Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 52 sur 52

Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

  1. #31
    leidier

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour,
    Bon..... je te laisse à tes contradictions cornychon
    Pour les gens qui ont encore des doutes sur l'efficacité (ou non) d'un ralenti la nuit avec des maisons très isolées, voici le lien d'un article d'Olivier SIDLER.
    http://www.enertech.fr/pdf/44/regles...n-29052012.pdf
    Un extrait concernant le sujet:
    Ne plus prévoir de ralenti de nuit centralisé en sous-station ou en chaufferie
    L’une des observations les plus étonnantes faites dans ces bâtiments à très basse consommation est la très faible évolution des températures intérieures au cours d’une journée.

    Règles de bonnes pratiques pour la conception des bâtiments basse consommation

    Il a été clairement montré qu’un ralenti de nuit opéré dans une chaufferie ou une sous-station
    n’avait en réalité que peu d’impact sur la température intérieure des logements. Par voie de
    conséquence on s’est aussi aperçu que la programmation d’un ralenti de nuit n’avait plus
    aucun intérêt et pouvait même constituer une source de désordre dans certains cas. C’est
    évidemment une surprise majeure puisque le ralenti de nuit a toujours été un pilier de
    l’économie d’énergie. Mais il faut accepter cette réalité.
    En conséquence, il est proposé de supprimer définitivement le ralenti de nuit centralisé

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    SK69202

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Le document contient (page 5) un bon passage de militantisme sur le niveau de chauffage et les codes vestimentaires à imposer, dont il a été causé ailleurs.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #33
    mezig57

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par leidier Voir le message
    Pour les gens qui ont encore des doutes sur l'efficacité (ou non) d'un ralenti la nuit avec des maisons très isolées, voici le lien d'un article d'Olivier SIDLER.
    http://www.enertech.fr/pdf/44/regles...n-29052012.pdf
    Un extrait concernant le sujet:
    Ne plus prévoir de ralenti de nuit centralisé en sous-station ou en chaufferie
    En conséquence, il est proposé de supprimer définitivement le ralenti de nuit centralisé
    Il s'agit du ralenti de nuit centralisé.
    Pour un meilleur confort, on peut baisser la température la nuit, économie ou pas.

  5. #34
    leidier

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Le document contient (page 5) un bon passage de militantisme sur le niveau de chauffage et les codes vestimentaires à imposer, dont il a été causé ailleurs.
    Indépendamment de la couleur vestimentaire ou de son épaisseur que ce soit Olivier SIDLER. ou Olivier Martinez : leurs avis sur le sujet est identique.
    Pour ne pas le citer Olivier Martinez termine par:
    En revanche, elle démontre qu’il y a des situations, pas si rares, où dans ce type de bâtiment, mieux vaut laisser le chauffage allumé en continu plutôt que de se risquer à des relances qui, si dans un bâtiment classique ont peu d’impacts, ici peuvent faire basculer sur une surconsommation par rapport à une consigne haute continue.
    Paramètres occultés par cornychon d'où son analyse erronée.

  6. #35
    trebor

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonsoir à tous,

    Tous ceux qui n'ont d'autre choix que de couper le chauffage la nuit, le coupe ainsi que de ne pas trop chauffer de la journée.

    Ceux qui ont un compteur (électrique ou au gaz de ville) afin de mesurer leur consommation peuvent contrôler et faire leur expérience.

    Chez moi, je coupe la nuit et le matin je constate que ma consommation de gaz de ville (radiateurs 55°C à 60°C) est plus faible en coupant qu'en laissant le thermostat à 16°C pendant la nuit dans la pièce qui est chauffée.

    Chauffer une maison, c'est comme remplir d'eau un tonneau qui a une fuite, couper l'arriver d'eau c'est comme couper le chauffage la consommation s'annule.

    Chez moi pour remonter la T° à 19°C le matin, la consommation de gaz est plus faible que la consommation de nuit à 16°C.

    Faites l'essai lorsque les T° extérieures sont stables pour voir si c'est bon pour votre cas, car chaque situation est différente.

    Pour un planché chauffant ce n'est pas réalisable mais avec des radiateurs c'est possible.

    Il ne faut pas que la T° intérieure le matin soit trop basse, elle ne devrait pas descendre plus bas que 15 à 16°C afin de remonter progressivement à 19°C lors de la remise en service du chauffage.

    Chauffer à 23°C, j'ai lu que la consommation pouvait augmenter de 40% ♫♪ est-ce possible ?

    Bonne soirée à tous
    Dernière modification par trebor ; 24/02/2017 à 20h20.
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  7. #36
    SK69202

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Chauffer à 23°C, j'ai lu que la consommation pouvait augmenter de 40% ♫♪ est-ce possible ?
    C'est comme pour l'économie de l'abaissement, ça dépend de la maison !
    Plus la maison est isolée, plus il est proportionnellement coûteux de la surchauffer par rapport à une valeur de référence.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. #37
    cornychon

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    un exemple simple
    Prenons une maison qui a besoin d’un flux de chaleur de 5 kW pour maintenir +20°C à l’intérieur lorsqu’il fait 0°C à l’extérieur.
    On coupe le chauffage pendant une heure. La température intérieure va baisser. Tout le monde peut le constater. Ca montre que la masse thermique de la maison va restituer une énergie inférieure à 5 kWh. Pour imager, donnons une valeur qui est du domaine du possible, 4 kWh.
    On remet le chauffage. Pour arriver à l’équilibre thermique, il faut restituer les 4 kWh, mais on aura gagné 5 kWh - 4 kWh = 1 kWh
    Cet exemple très simple, montre que couper le chauffage une heure pendant une période de chauffage, permet d’économiser de l’énergie.
    Les réponses qui ont suivies, montrent que ce n'est pas facile à comprendre.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Dès l’instant ou la coupure est faite, une partie de la chaleur mise en conserve dans les masses, se déplace vers les zones qui se refroidissent. Les ΔT air int - air ext baissent, les résistances thermiques ne bougeant pas, les pertes thermiques baissent régulièrement.
    Au bout d’une heure, on admet par hypothèse, que les masses thermiques se sont débarrassées de 4 kWh.
    On remet en marche le flux thermique de 5 kW.
    Les températures vont monter tout doucement. Une partie de ces 5 kW va compenser les pertes avec l’exterieur, l’autre partie va fournir de l’énergie aux masses thermiques.
    Au bout de plusieurs heures, on va retrouver l’équilibre thermique que l’on avait avant la coupure.
    Dans cette histoire, on n’a gagné 1 kWh sur la consommation.
    Pendant cette période, l’économie se fait bien sur au détriment du ΔT int-ext moyen.
    C'est l'objectif recherché, accepter la baisse des températures sur de courtes périodes, pour gagner sur la consommation d'énergie.
    J’ai raconté la même chose sous une autre forme.

    Citation Envoyé par leidier Voir le message
    En revanche, elle démontre qu’il y a des situations, pas si rares, où dans ce type de bâtiment, mieux vaut laisser le chauffage allumé en continu plutôt que de se risquer à des relances qui, si dans un bâtiment classique ont peu d’impacts, ici peuvent faire basculer sur une surconsommation par rapport à une consigne haute continue.
    Paramètres occultés par cornychon d'où son analyse erronée.
    Tu viens de découvrir que :
    Si l’isolation est faible, les économies sont importantes,
    Si l’isolation est forte les économies sont faibles,
    Si la masse thermique est faible, les économies sont importantes,
    Si la masse thermique est grande, les économies sont faibles,

    Plus la maison est isolée, moins la chaleur emmagasinée s'échappera et plus la température intérieure restera stable lors de la coupure du chauffage. L’économie réalisée sera faible.

    Au contraire, lorsque le chauffage est coupé dans une maison peu isolé, la température intérieure chute rapidement. C’est dans ce genre de bâtiment "passoire" que l’économie réalisée serra importante.

    D’autres paramètres ont une incidence sur les économies d’énergie par coupure ou réduction du chauffage.

    Une chose ne change pas. Lorsqu’on coupe le chauffage, même sur une courte durée, on fait des économies d’énergie.
    Dernière modification par cornychon ; 24/02/2017 à 23h48.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  9. #38
    Fred_D

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    On dépense toujours moins à couper son chauffage durant la nuit, à la condition d'accepter de ne pas avoir un retour à la température nominal quand on se lève.

    Pour faire simple et dans la banalité, on dépense toujours moins en se chauffant moins.

    Le reste constitue tout autant des généralités, ou plutôt des banalités, déconnectées de la réalité des cas individuels ! Une maison avec beaucoup d'inertie chauffé avec un gros poêle de masse n'a strictement rien à voir avec un algeco chauffé avec un radiant. Rien de comparable entre une maison passive et une maison avec un DPE F.
    Bien évidement, ça n’empêche pas d'en remplir des pages de forums pour faire tourner des serveurs et chauffer sa maison avec son ordinateur.
    Dernière modification par Fred_D ; 25/02/2017 à 07h27.

  10. #39
    phil12

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par Fred_D Voir le message
    On dépense toujours moins à couper son chauffage durant la nuit, à la condition d'accepter de ne pas avoir un retour à la température nominal quand on se lève.

    Pour faire simple et dans la banalité, on dépense toujours moins en se chauffant moins.

    Le reste constitue tout autant des généralités, ou plutôt des banalités, déconnectées de la réalité des cas individuels ! Une maison avec beaucoup d'inertie chauffé avec un gros poêle de masse n'a strictement rien à voir avec un algeco chauffé avec un radiant. Rien de comparable entre une maison passive et une maison avec un DPE F.
    Bien évidement, ça n’empêche pas d'en remplir des pages de forums pour faire tourner des serveurs et chauffer sa maison avec son ordinateur.
    + 1

    Bonnes vacances .
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  11. #40
    mezig57

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    [...]
    Chauffer à 23°C, j'ai lu que la consommation pouvait augmenter de 40% ♫♪ est-ce possible ?
    [...]
    De nombreuses valeurs sont rencontrées ici et là, fréquemment 7% par degré, soit 28% (pas plus fiable que 40%) en passant de 19°C à 23°C.
    Les besoins en chauffage sont proportionnels (en gros) à la différence entre la température intérieure et la température extérieure (restent entre autres les courants d’air, le rendement des appareils de chauffage, etc.).

    S’il fait 0°C à l’extérieur et que l’on a 20°C à l’intérieur, les besoins en chauffage seront de k multiplié par (20 – 0).
    S’il fait 0°C à l’extérieur et que l’on a 23°C à l’intérieur, les besoins en chauffage seront de k multiplié par (23 – 0).
    Soit une augmentation de (23-20)/20 x 100 = 15%.

    S’il fait 15°C à l’extérieur, le surcoût devient ((23-15) – (20-15)) / 5 x 100 = 60%.
    En fait les chiffres sont trompeurs car c’est 15% d’une valeur élevée et 60% d’une faible valeur.

    Sans doute fait-il comprendre que c’est une moyenne d’où les valeurs disparates rencontrées.

  12. #41
    mezig57

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Je lis par exemple page 5 du gourou O. Sidler (op. cit. en haut de cette page) :
    On rappellera que la surconsommation de chauffage est de l’ordre de 15 % par degré supplémentaire.

  13. #42
    trebor

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par mezig57 Voir le message
    Je lis par exemple page 5 du gourou O. Sidler (op. cit. en haut de cette page) :
    On rappellera que la surconsommation de chauffage est de l’ordre de 15 % par degré supplémentaire.
    Bonjour à tous,

    Vous me corrigerez si c'est faux.

    Donc en moyenne ce serait de 15%/°C supplémentaire mis au thermostat.

    Donc pour cet exemple est-ce correcte ?
    A 19°C, j'ai une consommation moyenne de gaz de ville de 300 L de gaz / heure de chauffage (3,9 m³ pour 13 h de chauffe).
    En augmentant la T° au thermostat de un degré à la fois, je serais à :
    De 19 à 20°C = 300 L*15/100 = 345 L/h
    De 20 à 21°C = 345 L*15/100 = 396,75 L/h
    De 21 à 22°C = 396,75*15/100 = 456,26 L/h
    De 22 à 23°C = 456,26*15/100 = 524,7 L/h
    Une différence de 524,7 L - 300 L = (224,7 L*100)/524,7 = 74,9% en plus ♪♫♪♫♪.....

    Pourtant c'est peu, car il ne gèle pas la nuit pour les chiffres que j'ai donné.
    La T° moyenne extérieure était de 5 °C (moyenne des relevés matin, midi et soir) et de 19°C intérieure.
    Heureusement qu'il ne gèle pas à -20°C, comme j'ai connu il y a quelques décennies
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  14. #43
    cornychon

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    @ mezg57 et trebor
    Bonjour,
    Dans le cas des pertes par conduction à travers les parois, les murs, les fenêtres, portes. En clair tout ce qui concerne l’enveloppe de la maison, les besoins en chauffage sont Ø = T1 – T2 / R
    T1 température intérieure
    T2 température extérieure
    R résistance thermique de conduction entre l’air intérieur et l’air extérieur

    Exemple :
    Lorsqu’une maison à besoin de 5 kW pour chauffer à +20°C int pour 0°C ext,
    la résistance thermique est de 20 / 5000 = 0.004 °C/W
    Cette résistance thermique est valable pour n’importe quelle température

    Si on a 23°C à l’intérieur les besoins en chauffage seront de 23 / 0.004 = 5750 W
    (soit 15% de plus qu’à 20 °C)

