Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

Projet maison "indépendante"



  1. #1
    Honuz

    Lightbulb Projet maison "indépendante"


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai comme projet de réaliser une maison ossature bois avec ce qu'il faut afin de rester indépendant, indépendant vis à vis d'EDF mais aussi du réseau d'eau.
    Je voudrais exposer ici succinctement certains éléments que je souhaite mettre en place afin d'en avoir des critiques, constructives.

    Maison Ossature bois, orientée sud, 18m2 de surface vitrée Sud (en gros), 0m2 au Nord, installée en région sudouest, j'ai à priori du terrain, ce n'est pas une limitation. (Aquitaine)
    - Surface 90m2 + Etage 50m2 (environ) habitable
    - Murs : Structure en 220x45. Sandwhich : Osb 12, pare vapeur, 220mm de laine de bois, 5mm ou 10mm de fibre de bois, pare pluie, vide 25mm, bardage 20mm
    - Toiture : 300mm de laine de bois.
    - Sol : Fondation sur terre plein, 200mm de polystyrène extrudé, dalle armée de 150mm avec chauffage intégré (elle sera de couleur foncée dans les zones inondable par le soleil d'hiver)

    Chauffage : Ballon 1000l, 16m2 de panneaux thermiques certainement installés au sol, poêle bouilleur de 5kw pour les jours de grand froid, les périodes longues sans soleil, le manque d'ECS. Je prévois plusieurs zones de chauffage : Salon, Chambre, SDB, Buanderie, mais ce n'est pas si simple, je vous expliquerais plus tard pourquoi.
    ECS : Ballon 200l

    Electricité : tout les circuits en 220V, 6kw (40m2) de panneaux certainement installés au sol, micro-onduleurs, batterie LG 10kwh

    Eau : Cuve béton enterrée de 6000l, elle servira principalement à la douche (filtre à prévoir), machine à laver, nettoyage des sols et la cuisine (osmoseur)
    WC : Là ce sera simple : toilettes sèches, pas d'eau ni en entrée ni en évacuation et plein de bonnes choses pour mon jardin.

    Pour l'eau potable, j'ai des fontaines/sources à proximité, je n'envisage pas de filtrer l'eau de pluie pour le moment car trop d'inconnues pour moi.

    Mes problématiques / Solutions / Idées :
    - Surchauffe à mi-saison : On chauffe la dalle a 23°C... la température est stable dans la maison, tout est ok... un journée de beau soleil, la dalle monte en température (je dois prévoir des capteurs de température dans la dalle)... surchauffe. Solution envisagée : si le ballon thermique (ou d'ECS) n'est pas "plein", redirection des calories vers lui. Si il l'est (et l'ECS), j'envisage de délester les calories vers la cuve béton enterrée, ou peut être dans un autre circuit qui aurait été enterré SOUS le hérisson (sous l'isolant qui se trouve sous la dalle).
    - Le chauffage est il sous/surdimensionné ?
    - Electricité : J'envisage une orientation avec un angle important (60° environ) des panneaux afin de maximiser le rendement hiver et éviter la surproduction et l'usure des panneaux l'été. Je voulais faire un suiveur mais.. cela semble trop compliqué (permis de construire pour les structures de plus d'1m80).
    - Sol : j'envisage donc d'isoler la dalle par le dessous (200mm PSExtrudé) mais aussi en périphérie (100mm) de sorte que la dalle soit entièrement désolidarisée, je souhaite l'utiliser pour stocker un maximum de calories et pour donner de l'inertie à l'habitation tout bois. Les zones comme les chambres accueilleront sans doute du plancher flottant.
    - Solidité de la dalle : Piliers (juste un mémo, j'en parlerais plus tard)
    Eau : je dois encore creuser pour la filtration (sans jeu de mots), quel filtre pour la douche, quel filtre pour faire à manger. Dans tous les cas je ne pense pas la consommer régulièrement.

    Je viendrais sans doute enrichir les informations, car j'en ai certainement oublié beaucoup.

    Merci de m'avoir lu jusqu'ici..

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Projet maison "indépendante"

    Bjr à toi, Dans ce genre de cas , je crois qu'il vaut mieux passer par le prestataire de service (architecte + BE)
    qui va bien.rée
    As tu une base chiffrée (meme à la louche) sur le coup global.
    une maison BIEN conçue et isolée, n'a pratiquement pas besoin de chauffage.
    Tu nous demandes si c'est...surdimensionné et tu oiublies de nous dire que tu habites sur..la Cote d'Azur !
    Bonne journée

  4. #3
    Mickele91

    Re : Projet maison "indépendante"

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Honuz
    Maison Ossature bois, orientée sud, 18m2 de surface vitrée Sud (en gros), 0m2 au Nord, installée en région sudouest
    Citation Envoyé par Honuz
    - Murs : Structure en 220x45. Sandwhich : Osb 12, pare vapeur, 220mm de laine de bois, 5mm ou 10mm de fibre de bois, pare pluie, vide 25mm, bardage 20mm
    - Toiture : 300mm de laine de bois.
    - Sol : Fondation sur terre plein, 200mm de polystyrène extrudé, dalle armée de 150mm avec chauffage intégré (elle sera de couleur foncée dans les zones inondable par le soleil d'hiver)
    Quand je vois la région où va être construite cette maison...son orientation...le fait qu'il n'y aura aucune ouverture au nord...ce qui est envisagé comme niveau d'isolation...

    Je me dis que l'effort à faire pour la "passiver", ne doit pas être énorme...et dans ce cas là, plus besoin de te compliquer la vie avec un plancher chauffant...

    Non ?...

    Y'a quelque chose qui m'échappe et qui ferait que cela serait compliqué voir impossible ?...

    Cordialement

  5. #4
    lucienpel

    Re : Projet maison "indépendante"

    Bonjour
    un peu de l'avis de f6bes les diverses solutions envisagées vont dans le bon sens,
    mais seule une étude thermique sérieuse peut valider la globalité du projet.

    Cdt

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Vince44

    Re : Projet maison "indépendante"

    Salut,

    Bravo pour la démarches, quelques critiques en vrac :

    +1 avec Mickele, trop de dispositifs actifs pour une maison quasi passive de part sa conception;

    - pas besoin de plancher chauffant, quelques radiateurs/murs chauffants pour les pièces loin du poêle et/ou pour palier aux absences. Exit le problème de réactivité de la dalle en mi-saison, welcome l'inertie pas chère.
    - pas besoin de multizone, tu mets les pièce chaude côté chaud, à l'exception de la salle de bain où tu peux mettre la sonde qui pilote ton chauffage, de sorte que ça déclenche quand elle a besoin. Ensuite les thermostatiques feront leur job.
    - les panneaux solaires thermiques feront en bonne partie doublon avec les ouvertures sud ou le poêle bouilleur, sans doute à réduire drastiquement pour se focaliser sur l'eau chaude (en quantité pour alimenter LV et LL)

    Pour les réduire drastiquement il va te manquer une ventilation efficace et de l'inertie, l'un et l'autre seront utile pour le confort estival.

    Pour l'inertie, viser notamment un terre-plein isolé verticalement (en continuité de l'ITE tout le long des fondations) éventuellement complété par un trottoir isolant. Ainsi on peut stocker des quantité fantastiques de chaleur/fraicheur(=chaleur à évacuer la nuit)

    Côté PV : pas sûr que le tout 220V soit une bonne idée. A mon sens le meilleur moyen d'être autonome c'est de partir de ce qui se fait sur les camping cars et voir ce qu'on doit ajouter/adapter. Tu auras besoin de prises en 220V, mais intuitivement je pense qu'il faut viser éclairage, certaines prises, certains appareils, .... en 12 ou 24V. Moins de puissance d'onduleur c'est moins de frais, moins de coût de conversion (brancher un onduleur sur des panneaux 12V pour alimenter un circuit sur lequel sera souvent branché des transfo.... 12V.... C'est un peu ballot!

    Il manque la cuisine à ton "indépendance" (gaz facile, bois + solaire envisageable).

    Je suppose que t'es plus ou moins dans une démarche d'autarcie, bien penser à l'articulation entre la maison et le dehors, notamment le potager, le compost, le poulailler...


    A+

    Vincent

  8. #6
    Honuz

    Thumbs up Re : Projet maison "indépendante"

    Bonjour à tous,
    Merci pour le temps que vous avez passé à me lire, je vais apporter quelques précisions.

    f6bes, Mickele91, lucienpel

    Je suis en Aquitaine/Dordogne, je ne passerais pas par un architecte ni par un BE, je vais par contre consulter un ami charpentier pour la structure des murs ainsi que la charpente.

    Vince44

    Plancher :
    Mes parents ont un plancher chauffant, j'aime m'y balader pieds nus même en hiver. Sourire, oui je sais ce n'est pas un argument..
    J'ai bien conscience que les panneaux thermiques ne serviront (pour le chauffage) qu'à mis saison et en hiver, j'ai pensé mettre de la surface pour "pousser" un petit peu plus tard dans la saison sans utiliser le bois, bois qu'il faut le couper de stocker et le poêle lui meme demande du temps ( alimenter, vider les cendres.. etc ).

    Les couts sont à la louche, à vérifier/valider. (pas de main d'oeuvre)
    Cas 1 : Poele bouilleur directement connecté à la dalle (PER noyé) via un circulateur, pas d'utilisation de panneaux (Cout ++ : 2500€)
    Cas 2 : Poele bouilleur, ballon 1000l, connecté à la dalle (PER noyé) via un mécanisme un petit peu plus compliqué de régulation (Cout + : 3500€)
    Cas 3 : Poele de masse connecté à la dalle, dalle chauffée donc mais en un seul point (Cout +++ : 2500€)
    Cas 4 : Poele normal, dalle non chauffée (Cout +++++ : 1800€)

    Je pourrais ajouter un Cas 5 (le miens) en ajoutant qu cas 2 des panneaux thermiques.

    Cas 1,3, 4 => Pics de température, utilisation centrée sur le poele pour chauffer, maintenance.. beaucoup de bois (tout est relatif). Pics importants pour le cas 4, plus faibles avec les cas 1 et 3.

    Parmis tous ces cas, j'ai la sensation que chauffer la dalle via le ballon de 1000l va me permettre de "lisser" la température, de réguler automatiquement tout cela alors qu'une utilisation surtout centrée sur le poêle (dans le cas que tu exprimes, sans bouilleur et sans chauffage sol) va fatalement générer des pics... j'ai également pensé à faire un poêle de masse "connecté" à la dalle.. mais ai mis de coté la solution pour la même raison, la peur d'avoir trop de variations de température. Surtout que je ne souhaite pas utiliser un poele "au ralenti", je suis adepte du poele plein pot à haut rendement, il me faut un dispositif pour "lisser" les calories. Haut rendement et surtout un feu qui n'est présent que durant une heure ou deux, facile à surveiller.

    Ventilaton :
    Pardon je n'en avais pas parlé, j'ai prévu une simple flux hygro B, pourquoi pas de double flux ? Parceque le rendement est faible dans ma région, inférieur à celui d'une simple Hygro B, que la maintenance est lourde et couteuse, qu'il faut mettre des tuyaux partout.. bref .. cela m'emm ..

    Ps: je reviens après manger..
    Dernière modification par Honuz ; 07/11/2018 à 11h51.

  9. Publicité
  10. #7
    Mickele91

    Re : Projet maison "indépendante"

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Honuz
    Je suis en Aquitaine/Dordogne, je ne passerais pas par un architecte ni par un BE, je vais par contre consulter un ami charpentier pour la structure des murs ainsi que la charpente.
    Je suis au regret de te contrarier, tu n'es peut-être pas au courant, mais à moins d'entrer en rébellion......, le BET, en RT2012, tu n'y échapperas pas...

    Citation Envoyé par Honuz
    Parmis tous ces cas, j'ai la sensation que chauffer la dalle via le ballon de 1000l va me permettre de "lisser" la température
    Ce qui au minimum m'interrogerais, c'est comment ça va se passer quand tu auras une dalle de béton de 15 cm "chargé" par ton chauffage central...que le soleil fera son apparition plein sud...et chargera la dalle aussi, simultanément...

    Citation Envoyé par Honuz
    Parceque le rendement est faible dans ma région, inférieur à celui d'une simple Hygro B, que la maintenance est lourde et couteuse, qu'il faut mettre des tuyaux partout.. bref .. cela m'emm ..
    Ce que tu ne vois pas, c'est que dans ta région, par le biais d'une double flux, en allant jusqu'au passif, tu chaufferais ta baraque...et là, "exit" le système de chauffage central hydraulique...

    Mais bon, si ta priorité c'est d'avoir les pieds au chaud...y'a pas grand chose à rajouter...

    Cordialement

  11. #8
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    Photovoltaique :
    J'ai d'abord pensé faire fonctionner tout cela en 48V.. mais les appareils fonctionnant en 220V sont tellement moins chers que ceux fonctionnant à bas voltage .. qu'il vaut mieux surdimensionner les panneaux et pouvoir brancher ce que l'on désire que de dépenser des fortunes en materiel bas voltage. Le bas voltage est trop "limitant", pour bien faire il faudrait plusieurs circuits afin de s'adapter aux différents appareils.

    Bas voltage :
    Les panneaux fourniront du 48V .. j'aurais donc besoin de convertir :
    - 48V > 220V : Bouilloire, réfrigérateur .. etc
    - 48V > 24V : Ordinateurs portables, pc fixes modifiés ?
    - 48V > 12V : Lampes led
    - 48V > 5V : chargeurs petits appareils
    Avec 4 convertisseurs et plusieurs lignes je suis ok, c'est lourds à installer et cela me demandera de modifier des appareils afin d’être optimal (démonter l'alimentation des pc fixes afin de passer en 12V, 5V, 24V ... il faut ces trois voltages, la TV peut etre ?)
    Meme en réduisant les circuits bas voltage à des lieux précis..
    + Avantage : une seule conversion plus le stockage directe dans des batteries 48V.
    + Désavantage : cela me semble lourd.

    Haut voltage : 220V
    * Appareils natifs 220V : Réfrigérateurs, Machine à laver, Aquariums, aspirateur, vmc..
    * Appareils voltages variés : Lampes Led, ordinateurs, TV (je la colle ici car elle contient des transfo 12V, 5V ?)

