Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 65

Autoconstrution + ITE



  1. #1
    Pauremy

    Autoconstrution + ITE

    Bonjour à tous,

    Après avoir lu de nombreux postes, je souhaitais avoir des avis concernant le hors d'eau de la maison.

    je démarre un projet de construction dans le lauragais, à coté de Toulouse.

    Les plans sont terminés, le terrain est plat sur le devant et présente une déclivité sur la partie arrière. L'idée est donc de faire un RDC au niveau du terrain de devant. On aura un sous-sol + un mur de soutènement en limite de propriété pour mettre à niveau la partie arrière. La maison fait 12x17m (comprenant ITE), avec un sous-sol complet.

    Exposition quasi plein sud avec baie vitrée de 3m. Grande fenêtre à l'Est. Petites ouvertures à l'Ouest et au Nord
    Je tiens absolument à réaliser une ITE mais j'hésite encore concernant les murs...

    Solution n°1 : euromac 2 avec ses avantages et ses inconvénients. "Rapidité et facilité" de mise en oeuvre par moi même. J'ai lu sur un autre poste qu'avec ce système, il fallait prévoir des masses lourdes à l'intérieur pour l'inertie. (surtout pour ma région). Le prix n'est quand même pas donné.

    Solution n°2 : Montage des murs en brique avec l'aide d'un maçon et je me fais ensuite l'ITE. Je pense que coût sera quasi similaire à euromac puisque j'aurais de la main d'oeuvre à payer pour les murs. Je souhaite comme finition un enduit de façade. Une ITE collée parait plus aisée à mettre en place.
    Pour ceux qui l'ont fait, que représente l'ITE en terme de mise en oeuvre ? rapidité ? pénibilité ?

    Quelles solution serait la mieux adapté pour ce projet ? Je pensais à de la brique + PSE (quelle épaisseur ?)

    Il me semble que j'obtiendrai une meilleure résistance thermique avec la solution n°2, oui/non ?

    Avec une maison de plain pied, je me serais moins posé de questions mais avec deux étages, ce n'est pas la même.

    J'installerai une VMC double flux et j'étudie aussi le puits canadien.
    Je précise que je serai à 90% seul pour les travaux (sauf si maçon il y a).
    Cela fait maintenant 4 ans que je fais de la rénovation à plein temps mais premier chantier en neuf. Le travail ne me fait pas peur mais je ne veux pas non plus faire de la bétonnière pendant des mois...
    Je dispose de moyen de levage.

    Si vous avez des questions, n'hésitez pas. Tous les avis sont les bienvenus ! merci beaucoup.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    daniel222

    Re : Autoconstrution + ITE

    Salut les gars,

    ce n'est pas ce qu'on appelle une petite maison

    Vous voulez faire en auto-construction (chantier pas simple vu la surface x hauteur), la différence de perf entre les 2 solutions doit être minime in fine, idem pour le prix (mais je n'ai pas regardé).

    Je vous conseillerais sur Toulouse l'Euromac2 M121/50 qui me parait en auto-construction bien plus simple que la brique. Sachant que je ne connais pas les défauts de l'Euromac2 !

    Et je mettrais le paquet sur les combles avec un R12 + déphasage 12h.

  4. #3
    Pauremy

    Re : Autoconstrution + ITE

    Merci de votre réponse Daniel, effectivement, on a vu un peu grand mais on s'est fait avoir lors de la rénovation de notre maison actuelle...Les enfants sont arrivés de manière assez rapproché et les travaux n'était pas fini que la maison était déjà trop petite !
    Et puis l'auto-construction permet d'économiser de la main d'oeuvre et donc de se faire plaisir ailleurs.

    Je prends note de vos conseils, qui rejoignent un peu ma réflexion. Par contre je ne sais pas à quoi correspond "l'Euromac2 M121/50". Ils ont des blocs de 30 (10cm d'ITE en PSE), 35 (15cm de PSE), 40 (20cm)...
    Au niveau de la résistance thermique, le bloc de 30 correspond à construction tradi + ITI. Je partirai plutôt sur un bloc de 35.

    Que me conseilleriez-vous pour les combles ?
    Sachant que j'ai une partie en charpente tradi avec ferme en bois sur les pièces de vie et fermettes sur la partie nuit.
    Pour la partie charpente tradi, isolation en sarking et isolation du faux plafond coté fermette. Je pensais monter une grosse cloison bien isolée entre les deux parties ou refend isolé. Je ne sais pas encore si je vais pouvoir lié tout ça sans pont thermique et en gardant le même niveau pour les tuiles. Si quelqu'un a une idée, je suis preneur

    Merci

  5. #4
    lucienpel

    Re : Autoconstrution + ITE

    Bonjour

    j'ai vu 2 chantiers se faire en euromac mais à chaque fois il était au minimum 3.
    On doit pouvoir y arriver seul mais à mon avis ça doit être un sacré boulot, et il
    faut se consacrer à plein temps à cet ouvrage; vous avez pu faire une estimation
    (à la louche) du temps nécessaire .

    Cdt

  6. Devis
  7. #5
    daniel222

    Re : Autoconstrution + ITE

    Salut les gars,

    Pauremy, si vous parlez Euromac2 est que vous ne connaissez pas les différents produits ça va être dur.

    Si vous avez des idées bien arrêtées sur l'épaisseur globale des murs dont le R que vous voulez merci de le préciser.

    Je suis un "PHIman" dans l'âme donc un "ayatollah" du R et du déphasage

    A Toulouse il ne fait pas très froid l'hiver, mais il fait très chaud l'été

    En "passive" à Toulouse, je suis en Euromac2 M121/50 (45 + 210 + 245) soit des murs de 500 d'épais tout rond ... hors parements interne et externe

    Bien sûr avec cette isolation "extrême" j'économise sur d'autres postes comme le chauffage avec un prix du matériel défiant toute concurrence (grand max 1500 €ttc pour votre grande maison). Et surtout pas de puits canadien qui ne sert strictement à rien avec une bonne DF haut rendement.

    Pour les combles, je connais 2 possibilités, soit elles sont habitables avec isolation sous-toiture (sarking ou autre), soit elles sont perdues avec isolation plancher. Tout le reste je ne maitrise pas. Dans votre maison, c'est quoi en différenciant fermettes et tradi ?

    Ps) je ne comprends pas la subtilité fermettes d'un côté et tradi de l'autre, pourquoi ce choix ? Est-ce à dire que le plancher des combles ne sera pas une dalle hourdis côté fermettes ?

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Pauremy

    Re : Autoconstrution + ITE

    Lucienpel :
    Comme je le disais au début, celà fait maintenant 4 ans que je suis dans les travaux à plein temps. (Rénovation totale de ma maison + une maison de famille tous corps d'etat).
    En terme de durée, c'est difficile à dire. J'ai visité une maison en euromac la semaine dernière. Plus petite en surface plancher que mon projet mais un étage de plus. La personne à mis 3 mois pour le hors d'eau.

    Daniel :
    Je n'ai pas d'idée bien arrêté sur le R que je souhaite. En revanche, ce que je souhaite c'est un R suffisamment élevé pour ne pas avoir à trop chauffer l'hiver (on est habitué à vivre avec 18/19°C dans la maison) et avoir un très bon confort d'été.
    Je parlais de bloc en 35 parce que j'ai un devis correspondant (R=5,6) mais est-ce suffisant ?

    Concernant la charpente tradi côté pièce de vie, c'est parce qu'on veut un plafond haut rampant avec poutre apparente. Donc j'isolerai par le dessus.
    Côté nuit, pas de plafond haut donc isolation sous fermette. Et c'est entre les deux qu'il faudra créer une cloison bien isolée pour avoir une continuité de l'isolant.
    Quelle isolation avez vous en toiture ?

    C'est noté pour le puits canadien, ça me fera moins de terrassement

  10. Publicité
  11. #7
    Pauremy

    Re : Autoconstrution + ITE

    Lucienpel :
    Comme je le disais au début, celà fait maintenant 4 ans que je suis dans les travaux à plein temps. (Rénovation totale de ma maison + une maison de famille tous corps d'etat).
    En terme de durée, c'est difficile à dire. J'ai visité une maison en euromac la semaine dernière. Plus petite en surface plancher que mon projet mais un étage de plus. La personne à mis 3 mois pour le hors d'eau.

    Daniel :
    Je n'ai pas d'idée bien arrêté sur le R que je souhaite. En revanche, ce que je souhaite c'est un R suffisamment élevé pour ne pas avoir à trop chauffer l'hiver (on est habitué à vivre avec 18/19°C dans la maison) et avoir un très bon confort d'été.
    Je parlais de bloc en 35 parce que j'ai un devis correspondant (R=5,6) mais est-ce suffisant ?

    Concernant la charpente tradi côté pièce de vie, c'est parce qu'on veut un plafond haut rampant avec poutre apparente. Donc j'isolerai par le dessus.
    Côté nuit, pas de plafond haut donc isolation sous fermette. Et c'est entre les deux qu'il faudra créer une cloison bien isolée pour avoir une continuité de l'isolant.
    Quelle isolation avez vous en toiture ?

    C'est noté pour le puits canadien, ça me fera moins de terrassement

  12. #8
    daniel222

    Re : Autoconstrution + ITE

    Salut les gars,

    je me suis mal exprimé quand j'ai écrit "En passive à Toulouse, je suis en ..." !! Je ne suis pas de Toulouse et je n'ai pas de passive ... malheureusement

    Je me suis juste mis à votre place sur le choix que je ferais ... encore pardon.

  13. #9
    Mickele91

    Re : Autoconstrution + ITE

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Pauremy
    je démarre un projet de construction dans le lauragais, à coté de Toulouse.
    Oui...et tu as une étude thermique en main ou pas encore ?...

    Cordialement

  14. #10
    Pauremy

    Re : Autoconstrution + ITE

    Daniel :
    Oui un bloc de 50 avec 21cm de béton doit avoir un R de 10,7 il me semble...mais le prix de l'ensemble ne doit pas être très sympathique...et du coup peut etre pas forcément justifié pour la region.

    Pour infos, juste pour les murs en voile de 16cm, j'ai un devis beton de 9500 euros. (Avec la pompe)

    Mickele91 :
    C'est en cours. L'architecte est en train de monter le PC avec les plans que je lui ai fourni. Il travaille toujours avec le même BET donc j'en saurais davantage d'ici peu.

    Le but étant de s'économiser un gros système de chauffage en ayant une bonne isolation.

    Concernant l'ECS, je ne connais pas trop, quels sont les systèmes les plus performants ?

    Merci

  15. #11
    Mickele91

    Re : Autoconstrution + ITE

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Pauremy
    Le but étant de s'économiser un gros système de chauffage en ayant une bonne isolation.
    Je comprends...mais quand je vois cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=9kk00VEUWAg

    Je me dis que pour celui qui bosse chez "Euromac" et fait ça toute ses journées, surement pas de soucis pour poser "l'attirail"...mais pour l'autoconstructeur, qui va faire ça une fois dans sa vie...

    Ça ne m'a quand même pas l'air d'être "bien" simple......

    De plus, on se retrouve au final, avec une couche de polystyrène à l'intérieur de la maison...alors que le but avéré de l'ITE est d'avoir la "masse de béton", accessible à l'intérieur...

    Là, y'a un truc qui m'échappe sur l’intérêt de l'opération...

    Sans compter, la quantité "astronomique"....Pardon !..."Pharaonique"...de béton qu'il faut engloutir dans ce banchage...et ce pour quel résultat ?...

    Je serais curieux de voir par exemple ce que cela donne, lors d'une soumission à une simulation dynamique en période caniculaire...

    Y'a peut-être moyen de s'éviter un gros système de chauffage, sans avoir à en faire autant...

    Cordialement

  16. #12
    Pauremy

    Re : Autoconstrution + ITE

    Bonsoir et merci de votre reponse.

    C'est sur, ça reste un gros chantier. Mais un peu plus simple car pas de mortier à mélanger, montage à sec des blocs...
    J'ai le matériel nécessaire donc ce n'est pas ce qui me pose problème.

    Concernant l'isolant à l'intérieur et la quantité de béton, je suis tout à fait d'accord, ça fait parti des inconvénients d'euromac...
    En fait je m'orientais vers ce système car en auto-construction, c'était faisable.

    Par contre, si vous avez une idée ou un autre système à me conseiller, je suis preneur !

  17. Publicité
  18. #13
    Mickele91

    Re : Autoconstrution + ITE

    Re,

    Citation Envoyé par Pauremy
    C'est sur, ça reste un gros chantier. Mais un peu plus simple car pas de mortier à mélanger, montage à sec des blocs...
    Alors je te dirais deux choses...

    la première, c'est que si au final ça ne te coûte pas plus cher en faisant bosser un maçon sur une ITE "classique" et bien perso, je prendrais l'ITE classique...j'aurais au moins la garantie d'avoir la "masse", accessible à l'intérieur (à la base, c'est quand même ce qui est recherché avec une ITE...) et non pas "planquée" derrière une couche de polystyrène...

    La seconde, et bien c'est que avant de jeter mon dévolu sur UN...mode constructif particulier, je ferais tourner quelques simulations dynamiques, afin de m'assurer du gain réel en confort d'été, que tel ou tel autres sont capables de m'apporter...

    J'irais même plus loin...Je ferais une comparaison avec une ITI...en période caniculaire...

    Tu pourrais être surpris......

    Cordialement

  19. #14
    Pauremy

    Re : Autoconstrution + ITE

    J'ai justement montré mes plans à l'auto-entrepreneur en maçonnerie avec qui je travaille en ce moment.

    Je pense que ça me coûterai la même chose à condition de me faire l'ite tout seul. On monterait la maison à deux.

    Surpris de la comparaison avec l'ITI ?
    Tu peux développer ?? Pas convaincu de l'ITE ?

  20. #15
    daniel222

    Re : Autoconstrution + ITE

    Salut les gars,

    c'est certain qu'en Euromac tu seras plus performant pour la deuxième maison

    Si effectivement le prix global (hors parement) est comparable à un maçon + mur en briques + le coût de l'isolant + colle ..., ça se regarde à 2 fois.

    Pour l'isolant interne de 45, il est doit être utile pour l'installation de l'électricité. Je ne crois pas qu'au niveau inertie ça change grand chose vue la masse de béton et le déphasage global avec l'isolant externe important.

    Donc en été pour la surchauffe je n'ai pas d’inquiétude. Par contre en hiver j'aimerais bien savoir quelle est la différence avec ou sans cette isolation interne ? Une chose est certaine en hiver, dans une maison froide (vacances) la chaleur de confort sera là plus tôt.

    Bref je pensais que l'Euromac était plus simple, mais à prix identique en briques + maçon, je n'en suis plus aussi sûr d'autant que niveau échafaudage je pense la brique me semble plus simple.

    Donc ça vaut le coup de comparer plus finement à prix comparables !

  21. #16
    Mickele91

    Re : Autoconstrution + ITE

    Re,

    Citation Envoyé par Pauremy
    Pas convaincu de l'ITE ?
    Le plus important, c'est de savoir si il y a réellement quelque chose à gagner...et si oui, de combien ?...

    Citation Envoyé par Pauremy
    Tu peux développer ??
    Oui...

    J'ai une maison qui est isolée en ITI. Il y a deux ans, j'ai fait faire une étude thermique avec des simulations dynamiques.

