Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?



  1. #1
    Lwysiwyg

    Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?


    ------

    Hello à tous,

    ma rénovation énergétique de maison approchant (début de l'automne), le poêle à pellets va donc rapidement orner la maison. Et l'arrivée de l'été étant synonyme de prix doux pour les pellets, il est temps de s'en occuper

    Je m'interroge sur un point : avez-vous connaissance d'un listing / site internet référençant les meilleurs pellets existants ? (et de préférence à jour ^^)

    Néophyte, j'essaye de me documenter au maximum en amont. J'ai déjà pu voir que les certifications, et certains facteurs à prendre en compte permettent de faire le tri (pouvoir calorifique, calibre, essence de bois, taux d'humidité, etc). Mais hormis les pellets low cost, y-a-t-il vraiment une réelle différence qui justifie des écarts de prix ?

    J'habite à Nancy et cherche idéalement un revendeur local permettant d'avoir des livraisons à la tonne autour de 300€ (palette de sacs de 15kg). Ce prix me paraît relativement honnête pour du pellet de qualité.

    Voilà par exemple deux types de pellets que je peux avoir facilement en livraison gratuite dans mon secteur :

    Marque 1 (285€ la palette de 975kg) :
    - Certifications : ENplus A1 / PEFC / DIN Plus
    - Matière : 100% résineux
    - PCI (énergie dégagée) : ≥ 4,58 kWh/kg
    - Humidité : ≤ 8 %
    - Taux de cendres : ≤ 0,4 %
    - Résistance mécanique: ≥ 98%
    - Fines (< 3,15 mm) : ≤ 1 %
    - Masse volumique : > 650 kg/m3
    - Additifs : sans

    Marque 2 (299€ la palette de 990kg) :
    - Certifications : ENplus A1 / DIN Plus
    - Matière : 100% résineux
    - PCI (énergie dégagée) : ≥ 4,8 kWh/kg
    - Humidité : ≤ 8,5 %
    - Taux de cendres : ≤ 0,5 %
    - Résistance mécanique: ≥ 97,5%
    - Fines (< 3,15 mm) : ≤ 0,3 %
    - Séchage de la sciure : Basse température 80°C

    Au final, prix équivalents mais des fiches techniques un poil différentes. Difficile de faire un choix, tant cela semble peu perceptible (seul la valeur de PCI semblerait faire pencher la balance).

    Si vous avez quelques informations / marques, je suis preneur. A noter que, selon la politique du forum, je peux ou non donner le nom des marques 1/2 dont je parle. Je ne suis pas certain d'avoir le droit

    Merci !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    max55thir

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    il est très difficile de comparer des granulés en fonction de leur fiche technique
    Le seul moyen, selon moi, est de les tester
    Sachant qu'en fonction des lots, la qualité peut changer! je prends toujours au même endroit, même marque depuis des années et je vois des différences

  4. #3
    Lwysiwyg

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Merci pour ton retour !

    J'avoue que je m'attendais à ce type de réponses. C'est du moins ce que l'on retrouve sur plusieurs sites de vente en ligne où, d'une année sur l'autre, les ressentis ne sont pas forcément les mêmes.

    Pour mon cas précis, j'aurais tendance à me fier à mon revendeur local (4.6* sur 16 avis Google, tous unanimes et livraison gratuite). Sa 2e marque (302€ la tonne, soit 10€ de plus à la tonne que l'autre marque) semble plus intéressante côté fiche technique, notamment la valeur PCI. Après, mon voisin utilise la marque n°1 et semble également satisfait (sans doute le distributeur dont je parle d'ailleurs).

    Passant de l'électricité (130m² d'une maison passoire à chauffer = 3000€ par an), je doute que 20€ d'écart sur une facture d'environ 600€ de pellets par an me fasse peur . Précision : le poêle à pellets est bien installé en complément d'une rénovation énergétique globale de ma maison

    Pour le moment, je me tourne donc sur cette marque n°2 (Bois d'or <= je ne me vexerai pas si cette info est modérée ).

    N'hésitez pas à vous manifester si vous avez des infos sur la manière de comparer efficacement des pellets entre eux, si des marques sont à plébisciter ou au contraire fuir

  5. #4
    agitateur

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    le pb ds caractéristiques techniques sur fiches, c'est que des valeurs mêmes identiques peuvent cacher des différences ( ou pas....).
    Pour des pellets ou autre chose.

    L'étiquetage peut par exemple:
    - se satisfaire de la norme ( mini, maxi, etc...) et être en réalité bien dedans....ou en dehors.
    - annoncer mieux que la norme, et tenir les engagements...ou pas.....
    - et varier selon les lots.....