    Jour : La plus grande partie de la consommation
    - Appareils natifs 220V => Une conversion (Micro onduleur)
    - Appareils voltages variés => Deux conversions (Micro onduleur > 220V > Voltage final)

    Faible soleil : fonctionnement entre jour et nuit

    La nuit : La plus faible partie de la consommation
    - Appareils natifs 220V => 4 conversions (Micro onduleur > 220V > Batterie > Voltage final)
    - Appareils voltages variés => 4 conversions (Micro onduleur > 220V > Batterie > Voltage final)

    REM : Si batterie AC 220V => 3 Conversions (à vérifier)

    + Avantages du micro onduleur : Rendement lors des couvertures solaires partielles, rendement en cas de panne d'un panneau (0 en cas de panne avec les installations à onduleur central).
    Les micro onduleurs fournissent du 220V a faible intensité => maintenance facile et non dangereuse.
    La possibilité d'agrandir le système est compliquée avec un onduleur central, changement onduleur, création d'une autre ligne...
    Le micro onduleur fournit directement du 220V, les fils sont petits, on passe de 3kw à 6.. 9 .. c'est tout simple, on ajoute des panneaux.
    + Désavantage du micro onduleur : Rendement plus faible que l'onduleur central.

    Cuisine :
    Oui j'ai oublié, j'ai initialement prévu une plaque induction... fonctionnement possible une bonne partie de l'année avec les panneaux photovoltaïques car j'aurais un excès d’énergie. Pour les jours sans soleil j'ai imaginé que le poêle bouilleur pourrait servir, à l'ancienne.
    Je pourrais également utiliser une bouteille de gaz.. c'est une solution de repli facile à mettre en place mais qui ne me satisfait pas vraiment.



    REM : Certaines informations sont à vérifier/valider

  12. #9
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    Citation Envoyé par Mickele91
    Je suis au regret de te contrarier, tu n'es peut-être pas au courant, mais à moins d'entrer en rébellion......, le BET, en RT2012, tu n'y échapperas pas...
    La RT2012 etant mal foutue sur plusieurs points, je ne la suivrait pas, idem pour le BET, je ferais sans.. d'ici à ce que tout soit en place et validé, les règles auront changées. La RT2012 bien que contenant des points intéressants, n'est qu'une compilation des lobys cherchant à "pousser" leurs produits .. à grands coups de pompes à chaleur et autres ballons thermodynamiques qui coûtent un bras et consomment de l’électricité nucléaire => je ferais sans.

    Citation Envoyé par Mickele91
    Ce qui au minimum m'interrogerais, c'est comment ça va se passer quand tu auras une dalle de béton de 15 cm "chargé" par ton chauffage central...que le soleil fera son apparition plein sud...et chargera la dalle aussi, simultanément...
    Dalle au dessus de la température voulue ? Le circulateur se remet en marche et passe par l’échangeur bas du ballon ou l'eau est plus froide OU si tout est déjà chargé en calories dans l’échangeur de la citerne.

    Citation Envoyé par Mickele91
    Ce que tu ne vois pas, c'est que dans ta région, par le biais d'une double flux, en allant jusqu'au passif, tu chaufferais ta baraque...et là, "exit" le système de chauffage central hydraulique...

    Mais bon, si ta priorité c'est d'avoir les pieds au chaud...y'a pas grand chose à rajouter...
    La double flux ne chauffera pas la maison, elle permet de réduire les pertes .. dans ta solution, comment vais je chauffer, une bonne résistance de 3kW ? Et l'eau sanitaire, comment vais je la chauffer ?
    La double flux n'a de performance que lorsque le delta de température (int/ext) est important => pas vraiment optimisé pour ma région. Et le reste de l'année lorsque le temps sera clémente et qu'elle sera thermiquement inutile .. elle consommera toujours un max de courant ?
    La maison sera a 99% en bois, une bonne capacité hygrométrique, les murs seront perspirants, le poêle sera connecté avec une entrée d'air spécifique => l'air intérieur sera renouvelée au minimum. Je pense gérer cela moi meme avec un raspberry et des capteurs d'humidité.

  13. #10
    Mickele91

    Re : Projet maison "indépendante"

    Re,

    Citation Envoyé par Honuz
    je ne la suivrait pas, idem pour le BET, je ferais sans..
    Oui...donc ça me confirme que tu es vraiment en rébellion...parce que là, ça veut dire que tu devras construire sans permis de construire...

    Pourquoi pas, tu peux toujours essayer......mais par chez moi, c'est les "Ma...ches" qui font ça...

    Citation Envoyé par Honuz
    ]Dalle au dessus de la température voulue ? Le circulateur se remet en marche et passe par l’échangeur bas du ballon ou l'eau est plus froide OU si tout est déjà chargé en calories dans l’échangeur de la citerne.
    Ah d'accord...tu vas carrément "refroidir"...la dalle...enfin, ou du moins...essayer ?...

    Citation Envoyé par Honuz
    La double flux ne chauffera pas la maison, elle permet de réduire les pertes .. dans ta solution, comment vais je chauffer, une bonne résistance de 3kW ? Et l'eau sanitaire, comment vais je la chauffer ?
    Là, tu as quelques lacunes en VMCDF, elle ne permet pas que de réduire les pertes...si la maison est "passive" elle la chauffe, en insérant dans le circuit aéraulique, ce que l'on appelle une batterie à eau chaude...ou électrique...

    Citation Envoyé par Honuz
    les murs seront perspirants
    C'est à dire très concrètement ?...

    Cordialement

  14. #11
    Vince44

    Re : Projet maison "indépendante"

    Salut,

    Remarque administrative : se passer de RT2012 c'est se passer de .... permis de construire! J'ai également des réserves sur certaines contraintes de la RT2012 mais à mon avis ton projet y serait conforme assez facilement et un BET te permettrait de nourrir ta réflexion. Bref, ça sera plus efficace à tous points de vue de faire les choses légalement.

    D'un point de vue général, tu penses trop "high tech" pour de l'autonomie. Tu conçois ton projet sur des constats valables sur des maisons mal conçues thermiquement, c'est pas le cas de ton projet.

    Une maison de 90m² en RT2012 c'est environ 4500kWh de conso (ECS incluse). Soit environ 3 stères de bois. Pour des bûches en 50cm rangées, ça fait environ 2m3. C'est pas gros! Et environ 180€, c'est pas cher! Si t'as un peu de terrain, ça peut être en bonne partie de l'élagage....

    Côté confort, une maison parfaitement isolée, avec de l'inertie, le sol sera a un peu plus que ta température de l'air. C'est bien plus proche du plancher chauffant que des maisons avec ponts thermiques et radiateurs. Si tu mets un plancher chauffant, il ne va pas tourner à 30°C en général, vu les besoin de ta maison. Il tournera à quelques degrés au dessus de ta consigne de température ambiante. Bref, ça va se jouer à pas grand chose. Si t'es vraiment sensible tu mets un revêtement un peu chaud mais capteur (idéalement, ancien carreaux de terre cuite).

    Pareil pour la régulation dans le temps, avec un peu d'inertie et une bonne isolation, c'est la maison qui s'en chargera.

