Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 37 sur 37

Quel fonctionnement choisir pour une PAC air-air

  1. #31
    xavierb15

    Re : Quel fonctionnement choisir pour une PAC air-air

    Citation Envoyé par lhermitteg Voir le message
    Bonjour,
    J'ai déjà fait du calcul de PAC du temps du forum universimmo (ca ne me rajeunit pas)
    dans une PAC il faut tout d'abord regarder le dimensionnement!
    Connaître Le TMU de votre Région (température moyenne universelle, que l'on trouve dans les bon sites météo)
    Le volume de vos pièces avec la puissance installé de vos convecteurs PAC

    Je dois encore etre en mesure de vous faire un calcul rapide si vous me donner les infos nécessaires
    Bon courage
    Voici les données, j'ai fait ces calculs avant achat et espère avoir le bon dimensionnement:

    Pour mon séjour 42m2 105m3 > puissance calo 4kW nominal maxi 6,6kW mini 1kW. (Puissance des convecteurs elec dans la pièce 3kW)
    Le séjour est ouvert (1,6m) sur entrée (15m2) et cage d'escalier puis mezzanine (15m2) qui dessert 3 chambres (13/13/21m2).

    Une autre PAC de 3,2kW nominal (1kW à 6,3kW)est installée dans l'entrée.

    Ce qui ne fonctionne pas très bien chez moi c'est la régulation, qd chez d'autres avec une vitesse de brassage faible çà à l'air d'aller:

    Qd je mets la ventil en manuelle en HI (552m3/s d'après doc) et donc proche du taux de brassage recommandé (~x5) j'arrive très facilement à chauffer la pièce, la clim réduit très vite la vitesse compresseur et se stabilise autour de 300W consommé (qui doit être proche du mini, pour 800W en nominal). Mais qd je la laisse gérer toute seule la ventilation, elle choisit très rapidement des vitesses de brassage très faibles et la température chute inexorablement (stratification autour de la sonde de l'UI ?) .

    J'ai commencé par mettre des rideaux pour pouvoir bloquer la montée de l'air chaud vers l'étage, mais çà ne résoud pas totalement le pb.
    Comme dit plus haut il faut que je teste en poussant vraiment la consigne jusqu'à 25/26° comme suggéré par Cornychon. Après peut-être qu'en déportant la sonde de l'UI...

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    lhermitteg

    Re : Quel fonctionnement choisir pour une PAC air-air

    Bonsoir ,
    Il me manque le TMU de ta région et l'année de construction ou de modification de ta maison pour déterminer le coefficient d'isolation!
    Le mauvais dimensionnement d'une PAC est quasiment irrécupérable avec des bidouilles de thermostat et de ventilation
    Ma réponse n'est pas encourageante mais factuelle
    Bon courage
    PS si tu me donne ta région et ton volume total d'habitation , je peut te dimensionner la puissance de ta PAC , As tu installer des convecteur dans l'etage?

  4. #33
    cornychon

    Re : Quel fonctionnement choisir pour une PAC air-air

    Citation Envoyé par xavierb15 Voir le message
    Bonjour à tous,

    Cornychon, je me permets une nouvelle question pour voir si j'ai bien compris (ce que je fais qd je règle ma clim...).

    La puissance thermique est donc fonction de 2 paramètres ∆t et D, donc: OUI

    1 - Quand je règle la ventilation en AUTO:

    La clim adapte toute seule ces deux paramètres en fonction de la consigne demandée par l'utilisateur. C'est l'usage que vous recommandez, j'imagine que la machine choisit le meilleur réglage possible en tenant compte de la Text°, de la capacité des différents échangeurs à extraire/redistribuer les calories, du COP, etc...

    2- Quand je règle la ventilation en MANUEL

    J'impose donc le débit d'air à ma machine. Selon le réglage choisit, je vais donc plus ou moins brider la plage de puissance de ma machine:
    Avec débit d'air élevé, je vais plutôt inciter à des puissances élevées (d'autant qu'avec ce débit l'air autour de la sonde de l'UI refroidi, comme vous nous l'avez expliqué précédemment) et limiter la puissance mini.
    A l'inverse en imposant un débit faible, je vais limiter la puissance maxi.

    Quelques constats:

    J'ai mis un petit compteur qui m'indique, via une mesure ampèremétrique, la puissance consommée par la PAC . Et j'ai relevé le ∆t avec un thermocouple.

    Avec un débit d'air élévé, la température de la pièce monte très vite, logique. Et la puissance consommée chute très vite pour se stabiliser vers 300/330W et la puissance thermique est à peut-près stabilisée autour de 2kW.

    Ai-je bien compris ? OUI

    Et du coup en fouillant les docs techniques, je m'aperçois que le COP des machines est toujours fourni à 7° (sans givrage), et en ventilation maxi j'imagine pour favoriser le COP....?

    Merci à vous.
    Bonjour,
    C’est très bien ! Tu as parfaitement compris les calculs que l’on peut faire en fonction des débits d’air, des ∆T air, des puissances de chauffage.