    Le but, voir si en remplaçant mon ITI par une ITE, je pouvais passiver ma maison, mais également, en améliorer de manière significative, le confort d'été...

    Conclusions : Eh bien, non seulement elle n'est pas "raisonnablement" passivable, mais en plus, le fait de rajouter le volume de mes murs dans la zone habitable, ne m'apporterait quasiment rien, en terme d'amélioration du confort d'été...

    A tel point que je ne l'ai pas fait......

    Comme quoi, y'a intérêt à regarder ça dans le détail et de très près...

    Cordialement

  22. #17
    Pauremy

    Re : Autoconstrution + ITE

    Daniel222:
    Clairement pour moi, le montage en euromac est beaucoup plus simple. Montage des blocs avec des tréteaux de maçon comme pour la brique. Beaucoup moins de poids à manipuler pour la brique. Euromac cest 10kg environ pour 1m carré de mur. Pour le coulage des murs, on peut mettre des planches sur leurs étais spécifiques.
    Et surtout, avec la brique, il faudra monter l'échafaudage pour aller coller l'isolant à l'extérieur (6m de hauteur).

    Le prix est à peu près équivalent.

    Mais si il y a un vrai avantage avec brique + ITE, pourquoi pas.
    Voir même ITI vu ce que dit mickele91...

    Bon ben je n'ai plus qu'à attendre le BET je crois !

  23. #18
    Mickele91

    Re : Autoconstrution + ITE

    Re,

    Citation Envoyé par Pauremy
    Bon ben je n'ai plus qu'à attendre le BET je crois !
    Oui...je te dirais simplement, ne manque pas de faire faire les bonnes simulations...de manière à pouvoir décider, en étant "éclairé"...

    C'est essentiellement, ce à quoi sert une étude thermique...

    Cordialement

  24. Publicité
  25. #19
    daniel222

    Re : Autoconstrution + ITE

    Salut les gars,

    Pauremy, Euromac ou briques franchement tu es le seul maître à bord, si tu sens mieux l'Euromac aucune hésitation. Perso je n'ai aucun argument "frappant", moi même je ne saurais pas quel choix faire

    Je voudrais revenir sur l'ITE ou ITI. Personnellement je suis ITE et pas du tout ITI (sauf vieille maison pierres-pisé avec murs de 600 et +).

    Deux "écoles" s'affrontent ITE et ITI, sans compter l'école MOB De la même façon entre les isolants il y aussi des points de vue différents donc beaucoup de divergences.

    Mon slogan hormis le prix c'est "Qualité – simplicité – efficacité – durabilité", tout le reste me semble secondaire.

    Partant de là, je mise tout sur une super isolation + un super déphasage et par conséquence un minimum dans les accessoires annexes comme le chauffage, rafraichissement, puits canadien, etc. Autre exemple concret en efficacité et durabilité, je suis pour le PSE en ITE et ne pas m'emmerder avec une membrane d'étanchéité (durabilité ?) comme une MOB et beaucoup d'isolants l'imposent.

    J'ai d'autres marottes comme ne pas faire d'habitable dans les combles, une charpente tradi, pas de pare-pluie ou d'écran sous-toiture mais des tuiles double emboitements et tous les planchers en dur type poutrelles-hourdis, un maximum de déphasage isolant en plancher combles.

    Pour en revenir à l'étude thermique, hormis sont côté obligatoire, certains en font le fondamental à toute construction comme si il y avait un concours pour passer la RT2012 ! Qu'en est-il dans les faits, le professionnel "patenté BET" après avoir recueilli les caractéristiques d'une maison neuve sur plan (nb ét, surfaces, types d'isolant, types de fenêtres, type de combles, type de chauffage, etc. etc.) passent tout ça dans une moulinette informatique pour avoir les résultats et corriger les anomalies par rapport à la RT. Sans oublier les conseils en amont et en aval

    Je n'ai rien à dire jusque là, sauf quand les conseils "dérapent" vers des préférences. En effet un professionnel pourra prouver très facilement à un novice qu'une ITI et aussi bien qu'une ITE ... en "oubliant" certains critères jugés secondaires comme par exemple le déphasage de l'isolant. J'exagère le trait mais mais mais

    En tout cas force de constater que beaucoup trop de discutions forums sur l'isolation passent par la casse "étude thermique" ou réglementation pour ensuite dériver.

    Tous les échanges forums sans exception sont bons à lire pour ce faire son idée, il faut juste connaitre les règles du jeu pour ne pas se faire trop balader et en perdre son latin
    Dernière modification par daniel222 ; 05/03/2019 à 01h58.

  26. #20
    Mickele91

    Re : Autoconstrution + ITE

    Bonjour,

    @Pauremy

    Quand tu en seras à la phase étude thermique, tu me fais signe et en MP, je te dirais ce qu'il te faut demander au BET.

    Ce dont il te faut t'assurer dès à présent, c'est que le BET avec lequel travaille ton architecte, soit équipé d'un logiciel capable de faire de la simulation dynamique.

    C'est en effet le seul outil de simulation numérique, permettant de faire une analyse comparative entre deux ou plusieurs autres solutions techniques.

    Cordialement

  27. #21
    daniel222

    Re : Autoconstrution + ITE

    Quand tu en seras à la phase étude thermique, tu me fais signe et en MP, je te dirais ce qu'il te faut demander au BET.
    Salut les gars,

    quelle drôle de participation collective sur un forum !

  28. #22
    TioChanclas

    Re : Autoconstrution + ITE

    Moi je lis ça comme le souhait d'éviter une Nième polémique sur le sujet... et perdre du temps tout en faisant dériver le sujet...

  29. #23
    daniel222

    Re : Autoconstrution + ITE

    Salut les gars,

    Tio, toi qui aimes particulièrement la clarté, serais-tu entrain de dire que les types d'isolation et les isolants sont tellement polémiques qu'il est préférable d'hameçonner pour finir en MP ?

  30. #24
    TioChanclas

    Re : Autoconstrution + ITE

    Pas du tout, c'est sur les BET que ça va encore dériver... Et "il en faut", et "ça ne sert à rien", et c'est reparti pour un débat à côté du fil initial...

    J'ai peut être râté quelques unes de ses interventions, mais ça fait un moment que je suis ce forum, que je lis régulièrement Mickele militer pour un choix de l'ET qui l'a satisfait, s'agacer à en débattre avec d'autres intervenants, et c'est la première fois que je remarque cette proposition de MP, donc je ne pense pas à du hameçonnage.
    Il m'est arrivé de procéder ainsi quant au tarage des entrées d'air hygro, quand j'étais saoulé que ça dérive en permanence ; pourtant, je n'ai rien à vendre.

    A suivre!

  31. Publicité
  32. #25
    Mickele91

    Re : Autoconstrution + ITE

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par TioChanclas
    J'ai peut être râté quelques unes de ses interventions, mais ça fait un moment que je suis ce forum, que je lis régulièrement Mickele militer pour un choix de l'ET qui l'a satisfait, s'agacer à en débattre avec d'autres intervenants, et c'est la première fois que je remarque cette proposition de MP, donc je ne pense pas à du hameçonnage.
    Tio, Merci...

    Bonne nuit

    Cordialement

  33. #26
    daniel222

    Re : Autoconstrution + ITE

    Salut les gars,

    Tio, tu as la réponse et la confirmation à venir dans les prochains jours

  34. #27
    brico6767

    Re : Autoconstrution + ITE

    Bonjour,

    Pour ceux qui l'ont fait, que représente l'ITE en terme de mise en oeuvre ? rapidité ? pénibilité ?
    En été 2018 j 'ai fait une moitié de maison en ITE , l'autre moitié a été réalisée par une entreprise : mur = brique , isolant = panneaux de laine de roche collés et chevillés , enduit= mineral silicate.

    En terme de temps : j'ai mis environ une heure et 10 mn par m2 ( je n'ai plus le chiffre précis en tête), sans compter achat des matériaux, modification des gouttières et évacuation, nettoyage et petits travaux annexes. Je n'avais pas besoin d'échafaudage ( que tréteaux de maçon), donc petit gain de temps.

    Pénibilité : le coté pénible était surtout la chaleur de cet été, avec souvent certains jours impossible de travailler durant la journée ( dangereux de coller s'il fait trop chaud ). La LR est aussi bien plus lourde que le PSE ( panneau avec colle env. 12/13 kg ). L'autre point étant qu'il faut être de préférence à plusieurs et travailler rapidement pour mettre en oeuvre l'enduit de finition, surtout sur les grands pans de mur.

    Cordialement

  35. #28
    lucienpel

    Re : Autoconstrution + ITE

    Bonjour

    retour intéressant sur les temps ; c'est l'entreprise qui à fait l'autre moitié de la maison qui à fait
    la totalité de l'enduit ?

    Cdt

  36. #29
    Pauremy

    Re : Autoconstrution + ITE

    Merci de ton retour brico6767.

    De mon côté, le choix est fait, ce sera des murs en brique.

    Pourquoi as tu choisi de la laine plutôt que le PSE ? Quelle épaisseur ?
    Ou as tu acheté les matériaux ?

    Un truc qui me fait peur avec le PSE, c'est les souris. J'habite à la campagne...

    Une chose que je ferai faire, c'est la façade. Donc si ITE il y a, je m'arrangerai avec le facadier pour profiter de son échafaudage pour mettre l'isolant.

    Merci encore, bonne journée

  37. #30
    herakles

    Re : Autoconstrution + ITE

    Je vous conseillerais sur Toulouse l'Euromac2 M121/50 qui me parait en auto-construction bien plus simple que la brique. Sachant que je ne connais pas les défauts de l'Euromac2 !
    Bonjour Daniel,
    En région toulousaine , je déconseille absolument l'Euromac2 à moins de vivre fenêtres mi-closes en été côté Sud , SE et SO !

    Sinon , prévoir impérativement une PAC air-air pour pallier aux surchauffes estivales , car la chaleur vient aussi bien par les fenêtres que par l'air neuf renouvelé , qui est à 30~35°C lors des pics caniculaires ou un super puits canadien surdimensionné .

    Le principal défaut de l'Euromac 2 est la paroi en PSE côté intérieur , qui bride les échanges thermiques entre la masse de béton et l'intérieur ; entre autres défauts secondaires , la nécessité de chevilles spéciales pour ancrages lourds (armoires suspendues par exemple)

    Préférer par exemple les blocs Fixolite, Isotex ou Isolabloc : la paroi intérieure est plus conductrice que le PSE de l'Euromac2 = lambda 0.10~0.15 pour la fibre de bois-ciment vs les 0.032 du PSE.

    J'ai lu dans un ouvrage décrivant une douzaine de maisons Passives en Allemagne: l'unes d'elles , réalisée avec Euromac2 s'est révélé tellement inconfortable en été que les occupants ont décidé d'arracher la paroi interne en PSE pour mettre à nu le béton et effectuer un ratissage plâtre-chaux-sable.
    Du coup, ils ont retrouvé un confort inégalé en été comme en hiver avec le lissage des températures grâce à la forte inertie du béton.

    Je suggère ce type de bloc : https://fixolite.be/produits/blocs-d...solant/bloc-hi
    On l'a choisi pour notre maison en 2015 , et nous nous en félicitons!!!
    Récit de notre construction https://forums.futura-sciences.com/h...ml#post5333591
    et pages suivantes avec photos et plans ...

    Bonne chance
    Notre maison est dans le TARN à 1/2h de Toulouse.

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière