Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 119

Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

  1. #31
    Ulyssesourd

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Non un cop de 3 veut dire 1kwh consommé électriquement par la pac qui va restituer 3kwh. Un cop de 3 à +7°C n'a pas un cop de 3 à -7°C...plus il fait froid dehors plus le cop chute....idem avec la t° eau du sol si pax eau eau....une pac est intéressante si la t° extérieure est plus de 7°C et ça chute si moins de 7°C et/ou si l'eau chauffée est plus de 45°C.J'avais envisagé une pac air eau mais finalement j'ai choisi une gaz à condensation.

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Jean PESTE

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Non un cop de 3 veut dire 1kwh consommé électriquement par la pac qui va restituer 3kwh. Un cop de 3 à +7°C n'a pas un cop de 3 à -7°C...plus il fait froid dehors plus le cop chute....idem avec la t° eau du sol si pax eau eau....une pac est intéressante si la t° extérieure est plus de 7°C et ça chute si moins de 7°C et/ou si l'eau chauffée est plus de 45°C.J'avais envisagé une pac air eau mais finalement j'ai choisi une gaz à condensation.
    Avec une pac eau eau, la température de l'eau est stable, même par moins 15 extérieur, contrairement a l'air!

    Un lac ou une rivière ne gèles pas par moins 15 généralement, sauf si ça dure 4 mois.

    ta source de calories perds au pire 2 degrés alors que l'air en perds 15 ou 20 ou 30!

    T'a compris?

    C'est l’intérêt de l'aquathermie ou de la géothermie par rapport a l’aérothermie?

    T'a compris?
    Dernière modification par Jean PESTE ; 28/12/2017 à 21h08.

  4. #33
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bonjour,
    Merci pour vos réponses
    C'est pour cela que j'opte pour la solution eau de la nappe qui est à 14 ° actuellement, l'été elle peut-être à 15 voire 16° mais pas plus, je trouve que c'est assez stable, si, par un coup de froid, la température descendait à -12° comme en 84/85 pendant plusieurs jours , je ne dis pas que la température nappe ne descendrait pas de quelques degrés, mais ce serait de courte durée.
    De l'eau à 14° quasiment toute l'année est une richesse alors pourquoi ne pas l'exploiter plutôt que l'air !!!!
    Alors ai-je bon ?
    Bonne journée
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  5. #34
    sawai

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Citation Envoyé par Positron1 Voir le message
    Si l’on tient compte du rendement de la chaudière qui peut se situer aux environs de 80 % cela nous donnerait une puissance de : 5,01X 0.80 = 4 KWh
    Pour être plus optimiste, on ne va pas tenir compte du rendement de la chaudière fioul et ajouter un coefficient d’erreur de 20 % et dire qu’une P à C de 6 KWh serait correct
    Avec un COP de 3 cela me ferait 1,33 KWh ??
    Est ce que j'ai bon ?
    Merci de vos réponses
    Oui, a démarche de calcul est bonne. Plusieurs méthodes qui se corroborent les unes les autres => moyenne + marge de sécurité

    Par contre il y a à redire sur les calculs en eux-mêmes. Le résultat aurait dû mettre la puce à l'oreille : 5 kW pour 120 m² à chauffer c'est peu pour un habitat standard ancien, surtout si on part sur des températures extérieures bien basses à -10°C (qui me semble le niveau de température ext. sans marge de sécu en vallée du Rhône).

    Base de calcul sur la consommation fioul 2004/2005 hiver particulièrement froid = 1825 litres
    Consommation maxi les jours les plus froids = 11 litres ce qui donnerait selon une formule
    11 / 24 = 0.458 X 10 = 4.58 KWh
    1825/11 = 166. Vous avez lissé la consommation de fioul sur la saison de chauffe. La puissance calculée est donc une moyenne, pas les besoins en pic de froid! Il faut faire un calcul aux DJU sur une saison récente et aussi s'assurer qu'il n'y ait pas eu de modification de votre maison susceptible de modifier les besoins de chauffe entre l'année prise pour référence et aujourd'hui!

