Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

retour vertical d'un trottoir isolant



  1. #1
    TioChanclas

    retour vertical d'un trottoir isolant


    ------

    Bonjour,

    les parties horizontales de mes trottoirs isolants sont prolongées, verticalement, par un retour en psx de 20 cm de haut, décollé du mur de 20 mm environ par des entretoises en psx.
    Ce retour vertical minime sera coiffé par l'ITE.

    Je m'interroge sur l'opportunité de remplir le vide par un isolant minéral, style vermiculite... Mais les conditionnement sont totalement décalés par rapport à mon besoin de quelques litres seulement.

    Vous feriez quoi? Rien? De la vermiculite quand même quitte à répandre le reste dans le jardin? De la pouzzolane?

    Merci de vos avis.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lucienpel

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Bonjour
    <décollé du mur de 20 mm environ par des entretoises en psx. >
    ce qui est fait est fait, bien sur mais pourquoi ne pas avoir collé ce retour ?
    Il faut mettre un isolant en vrac imputrescible dans cet espace de 20 mm
    sinon vous allez avoir un pont thermique.
    Cdt

  4. #3
    TioChanclas

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Bonjour,

    j'ai décollé cela pour permettre, selon moi, à une mini remontée capillaire de s'évacuer. De toutes façons, le pont thermique devrait être plus que limité puisque cette "remontée" de l'isolant doit être coiffée par l'ITE qui s'y superposera, et que je projette d'y verser un isolant minéral...

    A ma connaissance,
    • la pouzzolane conviendrait : avantages? Disponibilité, prix et conditionnement. Inconvénient? R bof.
    • la vermiculite conviendrait : avantages? R et disponibilité. Inconvénient? Conditionnement et donc gâchis...


    Les critères essentiels sont :
    • disponibilité
    • petit conditionnement
    • accessoirement pas un truc plaqué or...

  5. #4
    Mickele91

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Bonjour,

    Citation Envoyé par TioChanclas
    j'ai décollé cela pour permettre, selon moi, à une mini remontée capillaire de s'évacuer.
    Comment pourra t'elle s'évacuer, vu qu'à terme le tout sera recouvert par ton ITE ?...

    Citation Envoyé par TioChanclas
    De toutes façons, le pont thermique devrait être plus que limité puisque cette "remontée" de l'isolant doit être coiffée par l'ITE qui s'y superposera, et que je projette d'y verser un isolant minéral...
    Dans ce cas là, si au final tu finis par combler...pourquoi ne pas avoir collé l'isolant dés le départ ?...


    Cordialement

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    TioChanclas

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Re,

    Peu de choses perspirent moins que le psx...

    J'ai donc choisi délibérément de ne pas le coller au mur, pour donner une chance à une eau arrivée là accidentellement de s'évaporer au plus vite et au plus bas, et de migrer à travers l'ITE. En collant le psx au mur, j'aurais eu la sensation de lui mettre des bottes en caoutchouc...

    Une idée sur le granulat le plus opportun?

  9. #6
    Mickele91

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Re,

    Citation Envoyé par TioChanclas
    pour donner une chance à une eau arrivée là accidentellement de s'évaporer au plus vite et au plus bas
    Dans ce cas là, à défaut de posséder une coupure de capillarité au niveau de tes "fondations"...il te fallait drainer en périphérie...sous le trottoir...

    C'était pas possible ?...

    Citation Envoyé par TioChanclas
    Une idée sur le granulat le plus opportun?
    Vu que les deux que tu cites non pas l'air de t'enchanter...perso, je testerais la mousse polyuréthane...

    Citation Envoyé par TioChanclas
    En collant le psx au mur, j'aurais eu la sensation de lui mettre des bottes en caoutchouc...
    Vu que tu vas tout "fermer"...au final, les bottes en caoutchouc il les aura...

    Cordialement

  10. Publicité
  11. #7
    TioChanclas

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Le drain est fait, sous le trottoir et à 1.5 m des murs, selon un schéma style "arête de poisson", et évite à la maison, édifiée sur terre-plain, de trop subir les eaux provenant de la colline.
    Mais à tout hasard, et comme je considère qu'une ITE n'enferme pas la mur, je poursuis ma réflexion.

    Mousse de PU en bombe... ok, pourquoi pas, mais, ce n'est pas trop fermé? Les Sd semblent variables, pour ne pas dire aléatoires...

  12. #8
    Mickele91

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Re,

    Citation Envoyé par TioChanclas
    Mousse de PU en bombe... ok, pourquoi pas, mais, ce n'est pas trop fermé? Les Sd semblent variables, pour ne pas dire aléatoires...
    Le Sd...à partir du moment où tu mettrais une mousse synthétique...est-ce que la "vraie" valeur du Sd est un réel soucis...je ne pense pas...

    Cordialement
    Dernière modification par Mickele91 ; 07/02/2018 à 12h09.

  13. #9
    lucienpel

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Bonjour
    trouvé sur le net :
    L'écographite est commercialisé sous forme de billes, en carbone expansé. Fluides et très isolantes, ces billes trouvent de multiples utilisations en isolation d'espace creux comme des cloisons, des planchers intermédiaires ou des bétons allégés. Matériaux très isolant, économique, il est aussi extrêmement léger : 16kg/m3 seulement. Grâce à sa fluidité et à sa légèreté, il permet d'isoler des espaces à partir de 3 cm et ce sans surcharge et sans tassement dans le temps.
    Imputrescible, hydrophobe, insensible aux moisissures et champignons, il ne génère pas de poussière, n'irrite pas et ne gratte pas. Il est respirant : SD 0,3 à 0,5m. Il se déverse dans les cavités ou peut être insufflé mécaniquement avec le pistolet propulseur vendu sue ce site.

    Reste à voir le prix et la facilité de se procurer le produit, ......
    Cdt

  14. #10
    TioChanclas

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Re,

    ce serait l'idéal, mais pour avoir échangé à ce sujet dans le passé avec un commercial, GROS CONDITIONNEMENT!!! Trèèèès gros.

  15. #11
    TioChanclas

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Bonjour,

    Pour moi il va être temps de trancher entre granulat style pouzzolane, ou rien du tout.
    Je remets donc au goût du jour cette problématique, avec un petit schéma.

    Si vous avez un avis, je prends.

    Merci!
    Images attachées Images attachées

  16. #12
    TioChanclas

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Pas d'avis, personne?

  17. Publicité
  18. #13
    TioChanclas

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Je me sens bien seul, sur ce coup là...

  19. #14
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Si vous avez un avis, je prends.
    Il existe d'autres possibilités : liège en granulés , billes de verre expansé , billes d'argile expansé ..
    Une société m'a envoyé un sac de 40l de LIAVER (billes verre expansé ) à titre d'échantillon
    http://www.liaver.com/fr/liaver/

    Il m'en reste encore une vingtaine de litres ...

    2ème avis ; Ne mettre que 60mm d'isolant pour l'ITE me paraît vraiment ridicule au vu des sujétions et préparatifs de chantier : mets plutôt le double pour avoir un R>3 et rentabiliser au mieux l'investissement pour l'ITE.

    Sinon, mets un isolant de type PIR avec un lambda de 0.022 ou inférieur ..
    Dernière modification par herakles ; 18/10/2018 à 05h47.

  20. #15
    TioChanclas

    Re : retour vertical d'un trottoir isolant

    Bonjour et merci pour votre avis.

    Je rentrerai en contact avec cette société dès ce matin.

    Concernant l'épaisseur de l'isolant ITE :
    60 est l'épaisseur max dictée par le débord de toit par endroits. Les panneaux dont vous parlez, Héraklès, m'intéressent mais je crains un Sd trop important, et leur rigidité risque de ne pas me permettre de rattraper le très important faux aplomb par endroits, sans créer d'énormes ruptures de capillarité. Enfin, les artisans que j'ai consultés ne sont pas familiers avec le Nergalto auquel j'imagine que vous pensiez en guise de revêtement.
    C'est pourquoi je me dirige vers de la laine : dans ce cas, 60 mm sont trop justes à mon gout aussi, et on passera à 14 ou 15 après avoir rajouté deux ou trois rangs de tuiles.

    Concernant le choix de psx :
    En fait, 40 est une moyenne, et cela va en réalité de 20 à 80. Pourquoi? Tout simplement à cause de la nature des lieux (une cour enclavée en très forte pente), de la nature du sol (roche), de la nature des murs (posés sur la roche), de l'impossibilité de décaisser et d'évacuer autant de matériau (cour enclavée et très forte pente) sans recourir à des moyens dispendieux.
    Conscient que ce pouvait être trop juste, j'ai déjà prévu de faire des "trottoirs" isolants techniques intérieurs, pour renforcer cela, et dont je parle ici.

Discussions similaires

  1. Trottoir isolant, puits canadien, cuve eau de pluie, ...
    Par Yoghourt dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 83
    Dernier message: 24/08/2020, 09h59
  2. Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?
    Par TioChanclas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 29
    Dernier message: 26/07/2017, 15h34
  3. Trottoir isolant : avec ou sans natte d'étanchéité?
    Par TioChanclas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 29/06/2017, 20h14
  4. Concept du trottoir isolant : mais à l'intérieur, cette fois!
    Par TioChanclas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 08/03/2017, 17h06
  5. Retour expérience isolant minéral Multipor
    Par jc_s2000 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2014, 15h26
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...