Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 48

aeration et humidite



  1. #1
    sebjoubi

    aeration et humidite


    ------

    tout nouveau sur ce forum, j'ai plusieurs questions à poser, j'ai achete il ya plusieurs mois, un appartement sur paris, ( espace ouvert de 50 m2 environ avec une partie de 20 m 2 ss aeration) et je decouvre au fur et à mesure des problemes d'humidite, j'ai fait passe un professionel qui me propose des solutions hors de prix, une centrale de traitement d'air, premiere question quelle est la difference avec une vmc double flux?
    de plus il propose des injections dans le mur, j'ai trouve sur internet des produits pour le faire soi meme, est efficace?? il existe aussi un appareil pour assecher les murs sur la catalogue de la camif, que vaut il mieux
    tous conseils seront les bienvenus

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    boifan

    Re : aeration et humidite

    Une VMC est un ventilateur qui extrait l'air des pièces dites humides (cuisine, salle de bain, douche, WC) et le rejette vers l'extérieur, tandis que de l'air frais est admis dans les pièces dites sêches (séjour, chambre) en général par des entrées d'air au niveau des fenêtres.
    Une VMC double flux agit de même. Mais elle souffle aussi l'air frais directement dans les pièces dites sêches par des bouches de ventilation où il n'y a plus les entrées d'air au niveau des fenêtres. Pour économiser l'énergie, l'air admis se réchauffe en passant sur des tôles chauffées par l'air rejeté.
    Le réglage de la vitesse de renouvellement de l'air est important car, outre les conditions sanitaires, l'hygrométrie agit sur les sensations de confort (pour une même température on ressent du froid en atmosphère humide).

    La première chose à faire est de déterminer l'origine exacte de cette humidité qui nécessite un examen complet du bâtiment autour de votre appartement.
    Si l'eau rentre dans vos murs pour un défaut d'étanchéité (enduit extérieur dégradé, couverture), ou des fuites quelque part (une petite fuite sur un tuyau), avec ces appareils vous ne ferez que tirer de plus en plus d'eau.

    La responsabilité de l'enveloppe du bâtiment revient au syndic de l'immeuble auquel vous devriez vous adresser avant de faire à vos frais des travaux dans vos murs.
    Si l'origine de la fuite est sur une tuyauterie c'est son propriétaire qui doit réparer et vous vous tournerez vers votre assurance habitation.

  4. #3
    sebjoubi

    Re : aeration et humidite

    ls origines sont plus ou moins determines et elles sont multiples, essentiellement les canalisations de l'immeuble qui etaient en mauvais état,
    mais qu'est ce qu'une centrale de traitement d'air et est ce que les appareils d'electrophorese sont efficaces??

  5. #4
    seboseb

    Re : aeration et humidite

    Salut sebjoubi,
    avant tout, pas de précipitation. Comme le souligne boifan, il faut déterminer les causes de l'humidité.

    Tu dis que l'immeuble a eu un problème de canalisations. Si celui-ci est réglé, il peut rester de l'humidité résiduelle dans les murs. Si ce n'est pas trop grave, une bonne ventilation, voire une surventilation pendant quelques mois en viendra a bout. S'il y a menace pour la portance des murs, là c'est plus grave, il faut refaire de la maçonnerie !!!

    Par contre, si l'humidité provient de remontées capillaires, il faut percer le mur et y installer une "barrière" qui sera chimique ou électrique. Tous les appareils d'électro-machin-chose ne sont efficaces que dans cette situation. et ils engendrent une conso électrique, sans parler des champs électriques et magnétiques que l'on devrait limiter au maximum par précaution (comme en Suède, qui a décidément toujours 15 ans d'avance sur la France sur la voie du "capitalisme responsable"...).

    Réfléchis bien, et ne signe rien à la légère.

    Les centrales de traitement de l'air dont tu parles sont un dérivé de VMC. Elles proposent en général un échangeur thermique (comme une VMC double-flux) mais aussi tout un tas de filtres et autres machins qui sont sensés améliorer la qualité de l'air. Parfois, l'air est même conditionné, c'est à dire chauffé ou rafraichi par pompe à chaleur. Tout ça c'est cher, ça demande de l'entretien, ça peut devenir insalubre si les filtres ne sont pas remplacés dans les délai, ça bouffe de l'électricité et ça fait du bruit (25 ou 30 dB c'est pas énorme, mais c'est très loin du silence).

    Une VMC hygro réglable fait déjà du bon boulot; Une VMC double-flux est meilleure sur le plan thermique, mais plus difficile à mettre en oeuvre pour un fonctionnement silencieux, surtout en rénovation.

  6. Devis
  7. #5
    sebjoubi

    Re : aeration et humidite

    encore une question,, est ce qu'un absorbeur d'humidite electrique peut permettre un assechement plus rapide des murs??

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    sebjoubi

    Re : aeration et humidite

    j'avais des taches marron humide sur le mur, j'ai fait tourner le deshumidificateur et ces traces apparaissent beaucoup plus foncé est ce un effet du déshumidificateur ou bien mes murs sont de plus en plus humides?
    merci de la réponse

  10. Publicité
  11. #7
    montjay

    Re : aeration et humidite

    Bonjour,

    Je suis nouveau sur le site et j'espère trouver des solutions pour rénover ma maison.
    Je dois refaire la ventilation d'une salle d'eau où se trouve aussi un séche linge à condensation.
    D'après mes calculs, cette pièce de 4m2 qui fait aussi buanderie a besoin d'une ventilation avec débit entre 96 et 144 m3/H.
    Il y a déjà un système de ventilation éléctrique mais qui tournait dans le vide (pas d'évacuation vers l'extérieur,mais dans les combes!). J'aimerai savoir si je peux conserver ce système dont je ne trouve plus les caractéristiques car date de mise en place entre 1983 et 1991 :

    Extracteur VORTICE de 10 Watt,
    Référence sur système : 9865398 & 15080/G9H

    Merci


  12. #8
    ecobio

    Re : aeration et humidite

    Citation Envoyé par sebjoubi Voir le message
    ls origines sont plus ou moins determines et elles sont multiples, essentiellement les canalisations de l'immeuble qui etaient en mauvais état,
    mais qu'est ce qu'une centrale de traitement d'air et est ce que les appareils d'electrophorese sont efficaces??
    Si le lieu est humide tu vas lutter contre. Vas-t-en si tu en as la possibilité sinon aération maxi en ouvrant au max et essayer de trouver les zones sources et les assecher .Bon courage car le froid c'est chiant mais l'humidité c'est destructeur.

  13. #9
    ofmika

    Re : aeration et humidite

    Bonjour,

    Citation Envoyé par GiLacroix Voir le message
    Bonjour, l'aération VMC ne suffit pas, dans les pays d’Europe du Nord celà est devenu interdit.
    Tu pourras nous mettre un lien sur l'article de loi qui proclame cela ....
    Car c'est n'importe quoi...

    L'air qui rentre par les grilles est pollué, saturé d'acariens et de pollen, à la température extérieure donc insalubre, et représentant une surcharge pour la chaudière et votre budget énergétique. !
    Pou ton information, actuellement l'air intérieur de nos maisons est très largement plus pollué que celui de l'air extérieur. D'où l'importance d'avoir une bonne ventilation pour évacuer tous ces polluants !!

    La VMI légalement et salubrement l’emporte.
    Ah et tu peux nous mettre un lien vers une étude indépendante qui nous prouve cela ?

    Un air filtré, traité, et tempéré (en hiver) permet de rénover notre air ambiant, ....
    Pour info, une VMC DF (entre autre) en fait tout autant ...
    Et ton air tu le traites avec quoi ? Et contre quoi ?


    Bref avant de nous faire de la généralisation à 2 balles et de la pub (relis la charte que tu as signé en créant un compte ici), documente toi un peu mieux.

    Michel

  14. #10
    maison-econome

    Re : aeration et humidite

    L'humidité des murs provient de leur chaleur. En été l'air extérieur est plus chaud donc il pompe l'humidité mais en période froide c'est le contraire qui se produit: les murs, chauffés par le chauffage intérieur, pompent l'humidité extérieure et la redistribuent à l'intérieur.
    On entend la réflexion: c'est l'automne, l'humidité rentre dans les maisons.
    Afin d'éviter ce phénomène, il faut rendre les murs imperméables et séparer les atmosphères intérieure et extérieure par de l'air immobile,meilleur isolant thermique.Associé à des parois réfléchissantes, il permettra de garder la chaleur intérieure.
    willy FURTER

  15. #11
    ofmika

    Re : aeration et humidite

    Bonjour,

    Citation Envoyé par maison-econome Voir le message
    L'humidité des murs provient de leur chaleur. En été l'air extérieur est plus chaud donc il pompe l'humidité mais en période froide c'est le contraire qui se produit: les murs, chauffés par le chauffage intérieur, pompent l'humidité extérieure et la redistribuent à l'intérieur.
    J'avais plutot lu que la vapeur d'eau migre dans le mur en fonction d'un différentiel de pression de vapeur entre l'intérieur et l'extérieur. Elle va de la pression la plus élevée vers la pression la moins élevée afin de rééquilibrer les pressions.

    En hivers, l'air intérieur est plus chaud et contient donc plus de vapeur d'eau que dehors où l'air est froid (on dit aussi que l'air de dehors est sec en hivers). La vapeur d'eau ira donc en hivers de l'intérieur vers l'extérieur. Plus la différence de température de l'air entre l'extérieur et l'intérieur sera importante, et plus cette migration se fera avec un débit plus important.

    On entend la réflexion: c'est l'automne, l'humidité rentre dans les maisons.
    A l'époque aussi, les menuiseries n'étaient pas du tout étanche.

    Afin d'éviter ce phénomène, il faut rendre les murs imperméables et séparer les atmosphères intérieure et extérieure par de l'air immobile,meilleur isolant thermique.Associé à des parois réfléchissantes, il permettra de garder la chaleur intérieure.
    Et avoir une bonne VMC pour évacuer l'humidité intérieur (transpiration, cuisson, SDB, ...).

    Ou alors mettre en place un mur perspirant qui autorise le passage de cette vapeur d'eau sans encombre et sans condensation.

    Il faut aussi avoir que l'imperméabilité totale d'un mur à la vapeur d'eau est une utopie. Seul le granit, le verre cellulaire et le fer sont vraiment 100% étanche à la vapeur d'eau. Mais les autres matériaux laissent toujours passer plus ou moins de vapeur d'eau. On peut donc juste réduire ce transfert à un strict minimum.
    Un doute avec les isolants mince qui incluent une feuille d'aluminium (du fer ?) mais il faut faire une pose irréprochable pour que la vapeur ne passe pas entre 2 laies.

    Michel

  16. #12
    SK69202

    Re : aeration et humidite

    Bonsoir,

    On entend la réflexion: c'est l'automne, l'humidité rentre dans les maisons.
    Les températures commence à être fraîches et l'humidité de l'air augmente, d'où un contraste important sur le confort ressenti en automne par rapport à celui de l'été, confort qui dépend beaucoup de l'humidité relative.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  17. Publicité
  18. #13
    maison-econome

    Re : aeration et humidite

    Pour avoir de la vapeur d'eau, il faut la chauffer à plus de 100°C, ce qui n'est pas le cas dans les habitations. Plus un air est chaud, plus il peut contenir d'humidité.Au contact avec un mur froid, elle se condense,provoquant des taches d'humidité.
    Pour lutter efficacement contre ce phénomène, il n'y a pas d'autre solution que d'éviter d'avoir des murs froids.
    La paroi intérieure du mur doit être à la température de la pièce.
    Afin d'assurer une bonne santé intérieure, les ménagères ouvraient en grand les fenêtres des chambres, le matin, le temps de faire le lit et les poussières (10mn) ce qui avait pour action d'évacuer l'air chaud chargé d'humidité de la nuit et de le remplacer par un air froid,donc sec. Ce dernier se réchauffait au contact des objets et des cloisons intérieurs.
    willy FURTER

  19. #14
    SK69202

    Re : aeration et humidite

    Bonjour,

    Pour avoir de la vapeur d'eau, il faut la chauffer à plus de 100°C
    Quelle erreur, comment expliquer alors que le linge de la ménagère sèche....



    La paroi intérieure du mur doit être à la température de la pièce.
    Non il doit être a une température supérieure à celle du point de rosée.

    Afin d'assurer une bonne santé intérieure, les ménagères ouvraient en grand les fenêtres des chambres, le matin, le temps de faire le lit et les poussières (10mn) ce qui avait pour action d'évacuer l'air chaud chargé d'humidité de la nuit et de le remplacer par un air froid,donc sec. Ce dernier se réchauffait au contact des objets et des cloisons intérieurs.
    D'accord, mais cette solution, qui ne réchauffe pas les murs, consiste à décaler la température de rosée vers le haut par baisse de l'humidité relative dans la pièce.

    Ce truc ne marche pas toujours en été.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #15
    ofmika

    Re : aeration et humidite

    Citation Envoyé par maison-econome Voir le message
    Pour avoir de la vapeur d'eau, il faut la chauffer à plus de 100°C, ce qui n'est pas le cas dans les habitations.
    Bonjour,
    Euh ... les nuages sont composées essentiellement de vapeur d'eau !!!
    Préviens vite la NASA s'ils ont prévus que leurs navettes traversent une couche du ciel à plus de 100°C !!!


    Sinon, plus sérieusement, même de l'air à -10°C contient de la vapeur d'eau mais nettement moins qu'à +10°C.

    Michel

  21. #16
    SK69202

    Re : aeration et humidite

    Bonjour,

    Euh ... les nuages sont composées essentiellement de vapeur d'eau !!!
    Quelle erreur:

    Les nuages sont constitués de minuscules gouttes d'eau liquide, minuscules au point de pouvoir rester en l'air.

    La vapeur d'eau est invisible, l'air en montant dans l'atmosphère se refroidit et la vapeur d'eau se condense en minuscules gouttelettes, qui en nombres forment les nuages.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  22. #17
    maison-econome

    Re : aeration et humidite

    Sinon, plus sérieusement, même de l'air à -10°C contient de la vapeur d'eau mais nettement moins qu'à +10°C.

    C'est la raison pour laquelle il faut aérer les pièces, le matin, juste le temps que l'air,rempli de l'humidité de la nuit soit remplacé par un air plus froid, donc plus sec, qui va se réchauffer en absorbant l'humidité des murs et mobilier intérieurs.
    Le bien-être intérieur va en être amélioré ainsi que les notes de chauffage car un air sec monte plus vite en température qu'un air humide.
    willy FURTER

  23. #18
    maison-econome

    Re : aeration et humidite

    Le but est de supprimer le risque du dépôt d'humidité contenue dans un air intérieur chaud contre une paroi plus froide. Il faut donc éviter d'avoir une cloison froide. Pour celà, comme je l'ai indiqué précédemment, en créant une cavité derrière le placo,tapissée côté mur d'un isolant fin imperméable réfléchissant on réfléchit la chaleur intérieure donc le placo reste à la température ambiante, et pas de risque de point de rosée, de plus,l'imperméabilité du film isolant empêche l'humidité contenue dans le mur, de pénétrer, d'où un assainissement de l'habitation.
    willy FURTER

  24. Publicité
  25. #19
    SK69202

    Re : aeration et humidite

    Bonjour,

    Pour celà, comme je l'ai indiqué précédemment, en créant une cavité derrière le placo,tapissée côté mur d'un isolant fin imperméable réfléchissant on réfléchit la chaleur intérieure donc le placo reste à la température ambiante, et pas de risque de point de rosée, de plus,l'imperméabilité du film isolant empêche l'humidité contenue dans le mur, de pénétrer, d'où un assainissement de l'habitation.
    Le mur lui, s'il est sujet à des remontées capillaires ou des infiltrations, va bien se gorger de flotte, qui finira par atteindre les huisseries, les poutres entrainant leur pourrissement éventuel.

    Un mur isolé sur son coté intérieur peut geler et s'il est gorgé de flotte il peut y avoir des dégâts irréversibles...

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  26. #20
    ririmason

    Re : aeration et humidite

    Non non et non, le but dans une maison est de maintenir un taux d'humidité raisonable et sain ( entre 45 et 65% à 20° ). En deca c'est trop sec et au delà c'est trop humide. Tout le reste c'est du blabla.

  27. #21
    maison-econome

    Re : aeration et humidite

    Bonjour,
    Si un mur a des problèmes de remontée d'humidité, soit elle peut être traitée, dans ce cas c'est la première intervention à faire afin d'éviter les pourrissements, soit on vit avec en mettant des menuiseries PVC et en protégeant l'intérieur car il est inadmissible, de nos jours, de vivre dans un foyer malsain.
    willy FURTER

  28. #22
    ririmason

    Re : aeration et humidite

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir,



    Les températures commence à être fraîches et l'humidité de l'air augmente, d'où un contraste important sur le confort ressenti en automne par rapport à celui de l'été, confort qui dépend beaucoup de l'humidité relative.

    @+
    Ben non! Comme le dit ofmika, l'air chaud contient beaucoup plus d'humidité absolue que l'air froid. L'humidité rentre donc plutôt en été qu'en automne ou en hiver.

  29. #23
    SK69202

    Re : aeration et humidite

    Bonjour,

    l'air chaud contient beaucoup plus d'humidité absolue que l'air froid. L'humidité rentre donc plutôt en été qu'en automne ou en hiver.


    D'accord, mais le confort de Sapiens Sapiens est relié à l'humidité relative, pas à la quantité d'eau contenue dans l'air.
    Et c'est les impression de Sapiens Sapiens qui comptent pour les dictons et autres sentiments exprimés.

    En automne, en raison des températures minimales qui commencent à sérieusement baisser, les maisons commencent à se refroidir ( se qui tend à faire monter l'humidité relative dans les maisons d'où le sentiment de fraîcheur humide).

    Parfois c'est l'été que l'on a ces problèmes, on en a parlé l'été dernier.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  30. #24
    ririmason

    Re : aeration et humidite

    Ben non! parce qu'en automne on commence à chauffer ce qui fait baisser d'autant l'humidité relative. La seule saison où on ne peut pas faire baisser le taux d'humidité c'est bien l'été ( sauf climatiseur bien entendu qui refroidit l'air pour l'assécher ).

  31. Publicité
  32. #25
    palus06

    Re : aeration et humidite

    ... ça ressemble à un débat entre habitants de maison contemporaine et ...

    habitants de maison ancienne, aux murs épais et souvent froids... où l'humidité à l'automne, associée au refroidissement de l'air, augmente la sensation d'inconfort.
    Voilà ce que cela me suggère...

  33. #26
    SK69202

    Re : aeration et humidite

    Bonsoir,

    ........ça ressemble à un débat entre habitants de maison contemporaine et ...
    habitants de maison ancienne
    ..........
    Voilà ce que cela me suggère...
    Tout à fait, je ne l'ai pas mis dans mon post précédent, car c'était l'heure du repas.

    Ben non! parce qu'en automne on commence à chauffer ce qui fait baisser d'autant l'humidité relative.
    En fait c'est surtout pour ça que l'on démarre le chauffage, pour combattre l'humidité qui rentre dans les maisons comme le dit maison-econome plus que pour les réchauffer.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  34. #27
    alice22

    Re : aeration et humidite

    Citation Envoyé par maison-econome Voir le message
    Sinon, plus sérieusement, même de l'air à -10°C contient de la vapeur d'eau mais nettement moins qu'à +10°C.

    C'est la raison pour laquelle il faut aérer les pièces, le matin, juste le temps que l'air,rempli de l'humidité de la nuit soit remplacé par un air plus froid, donc plus sec, qui va se réchauffer en absorbant l'humidité des murs et mobilier intérieurs.
    Le bien-être intérieur va en être amélioré ainsi que les notes de chauffage car un air sec monte plus vite en température qu'un air humide.
    Je croyais qu'en chauffant on limitait les effets de l'humidité dans les pièces ?
    Donc si je ne chauffe pas l'hiver ce sera moins humide qu'en chauffant ?

    Je viens d'emménager ( et n'ai pas les moyens de re-déménager ) .
    C'est une vieille maison de village en pierre avec juste du placo en murs intérieurs et de la laine de verre je crois entre les 2 .
    c'est une maison à étage , le sous-sol est une cave en pierre mais sol en terre très humide , il y a un puits dedans de récupération d'eau de je ne sais quoi ( canalisation douches je crois ).
    Les précédents locataires et la voisine qui a la maison mitoyenne ( et le même propriétaire ) m'ont dit que c'était très humide l'hiver et inchauffable : radiateurs à fond à peine 14 °.
    Comment éviter que mes affiches de collection ne pourrissent en hiver ?
    Dois-je retirer les cadres du mur l'hiver et les stocker dans une pièce avec des absorbeurs d'humidité ?
    Si je mets des absorbeurs d'humidité chimiques ( pas de place pour les gros trucs électriques) , dois-je les mettre plutôt sous les fenêtres et contre les murs extérieurs ou n'importe ou dans la pièce ?

  35. #28
    SK69202

    Re : aeration et humidite

    Bonjour.

    Les précédents locataires et la voisine qui a la maison mitoyenne ( et le même propriétaire ) m'ont dit que c'était très humide l'hiver et inchauffable : radiateurs à fond à peine 14 °.
    Comprendre "inchauffable à un coût raisonnable", la maison manque certainement d'isolation, d'étanchéité à l'air, et un chauffage trop réduit ne permet pas d'atteindre une température correcte, le chauffage fait baisser l'humidité relative, celle qui est importante pour ce qui nous occupe.
    Comme c'est difficile à chauffer, les bouches de ventilation sont sans doute bouchées et la VMC inexistante ce qui contribue à faire monter l'humidité intérieure.

    - Acheter un thermo-hygromètre (pas le moins cher) pour savoir de quoi on parle comme "humidité" dans le logement
    - Voir comment le logement est ventilé, chauffé
    - Mettre les affiches plutôt sur les murs intérieurs (ils sont plus chauds que ceux qui donne sur l'extérieur)
    - On va vers la saison sèche, il y a un peu de temps pour réfléchir.

    Si je mets des absorbeurs d'humidité chimiques ( pas de place pour les gros trucs électriques) , dois-je les mettre plutôt sous les fenêtres et contre les murs extérieurs ou n'importe ou dans la pièce ?
    Attendre d'avoir des valeurs d'humidité intérieure et un diagnostique avant de chercher une solution (chauffage d'appoint électrique , déshumidificateurs).

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  36. #29
    alice22

    Re : aeration et humidite

    Dans le salon je n'ai qu'1 mur intérieur , celui qui est mitoyen avec l'autre maison ; mais pas de place pour plus d'une affiche : il y a un escalier sur la partie gauche du mur , une cheminée au milieu et tout de suite à côté le meuble intégré de la cuisine avec évier et table de cuisson :
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par SK69202 ; 08/05/2011 à 16h36. Motif: Hébergement d'image

  37. #30
    alice22

    Re : aeration et humidite

    Le chauffage est électrique , un seul radiateur dans le salon , entre la porte-fenêtre de la terrasse et la fenêtre .
    Pour un chauffage d'appoint les 2 seules prises du salon sont situées une sous la fenêtre donc trop près du radiateur actuel , et sur le mur à côté de la porte-fenêtre mais pas moyen de mettre un chauffage là y'a mes meubles , seul mur du salon contre lequel je peux les mettre .

    Un chauffage électrique dans chaque chambre .

    Aucune VMC , seulement aux 2 fenêtres du salon , des fentes ( assez larges ) en haut qui amène beaucoup de froid ( et des bêtes quand la lumière est allumée la nuit ) car il n'y a pas de grille.
    J'ai tenté de trouver des trucs avec grilles pour mettre dedans mais pas trouvé la bonne taille .

    Un termo-hygromètre , c'est le truc genre tube vertical avec les bulles de couleur qui montent et descendent en fonction du taux d'humidité ?

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. perçage d' aération pour une cheminée ouverte
    Par Gee900ssie dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/12/2007, 15h45
  2. grilles aération aux fenêtres
    Par flotmarine dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/11/2007, 20h11
  3. Aération de mon tas compostage
    Par ouagadougou dans le forum Jardinage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/11/2007, 11h07
  4. Maison passive et aeration pour cuisiniere gaz
    Par Joshhakim dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/07/2007, 07h21
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 14/02/2006, 20h09
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison