Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Poêle à bois et flux d'air



  1. #1
    Lutin_malin

    Question Poêle à bois et flux d'air


    ------

    Bonjour à vous, et merci de prendre le temps de me lire ainsi.
    Ci-joint un plan simplifié de mon RDC.
    En rouge, le poêle à bois de 8 kW, avec son conduit de fumée en rouge foncé (150 mm).
    En bleu, les entrées d'air de mes double vitrages PVC (env. 300 * 15 mm), et en vert, des bouches d'aération au plafond (100 mm).
    En jaune, la hotte de cuisine qui ne sert presque jamais (100 mm vers l'extérieur).
    J'ai actuellement une extraction puissante dans la SDB (400 m3/h, de mémoire) qu'on allume pendant la douche pour éviter les problèmes d'humidité de cette petite pièce carrelée. Vu la puissance, j'évite de l'utiliser en même temps que le poêle.

    Mon problème, c'est que la chaleur du poêle ne va pas jusqu'aux pièces d'eau.
    Dans l'idéal, j'aurais mis un extracteur qui aurait poussé l'air de la cuisine vers le couloir, mais j'ai un ancien mur extérieur de 60 cm d'épaisseur, avec seulement une ouverture pour la porte du couloir (ouverte 90 % du temps).
    L'idée m'est venue d'installer une VMC peu puissante, branchée sur les deux bouches vertes, pour créer un courant d'air permanent qui amènerait un peu de chaleur par là.
    Qu'en dites-vous ?
    Autre option, peut-être un peu farfelue et compliquée à mettre en œuvre : percer le mur épais à ~2,4 m de hauteur dans la cuisine pour extraire l'air chaud et l'injecter par le plafond des pièces d'eau (qui sont à 2,2 m de hauteur).

    Et question subsidiaire dans le même thème : je voulais ouvrir une entrée d'air dans le mur derrière le poêle, mais d'une, je ne sais pas de quel diamètre, et de deux, vu que les entrées d'air du poêle sont en façade, je ne suis pas convaincu de l'efficacité du procédé (et de trois, petite difficulté technique pour moi car il y a une cloison en briques creuses, un vide d'air dont j'ai oublié l'épaisseur, peut-être 10 cm, puis le mur extérieur, sans doute aussi épais que l'autre).

    J'attends avec impatience vos avis, critiques et conseils. Même les moqueries sont tolérées

    PS : je ne peux pas supprimer le reste de cloison collé au poêle, du moins pour l'instant, sinon ce serait trop facile

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    Larzacien

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    bonjour, On ne chauffe pas une salle de bain avec un poêle. Il ne faut pas oublier que c'est une pièce humide et que si on y envoie de la chaleur, il y aura le retour d'air humide, car lorsqu'on envoie de l'air chaud, il faut qu'il y ait un retour.

    Si je crois comprendre, vous n'avez pas de VMC, mais simplement un gros extracteur dans la salle de bain qui sort thériquement 400 m3, et seulement le temps de la douche.... Il vaudrait mieux une VMC à deux vitesses et mettre la grande vitesse en entrant dans la douche et la laisser au moins deux heures après, puis passer en petite vitesse.

    Vous avez peu d'entrées d'air, vous n'avez qu'une fenêtre dans le séjour cuisine ? n'y en a-t-il pas d'autres ?

    Les aérations au plafond du wc et salle de bain peuvent servir de bouches d'extraction à une VMC, et il en faudrait une autre à la cuisine pour une installation dans les règles.

    Pour le moment, ces aérations doivent laisser entrer de l'air surtout lorsque votre extracteur 400 m3 fonctionne, donc l'air du WC va vers la salle de bain à ce moment là.

    Pour le poêle à pellets, qui ne doit pas être étanche, un détecteur de CO ( ce n'est pas la même chose qu'un détecteur de fumée) ça pourrait être utile.

    Où est la porte d'entrée ? comment est-elle ? un peu ancienne, donc pas trop étanche, ce qui ne serait pas forcément un défaut, ou moderne donc étanche.

    On suppose qu'il y a un étage, avec un escalier ouvert, et l'air chaud étant plus léger il monte plus ou moins selon l'emplacement de l'escalier et du poêle. Il est donc possible que vous aspiriez aussi de l'air du haut ce qui n'est pas plus mal car vous n'avez que deux entrées d'air en bas, et celle près des WC et salle de bain, n'est pas très bien placée.

    Elles doivent aussi servir d'entrées d'air quand votre extracteur fonctionne.

