hiver plus rigoureux et une femme enceinte frileuse à la maison tout l'hiver. Et on avait pas encore attaqué les travaux d'isolation. Comme quoi, dans la même maison, les factures des uns ne sont pas celles des autres.

  19. #14
    Mendra

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    @feumar Merci, c'est le genre de retour d'expérience que je cherchais à avoir également. Ok pour les raditeurs "Sauter Bolero", ce sont à priori tous les mêmes au rdc (ceux dans l'ancien propriétaire m'avait venté leur mérité ) Concernant la cheminée, je me demandais quel rendement est-ce que l'on pouvait atteindre avec une cheminée d'environ 2003...je vais effectivement l'essayer cet hiver et voir si elle est efficace.

    Sinon je comprends mieux pour les infiltrations d'air, il faut en fait vérifier un peu partout s'il n'y a pas d'air qui passe, j'imagine que ça se ressent plus facilement au fil du temps ? (j'ai par exemple repéré que les anciens propriétaires avaient mis un "boudin" en bas de la porte qui mène au sous sol, ce genre de point serait à priori à fixer)

    Concernant la domotique, je vais me renseigner de ce côté ça à l'air d'être une bonne idée. Je pense suivre vos conseils et attendre 1 an avant d'envisager de "gros travaux", ça me permettra d'y voir plus clair, merci !

  20. #15
    wizz

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Si tu habites dans une région non boisée, d'où le bois doit venir de loin, coute cher, alors oui, le rendement du foyer, ça compte
    En revanche, si le bois ne coute quasiment rien, alors le rendement aura moins d'importance du point de vue financier. Ce ne sera important que du point de vue environnement, pollution (particules notamment)

    La maison, je ne m'en fais pas trop pour l'hiver (sauf si tu habites dans une région vraiment très froide).
    3 grandes fenêtres en bas. 3 Velux en haut.
    Orientée vers le sud
    Le mur du voisin fera d'office de "miroir thermique"
    J'aurais plus à craindre du surchauffe en été

    Concernant la cheminée, elle est bien placée. Le pire serait à l'opposé où la chaleur irait directement à l'étage.


    Quelques notions de dynamique des fluides à comprendre.
    Je verse de l'eau sur la table. L'eau s'étale. Puis arrivée au bord de la table, plus lourde que l'air, elle tombe au sol
    La chaleur, l'air chaud, c'est l'inverse. L'air chaud sort de la hotte et s'étale au plafond. Puis arrivé au bord, plus léger que l'air ambiant, il monte à l'étage.


    Je verse l'eau dans une assiette. L'eau s'étale puis monte de niveau. Ça montera jusqu'à ce que ça puisse déborder par le premier passage rencontré
    La chaleur, c'est l'inverse. La chaleur, après le coin salon, va monter à l'étage. Puis peu à peu, le niveau descend
    Ta maison actuelle, la cheminée chauffe d'abord le coin salon, puis l'étage, puis enfin le reste (coin salle à manger et l'entrée)


    S'il y a des mini-travaux à faire, ce serait de poser des rideaux le long du plafond du coin salon. Le rideau doit être plus bas que la poutre allant de la cuisine à la porte de la cave
    Donc la chaleur va sortir de la hotte, va s'étaler sur le plafond du salon et sera piégé par ce mur de rideau. Le niveau d'air chaud va baisser. Comme le rideau est plus bas que la poutre, alors l'air chaud va déborder dans l'entrée.
    Comme il y a la poutre cuisine-cave, alors l'air chaud ne peut pas revenir en arrière pour monter directement à l'étage. L'air chaud va donc s'étaler sur le plafond de l'entrée avant d'arriver au bord, l'escalier, et monter à l'étage
    Ainsi, tu chauffes un peu plus le bas, avant de chauffer l'étage

    Pour améliorer encore un peu plus, tu pourrais mettre ces même mini rideau le long du plafond autour de l'escalier. Cela permettra de retenir un peu plus la chaleur, qui va chauffer le plafond de l'entrée avant de déborder à l'étage par l'escalier. La chaleur monte. La présence du rideau permet de conserver la chaleur la plus élevée contre le plafond, de chauffer la masse de la maison d'abord, avant de déborder à l'étage

  21. #16
    Larzacien

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    bonjour, Il aurait dû être interdit, à l'époque d'installer des radiateurs électriques (quels qu'ils soient) dans un tel volume à chauffer et avec une grande hauteur de plafond où la chaleur se précipite. Celui qui avait 20 en bas et 21 en haut dans une telle configuration devait avoir des thermomètres faux, ce n'est pas possible autrement.

    J'espère qu'il n'y a plus l'aquarium qui amène de l'humidité et rend le volume encore plus difficile à chauffer.

    Si c'était moi, je laisserais l'insert que je ferais fonctionner au moins le soir pour que la chaleur dure une partie de la nuit, et éventuellement raviver un peu le matin, et j'ajouterais un poêle à pellets dans le coin de l'aquarium par exemple, en tout cas bien en dessous de la mezzanine. L'idée d'un rideau qui descendrait assez bas le long de la mezzanine, même un rideau fin laissant passer le jour, contrarierait le passage de l'air chaud qui se précipite en haut et permettrait de mieux passer un hiver rigoureux, même si l'esthétique peut en souffrir.

    Sinon côté PAC AIR/AIR (je dis bien air:air), il existe des splits qu'on met en bas un peu comme des radiateurs. Cette solution permettrait d'homogénéiser mieux la chaleur, et serait nettement plus économique que des radiateurs avec une installation nécessitant peu de main d'oeuvre.

    Quant aux radiateurs Boléro ou pas Boléro, pas de miracle avec un sytème électrique. Seule la résistance produit la chaleur, le reste ne sert qu'à faire un petit stockage, mais ne multiplie pas la chaleur produite par la résistance.

    Eventuellement mettre un parquet flottant avec petite isolation dans le coin canapé, car le carrelage, même avec isolation sous la chape qu'il y a vu l'année de construction reste un matériaux froid.

    Il doit y avoir une sacrée puissance au compteur dans cette maison, et un tarif nuit, mais c'est peu.
    Dernière modification par Larzacien ; 02/11/2015 à 02h49.

  22. #17
    Larzacien

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    ,PS : le changement des volets n'apportera que peanuts du point de vue économie. En plus, on ne les ferme que la nuit.
    Et des volets étanches, ça ne peut pas exister à cause du système coulissant, et d'ailleurs il ne le faut pas à cause des entrées d'air sur les fenêtres pour la VMC.

    Il faut de la puissance pour chauffer tout ce volume, donc laisser l'insert puisqu'il existe, et ajouter plus loin bien sous la mezzanine un poêle à pellets qu'on n'a pas besoin d'alimenter en continu comme le chauffage au bois et qui maintiendrait un minimum de chaleur toute la journée, surtout par grand froid.

    Par contre, à faire des frais, une VMC DF serait pas mal, même si c'est compliqué à installer, ou peut-être un système Ribo ou similaire qui est une combinaison de VMC DF et de PAC AIR/AIR. Ceci en ayant toujours recours au bois ou/et pellets.

    Le changement d'insert n'est pas valable il faut passer à un poêle à pellets, donc autant garder l'insert qui peut fournir un peu plus de chaleur lorsque c'est nécessaire.

    Calculez le volume de votre maison, et multipliez par 40 watts le nombre de m3. ça vous donne la puissance nécessaire pour chauffer votre maison. Et même si vous ne prenez que 35 watts (comme il y a forcément une bonne isolation), ça fera quand même beaucoup.