    Une autre formule donnerait : écart de température = 20° par – 10° = 30°
    2 X surface 120 m2 X 30 = 7200 W
    Je crois comprendre que vous appliquez un ratio de 2 W/m².°C. Ca me semble bas comme ratio. A voir d'autres avis.

    je n'ai pas compris ce calcul-ci :
    Consommation journalière maxi ce qui est recherché :
    11 X 65 % = 7,15 / 14 h (jour) = 0,501 X 10 KWh = 5,01 KWh
    Pour la nuit,
    11 X 34,95 = 3,84 /10 h (de nuit) = 0.384 X 10 = 3,84 KWh
    Pour 120 m² à -10°C il faut compter AU MOINS 10 kW de chauffe en tout, et encore, c'est si l'habitation est bien isolée. Au ratio surfacique j'oscille entre 75 et 125 W/m² selon l'isolation, les conditions extérieures limite ext, etc. Pareil, à voir d'autres avis.


    La démarche visant à tester la "basse" température (60°C) sur les radis est bonne. Il n'est pas rare que les installations initialement en haute température (départ 80°C) fonctionnent convenablement à basse température (mais 60°C c'est acceptable mais encore un peu élevé, limite) pour des raisons diverses : surdimensionnement initial, baisse des besoins par amélioration de l'isolation en général, et peut-être aussi érosion de la rigueur climatique mais il ne vaut mieux pas compte là-dessus car un retournement est vite arrivé.
    Dans tous les cas, il sera bon d'ajuster la température max à la baisse (PAC ou chaudière).

    Par contre si votre but est la fiabilité, une PAC n'est pas forcément le meilleur choix. Le fioul est réputé plus robuste car quasiment pas de pièce en mouvement contrairement aux PAC et leur compresseur délicat et la mécanique sophistiquée en comparaison. Elles font jeu égal en terme d'électronique vu que tout équipement en est bardé maintenant.

    Après pour rester sur la solution PAC, le rejet en nappe n'est-il pas le seul autorisé? C'est en tout cas le seul souhaitable environnementalement parlant.
    Concernant la puissance, attention à ne pas confondre puissance thermique restituée (= aux besoins ou un peu plus par sécurité) et puissance électrique absorbée qui fait intervenir le COP. Je préciserais si on continue sur la solution PAC. Effectivement, la disponibilité d'eau à 14°C est une chance.

  6. #35
    sawai

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Et dans le premier calcul, ce ne sont pas des kW en résultat, non des kWh? Qu'est ce que le 0,458?

  7. #36
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Re,
    Merci pour la réponse sawai
    5 kW pour 120 m² à chauffer c'est peu pour un habitat standard ancien, surtout si on part sur des températures extérieures bien basses à -10°C (qui me semble le niveau de température ext. sans marge de sécu en vallée du Rhône).
    Une précision sur les surfaces, la maison de 85 m2 au sol a deux étages dont 35 m2 au rez de chaussée le reste en garage, est jumelée avec une autre coté nord , donc un mur chaud !!! pas froid !!!!
    Pour le calcul de la puissance, Je prends comme référence les consommations fioul des années précédentes et cela depuis 1985 année de l'installation de la Chapée, depuis j'ai augmenté le facteur isolation mais sans amélioration flagrante sur la consommation
    je n'ai pas compris ce calcul-ci :
    Consommation journalière maxi ce qui est recherché :
    11 X 65 % = 7,15 / 14 h (jour) = 0,501 X 10 KWh = 5,01 KWh
    Pour la nuit,
    11 X 34,95 = 3,84 /10 h (de nuit) = 0.384 X 10 = 3,84 KWh
    Sur la chaudière, j'ai un compteur de fonctionnement horaire du bruleur, J'ai fait des relevés sur cinq jours de façon à pouvoir établir une moyenne sur la consommation jour de 8 à 22 Heures et la nuit de 22 à 8 heures, cela m'a donné 65 % de consommation/jour (11 litres) pour 14 heures de chauffe, la journée la consommation est plus importante, je devais en tenir compte, c'est ce pic qui va déterminer la puissance de la P à C enfin je pense , il est certain que quelques facteurs doivent s'ajouter mais déjà c'est probablement une bonne base de calcul
    Par contre si votre but est la fiabilité, une PAC n'est pas forcément le meilleur choix. Le fioul est réputé plus robuste car quasiment pas de pièce en mouvement contrairement aux PAC et leur compresseur délicat et la mécanique sophistiquée en comparaison. Elles font jeu égal en terme d'électronique vu que tout équipement en est bardé maintenant.
    Entièrement de votre avis, la fiabilité est une inconnue tant mécanique qu'électronique, en ce qu concerne l'électronique, si je fais l'installation, je m'efforcerais de simplifier à l'extrême la gestion et pas de connexion à Internet !!!!!!
    Après pour rester sur la solution PAC, le rejet en nappe n'est-il pas le seul autorisé?
    Hier j'ai testé un forage, situé à 13 m de distance du puisage, pour le rejet et sans problème il accepte 3000 litres /heure de ce coté je suis paré
    Je préciserais si on continue sur la solution PAC
    Je veux bien, merci, je crois comprendre mais une explication serait le bienvenue
    Bonne journée
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  8. #37
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Re,
    Et dans le premier calcul, ce ne sont pas des kW en résultat, non des kWh? Qu'est ce que le 0,458?
    C'est une formule ou plutôt une façon de calculer que j'ai vu plus haut : consommation fioul/jour divisée par 24 heures X par 10 KW (valeur du fioul)
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  9. #38
    sawai

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    la maison de 85 m2 au sol a deux étages dont 35 m2 au rez de chaussée le reste en garage, est jumelée avec une autre coté nord , donc un mur chaud !!! pas froid !!!!
    Pour le calcul de la puissance, Je prends comme référence les consommations fioul des années précédentes et cela depuis 1985 année de l'installation de la Chapée, depuis j'ai augmenté le facteur isolation mais sans amélioration flagrante sur la consommation
    Donc 85 m² chauffés et pas 120 m² tel qu'indiqué dans plusieurs posts précédents. Faudrait savoir, ça fait quand même 30% de différence...

    Les 11 L de fioul sur 1 journée de grand froid me semblent faibles. Et 1 seul relevé sur un jour particulier est peu fiable même si c'est mieux que rien. Si le pic de froid n'a duré que quelques heures, ou si le relevé a été fait au début du pic, le relevé est biaisé à la baisse par exemple. Il y a d'autres biais, c'est pour cela qu'un calcul sur une période un peu plus longue est préférable.

    Pour le calcul jour/nuit, toujours pas compris l'intérêt vu que la période de relevé de consommation des 1 L est la journée (24h). Il y a encore une confusion kW et kWh dans le résultat. Mais avançons. Le calcul aux DJU donne chez moi, avec :
    - un peu au pif les DJU trentenaires 1970-2000 de octobre à mai inclus pour Mâcon (soit 2567 DJU)
    - une température extérieure de -10°C (à revoir à la baisse à mon avis, ou alors intégrer le fait que le résultat ne couvrira pas les épisodes de très grand froid)
    - facteur de relance à 0,95, c'est à dire calcul en régime quasi-établi
    - rendement chaudière de 85%

    Résultat : 7,5 kW. Donc dans la fourchette haute de ce qui a été trouvé jusqu'ici.

