Répondre à la discussion
Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 233

Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?




  1. #1
    Ulyssesourd

    Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Salut,
    Je me demandais si arreter ou diminuer la chauffage la nuit est-il économique? Car le matin 1h avant que je me lève, la chaudière tourne à fond pour faire monter de quelques degrés (2 à 4°c) la température intérieure. Et si le fait de diminuer le chauffage la nuit est-il moins économe que de laisser le chauffage la nuit pour "garder" la température afin de ne pas faire "emballer" la chaudière le matin? Je n'ai jamais fait la comparaison donc je m'adresse à vous pour le savoir.
    Logiquement, pour moi, baisser le chauffage et faire emballer la chaudière le matin n'est pas de tout économe, puisque je compare à la voiture: Il vaut mieux rouler à vitesse constante que de ralentir + accélerer ...
    votre avis ?
    A+

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    remyb

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Les pertes de température sont proportionnelles à la différence de température entre intérieur et extérieur. Si tu abaise la température intérieure (même temporairement) tu baisses ces pertes.
    Coté chaudiére, il me semble qu'il y a surconsommation au démarage (est-ce vrai pour tous les modéles ???). Si c'est le cas, il vaut mieux une grosse chauffe le matin, plutôt que 3 ou 4 petits démarrages pendant la nuit.
    Et il me semble qu'une chauddière est faite pour tourner à une seule "vitesse", c'est à dire à fond !

    Remarque : si ta maison a une grosse inertie et bonne isolation. Le faite de couper le chauffage ne va pas faire baisser la température intérieur (ou trés peu) => trés peu d'économie à prévoir.
    Par contre, dans une passoire, mal isolée par l'intérieur, la température baisse rapidement => "économie" non négligeable à prévoir (mais peut-on parler d'économie dans la cas d'une passoire !)

  4. #3
    bILLI

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    salut
    je fais comme toi, je coupe le chauffage la nuit et la chaudiére se met en route le matin avant mon réveil
    Il faut parler en terme d'énergie, plus la température sera basse moins ily aura de deperdition par rayonnement et conduction, je crois qu'il s'agit du carré de la température qui entre en cause pour ces pertes , il n'y a rien de linéaire là dedans. Que la chaudiére tourne longtemps pour remonter la température c'est normal et c'est le prix à payer pour notre confort mais l'énergie dépensée pour ce ratrapage de température est moindre que l'énergie dépensée à maintenir une température élevée durant Huit heures de sommeil.
    Ton analogie avec la voiture n'est à mon avis pas tres exacte, car quand on léve le pied de l'accelerateur le moteur continue à comprimer de l'air et à freiner. La comparaison serait plutot celle ci : La nuit je ne suis pas pressé alors je roule mons vite .
    A plus


  5. #4
    42jerome

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Citation Envoyé par bILLI Voir le message
    salut
    je crois qu'il s'agit du carré de la température qui entre en cause pour ces pertes , il n'y a rien de linéaire là dedans.
    A plus
    Nous sommes sur un forum scientifique donc il faudrait étayer...
    L'énergie perdue sur un temps t (heures) d'une maison d'un volume V (m3) avec un coef de déperdition G(W/m3.K) perd:

    E (Wh)=t*(Tint-text)*G*V

    Pour économiser de l'énergie, il faut donc jouer sur un des termes:

    - réduire le Delta t (réduire la temp interne)
    - réduire G (améliorer l'isolation)
    - diminuer le temps de chauffe (couper la nuit par exemple ou pendant son absence)
    - diminuer le volume de sa maison...(en ne construisant pas trop gros par exemple, ou en sacrifiant des pièces chauffées)

    En diminuant le chauffage la nuit vous réduisez t et Tint donc E.
    Vous n'avez plus qu'à calculer.

  6. #5
    Ulyssesourd

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Normalement je coupe le chauffage la nuit pdt 9 heures, la température intérieure diminue entre 1°C et 3°C en fonction de la température extérieure. Ma maison a un R moyen de 3,5. Le toit a 30cm de LDV donc R>5. Murs : 10cm de LDV ou poly donc R>2, faux plancher et plafonds LDV de 20cm donc R>4.
    Si je ne coupe pas le chauffage la nuit, ce qui permet de faire fonctionner très peu la chaudière constamment: par exemple en 9h, la chaudière fonctionnera par épisode de 1mn et s'arrete pdt 15mn Donc en 1 heure la chaudière aura fonctionné 4mn et en 9h, 36mn = 1L de fioul environ.
    Alors si je coupe la nuit, le matin la chaudière va fonctionner pdt longtemps disons 10mn et pause 10mn et cela pendant 2 heures le temps de faire remonter la temp de 3°C = 60 mn de fonctionnement = 2L de fioul. Donc ce n'est pas économe de tout...
    PS j'ai 190m² à chauffer...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    marcsou

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    admettons une maison k35 pour 500M3 habitable

    les pertes pour une différence int 20 et ext 0 = disons 20

    500m3 *0.35*20°=3500w/h

    si la température descend pour la nuit à 18°
    500*0.35*18=3150w/h de déperdition

    donc en gros on gagnerait avec de beaux écarts de température 350w/h sur la déperdition extérieure de la maison donc en gros sur 9 h sans chauffage avec toujours 0°

    la première heure on gagne 50, puis 75,puis 90, puis 150, puis 200 , puis 300 puis 350 soit sur une nuit 1kwh si la température est de 10° etc on gagne 0,5kwh sur une nuit;

    maintenant reste le problème des démarages arrêt de la chaudière par rapport à une chaudière qui tourne plein pot mais combien gagne-t-on réellement ?

  9. #7
    42jerome

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Je n'ai pas les mêmes résultats que marcsou qui, je pense, a largement surestimé le coef d'isolation.
    D'après les données d'Ulyssesourd,
    je considèrerai
    G=0,8 W/m3.K
    t=9h
    V=2,5*190=475m3

    E=3420 (Tint - Text) W.h=3,4 (T int- T ext) kWh.

    En ne tenant compte que de l'enveloppe du bâtiment, voici ce que l'on peut gagner, indépendamment de la source d'énergie.

    Pour l'exemple de 20° intérieur et 0 ext, la maison a besoin de 3,4*20=68kWh pendant 9h la nuit.
    En diminuant la température de 3°C pendant 9h la nuit, la maison n'a plus besoin que de 3,4*17=58 kWh.

    On abaisse donc la consommation de 10 kWh chaque tranche de 9h.
    Sur deux mois hivernaux, l'intérêt est réel.

  10. Publicité
  11. #8
    Ulyssesourd

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Citation Envoyé par 42jerome Voir le message
    Je n'ai pas les mêmes résultats que marcsou qui, je pense, a largement surestimé le coef d'isolation.
    D'après les données d'Ulyssesourd,
    je considèrerai
    G=0,8 W/m3.K
    t=9h
    V=2,5*190=475m3

    E=3420 (Tint - Text) W.h=3,4 (T int- T ext) kWh.

    En ne tenant compte que de l'enveloppe du bâtiment, voici ce que l'on peut gagner, indépendamment de la source d'énergie.

    Pour l'exemple de 20° intérieur et 0 ext, la maison a besoin de 3,4*20=68kWh pendant 9h la nuit.
    En diminuant la température de 3°C pendant 9h la nuit, la maison n'a plus besoin que de 3,4*17=58 kWh.

    On abaisse donc la consommation de 10 kWh chaque tranche de 9h.
    Sur deux mois hivernaux, l'intérêt est réel.

    10Kwh = 1L de fioul...Es tu sur que mon G est 0,8W/m3.K ? C'est par rapport au R moyen de 3,5 ?

  12. #9
    remyb

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Citation Envoyé par 42jerome Voir le message
    En diminuant la température de 3°C pendant 9h la nuit, la maison n'a plus besoin que de 3,4*17=58 kWh.
    Attention, la baisse de 3°C n'est pas instantanée. Elle est progressive sur les 9h.
    Il faut donc prendre la température moyenne 18.5°C (le calcul exacte doit donné un peu en dessous de la moitié).

    Une autre façon de faire le calcul est de déterminer la température intérieure moyenne sur la journée entière (ou mois entier) :
    - 20°C pendant 15h
    - linéaire décroissant de 20°C à 17° pendant 9h
    Soit : une température moyenne de 19,4°C

    Si, sur la même période, la température moyenne extérieure est de 5°C, le gain est de :
    1 - [(19.4 - 5)/(20 - 5)]
    Soit 3.75%

    Avec 10°C de moyenne extérieur et une baisse de 2°C pendant la nuit, le gain est aussi de 3.75%
    Avec 15°C de moyenne extérieur et une baisse de 1°C pendant la nuit, le gain est aussi de 3,75%

    P.S. Je pense que j'ai pris des températures extérieures trop hautes...

  13. #10
    Chimerade

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Il me semble évident que cela fait des économies d'arrêter la chaudière pendant la nuit. Que la déperdition de chaleur de ta maison soit proportionnelle à la différence de température avec celle de l'extérieur, ou à son carré, importe peu : il suffit d'admettre que c'est une fonction croissante avec cette différence !

    D'un autre côté, si d'aventure la réponse à ta question était - ce que je ne crois pas - "il vaut mieux laisser le chauffage pendant la nuit", il est clair que cela dépendrait alors de la durée de la nuit ! Car je pense qu'entre "laisser la chaudière allumée pendant un an dans un logement vide" et "laisser la chaudière éteinte pendant un an, quitte à la rallumer la veille du retour de l'occupant" il n'y a pas photo ! Ce sera sûrement moins cher de la laisser éteinte, quitte à tolérer qu'elle tourne à fond pendant 24 heures au moment du retour dans les lieux !

    Enfin, il me semble... Je n'ai fait aucun calcul !

  14. #11
    BreizhYoyogi

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Ceci dit, il manque toujours une information cruciale: le comportement de la chaudière au démarrage. Des chauffagistes ayant des connaissances précises sur le sujet dans le coin ?

  15. #12
    Ulyssesourd

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Hello
    Et pour les murs en inertie ? Si on arrete la chauffage pdt la nuit, les murs vont perdre en inertie et il faut bien sur réchauffer longtemps (1 journée ou plus) pour que les murs accumulent l'inertie...Voila pourquoi je me posais la question que si c'est plus économique de laisser le chauffage douce et constante que de l'arreter et relancer fort le matin après un arrêt prolongé.
    A+

  16. #13
    remyb

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Et pour les murs en inertie ?
    Couper le chauffage fait OBLIGATOIREMENT baisser les pertes thermiques du bâtiment.
    Mais, si le bâtiment à une grosse inertie, la baisse sera très très faible...

    Reste le comportement du système de chauffage...
    (par exemple, avec des radiateurs électriques, il faut mieux faire le contraire : augmenter la température pendant la nuit, et consommer du courant de nuit !)

  17. #14
    Ulyssesourd

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Citation Envoyé par 42jerome Voir le message
    Je n'ai pas les mêmes résultats que marcsou qui, je pense, a largement surestimé le coef d'isolation.
    D'après les données d'Ulyssesourd,
    je considèrerai
    G=0,8 W/m3.K
    t=9h
    V=2,5*190=475m3

    E=3420 (Tint - Text) W.h=3,4 (T int- T ext) kWh.

    En ne tenant compte que de l'enveloppe du bâtiment, voici ce que l'on peut gagner, indépendamment de la source d'énergie.

    Pour l'exemple de 20° intérieur et 0 ext, la maison a besoin de 3,4*20=68kWh pendant 9h la nuit.
    En diminuant la température de 3°C pendant 9h la nuit, la maison n'a plus besoin que de 3,4*17=58 kWh.

    On abaisse donc la consommation de 10 kWh chaque tranche de 9h.
    Sur deux mois hivernaux, l'intérêt est réel.
    tout à fait d'accord mais reflechissons : si on dit qu'on économise 10kWh par nuit en abaissant de 20°C à 17°C par 0°C extérieur. Cette économie sera vite épuisée le matin au redémarrage de la chaudière pour récupérer ces 3°C perdus en 9h = 10kW...
    Donc pour moi l'économie est quasi nulle.
    Mais pour des absences prolongées c'est différent...
    Donc pour moi l'économie c'est de laisser le chauffage constant et doux (sans dépasser 19/20°C). Tout comme des radiateurs electriques...
    A+

  18. #15
    nicky larson

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    salut
    j'ai déjà essayé les 2 mais je ne baissé la température de nuit que d'un degré et je n'ai vu aucune différence bien un degré ca fait beaucoup.

  19. #16
    42jerome

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    si on dit qu'on économise 10kWh par nuit en abaissant de 20°C à 17°C par 0°C extérieur. Cette économie sera vite épuisée le matin au redémarrage de la chaudière pour récupérer ces 3°C perdus en 9h = 10kW...
    Donc pour moi l'économie est quasi nulle.
    A+
    non il y a une grosse nuance, ce n'est pas l'abaissement du chauffage qui fait gagner de l'argent (car il faudra bien sûr réchauffer la masse inertielle au redémarrage), l'économie d'énergie s'effectue sur la baisse des pertes surfaciques des parois, qui est proportionnelle au delta de température int-ext pendant le délai de chauffage bas. En effet, il y a plus de pertes surfaciques à 20°C qu'à 18 °C.

  20. #17
    ptitdudu79

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    bonjour les amis,

    Voila je vous envoie ce message car j'aimerais avoir une explication. J'ai une maison en brique monomur bellenberg de 36.5 cm d'épaisseur avec toutes mes cloisons en brique de 11.5 d'épaisseur et le tout enduit a la chaux. Donc niveau inertie c'est le top mais voila quand on chauffe notre maison avec l'aide d'un poele a granulé la temperature de la maison passe de 18 a 21 en l'espace de 3-4 h en puissance minimum donc pour le moment tout va bien mais des que nous arretons le chauffage la maison part facilement 1° par h donc au bout de 3 h il fait presque 18-18.5 dans la maison mais bon la chute apres ceci est ben moins rapide cad une fois arrivé a 18 degres la temperature descend presque plus (pour le moment).
    Donc du coup mes programme de chauffe por mon poele sont 4h-7h puis 10h14h et 17h21h afin d'éviter de faire descendre trop la chaleur...
    J'aimerais savoir ce que vous en pensiez et me dire pk la température descend si rapidement...

    milles merci d'avance

    amicalement
    laurent

  21. #18
    JUJU88

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Citation Envoyé par ptitdudu79 Voir le message
    bonjour les amis,

    Voila je vous envoie ce message car j'aimerais avoir une explication. J'ai une maison en brique monomur bellenberg de 36.5 cm d'épaisseur avec toutes mes cloisons en brique de 11.5 d'épaisseur et le tout enduit a la chaux. Donc niveau inertie c'est le top mais voila quand on chauffe notre maison avec l'aide d'un poele a granulé la temperature de la maison passe de 18 a 21 en l'espace de 3-4 h en puissance minimum donc pour le moment tout va bien mais des que nous arretons le chauffage la maison part facilement 1° par h donc au bout de 3 h il fait presque 18-18.5 dans la maison mais bon la chute apres ceci est ben moins rapide cad une fois arrivé a 18 degres la temperature descend presque plus (pour le moment).
    Donc du coup mes programme de chauffe por mon poele sont 4h-7h puis 10h14h et 17h21h afin d'éviter de faire descendre trop la chaleur...
    J'aimerais savoir ce que vous en pensiez et me dire pk la température descend si rapidement...

    milles merci d'avance

    amicalement
    laurent
    Un poele à granulé chauffe plus par convection que par rayonnement.
    Je pense que tes murs ne montent pas assez en température, donc n'accumulent pas assez de chaleur pour la restituer après l'arrêt du poele.
    Il faudrait que tu puisses mesurer la température de tes murs pour vérifier cette explication.

  22. #19
    Did67

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Je pense que ton mur, dans son "coeur", il est encore aux environs de 18 °.

    Donc quand tu chauffes, tu chauffes l'air et quelques cm de ton mur, qui accumulent un peu de calories...

    Quand tu coupes, l'air n'a aucune inertie; Les quelques cm du mur qui s'étaient chauffés à 20/21 ° ont vite fait d eperdre leurs calories vers l'intérieur (air) et surtout vers l'extrieur (le coeur du mur, qui est à disons 17 °C).

    Donc tu as bien de l'inertie, mais ton "fond" est à disons 17 ° ! Tu chuaffes, tu oscille vers le haut. Tu arrêtes, tu retombes vers le bas...

    L'inertie, c'est la résistance au changement. Ce n'est pas : "je conserve le pic que j'ai atteint !" Donc si ton équilibre est à 17 °, tu va rapidement te re-stabiliser autour de cette température d'équilibre...

    Il y a fort à parier qu'au fur et à mesure que la saison va se refroidir, si tu maintiens ton habitude, cette température d'équilibre va encore baisser et ton confort va diminuer...

  23. #20
    ludocool33

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Donc pour moi l'économie est quasi nulle.
    Mais pour des absences prolongées c'est différent...
    Donc pour moi l'économie c'est de laisser le chauffage constant et doux (sans dépasser 19/20°C). Tout comme des radiateurs electriques...
    A+[/QUOTE]

    Bonjour Ulysse, je voulais savoir quel choix tu avais choisie au final? Chauffe toute la journée? Et quel type d'isolation as tu, et quel type de chauffage?
    MErci.

  24. #21
    gplantro

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Je souhaite apporter de l'eau au moulin du premier fil etant donné que je me pose aussi la question.

    Si on raisonne en terme de consommation de gaz ( en ce qui me concerne).
    En mode matin (ie la température de consigne est éloignée de la temérature ambiante), le thermostat commande à la chaudière de fonctionner, donc la chaudière chauffe l'eau jusqu'à atteindre la température de consigne interne. Ceci donc pendant 2-3 h afin de remonter à la temérature ambiante de consigne.

    En mode température atteinte, le thermostat va checker tous les 1/4h si la température baisse. Si c'est le cas, il va mettre la chaudière en marche pendant 1 min, puis revenir 1/4 plus tard.

    Dans tous les cas, à durée fixe, la chaudière consomme la meme quantité de gaz.

    Donc, si on regarde le shéma suivant: (qui est le mien)

    6h30-8h30 18°
    18h-22h 18°

    Le reste du temps 15.5°

    Aurais-je interet à ne pas passer en mode 15.5° de 22h à 6h30?

  25. #22
    Ulyssesourd

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Ludo
    j'ai choisi : couper le chauffage de 22h à 6h. Je me lève à 7h et je n'ai pas froid. Cela dépend les conditions météo dehors s'il fait très froid, je laisse le chauffage en hors gel. C'est régulé par un regulateur de chauffage que j'ai programmé. J'ai une chaudière bois + hydroaccumulation couplée à la chaudière fioul. Isolation intérieure avec un peu d'inertie. Le fait de couper le chauffage la nuit dépend l'efficacité de l'isolation, plus la maison est isolée, pendant la nuit, mieux cela garde la chaleur accumulée dans la journée...
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  26. #23
    ptitdudu79

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    merci tout le monde pour ces reponses,

    le problème est que si je chauffe constamment même au minimum (4.5 kw) on aura trop chaud car la température monte monte monte...en tout cas je peux en conclure que le poêle a granulés de bois ce n'est pas ce qu'il y a de mieux...

    en tout cas merci encore pour tout...
    amicalement Laurent

  27. #24
    brianbasco

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    bonjour!

    je me posais la meme question! par contre j'ai un plancher chauffant avec PAC!
    l'installateur m'a fortement conseiller de laisser tout le temps la meme temperature mais je trouve ca dommage car la journé la maison est vide!
    j'ai donc programmé 19 degrés de 17h a 23h et 17 degrés le reste du temps( sauf le we bien sur)

    la PAC tourne donc 2 bonnes heures le soir pour remmettre la maison a 19 degrés! pour peu qu'il fasse un peu de soleil, c'est le seul moment ou elle tourne sur toute la journée!
    l'avantage est aussi que le plancher etant chaud, on a une sensation de chaleur meilleur que si la maison etait a 20 ou 21 degrés avec le plancher froid!

    mais je me demandais quand meme si le fait de tourner 2 h a fond (voir 3) ne depensais pas plus d'energie que de garder la maison a 19 degrés pendant 24h!

    j'ai cru comprendre sur ce fil que non mais je me permet quand meme de poser la question car ma configuration est differente! (plancher chauffant)

    sinon la maison fait 120 m2 de plein pied, 10cm de ldv et brique, 30cm de laine de roche au plafond et double flux!

    voila merci!

  28. #25
    ptitdudu79

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    ok ok c'est bien ce que je pensais, par contre que me conseilles tu? du coup je suis rentré dans mes parametres du poele afin de baisser la quantitée de granules et du coup sa puissance afin de juste maintenair la temperature a 20.5 dans la maison, mais bon j'ai peur de ma consomation a granulés a la fin de la saison si le poele tourne 24h/24...
    en tout cas merci pour vos reponses pertinentes

    a bientot

    amicalement laurent

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Je pense que ton mur, dans son "coeur", il est encore aux environs de 18 °.

    Donc quand tu chauffes, tu chauffes l'air et quelques cm de ton mur, qui accumulent un peu de calories...

    Quand tu coupes, l'air n'a aucune inertie; Les quelques cm du mur qui s'étaient chauffés à 20/21 ° ont vite fait d eperdre leurs calories vers l'intérieur (air) et surtout vers l'extrieur (le coeur du mur, qui est à disons 17 °C).

    Donc tu as bien de l'inertie, mais ton "fond" est à disons 17 ° ! Tu chuaffes, tu oscille vers le haut. Tu arrêtes, tu retombes vers le bas...

    L'inertie, c'est la résistance au changement. Ce n'est pas : "je conserve le pic que j'ai atteint !" Donc si ton équilibre est à 17 °, tu va rapidement te re-stabiliser autour de cette température d'équilibre...

    Il y a fort à parier qu'au fur et à mesure que la saison va se refroidir, si tu maintiens ton habitude, cette température d'équilibre va encore baisser et ton confort va diminuer...

  29. #26
    FanOfSpringsteen

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Bonjour,

    Même si ce "fil" est ancien, mon témoignage vaut sans doute d'être partagé.
    Je viens de faire un essai chez moi, maison 140m2 construite dans les années 80. Chauffage par PAC eau-eau. La pac est ancienne (84), mais fonctionne bien. La température actuelle est en journée de ~12° et ~ 4° la nuit.
    La seule régulation existante au niveau de la chaudière concernait pour le moment la température de l'eau (règlage du seuil de déclenchement sur le retour d'eau). Je viens de mettre une horloge en serie sur le thermostat. Je chauffe de 6H à 9H du matin (heure creuse), un coup de chauffe de 13 à 15H (heure creuse) et de 17H à 22H30 (heures pleines) et environ 1/2 vers 2H (heures creuses).
    Pas beaucoup de recul, mais je suis passé d'une consommation de ~ 30KW sur la journée à environ 20Kw. Température dans la maison = 22 à 23°.

  30. #27
    jim5564

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    bonjour

    il y a deux questions différentes posées

    1/ est ce que baisser la température diminue les consommations , que ce soit le jour ou la nuit la différence est oui quelque soit le mode de chauffage

    de plus ce gain est augmenté du fait qu'en chauffe de jour(si on ne fait pas démarrer à 6 h !!) la remontée de la température intérieure se fait "contre une température extérieure plus haute donc avec un delta T qui diminue les pertes donc la puissance nécessaire pour obtenir la temp de consigne , bien sur à condition d'habiter la maison la journée sinon on retrouve la problématique des locaux provisoirement inoccupés (temp mini à 16 ° pour les pièces avec refrigérateur sauf appareil plus performant)

    2/ est ce que le démarrage "fort" le matin de la chaudière est meilleur que de courts(?) redémarrages nocturnes ,la question reste posée aux spécialistes de ce type d'équipement , est ce que cela fonctionne comme avec un poele a bois ?

    quand on demande une puissance maxi , qu'est ce qui est régulé ?
    la temp d'eau chaude du chauffage ?
    le debit de pompe de circulation ?
    l'ouverture des thermostats de radiateurs ?
    il serait évident que si c'est uniquement la temp d'eau chaude qui est augmentée il y aura des pertes dues au delta T plus haut de cette eau par rapport à son environnement,
    une fois dans le volume chauffé ces pertes deviennent des gains , donc la position de la chaudière et le circuit de distribution vont influer sur le résultat final (pertes de charges sur le circuit ?)


    pour un poele le a bois il est clair que le meilleur rendement est obtenu quand le poele est à fond d'ailleurs on voit bien visuellement qu'au ralenti il s'encrasse davantage témoin d'une combustion incomplète et que l'une des problématiques du chauffage bois en BBC est d'avoir des appareils de faible puissance qui soient utilisés à fond ou alors il faut passer au poele a inertie type poele de masse
    Dernière modification par jim5564 ; 08/11/2012 à 07h48.