    Le problème des panneaux solaire c'est pas qu'il ne couvriront que la demi-saison, c'est qu'il ne serviront que à l'ECS en demi-saison: le soleil passant dans les ouvertures suffira avec un peu d'inertie et beaucoup d'isolation.

    En fait une maison performante l'hiver c'est comme une maison normale en octobre: ça peut être confortable avec un flambée de temps à autre et un appoint dans la salle de bain.

    Avec 6m² de panneaux tu couvriras déjà presque tout ton ECS et une partie du chauffage. A la louche je vais dire que ça fait tomber ta conso de pas loin de 50%. Rajouter 10m² de panneaux et 1000L de tampon pour économiser 40€ de bois par an (si tu le payes) c'est assez discutable je trouve!

    Côté ventilation, le gros intérêt de la VMC DF c'est de répartir la chaleur. Disons que la partie jour de ta maison est bien chauffée grâce au poêle et au soleil, ses calories seront récupérées par l'échangeur et en partie injectées dans la partie nuit. La partie nuit sera "collée" à la partie jour et recevra aussi des calories par les parois : ça peut suffire à la chauffer, ça réduit ses besoins quoi qu'il arrive. Ensuite, une VMC DF c'est un point unique de prise d'air. Tu peux y brancher un capteur solaire à air, un puit canadien, un filtre... et aussi un batterie d'échange eau/air (reliée au poêle par exemple).

    Attention, la ventilation c'est pas juste pour l'humidité, c'est aussi pour le CO2, les COV.... Perso je trouve qu'une SF hygro renouvèle trop peu, même si je n'ai aucun problème d'humidité et que la maison et la VMC sont surdimensionnées pour notre famille.

    Côté cuisine, l'induction ne me parait utilisable que l'été en autarcie électrique, prévoir un vrai fourneau (cuisinière bois bouilleur) ou du gaz pour l'hiver...


    A+

    Vincent

  15. #12
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Projet maison "indépendante"

    Maison Ossature bois, orientée sud, 18m2 de surface vitrée Sud (en gros), 0m2 au Nord, installée en région sudouest, j'ai à priori du terrain, ce n'est pas une limitation. (Aquitaine)
    - Murs : Structure en 220x45. Sandwhich : Osb 12, pare vapeur, 220mm de laine de bois, 5mm ou 10mm de fibre de bois, pare pluie, vide 25mm, bardage 20mm
    - Toiture : 300mm de laine de bois.
    - Sol : Fondation sur terre plein, 200mm de polystyrène extrudé, dalle armée de 150mm avec chauffage intégré (elle sera de couleur foncée dans les zones inondable par le soleil d'hiver)
    Bonjour Honuz ,

    Je suis ok avec toutes les remarques pertinentes des autres intervenants , à savoir , trop de dispositifs actifs pour une maison quasiment passive .
    Un minimum de PV pour l'éclairage , TV , ordi , ok et branchement EDF pour le reste
    Pas de plancher chauffant ni poêle bouilleur sauf si branché sur le ballon ECS , etc....

    Mais personne n'a évoqué le confort d'été ??? c'est un point délicat pour une MOB en aquitaine , de surcroit orientée plein SUD avec 18m2

    Il n'y a pas assez d'inertie dans ton projet , et c'est dommage de te couper de l'inertie du sol avec ces 200mm de PSE , il aurait mieux fallu la solution qu'évoque Vince44
    Pour l'inertie, viser notamment un terre-plein isolé verticalement (en continuité de l'ITE tout le long des fondations) éventuellement complété par un trottoir isolant.
    Ainsi on peut stocker des quantité fantastiques de chaleur/fraicheur(=chaleur à évacuer la nuit)
    Je confirme ! d'autant plus que nous mêmes sommes dans une maison passive de 140m2 dans le TARN (besoins de chaleur en hiver= 1800 DJU) , construite avec beaucoup d'inertie (82 m3 de béton pour les dalles , murs avec ITE et refends lourds , sur un terre-plein sans isolation entre la dalle du RDC et le sol .
    --Consommation hivernale :2 stères de bois en 2017/2018
    --Confort d'été = jamais plus de 25°C en moyenne au plus fort des canicules
    --Puits canadien et stockage estival de chaleur dans le sol pour ensuite maintenir la maison au dessus de 17°C sans chauffage ; les jours de soleil, nous avons entre 20 et 21°C pour une bonne semaine , les jours très froids ou nuageux , on sollicite le poêle de 5 KW pendant 2 à 4 heures par jour.
    --3600 à 3900 kWh par an pour tous les usages : cuisine , ECS, électroménager et tutti quanti

    Nous avons 20m2 de vitrage plein SUD , 2 m2 à l'EST et 3.5 m2 à l'OUEST , 2m2 au NORD .
    Pour en savoir un peu plus sur notre maison passive : https://forums.futura-sciences.com/h...-bio-clim.html
    Attention , plus de 80 pages de lecture... Aspirine indispensable !

    Concernant l'inertie , tu devrais jeter un œil sur ce dossier (qui date un peu toutefois ) http://www.energelio.fr/documentatio...sibat_2014.pdf

    Bonne réflexion !
    Dernière modification par herakles ; 07/11/2018 à 16h43.

  16. Publicité
  17. #13
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    Remarque administrative : se passer de RT2012 c'est se passer de .... permis de construire! J'ai également des réserves sur certaines contraintes de la RT2012 mais à mon avis ton projet y serait conforme assez facilement et un BET te permettrait de nourrir ta réflexion. Bref, ça sera plus efficace à tous points de vue de faire les choses légalement.
    En fait pour le BT je prendrais juste ce qui se fait sur le net a 100€, histoire d'avoir un document. Je ne veux pas d'étude avec un gars qui va me prendre un bras pour pas grand chose.

    D'un point de vue général, tu penses trop "high tech" pour de l'autonomie. Tu conçois ton projet sur des constats valables sur des maisons mal conçues thermiquement, c'est pas le cas de ton projet.
    Je pense que tu as en effet raison, je viens d'aller visiter une earthship en Dordogne, 0 source de chauffage, déconnecté réseau électrique et eau. Nous venons de passer 3 jours de pluie, ciel gris, il faisait 21 dans la partie serre, 22 dans les pièces. Les habitants m'ont dit ne pas être descendu sous les 17°C l'hiver dernier. Ils ont 3kw de panneau photovoltaique. Je n'ai pas pensé à demander leur source d'ECS... je ne voulais pas abuser du temps des gentils propriétaires.
    Tes commentaires, cette visite, cela change un petit peu mon point de vu.

    Côté confort, une maison parfaitement isolée, avec de l'inertie, le sol sera a un peu plus que ta température de l'air. C'est bien plus proche du plancher chauffant que des maisons avec ponts thermiques et radiateurs. Si tu mets un plancher chauffant, il ne va pas tourner à 30°C en général, vu les besoin de ta maison. Il tournera à quelques degrés au dessus de ta consigne de température ambiante. Bref, ça va se jouer à pas grand chose. Si t'es vraiment sensible tu mets un revêtement un peu chaud mais capteur (idéalement, ancien carreaux de terre cuite)
    Tu n'as pas tort, néanmoins pour que la dalle soit à température de l'air interieur il faut qu'elle soit complètement isolée du sol .. en dessous aussi et pas seulement en périphérie, c'est bien ce à quoi tu penses ? Je trouve dommage de devoir chauffer une dalle (fusse avec le rayonnement solaire) pour perdre les calories dans le sol plus froid. Dans la earthship visitée, le mur du fond est isolé de la terre.. Terre (rocher dans leur cas), Isolant, pneus avec terre tassée, crépis. Ils ont également 3 puits canadiens pour l'été.

    Côté ventilation, le gros intérêt de la VMC DF c'est de répartir la chaleur. Disons que la partie jour de ta maison est bien chauffée grâce au poêle et au soleil, ses calories seront récupérées par l'échangeur et en partie injectées dans la partie nuit. La partie nuit sera "collée" à la partie jour et recevra aussi des calories par les parois : ça peut suffire à la chauffer, ça réduit ses besoins quoi qu'il arrive. Ensuite, une VMC DF c'est un point unique de prise d'air. Tu peux y brancher un capteur solaire à air, un puit canadien, un filtre... et aussi un batterie d'échange eau/air (reliée au poêle par exemple)
    J'ai regardé pas mal de tableaux de rendement, la DF n'a pas assez d'avantages par rapport à la SF Hygro B, son rendement est quasi identique (les pertes de charges dans la tuyauterie et dans l'échangeur y sont pour beaucoup), elle est plus ennuyante à maintenir.. il y a des tuyaux partout.. cela peut faire du bruit.. bref, c'est usine à gaz pour trop peu de gain. Mais comme tu le dis le point unique de prise d'air est un avantage pour des évolutions futures. Dans la maison de mes parents, maison en pierre typique Dordogne, murs de 80cm pierre, terre/air, pierre de 170m2, tomette au sol partout, poutres chênes et plancher châtaigner 3cm, mes parents n'ont aucune vmc ... ma mere ventile chaque jour, à l'ancienne.
    Je pense qu'aujourd'hui nous ventilons trop... lorsque je vivais en région parisienne, la vmc recyclait l'air de l'appart en 2h ... non mais sans blague .. c'est du délire.. !
    Je suis néanmoins d'accord avec toi sur les avantages de redistribution de la chaleur, je dois maintenant montrer mon architecture, car je n'ai pas besoin de redistribution de la chaleur... , je n'ai qu'une vaste piece, presque pas de murs, seule la salle de bain est "murée" complètement.

    J'ai peu à peu éliminé les concepts qui ne me plaisaient pas, il m'en reste deux.. la earthship et l'ossature bois.
    Pour l'ossature bois j'en suis arrivé à cette structure : (ce ne sont pas les derniers plans mais enfin l'idée générale est là)





    J'avais imaginé des piliers en bois puis la possibilité de piliers bétons afin de gagner un peu d'inertie a généré ce dernier sketch.
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Honuz ; 07/11/2018 à 17h49.

  18. #14
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    Côté cuisine, l'induction ne me parait utilisable que l'été en autarcie électrique, prévoir un vrai fourneau (cuisinière bois bouilleur) ou du gaz pour l'hiver...
    Oui, c'est la raison des 6kw, afin de tirer plus tard dans la saison.. mais comme tu l'as dit c'est peut etre un mauvais choix. Je peux très bien mettre du 3kw et augmenter par la suite si besoin est.
    L'idée est que si je peux suffire à mes besoins avec les panneaux photovoltaique 90% du temps, le poêle bouilleur peux suffire à faire a manger les jours qui restent, il n'y a qu'a choisir les plats adaptés, lentilles, poids cassés, carottes, patates .. etc.. (je suis végétarien)

    Ps : je me suis fais avoir par le délai de modification des posts...

  19. #15
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    Salut Herakles,

    Je suis ok avec toutes les remarques pertinentes des autres intervenants , à savoir , trop de dispositifs actifs pour une maison quasiment passive .
    Un minimum de PV pour l'éclairage , TV , ordi , ok et branchement EDF pour le reste
    Pas de plancher chauffant ni poêle bouilleur sauf si branché sur le ballon ECS , etc....
    Oui comme l'a dit Vince, vous avez sans soute raison, regarde ma réponse dans le post adressé à Vince.
    Je ne veux pas d'EDF .. volonté politique, je ne veux plus d'abonnements (du moins les limiter), plus d'interlocuteur qui puisse faire pression sur moi d'une manière ou d'une autre, ma manière de consommer sera ma façon de faire de la politique.
    Le poêle bouilleur est connecté, dans ma logique, à l'ECS et au ballon chauffage.

    Mais personne n'a évoqué le confort d'été ??? c'est un point délicat pour une MOB en aquitaine , de surcroit orientée plein SUD avec 18m2
    14m3 de béton et des brises soleil, à priori pas de soucis.

    Il n'y a pas assez d'inertie dans ton projet , et c'est dommage de te couper de l'inertie du sol avec ces 200mm de PSE , il aurait mieux fallu la solution qu'évoque Vince44
    Pour l'inertie, viser notamment un terre-plein isolé verticalement (en continuité de l'ITE tout le long des fondations) éventuellement complété par un trottoir isolant.
    Ainsi on peut stocker des quantité fantastiques de chaleur/fraicheur(=chaleur à évacuer la nuit)
    Chauffer le sol ne me semble pas une bonne idée, en hiver surtout.. le sol a 1m sera a environ 10°C ... moi je désire du 20°C, d'ou les 20cm de PSE. J'ai néanmoins prévu d'enterrer un circuit d'eau SOUS le PSE afin de décharger des surplus d'energie.


    Je confirme ! d'autant plus que nous mêmes sommes dans une maison passive de 140m2 dans le TARN (besoins de chaleur en hiver= 1800 DJU) , construite avec beaucoup d'inertie (82 m3 de béton pour les dalles , murs avec ITE et refends lourds , sur un terre-plein sans isolation entre la dalle du RDC et le sol .
    --Consommation hivernale :2 stères de bois en 2017/2018
    --Confort d'été = jamais plus de 25°C en moyenne au plus fort des canicules
    --Puits canadien et stockage estival de chaleur dans le sol pour ensuite maintenir la maison au dessus de 17°C sans chauffage ; les jours de soleil, nous avons entre 20 et 21°C pour une bonne semaine , les jours très froids ou nuageux , on sollicite le poêle de 5 KW pendant 2 à 4 heures par jour.
    --3600 à 3900 kWh par an pour tous les usages : cuisine , ECS, électroménager et tutti quanti
    Effectivement c'est faible, bon après 83 m3 de béton... j'essaye de le limiter au maximum. J'ai un petit mur intérieur, mais il fera 2 ou 3 tonnes pas plus, mais ma solution ne me satisfait pas vraiment...
    As tu une idée de la température de ton sol ..? En ce moment par exemple et en plein hiver ?
    Pour le puits Canadien, tu stockes dans celui ci en injectant de l'air chaud par ventilation ?
    Comment chauffes tu ton ECS ? Electrique j'imagine vu les chiffres.


    Nous avons 20m2 de vitrage plein SUD , 2 m2 à l'EST et 3.5 m2 à l'OUEST , 2m2 au NORD .
    Pour en savoir un peu plus sur notre maison passive : https://forums.futura-sciences.com/h...-bio-clim.html
    Attention , plus de 80 pages de lecture... Aspirine indispensable !
    Je vais aller regarder cela ..


    Merci de tes commentaires.

  20. #16
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Projet maison "indépendante"

    As tu une idée de la température de ton sol ..? En ce moment par exemple et en plein hiver ?
    En ce moment , 20.2°C à -1.60m au niveau "des tunnels à galets " ces derniers servant d'échangeur air-terre

    Nota : les 8 m2 de capteurs à air qui devaient tout faire : ECS , stockage des excédents solaires dans le sol en été , chauffage direct de toute la maison en hiver en utilisant la masse inertielle de 82 m3 comme stockage pour quelques jours après une bonne journée de soleil , n'ont pas été mis en place ..
    La température dans le sol aurait été supérieure à 26~28°C d'après des retours sur d'autres réalisations similaires.

    Pour le puits Canadien, tu stockes dans celui ci en injectant de l'air chaud par ventilation ?
    Oui , dans le puits canadien sous la maison , constitué de 4 tunnels enterrés , remplis de galets au lieu de tuyaux , moins performants .

    Comment chauffes tu ton ECS ? Electrique j'imagine vu les chiffres.
    Cumulus électrique effectivement en attendant l'installation des capteurs .

  21. #17
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    J'ai du mal avec l'idée de stocker directement dans le sol, mon feeling me dit que tout cela va fatalement diffuser, s’équilibrer avec la masse environnante de proche en proche. Et que cette mise à l'équilibre sera plus rapide que les changements de saisons.
    Je voulais enterrer une citerne de 10/15m3 sous la maison, isolée... afin d'y stocker les calories, la chaleur massique de l'eau .. son faible prix en faisait un super stockage... mais voila, je ne suis pas convaincu, il faudrait que je fasse un calcul serieux là dessus. Il y a ensuite le coté .. maintenance, problème en cas de fuite, bref beaucoup d'inconnues, un risque qui me semble trop important.
    As tu regardé le concept des earthship ? Il n'y a rien de métaphysique, mais le dos de la maison collée contre la terre (seule une couche de terre reste dans la maison, le reste est isolé) donne de l'inertie pas chère, on colle la citerne dans cette zone proche du mur et isolé de la terre.. inertie encore. La surface vitrée est généreuse.. un poil de soleil et tout chauffe. Et la serre dans la maison c'est un truc qui me plait... les grillons qui chantent en novembre.

    Tu vas poser des capteurs thermiques pour ton ECS ? Tu vas faire beaucoup d'économies .. car l'ECS doit te pomper pas mal de tes 3800kwh annuels. Enfin.. si tu te laves .. ;D

  22. #18
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Projet maison "indépendante"

    J'ai du mal avec l'idée de stocker directement dans le sol,
    Plusieurs dizaines de maisons ont été construites sur ce principe dans les années 80 et 90 dont une dizaine sur mes conseils ...
    Le système de stockage dans le sol a été mis au point par l'INSA de Toulouse d'un côté et par l'ENSI à Valenciennes de l'autre côté
    Le hic est que ce n'est pas un système reproductible partout , le sol ne s'y prête pas toujours : sablonneux , marécageux ou rocheux...
    Mais le jeu en vaut la chandelle , pour climatiser/chauffer la maison avec des moyens simples et avec des capteurs à air

    Tu connais les maisons PAHS de John Hait . ce blog décrit une construction récente suivant ces principes: https://blepperblog.wordpress.com/
    https://blepperblog.wordpress.com/tag/john-hait/

    L'inertie du sol https://enercoconseils.wordpress.com...ttoir-isolant/

    son faible prix en faisait un super stockage
    Nombreux sont ceux qui y ont pensé , comme moi , mais voilà , si l'eau est pas chère , le contenant est horriblement cher: étanchéité , parois robustes ,isolation du réservoir, risques de fuite..
    On pense au sol comme masse de stockage depuis longtemps , car cette masse est gratuite , ne reste qu'à y placer les échangeurs de chaleur idoines
    http://atee.fr/sites/default/files/1...souterrain.pdf

    As tu regardé le concept des earthship
    Oh que oui, depuis mes années d'études en architecture dans les années 78-80
    J'ai particulièrement étudié les maisons de David Wright, de Harold Hay, de Thomasson , du Dr Mats Wolgasts , des architectes Gerber , Cordier ....Tous pionniers œuvrant pour un habitat économique et très peu énergivore

    Tu vas poser des capteurs thermiques pour ton ECS ?
    Capteurs à air , 8m2 , associés à une batterie air /eau = 2 pierres d'un coup: chauffer direct la maison par l'air chaud transitant par un réseau aéraulique et chauffer l'ECS via la batterie d'échange air-eau.
    Même principe que ici : https://pdf.capenergie.fr/doc-air-so...e-Twin-lgt.pdf
    Je l'ai appliqué pour la 1ere fois sur la maison FTN à Toulouse en 1984

    Réfléchis bien à ce problème de confort d'été et au peu d'inertie de ta maison .. les 15cm de béton ne suffiront pas et l'étage sera assez sensible aux surchauffes de mi-saison , AMHA

  23. Publicité
  24. #19
    Vince44

    Re : Projet maison "indépendante"

    Salut,

    Déjà, Bravo pour ton ouverture d'esprit, c'est pas facile d'évoluer vite sous pression d'un projet...

    Héraklès a raison, on n'a pas assez parler de confort d'été et, vu ce qu'on nous indique pour le futur, c'est sans doute plus préoccupant que le futur. Il faut penser inertie ET sur ventilation nocturne efficace. Idéalement chaque chambre devrait pouvoir être traversée par un courant d'air venant du RDC dans ton cas. Des velux avec volets roulants seraient indiqués (là, tu peux te faire plaisir avec de la domotique et du PV pour les gérer!). Pour le RDC prévoir des ouvertures qu'on puisse garder ouverte la nuit sans restriction (moustiques, pluie, intrusion....). Et bien sûr, masquage solaire, là aussi à penser au moment de la conception, même si c'est pas en dur (où attacher facilement les voiles par exemple).

    Au sujet des enjeux futurs, penser récupération d'eau de pluie et résistance aux épisodes climatiques violents n'est sans doute pas idiot (a ce niveau les earthship sont particulièrement intéressants. A penser également pour ses installations solaires... Si on peut intégrer des protection tempête à la conception c'est sans doute une bonne idée.

    Il est important que tu considères l'option d'un terre plein isolé. La terre, en 10cm d'épaisseur est un piètre isolant mais l'inertie est importante, donc le déphasage avec. Sur plusieurs mètres c'est très efficace. Preuve en est que le sol exposé aux conditions extérieures, au ruissellement, .... est à température constante à faible profondeur. ça sera particulièrement vrai avec un climat doux.

    Le point important à comprendre c'est qu'avec une maison passive, tu vas générer des surchauffe l'hiver et surtout en mi-saison. Soit t'auras du soleil et ça va capter à fond dans les vitrages, soit t'en aura pas et t'auras besoin de faire du feu pour cuisiner ou produire l'ECS: avec des déperditions dans l'habitat largement supérieures aux besoins. L'été ça sera également inévitable (aérations, allez-venues, apports internes). Dans ce cas, tu vas "recharger" ton inertie du sol. Et oui, ça va migrer aussi en partie vers les profondeurs.... ce qui te fera du stock pour l'hiver !

    Tu vas avoir un sol à température estivale (disons 22°C) sur une forte profondeur en milieu d'automne. Au fond du fond t'auras 10°C et cette fraicheur va "remonter" dans la saison hivernal. Avec une forte couche de dégradé entre les deux.

    Mais entre les deux tu auras un stock considérable à 22°C. Si ta maison descend à 19°C, les calories situées à -20cm étant peu mobiles dans le sol, elle vont plutôt monter dans la couche supérieure du sol que descendre à descendre de 2m pour aller cherche la même température.
    Et en fait, quand tu vas "larguer" des calories dans la couche à 10°C, elle va passer à 11°C, ..... etc. De sorte que, en fait, une fois l'ensemble stabiliser, tes déperditions deviendront très faibles, un équilibre s'établira.

    Double effet kè cool, avec ce type de soubassement tu peux te permettre de charger le reste de ta maison en inertie, tu peux mettre du lourd dans l'agencement et les parements ce qui est souhaitable pour le confort estival (la dalle du RDC ne sera pas assez réactive pour garder l'étage au frais en soirée)

    Pour la cuisine, on en fait pas mal l'hiver, l'été on a intérêt à cuisiner dehors (au solaire direct ou pour ne pas chauffer la maison) donc je te conseille un système pratique l'hiver, comme une cuisinière bois et un "domino" induction à poser dessus l'été (ou à côté en mi-saison). Il faut pouvoir cuir à feu vif si on le souhaite...

    Écologiquement et économiquement c'est pas rationnel de surdimensionner l'installation PV pour moins cuisiner au bois l'hiver et en mi-saison. Au pire, pour les "urgences" l'hiver, mieux vaut la cuisine au gaz. Tout compté, fabrication panneaux, batterie, onduleur, .... l'énergie PV hivernale est loin d'être décarbonée et avec le budget de 3kWc PV on peut stocker pas mal de gaz! (à noter qu'il existe aussi des système d'auto production de bio gaz... c'est encore cher mais comparativement à 3kWC de PV, pas tant que cela )

    A+

    Vincent

  25. #20
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Projet maison "indépendante"

    Tu vas avoir un sol à température estivale (disons 22°C) sur une forte profondeur en milieu d'automne
    Je confirme ce que dit Vince44 avec ce graphique des températures du sol en profondeur , chargé en été et déchargé en hiver .
    Extrait du rapport de chez Gefosat , BET basé à Montpellier , venu analyser les résultats sur la maison BRG à Toulouse (dont je suis l'architecte soit dit en passant..) :Nom : rapport_BRG_p15.jpg
Affichages : 147
Taille : 399,3 Ko
    cette courbe donne l'évolution de la T° du sol à -2.00m de profondeur sur une année :
    maximum après 3 mois de stockage avec l'air chaud d'une serre (ou de capteurs à air) = 26 à 28°C
    Minimum atteint à la fin de l'hiver = 17°C ~16°C

    A ce moment là , le sol a stocké assez de fraîcheur pour climatiser la maison en début d'été : Mai- Juin - Juillet avec ou sans surventilation nocturne
    En août en Septembre , la surventilation nocturne sera plus efficace , le stockage s'étant rechargé en chaleur .

  26. #21
    Vince44

    Re : Projet maison "indépendante"

    Juste préciser que le raisonnement tient également sans TAG. La montée sera moins haute, la descente moins basse, mais on restera autour de température de confort toutes saisons.

    Les tags permettent de mobiliser plus fortement l'inertie (en été comme en hiver) en tempérant l'air entrant. C'est en quelque sorte une extension au renouvellement d'air de la régulation thermique par l'inertie.

    A+

    Vincent

  27. #22
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    Salut à tous,

    herakles,

    Aujourd'hui je suis allé visité une autre earthship ... sourire, je crois qu'il y en a 4 en france (des "vraies"..), elle est à l'abandon, construction à quart faite.
    Ok, après discussion avec mon cousin, menuisier et qui a travaillé dans pas mal de maisons bois... j'ai modifié mon projet, je voulais coller une serre devant ma maison bois... je pense qu'en faisant un petit mélange des earthship et de mon premier modele... je vais obtenir quelque chose qui va encore plus me plaire, je rentre sur Bordeaux demain et j'y ferais un nouveau modele 3D.
    En gros, on se base sur une earthship standard (il y a plusieurs défauts importants que j'ai observé), je ne veux pas de pneus... c'est de la .. merdouille, je ne veux pas de canette .. c'est encore plus débile et sans doute pas de bouteilles. Mur du "fond", en pierres... jointées, crépis en terre crue, chaux (je balance les idées en vrac). On raccourcie la bâtiment, de 20mx7m (taille typique) je passe a 10mx7 mais je fais un etage, la maison est plus ramassée, j'ai autant de surface vitrage.
    Vue d'Ouest, l'isolant démarre à la jonction du haut des double vitrages et de la toiture, passe sous les bacs aciers (pas de terre sur le toit), s'enfonce dans terre en diagonale (à la fin des bacs acier) afin d'encapsuler le mur nord ET un bon paquet de terre, passe sous la maison et reviens devant en dessous des surfaces vitrées. Continuité d'isolant en ayant intégré pas mal de masse cette fois.

    Parenthese, la earthship que j'ai vu .. faite par le messi Americain, qui esst venu sur place .. ici en Dordogne ! 20mx7 ... donnez moi un prix ... juste un prix .. devinez.. non mais il y a foutage de gueule.

    Une seule entrée, porte, un sas, porte, en ossature bois (en lieu de la terre crue + bouteilles). L'autre coté de la maison sera sans issue.
    Je voudrais deux cassures sur la facade, comme sur mon modele maison ossature, donc trois facettes Sud-Est, Sud, Sud-Ouest.
    Un atelier dans la partie Est, qui restera dans la serre et qui fera la profondeur de la maison mais qui n'aura pas sa deuxième paroi de vitrage, une manière de donner un peu de profondeur à la serre à cet endroit et de travailler dans la verdure.

    Quelques puits canadiens pour l'été, mais pas la ventilation haute mal foutu des earthship, leurs caissons de ventilation .. ne sont même pas isolés .. ! Directement au dessus de la serre, non isolés .. ! la tole de 1mm sépare l'interieur de l'exterieur. (sur celle que j'ai vu .. !)
    J'imagine que faire des ouvertures faisant la section des sorties puits canadiens x2 sera suffisant (air froid .. air chaud, plus de volume .. le facteur 2 ira largement), donc j'imagine des ouvertures double vitrées au dessus des double vitrages de la facade, le bac acier reste en continu .. pas de trou dans celui ci ni dans l'isolant.

    Un poele bouilleur au centre du rez de chaussé... mon ballon d'eau chaude... 3kw de panneaux, batterie quelques panneaux thermiques, beaucoup moins que le projet 1 .. la surface vitrée étant énorme ici.

    Des murs en pierre en bas je pense (inertie, petit prix, facile à faire) et pouvant solidement soutenir l’étage.

    Je fais un dessin avant la fin de semaine afin de caler un peu mieux mes idées... exit ma charpente compliquée... je recupere de l'inertie et une .. serre dans (presque) la maison .. le reve pour moi .. ;D

  28. #23
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    Vince, je réponds demain, je dois prendre la route..

  29. #24
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Projet maison "indépendante"

    Les tags permettent de mobiliser plus fortement l'inertie (en été comme en hiver) en tempérant l'air entrant. C'est en quelque sorte une extension au renouvellement d'air de la régulation thermique par l'inertie.
    Tu as tout compris mon cher Vince

    A ceci s'ajoute la restitution par le lent cheminement de la chaleur (ou fraîcheur) depuis les TAG jusqu'à la dalle du RDC : double restitution donc à la foix en tempérant l'air et en déphasage de l'onde thermique d'été en hiver ou de l'onde "négative" d'hiver en été ..

    Voir graphique ci joint montrant les isothermes dans le sol autour de 2 tuyaux où circule l'air chaud d'une serre , c'est aussi à peu de choses près les mêmes courbes autour d'un TAG .
    Seule différence notable , un TAG tamponne mieux la chaleur véhiculée par l'air du fait de la grande surface d'échange des galets.
    http://forums.futura-sciences.com/at...aisonguy_5.jpg

  30. Publicité
  31. #25
    Winbur

    Re : Projet maison "indépendante"

    Bonsoir,

    sujet et interventions très intéressantes.

    Vous avez quelques bonnes références de lecture sur les earthships à me conseiller ?

    Merci.

  32. #26
    Vince44

    Re : Projet maison "indépendante"

    Salut,

    Actuellement en kiosque il y a un numéro hors série de la maison écologique sur l'autonomie énergétique que je trouve intéressant en première lecture en diagonale, avec des retours positif comme négatifs.

    Il y a un article sur une expérience avec un earthship et tout un dossier sur l'autonomie électrique, avec notamment un topo sur les spécificités de l'autonomie qui va au delà des questions de dimensionnement.

    Désolé pour la pub mais ça me parait pertinent en réponse à Winbur et pour le projet de Honuz.

    A+

    Vincent

  33. #27
    Fustigator

    Re : Projet maison "indépendante"

    Bonjour

    Citation Envoyé par Honuz Voir le message
    je viens d'aller visiter une earthship .
    C'est quoi une "earthship" ??

    Citation Envoyé par Honuz Voir le message
    déconnecté réseau électrique .... Ils ont 3kw de panneau photovoltaique.
    Ils doivent un parc de batterie importants pour gérer les pointes, non ?

  34. #28
    Winbur

    Re : Projet maison "indépendante"

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Salut,

    Actuellement en kiosque il y a un numéro hors série de la maison écologique sur l'autonomie énergétique que je trouve intéressant en première lecture en diagonale, avec des retours positif comme négatifs.

    Il y a un article sur une expérience avec un earthship et tout un dossier sur l'autonomie électrique, avec notamment un topo sur les spécificités de l'autonomie qui va au delà des questions de dimensionnement.

    Désolé pour la pub mais ça me parait pertinent en réponse à Winbur et pour le projet de Honuz.

    A+

    Vincent
    Bonjour,

    merci pour ta réponse Vince. J'irai y jeter un coup d'oeil.
    J'ai trouvé quelques sites internet. J'aime bien cette association d'une grosse inertie et de serre bioclimatique.

    Un jour, peut-être, je me lancerai dans un projet de ce type...

  35. #29
    cornychon

    Re : Projet maison "indépendante"

    Citation Envoyé par Honuz Voir le message
    Bonjour à tous,
    J'ai comme projet de réaliser une maison ossature bois avec ce qu'il faut afin de rester indépendant, indépendant vis à vis d'EDF mais aussi du réseau d'eau.
    Pour l'eau potable, j'ai des fontaines/sources à proximité, je n'envisage pas de filtrer l'eau de pluie pour le moment car trop d'inconnues pour moi.
    Bonjour,
    J'ai vécu toute ma jeunesse dans une maison indépendante.
    Pas d'électricité, pas d'eau courante.
    De l'eau potable tirée du puit à l'aide d'un sceau en ferraille pendu au bout d'une corde.
    Une seule source chaude, le brasier bois d'une grande cheminée ouverte.
    Une marmite en fonte pour la soupe et l'eau chaude
    Une grande poêle en acier pour cuire la nourriture.

    A cette époque, quelques grandes misères:
    Pas de smartphone pour communiquer.
    Obligation d'échanger par la parole,
    Des profs qui pouvaient filler une grande baffe dans la tronche des élèves irrespectueux
    Dernière modification par cornychon ; 13/11/2018 à 22h25.
    Faire compliqué c'est simple, faire simple c'est très compliqué.

  36. #30
    Honuz

    Re : Projet maison "indépendante"

    Salut Vince,

    Me voila de retour, après les différentes remarques ainsi que la visite de deux earthship, j'ai fais un projet parallèle :

    https://ibb.co/f9zhH0
    https://ibb.co/nhiWAL

    - Isolation : Sol, mur Nord, Est et Ouest : 20cm Extrudé (10cm peut être suffisant pour les parties en dessous de 1m du sol), Toiture : 30cm, Facade 30cm (haut), vitre double vitrage 4/16/4 Argon traitement LE.
    - Dalle : 15 cm
    - Mur entre serre et partie habitable Ossature Bois de 27cm (Osb 12mm, Bois 220x45/Laine de bois 220mm, 20mm air, 20mm bardage.
    - Murs Est et Ouest : Ossature bois 32cm (Osb 12mm, Bois 220x45/Laine de bois 220mm, Fibre de bois 50mm, 20mm air, 20mm bardage.

    Chauffage/ECS :

    Je garde l'idée du sol chauffant (SSC), un circuit de PER dans la dalle de la serre, 2 ou 3 dans la dalle de la partie habitable (Sallon, Chambre/SDB, Atelier) et un sous l'isolation sous la maison (décharger le trop plein de calorie, refroidissement en été).
    Un ballon de 500l plus un ballon d'ECS de 200l (à affiner, je suis en train de regarder quelles sont les meilleurs solution, un ballon .. deux ainsi que la meilleur méthode pour les agencer), 3 panneaux thermiques de 2m2 (à checker).
    Un poêle bouilleur pour les jours difficiles.
    3 tubes enterrés pour le refroidissement en été (genre puits canadiens)

    Electricité :

    Toujours déconnecté, 3kw de panneaux, une batterie (la LG ne semble pas fonctionner en "OffGrid", je cherche donc une alternative).

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Conseil pour maison indépendante partiellement
    Par greg4631 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/10/2014, 17h42
  2. Projet maison
    Par marie261 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/09/2012, 12h55
  3. Projet Maison BBC
    Par starsky49 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/10/2011, 06h44
  4. Projet maison BBC
    Par Celestos dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 01/02/2010, 14h06
  5. elctricite photovoltaique pour maison independante
    Par ericstyr dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 25/03/2009, 16h43
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...