    Dans des conditions de laboratoire on met plusieurs sondes, on mesure les débits d’air, on connaît l’humidité relative de l’air. Tout ça pour dire que lorsqu’on fait des mesures sur le coin d’une table, il y a des précautions à prendre pour faire des relevés proches de la réalité.

    La consommation relevée avec un ampèremètre, pourquoi pas. En parallèle je mesurerais si j’ai bien 220 Volts. Dans certaines zones ça peut descendre proche de 200 Volts.
    Le mieux est le Wattmètre que l’on trouve dans les grandes surfaces de bricolage.

    Les mesures du ΔT ! La température de l’échangeur n’est pas forcement uniformément repartie. Les vitesses d’air (débits) ne sont pas uniformément reparties.
    Pour avoir des résultats statistiquement exploitables, il suffit de mesurer 8 points le long de l'unité intérieure, pendant 1 minute, et faire la moyenne. Le faire en entrée et en sortie d’air.
    Il faut se faire aider, pour contrôler si la consommation de la PAC est stable. La consommation des PAC semble réagir en temps réel par rapport aux ordres fréquents donnés par le thermostat.

    Quoi qu’il en soit, tes mesures sont intéressantes. Si elles sont consolidées par d’autres mesures plus rigoureuses, nous pourrons dire qu’avec une ventilation plus forte, le COP est plus favorable. Ce sera même chiffrable.
    Oui tu as tout compris ! !


    Le COP est donné à 7°C depuis très longtemps. C’est le COP mesurable dans n’importe quel laboratoire du monde. C’est la limite inferieure ou il n’y a jamais de givrage.
    En dessous, avec le givrage, la quantité de givrage, le dégivrage, c’est du grand n’importe quoi, indéfinissable dans des normes internationales. Une certitude, le COP s’écroule !
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  5. #34
    xavierb15

    Re : Quel fonctionnement choisir pour une PAC air-air

    Citation Envoyé par lhermitteg Voir le message
    Bonsoir ,
    Il me manque le TMU de ta région et l'année de construction ou de modification de ta maison pour déterminer le coefficient d'isolation!
    Le mauvais dimensionnement d'une PAC est quasiment irrécupérable avec des bidouilles de thermostat et de ventilation
    Ma réponse n'est pas encourageante mais factuelle
    Bon courage
    PS si tu me donne ta région et ton volume total d'habitation , je peut te dimensionner la puissance de ta PAC , As tu installer des convecteur dans l'etage?
    Un grand merci pour votre implication, les données manquantes:
    Yvelines nord 78
    T°ref -7°
    Construction 1974, isolation murs RDC à vérifier mais je pense BA13+5/7cm polystryrène, combles non aménagés (isolation refaite par mes soins 35cm) et murs/rampants étages isolés par LDV (à refaire). Double vitrage d'époque (4/12/4), changé cette année en mai.

    Surface chauffée par les deux monosplits 123m2 soit 307m3.

    Oui, il y a aussi des convecteurs à l'étage (ceux d'origine de la maison 1kW / 1kW / 2kW pour chaucune des chambres)
    Consommation chauffage à l'origine 15000Kwh annuels, en annexe une partie de mes calculs ou je trouvais un G autour de 0,9 (assez bas j'en conviens pour l'année de construction)

    Capture d’e?cran 2018-03-15 a? 18.16.34.png

  6. #35
    lhermitteg

    Re : Quel fonctionnement choisir pour une PAC air-air

    Bonjour Xavier
    un rapide calcul sur la puissance a installer pour votre RDC, sachant qu'une PAC a une plage de fonctionnement optimal entre 25 & 75%
    je vous joint le fichier Pdfcalcul energie modifie Révise_Xavier.pdf

    Bonne lecture

    Je reste a votre écoute

  7. #36
    lhermitteg

    Re : Quel fonctionnement choisir pour une PAC air-air

    J'ai inclus votre étage dans les calculs et j'ai pris un G de 1.5 et un coefficient de sécurité de 1.2 , l'inconvénient d'une PAC est d'e n'avoir aucune inertie
    Vous devriez avoir chaud chez vous si les lames d'air son bien positionnées

  8. #37
    xavierb15

    Re : Quel fonctionnement choisir pour une PAC air-air

    Citation Envoyé par lhermitteg Voir le message
    Bonjour Xavier
    un rapide calcul sur la puissance a installer pour votre RDC, sachant qu'une PAC a une plage de fonctionnement optimal entre 25 & 75%
    je vous joint le fichier PdfPièce jointe 362450

    Bonne lecture

    Je reste a votre écoute
    Bonjour,

    Merci beaucoup! Je vais regarder çà à tête reposée ce WE et reviendrai vers vous.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. quel pic choisir pour la transmission?
    Par Hamza0fac dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/02/2014, 18h54
  2. Quel opérateur choisir pour une box ?
    Par grissou dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/12/2010, 16h51
  3. Quel bac choisir pour sciences Po ?
    Par Db0_29 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/09/2010, 08h34
  4. Quel APN choisir pour l'astrophotographie?
    Par tomzekine dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 13
    Dernier message: 07/06/2009, 21h56
  5. Quel établissement choisir pour un DUT RT
    Par largomire dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/06/2006, 21h23