  31. #28
    FanOfSpringsteen

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Bonjour Jim,

    Mon souci a été surtout d'utiliser les heures creuses et l'inertie thermique de la maison, puis de limiter les démarrages de la chaudière pour rester des les températures de consigne, son pilotage étant très basique.
    La pac fonctionne à basse température, la température maximum de retour de l'eau est environ de 39°. La consigne basse, celle que je peux régler via le thermostat peut varier dans une plage assez faible (de 27° à 35°). Monter le seuil à 35° procure mécaniquement une température d'eau plus élevée, mais aussi beaucoup plus de cycles de déclenchement. A l'inverse, régler le thermostat vers 27° allonge les cycles, mais peut engendrer des sensations d'inconfort (en fait pas trop constaté).
    C'est le seul pilotage disponible sur cette pompe à chaleur. Les circulateurs fonctionnent à vitesse constante et ne sont pas asservis. Tout au plus, un bouton permet d'ajuster leur vitesse manuellement (3 positions), mais je n'y ai pas touché.
    Les robinets themostatiques - ils sont présents mais jouent-ils vraiment leur rôle dans le contexte, j'ai de sérieux doutes. D'une part parce que la température de l'eau est basse, d'autre part parce que quand on arrête de chauffer pour quelques heures, ces robinets sont nécessairements ouverts "à fond".
    Thermostat d'ambiance (interne)- je n'en ai pas. Je me suis posé la question de son utilité et j'ai conclu que le mieux était l'ennemi du bien. Si je mets un thermostat, je vais forcément détecter qu'il fait un peu plus bon en début d'AM, et probablement couper le fonctionnement de la chaudière alors que je pourrai chauffer à bon compte et ensuite utiliser l'inertie de la maison.
    Le truc à mon avis - et c'est peut-être pas écolo - n'est pas temps de limiter les pertes que de baisser le coût du chauffage. En d'autres termes, on peut accepter plus de pertes (chauffer de 1H à 3 H par exemple pourrait ne pas servir à grand-chose si ce n'est à consommer et augmenter les pertes), mais l'intérêt est de maintenir une température à faible coût, et de diminuer l'effort de monter en température dans les zones de tarif heures pleines.
    Bon çà vaut ce que çà vaut comme raisonnement, je suis pragmatique. Je n'ai pas trouvé de système simple et peu coûteux pour améliorer le rendement de ma pompe..... (je pense qu'elle doit avoir un cop proche de 4, mais c'est au doigt mouillé, à dire de pro que j'avais sollicité ponctuellement).

    Jean Pierre

  32. #29
    behache

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Bonjour à Tous
    Citation Envoyé par FanOfSpringsteen Voir le message
    Bonjour Jim,

    Mon souci a été surtout d'utiliser les heures creuses et l'inertie thermique de la maison, puis de limiter les démarrages de la chaudière pour rester des les températures de consigne, son pilotage étant très basique
    ...
    - FanOfSpringsteena a fort bien expliqué ses motivations, moyens d'y parvenir et résultats
    - je suis convaincu par l'intérêt économique de faire fonctionner sa PAC de cette façon qui privilégie les HC
    - convaincu également que cela ne lui apporte pas d'inconfort grâce à l'inertie du PCBT et son rayonnement lorsqu'il réchauffe alors même que l'air ambiant est encore au dessous de la température théorique de confort,
    cela dit
    - c'est hors sujet, c'est un cas qui mériterait à lui seul un témoignage avec un sujet (une accroche) différent de celui de la présente discussion.
    Ici c'est un cas trop éloigné, y compris pour une PAC et un PCBT, certains n'ayant aucune HC diurne !
    Cordialement.

  33. #30
    fix_k

    Re : Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?

    Et on serait aussi curieux de connaître l'installation de FanOfSpringsteen : les exemples de pac eau/eau sont rares !

Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Blanc] Arret pendant le cycle si lavage à plus de 30°
    Par Gordon62 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/05/2008, 12h00
  2. [Brun] Arrêt réfrigérateur pendant l'hiver
    Par tchanches dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/12/2007, 14h19
  3. Economie de chauffage
    Par ARUTUF1 dans le forum Actualités
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/03/2006, 22h39