  23. #18
    feumar

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Il aurait dû être interdit, à l'époque d'installer des radiateurs électriques (quels qu'ils soient) dans un tel volume à chauffer et avec une grande hauteur de plafond où la chaleur se précipite. Celui qui avait 20 en bas et 21 en haut dans une telle configuration devait avoir des thermomètres faux, ce n'est pas possible autrement.
    Ben voyons... Pour l'anecdote, maison de 1952 en béton et meulière dans le sud de l'Ile-de-France, 130 m2 sur sous-sol total partiellement enterré, très grande entrée cathédrale (on la supprimerait, on doublerait la surface habitable de l'étage). Extrêmement énergivore car non isolée, mais très grosse inertie. Mes parents y habitent toujours. Il fait toujours 21 en haut et 20 en bas, que ça te plaise ou non.

    J'espère qu'il n'y a plus l'aquarium qui amène de l'humidité et rend le volume encore plus difficile à chauffer.
    Dans une maison gérant correctement l'humidité (avec ou sans VMC d'ailleurs), un aquarium ne pose aucun problème d'humidité (je suis bien placé pour le savoir).

    Sinon côté PAC AIR/AIR (je dis bien air:air), il existe des splits qu'on met en bas un peu comme des radiateurs. Cette solution permettrait d'homogénéiser mieux la chaleur, et serait nettement plus économique que des radiateurs avec une installation nécessitant peu de main d'oeuvre.

    Quant aux radiateurs Boléro ou pas Boléro, pas de miracle avec un sytème électrique. Seule la résistance produit la chaleur, le reste ne sert qu'à faire un petit stockage, mais ne multiplie pas la chaleur produite par la résistance.
    Mais question confort, ce n'est pas la même chose. Une PAC AIR/AIR créée un courant d'air et une nuisance sonore qu'on peut ne pas aimer.

    Il doit y avoir une sacrée puissance au compteur dans cette maison, et un tarif nuit, mais c'est peu.
    Je peux citer une maison de ce type, très peu inertielle, construite en 2001 où la consommation en heures creuses représente 60% de la consommation. Les habitants ne sont pas là en journée, le chauffage électrique est alors coupé, le sèche-linge et autres machines à laver linge/vaisselle sont utilisés en heures creuses. J'en connais une autre, de 1974, très inertielle et sans salon cathédrale, occupée 24h/24 où la consommation en heures creuses représente aussi 60% de la facture EDF (poêle et apports solaires sont correctement exploités, les radiateurs électriques ne sont que faiblement sollicités, électroménager utilisé uniquement en heures creuses également). On ne peut pas généraliser à partir de cas particuliers. Surtout qu'on ne sait pas si la maison de Mendra a une inertie intéressante ou pas, ni même si les apports solaires peuvent représenter une part intéressante du chauffage (mais vu les photos, il semblerait que oui ; auquel cas des volets électriques gérés automatiquement sont intéressants s'il n'y a personne à la maison pour les ouvrir et les fermer au bon moment).

    Bref, là on parle dans le vide car personne ne sait comment cette maison se comporte, si Mendra et sa famille sont prêts à se plier à la corvée de bois/granulée (le bois, c'est pas cher, mais ça représente une vraie contrainte que tout le monde n'est pas prêt à accepter), ni même si leur façon de vivre justifie un investissement de plusieurs milliers d'euros qui sera rentabilisé un jour. Personnellement, quitte à mettre 9 à 15.000 € sur la table, j'ai choisi de laisser le chauffage comme il est et d'isoler correctement la maison par l'extérieur là où c'est possible et de refaire l'isolation existante par l'intérieur là où ce n'est pas possible (limite de propriété). La somme à débourser est la même, mais je ne me retrouverai pas à devoir changer chaudière ou PAC dans 10 à 20 ans et donc redépenser de l'argent en pure perte. Après, chacun fait ce qu'il veut.

  24. Publicité
  25. #19
    pkdick2

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Bonjour,

    Je suis d'accord avec feumar, voyez comment fonctionne la maison sur une saison, relevez les consommations, les températures.
    Ensuite, utilisez au mieux votre budget pour l'isolation et améliorez l'étanchéité à l'air (malheureusement, pas d'aide gouvernementale sur ce sujet, il faut relever les manches et boucher les trous soi-même mais c'est loin d'être inutile).
    Installer de coûteux moyens de chauffage, même avec une énergie moins chez que l'électricité ne résoud pas le problème d'une déperdition de chaleur importante. Et quel est le confort, dans une maison avec un poêle à 50 °C et un mur à 15°C de l'autre. La sensation de confort, c'est une température homogène sans point chaud ni paroi froide.
    Je ne savais pas que c'était impossible, alors je l'ai fait.