    Pour adapter le calcul à votre cas, il faut :
    - votre localisation approximative (grande ville du coin) et altitude.
    - la consommation de fioul sur des années récentes. Entre 2010-11 et 2013-14 serait le top car j'ai les DJU pour ces années.
    - les dates d'allumage/arrêt du chauffage
    - la température ambiante effective

    Enfin, pour s'assurer de la cohérence du résultat, confirmer la surface chauffée (85, 120?) et la composition des parois extérieures (toiture, murs) et des fenêtres sur la période étudiée et modifs depuis. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais l'estimation de la puissance de chauffe varie du simple au double (3,5 à 7 kW en gros). Il faut affiner!

  10. #39
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Re,
    Pardon pour les termes parfois erronés !! je veux être bref et cela devient imprécis
    Donc 85 m² chauffés et pas 120 m² tel qu'indiqué dans plusieurs posts précédents. Faudrait savoir, ça fait quand même 30% de différence...
    La maison fait 85 m2 au sol, donc environ 85 m2 chauffés à l'étage, mais également chauffés au rez de chaussée deux pièces et un hall qui font 35 m2, voilà pourquoi 120 m2
    cela doit bien rentrer en compte.
    Les 11 L de fioul sur 1 journée de grand froid me semblent faibles
    Ce n'est pas dit mais c'est sur 10 jours de froid
    Pour le calcul jour/nuit, toujours pas compris l'intérêt vu que la période de relevé de consommation des 1 L est la journée (24h)
    Par ce calcul j'essayais d'affiner mes calculs, la consommation jour me donne le pic de puissance demandé pendant plusieurs heures de la journée ou le chauffage est le plus sollicité, dans ce cas j'ai 11 litres X 65% = 7,15 divisé par 14 heures =0,501 litres X 10 KWh litres = 5,01Kwh Pour faire face à ce pic la P à C serait de 5 KWh, je crois que j'ai pas bon !!!!
    Pour adapter le calcul à votre cas, il faut :
    - votre localisation approximative (grande ville du coin) et altitude.
    - la consommation de fioul sur des années récentes. Entre 2010-11 et 2013-14 serait le top car j'ai les DJU pour ces années.
    - les dates d'allumage/arrêt du chauffage
    - la température ambiante effective
    Localisation 10 Km sud de Valence Altitude 93 mètres
    Consommation fioul 2010/2011= 1414 L ,2011/2012 = 1465 L, 2012/2013 =1660L, 2013/2014 =1378 L
    Date d'allumage 15 octobre, arrêt, 15 Mai en gros 210 jours de chauffage
    Température : Salon, S à M 22°, cuisine, hall , bureau 20°, Chambres 18
    Toiture tuiles sur voliges sur charpente traditionnelle
    Murs Moellons de 27, 4 alvéoles
    Fenêtres bois avec vitrage 4 m/m et survitrage 6 m/m, volets bois
    Encore merci pour tous vos conseils et dévouement
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  11. #40
    yaadno

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    donc c'est bien 120m2 +ECS;ya bien une tite isolation?
    à propos du test 3m3/h:l'essai pour etre tranquille,c'est 1.5x3=4.5m3/h pendant 48h;
    cdlt

  12. #41
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Re,
    ya bien une tite isolation?
    Oui bien sûr à tel point que toutes dépenses importantes ne sera jamais amortissable, exemple: la voisine a mis 20000€ sur une isolation extérieure dernier cri pour économiser 200€ de gaz !!! je vous laisse le calcul !!!!
    à propos du test 3m3/h:l'essai pour etre tranquille,c'est 1.5x3=4.5m3/h pendant 48h
    Nature du terrain: 1,5 à 2 mètres d'alluvions, ensuite gravier, sable et probablement des cailloux qui sont l'ancien lit du Rhône, ça doit être difficile à remplir !!!!
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  13. #42
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bonjour et tous mes vœux pour la nouvelle année,
    votre localisation approximative (grande ville du coin) et altitude.
    Puisque Valence n'est pas citée, la plus proche correspondant au climat est Montélimar à 30 Km vu sur ce site :
    https://www.abcclim.net/degres-jour-dju.html
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  14. #43
    sawai

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Oui, va pour Montélimar. Je dois mettre mes données en forme, ça va prendre un peu de temps mais c'est dans les tuyaux!

  15. #44
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bonsoir,
    Merci, prenez votre temps, il n'y a pas le feu !!!!
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  16. #45
    sawai

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bon, j'ai pour 2013-2013, après c'est incomplet... Donc pour 2012-2013 : 1660 DJU du 15 octobre au 15 mai. Résultat : 7,7 kW. Ca c'est la puissance en pointe l'hiver sans aucune marge de sécu pas de relance, rien. Donc pour couvrir la totalité des besoins, on avoisine bien les 10 kW. Après à vous de voir si vous voulez utiliser le bois pour la couverture des pics de froid.

  17. #46
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bonjour,
    Merci pour le dévouement et ces savants calculs, donc la base de calcul qui est de 11 litres de fioul par temps froids est correcte
    Je viens de recevoir un premier devis, estimation des déperditions (y compris une surpuissance de 20%) égale à 4530 W, à votre avis ?
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  18. #47
    sawai

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    donc la base de calcul qui est de 11 litres de fioul par temps froids est correcte
    Heu...non. Il y a une différence de 67% entre les 2 résultats... Après il y a l'ECS qui vient peut-être altérer le tout, mais le fonctionnement de l'installation reste assez flou pour moi sur ce point.
    Dernière modification par sawai ; 05/01/2018 à 12h05.

  19. #48
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bonjour,
    Il y a une différence de 67% entre les 2 résultat
    Je vous avoue que je suis un peu perdu dans tous ces chiffres !!! Pardonnez-moi !!!
    Je pensais que la consommation de 11 litres en 24 heures dont 65% de jour , de 8 à 22 heures période ou l’on demande le plus de chaleur était une bonne base de calcul, cela représente le pic le plus important de la saison chauffage. Cela tient compte des habitudes des habitants, de l’isolation de la maison, etc….
    Je ne prends pas la consommation totale qui ne veut rien dire, l’hiver peut ne pas être très froid mais sur une longue période où chauffer très tard suite à un printemps pourri comme ce fut le cas.
    Après il y a l'ECS qui vient peut-être altérer le tout, mais le fonctionnement de l'installation reste assez flou pour moi sur ce point.
    Ce n'est pas l'ECS qui vient perturber les calculs? ou est l'erreur !!!
    Si demain, il se met à faire froid comme en 2003/2004/2005 je vais avoir à nouveau un pic de consommation journalière de 11 litres. Le rendement fioul n’étant que de 80% environ me donne une marge d’erreur de 20% sur une éventuelle P à C
    C’est ce besoin que je veux combler par une P à C eau/eau à 14° mais de quelle puissance ?
    L’offre que je viens de recevoir me situe aux déperditions 4530W et me propose une puissance thermique restituée de 6260W
    Je me permets de vous demander votre avis
    Merci pour votre patience !!!!
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  20. #49
    pierrotb

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Citation Envoyé par Positron1 Voir le message
    Bonjour,
    Je poursuis mon étude, j'ai quelques chiffres
    Calcul précis de la puissance nécessaire :
    Base de calcul sur la consommation fioul 2004/2005 hiver particulièrement froid = 1825 litres
    Consommation maxi les jours les plus froids = 11 litres ce qui donnerait selon une formule
    11 / 24 = 0.458 X 10 = 4.58 KWh
    Une autre formule donnerait : écart de température = 20° par – 10° = 30°
    2 X surface 120 m2 X 30 = 7200 W
    En tenant compte du fonctionnement de la chaudière plus important la journée que la nuit, de 8 h à 22 h considéré comme jour et 22 h à 8 h considéré comme nuit, les relevés donnent :
    Sur cinq jours le bruleur a tourné 12,3 heures dont 4,3 heures seulement la nuit ce qui nous donne :
    100 / 12,3 = 8,13 X 4,3 = 34,95 %
    100 / 12,3 = 8,13 X 8 = 65,04 %
    Consommation journalière maxi ce qui est recherché :
    11 X 65 % = 7,15 / 14 h (jour) = 0,501 X 10 KWh = 5,01 KWh
    Pour la nuit,
    11 X 34,95 = 3,84 /10 h (de nuit) = 0.384 X 10 = 3,84 KWh
    Si l’on tient compte du rendement de la chaudière qui peut se situer aux environs de 80 % cela nous donnerait une puissance de : 5,01X 0.80 = 4 KWh
    Pour être plus optimiste, on ne va pas tenir compte du rendement de la chaudière fioul et ajouter un coefficient d’erreur de 20 % et dire qu’une P à C de 6 KWh serait correct
    Avec un COP de 3 cela me ferait 1,33 KWh ??
    Est ce que j'ai bon ?
    Merci de vos réponses
    Avec 1825 L de conso annuelle je doute que cela fasse 11L les jours les plus froids, j'aurai estimé 15 ou 20L. D'ou viennent ces 11L?
    Une PAC de 6Kw dans ton cas semble en effet intéressant. En Cop réel annuel , on est plus proche de 2,5 (Selon moi, ce qui peut etre contesté)

  21. #50
    pierrotb

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Pour poursuivre. Si tes déperdition sont de 4500w (Normalement à 19° et -5 à l'extérieur et varie selon la zone géographique). Je te conseille une PAC qui ne dépasse pas 3800w. Mais la aussi je doute des calculs. 4500w de déperd pour une maison qui consomme 1800L de fioul cela me semble très faiblard!

  22. #51
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bonjour,
    Merci de vous intéresser à mon cas !!!!
    Avec 1825 L de conso annuelle je doute que cela fasse 11L les jours les plus froids, j'aurai estimé 15 ou 20L. D'où viennent ces 11L?
    J'ai un compteur horaire sur le bruleur ce qui me permet de connaitre en permanence ma consommation, en fin d'année de chauffe lorsque je commande le fioul c'est presque au litre près
    Exemple mi octobre 3,8 litres et fin avril je consommai 3,10 L ,
    La consommation décrit une cloche de Gauss et le sommet fait 11 litres
    Si vous trouvez que la consommation est faible j'en suis ravi, cela veut dire que je suis très bien isolé !!! 2015 j'ai passé 1286 L il faut dire qu'il n'a pas fait froid !!!
    J'ai toutes les consommations depuis 1979 je pourrai quasiment donner la dureté de l'hiver de chaque année.
    Je l'ai précisé plus haut, c'est une maison mitoyenne donc abritée du nord.
    Merci
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  23. #52
    yaadno

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    bonjour:vous dites que vous êtes perdu..et vous n'êtes pas le seul:
    "la chaudière tourne entre le 15/10 et le 15/05" et elle alimente un ballon de 150l:comment produit-on l'ECS entre mai et octobre?
    "isolation simple vitrage + survitrage..il me reste à faire les murs....mur nord mitoyen...120m2":je ne vois pas comment une telle maison peut avoir 4500w de déperditions pour deltaT de 30° et est-ce sans l'ECS,?ce calcul a été fait comment?(celui qui a fait le devis)
    Votre calcul d'approche GVdeltaT =7200W ne convient pas;en effet,si vos plafonds sont à 2.5m,donc 300m3 pour V,ça nous fait 9000W avec dt 30° donc un G=1 et 0.8 pour avoir 7200W ce qui est excellent....et incompatible avec votre description;
    La pac : on pourra en causer quand vous aurez répondu a des questions fondamentales:
    le débit:vous etes sur de pouvoir évacuer,mais la question était:le débit de 4.5m3 pendant 48h peut-il être assuré;?
    la tp départ chaudière:70,60,50?
    cdlt
    Dernière modification par yaadno ; 08/01/2018 à 15h38.

  24. #53
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bonjour,
    elle alimente un ballon de 150l:comment produit-on l'ECS entre mai et octobre?
    J'ai dit que c'était un chauffe-eau mixte: électrique 1800W l'été, sur chaudière l'hiver.
    je ne vois pas comment une telle maison peut avoir 4500w de déperditions pour deltaT de 30° et est-ce sans l'ECS
    C'est avec l'ECS. Je suppose que le calcul a été fait en fonction de ma consommation qui est de 11 litres jour , consommation moyenne sur une huitaine de jours de grands froids sur un chaudière avec 80, 85 % de rendement en étant optimiste.
    Je affiné le calcul, cité plus haut, en ne prenant que la période jours ou le chauffage est plus important: de 8 à 22 h pour une consommation moyenne de 5,01KWh
    le débit:vous etes sur de pouvoir évacuer,mais la question était:le débit de 4.5m3 pendant 48h peut-il être assuré;?
    Je ne peux garantir à 100% pour l'instant, vous me mettez un doute !!! dés que les conditions météo seront plus favorables je ferais d'autres essais, mais si ça tient une heure par exemple, je ne vois pas pourquoi ça ne tiendrait pas deux jours, d'autant plus que le rejet se passe à une dizaine de mètres d'un ruisseau.
    la tp départ chaudière:70,60,50?
    Actuellement réglée sur 75 ° au delà du point de rosée, mais dés que le froid arrive,(j'espère bien qu'il y aura deux ou trois jours de gel !!!!) je ferais des tests à 50, 60 ° pour voir le comportement des radiateurs avec les robinets thermostatiques.
    Merci de vos conseils
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  25. #54
    sawai

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Citation Envoyé par Positron1 Voir le message
    Je vous avoue que je suis un peu perdu dans tous ces chiffres !!! Pardonnez-moi !!!
    Je pensais que la consommation de 11 litres en 24 heures dont 65% de jour , de 8 à 22 heures période ou l’on demande le plus de chaleur était une bonne base de calcul, cela représente le pic le plus important de la saison chauffage. Cela tient compte des habitudes des habitants, de l’isolation de la maison, etc….
    Je ne prends pas la consommation totale qui ne veut rien dire, l’hiver peut ne pas être très froid mais sur une longue période où chauffer très tard suite à un printemps pourri comme ce fut le cas.
    Oui, c'est pour cela que j'ai fait un calcul corrigé aux DJU. Mais j'ai omis de tenir compte de l'ECS, passé à coté de la production mixte.

    Combien de personnes à tirer sur l'ECS? Ou encore mieux, quelle consommation annuelle?

    Je viens de recevoir un premier devis, estimation des déperditions (y compris une surpuissance de 20%) égale à 4530 W, à votre avis ?
    L’offre que je viens de recevoir me situe aux déperditions 4530W et me propose une puissance thermique restituée de 6260W
    Je me permets de vous demander votre avis
    Attention à ne pas confondre la puissance électrique avec la puissance calorifique ; vos deux propos se contredisent! Pour l'instant on peut mettre la puissance électrique de coté, elle viendra après. La démarche à avoir présentement c'est :

    1/ Déterminer une bonne fois pour toute la puissance calorifique à installer et le régime de température minimum de l'installation chauffage actuelle en plein hiver.
    2/ voir quelles PAC sont adaptées à la puissance et au régime de température déterminés.
    3/ une fois un modèle de PAC choisi (ou au moins les 2-3 PAC possibles), voir dans ses tables techniques le COP dans les conditions de froid intense. Ce renseignement conduit à la puissance électrique absorbée en pointe. Il faudra sans doute revoir l'abonnement.

    On suppose que c'est bon coté hydrogéologique jusque maintenant, mais même si tout semble sous les meilleurs auspices (dans la nappe accompagnement du Rhône?), il faudra quand même faire une petite étude et passer en mairie pour s'informer sur les démarches. Là ça dépasse mes compétences!

  26. #55
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Re,
    Combien de personnes à tirer sur l'ECS? Ou encore mieux, quelle consommation annuelle?
    Nous sommes deux mais pour donner la consommation annuelle je n'en ai aucune idée !!!
    Déterminer une bonne fois pour toute la puissance calorifique à installer et le régime de température minimum de l'installation chauffage actuelle en plein hiver.
    ça je le ferais dés qu'il fait froid comme décrit plus haut, pour le reste la démarche me convient
    Il faudra sans doute revoir l'abonnement
    Oui c'est prévu, ce matin j'ai appelé EDF pour connaitre la puissance d'alimentation , réponse 36 KW !!! il y a de la marge !!!
    passer en mairie pour s'informer sur les démarches.
    Demain je m'en occupe, le responsable assure la permanence le mardi.
    Merci
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  27. #56
    Jean PESTE

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Vous vous prenez la tète pour pas grand chose avec vos calculs savants.....

    Tu installe une PAC de 9 ou 12 Kw chaud en monophasé,si tu es en tri c'est encore mieux, tu installe un ballon tampon de 300 a 500 litres avec sa reléve éventuelle, et tu régule tout ceci aven un bon régulateur:

    https://www.oeg.net/fr/r-gulation-la...ocle-212002135

    et c'est fini!
    Dernière modification par Jean PESTE ; 08/01/2018 à 22h12.

  28. #57
    sawai

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Alors, pour l'ECS avec les hypothèses suivantes :
    - 2 personnes
    - 25 L/j.personne
    - ratio de production de 0,58 MWh/m3 pour de l'eau à 60°C

    La conso énergétique pour l'ECS pendant l'hiver est de 0,6 MWh. Le résultat est quasiment inchangé : 7,4 kW chauffage au lieu de 7,7 kW.

    Bref, on est plusieurs à dire que 5 kW ça fait peu et qu'il faut viser autour de 10 kW.

  29. #58
    Positron1

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Bonjour,
    Tu installe une PAC de 9 ou 12 Kw chaud en monophasé,
    Evidemment, qui peut le plus peut le moins, l'ennuyeux c'est que le matériel peut couter environ 2000 € de plus et ne servir à rien !! mais bon si c'est le prix de la tranquillité !!!!
    Je pense que le calcul au plus juste n'est pas une mauvaise démarche surtout en prévoyant 20% de marge d'erreur.
    J'ai commencé le test, priver les radiateurs de leur température habituelle 60 au lieu de 70°!!!!!, ce que je pensais se réalise: au lieu d'avoir le tiers haut de chaud j'en ai presque la moitié, la montée en température des pièces se fait comme d'habitude, il fait 7° !!!
    Merci
    Clt
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

  30. #59
    pierrotb

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Attention, dans le domaine des PAC. L'idée reçue "qui peut le plus peut le moins" est une grave erreur! Il vaut mieux légèrement sous-dimensionner.
    Dernière modification par pierrotb ; 10/01/2018 à 18h52.

  31. #60
    Jean PESTE

    Re : Etude de faisabilité de remplacement chaudière fuel par PàC eau/eau

    Citation Envoyé par pierrotb Voir le message
    Attention, dans le domaine des PAC. L'idée reçue "qui peut le plus peut le moins" est une grave erreur! Il vaut mieux légèrement sous-dimensionner.
    Si tu travaille en circuit direct, oui, si tu a un ballon tampon bien dimensionné, c'est faux

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Remplacement chaudière fuel
    Par jer37 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/01/2018, 15h33
  2. remplacement chaudière fuel par chaudière granulés
    Par Meissonnier dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 50
    Dernier message: 29/11/2009, 22h53
  3. Remplacement chaudière fuel collective
    Par judoboy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/03/2008, 16h57
  4. remplacement chaudière fuel par chaudière pellets et ou céréales
    Par Phil17 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/10/2007, 11h15