Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Possibilités pour rafraichir une maison isolée par intérieur




  1. #1
    batavus

    Possibilités pour rafraichir une maison isolée par intérieur

    Bonjour,

    Nous habitons une maison mitoyenne par garage à proximité de Grenoble construite en 1985 (chauffage gaz, murs parpaing isolés par intérieur (8 cm PSE), VMC simple flux, combles aménagés avec mauvaise isolation (R=1,5)). Sur toute l’année, nous consommons 110 kWh/m^2 (chauffage + ECS), ce qui n’est pas si mauvais pour une maison de l’époque. Une isolation de la toiture (sarking) est en étude.

    D’ailleurs, nous avons choisi d’acheter cette maison en place de construire une neuve (BBC ou passive) pour éviter de passer de temps dans des bouchons. En effet, nous vivons pas mal sans posséder une voiture (mais bien des vélos), et ça avec bientôt trois enfants.

    Mon seul vrai souci avec la maison est le confort d’été. Pendant une journée caniculaire comme hier, la température à l’étage monte de 24 degrés à 28 (température max. extérieure: 36 degrés). L’isolation du toit devrait aider beaucoup dans les combles (non-habités en permanence), mais je pense que le problème de la surchauffe à la première étage va persister, car le r.d.c. surchauffe aussi (moins grâce à sa inertie).

    J’ai expérimenté avec de la surventilation nocturne. En effet, au r.d.c. il y a pas mal des masses thermiques (une dalle béton et un mur porteur). Mais même là, en ouvrant toutes les portes de terrasse et deux fenêtres de toit dans les combles de 4h30 à 8h30 ce matin, la température du mur est tombée de 25,5 à 24,5 degrés (mesuré avec un thermomètre IR). Le minimum de température extérieure était de 20,5 degrés vers 7h. À l’étage, malgré une fenêtre ouverte à fond pendant la nuit entière, la température est tombée seulement à 24 degrés.

    Nous évitons déjà des apports solaires au max (volets, stores), nous avons peu d’apports internes. Vu que la surventilation ne suffit pas pour éviter les 28-30 degrés au soir à l’étagé, il me semble qu’une source supplémentaire de fraicheur est indispensable pour rafraichir la première étage. J’aime bien l’idée d’un puits canadien, mais le petit jardin (10x10 m), non-accessible avec des machines, ne se prête pas à un tel projet. Je me demande s’il y a des solutions plus intelligentes qu’une installation d’une clime gainable. J’ai pensé par exemple à une VMC DF thermodynamique (la vieille VMC SF doit être remplacée dans tout le cas) comme alternative à un puits canadien. Cependant, après pas mal de lecture, j’ai des doutes (beaucoup d’efforts, dépenses et entretien pour peut-être 700 W de refroidissement.)

    Même si j’aimerai trouver une solution plus écologique, aujourd’hui la meilleure solution me semble de
    (1) Isoler la toiture par extérieur pour rendre les combles habitables en été (passage à R=7,5 avec une très bonne déphasage).
    (2) Remplacer la vieille et bruyante VMC par une VMC simple flux moderne, peut-être hydroréglable.
    (3) Installer dans les combles une clime gainable à plutôt faible puissance. Il est possible de passer des gaines vers le salon et toutes les chambres sauf un en r.d.c. (mais là le problème de chaleur est moins grave, et il y a une porte qui donne sur le salon)

    À terme, une isolation extérieure peut être envisagé, mais il serait probablement nécessaire de garder l’isolation intérieure (pour limiter les ponts thermiques vers le sol).

    Peut-être il y a des meilleures solutions qui m’ont échappées ? Le but n’est pas de refroidir la maison à 22 degrés, mais d’éviter les 28 degrés à l’étage pendant les jours de canicule.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    barda

    Re : Possibilités pour rafraichir une maison isolée par intérieur

    La solution principale (mais non contradictoire avec les diverses améliorations "de bon sens" que tu envisages) me semble être évidente; je ne suis pas sûr que cela te convienne, mais l'installation d'une "clim'" réversible à l'étage est la seule solution qui te garantisse une température supportable en cas de canicule.
    L'investissement est minime (autour de 1500 €) et la conso annuelle se limitera à quelques dizaines d'euro, très largement compensée par les économies faites en utilisation chauffage l'hiver; les améliorations que tu envisages (isolation supplémentaire, ventilation…) apporteront certes un gain de confort (surtout sensible l'hiver) - et il faut les faire-, mais d'une part leur apport en termes de confort d'été risque d'être insuffisant, d'autre part leur coût d'investissement sera sas rapport avec celui d'une clim'...


    Le seul problème qui se posera est celui de la solution technique à adopter (gainable ou splits, emplacement de l'unité intérieure, … ), et cela dépendra de la configuration exacte des lieux, ce que tu n'abordes qu'assez peu ici…

  4. #3
    TioChanclas

    Re : Possibilités pour rafraichir une maison isolée par intérieur

    Bonjour,

    moi je le verrais différemment... 28°,c'est lourd, mais c'est rarement long... Un simple ventilateur en position minimum aide à rendre supportable et à passer le cap en perturbant notre ressenti de la température mesurée... C'est du moins ce que j'ai choisi de faire...

    Après, il y a l'option ultime de dormir à la cave... En 2017, deux nuits avec mon gamin au milieu des bouteilles, à me peler à 18°, quand les collègues disaient suffoquer dans leurs étages mansardés isolés par l'intérieur...Ca fait des souvenirs!
    Encore faut-il en avoir une.


  5. #4
    batavus

    Re : Possibilités pour rafraichir une maison isolée par intérieur

    Merci beaucoup pour les réponses.

    La configuration de la maison est comme suit:
    - r.d.c. : une grande pièce (cuisine + hall + salon), une chambre
    - 1e étage : trois chambres
    - 2e étage : combles aménagés (stockage, chambre d’amis, etc.)

    Les murs ont un R=2,5, le toit seulement R=1,5. Alors, à la fin d’une journée bien estivale, la température de la première étage monte à 27-29 degrés. Les combles atteint 30-32 degrés à cause de leur isolation quasi-non-existante.

    Il me semble que la puissance de refroidissement nécessaire est plutôt basse. Voici un calcul approximatif : l’intérieur de la première étage consiste de ~800 kg de placo et ~1000 kg du bois. Cela donne une capacité thermique approximative de 3 MJ/K. Lors d’une journée de canicule la température monte de 4 K. Cela correspond à 12 MJ = 3,3 kWh. Pour empêcher la température à monter une puissance de 300 W semble alors suffisante pour l’étage seule. Pour toute la maison (une fois les combles isolés) 1 kW thermique devrait alors suffire. Un petit climatiseur avec une puissance thermique maximale de 3-4 kW semble alors bien adapté.

    Est-ce que le calcul ci-dessus est fautif ? J’ai trouvé des conseils pour choisir 30 à 50 W de puissance par m^3. Avec nos 300 m^3 cela corresponds à plus que 9 kW ! Ça semble bien excessif : même en plaine hiver quand il fait -10 dehors, ma chaudière 7 kW ne marche pas en permanence.

    Depuis les combles je peux descendre des gaines vers les trois chambres de l’étage ainsi que vers le salon (par un placard dans une chambre). Je ne vois pas de solution pour joindre la chambre r.d.c. avec une gaine depuis les combles, mais c’est la chambre qui se réchauffe le moins et elle à une porte qui donne sur la grande pièce.

    La pose d’un appareil gainable aux combles me semble préférable (plus discrete, moins de bruit) à un appareil multi-split.

  6. #5
    Larzacien

    Re : Possibilités pour rafraichir une maison isolée par intérieur

    bonjour, En bas, en même temps que vous faites courant d'air, faites fonctionner un bon ventilateur en le dirigeant vers le mur de refend, il devrait baisser un peu plus en température, puisque l'air frais qui entre, viendra "taper contre". à tester : facile à faire, sans investissement. Vous pouvez faire de même en haut, en le plaçant de façon à ce que ça ne vous gêne pas.

    Perso, je trouve qu'à 24°, pas de problème, et même jusqu'à 26 ou 27° Au dessus, ça devient plus pénible.

    (Si vous avez une hotte à extraction (celle qui sort l'air dehors), faites la fonctionner au moins à basse vitesse, et au max lorsque vous vous levez. Elle va sortir l'air chaud de la maison, et qui fera entrer plus d'air frais. Les parois : sols, plafond, murs deviennent en été de vrais radiateurs. Il suffit, pour s'en rendre compte d'avoir un thermomètre infra rouge qui mesure à distance les températures. On peut comparer le soir et le matin.) Si on veut rafraîchir une pièce en particulier, on n'ouvre que la fenêtre de cette pièce (par ex dans les combles), on laisse les portes intérieures ouvertes, et on fait fonctionner la hotte.
    ça ne remplace pas une clim, mais ça reste plus écolo.

    Ceci, au moins, avant d'engager les travaux. C'est ce que je fais chez moi, et ça aide.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Vince44

    Re : Possibilités pour rafraichir une maison isolée par intérieur

    Salut Batavus,

    Il parait évident que l'isolation de la toiture est un gros maillon faible, difficile d'en mesurer l'impact exacte mais c'est sans doute significatif.

    Pour moi la question du masquage solaire demeure : stores intérieurs et, dans une moindre mesure, volets roulants ne sont pas très efficaces.

    La température extérieure joue significativement, les voiles d'ombrage, la végétation, ... peuvent maintenir des abords plus frais et donc limiter les apport et maximiser le rafraichissement nocturne.

    Ensuite vient la ventilation, par des jours comme ceux que nous connaissons actuellement, il faut pouvoir créer un gros débit d'air pendant les heures fraiches, car elles sont peu nombreuses. Si les ouvertures ne suffisent pas, envisager des ventilateurs à haut débit biens placés...

    Enfin l'inertie, tu as observé son impact, la renforcer là où c'est possible serait utile.

    Pour terminer, à un moment, forcément, en passif on ne peut pas tout encaisser. J'ai une configuration favorable et je l'utilise bien pour lutter contre la chaleur mais malgré tout, la température intérieure monte doucement (enfin je plafonne à 23,6 au RDC, sans doute 25 à l'étage). Cela étant, quand c'est la canicule dehors depuis des jours, on supporte bien 25°C dedans.

    A+

    Vincent

Discussions similaires

  1. choix de puissance de poele bois pour maison isolée ITE
    Par GeorgesB34 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 23/09/2016, 18h22
  2. Un système efficace pour rafraîchir sa maison ?
    Par sanctoludovicien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 01/06/2016, 11h57
  3. mode de chauffage pour maison non isoléé
    Par poca54 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 27/02/2013, 18h06
  4. fenêtres pour maison bien isolée en stock, où les trouver
    Par juliensud dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/02/2012, 10h17
  5. quel poêle d´appoint pour maison bien isolée?
    Par dodo67 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/12/2010, 10h45