Répondre à la discussion
Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 175

Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??



  1. #61
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??


    ------

    Bonjour SK69202,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Si pas de bois bûches et en l'absence de réseau de radiateurs ou de planchers chauffant hydraulique, le granulés s'impose à défaut des autres énergies, gaz, pétrole, électricité Joule ou autres.
    Merci pour ton message
    - Comme stipulé en post # 4, nous avons des radiateurs connectés chaleur douce intégrale & Fonte active, certes pas tous installés, car maison en cours de réhabilitation
    - Donc, le poêle à granulés serait effectivement une solution qui nous séduit bien.

    Pour procéder par ordre, et pour ne pas trop m'éparpiller ....., je suis tombée sur ce lien qui m'apparaît être une bonne base de réflexion:
    http://conseils-thermiques.org/conte...le_granule.php

    Déjà, étant donné la richesse de ce forum, je préfère m'en tenir à votre expérience.

    Compte tenu de la situation de notre maison et de sa configuration intérieure exposée dans les tous derniers messages:
    - Faut-il considéré que ce poêle devra être en appoint ou comme chauffage principal ?
    - Par voie de conséquence à cette question, sur quelle puissance se baser ?
    - Et toujours dans cette perspective, pour quel type de poêle opter:
    1°/ A convection naturelle ?
    2°/ Ventilé ?
    3°/ Canalisable par le manteau de la cheminée ?

    Merci et bonne après-midi
    Sica

    PS: Pour ce qui est du stockage des granulés, aucun problème car dépendance saine à proximité

    -----
    Dernière modification par Sica ; 14/04/2016 à 12h36.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  2. Publicité
  3. #62
    palus06

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Dis donc, palus06, "Tu ne nous dis pas tout !!"
    ... mais ceci ne nous regarde pas...
    bah 3 semaines après, voilà la réponse:
    je ne vois pas comment je pourrais voir de l'humidité sur le sol car il y a un plancher et qu'on ne voit pas ce qu'il s'y passe dessous
    sur le bas des murs pas de trace d'humidité
    je ne vois comment il pourrait y avoir de l'humidité dans cette pièce, avec une fenêtre neuve (sans courant d'air), une dalle chaux, des bas de mur enduits en argile, une ventilation performante dès qu'il y a un rayon de soleil (capteur à air), une ITE, des gouttières neuves, une évacuation des eaux pluviales correcte...
    bref la totale!

    ceci dit, à chaque hiver, il y a une période d'une quinzaine de jours où le taux d'humidité dépasse les 70% (en général, une période peu ensoleillée, très tempérée et très humide)
    sinon, il est la plupart du temps en-dessous de 65% ce qui est très bien pour cette maison
    voilou
    Dernière modification par palus06 ; 14/04/2016 à 12h58.

  4. #63
    SK69202

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    nous avons des radiateurs connectés chaleur douce intégrale & Fonte active
    J'en web-connais un qui devrait apprécier & réagir.
    Quelle puissance électrique appelée au max ?
    - Faut-il considéré que ce poêle devra être en appoint ou comme chauffage principal ?
    Le kWh pellet est moins cher que le kWh connectés chaleur douce intégrale & Fonte active électrobio-atomique
    La température dans la maison dépendra de la quantité de kWh qui y sera distillée, donc de la dépense d'euros non adoucie.
    A partir de là "on" doit pouvoir trancher.
    Par voie de conséquence à cette question, sur quelle puissance se baser ?
    Je serai enclin de penser les pertes de la maison, dès lors qu'une ventilation forcée permet la distribution de l'air chaud dans les étages supérieurs.
    L'extraction de la cuisine contrariant sérieusement la montée naturelle (aspirer près du sol si possible), de toute façon gênée pour le réchauffage des étages par la présence du couloir.
    Une convection naturelle efficace nécessite une bonne isolation des étages pour que leur réchauffement soit perceptible et une température d'air chaud assez élevée.

    Chez moi, la mise en place d'un radiateur dans le couloir de l'étage m'a permis de limiter la "surchauffe" du rez de chaussée.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #64
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Bien Le Bonsoir,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    J'en web-connais un qui devrait apprécier & réagir.
    Quelle puissance électrique appelée au max ?.
    - Ok, mais si te relis le post #4, tu saisiras mieux pourquoi nous avons investi dans ce produit
    - Et si aujourd'hui, je suis heureuse d'avoir trouver ce forum, c'est justement pour reconsidérer notre budget chauffage... avec votre aide - MERCI
    - La moitié des radiateurs sont encore dans leurs emballages scellés. Donc.....Tout se vend !! et la vente nous aidera financièrement dans l'investissement d'un poêle à granulés
    - D'où ma question "- Faut-il considéré que ce poêle devra être en appoint ou comme chauffage principal ? "
    Sous -entendu, garder des radiateurs aux 2 étages et poêle en bas ? Ou alors, mieux gérer la "convection" de ce poêle qui sera aux Rdc, en fonction de notre configuration intérieure de la maison ? Donc, quel type de poêle ?

    C'est sur ce point crucial que nous aimerions avancer.

    Tu nous dit:
    1°/
    Le kWh pellet est moins cher que le kWh connectés chaleur douce intégrale & Fonte active électrobio-atomique
    - Ok, c'est limpide

    2°/
    La température dans la maison dépendra de la quantité de kWh qui y sera distillée, donc de la dépense d'euros non adoucie.
    A partir de là "on" doit pouvoir trancher.
    Justement, comment déterminer cette quantité pour pouvoir "trancher" ?

    3°/
    L'extraction de la cuisine contrariant sérieusement la montée naturelle (aspirer près du sol si possible), de toute façon gênée pour le réchauffage des étages par la présence du couloir
    - Oui, mais au premier étage, toutes les portes sont des persiennes ajourées, donc libre cour à la chaleur de circuler, je dirais "librement"

    4°/
    Chez moi, la mise en place d'un radiateur dans le couloir de l'étage m'a permis de limiter la "surchauffe" du rez de chaussée.
    - Pas bien percuté ? Tu veux dire par rapport à ton système de ventilation "inversée (étage -> Rdc)" installée dans la cheminée
    - Car, je suis peut être basique.. mais si le radiateur chauffe le couloir => donc, pour moi, la chaleur ne peut pas monter et il s'en suit une "surchauffe" du Rdc, Non ?
    - A moins que ce radiateur sert de "régulateur" ?

    - Merci en tout cas pour ton message qui nous sensibilise sur l'importance à bien étudier notre besoin.
    - A l'époque, nous nous sommes dit "on va mettre des radiateurs de qualité dans toutes les pièces, pas d'entretien, et basta !!
    - Mais çà, c'était LE AVANT !!

    Et bien entendu, si d'autres lecteurs (trices) veuillent se joindre à cette discussion pour nous aider, ce sera grandement avec plaisir.
    Car maintenant, nous en sommes convaincus "L'énergie la moins chère est celle que nous ne consommons pas"

    Bien à Vous
    Sica
    Dernière modification par Sica ; 14/04/2016 à 21h10.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  6. #65
    SK69202

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Justement, comment déterminer cette quantité pour pouvoir "trancher" ?
    Sans étude thermique c'est difficile à dire.
    Si l'étage est étanche à l'air et bien isolé la convection peut suffire à avoir une température acceptable.

    Oui, mais au premier étage, toutes les portes sont des persiennes ajourées, donc libre cour à la chaleur de circuler, je dirais "librement"
    Il faut néanmoins lui donner du temps, la convection doit s’amorcer, l'air chaud monter et l'air frais descendre et en fonction du volume et de la température de l'air chaud, cela prend un "certain temps" qui est peut être supérieur au temps de fonctionnement du poêle en soirée.
    Pas bien percuté ? Tu veux dire par rapport à ton système de ventilation "inversée (étage -> Rdc)" installée dans la cheminée
    Ce truc ne sert pas au chauffage, il sert à éviter la surchauffe de l'âtre de la cheminée au dessus du poêle (T°<50°C)

    mais si le radiateur chauffe le couloir => donc, pour moi, la chaleur ne peut pas monter et il s'en suit une "surchauffe" du Rdc, Non ?
    L'air chaud du radiateur se refroidit au contact du plafond, se déplace latéralement en chassant l'air frais de l'étage et celui ci redescend en partie jusqu'au rez de chaussée où il remplace l'air chaud du poêle qui monte à l'étage, le radiateur est sous dimensionné et régulé par un thermostatique, néanmoins j'ai constaté la diminution de la circulation d'air dans l'escalier (T° chaude plus faible et courant d'air moins violent), par rapport à la situation sans radiateur.
    Dernière modification par SK69202 ; 14/04/2016 à 21h39.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  7. #66
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Bien Le Bonjour,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Sans étude thermique c'est difficile à dire.
    Si l'étage est étanche à l'air et bien isolé la convection peut suffire à avoir une température acceptable.
    - Oui, je comprends. Hier soir...cette nuit, suite à ton message, je me suis mise en quête d'informations sur le sujet
    - Sur ce site, et pour ceux et celles que cela intéresse, les fiches complètes sont assez explicites:
    http://www.maisons-paysannes.org/res...ches-conseils/

    - Qui plus est, j'ai imprimé ceci afin de mieux le lire à tête reposée
    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/...-d--nergie.pdf

    Il faut néanmoins lui donner du temps, la convection doit s’amorcer, l'air chaud monter et l'air frais descendre et en fonction du volume et de la température de l'air chaud, cela prend un "certain temps" qui est peut être supérieur au temps de fonctionnement du poêle en soirée.
    - Justement et comme précédemment évoqué, afin de créer une meilleure convection, pourquoi ne pas utiliser également, le manteau de la cheminée qui est apparent aux 2 étages supérieurs (créer des trappes ?) ?

    L'air chaud du radiateur se refroidit au contact du plafond, se déplace latéralement en chassant l'air frais de l'étage et celui ci redescend en partie jusqu'au rez de chaussée où il remplace l'air chaud du poêle qui monte à l'étage, le radiateur est sous dimensionné et régulé par un thermostatique, néanmoins j'ai constaté la diminution de la circulation d'air dans l'escalier (T° chaude plus faible et courant d'air moins violent), par rapport à la situation sans radiateur.
    - A quand le prochain cours sur la mécanique des fluides, parce que moi.... j'ai tout oublié !!
    - Mais je constate que tu as hyper peaufiné ton installation

    A plus tard
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  8. Publicité
  9. #67
    SK69202

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    - Justement et comme précédemment évoqué, afin de créer une meilleure convection, pourquoi ne pas utiliser également, le manteau de la cheminée qui est apparent aux 2 étages supérieurs (créer des trappes ?) ?
    Je ne connais pas la température de l'air au dessus d'un poêle à pellets, mais activer mécaniquement la circulation d'air peut sans doute accélérer la montée en température des étages, l'air frais revenant au rez de chaussée en s'écoulant dans l'escalier.
    Outre l'aspect réglementaire à voir, les gaines dans le conduit vont aussi accélérer les pertes.
    Chez moi ça marche bien, parce que le réchauffage du conduit et du mur (refend) est effectuée par les pertes de chaleur des fumées, je récupère de l'énergie normalement perdue.
    Un poêle à pellets à un rendement largement supérieur à mon poêle des plus classique et il me semble illusoire de pouvoir en récupérer quelques chose.
    Le conduit maçonné étant plus froid (mur extérieur), l'air chaud dans les gaines risque donc de perdre beaucoup de chaleur avant d'arriver au deuxième.
    Par l'escalier, c'est dans la maison et le refroidissement de l'air chaud qui monte n'est pas une perte dans le mur.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  10. #68
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Bonjour SK69202,

    - Bien compris ta dernière prose.
    - Comme on dit par chez nous, le conduit est "brut de coffre" et en bauge
    - Et le haut de la cheminée a été refait en même temps que la toiture
    Nom : P2250014.jpg
Affichages : 112
Taille : 264,5 Ko

    Un poêle à pellets à un rendement largement supérieur à mon poêle des plus classique et il me semble illusoire de pouvoir en récupérer quelques chose.
    Assurément, d'où ma question précédente, car j'ai étudié sommairement les différents systèmes:
    - Et toujours dans cette perspective, pour quel type de poêle opter:
    1°/ A convection naturelle ?
    2°/ Ventilé ?
    3°/ Canalisable (ex: par le manteau de la cheminée) ?

    - C'est vrai que ce n'est pas si évident que ça à définir.
    - Mais je ne décourage pas... Y'a bien une bonne âme sensible qui va passer sur cette discussion pour nous "tuyauter" (Ok, jeu de mot facile..


    A plus tard
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  11. #69
    KATDEN

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Salut à tous,
    Citation Envoyé par Sica Voir le message
    1°/ A convection naturelle ?
    2°/ Ventilé ?
    3°/ Canalisable (ex: par le manteau de la cheminée) ?
    à mon avis, soit un gros canalisable au rdc qui distribue vers les étages, soit 2 petits à convection naturelle. Les ventilés font plus de bruit.

    Faut faire des devis et ne pas avoir peur de perdre du temps avec les chauffagistes commerciaux, c'est le budget et la différence entre les 2 solutions qui définiront la meilleure solution.
    Je sais c'est nul comme conseil ,

  12. #70
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Hello KATDEN,

    Merci de te joindre à cette discussion

    Citation Envoyé par KATDEN Voir le message
    à mon avis, soit un gros canalisable au rdc qui distribue vers les étages, soit 2 petits à convection naturelle. Les ventilés font plus de bruit.
    Effectivement, c'est surtout là que nous allons avoir besoin de vous...
    - J'ai lu pas mal de discussions sur ce site
    - Sur celle-ci Jojodu52 a réalisé un système que nous pourrions "peut être" adapté à notre besoin (discussion pas trop longue à survoler)
    http://forums.futura-sciences.com/ha...fficacite.html

    En effet, je me répète, mais se servir du manteau de la cheminée pour acheminer la chaleur aux étages et comme dit SK, faire redescendre l'air frais par le couloir et l'escalier

    - Mais il est vrai que je lis souvent: ATTENTION !! canalisable => ventilation => bruit
    - Honnêtement, je n'ai aucune expérience en la matière et je ne sais même pas vers quel fabricant se retourner

    Mais comme tu le dis à juste titre:
    Faut faire des devis et ne pas avoir peur de perdre du temps avec les chauffagistes commerciaux, c'est le budget et la différence entre les 2 solutions qui définiront la meilleure solution.
    - Ok, pas de problème, mais pour avoir plus de billes et de mordants face à un commercial (Branle-sacoches dixit AMATY !!), j'essaye de requérir le maximum d'informations pertinentes, pour préparer au mieux ces futurs entretiens.

    Comme quoi, ton conseil est grandement à suivre

    - Aurais-tu une idée de la puissance de chauffe pour notre home (// aux radiateurs) ?

    Bonne fin de journée
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  13. #71
    KATDEN

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Citation Envoyé par Sica Voir le message
    - Honnêtement, je n'ai aucune expérience en la matière et je ne sais même pas vers quel fabricant se retourner
    Rika, Mcz, Piazetta, Palazetti, Edilkamin, Jotul...les 2 premiers sont les plus sûrs à mon avis (sav et implantation sur ton secteur.)

    Citation Envoyé par Sica Voir le message
    - Aurais-tu une idée de la puissance de chauffe pour notre home (// aux radiateurs) ?
    non, mais l'expérience de chauffagistes locaux te permettra de le savoir, c'est de l'habitat classique sur Dinan, ça doit se trouver facilement des utilisateurs de poele à granulés avec la même configuration de maison.

  14. #72
    SK69202

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    soit 2 petits à convection naturelle
    Ça fait un moment que je pense à cette solution, un en bas et un dans le couloir du premier, si celui du bas ne suffit plus on a le deuxième pour les deux étages quand le froid devient mordant (dehors).

    je ne sais même pas vers quel fabricant se retourner
    taper "marque untel" et "problèmes" dans un moteur de recherche et compter les millions de réponses en en lisant quelques unes.

    L'escalier conduira toujours la chaleur, l'air chaud en partie haute, l'air plus frais en partie basse.
    Je dis "frais", parce que chez moi, le courant d'air "froid" qui redescend de l'étage en bas des marches, dépasse parfois les 21°C......
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. Publicité
  16. #73
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Re,

    Citation Envoyé par KATDEN Voir le message
    Rika, Mcz, Piazetta, Palazetti, Edilkamin, Jotul...les 2 premiers sont les plus sûrs à mon avis (sav et implantation sur ton secteur.).
    - OK, merci pour ce panel de fournisseurs
    - Effectivement RIKA et notamment MCZ sont bien implantés dans notre secteur
    - J'ai lu un article sur le Rika COMO avec pierres réfractaires (principe adaptable chez nous ??)

    De toute façon, il va bien falloir se lancer !!
    - Sans vouloir abuser, quelles sont les questions primordiales à aborder (puissance, type de poêle en fonction de notre configuration, prix de l'installation, coût annuel entretien, bruit en cours de fonctionnement à vérifier si possible chez des utilisateurs, capacité de chargement....) ? Autre chose ?

    [/c'est de l'habitat classique sur Dinan, ça doit se trouver facilement des utilisateurs de poele à granulés avec la même configuration de maison

    A Dinan même, je ne pense pas, demeures majoritairement en granit (Y'a du fric dans cette ville !!) mais dans la campagne environnante, comme nous, ça devrait se trouver.

    Affaire à suivre car pas simple à définir et à configurer, et il n'y a pas que le poêle qui va chauffer... La CB aussi !!
    Bonne soirée
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  17. #74
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Bien Le Bonsoir,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Ça fait un moment que je pense à cette solution, un en bas et un dans le couloir du premier, si celui du bas ne suffit plus on a le deuxième pour les deux étages quand le froid devient mordant (dehors)..
    Je comprends bien votre position (à tous les 2, of course !!) eu égard à une meilleure répartition et à une certaine "homogénéisation" de la chaleur.

    Mais, mais, mais... pour aller plus loin dans la réflexion, autres alternatives:
    - Soit le système de poêle à granulés canalisable, avec systèmes de gaines ventilées débouchant dans le manteau de la cheminée au 1° et au 2° étage, est réalisable (Ok => bruit !!)
    - Soit on reste sur un poêle à granulés de bonne capacité, afin que la chaleur monte "naturellement" par convection ou "aidée" par un petit système simple (ventilo...)
    - Soit on reste sur un poêle à granulés plus "standard" et on garde en renfort les radiateurs en place au 1 et 2° étage
    Car entre nous, 2 poêles représentent quand même un certain investissement, un certain coût d'installation, sans compter l'entretien etc..


    Pour le coup, si une étude thermique est à réaliser, une étude financière l'est également.
    Qu'en pensez-vous ?

    A plus tard
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  18. #75
    kikou67

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Je crois comprendre que tu cherches à chauffer en permanence les 2 étages. Si c'est bien le cas, j'ai le sentiment qu'il va falloir un sacré foyer avec la taille et l'isolation de ta demeure, faudra donc aussi une fameuse réserve de pellets : 14kW, si c'est bien suffisant, c'est de l'ordre de 3kg/h, les journées froides où le poêle tournerait 20-24h, c'est 60-75kg, 4-5 sacs. C'est pas rien.

    Il y aurait bien eu une solution pellet hydro, s'il n'y avait pas déjà eu un investissement dans des radiateurs électriques (si j'ai bien compris).

    Vu la configuration de la maison, sa taille et son isolation, amha (et ne suis pas un spécialiste), je crains qu'un chauffage par air est risqué et serait, en plus, peu confortable. La maison de ma sœur est bien plus petite, bien isolée (10cm PU pour les murs, 20 ou 25 en toiture), double flux, pellet canalisable pour chauffer la sdb à l'étage (pas un succès, je soupçonne que la canalisation a été en partie écrasée) : elle a préféré mettre de petits radiateurs électriques à l'étage qui ne fonctionnent que très rarement, par grands froids, uniquement pour "casser" le froid avant d'aller dormir ou au réveil et quand on prend sa douche.

    Si tu avais les mêmes genres de besoins, utilisations des chambres, je conseillerais de garder les radiateurs électriques dans les chambres. Comment chauffer la cuisine? toujours à l'électricité? Avec un pellet canalisable? Si c'est la première solution, puisque pas de bois buches, je mettrais un foyer à pellets sans ventilateur dans la grande pièce de vie.

    Bonnes cogitations!

  19. #76
    kikou67

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Oups, la cuisine communiquerait à la grande pièce de vie par une baie importante. L'escalier est dans la cuisine. Il n'y aurait pas de problème pour chauffer la cuisine. Mais faut que la cage d'escalier ne soit pas ouverte sur la cuisine pour faire éventuellement ce que je propose.

  20. #77
    SK69202

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Mais, mais, mais... pour aller plus loin dans la réflexion, autres alternatives:
    - Soit le système de poêle à granulés canalisable, avec systèmes de gaines ventilées débouchant dans le manteau de la cheminée au 1° et au 2° étage, est réalisable (Ok => bruit !!)
    - Soit on reste sur un poêle à granulés de bonne capacité, afin que la chaleur monte "naturellement" par convection ou "aidée" par un petit système simple (ventilo...)
    - Soit on reste sur un poêle à granulés plus "standard" et on garde en renfort les radiateurs en place au 1 et 2° étage
    Car entre nous, 2 poêles représentent quand même un certain investissement, un certain coût d'installation, sans compter l'entretien etc..


    "on" profite des travaux pour passer les gaines entre le rez de chaussée et les chambres.
    "on" conserve les radiateurs électriques installés dans les étages.
    "on" installe un poêle à pellet de base dans la cheminée, il chauffe ce qu'il peut des étages par l'escalier, mais comme on a les radiateurs élect on peut voir venir et comme on a les gaines dans le conduit "on" peut faire évoluer le système pour réduire la facture élect.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #78
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Bonjour à Toutes et à Tous,

    - Excellents vos derniers messages - Merci beaucoup et Merci Kikou67 de participer à cette discussion.

    Bon, En Avant Guingamp !!

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    "on" profite des travaux pour passer les gaines entre le rez de chaussée et les chambres.
    "on" conserve les radiateurs électriques installés dans les étages.
    "on" installe un poêle à pellet de base dans la cheminée, il chauffe ce qu'il peut des étages par l'escalier, mais comme on a les radiateurs élect on peut voir venir et comme on a les gaines dans le conduit "on" peut faire évoluer le système pour réduire la facture élect.
    Cela nous semble un bon résumé et une bonne approche.
    - Honnêtement, ne risque t'il pas d'y avoir beaucoup de déperditions par les gaines ?


    Sinon, j'ai repris le plan en y apportant quelques informations:
    Nom : PLAN.jpg
Affichages : 104
Taille : 418,7 Ko

    - Effectivement Kikou 67, une ouverture de 170x215 cm a été réalisée dans le mur de refend entre la cuisine et la SàM
    - J'ai rajouté d'autres dimensions en couleur bleue
    - L'escalier est bien ouvert sur la cuisine et, je conçois que ce dernier jouera un effet "d'aspiration" de l'air chaud (sorte de cheminée)
    - Après, comme tu SK69202, tout est question d'équilibre, entre les différentes énergies, de la chaleur entre les différents niveaux
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  22. Publicité
  23. #79
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Re,

    Sur ce plan est également représenté la position des radiateurs avec leur puissance respective.
    Concernant le R2, sa position est-elle judicieuse / montée de la chaleur par l'escalier ?

    Pour mieux analyser, j'ai fait 2 photos (nous sommes au 1° étage):
    - L'une prise à partir de A (R2 sera fixé au fond à droite de la porte fenêtre)
    - A droite est l'entrée de la chambre et à gauche on devine l'escalier montant au 2° étage
    Nom : Couloir.jpg
Affichages : 98
Taille : 194,7 Ko
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  24. #80
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Re,

    Et l'autre à partir de B
    - On devine la descente d'escalier d'accès à la cuisine au RDC (nous sommes en travaux !!)
    - Au dessus du faux-plafond, nous avons logé de la laine de verre ép. 200 mm
    - La largeur de la cage d'escalier est de 200 cm
    - Le passage de ce mur de refend mesure 90 x H: 215 cm
    Nom : Escalier.jpg
Affichages : 96
Taille : 235,8 Ko

    Voilà pour un premier développé
    A plus tard
    Sica
    Dernière modification par Sica ; 18/04/2016 à 10h00.
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  25. #81
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Re-Bonjour,

    - Ce matin, j'ai fait des demandes sur le site de Quotatis pour évaluer la capacité d'un poêle en fonction de notre logement/isolation.
    - Des professionnels locaux doivent prochainement nous contacter pour Rdv

    Petit rappel du post #73 - Merci
    - Sans vouloir abuser, quelles sont les questions primordiales à aborder (puissance, type de poêle en fonction de notre configuration, prix de l'installation, coût annuel entretien, bruit en cours de fonctionnement à vérifier si possible chez des utilisateurs, capacité de chargement....) ? Autre chose ?

    - Si l'on reste dans cette configuration (radiateurs aux étages), il nous seront donc inutiles d'installer des radiateurs au Rdc. OK ?
    - Et si panne électrique, nous avons en secours un poêle à pétrole... certes, légèrement odorant à la mise en route, mais qui chauffe bien.

    Bonne après midi
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  26. #82
    SK69202

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    - Honnêtement, ne risque t'il pas d'y avoir beaucoup de déperditions par les gaines ?
    Oui, mais il y a la solution d'isoler le conduit avec un isolant spécifique pour ça (résistant à la chaleur, tubage poêle présent)
    L'idée reste de les avoir mises avant de tout faire propre, pas de s'en servir immédiatement, la circulation par les gaines présente des inconvénients (pertes, bruits, espionnage ).

    Concernant le R2, sa position est-elle judicieuse / montée de la chaleur par l'escalier ?
    Pour moi inutile à cet endroit, il y en a assez autour, je le mettrai dans la cuisine ou le séjour, pour le hors gel ou avarie du poêle.

    Pas d'idée sur le poêle, juste :
    Quantité en kg dans le réservoir divisé par (la puissance max divisée par 4.6) égale durée en heures entre rechargements poêle à fond, faire la même chose avec la puissance min et voir si c'est compatible avec le mode de vie.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  27. #83
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Hello K69202,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Oui, mais il y a la solution d'isoler le conduit avec un isolant spécifique pour ça (résistant à la chaleur, tubage poêle présent)
    L'idée reste de les avoir mises avant de tout faire propre, pas de s'en servir immédiatement, la circulation par les gaines présente des inconvénients (pertes, bruits, espionnage ).
    .
    - OK, mais si j'ai bien compris, cela sous entend d'opter pour un poêle canalisable. Non ?

    Pour moi inutile à cet endroit, il y en a assez autour
    - Donc à te lire, il n'y aura donc qu'un seul radiateur à cet étage (dans la chambre/dressing) ???
    - Pour nous, cet endroit dans le couloir nous semble une "zone froide" difficilement accessible par convection naturelle, d'où cette idée de mettre le radiateur R2
    - A conforter ou non lors de la visite d'un pro
    - Et puis, nous avons une centrale pilotant tous les radiateurs, donc possibilité de réguler poste par poste

    Quantité en kg dans le réservoir divisé par (la puissance max divisée par 4.6) égale durée en heures entre rechargements poêle à fond, faire la même chose avec la puissance min et voir si c'est compatible avec le mode de vie
    - J'ai bien lu que certains poêle avait une autonomie allant jusqu'à plusieurs heures fonction de la puissance, mais il est vrai que je n'ai pas approfondi la chose tant que cette puissance n'est pas déterminée pour notre home

    Mais pour mieux comprendre, par exemple ce modèle:
    http://www.rika.at/fr/pico/
    - Puissance mini-maxi: 2.4 - 9.0 kW
    - Capacité du réservoir à pellets: 25 Kg

    Donc, nous aurions:
    -MAXI => 25 divisé par (9 divisé par 4.6) => ~ 12 heures
    -MINI => 25 divisé par (2.4 et divisé par 4.6) => ~ 48 heures

    C'est ça ?

    Merci encore SK69202
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  28. #84
    SK69202

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    cela sous entend d'opter pour un poêle canalisable. Non ?
    Pas nécessairement, les gaines ne coûte pas une fortune et une fois qu'elles sont en places on peut faire les finitions, on les bouche en haut et en bas et on regarde comment la convection par l'escalier fonctionne.
    Si c'est vraiment galère on a les gaines sans tout recasser pour activer une convection forcée vers les chambres.

    Pour nous, cet endroit dans le couloir nous semble une "zone froide" difficilement accessible par convection naturelle, d'où cette idée de mettre le radiateur R2
    C'est toi qui voit, mais pour moi, je comprends qu'il y a aussi un 1000W dans la SDB, je suis d'accord qu'un espace plus frais reste gênant.
    D'un autre coté, j'imagine qu'il n'y a toujours pas eu de convection violente venant du rez de chaussée.

    tant que cette puissance n'est pas déterminée pour notre home
    L'isolation du rez de chaussée reste assez faible et la nature des murs me semble permettre une puissance importante soutenue pour que la convection joue son rôle.
    Quelle est la distance entre le poêle et l'ouvert de la trémie d'escalier, l'air chaud tire au plus facile ?

    En fait plus je regarde le plan, plus je me dis quand même que chauffer les étages par convection naturelle va être difficile, les escaliers n'étant pas "alignés", les distances importantes et il y a des extractions en sus.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  29. Publicité
  30. #85
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Bien Le Bonjour,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Pas nécessairement, les gaines ne coûte pas une fortune et une fois qu'elles sont en places on peut faire les finitions, on les bouche en haut et en bas et on regarde comment la convection par l'escalier fonctionne.
    Si c'est vraiment galère on a les gaines sans tout recasser pour activer une convection forcée vers les chambres.
    Donc, il faudrait des gaines de ce type:
    Nom : gaine-de-ventilation-souple-alu-m0-isolée-ép25-mm.jpg
Affichages : 87
Taille : 77,6 Ko

    MCZ parle de ce système sur son site:
    http://www.mcz.it/fr/le-choix-du-cha...sieurs-pieces/

    Et comment verrais-tu l'installation: dans le manteau de la cheminée ? Autre ?

    C'est toi qui voit, mais pour moi, je comprends qu'il y a aussi un 1000W dans la SDB, je suis d'accord qu'un espace plus frais reste gênant.
    - Certes, mais on y passe pas la journée dans la salle de bains => Donc, il est inutile de la laisser à une T° de 19-20 °C
    - C'est la raison pour laquelle, nous avons opté pour un radiateur soufflant 1000 + 1000 W, dans l'optique de laisser cette pièce à une T° de 15-16°C et lors de douches, d'activer, le cas échéant, le soufflant
    - Donc, à mon humble avis, on ne peut pas considérer que la salle de bains "chauffera" en partie cet étage
    - Qu'en penses-tu ?

    L'isolation du rez de chaussée reste assez faible et la nature des murs me semble permettre une puissance importante soutenue pour que la convection joue son rôle
    - Certes, mais selon ton conseil, une ITE sera effectuée au nord, donc on gagnera un peu plus en isolation

    Quelle est la distance entre le poêle et l'ouvert de la trémie d'escalier, l'air chaud tire au plus facile
    - L'échelle du plan est assez fidèle à la réalité
    - La distance est ~ 10 mètres
    - Il est vrai que si la largeur de cette trémie est de 200 cm, une fois au palier, il faut que l'air chaud "s'engouffre" par le passage de porte ouverte dans le mur de refend, de 90 cm de largeur, pour distribuer ensuite le couloir et la chambre/dressing, ce qui n'est effectivement pas évident en convection naturelle
    - D'où cette idée du radiateur R2 dans le couloir
    - Mais bon, par méconnaissance du système qui sera en place, peut être que notre analyse primaire n'est pas bonne. Nous essayons seulement de raisonner somme toute logique.

    En fait plus je regarde le plan, plus je me dis quand même que chauffer les étages par convection naturelle va être difficile, les escaliers n'étant pas "alignés", les distances importantes et il y a des extractions en sus.
    - En fait, que le 2° étage ne soit pas chauffer par convection naturelle importe beaucoup moins
    - Qui plus, les portes des chambres sont pleines, pas ajourées comme celles du 1° étage
    - Il est vrai que l'extracteur de la cuisine, situé près de la trémie d'escalier, peut s'avérer être un point bloquant

    Le tout est à peaufiner point par point, mais c'est cool, on avance

    A plus tard
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  31. #86
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Re,

    J'aurais une question générale, car je n'ai pas trouvé de réponses satisfaisantes sur la toile:

    - A puissance égale, faut-il privilégier un poêle à granulés ou un foyer (insert) à granulés ?


    Merci à vous
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  32. #87
    SK69202

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Qu'en penses-tu ?
    Ce n'est pas ma salle de bain.

    Certes, mais selon ton conseil, une ITE sera effectuée au nord, donc on gagnera un peu plus en isolation
    Oui, mais globalement la nature des murs permet une puissance de chauffe importante, je balance plus de 10kW dans la pièce où se trouve mon poêle, la température y varie de 3°C......

    Il est vrai que si la largeur de cette trémie est de 200 cm, une fois au palier, il faut que l'air chaud "s'engouffre" par le passage de porte ouverte dans le mur de refend, de 90 cm de largeur, pour distribuer ensuite le couloir et la chambre/dressing, ce qui n'est effectivement pas évident en convection naturelle
    - D'où cette idée du radiateur R2 dans le couloir
    L'air chaud chauffera ce qu'il peut de la salle de bain froide, le radiateur a donc tout à fait sa place.

    - En fait, que le 2° étage ne soit pas chauffer par convection naturelle importe beaucoup moins
    Doit on aussi s’embêter avec une gaine à partir de rez de chaussée ?

    Je vais regarder le lien sur les gaines, quelle taille fait l'intérieur du conduit maçonné ?
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  33. #88
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Re,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Ce n'est pas ma salle de bain. +
    L'air chaud chauffera ce qu'il peut de la salle de bain froide, le radiateur a donc tout à fait sa place.
    A te lire, j'ai l'impression que chauffer la SdB comme nous l'avons envisagé ne te semble pas lumineuse....

    Doit on aussi s’embêter avec une gaine à partir de rez de chaussée ?
    Assurément, sans oublier une éventuelle déperdition de la chaleur dans la gaîne allant du Rdc au 2° étage.

    Je vais regarder le lien sur les gaines, quelle taille fait l'intérieur du conduit maçonné ?
    Pour ceci, je t'invite à lire le post # 20 en page 2

    Excellente après midi
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  34. #89
    Sica

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Re,

    Cool, je viens d'avoir un entretien téléphonique avec un revendeur local RIKA => Rdv jeudi 21 avril en soirée

    S'il y a des demandes ou points spécifiques à aborder, merci de nous aiguiller

    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  35. #90
    Zoigberg

    Re : Comment bien isoler et chauffer "judicieusement" une maison en bauge ??

    Bonjour à tous,

    Petit bilan de consommation estimatif (combien de kWh à fournir ???) :

    Volume : 352m3 Trois volumes simples superposés, isolation faible sauf toiture et mur Nord. Puissance 11 à 14 kW (conforme à votre estimation)
    Bretagne donc climat pas trop rigoureux mais humide, DJU 2200 (degrès jour unifiés : plus y en a plus le climat est "consommateur")
    Consommation : env. 20 000 kWh soit 2 000 litres de fioul ou bien 4 tonnes de granulés ou bien encore 3000€ d'elec

    Voilà pour un petit estimatif de conso...

    Maintenant, avec un tel choix d'isolation, il ne faut pas demander 21°C partout...
    Et pour le choix du poêle, privilégier le volume du réservoir, car il va en falloir des granules. Et un modèle potentiellement gainable pourquoi pas, avec 50% sur l'air des gaines ce serait top. Pour ma part, je pense que les poêles granules avec une seule gaine fonctionne mieux, et je ferai une gaine vers le couloir à travers le dressing et une ou deux trappes obturables entre la chambre et le salon. La solution de "fermer" le conduit au dessus du niveau du sol de la chambre dans le "manteau" et d'y positionner une trappe me paraît pas bête non plus.

    Pour l'étage 2 et la Sdb, ben je crois que ce sera électro-atomique. Le modèle soufflant en Sdb est un vrai plus, surtout que la vôtre est importante en taille.
    Bonnes recherches !

Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Idée "géniale" pour chauffer "gratuitement" !! Vos avis ?
    Par mccyrille dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/01/2012, 09h09
  2. Comment isoler mon escalier rdc vers sous-sol "photo"
    Par th227294 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/04/2011, 09h00
  3. comment chauffer une "véranda"
    Par Run Forrest dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/06/2009, 08h31
  4. Comment bien chauffer notre maison en monomur ?
    Par cisco35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 18/03/2009, 19h33
  5. La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?
    Par jer75 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 65
    Dernier message: 11/12/2006, 09h13
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...