    Ceci dit, sur les points techniques ( humidité, PCI, etc...), je ne vois pas trop ce que l'expérience personnelle peut amener, c'est bien impalpable en ressenti ( à moins d'avoir un labo performant à la maison ! )

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    alexvillon

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Bonjour,

    #agitateur: tu as raison, je me demande comment peut-on penser autrement ... pellets ou autres

    Les idées reçues ont la dent dure

  8. #6
    cornychon

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Citation Envoyé par Lwysiwyg
    N'hésitez pas à vous manifester si vous avez des infos sur la manière de comparer efficacement des pellets entre eux, si des marques sont à plébisciter ou au contraire fuir
    Lorsque les pellets ont des propriétés physiques très proches les uns des autres, la seule manière de comparer les performances, est de faire des mesures calorimétriques:

    Tu peux par exemple acheter un bombe calorimétrique.

    Voir la bombe calorimétrique :
    https://www.youtube.com/watch?v=yZ23cBCyGmM

    Le plus simple est de s'adresser à des entreprises qui font le travail:

    https://www.tainstruments.com/produi...ang=fr&lang=fr

    https://www.ragt-energie.fr/fr/activ...e-analyses.php

    https://www.appa.asso.fr/wp-content/...gaume_2009.pdf
    Faire compliqué c'est simple, faire simple c'est très compliqué.

  9. Publicité
  10. #7
    Lwysiwyg

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Merci pour vos retours !

    Comme le laissait sous entendre la question dans le titre de cette discussion, le sujet est aussi d'établir si cela vaut vraiment la peine de se casser la tête.
    Si comme vous le soulignez les fiches techniques des pellets sont aussi fiables que le programme d'un homme politique, perdre des heures à chercher à trouver la ou les bonnes marques de pellets est une perte de temps !

    Si je suis bien les premières réponses, autant se baser sur sa propre expérience. Dans ce cas, comme je l'ai dit, je préfère me tourner vers un distributeur local reconnu. J'ai peu de chance d'être déçu. Après, je vais sans doute tester une livraison de la marque n°2 cet hiver et tester l'autre l'hiver suivant.

    Merci aussi à toi Cornychon pour tes réponses tjs aussi pertinentes ! Pour le simple particulier que je suis, cela reviendrait à tirer au bazooka pour écraser une mouche. Mais c'est en tout cas intéressant de savoir que des solutions de ce type existent

  11. #8
    max55thir

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Comme c'est impossible de comparer les valeurs calorifiques, mon seul critère est le prix au sac et le temps entres 2 nettoyages (j'ai une chaudière)
    Le prix c'est facile à faire et le temps entre 2 nettoyages, pas le choix faut tester mais pour avoir déjà brulé pas loin de 30T de granulés en 8 ans, j'ai testé 4 ou 5 marques différentes et sans toucher à aucun réglage de la chaudière, ça va de 2 jours entre chaque nettoyage avant qu'elle ne se mette en défaut à 3 semaines

    donc sur ce critère là, il y a de grosses différences entre les marques mais également entre les lots d'une même marque !

  12. #9
    agitateur

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Citation Envoyé par Lwysiwyg Voir le message
    Si comme vous le soulignez les fiches techniques des pellets sont aussi fiables que le programme d'un homme politique
    Ca, c'est bcp plus extrême que ce que je voulais dire...
    Disons qu'entre un DIN+ et un autre DIN+....comment dire....il est probable qu'il ne se passe pas grand chose....

  13. #10
    cornychon

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Citation Envoyé par Lwysiwyg
    le sujet est aussi d'établir si cela vaut vraiment la peine de se casser la tête.
    Merci aussi à toi Cornychon pour tes réponses tjs aussi pertinentes ! Pour le simple particulier que je suis, cela reviendrait à tirer au bazooka pour écraser une mouche. Mais c'est en tout cas intéressant de savoir que des solutions de ce type existent
    Bonjour,
    Dans ma réponse, j’ai voulu montrer qu’il est possible de faire des mesures extrêmement précises, sur la composition et le pouvoir calorifique des pellets.

    Dans la pratique ça sert à quoi ? A rien ! !

    A ma connaissance, le pouvoir calorifique doit se trouver dans une fourchette comprise entre 4.7 et 5.3 kWh/kg. C’est normal, compte tenu du fait, que l’on ne maitrise pas les nombreux paramètres physiques.

    Exemple :
    L’humidité relative des granulés doivent se trouver aux environs de 10%.
    En saison chaude, à 25°C d’ambiante extérieure, 10% d HR correspond à 2 g d’eau par m3 d’air (humidité absolue)
    En saison froide, à 8°C, pour la même humidité absolue (2g) nous avons 30% d’humidité relative.

    A 8°C, nous avons souvent 70% d’HR. Entreposé à l’abri de la pluie dans un local bien ventilé, les granulés absorbent de l’humidité.
    Impossible de maintenir les 2 g d’humidité absolue.
    En clair, chipoter sur 8% d’HR est une ânerie parmi tant d’autres ! ! !

    Le pouvoir calorifique et la tenue mécanique des granulés (granulés qui se transforment en poudre), sont directement liés à la quantité d’eau qui se trouve dans les granulés. En hiver, entreposé pendant plusieurs mois.
    L’hiver, les granulés peuvent avoir une Humidité relative qui peut monter jusqu’à 40 à 50%.
    A ce stade, nous pouvons avoir de la poudre de granulés ! ! !
    Faire compliqué c'est simple, faire simple c'est très compliqué.

  14. #11
    agitateur

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Pour rebondir sur les propos de Cornychon, et aussi ceux de max55

    Si on prends l'ensemble des paramètres garantis sur les produits 1 et 2, à supposer qu'ils soient justes (???). On a de toute façon des seuils ( maxi ou mini ) et pas des valeurs moyennes avec un écart type hyper réduit.
    TOUS les paramètres seront affectés fortement par le stockage et le paramètre HR, par définition hyper variable d'une saison à un temps court ( sans doute moins vrai si on stocke en automne et pour passer 6 mois de chauffe, encore que...pour connaitre ces paramètres sur un autre produit hyper hyper sensible à la HR - le carton - les différences arrivent vite )

    Seul reste le PCI.

    Dans le pire ( ou le meilleur ) des cas, la question est de savoir si un PCI supérieur de 5% est facturé 5% plus cher ....ou 20% plus cher.

  15. #12
    Fustigator

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Citation Envoyé par Lwysiwyg Voir le message
    Hello à tous,

    ma rénovation énergétique de maison approchant (début de l'automne), le poêle à pellets va donc rapidement orner la maison.
    J'arrête ma lecture ici, tant ce choix me parait insensé. Le poêle à pellet c'est la somme des inconvénients du poêle (absence d'autonomie, gradient de chaleur ingérable sauf à n'avoir qu'une pièce de vie et des chambres) et du chauffage central (complexité technologique et dépendance partielle à une énergie externe) plus un défaut spécifique (bruit), sans l'avantage de l'un (autonomie quand tout est coupé, entretien "non technologique") ni de l'autre (système de chauffage stable et réglable dans chaque pièce, quelle que soit sa position dans la maison).
    Dernière modification par Fustigator ; 01/07/2021 à 21h14.

  16. Publicité
  17. #13
    yves35

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    bonjour,


    L’humidité relative des granulés doivent se trouver aux environs de 10%.
    En saison chaude, à 25°C d’ambiante extérieure, 10% d HR correspond à 2 g d’eau par m3 d’air (humidité absolue)
    En saison froide, à 8°C, pour la même humidité absolue (2g) nous avons 30% d’humidité relative.
    je me demande si cornychon ne confonds pas 2 choses très différentes:
    l'hygrométrie, dans l'air donc,et le taux d'humidité du bois (ou bien d'un composé aggloméré à base de bois).

    Dans les 2 cas il s'agit bien de la proportion d'eau dans un milieu . Mais on ne peut pas comparer un bois qui vient d'être abattu avec une proportion de 50% d'eau contenue (et qui bouillonne quand on réussit à le brûler)et une humidité d'air de 50% (qui est très confortable). Quand à vivre dans un air à 10% d'humidité,ça va vite être insupportable.
    L’hiver, les granulés peuvent avoir une Humidité relative qui peut monter jusqu’à 40 à 50%.
    A ce stade, nous pouvons avoir de la poudre de granulés ! ! !
    ce qui voudrait dire que le sac de 15 kg de granulés aurait un poids de 15+7.5=22.5 kg???? j'ai un doute...

    yves

  18. #14
    SK69202

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    je me demande si cornychon ne confonds pas 2 choses très différentes:
    l'hygrométrie, dans l'air donc,et le taux d'humidité du bois (ou bien d'un composé aggloméré à base de bois).
    Je ne me rappelle plus où j'ai trouvé ça:
    Nom : Diagramme humidité bois.jpg
Affichages : 79
Taille : 256,3 Ko
    Toute personne sachant lire le diagramme de Mollier, ou non, sait s'en servir.
    Accessoirement mes mesures perso, me disent que le bois est en équilibre avec l'air à peu près stable d'une maison (ou d'un silo ?) en une dizaine de jours
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #15
    fonfred

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Merci SK69202 pour le graph. Je m'étais amusé à faire 3 sacs d'un kg de granulé, un dans la buanderie avec la chaudière, 1 au garage 1 à la cave. Je les aie pesé durant 6mois (1 fois pas mois). Celui de la buanderie c'est légèrement allégé, les deux autres alourdis (je ne sais pas si j'ai les valeurs sur un fichier, de mémoire celui de la cave avait pris plus de 100g).

  20. #16
    agitateur

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    ça veut dire que le pellet à l'origine, à 8% environ, n'est pas à cet équilibre. Qu'il soit à 7 ou 9 ne change rien, il finira à 11.

    Seul le PCI d'origine calculé sur le poids total ( sec + humidité ) renseigne sur ce que l'on achète, non ?

  21. #17
    fonfred

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Si il est stocké l'hiver à l'intérieur 20°C 30-40% il va rester à 7-8%. S'il est dans un silo à 5-10°C 70% HR ça va bien augmenter.

  22. #18
    Lwysiwyg

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    J'arrête ma lecture ici, tant ce choix me parait insensé. Le poêle à pellet c'est la somme des inconvénients du poêle (absence d'autonomie, gradient de chaleur ingérable sauf à n'avoir qu'une pièce de vie et des chambres) et du chauffage central (complexité technologique et dépendance partielle à une énergie externe) plus un défaut spécifique (bruit), sans l'avantage de l'un (autonomie quand tout est coupé, entretien "non technologique") ni de l'autre (système de chauffage stable et réglable dans chaque pièce, quelle que soit sa position dans la maison).
    Rapporté à ma situation, c'est probablement le meilleur pourtant :
    - actuellement en 100% électrique : 130m² chauffés avec des radiateurs dernière génération = 3000€ de facture !
    - pas d'alimentation en gaz dans notre secteur
    - pas de radiateurs installés pour raccorder à un chauffage central
    - pas d'emplacement pour installer une chaudière
    - pas d'emplacement autre que le toit pour installer une PAC (mitoyenneté dans 3 directions, et impossible de l'ancrer au sol car dans le passage)
    - des panneaux solaires dans le nord-est, avec une exposition moyenne, c'est tout aussi glissant

    Reste le poêle à bois, mais ni ma femme ni moi ne vivant au crochet de la société, il faudrait m'expliquer comment je peux alimenter régulièrement la maison en mon absence

    Pour moi, c'était donc la seule et unique solution viable. A savoir qu'il s'agit d'un MCZ Musa 12kW, avec contrôle à distance, installé au RDC avec une gaine permettant de chauffer également le 1er (grand espace ouvert de 50m² / 125m3). Ne restent que les chambres du 2e qui pourraient bénéficier d'un apport de chaleur en provenance du salon par la mezzanine, portes ouvertes.

    Bien au contraire donc, je pense que le choix est bien plus réfléchi que votre réponse basée sur des croyances personnelles, qui plus est sans tous les éléments connus à l'avance

  23. Publicité
  24. #19
    cornychon

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par yves35
    Je me demande si cornychon ne confonds pas 2 choses très différentes :
    L’hygrométrie, dans l'air donc, et le taux d'humidité du bois (ou bien d'un composé aggloméré à base de bois).
    Les choses sont différentes, mais je ne confond pas ! !
    L’hygrométrie dans l’air se présente sous deux formes :

    L’humidité absolue
    L'humidité absolue d'une masse d'air représente la quantité en grammes de vapeur d’eau [g vapeur/kg air sec] présente dans un volume d'air sec donné (1m3) et sa valeur reste constante même si la température de l’air varie en restant supérieure à la température du point de rosée.

    L’humidité relative
    L’humidité relative (HR)s'exprime en pourcentage (%) et correspond au rapport, entre la quantité d’eau que contient l’air (humidité absolue) et la quantité maximale qu’il peut contenir pour une température donnée et ceci avant de se condenser.
    Les variations de la température influencent directement l'humidité relative, de sorte que l'humidité relative baisse quand la température s’élève et augmente lorsque la température baisse.

    Dans les 2 cas il s'agit bien de la proportion d'eau dans un milieu . Mais on ne peut pas comparer un bois qui vient d'être abattu avec une proportion de 50% d'eau contenue (et qui bouillonne quand on réussit à le brûler)et une humidité d'air de 50% (qui est très confortable). Quand à vivre dans un air à 10% d'humidité,ça va vite être insupportable.
    L’humidité du bois s’exprime en pourcentage de deux manières:

    L’humidité sur masse brute ou humidité relative :
    utilisée pour le bois de chauffage, elle est le rapport de la masse d'eau contenue, à la masse du bois humide ;

    L'humidité sur masse sèche ou anhydre : utilisée dans tout autre secteur, elle est le rapport de la masse d'eau contenue, à la masse du bois séché en séchoir.
    Pour les pellets, c'est l'humidité sur masse anhydre qui est exprimée.

    La seule mesure vraiment fiable pour la mesure de l’humidité du bois de chauffage est l’utilisation d’une étuve : le bois est pesé puis séché à l’étuve à 105°C jusqu’à atteindre une masse constante (généralement entre 7 et 24 heures). Il est ensuite repesé : le taux d’humidité est déduit par la différence entre les deux pesées.

    Oui ! Vivre dans un air à 10% d’humidité relative est insupportable. C’est un air beaucoup trop sec. 10% à 22°C, c’est 1.5 g d’eau par m3 d’air.
    Ce qui voudrait dire que le sac de 15 kg de granulés aurait un poids de 15+7.5=22.5 kg???? j'ai un doute...
    yves
    Un sac de 15kg de granulés, qui contient 10% d’Humidité, contient 1.5kg d’eau.
    La seule mesure vraiment fiable pour la mesure de l’humidité du bois de chauffage est l’utilisation d’une étuve : le bois est pesé puis séché à l’étuve à 105°C jusqu’à atteindre une masse constante.
    Le taux d’humidité est déduit par la différence entre les deux pesées.

    Bien choisir son humidimètre
    Il existe trois types d’humidimètres sur le marché.
    • Les humidimètres qui mesurent sur masse sèche,
    • Les humidimètres qui mesurent sur masse brute,
    • Ceux qui proposent les deux mesures.
    Les humidimètres qui mesurent l’humidité sur base sèche sont les plus couramment distribués dans le commerce. Ils servent à mesurer l’humidité du bois de construction, charpente, menuiserie…
    En principe, ils ne sont donc pas adaptés au bois de chauffage !
    Lors de l’achat de votre humidimètre, faites donc bien attention à choisir un humidimètre qui mesure l’humidité sur base brute. Les professionnels du bois de chauffage se basent le plus souvent sur cette mesure.
    Bien différencier les deux types d’humidité
    On considère l’humidité du bois comme la teneur en eau de ce dernier. Cette quantité s’exprime en pourcentage et de deux façons :
    L’humidité sur masse brute :
    Masse d’eau contenue dans le bois / masse totale du bois (eau y compris)
    L’humidité sur masse sèche
    Masse d’eau contenue dans le bois / masse du bois sec
    Pour bien comprendre la différence entre les deux, voici un exemple :
    Prenons une bûche de 1500 g avec les caractéristiques suivantes : 1200 g de bois et 300 g d’eau.
    300/1200 = 0.25, soit 25% d’humidité sur base sèche
    Faire compliqué c'est simple, faire simple c'est très compliqué.

  25. #20
    zebular

    Re : Choix de bons pellets : un vrai (faux ?) casse tête ?

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    J'arrête ma lecture ici, tant ce choix me parait insensé. Le poêle à pellet c'est la somme des inconvénients du poêle (absence d'autonomie, gradient de chaleur ingérable sauf à n'avoir qu'une pièce de vie et des chambres) et du chauffage central (complexité technologique et dépendance partielle à une énergie externe) plus un défaut spécifique (bruit), sans l'avantage de l'un (autonomie quand tout est coupé, entretien "non technologique") ni de l'autre (système de chauffage stable et réglable dans chaque pièce, quelle que soit sa position dans la maison).
    Globalement, tous ces inconvénients sont éliminés par une chaudière à pellets excentrées des pièces de vie. ce n'est pas le cas du primo-posteur mais.. On est dépendant d'un fournisseur de pellets.
    Fini les w.e. à couper le bois sur pied. moins cher mais bobo le dos

Discussions similaires

  1. [Divers] pompe puits, un vrai casse tête!
    Par firm42 dans le forum Dépannage
    Réponses: 32
    Dernier message: 25/08/2019, 19h38
  2. Amorces Eurofins vs invitrogen un vrai casse tête que
    Par choumalil dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/12/2013, 20h46
  3. Resolution d' une equation recursive un vrai casse tete
    Par saraiado dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/01/2013, 15h50
  4. problème de perimètre , un vrai casse-tête !
    Par nao222 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/11/2011, 12h14
  5. Matlab, un vrai casse tête???
    Par mersma34 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/07/2006, 22h28
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...