Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 60

EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?



  1. #1
    Lwysiwyg

    EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Salut à tous,

    j'ai déjà abordé plusieurs fois ici mes problèmes de fortes chaleurs en été dans mes chambres (sous combles). En cause, la mauvaise isolation (10-15 cm d'épaisseur entre BA13 et toiture) et l'orientation sud-ouest qui, malgré le fait que l'on habite dans le Nord-Est nous occasionne des pointes à 35° en été dans nos chambres !! Aie !

    Je précise que :
    - je n'ai pas le budget pour refaire la toiture (refaite à neuf en 2014, avant qu'on achète). Il faudrait passer par du sarking, soit 30.000€ de budget moyen
    - impossible de mettre une PAC car pas de place pour une unité extérieure au sol, sur les murs ou sur le toit (mitoyenneté, manque de place et de protection)

    Bref, je recherche des solutions sans unité extérieure. On a tenté la clim d'appoint sur roulettes, mais ce n'est pas pratique. Les Velux sont haut perchés et c'est un vrai bazar pour installer le tuyau d'extraction.

    Au gré de mes recherches, je suis tombé sur EnrPlanet et plus précisément un produit nommé EnrOne :
    http://enrplanet.com/portfolio-view/...rieure-enrone/

    Une clim' réversible sans unité extérieure : la prise et la sortie d'air se font par des trous d'environ 16 cms.

    Avez-vous des échos sur ce type de produits, notamment sur sa fiabilité, son efficacité (sans doute moindre qu'une PAC, malgré un COP élogieu) et du bruit généré ?
    Avez-vous vent de produits similaires fiables sur lesquels je pourrai me pencher sans risque ?

    Merci par avance !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Larzacien

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    bonjour, Il existe plusieurs marques qui font ce type de produit :

    https://www.domotelec.fr/achat/pompe...exterieur.html

    Les compresseurs seraient insonorisés... Il est certain que ça doit être un peu moins bien que les appareils classiques, et je crois que c'est peu répandu.

    Mais s'il vous en faut un par chambre, ça va faire cher.

    A votre place, je serait tenté de faire des aspirations dans les chambres lorsqu'il faut chaud et de faire partir cet air chaud dehors. Il serait remplacé par de l'air qui vient du bas et qui est moins chaud. il faudrait pouvoir aspirer en haut des chambres près du plafond, il faudrait comme une VMC simple dédiée à cet usage par exemple. Les fenêtres avec vélux sont souvent très chaudes en été, et pas faciles à rafraîchir.

  4. #3
    Raymond037

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Bonsoir,
    10-15cm , c'est de l'isolant ?

  5. #4
    Lwysiwyg

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Merci pour ces premiers retours.

    Ca serait forcément moins bien qu'une PAC Air-air, mais aussi moins cher : on avait des devis à 4000-5000€ pour PAC AIR-AIR sur toiture et un split par chambre + contrat entretien.
    Pour la marque, j'ai vu l'équivalent sous la référence INNOVA KLIMEA pour environ 1500€ l'unité. Les quelques retours que j'ai trouvés sont corrects.
    Ca reste en effet cher, mais quand je vois le bazar pour installer la clim mobile, c'est qd même pas pratique avec un Velux sur toit. Faut tout un système pour barriquer le Velux, faire tenir le tuyau et surélever la clim mobile pour avoir assez de longueur de tuyau !!

    Pour sortir l'air chaud et faire remonter le frais, je veux bien mais je ne vois pas trop comment. Le RDC est effectivement relativement tempéré, mais cela impose de remonter l'air de deux étages ! Faut péter pas mal de choses et pas certain du résultat ! Si des idées concrètes à ce sujet, je suis preneur (nous n'avons pas de cave ou de sous-sol).

    Pour l'isolant, les 10-15 cm c'est la place pour l'isolation.
    Nous avons 5 cm de chanvre sur le pan exposé sud-ouest + isolant mince, et isolant mince uniquement sur l'autre pan. Il y a donc un peu d'espace pour compléter l'isolation, mais franchement vu l'épaisseur maximale possible c'est un coup d'épée dans l'eau. Faudrait faire du sarking et là... hors budget !


    Bref, on ne peut raisonner à court / moyen terme qu'en clim je pense, ou alors faut trouver un système autre pour refroidir les chambres (et même en ventilation nocturne bien gérée, à 14h on dépasse déjà les 30° en été !).

    Je suis donc tjs en quête d'idées à des budgets raisonnables

  6. Devis
  7. #5
    daniel222

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    La chose à faire c'est ouvrir les velux en grand et créer un courant d'air en ouvrant des fenêtres au RdC. Bien sur faire ça la nuit à partir de 22h.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Lwysiwyg

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    La chose à faire c'est ouvrir les velux en grand et créer un courant d'air en ouvrant des fenêtres au RdC. Bien sur faire ça la nuit à partir de 22h.
    Impossible avec un enfant en bas âge (3 ans) qui arrive dans sa chambre vers 20h Il aura cuit avant que la température ait baissé ! L'idée est d'avoir une chambre avec une température supportable dès 20-21h.

    C'est pour cela qu'on envisage des solutions plus radicales

  10. Publicité
  11. #7
    Raymond037

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Bonjour,
    Il vous reste de la place pour mettre du PS(Extrudé) genre XPS, puisque que si l'on compte 15cm sous les liteaux (ou couverture ??), il y a 7cm disponible par dessus les 5cm de chanvre( 6cm si les 15 cm sont sous la couverture), ce qui laisse 3cm pour l'aération; pour un meilleur rejet de la chaleur (IR), sur la dessus de ces panneaux d'isolant collez, avec un léger recouvrement, des couvertures de survie côté argenté vers l'extérieur; elles font 2.10x1.60m et coûtent 18€/10 chez Cdiscount ( on en trouve ailleurs), actuellement en solde à 10.70€/10.

  12. #8
    Raymond037

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Pour moi ok pour une telle clim (PAC), mais si vous n'isolez pas davantage, votre facture EDF va grimper à cause de cette clim qui va tourner à fond pour pouvoir abaisser suffisamment la T° intérieur .

  13. #9
    Larzacien

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    bonjour, Si vous allez aspirer (avec une VMC dédiée à cet usage) l'air des chambres (avec vélux fermés bien entendu) et que vous envoyez cet air dehors, il n'y a aucun souci, l'air du bas ira remplacer l'air que vous avez sorti, et de ce fait ça sera plus frais. Si on sort de l'air d'une pièce, automatiquement il sera remplacé, à cause de la pression atmosphérique.

    Mais il faudrait que les aspirations dans ces chambres soient assez haut près du plafond, car c'est bien là que l'air est le plus chaud. L'air chaud plus léger, monte.

  14. #10
    feumar

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par Lwysiwyg Voir le message
    Bref, je recherche des solutions sans unité extérieure. On a tenté la clim d'appoint sur roulettes, mais ce n'est pas pratique. Les Velux sont haut perchés et c'est un vrai bazar pour installer le tuyau d'extraction.

    Au gré de mes recherches, je suis tombé sur EnrPlanet et plus précisément un produit nommé EnrOne :
    http://enrplanet.com/portfolio-view/...rieure-enrone/

    Une clim' réversible sans unité extérieure : la prise et la sortie d'air se font par des trous d'environ 16 cms.
    Je ne connais pas le produit, mais le principe à l'air d'être le même que ce qui expliqué sur cette page https://fr.trotec.com/produits/machi...climatisation/ concernant les climatiseurs monobloc à double tuyau. Ce que tu as trouvé semble mieux fini.

    Si le principe est bien le même, alors ça fonctionnera. Ayant le même problème que toi, j'ai adapté un climatiseur monobloc simple tuyau pour en faire un double tuyau pour rafraichir les chambres situées dans les combles (aspiration et extraction via la "porte" d'accès au local VMC + douilles VMC sur le toit). Ça fonctionne bien depuis plusieurs années.

    Si tu mets en place un EnrOne ou équivalent, je suis preneur d'un retour. C'est une solution qui semble tout de même plus esthétique et pérenne.

  15. #11
    feumar

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Si vous allez aspirer (avec une VMC dédiée à cet usage) l'air des chambres (avec vélux fermés bien entendu) et que vous envoyez cet air dehors, il n'y a aucun souci, l'air du bas ira remplacer l'air que vous avez sorti, et de ce fait ça sera plus frais. Si on sort de l'air d'une pièce, automatiquement il sera remplacé, à cause de la pression atmosphérique.
    Ça ne fonctionnera pas. La chaleur du soleil finit par traverser rampants et murs et surchauffer la pièce. De plus, on va réchauffer le bas dans des proportions non raisonnables (j'ai testé lorsque j'ai été confronté au problème). Dans ce genre de cas, seule solution possible économiquement accessible à court terme : le climatiseur.

  16. #12
    feumar

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par Raymond037 Voir le message
    Pour moi ok pour une telle clim (PAC), mais si vous n'isolez pas davantage, votre facture EDF va grimper à cause de cette clim qui va tourner à fond pour pouvoir abaisser suffisamment la T° intérieur .
    On parle de quelques dizaines d'euros d'électricité par mois au grand maximum (en ce qui me concerne, 22,3 €/mois pour maintenir la température sous combles aux alentours de 24 °C au lieu de plus de 35 °C). À mettre en regard d'un complément d'isolation ou d'un sarking qui va coûter plusieurs dizaines de milliers d'euros. Écologiquement, c'est mauvais. Mais économiquement, pour la personne concernée, il n'y a pas matière à discussion.

  17. Publicité
  18. #13
    daniel222

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    C'est vrai mais il ne faut rien oublier ... le bruit d'une PAC dans une chambre est un critère majeur

  19. #14
    Salva57

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Bonjour,

    Etant donnée qu'il faut tout de même faire un trou de 162mm dans un mur, pourquoi ne pas utiliser une clim mobile et passer le tuyaux par un trou également qui sera bouché hors periode été. Et si on as plusieurs pièce ont fait plusieurs trous mais un seul appareil que l'on deplace.

  20. #15
    cornychon

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Bonjour,

    Connaissances pratiques sur les procédés de refroidissement : Principe de fonctionnement et différences techniques en un clin d’œil.

    C’est très bien expliqué, bravo à ceux qui ont fait ce travail
    https://fr.trotec.com/produits/machi...climatisation/

    Climatiseurs monobloc à tuyau unique
    La chaleur est évacuée avec de l’air chaud qui vient de l’extérieur, qui a été refroidi dans le local, et repris pour évacuer la chaleur de la PAC. La PAC pompe une partie de l’air frais qu’elle fabrique. (Mauvais rendement, COP)

    Climatiseurs monobloc à double tuyau
    La chaleur est évacuée avec de l’air pris à l’extérieur par un tuyau

    Climatiseurs split mobiles
    La chaleur est évacuée directement à l’extérieur

    Les nuisances sonores,
    A puissance de refroidissement égale, les pressions acoustiques générées par le compresseur, les ventilateurs sont identiques. On ne sait pas faire des miracles dans ce domaine.
    Le bruit de la PAC n’est pas une nuisance sonore, lorsque la maison se trouve à quelques mètres d’une autoroute à fort trafic. Elle est même silencieuse ! !
    Le bruit de la PAC est une forte nuisance sonore, lorsque la maison est isolée au milieu des champs de blé.
    Dernière modification par cornychon ; 18/01/2018 à 09h09.
    Le savoir sans imagination est inutile

  21. #16
    daniel222

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Le bruit de la PAC est une forte nuisance sonore, lorsque la maison est isolée au milieu des champs de blé.
    Et encore + la nuit ... même au bord de l'autoroute

  22. #17
    Lwysiwyg

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par feumar Voir le message
    Je ne connais pas le produit, mais le principe à l'air d'être le même que ce qui expliqué sur cette page https://fr.trotec.com/produits/machi...climatisation/ concernant les climatiseurs monobloc à double tuyau. Ce que tu as trouvé semble mieux fini.

    Si le principe est bien le même, alors ça fonctionnera. Ayant le même problème que toi, j'ai adapté un climatiseur monobloc simple tuyau pour en faire un double tuyau pour rafraichir les chambres situées dans les combles (aspiration et extraction via la "porte" d'accès au local VMC + douilles VMC sur le toit). Ça fonctionne bien depuis plusieurs années.

    Si tu mets en place un EnrOne ou équivalent, je suis preneur d'un retour. C'est une solution qui semble tout de même plus esthétique et pérenne.
    J'y réfléchis fortement en effet. Et comme tu le dis, orienté sud ouest les plafonds et murs sont vraiment chauds au plus rude de la journée. Ca traverse donc, et les volets roulants n'y changent rien !


    En fait, j'ai visiblement deux solutions radicales (je ne parle pas de solutions mineures qui ne vont que réduire légèrement le problème) :

    1) le sarking : avec 150m² de toiture 2 pans, c'est 30.000€ pour des travaux de qualité. Si j'envisage ce choix, il faudra mettre le paquet niveau qualité ! Alors si c'est payer ce prix pour passer de 35-36° en pointe à 30° non !!!

    2) passer par des clims mobiles ou fixes sans groupe. On parle de 500€ en mobile ou 3000€ en fixe pour les deux chambres. Le salon au 1er atteint 30° en pointe, on est déjà plus dans les mêmes problématiques ! Et comme tu le soulignes, la conso sera correcte et on peut même envisager qu'il supprimera les radiateurs de la chambre pour l'hiver.


    Pour la solution "sarking", pouvez-vous m'assurer qu'avec un jeu de ventilation correct la nuit et une très bonne réalisation des travaux, je pourrai conserver une température de l'ordre de 25° sous comble, contre 35° actuellement ? Si oui, alors il faut prendre en considération la réduction des coûts du chauffage (pour 130m², on tourne à 2500€/an là avec des radiateurs haut de gamme de dernière génération - Thermor Equateur), sachant que les murs extérieurs sont isolés / bardés. Ca peut s'amortir sur 10-15 ans et surtout à la revente !


    Pour la solution "clim", comment as-tu réussi à "détourner" une clim mobile classique pour la passer à deux tuyaux ? Je serais curieux d'avoir plus d'infos.
    Pour l'insonorisation, est-ce jouable d'encastrer ou recouvrir partiellement la clim' fixe pour ne laisser que la partie "soufflante" à l'air libre ?