    S’il fait 15°C à l’intérieur, les besoins en chauffage sont de 15 / 0.004 = 3750 W
    S’il fait 1°C supplémentaire, les besoins en chauffage sont 16 / 0.004 = 4000 W soit 8% de plus qu’à 15°C
    Dernière modification par cornychon ; 25/02/2017 à 15h44.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  15. #44
    trebor

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Re,

    300 L/h de gaz de ville c'est 0,3 m³/h * 11 kwh/m³ = 3,3 kwh
    Delta de T° : 19°C -5°C = 14°C
    Rth = 14°C/3300 Wh = 0,00424 °C/Wh
    La chaudière H.R de 18 ans n'a pas un rendement de 100%
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  16. #45
    cornychon

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Re,

    300 L/h de gaz de ville c'est 0,3 m³/h * 11 kwh/m³ = 3,3 kwh
    Delta de T° : 19°C -5°C = 14°C
    Rth = 14°C/3300 Wh = 0,00424 °C/Wh
    La chaudière H.R de 18 ans n'a pas un rendement de 100%
    Re,
    Lorsque ta chaudière consomme 300 l/h de gaz, j’admet qu’elle produit au niveau de la chaudière 3.3 kWh.
    Effectivement, ta chaudière n’a pas un rendement de 100%.
    Pour une chaudière Belge, installée par un Belge, utilisée par un Belge, entretenue par un Belge, je vais prendre un rendement de 70%.
    Lorsqu’elle avale 300 l/h de gaz, soit 3.3 kWh, elle restitue dans la maison 3.3 moins 30% soit 2.3 kWh

    Si tu profites d’une journée sans soleil (soleil caché derrière une belle couverture nuageuse) , sans apport thermique autre que la chaudière, une période ou ta maison est proche de l’équilibre thermique, tu peux estimer la résistance thermique globale de ta maison.
    Si l’énergie restituée dans ta maison est de 2.3 kW, la température moyenne de l’air intérieur de 19°C, la température de l’air extérieur de 5°C, la résistance thermique globale est proche de
    14 / 2300 = 0.006 °C/W.
    Dernière modification par cornychon ; 25/02/2017 à 17h41.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  17. #46
    trebor

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonsoir,
    Merci Cornychon, pour la confirmation,
    70% me semble peu, car c'est quand même une H.R peut-être à 80% max.
    3300 Wh-20% = 2600 Wh et 14/2600 = 0,005 °C/W pour le living seul qui est adossé à une véranda plein sud, mais je n'ai pas vu le soleil ce jour là. aujourd'hui un peu mais j'étais absent, marcher et boire un bon scotch CTS au Fût.
    A votre santé à tous, si vous ne connaissez pas, il faut l'essayer.
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  18. #47
    Larzacien

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    bonjour, Je ne comprends pas que dans ces calculs de résistance thermique, le volume à chauffer n'entre pas en jeu.

    S'il faut 5kw pour chauffer un logement de 50 m2 plafond à 2,50 soit 125 m3 ou bien s'il faut 5 kw pour chauffer 80m2 soit 200 m3 avec les températures indiquées ci dessus, la résistance thermique du logement de 80 m2 doit être bien meilleure il me semble. Donc pour moi, mystère.

  19. #48
    cornychon

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour,

    Merci Larzacien de poser ce genre de question.

    Tu as une maison, je ne connais pas la surface habitable, je ne connais pas la hauteur des plafonds, je ne connaît pas l’isolation des murs, la nature des fenêtres , portes, je ne connais rien.

    En revanche, lorsqu’il n’y à pas de soleil, que la température extérieure est à peu prés stable, tu peux me donner à l’équilibre thermique: (lorsque les températures ne bougent pratiquement plus)
    - La quantité de chaleur que tu dissipes dans ta maison
    - La température moyenne intérieure prise en quelques points,
    - La température extérieure

    Ce que nous savonsC'est valable pour les volumes)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A..._de_conduction
    https://www.energieplus-lesite.be/in...c20932793+c865

    Chez toi, tu dissipes par exemple 8500 W, lorsqu’il y a - 6 °C ext et 19°C moyen intérieur
    Le ΔT int ext est de 19 + (-6°C) = 25°C
    Nous savons que la résistance thermique globale est R = ΔT int-ext / Ø
    Chez toi, la résistance thermique serait de 25 / 8500 = 0.0029°C/W
    0.0029°C/W est valable uniquement pour ta maison, telle qu’elle est.
    Ca veut dire que si tu augmente le chauffage de 1 W, la température va monter de 0.0029°C.(ce n'est pas mesurable)
    Ca veut dire que si la température extérieure est de -30°C et l’intérieur à +25°C,
    il faudra dissiper 55/ 0.0029 = 18 965 W.

    C’est pratique, lorsqu’il fait +10°C ext et +20°C int, tu as besoin de dissiper
    10/ 0.0029 = 3448 W
    Il est bien évident que le jour ou le soleil tape fort, il va apporter beaucoup d’énergie.
    Dans ce cas, pour faire simple, tu vas constater que pour +10°C ext et +20°C int, tu a besoin de dissiper 2200 W.
    Le soleil t’apporte 3448 – 2200 = 1248 W.

    Des esprits chagrins vont dire que ce n’est pas précis, que l’on ne prend pas en compte l’âge de la grand mère, le nombre d’enfants, le chauffage de la lune, l’âge de la maitresse du président de la république. Ils ont raison ! ! Travailler au pifomètre évite d’avoir des notions basiques sur les échanges de chaleur.
    Dernière modification par cornychon ; 25/02/2017 à 21h11.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  20. #49
    mezig57

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Donc en moyenne ce serait de 15%/°C supplémentaire mis au thermostat.
    Oui, selon un gourou (O. Slider) ; selon d’autres gourous ce sera 7%.
    Si tu lis mon post au-dessus, j’explique (sans doute mal) que 15 % par degré ne veut rien dire.
    Cornychon l’explique à nouveau en remplaçant par 1/R le coefficient k que j’avais pris. Il arrive évidemment aux mêmes conclusions.

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Donc pour cet exemple est-ce correcte ?
    Non, ce n’est pas correct.
    19°C – 5°C = 14.
    23 – 5 = 18.
    (18-14) / 14 = 29 % au lieu de 75 %.

  21. #50
    trebor

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour et merci mezig57 pour l'explication,
    C'est donc le delta T° sup - le delta T° inf / delta T° inf, bien moins mais quand même 1/3 en plus de consommation ainsi que sur la facture à payer.
    Bon dimanche à tous
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  22. #51
    Antori91

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour,

    Je relance cette file de message que je n'avais nullement oubliée. J'ai pendant ces derniers mois mis en place un système domotique enregistrant en continu la consommation électrique de chacun de mes convecteurs (enfin que pour le premier étage à ce jour) ainsi que les températures à l'intérieur et extérieur de ma maison. Dans ce système domotique, je calcule trois indicateurs.

    Les deux premiers sont :
    - perte thermique en régime établi,
    - vitesse de refroidissement en période de coupure chauffage.

    Pour ces deux indicateurs, j'ai suivi les explications données par ce document http://www.mdpi.com/1996-1073/10/9/1358 (en anglais), en particulier à compter
    du chapitre 3. Theoretical Background.

    Le troisième indicateur compare ma consommation électrique cumulée chauffage à celle théorique en mode chauffage continu (c'est à dire sans aucune coupure/relance). Le calcul de consommation électrique théorique est basé sur le ratio de perte thermique calculé et le nombre de degrés-jour de la journée avec pour base la température cible du thermostat.

    J'espère d'ici quelque temps pouvoir donner quelques résultats (lorsqu'il fera plus froid et que mon chauffage sera en fonctionnement). Mais quels résultats/informations?

    - Eh bien peut-être déjà si une expérimentation in-vitro recoupe un calcul théorique comme je l'ai fait (et dont la méthode est développée ici dans cette file) pour le coefficient de perte thermique,
    - si sur la base de cette comparaison "consommation électrique avec des start/stop chauffage versus celle théorique en mode chauffage continu", je peux vérifier l'axiome "Il est toujours intéressant de couper partiellement le chauffage pendant une période de la nuit".

    A+

  23. #52
    Antori91

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour,
    Ci-dessous le graphique des pertes thermiques (pour le mois passé) constatées pour ma maison. Je suis assez proche de la valeur théorique (6288 Wh par jour par degré de chauffe) calculée par la méthode donnée dans cette file de messages. A noter tout de même, une variation selon les jours, ce coeff H de perte thermique ne semble pas tout à fait fixe. J'ai mis un peu plus bas pour le mois passé aussi les degrés jours correspondant (base 18°C).
    PertesThermiques.JPG
    DegrésJours.JPG

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Découverte d'infiltrations pendant la période de compromis
    Par Slya dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 51
    Dernier message: 12/01/2016, 20h59
  2. Convertir partiellement un chauffage par radia au chauffage par le sol
    Par Saint-Sandouz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 55
    Dernier message: 04/05/2014, 15h31
  3. Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?
    Par Ulyssesourd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 232
    Dernier message: 14/10/2013, 10h35
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 13/01/2010, 09h46