  26. #20
    _NG_

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Un CET en remplacement du cumulus (env 2000€, moins cee et crédit d'impots 300€) amènerait une économie supplémentaire d'environ 2000 kWh.
    C'est quoi un CET ? Merci.

  27. #21
    Mickele91

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par _NG_
    C'est quoi un CET ? Merci.
    CET = Chauffe Eau Thermodynamique

    Cordialement

  28. #22
    pkdick2

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    CET = Chauffe eau thermodynamique : Une pompe à chaleur (frigo inversé) pour chauffer de l'eau.

    Par contre, j'ai quelques doutes sur les 3000 kWh d'ECS (chez moi, c'est entre 1000 et 1500 kWh pour 4 personnes). Limitation du gaspillage + sur-isolation du cumulus (50€).

    Pour la stratification de l'air en mezzanine, elle peut être très marquée ou très faible selon la puissance et l'utilisation du chauffage. Avec un poêle chauffant très fort (+ de 50°C), l'air chaud va monter à toute allure en haut. Avec des radiateurs basse température (et moins de besoins de chauffage), l'écart de température sera beaucoup plus faible.
    Je ne savais pas que c'était impossible, alors je l'ai fait.

  29. #23
    Fred_D

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par feumar Voir le message
    Personnellement, quitte à mettre 9 à 15.000 € sur la table, j'ai choisi de laisser le chauffage comme il est et d'isoler correctement la maison par l'extérieur là où c'est possible et de refaire l'isolation existante par l'intérieur là où ce n'est pas possible (limite de propriété). La somme à débourser est la même, mais je ne me retrouverai pas à devoir changer chaudière ou PAC dans 10 à 20 ans et donc redépenser de l'argent en pure perte. Après, chacun fait ce qu'il veut.
    +1

    Je viens d'acheter une maison : ferme en pisé de 175m2 sur 2 niveaux, DPE E, avec un chauffage électrique + PAC géothermie + poêle 13 kW, isolation type mauvais RT2005. La consommation électrique de l'ancien propriétaire, comprenant chauffage, ECS et tout l’électroménager (pas de gaz) : 17 500 kWH !! Ca calme sérieusement.
    Je vais passer l’hiver au moins pire en faisant tourner le poêle et analyser le fonctionnement de la maison. Je mesure la consommation électrique hebdomadairement et vais rajouter des compteurs électriques sur l'ECS et le chauffage électrique. Cet hiver, je vais passer la maison à la caméra thermique.

    Dès que j'ai le temps, je vais rajouter 20-30cm de laine de verre dans les combles perdus pour monter à 50 cm. Ca ne coute pas grand chose, hormis le temps passé. Ca ne peut qu'améliorer les choses, le retour sur investissement est rapide.

    D'une manière générale, il est souvent préférable d'isoler que de chauffer. A fortiori si on envisage des budgets d'investissements de 10-20k€.

  30. #24
    Mendra

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Bonjour à tous et merci pour vos contributions,

    Je suis d'accord avec vous en tout cas pour d'abord passer une saison dans la maison "tel quel" afin d'avoir une idée des consommations niveau chauffage. Pour ce qui du bois/pellets, pour tout vous dire je ne connaissais rien à cette énergie il y a encore quelques semaines, j'ai essayé de bien me renseigner depuis mais c'est difficile de choisir sans changer d'avis toutes les 2 secondes ("les pellets ça à l'air bien, mais faut que change mon insert...", "ah oui mais le bois c'est aussi beaucoup moins cher quand même...mais c'est aussi plus contraignant...", "ah et puis y'a la buche densifiée maintenant, plus pratique mais c'est plus cher que le bois buche..." etc etc). Je pense qu'en suivant vos conseils sur le fait de d'abord voir comment se comporte la maison, je commencerai par utiliser du bois simple en complément du chauffage électrique et je verrai si c'est trop contraignant à la longue.

    Pour info, l'aquarium appartient aux anciens propriétaires, donc pas de soucis à ce niveau là ..! L'idée de rajouter à poêle à granulé vers l'entrée ne me semble pas mauvaise, il ne serait en fait pas relier aux autres pièces je me trompe ? Il ne servirait que pour chauffer les pièces du RDC en évitant d'avoir la déperdition de chaleur du salon cathédrale c'est bien cela ?

    En tout cas, je cogite je cogite...merci à tous, je m'aperçois qu'il n'y a pas "1 solution parfaite" pour chauffer sa maison, chacune présente des avantages et des inconvénients...mais c'est un sujet qui m'intéresse assez je dois dire..!

  31. Publicité
  32. #25
    _NG_

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par pkdick2 Voir le message
    CET = Chauffe eau thermodynamique : Une pompe à chaleur (frigo inversé) pour chauffer de l'eau.
    Et on peut le relier au même module extérieur qu'une PAC air/air ou il lui faut la sienne propre ?

  33. #26
    Did67

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par feumar Voir le message

    Je peux citer une maison de ce type, très peu inertielle, construite en 2001 où la consommation en heures creuses représente 60% de la consommation. Les habitants ne sont pas là en journée, le chauffage électrique est alors coupé, le sèche-linge et autres machines à laver linge/vaisselle sont utilisés en heures creuses. J'en connais une autre, de 1974, très inertielle et sans salon cathédrale, occupée 24h/24 où la consommation en heures creuses représente aussi 60% de la facture EDF (poêle et apports solaires sont correctement exploités, les radiateurs électriques ne sont que faiblement sollicités, électroménager utilisé uniquement en heures creuses également). On ne peut pas généraliser à partir de cas particuliers.
    A noter : on ne maîtrise pas les "créneaux horaires" octroyés pour les heures creuses par le dsutributeur (qui "répartit" ces créneaux sur son réseau). Et pour des occupations variables, avec des abaissements, cela peut fortement influencé le "taux" de kWh consommées sur le créneau.

    Par exemple, sans accumulation "lourde", si vous héritez du premier créneau de la soirée, au moment où vous abaissez, le compteur HC tournera très peu. Celui qui hérite du premlier créneau du matin, au moment de la "remontée", au contraire, son compteur "HC" va tourner !

  34. #27
    Fred_D

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par _NG_ Voir le message
    C'est quoi un CET ? Merci.
    En règle générale, le CET Chauffe Eau Thermodynamique est une mauvaise affaire.

    C'est cher : 2000€ (- crédit d’impôts mais j'imagine que les CET sont 30% plus cher en France que dans les pays sans crédit d''impôts).
    C'est une pompe à chaleur intégrée à un chauffe eau électrique. A l’instar de toutes les PAC, le CET pompe des calories en refroidissant le milieu dans lequel il pompe les calories. En conséquence, il faut aller chercher ces calories en dehors de la partie chauffée de la maison. Ca n'a aucun sens d'économiser sur la consommation du chauffe eau en augmentant la consommation de chauffage de la maison. Mais, le CET ne peut pas non plus utiliser directement l'air extérieur car le rendement du CET va chuter durant l'hiver. A fortiori si le CET doit fonctionner durant les heures creuses nocturnes froides (-30%) !
    Le moins pire est donc de brancher le CET sur la VMC. Mais, ça augmente encore les coûts d'installation et ne peut fonctionner qu'avec une VMC simple flux ou simple flux hygroréglable. Tant qu'à vouloir récupérer les calories perdu dans l'air extrait de la maison, il est généralement préférable d'avoir une VMC double flux.

    Dans la plupart des cas, le CET est donc une fausse bonne idée. Il est généralement préférable d'utiliser le crédit d’impôt pour autre chose.
    Pour chauffer son eau, il existe des solutions généralement plus intéressante. Par exemple, un chauffe eau solaire coute 2000€ en auto-construction ! Ca ne remplace pas totalement un chauffe eau électrique, notamment en hiver, mais l'eau chaude ne coute plus rien pendant "6 mois" chaud de l'année.
    Dernière modification par Fred_D ; 02/11/2015 à 13h13.

  35. #28
    Larzacien

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    bonjour, Si on arrive à chauffer correctement le bas, il n'y a pas de souci pour le haut puisque l'air chaud y va tout seul.

    "module d'une pac air:air" ?? vous voulez dire : sortie ? il faut que chacun ait la sienne.

    il faut une bonne PAC AIR/AIR pour chauffer les pièces de jour soit mono soit bi split. Ne pas se laisser embarquer pour un système canalisable qui revient beaucoup plus cher (plus de boulot) et ce n'est pas particulièrement dans les chambres, alors que dans les pièces de jour on n'y fait pas cas.

    On peut laisser les radiateurs existants dans les chambres au cas où, en appoint. Mais ils ne serviront quasiment pas.

    Unemaison de cette époque est pas mal isolée, même si on peut voir s'il n'y a pas une amélioration possible aux combles.

    Pour cette année, avoir une bonne provision de bois sec pour faire un bon feu. L'insert s'il est de 2003, est valable.

    Et si on surchauffe un peu avec l'insert, ça va mettre le chauffage électrique au repos une bonne partie du temps.

    La plus grande hauteur de plafond semble être à au moins 5,50 m. Il y a la solution destratificateur lorsque le poêle fonctionne. c'est un ventilateur de plafond. Il pousse l'air vers le plafond, ce qui fait que l'air le plus chaud est chassé et descend sur les côtés, ça homogénéise la chaleur, mais bon, c'est un pis aller.

    Au sujet du chauffe eau thermodynamique, il faut savoir que c'est très cher, ça fait du bruit, ça fait du froid dans la maison, ça claque au bout de 15 ans, et il y a deux cartes mères qui claquent souvent, à 300 euros l'unité. D'autre part, on sait que l'énergie électrique pour un cumulus classique pour 4 personne revient à environ 300 à 350 euros par an. Et ce n'est pas gratuit avec un CESI. C'est vraiment une usine à gaz qu'on nous a inventé pour faire marcher le commerce. Donc laissez vivre le cumulus actuel qui doit chauffer en tarif heures creuses en plus.
    Dernière modification par Larzacien ; 02/11/2015 à 13h49.

  36. #29
    pkdick2

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    Donc laissez vivre le cumulus actuel qui doit chauffer en tarif heures creuses en plus.
    Tout à fait d'accord avec le fait que le CET est une usine à gaz qui coûte cher pour économiser peu. Un cumulus + 10 cm de laine de verre + consommation raisonnable + récupérateur de chaleur sur les eaux grises doit pouvoir faire aussi bien pour beaucoup moins cher.
    Je ne savais pas que c'était impossible, alors je l'ai fait.

  37. #30
    _NG_

    Re : Changer son système de chauffage électrique : oui mais par quoi ?

    Citation Envoyé par pkdick2 Voir le message
    Un cumulus + 10 cm de laine de verre
    Excusez ma question qui peut paraître naïve mais il s'agit simplement de dérouler un rouleau de laine de verre autour de la cuve du cumulus ?

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 13/07/2015, 05h03
  2. chauffage électrique : radiant, soufflant, clim, et puis quoi encore?
    Par ergane dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/01/2013, 00h16
  3. [Divers] Problème électrique sur la ligne mais à quoi est-ce-dû?
    Par ameisen dans le forum Dépannage
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/11/2008, 13h32
  4. [Thermique] changer de systeme de chauffage
    Par jean claude21 dans le forum Dépannage
    Réponses: 27
    Dernier message: 27/06/2008, 09h03
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison