Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?



  1. #1
    Ulyssesourd

    Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?


    ------

    Salut,

    J'ai un VMC hygro B donc des entrées d'air hygroréglables.

    Le VMC pompe donc de l'air frais entre par des entrées hygroréglables sur des coffres de volets isolés bien sur.

    Quand il fait beau et que l'air extérieur est froid, cet air aspiré est froid.

    Je me demandais s'il n'est pas génial de fabriquer des capteurs à air solaire qui seront reliés à ces entrées ? Donc un capteur tout simple pas de ventilateurs pas de conso électrique, posé sur la façade isolée ITE et un trou dans la cage à coffre volets + un tube relié à l'entrée hygroréglable.

    Problèmes en été : ça pompe de l'air chaud ! donc un by-pass à prévoir .

    Qu'en pensez vous ?

    -----
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  2. #2
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, Tout le monde se plaint de ces entrées d'air. On sent un courant d'air froid très dérangeant.

    Sur un logement qui avait des entrées d'air sur volets roulants, le locataire se lamentait comme quoi il sentait le froid.

    Alors je me suis inspiré d'une vidéo et j'ai fait la même chose. L'air n'entre pas directement, mais a le passage de libre.

    Et on ne sent plus l'air froid, de plus j'ai installé un grand rideau fin devant la fenêtre, et l'air entrant se mélange avec l'air chaud entre le rideau et la fenêtre, donc plus d'inconfort. Il est probable aussi que l'air a tendance à se rechauffer un tout petit peu.

    Bref, le locataire est enchanté, et aucun problème depuis 2 mois, et l'hygrométrie reste normale.

    voici le lien :

    https://www.youtube.com/watch?v=3xgc90h8A4Y

  3. #3
    feumar

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Problèmes en été : ça pompe de l'air chaud ! donc un by-pass à prévoir .
    La nuit, l'hiver, ça se passe comment ?

  4. #4
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, Pour la question de l'air froid l'hiver, il y aurait aussi la solution d'avoir une double fenêtre donc alignée avec le mur, et l'aspiration se ferait entre les deux fenêtres, et avec le soleil, on aurait de l'air chaud... Et l'été, on laisse la fenêtre extérieure ouverte. Et il faudrait pouvoir faire de l'ombre.

    Bon, chez nous, même si on est plus au sud, le souci, c'est l'air froid qui entre l'hiver, et plus il fait froid, plus on a l'impression qu'il accélère, ou alors, c'est la grande différence de température.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    verdifre

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Salut,

    J'ai un VMC hygro B donc des entrées d'air hygroréglables.

    Le VMC pompe donc de l'air frais entre par des entrées hygroréglables sur des coffres de volets isolés bien sur.

    Quand il fait beau et que l'air extérieur est froid, cet air aspiré est froid.

    Je me demandais s'il n'est pas génial de fabriquer des capteurs à air solaire qui seront reliés à ces entrées ? Donc un capteur tout simple pas de ventilateurs pas de conso électrique, posé sur la façade isolée ITE et un trou dans la cage à coffre volets + un tube relié à l'entrée hygroréglable.

    Problèmes en été : ça pompe de l'air chaud ! donc un by-pass à prévoir .

    Qu'en pensez vous ?
    Je me suis déjà fait le même genre de réflexion. j'en été venu à imaginer un capteur à air fait à partir de règles de maçon en alu (c'est pas très cher, c'est étanche et cela offre des pertes de charge acceptables au niveau d'une vmc (en restant en écoulement turbulent pour avoir un bon échange thermique)
    ce type de capteur pourrait même être mis devant le coffre de volets (si celui ci est encastré on peut même avoir une casquette solaire gratuite) ce qui évite de trop se préoccuper de l'isolation du fond du capteur.
    pour les bypass , il existe dans le materiel pour les serres des verins thermiques capables d'ouvrir des aérations à partir d'une certaine température
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  7. #6
    Ulyssesourd

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    En fait, il est compliqué car ce sont des coffres à l'intérieur donc isolés l'air passe donc par la fente là ou passe le volet et il y a une petite ouverture au niveau de l'isolation pour que l'air passe par les ailettes hygroréglables...
    ITE = pas de percage dans le mur
    Donc on laisse comme ça...ou bien faire comme a dit larcazien faire un petit coffre qui permet de réchauffer l'air neuf par un échange air chaud de la maison
    conception à réfléchir.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  8. #7
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, La solution de la vidéo, ne coûte pas cher (il suffit d'être un tout petit peu bricoleur), mais ça fonctionne. La quantité d'air nécessaire à la VMC peut passer, mais comme l'ouverture sur le coffre du volet roulant étant décalée par rapport à la nouvelle sortie ça ne pousse pas davantage, sinon c'était intenable.

    J'envisage de le refaire beaucoup plus long et plus large, mais pas plus épais (car ça gênerait pour le rideau) et de faire deux sorties d'air, bien décalées de l'entrée d'air d'origine. Mais enfin, déjà c'est pas mal ainsi.

  9. #8
    Ulyssesourd

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Je me pose une question ...
    Le VMC étant utile pour déshumidifier l'air de la maison, là on est bien d'accord.
    Mais si le taux baisse à 30% il est inutile de ventiler...Ma maison n'est pas humide.
    Y a un dispositif en plus des ailettes dans un coffrage, qui déclenche le moteur du VMC ?
    Car même le VMC éteint, ça aspire tout un petit peu de façon mécanique...
    J'ai testé 2h VMC éteint : le chauffage n'est pas remis en route car les pertes ne s'en vont pas par la VMC.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  10. #9
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, La VMC sert d'une part à renouveler l'air, mais aussi à ce qu'il ne puisse pas rester confiné. L'air humide confiné (donc qui ne cirule pas) provoque des moisissures. Si l'air est très humide à l'extérieur, ça influencera l'intérieur, mais le chauffage fait baisser l'hygromètre.


    Il est plus que difficile de tomber à 30% d'hygrométrie. Déjà 35%, c'est une exploit, et ça ne dure guère.

    Il est certain que ceux qui font beaucoup de cuisine, qui sont nombreux (nombreuses douches), qui font sécher des machines de linge pas toujours super essoré en plus, il faut que la VMC fonctionne en continu, et peut-être souvent en grande vitesse. Il faut éliminer l'humidité qu'on produit. A noter qu'une VMC n'est pas prévue pour le séchage du linge, ça fait beaucoup trop d'humidité.

    Normalement on ne doit pas arrêter la VMC car il pourrait se produire de la condensation dans les tuyaux.

    Et il est vrai qu'on met de l'air chaud dehors.

    ça fait un moment que je cogite là dessus.

    Je me demande pourquoi l'extraction se fait toujours uniquement en haut, c'est à dire là où l'air est le plus chaud ?

    Je pense que l'humidité a tendance à se trouver plutôt en haut des pièces. Mais lorsque l'air est sec, on pourrait aspirer plus bas, reste à trouver un système.

    J'avais même pensé que dans la journée, surtout lorsqu'on est absent et que personne ne prend des douches ou ne cuisine, on pourrait peut-être recycler une partie de l'air extrait par exemple 50%. Mais pour automatiser le système, ce n'est pas simple, ou alors, il faudrait le faire manuellement.

    Ou alors, il faudrait une VMC super bien installée (de façon à ce qu'il n'y ait pas de poches de condensation, et l'arrêter lorsqu'on est absent mais juste sur la journée pour ne pas prendre de risque. On pourrait aussi, la brancher sur un programmateur journalier, et la faire arrêter par périodes lorsque ça ne risque rien. (pas question de la faire arrêter lorsqu'on prend des douches ou qu'on cuisine.) Mais, on on ne peut faire ça que pour soi, impossible de faire ça dans une location, sinon je ne réponds pas des ennuis, surtout que pratiqument tout le monde fait sécher le linge à l'intérieur, ce qui sature l'air d'humidité, donc on ne peut pas arrêter, ni ralentir la VMC dans ce cas.

    Mais il est certain que les entrées d'air violentes, ça a tendance à faire chauffer plus donc à consommer plus.

    Les VMC DF, c'est très gros (on ne peut pas la caser en appartement, ça oblige à amener des tuyaux d'air neuf préchauffé dans les pièces dites sèches, et ça, ce n'est pas simple.


    Voilà où j'en suis des réflexions..
    Dernière modification par Larzacien ; 12/02/2016 à 16h24.

  11. #10
    Ulyssesourd

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Et les bacs récupérateurs d'humidité peuvent jouer un rôle important : pomper un max d'humidité pour que le VMC ne marche pas en grande vitesse.
    Ces bacs sont posés sur le sol donc l'humidité est aussi bien au sol qu'au plafond (en fait presque...)