    Une VMC ferait venir de l'air du logement dans la salle de bain pour renouveler l'air extrait ce qui tempèrerait un peu la pièce, et le radiateur permettrait de bien chauffer juste aux moments utiles.

    Si vous cuisinez autrement qu'au micro ondes, il faudrait faire fonctionner la hotte, quitte à entre bailler très légèrement la fenêtre la plus proche, de manière à ne pas perturber le poêle, car les deux aérations sur fenêtres sont insuffisantes

    Il est si simple d'avoir un petit radiateur soufflant électrique céramique de préférence (environ 30 euros). Dans la salle de bain, on y passe pas toute la journée, mais au maximum une heure en tout.

    Ce radiateur qui permet une montée en température quasi instantanée permet de ne chauffer que le temps d'utilisation de la pièce. Donc chauffer une heure sur 24 ce n'est pas ruineux.

    Il faut penser que la VMC fait venir de l'air chaud du reste du logement, donc la salle d'eau est déjà un peu tempérée. Donc le système ci dessus employé ponctuellement est efficace et très économique vu la faible durée d'emploi, et c'est très simple. Il ne faut pas oublier de l'arrêter en sortant.

    Il n'est pas indispensable d'enlever le morceau de cloison derrière le poêle.

    Vous n'avez qu'une fenêtre dans votre séjour et cuisine ?

  4. #3
    Larzacien

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    JE vois que j'ai confondu avec un autre post sans doute, c'est un poêle à bois, une petite arrivée d'air juste derrière en bas serait peut-être utile. L'installateur ne vous l'a pas proposé ?

  5. #4
    pueblo

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    bonjour
    eh oui c'est le pb du poêle à bois!
    comment l'utilises tu?(fréquence hebdomadaire,durée journalière,quantité à chaque chargement,)quelle marque ?
    c'est un rdc donc tu as un escalier pour le 1 er?

  6. Devis
  7. #5
    Lutin_malin

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    Bon, j'oublie mon bricolage farfelu alors.

    Il y a dans la cuisine une vieille porte d'entrée, une vieille porte qui mène à une pièce non isolée et une autre qui donne sur l'escalier et l'étage (isolation pas finie).
    Il y a d'autres fenêtres (une cuisine et une SDB) mais elles n'ont pas d'aération donc je ne les ai pas indiquées.
    Il y a effectivement un radiateur soufflant dans la SDB. Nous l'allumons 5 minutes avant d'aller dans la SDB, car après, l'air chaud part aussitôt par l'extraction.
    En hiver, nous (sous-)chauffons cette partie avec un radiateur grille-pain 1kW placé sous la fenêtre du couloir.
    Pour la hotte de cuisine, nous l'utilisons quand c'est nécessaire (odeur de friture ou beaucoup de vapeur) mais elle est plus bruyante qu'efficace et ne gêne a priori pas le tirage.


    Concernant le poêle, nous avions une antiquité fendue en plusieurs endroits (donc nous avons un détecteur de CO), et nous avons depuis peu le modèle Vosges d'Invicta (vendu comme disposant d'un système d'air secondaire, mais en fait, c'est juste une entrée d'air placée en hauteur... )
    J'avais fait venir quelqu'un pour raccorder notre premier poêle au boisseau, mais il ne m'avait pas proposé de faire une ouverture derrière, vu l'entrée d'air au niveau de la fenêtre.
    Pouvez-vous me confirmer le diamètre nécessaire et la hauteur idéale ?

    Pour le moment, une flambée à 18 h en top down avec environ 5 kg de bois, pas de recharge. Cet hiver... on verra !
    Promis un jour, je maçonnerai un PDM
    En attendant, j'ai profité du changement de poêle pour mettre 70 cm de conduit avant que ça ne parte dans le boisseau, pour limiter le gaspillage de calories.
    Et cet après-midi, j'ai installé une tonne de briques réfractaires de récup' derrière le poêle à bois.
    J'espère n'avoir pas trop perdu mon temps

    Merci pour vos réponses.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Larzacien

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    bonjour, et à l'étage, il y a des chambres, elles doivent avoir des fenêtres avec des aérations dessus, et il doit bien y avoir un escalier, donc ça compte aussi même si c'est à l'étage, car on suppose que ça communique.

    S'il y a une porte d'entrée ancienne qui donne sur une pièce non chauffée, elle laisse passer un peu d'air qui est moins froid que celui de dehors. Laissez là car il faut bien que l'air se renouvelle.

    En quoi sont les murs de votre maison ? pierre ? parpaings ? briques ? sont-ils isolés ?
    Dernière modification par Larzacien ; 24/09/2018 à 20h47.