    Par ailleurs, question bête mais j'ai une avancée dans le coin d'une deux chambres qui coffre l'emplacement pour la VMC : un faux mur d'environ 30 cm de large pour 100 cm de haut, et une profondeur de 30-40cm. Pensez-vous que je puisse y greffer mes tuyaux d'entrée et de sortie d'air de clim sans risque ? Je ne pense pas mais je pose la question à tout hasard ! J'imagine que l'air chaud va s'y engouffrer et réchauffer les cloisons, et que le rendement sera en plus pourri :s


    Voilà, j'ai l'impression que c'est une réflexion sans fin : l

  23. #18
    feumar

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par Lwysiwyg Voir le message

    Pour la solution "sarking", pouvez-vous m'assurer qu'avec un jeu de ventilation correct la nuit et une très bonne réalisation des travaux, je pourrai conserver une température de l'ordre de 25° sous comble, contre 35° actuellement ?
    Outre les rampants, il faut que l'isolation des murs et celle de ton plancher soit bien faite. Chez moi, il y a une lame d'air parasite dans laquelle l'air circule sous le plancher flottant. C'est bien plus gênant l'été que l'hiver vu que le sol devient un plancher chauffant :-/ En fait, c'est une réflexion globale sur l'isolation et l'ajout d'inertie dans les combles qu'il te faut mener. Suivant la structure de ton plancher, tu peux ou ne peux pas rajouter de l'inertie. Si tu ne peux pas, tu as peut-être la possibilité de remplacer le placo par des plaques de plâtre dotées de matériaux à changement de phase qui peuvent absorber une partie de la montée en température des combles (c'est cher, j'avais un devis pour du non posé de 4.000 € pour 40 m2).

    Bref, vu les sommes engagées et vue la spécificité de la gestion du confort d'été, si tu ne te contentes pas d'une climatisation, les conseils d'un bureau d'étude thermique ne sont pas dispendieux (il me semble que Mickele91 avait mentionné une somme inférieure à 800 € pour une étude sérieuse). Sachant que tu risques de toute façon d'avoir besoin d'un climatiseur en cas de canicule prolongée (ici, si les températures nocturnes sont au-dessus de 17 °C pendant plus de deux jours, le refroidissement nocturne ne pallie plus à la montée en température du rez-de-chaussée en journée ; au bout de 4 jours, c'est étouffant).


    Pour la solution "clim", comment as-tu réussi à "détourner" une clim mobile classique pour la passer à deux tuyaux ? Je serais curieux d'avoir plus d'infos.
    J'ai tout simplement créé un coffre en carton autour de la grille de filtration. Ça tient avec du gros scotch toilé. Le carton est percé d'un trou permettant le passage du tuyau prenant l'air à l'extérieur. C'est du bricolage, mais ça permis de faire baisser la température en période de canicule au lieu d'en limiter la hausse. Je distribue l'air dans les pièces éloignées avec un gros ventilateur sur pied. Ceci étant, c'est tout sauf pratique et esthétique. C'est pour ça que ta solution m'intéresse étant donné que je n'ai pas la possibilité d'installer de bloc extérieur (même pas sur le toit, la mairie ayant dit "Pas question !").


    Pour l'insonorisation, est-ce jouable d'encastrer ou recouvrir partiellement la clim' fixe pour ne laisser que la partie "soufflante" à l'air libre ?
    J'ai essayé cet été. J'ai gagné 4 dB. On peut peut-être gagner un peu plus, mais la solution pour gagner 4 dB est déjà pas mal contraignante, donc, bof (j'avais fabriqué une boîte en Fermacell double peau, comme une cloison).


    Par ailleurs, question bête mais j'ai une avancée dans le coin d'une deux chambres qui coffre l'emplacement pour la VMC : un faux mur d'environ 30 cm de large pour 100 cm de haut, et une profondeur de 30-40cm. Pensez-vous que je puisse y greffer mes tuyaux d'entrée et de sortie d'air de clim sans risque ? Je ne pense pas mais je pose la question à tout hasard ! J'imagine que l'air chaud va s'y engouffrer et réchauffer les cloisons, et que le rendement sera en plus pourri :s
    Le tuyau de sortie d'air est le plus problématique. Il chauffe énormément (de mémoire bien plus de 40 °C). J'ai dû l'isoler pour que ça soit jouable (tant que j'y étais, j'ai également isolé le tuyau d'admission qui voyait l'air se réchauffer lors de la traversée du grenier, faisant ainsi chuter le rendement). C'est assez galère à faire (tuyau de 150 sur lequel il faut rajouter au moins 10 cm d'isolant pour que ça commence à être efficace, bref, si je trouve mieux, je prends).

  24. Publicité
  25. #19
    cornychon

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Et encore + la nuit ... même au bord de l'autoroute
    Tu peux expliquer pourquoi ?
    Citation Envoyé par Lwysiwyg Voir le message
    Pour la solution "sarking", pouvez-vous m'assurer qu'avec un jeu de ventilation correct la nuit et une très bonne réalisation des travaux, je pourrai conserver une température de l'ordre de 25° sous comble, contre 35° actuellement ?
    : l
    Il n'y a rien à assurer ! Il faut des explications et quantifier en s'appuyant sur les règles élémentaires de la transmission de la chaleur. Rien n’interdit de prendre des hypothèses.
    Sans ça, c'est de la pifogénèse qui relève de la transmissibilité des acquis pifométriques.:S:
    Le savoir sans imagination est inutile

  26. #20
    daniel222

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Sans ça, c'est de la pifogénèse qui relève de la transmissibilité des acquis pifométriques.:S:
    Que tu connais bien ... tu es dans la lune, tu as oublié le lien

  27. #21
    cornychon

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Que tu connais bien ... tu es dans la lune, tu as oublié le lien
    La pifomètrie favorise la créativité. Sans créativité, il n’y aurait pas de connaissances acquises par l'étude. La créativité est plus importante que le savoir. C'est Albert qui l'a dit ! Albert Einstein bien sur ! !
    Le savoir sans imagination est inutile

  28. #22
    daniel222

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    La pifomètrie favorise la créativité.
    Ce raccourci t'arrange souvent quand tu racontes des sottises

    Malheureusement "au pif" la terre est restée plate pendant des millénaires

  29. #23
    cornychon

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Ce raccourci t'arrange souvent quand tu racontes des sottises
    Malheureusement "au pif" la terre est restée plate pendant des millénaires
    Nous sommes hors sujet ! !
    Ce qui m’arrangerait, c’est d’avoir une réponse technique à la question posée plus haut.

    De cornychon :
    Le bruit de la PAC est une forte nuisance sonore, lorsque la maison est isolée au milieu des champs de blé.

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Et encore + la nuit ... même au bord de l'autoroute
    Tu peux expliquer pourquoi ?
    Dernière modification par cornychon ; 19/01/2018 à 01h24.
    Le savoir sans imagination est inutile

  30. #24
    daniel222

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Une PAC fait un certain bruit ... tu me demandes pourquoi une PAC mono-bloc peut-être gênante si elle est posée dans une chambre. C'est une plaisanterie

    Je fais l'hypothèse qu'au bord de l'autoroute la nuit c'est plus calme

  31. Publicité
  32. #25
    Mickele91

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par feumar
    si tu ne te contentes pas d'une climatisation, les conseils d'un bureau d'étude thermique ne sont pas dispendieux (il me semble que Mickele91 avait mentionné une somme inférieure à 800 € pour une étude sérieuse).
    C’est ça…790€ pour être précis…mais c’est pour une étude complète…Dans ces 790€, s’il n’y a qu’un aspect à traiter, il est tout à fait possible de demander une étude spécifique sur ce seul et unique aspect…et dans ce cas là, la facture sera moins élevée...

    Citation Envoyé par Lwysiwyg
    Pour la solution "sarking", pouvez-vous m'assurer qu'avec un jeu de ventilation correct la nuit et une très bonne réalisation des travaux, je pourrai conserver une température de l'ordre de 25° sous comble, contre 35° actuellement ?
    Quand tu dis « conserver une température de l’ordre de 25°C sous comble »…il faudrait préciser à quel moment et dans quelles conditions, tu voudrais conserver ces 25°C ?...

    Typiquement, chez moi, dans la chambre que j’ai rénovée (Pas en « Sarking », mais avec le système « Intégra2 » de Isover…) dans mon comble aménagé, je suis arrivé à ne pas dépasser une température de 26°C dans cette chambre.

    Alors qu’il faisait à l’extérieur entre 38° et 40° à l’ombre, début juillet 2015, suivant une orientation plein ouest (Qui est particulièrement défavorable, surtout pour une chambre, qui plus est en comble…), à 18h00 le soir, au moment où le soleil commence à descendre et où il est le plus « agressif » sur les ouvrants.

    Ça, c’est resté « vrai » durant la journée, en « statique » si j’ose dire, parce qu’il n’y avait personne dans cette chambre et parce que tous les ouvrants, extérieurs et intérieurs étaient fermés et que les volets étaient « tombés ».

    Les choses changent, quand la maison « reprend vie », c’est-à-dire quand de l’activité humaine commence à réinvestir les lieus et qu’une phase « dynamique » s’amorce.

    Après le repas, comme beaucoup, on s’installe dans la chambre (2 personnes) …on met en route la télé…on branche la tablette et les smartphones sur leur chargeur respectifs…et progressivement…lentement mais surement…la température grimpe…grimpe…grimpe…au point qu’au bout de « quelques temps »…et bien on « étouffe » !...

    On ouvre la fenêtre en espérant faire rentrer et circuler de l’air…mais comme il fait encore très chaud dehors…ben, on fait rentrer de l’air chaud, qui donne le sentiment de moins « étouffer », mais qui malheureusement ne rafraichit pas…

    Eh oui !...pour que l’air éventuellement circule et rafraichisse, il faut attendre que le soleil soit bien couché, autrement dit quand tu as eu en journée de telles températures, le rafraichissement n’interviens que tard dans la nuit, pas à 23h…

    Par conséquent, si je veux arriver à m’endormir pas trop tard…et que pour m’endormir il me faut une température de 23-25°C…et bien vu les contextes intérieur et extérieur…il n’y a pas « cinquante mille » solutions pour arriver à l’objectif, il faudra que je climatise…

    Un peu plus haut, j’ai écrit « quelques temps » …Je l’ai mis entre guillemet, pour souligner que ce « temps », peut-être très variable…et qu’il peut dépendre, non seulement du contexte de la maison, mais aussi du comportement des habitants…

    Pour le contexte…la même chambre en comble, mais exposée au nord, aurait peut-être eu une température « statique » plus faible…Pareil, peut-être, si le volume de cette même chambre avait été plus important…

    Pour le comportement…la progression de la température aurait vraisemblablement été plus faible, si les habitants n’avaient pas regardé la télé dans la chambre et s’étaient contenté de s’endormir…

    Cordialement
    Dernière modification par Mickele91 ; 19/01/2018 à 09h35.

  33. #26
    cornychon

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Les nuisances sonores,
    A puissance de refroidissement égale, les pressions acoustiques générées par le compresseur, les ventilateurs sont identiques. On ne sait pas faire des miracles dans ce domaine.
    Le bruit de la PAC n’est pas une nuisance sonore, lorsque la maison se trouve à quelques mètres d’une autoroute à fort trafic. Elle est même silencieuse ! !
    Le bruit de la PAC est une forte nuisance sonore, lorsque la maison est isolée au milieu des champs de blé.
    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Une PAC fait un certain bruit ... tu me demandes pourquoi une PAC mono-bloc peut-être gênante si elle est posée dans une chambre. C'est une plaisanterie
    Je fais l'hypothèse qu'au bord de l'autoroute la nuit c'est plus calme
    Tu fais allusion à ma réponse qui est en copier collé tout en haut
    Je parle de bruit de PAC, (monobloc ou pas monobloc)
    Je n’ai pas parlé de chambre ! !
    Lorsqu’on habite à coté d’une autoroute à fort trafic, pourquoi une PAC n’est pas une nuisance sonore ?
    Lorsqu’on habite dans une zone calme, pourquoi une PAC est une nuisance sonore ?
    Dans quel environnement sonore, une PAC en fonctionnement est inaudible ?
    Dans quel environnement sonore, une PAC en fonctionnement est la plus bruyante ?
    Le savoir sans imagination est inutile

  34. #27
    Lwysiwyg

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Citation Envoyé par feumar Voir le message
    ...
    Bref, vu les sommes engagées et vue la spécificité de la gestion du confort d'été, si tu ne te contentes pas d'une climatisation, les conseils d'un bureau d'étude thermique ne sont pas dispendieux (il me semble que Mickele91 avait mentionné une somme inférieure à 800 € pour une étude sérieuse). Sachant que tu risques de toute façon d'avoir besoin d'un climatiseur en cas de canicule prolongée (ici, si les températures nocturnes sont au-dessus de 17 °C pendant plus de deux jours, le refroidissement nocturne ne pallie plus à la montée en température du rez-de-chaussée en journée ; au bout de 4 jours, c'est étouffant).

    J'ai tout simplement créé un coffre en carton autour de la grille de filtration. Ça tient avec du gros scotch toilé. Le carton est percé d'un trou permettant le passage du tuyau prenant l'air à l'extérieur. C'est du bricolage, mais ça permis de faire baisser la température en période de canicule au lieu d'en limiter la hausse. Je distribue l'air dans les pièces éloignées avec un gros ventilateur sur pied. Ceci étant, c'est tout sauf pratique et esthétique. C'est pour ça que ta solution m'intéresse étant donné que je n'ai pas la possibilité d'installer de bloc extérieur (même pas sur le toit, la mairie ayant dit "Pas question !").

    J'ai essayé cet été. J'ai gagné 4 dB. On peut peut-être gagner un peu plus, mais la solution pour gagner 4 dB est déjà pas mal contraignante, donc, bof (j'avais fabriqué une boîte en Fermacell double peau, comme une cloison).

    Le tuyau de sortie d'air est le plus problématique. Il chauffe énormément (de mémoire bien plus de 40 °C). J'ai dû l'isoler pour que ça soit jouable (tant que j'y étais, j'ai également isolé le tuyau d'admission qui voyait l'air se réchauffer lors de la traversée du grenier, faisant ainsi chuter le rendement). C'est assez galère à faire (tuyau de 150 sur lequel il faut rajouter au moins 10 cm d'isolant pour que ça commence à être efficace, bref, si je trouve mieux, je prends).
    Merci pour ce retour complet ! Il est évident que si j'engage des frais pour refaire l'isolation, l'étude thermique complète sera obligatoire car je ne sais pas du tout ce que l'ancien proprio a fait et surtout si c'est bien fait.
    Mais à mon avis, y'a du boulot : en enlevant les spots de chaque niveau de la maison, je sens des courants d'air dans les plafonds ! Aie !
    En tout cas, l'extérieur des murs est bardé et au moins en partie isolé.
    Le gros du boulot serait déjà de finir l'isolation de quelques petites zones qui doivent créer ces courants d'air pour limiter les ponts thermiques.

    En tout cas, il faudrait peut être agir en plusieurs fois et commencer par la clim qui sera de toute façon une valeur ajoutée, même une fois l'isolation finie !




    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Bonjour,

    C’est ça…790€ pour être précis…mais c’est pour une étude complète…Dans ces 790€, s’il n’y a qu’un aspect à traiter, il est tout à fait possible de demander une étude spécifique sur ce seul et unique aspect…et dans ce cas là, la facture sera moins élevée...

    Quand tu dis « conserver une température de l’ordre de 25°C sous comble »…il faudrait préciser à quel moment et dans quelles conditions, tu voudrais conserver ces 25°C ?...

    Typiquement, chez moi, dans la chambre que j’ai rénovée (Pas en « Sarking », mais avec le système « Intégra2 » de Isover…) dans mon comble aménagé, je suis arrivé à ne pas dépasser une température de 26°C dans cette chambre.

    Alors qu’il faisait à l’extérieur entre 38° et 40° à l’ombre, début juillet 2015, suivant une orientation plein ouest (Qui est particulièrement défavorable, surtout pour une chambre, qui plus est en comble…), à 18h00 le soir, au moment où le soleil commence à descendre et où il est le plus « agressif » sur les ouvrants.

    Ça, c’est resté « vrai » durant la journée, en « statique » si j’ose dire, parce qu’il n’y avait personne dans cette chambre et parce que tous les ouvrants, extérieurs et intérieurs étaient fermés et que les volets étaient « tombés ».

    Les choses changent, quand la maison « reprend vie », c’est-à-dire quand de l’activité humaine commence à réinvestir les lieus et qu’une phase « dynamique » s’amorce.

    Après le repas, comme beaucoup, on s’installe dans la chambre (2 personnes) …on met en route la télé…on branche la tablette et les smartphones sur leur chargeur respectifs…et progressivement…lentement mais surement…la température grimpe…grimpe…grimpe…au point qu’au bout de « quelques temps »…et bien on « étouffe » !...

    On ouvre la fenêtre en espérant faire rentrer et circuler de l’air…mais comme il fait encore très chaud dehors…ben, on fait rentrer de l’air chaud, qui donne le sentiment de moins « étouffer », mais qui malheureusement ne rafraichit pas…

    Eh oui !...pour que l’air éventuellement circule et rafraichisse, il faut attendre que le soleil soit bien couché, autrement dit quand tu as eu en journée de telles températures, le rafraichissement n’interviens que tard dans la nuit, pas à 23h…

    Par conséquent, si je veux arriver à m’endormir pas trop tard…et que pour m’endormir il me faut une température de 23-25°C…et bien vu les contextes intérieur et extérieur…il n’y a pas « cinquante mille » solutions pour arriver à l’objectif, il faudra que je climatise…

    Un peu plus haut, j’ai écrit « quelques temps » …Je l’ai mis entre guillemet, pour souligner que ce « temps », peut-être très variable…et qu’il peut dépendre, non seulement du contexte de la maison, mais aussi du comportement des habitants…

    Pour le contexte…la même chambre en comble, mais exposée au nord, aurait peut-être eu une température « statique » plus faible…Pareil, peut-être, si le volume de cette même chambre avait été plus important…

    Pour le comportement…la progression de la température aurait vraisemblablement été plus faible, si les habitants n’avaient pas regardé la télé dans la chambre et s’étaient contenté de s’endormir…

    Cordialement
    Quand je parle de 25°, c'est un ordre d'idée. On supporte la chaleur, mais faut qu'elle permette de dormir. Et à 30+ c'est impossible ou du moins très dur ! On ne vit pas dans nos chambres. En gros, c'est 30" dans la chambre du petit pour lui lire ses histoires et l'endormir ; nous, c'est pareil 15"-30" de lecture et zou extinction des feux (pas de TV dans la chambre non non non )

    En tout cas, ce retour est plutôt intéressant merci. Cela prouve qu'on peut avoir une température correcte, même en étant mal orienté. Il n'est donc pas inintéressant d'étudier cette option, sachant qu'elle peut baisser la facture énergétique.




    Après, je parle de sarking car on a une faible épaisseur entre BA13 et toiture, mais je vois qu'il existe des solutions alternatives, notamment les panneaux sandwich. Ca s'adapte à tous les styles de toiture ? N'y a-t-il que le sarking pour réhausser une toiture saine et avoir un réel gain de confort en hiver et surtout en été dans mon cas ?

    On s'écarte du sujet initial de clim' mais finalement la réflexion est assez globale.

  35. #28
    Mickele91

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Re,

    Citation Envoyé par Lwysiwyg
    Et à 30+ c'est impossible ou du moins très dur !
    Oui...et je te comprends...

    Citation Envoyé par Lwysiwyg
    Cela prouve qu'on peut avoir une température correcte, même en étant mal orienté.
    On peut avoir une température correcte en "statique"...après, en "dynamique", c'est autre chose.

    Sachant que l'origine d'une éventuelle dégradation est "multifactorielle", ce qui sera vrai chez "Paul", ne le sera pas forcément chez "Jacques"...et dépendra non seulement du contexte de l'habitat, mais également du comportement des occupants de cet habitat.

    Citation Envoyé par Lwysiwyg
    Il n'est donc pas inintéressant d'étudier cette option, sachant qu'elle peut baisser la facture énergétique.
    Oui...une très bonne isolation, te permettra de baisser ta facture énergétique à tout point de vue...autant vis à vis d'un maintien de la chaleur produite par ton système de chauffage en hiver, que pour garder la fraîcheur générée par une climatisation en été...

    Citation Envoyé par Lwysiwyg
    Après, je parle de sarking car on a une faible épaisseur entre BA13 et toiture, mais je vois qu'il existe des solutions alternatives, notamment les panneaux sandwich. Ca s'adapte à tous les styles de toiture ?
    Oui, le panneau sandwich c'est une autre façon de faire...

    Personnellement, je ne l'ai vu être posé que sur de la charpente dite "traditionnelle". Il permet de s'affranchir de la pose des chevrons en se positionnant directement, "à cheval", sur la panne faîtière et les pannes intermédiaires...et sa sous face peut intégrer la couche "décorative" de finition intérieure...
    Par contre, pour passer de la "logistique électrique" ou mettre en place des luminaires au plafond...ça doit pas être simple...je pense qu'il doit falloir reconstituer une sorte de "galerie technique" en sous face...ou faire des saignés et reboucher...si c'est du "placo" ça va, si c'est du pin...

    Citation Envoyé par Lwysiwyg
    N'y a-t-il que le sarking pour réhausser une toiture saine et avoir un réel gain de confort en hiver et surtout en été dans mon cas ?
    Pour ma part, je n'en connais pas d'autres...

    Cordialement

  36. #29
    cornychon

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Une bonne isolation est utile
    - Avec une maison qui a des pertes importantes de chaleur vers l’extérieur
    - Avec une grande masse thermique.

    Une bonne isolation est inutile
    - Avec une maison qui n’a pas de perte de chaleur vers l’extérieur
    - Avec une faible masse thermique.

    L’isolation augmente la résistance thermique entre l’extérieur et l’intérieur de la maison.
    L’été, s’il n’y avait aucune masse thermique, et aucune fuite thermique vers l’extérieur de la maison, l’isolation est serait inutile.
    ΔT int ext = R x Ø
    S’il n’y a pas de fuites thermiques, Ø correspond à la montée en température des masses thermiques.
    Au plus le ΔT int ext diminue, au plus Ø diminue
    Lorsque le ΔT est nul, le flux de chaleur Ø est nul. L’isolation devient inutile

    Conclusion :
    L’efficacité d’une augmentation de l’isolation est liée :
    Aux pertes de chaleur de la maison vers l’extérieur
    A la masse thermique de la maison
    Le savoir sans imagination est inutile

  37. #30
    daniel222

    Re : EnrOne : clim réversible sans unité extérieur. Bien, pas bien ?

    Les théories pifométriques cornychonesques.

    Je te conseille en plein été à la plage de mettre un gros bonnet péruvien parce que chez toi des pertes vers l'extérieur sont très importantes

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Thermique] problème compresseur CLIM LG unité exterieur
    Par oxia26 dans le forum Dépannage
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/06/2017, 09h18
  2. cherche une clim reversible fixe sans moteur extérieur
    Par flofil dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 24/03/2016, 18h50
  3. Installer une clim reversible sans groupe sous les combles sans percement?
    Par totor50 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/07/2015, 22h33
  4. Différence clim réversible et non réversible + Inverser une clim non réversible
    Par frel dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/09/2011, 08h23