    L'humidité provient entre autres, de l'extérieur quand il pleut, par les ailettes ... donc ceux qui sont hygroréglables, sont parfois, grandes ouvertes, puisque la "tirette" qui ouvre plus ou moins l'ailette est humidifiée par cet air...Donc entretien non négligeable : sécher la mousse isolante qui est juste derrière la tirette.

    Pourquoi la VMC est en haut et pas en bas? bonne question ... il est plus économique de pomper l'air au raz du sol qu'en haut. Le problème est que la vapeur d'eau qui est légère dont elle monte...mais cette vapeur refroidie descend en bas en passant par le raz des murs ...donc cercle vicieux... C'est pour cela qu'il est préférable de pomper cette vapeur en haut afin d'éviter que cette humidité descende vers le sol.

    J'ai calculé : je perds environ 14 kWh.m²/an par la VMC ... soit 2170 kWh/an pour 155m² shonRT ... sans la conso électrique du VMC ...
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  12. #11
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, Et oui, mais si le logement est humide, il sera plus difficile à chauffer, donc on tourne en rond.

    Chez moi, je n'ai pas de VMC, parce qu'à l'époque, ça ne se faisait pas encore, ça s'est fait un peu plus tard, et on a commencé avec les maisons à chauffage électrique avec les" grille pains". Personnellement je n'ai pas de problème, surtout qu'on aére largement tous les jours en courant d'air et avec l'aide de la hotte aspirante à extraction pour activer le mouvement. Et j'ai aussi un extracteur à la salle de bain que je laisse fonctionner non seulement pendant la douche, mais encore au moins deux heures après ou même la demi journée. La maison est parfaitement saine, surtout qu'on ne cuisine pas beaucoup et qu'on n'étend pas à l'intérieur, et on laisse les portes intérieures ouvertes.

    Mais si je la mettais en location, il y a deux chances sur trois qu'il y aurait des problèmes de moisissures alors qu'il n'y en a pas un brin.

    Et aussi on n'est que deux, on cuisine peu. S'il y avait 5 ou 6 personnes, ça augmenterait le taux d'humidité par les douches, une cuisine plus intensive, le linge qui sècherait probablement à l'intérieur (loi du moindre effort).

    Pour soi, on peut faire à peu près ce qu'on veut, comme on le sent, mais en location, il ne faut pas lésiner sinon on a vite des problèmes.

  13. #12
    SK69202

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Je me demande pourquoi l'extraction se fait toujours uniquement en haut, c'est à dire là où l'air est le plus chaud ?

    Je pense que l'humidité a tendance à se trouver plutôt en haut des pièces. Mais lorsque l'air est sec, on pourrait aspirer plus bas, reste à trouver un système.
    L'air chaud contient plus d'eau et en hauteur il y a moins de poussières.


    Le plus simple reste un variateur sur la VMC et un hygromètre dans les endroits stratégiques, on fait varier le débit de la VMC en fonction de la lecture des hygromètres. La règle est simple on réduit dès que le critère "trop sec" est franchi vers le bas et on ré-accèlère quand il est franchi vers le haut.
    Je tourne comme ça depuis des années, le débit n'est jamais nul, certain ventilo (je suis extrac SF répartie) reste au ralenti dès que le chauffage est en fonction, un autre n'est réduit que la nuit en hiver.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #13
    feumar

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Je me pose une question ...
    Le VMC étant utile pour déshumidifier l'air de la maison, là on est bien d'accord.
    Mais si le taux baisse à 30% il est inutile de ventiler...Ma maison n'est pas humide.
    Ta maison n'est pas humide, mais elle est polluée, ne serait-ce que par l'activité des personnes qui y vivent. Si le taux baisse à 30%, il faut réduire la ventilation, mais pas l'interrompre. C'est précisément ce que font les bouches d'extraction et d'aspiration des VMC hygro B.

    Edit : orthographe
    Dernière modification par feumar ; 12/02/2016 à 19h21.

  15. #14
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, Autre chose, il n'est indiqué nulle part le débit des VMC, même pas sur l'emballage (du moins pour celles que j'ai vues).

    On nous dit sur le net qu'il faut tant de m3 pour telle pièce etc... mais si on ne connaît pas le débit de la VMC en basse vitesse et en grande vitesse, on ne sait pas si ça convient, si c'est trop ou pas assez.

    Quelqu'un sait-il quel est le débit d'une VMC ordinaire, de GSB ou autres ?

    Et aussi pour une même VMC, suivant qu'on a 3 entrées d'air sur fenêtres ou 5 ou 6, le débit sera différent. Et seulement avec 3 entrées, ça souffle très fort et c'est dérangeant.

  16. #15
    feumar

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Les débits sont indiqués dans les arrêtés du 24 mars et du 28 octobre 1983 (https://www.legifrance.gouv.fr/affic...Texte=20080930 et http://www.airh.asso.fr/documents/ac...0logements.pdf pour une présentation un peu plus claire).

    Il n'y a aucune raison que ça souffle en tempête avec 3 entrées. Si c'est le cas, c'est que la VMC a été mal installée. Il y a des caissons pour les petits logements et d'autres pour les gros. Les sites des fabricants et (de mémoire) les notices sont assez clairs sur les débits et les logements auxquels sont destinés les caissons.

    Puisque le sujet initial s'intéresse aux marges en matière de consommation des VMC, attention également à la consommation électrique des moteurs des différents caissons. Il y a de grosses différences d'un modèle à l'autre (en plus, les chiffres avancés par les constructeurs me semblent très optimistes par rapport à ce que j'ai pu mesuré in situ sur les quelques VMC que j'ai installées/remplacées, l'installation des gaines est très certainement responsable des plus gros écarts). Ça peut ruiner le calcul de rentabilité.

  17. #16
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, ça ne souffle pas "en tempête", mais les gens qui chauffent juste à 19, comme on nous le rabache, sentent le passage du filet d'air frais, et ça les incommode.

    J'aimerais de savoir combien sort une VMC de base, aussi bien standard que hygro. c'est un grand mystère.

  18. #17
    SK69202

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Le débit dépend de la longueur et du parcours des gaines, les débits indiqués par les constructeurs sont ceux de la VMC seule sans rien de raccordé, bref très optimiste par rapport aux débits réels.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #18
    verdifre

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    pour les vmc type gsb, ce sont généralement des débits auto réglables et le réglage du débit se fait sur le caisson (pour une grande partie des systèmes) une languette souple que l'on coupe ou une molette que l'on tourne. Si on veut mieux il faut monter en gamme.
    Pour les entrées d'air il y a normalement le module qui est écrit dessus (attention pour dimensionner les entrées d'air on tient compte des fuites de la maison)
    il faut aussi que les portes soient correctement détalonnées afin que la ventilation fonctionne correctement
    si tu es en hygro A ou en hygro B le mieux est de te référer à l'avis technique correspondant.
    si tes entrées d'air sont gênantes, la première chose à faire est de controler qu'elles sont bien montées (que les modules sont bons) et qu'elles soufflent bien vers le haut. si le problème persiste tu peux essayer des entrées d'air autorèglables
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  20. #19
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, Ce sont des simples grilles sur un battant de fenêtre coulissante alu, donc l'air entre "tout droit" à environ , à environ 2,30 m de haut.

    Et en plus le locataire ne supporte pas le léger passage d'air qu'il y a sous la porte d'entrée (malgré le bas de porte "balai"). Cette porte d'entrée ne donne pas dehors, mais dans un couloir où il fait nettement moins froid que dehors (jamais moins de 10°). En ne tolérant pas cette légère fuite dans l'entrée où l'on ne fait que passer, ça passe encore plus fort sur les trois entrées sur fenêtres. De plus, mieux vaut laisser entrer un peu d'air à 12° par exemple, que de l'air à 3°.
    Elle vient d'une maison récente où, normalement il y avait obligatoirement une VMC, mais ne comprend pas que si on extrait de l'air il faut qu'il soit remplacé. (la pression atmosphérique, connait pas) Il faut préciser que le logement est relativement étanche, même si en rénovation, c'est moins poussé que dans les maisons neuves.

    La VMC a été ralentie au moyen d'un condensateur. Il faut dire aussi qu'il y a 3 fenêtres avec entrée d'air. S'il y en avait 4, 5 ou 6, ça ralentirait le débit sur chaque fenêtre.

    Tout de même un air froid à 3°, à 0° ou à - 5°, qui passe par un orifice, on peut comprendre que ce soit désagréable surtout si on a le canapé dessous.

    A la prochaine location, il faudra trouver quelque chose pour remédier à ce problème. Je lui ai proposé d'essayer de faire quelque chose, mais elle fait ses bricolages... pourvu qu'elle ne m'abime pas ces fenêtres neuves.

    Et bien sûr, on ne veut pas d'air, mais on étend le linge à l'intérieur, car l'étendoir à l'abri, il faut descendre pour y aller.

    Je crois que le système de renouvellement sur fenêtres est à repenser. Il faudrait que l'air neuf puisse se mélanger avec l'air ambiant pour que la différence de température soit moins perceptible. Je précise que sous les fenêtres, il y a un radiateur de chauffage central.

    Si les fabricants ne se compliquent pas, il va falloir qu'on trouve un système nous-même.

  21. #20
    cchristof

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Une VMC pour bien fonctionner, quelle qu'elle soit, un besoin d'un bâti correctement étanche.
    Lorsque les conso énergétiques sont élevées l'occupant mal informé qui a déjà du mal à chauffer y voit en général une variable d'ajustement et bouche les entrées d'air.
    Mais dans un logement correctement étanche, bien ventilé et économe il n'y a pas ce genre de problème.
    Or dans le locatif il y a plus à boire qu'à manger.
    Un jour il faudra arrêter de bricoler et de considérer que "bah c'est pour du locatif on va pas dépenser et juste rafraîchir entre deux locataires".

  22. #21
    SK69202

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    C'est l'intérêt des fuites, comme ça rentre à faible débit un peu partout on ne sent pas les courants d'air et du courant d'air il y en a un gros aujourd'hui.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  23. #22
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, Le logement est super isolé, il ne le serait pas mieux s'il avait été pour moi. Mais bon, on fait une fixette sur ces entrées d'air. Et c'est vrai qu'un orifice où l'air entre à 3° ou à 0°, ça se sent. Et si c'est très étanche comme les maisons actuelles, tout l'air passe par les aérations des fenêtres, et les gens se pèlent.... Il y en a qui vont se chercher des radiateurs à Brico dépôt, alors que c'est pratiquement impossible d'installer des radiateurs électriques avec la RT 2012.

    Et finalement, l'air qui passait dans les prises, on peut penser qu'il était un peu préchauffé. Il y a des fois, on se demande où est le progrès ???

    Quand à la VMC DF, vu l'encombrement, et les tuyaux qu'il faut faire arriver dans les pièces sèches, pas simple pour caser tout ça.

    L'occupant n'a pas de mal à chauffer, le logement est peu énergivore et la chaudière est neuve.

    Le locataire précédent était très satisfait, c'est vrai qu'il était chauffagiste de métier et comprenait le système.
    Dernière modification par Larzacien ; 13/02/2016 à 17h07.

  24. #23
    cchristof

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Les entrées d'air sont soit autoréglables, soit hygroréglables. Et même comme ça c'est quand même de l'air extérieur qui entre... Si c'est juste un trou/fente/fuite c'est selon le vent ! C'est pour ça que compter sur des joints ôtés ou des simples fentes n'est pas une bonne idée.
    D'autre part les entrées d'air ont un sens de montage selon la géométrie du tableau de fenêtre. ça peut être une première piste.

  25. #24
    Ulyssesourd

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Bonsoir Moi je n ai pas de problèmes de sensation de courant d air. Il est vrai quand il y a du vent ça souffle un peu plus fort quand l'ailette est ouverte. J ai inverse la barette de sorte que l air soit dirigé vers le plafond vers là ou l air est plus chaud ca se melange bien. Si l air froid est dirigé vers la fenetre ca se sent. Le debit j ai vérifié elle est modulable 10/45/135m3 selon l'hygrométrie. Conso electrique 11wh en bas debit et 45wh grand débit. Il faut toutefois nettoyer la poussiere dans les barrettes sinon le filet de tension hygro ne joue pas bien son rôle car les depot poussière + humidité allourdit la tension donc ca ouvrir plus qu'il doit. Pareil pour les bouches.A+

  26. #25
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, Voilà à peu près à quoi ressemblent les entrées d'air, sauf qu'elles sont encastrées. Et comme le coulissant passe devant impossible de faire quoi que ce soit :

    http://www.bricozor.com/grilles-entr...88-renson.html

    Elles ne sont pas très grandes, l'orifice dans la fanêtre doit faire 15 cm maxi et la hauteur 2 cm. Il y en a une devant et une derrière.

    Elles ne sont ni autoréglables ni hygroréglables. J'avais pensé y mettre un peu de fibre de filtre de hotte, mais pas trop car ça colmate, juste pour ralentir l'élan. Il faut dire aussi que c'est un peu à l'abri derrière le volet roulant qui abrite, même lorsqu'il est en haut.

    Donc, je cogite, mais avec le bazard qu'elle a mis, j'améliorerais lorsqu'elle partira.

  27. #26
    verdifre

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Voilà à peu près à quoi ressemblent les entrées d'air, sauf qu'elles sont encastrées. Et comme le coulissant passe devant impossible de faire quoi que ce soit :

    http://www.bricozor.com/grilles-entr...88-renson.html

    Elles ne sont pas très grandes, l'orifice dans la fanêtre doit faire 15 cm maxi et la hauteur 2 cm. Il y en a une devant et une derrière.

    Elles ne sont ni autoréglables ni hygroréglables. J'avais pensé y mettre un peu de fibre de filtre de hotte, mais pas trop car ça colmate, juste pour ralentir l'élan. Il faut dire aussi que c'est un peu à l'abri derrière le volet roulant qui abrite, même lorsqu'il est en haut.

    Donc, je cogite, mais avec le bazard qu'elle a mis, j'améliorerais lorsqu'elle partira.
    Je pense qu'une grosse partie du probleme vient de la, une grille n'est pas une entrée d'air adaptée à une VMC, c'est à vérifier mais je pense aussi que les mortaises dans les fenetres sont grandes (mais il faudrait recalculer cela et vérifier avec le DTU)
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  28. #27
    fredclo

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Bonjour,

    je viens réveiller ce fil, car ma recherche pour préchauffer les entrées d'air, m'ont amené ici (si vous avez d'autre lien ca m'intéresse).

    J'apporte ici mon expérience, et décris un montage que je vient de faire.
    Je suis en appartement RT2012, avec entrée d'air hygro (auto au départ, mais j'ai changé les entrées pour des hygro).

    MONTAGE

    Mon idée et ma réalisation est donc le préchauffage de l'air d'une VMC simple flux, grâce à une résistance qui chauffe à 80°C (résistance de 3cm par 2 cm environ). Cette résistance à une puisance de 50W et consomme actuellement 6wh pour maintenir sa température de 80°C.
    L'application a été de prendre un tube rectangulaire en alu chez LeroyM à 8.5€. J'y ai fait un trou de la longueur et hauteur de l'entrée d'air de mon coffre de volet roulant, et bouché le bout du tube. Cette ouverture fait face à l'entrée du coffre (1cm de haut sur 30 cm de long).
    De l'autre côté du tube et de l'autre bout, j'ai créé une ouverture identique mais plus bas pour que l'air chaud s'écoule vers le bas. Les calculs mathématiques de mes amis, m'indiquent que je devrais réchauffer l'air de 10°C environ (en prenant en compte l'humidité de l'air, et le flux d'air d'environ 25m3/h).
    La résistance se trouve à l'intérieur du tube, entre les 2 ouvertures (l'ouverture froide face entrée d'air du coffre, et l'ouverture "chaude" face à la pièce).
    La résistance est branchée sur le 230V de l'alimentation du volet électrique (eh oui, il faut des volets électrique pour profiter du 230V !).
    J'ai mis entre les 2, une prise télécommandée pour allumer / éteindre à loisir.
    Nom : integral.jpg
Affichages : 989
Taille : 119,4 Ko

    ESSAI

    Depuis ce matin, j'ai mis en marche le préchauffage de mon entrée d'air.
    2 surprises, 1 bonne et 1 moins bonne.
    la bonne : la résistance de 50W de puissance, ne consomme que 6wh pour maintenir les 80°C ! top.
    la moins bonne : le tube en alu crée une perte de charge importante, et il n'y a quasiment plus d'air qui entre dans la pièce ! (d'où la faible consommation)

    mais quand même :
    le tube après l'entrée d'air est tiède. Et le peu d'air qui rentre est tiède (20°C je dirais). Donc je n'ai plus d'air froid qui rentre. Vous me direz que j'aurai bouché l'entrée, ca faisait le même effet. Eh bien non, car mon CO2 meter dans la pièce avec moi depuis ce matin, affiche 800 à 900 ppm ce qui est bien. D'habitude, je monte facilement à plus de 1000 ppm avec l'entrée d'air normal. Donc obligé d'ouvrir souvent la porte en grand pour évacuer le co2, et donc perte de chaleur.
    Cet après midi j'ai 20.7°C dans la pièce, avec un radiateur réglé avec 2°C de moins, et porte quasi fermée (1 cm d'ouverture).

    Donc essai concluant, même si j'aurai voulu plus d'air en entrée. Car je ne pourrai pas faire ca dans toutes les pièces (problème d'aération et de sous pression, car la vmc continue tout le temps d'aspirer l'air).

    Pour éviter la perte de charge, je me dit qu'une grille en cuivre, très fine et assez dense, en face l'entrée d'air, incorporant la résistance, permettrait de suffisamment chauffer le cuivre pour réchauffer l'air entrant. Car là, l'air rentrerait...


    Voilà pour mon retour

    fredclo

  29. #28
    Larzacien

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    bonjour, Je crois qu'il faudrait que la baguette alu ait un plus grand volume d'air, et des ouvertures déportées plus grandes.

    C'est râlant de faire consommer une résistance, il faudrait quelque chose de plus volumineux d'au moins 80 cm pour que la sortie d'air soit décalée de l'entrée et faire en sortes que l'air ambiant se mélange à l'air qui entre dans ce" réchauffeur".

    Il faut arrêter de raconter qu'on bricole pour de la location, car en logement tout neuf aux dernières normes, les gens se plaignent et utilisent largement le scotch. Ce que produisent les fabricants n'est pas très ingénieux, c'est plus ou moins un orifice de boîte aux lettres qui reste toujours ouvert, même si on a mis des systèmes hygro qui ne sont pas extraordinaires.

    Sur les baies vitrées, pas de possibilité d'avoir des entrées d'air autres que de simples grilles, même s'il serait assez simple de réduire un peu le passage si on trouve que c'est trop. Ou alors, il faut que le dormant soit assez grand pour pouvoir caser une entrée d'air plus sophistiquée.

    Il n'y a pas que les fenêtres en PVC.

  30. #29
    Ulyssesourd

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Bonjour
    Une masse d'air m3 a 0.34w.K donc 25m3 représente 8.5W.K.
    Tu la réchauffes autant avec une résistance électrique ...
    Autant de laisser les radiateurs réchauffer cet air ou tout couper et réchauffer toutes les entrées d'air avec une résistance électrique.
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  31. #30
    daniel222

    Re : Réchauffer l'air par des entrées hygroréglables ?

    Larzacien tu défends mordicus la SF depuis des lustres qu'elle soit hygro ou pas.

    Il y a des volumes réglementaires riquiquis en hygro (règles de 1983). Mais il y a souvent des pb de bruits avec les bouches hygro. Tu es précurseur de solutions diverses pour essayer de régler tous les problèmes soit d'une entrée trop forte de l'air froid (bouche auto) soit du bruit aux bouches hygro.

    Tes solutions ne sont pas souvent réglementaires mais tu dois le savoir.

    Selon les sujets tu adaptes tes réponses mais la réalité est toujours là : avec une SF le froid rentre en hiver et beaucoup ne supportant pas le truc bouchent les entrées ou arrêtent la SF ... c'est toujours pareil

    En location, c'est encore pire comme tu le sais aussi

    Alors que faire ? Je pense qu'en 2018 pour des maisons neuves et rénovées particulièrement, il est urgent de dire toute la vérité et de préconiser un matériel plus connu sous le nom de DF. Dans les appartements en immeublecollectifs, c'est une autre histoire où chacun fait comme il peut.

    Certes la RT2012 te donne raison, mais il faut reconnaitre et dire qu'il y a là un vrai problème de fond. Est-ce que le RT2020 sera intègre dans cette histoire, nous le saurons quand elle sortira

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Utilité des entrées d'air hygroréglables sur VMC
    Par anthony06 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 06/12/2016, 14h18
  2. réchauffer arrivée de vmc df
    Par pipierre80 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/11/2011, 16h57
  3. Je ne comprends pas les VMC hygroreglables
    Par LeDahu dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2011, 10h40
  4. Diamètre bouches hygroréglables
    Par Gadget37 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/10/2009, 12h03
  5. VMC ou simples extracteurs hygroreglables ?
    Par franco071 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 04/12/2007, 14h38
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...