  10. Publicité
  11. #7
    Lutin_malin

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    Vu qu'il y a une porte fermée avant l'escalier, et vu que l'air est aspiré au plus "facile", c'est surtout l'aération du salon qui sert, non ? Et les autres ouvertures du RDC dans une moindre mesure ?
    Quand le tirage est fort, on sent un bon courant d'air froid à la fenêtre du salon.
    Mon problème, c'est de savoir par où arrivera l'air si je fais une ouverture derrière le poêle... L'ouverture sera plus proche, mais sera-t-elle plus "facile" que la fenêtre ?

    Vous n'avez pas l'air de penser que les aérations des fenêtres du RDC suffisent à renouveler l'air ? Les ouvertures sont pourtant grandes, je trouve...
    Les murs sont très épais, en carreaux de terre, je crois, non isolés, sauf si on compte la cloison que je mentionne dans mon premier message.

  12. #8
    Larzacien

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    bonjour, L'aération derrière le poêle n'est pas forcément indispensable si le poêle a suffisamment d'air pour fonctionner, et surtout que vous n'avez même pas de VMC qui tire.

    Donc l'aération sur fenêtre c'est un trou, une fuite volontaire pour avoir un minimum de renouvellement d'air. Mais l'air passe partout où il peut. Seule dans les maisons étanches comme on construit actuellement il passe par les aérations sur fenêtres, mais dans les maisons plus anciennes, il passe aussi bien (un peu) par les prises de courant, par les cadres de portes qui sont loin d'être étanches.

    Sans avoir de VMC, le poêle ne doit pas "manquer d'air" pour fonctionner.

    Et vous ne semblez pas penser à l'air contenu à l'étage et aux passages d'air qu'il doit y avoir.

    Voilà un lien qui montre le principe d'une VMC, si un jour vous voulez en installer une.

    https://www.youtube.com/watch?v=z65twn0YFWE
    Dernière modification par Larzacien ; 25/09/2018 à 09h58.

  13. #9
    Larzacien

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    SUITE :
    pour le moment, si vous sortez l'air de votre salle de bain avec votre extracteur, l'essentiel de l'air passe par l'aération haute de votre salle de bain et sort par l'extraction, donc, même si c'est puissant, ça ne doit pas beaucou sécher la pièce, vu le trajet que fait l'air. Et si ce n'est pas suffisant ça aspire ailleurs, enfin si la porte de la SB a un passage suffisant dans le bas (on doit y passer un doigt.

    Il faut toujours se représenter cele trajet de l'air.

  14. #10
    Lutin_malin

    Re : Poêle à bois et flux d'air

    L'intérêt d'une aération derrière le poêle serait que l'air frais/froid ne refroidisse pas la pièce en la traversant pour aller jusqu'au poêle.
    Mais pour cela, il faudrait que je m'assure que c'est bien cette entrée d'air qui est utilisée. Peut-être en freinant les autres ouvertures avec un filtre de hotte ?


    Merci pour le lien, je comprends bien le principe de la VMC, mais faire sortir l'air le plus chaud pour faire entrer de l'air froid... C'est tout de même une drôle de logique énergétique !
    Je crois qu'il y a un malentendu pour ma SDB. Mon extraction est raccordée à l'aération indiquée sur le plan. il n'y a pas d'autre aération dans la pièce. Mais j'ai effectivement raboté le bas de la porte pour le passage de l'air.
    J'installerai une VMC pour essayer si j'en trouve une d'occasion pas trop loin, mais je redoute un problème d'humidité dans la SDB, alors que je n'en ai pas avec ma solution actuelle (car je remplacerais les 400m3/h actuels par ... je ne sais pas exactement... disons 200 m3/h divisés par deux bouches ?).
    Si j'installe effectivement une VMC, je crois que je devrai poser une autre bouche d'extraction juste au-dessus de la cabine de douche, soit reliée à la VMC, soit une extraction indépendante que nous allumerons le temps de la douche...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Rénovation, double flux et poêle à bois
    Par bobnivek dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/02/2014, 19h59
  2. Poêle à bois + VMC double flux
    Par gbasilico dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/02/2010, 10h51
  3. poele a bois et vmc double flux
    Par pitouboxing dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/12/2009, 21h06
  4. VMC Double-Flux et Poêle à bois
    Par Zarcobx dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/09/2009, 20h52
  5. VMC double flux avec poêle à bois ?
    Par cipango dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 01/09/2007, 10h25
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison