Répondre à la discussion
Page 347 sur 356 PremièrePremière 347 DernièreDernière
Affichage des résultats 10 381 à 10 410 sur 10667

Construction réaliste d'un poêle de masse



  1. #10381
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse


    ------

    je sais pas si ça vient de la densité de mes briques, ou si chez vous c'est pareil, mais malgré une épaisseur de 9,5 cm de mes conduits latéraux, dès la première flambée (avec les briques à 30°c), ils montent à 80°c en partie haute 60°c au milieu et 40°c en bas, la face avant : 130°c au-dessus de la porte du four, 140°c au dessus de la porte du foyer. Je pensais que ça mettait beaucoup plus de temps à monter en température. Du coup la seconde peau ne sera pas superflue.

    -----
    Dernière modification par zigzag69100 ; 15/09/2015 à 22h15.

  2. Publicité
  3. #10382
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    bonjour,

    Ce matin soit 7 heures après, je viens de reprendre les températures de surfaces avec mon super laser.
    Sur mes conduits latéraux, j'ai 58°c en haut, 55°c au centre, 48°C en bas. Et 68°c sur la face avant au-dessus des 2 portes.

  4. #10383
    caillou

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour,
    Il est normal que les poeles simple peau soient plus réactifs. Si on part dans l'inconnu, il est recommandé de rester la première année ainsi afin de voir si cela convient pour l'hiver. Il sera toujours temps de rajouter une deuxième peau après. En ajoutant une 2nd peau, on diminue la puissance du poele. Alors en cas de besoin, pour un froid soudain, parfois c'est un peu juste. Avec un simple peau, on peut toujours faire une autre flambée si le poele est déjà froid.
    Par contre le lissage des T° est une constante aussi chez moi. Enfin, la stratification de 10°C est aussi une constante, même en ballon d'eau tampon...est ce une coincidence ?

  5. #10384
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour,
    A votre avis, si après une grosse flambée on lance directement une autre grosse flambée, les briques ont-elles la capacité d'absorber plus de chaleur ? Où alors a partir de quelle température elles ne peuvent plus rien avaler.
    Je demande ça, car je cherche à avoir un foyer et four qui restent très chaud longtemps, 200°c ne me convient pas, j'aimerais bien taper les 300-400°c et j'ai l'impression que sans la 2dn peau je n'y arriverais pas sans surchauffer la maison.

  6. #10385
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par caillou Voir le message
    Bonjour,
    Par contre le lissage des T° est une constante aussi chez moi. Enfin, la stratification de 10°C est aussi une constante, même en ballon d'eau tampon...est ce une coincidence ?
    Qu'entends tu par stratification? le fait de rajouter une peau?

  7. #10386
    caillou

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    C'est la différence de T° entre le haut et le bas, cela fait des strates, ou couches.
    Surchauffer le foyer et four n'est pas très bon il me semble, cela va atteindre à la durabilité du poele. Mais quel en est intérêt ? Cuire du pain ou des pizza ? En général, les fours alimentaires se contentent des 200°C

  8. Publicité
  9. #10387
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Merci pour ton explication Caillou

    et les strates sont espacées de combien de cm par 10°c ?


    300°c c'est pour les pizzas, une bonne pizza s'enfourne 2-3 minutes à 350°C.

  10. #10388
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par caillou Voir le message
    Bonjour,
    Par contre le lissage des T° est une constante aussi chez moi. Enfin, la stratification de 10°C est aussi une constante, même en ballon d'eau tampon...est ce une coincidence ?
    Chez moi, la différence de température entre le haut et le bas du poêle s'égalise dans le temps. J'ai repris les températures de mes cotés, ce soir à 19h00 ils étaient à 38°c le haut le centre comme le bas (50cm du sol) et ce matin à 6h00 58°C - 55°C - 48°C

    En ce qui concerne le ballon d'eau chaude, comme l'eau chaude remonte, et que l'eau froide d'alimentation arrive en bas, c'est normal d'avoir des states de températures.

  11. #10389
    LutopiSTe

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut à tous
    Citation Envoyé par caillou Voir le message
    Est ce qu'une photo ou vidéo de ce qu'est une flamme rose comparée à une flamme jaune/orangée est possible ? ça m'intéresse cette notion visuelle. A t on quelque part la T° des flammes en fonction de sa couleur comme pour le fer et sa température en fonction de sa couleur ?
    Voici une photo du phénomène, ce n'est pas évident d'en faire une photo car la balance des blancs de l'appareil a du mal a rendre des couleurs justes. Ce cliché a été pris 20 minutes après allumage, au moment du pic de CO2, l'analyseur de combustion affichait alors un taux d'O2 de 7.6%, 152 ppm de CO et 94% de rendement. La température dans la chicane isolée au dessus du foyer était à ce moment là de 706°C.
    Il faut regarder le haut de la flamme, pas les bûches. A cet endroit le mélange est à peu près homogène.
    L'air et les gaz issus de la pyrolyse du bois on besoin de temps (et/ou de turbulences) pour bien se mélanger. Si vous voyez des flammes bleues au niveau des bûches vous pouvez être sur que le mélange en haut du foyer sera trop riche en comburant... l'idéal serait d'obtenir une flamme bleue en haut du foyer!

    Il est normal qu'en baissant le tirage, on baisse la t° de sortie, cela signifie juste que la récupération de calorie est peut-être meilleure sans forcément dire que la t° du foyer a baissée.
    Je confirme, quand on réduit l'air, la température en sortie baisse et la température du foyer augmente, le rendement augmente lui aussi.
    Tout le problème c'est d'arriver a réduire suffisamment l'air mais sans dépasser la limite au delà de laquelle l'oxygène vient à manquer et le CO s'envole.

    Damien
    Images attachées Images attachées
    Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel. (Jean Jaurès)

  12. #10390
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tous,

    LutopiSTe:

    J'ai observé la flamme rose, qui est plutôt rose/mauve, j'ai l'impression que c'est un mélange de bleu et d'orange vif. Effectivement j'avais beaucoup trop d'air, c'est en abaissant l'AP que j'ai observé cette jolie couleur.
    J'ai fait une vidéo, je la posterais plus tard.

  13. #10391
    zmarc

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    bonjour
    suis très impatient de finir le rodage pour observer la corrélation couleur de flamme / rendement.
    je ne me souviens pas d'y avoir fait attention lors des tests du hiemstra. je me souviens juste des envolées de CO (qui submergent mon testo !) lorsqu'on réduit trop l'air - effectivement l'équilibre de la combustion est instable, d'autant plus que le débit de carburant est lui aussi variable.

    autre question : quelqu'un a-t-il déjà essayé d'alimenter un pdm avec du bois déchiqueté ?


    cdlt, marc
    Dernière modification par zmarc ; 17/09/2015 à 16h20.

  14. #10392
    caillou

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Magnifique Damien cette photo !!! J'avais aussi dans l'idée de trafiquer mon nuuna unni pour en améliorer la combustion. A la vue des photos, je pense que mon feu n'est pas assez violent car j'ai du mal à blanchir les parois du foyer. la pierre absorbe beaucoup trop les calories pour laisser le foyer monter vite en t°.
    La conduite parfaite serait d'atteindre rapidement une t° violente dans le foyer, puis de ralentir pour le maintenir le débit d'air juste assez pour garder cette T°. Comme cela, on a un échange max avec les parois et une faible t° de fumée en sortie. Je n'ai réussi à faire cela que hélas trop peu de fois.

  15. Publicité
  16. #10393
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    bonjour,

    Voici la vidéo du feu que j'ai observé rose/mauve ou peut-être trop bleu, je sais pas si c'est bon, mais j'aime beaucoup la couleur et au passage remarquez mes parois bien proprettes :
    Dernière modification par zigzag69100 ; 17/09/2015 à 19h57.

  17. #10394
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    voici une vidéo de la fin de combustion où l'on vois bien les injecteurs sur le coté de mon foyer:

  18. #10395
    k1jos

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour,

    Quelques constats après 4j de rodage, 1/3 de feu (le poêle avait au préalable séché à l'air pendant 1 mois) :

    - L'habillage sèche, comme on peut le constater sur la photo avec la laitance de la chaux (qui n'apparaissait pas avant le 1er feu)
    pdm2.jpg
    - Problème, le poêle transpire beaucoup notamment au niveau des accastillages qui "baignent" dans l'eau.
    - Cela crée de la rouille sur la fonte
    - Les vitres de mes 2 portes à feu sont noires ainsi que les parois internes (boite à feu, goulet, conduits latéraux, banc)
    - Fumée blanche en sortie de conduit
    - Consumation des braises en fin de feu très lente (hêtre + lattes de charpente)

    Je suis les conseils de Lutopiste en laissant les portes à feu et du four ouvertes, faut il ne pas mettre la guillotine à la fin du feu pour laisser le tirage "sécher" ?
    Qu'en pensez vous ? Est-ce normal pour un rodage ?
    Je suis aussi sceptique quant à mon AS matérialisé, selon moi, par les tirettes en bas des portes à feu :/

    Pour info, ce n'est pas vraiment une autoconstruction, j'ai fait faire le cœur de chauffe et ensuite réalisé l'habillage moi même.

    k1jos

  19. #10396
    zmarc

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    bien sûr que pendant le rodage il ne faut pas fermer le clapet pour laisser l'air humide s'en aller.
    marc

  20. #10397
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par k1jos Voir le message
    Bonjour,

    Je suis aussi sceptique quant à mon AS matérialisé, selon moi, par les tirettes en bas des portes à feu :/

    k1jos
    Pas d'inquiétude pour ton AS, tu doit avoir un déflecteur en brique dans l'épaisseur du seuil de ta porte de foyer. L'AS se réchauffe le long de la vitre et passe au-dessus des flammes.

  21. #10398
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par k1jos Voir le message
    Pour info, ce n'est pas vraiment une autoconstruction, j'ai fait faire le cœur de chauffe et ensuite réalisé l'habillage moi même.
    On aurait envie de cliquer "J'aime"
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  22. Publicité
  23. #10399
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tous,

    J'aimerais protéger mes briques terre cuite d'habillage, j'ai pensé à l'huile de lin + essence d'agrumes, mais j'ai peur qu'en chauffant ça sente pendant un long moment.

    Qui a déjà testé ?

  24. #10400
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Avant l'huile de lin, je vais faire un essais sur mes briques avec du silicate de soude dilué, voir si ça bouche les pores suffisamment pour les protéger des éventuelles tâches à venir.

  25. #10401
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par zigzag69100 Voir le message
    J'aimerais protéger mes briques terre cuite d'habillage, j'ai pensé à l'huile de lin + essence d'agrumes
    'jour,
    Pour quoi faire, l'essence d'agrumes?
    Cdlt,
    Y.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  26. #10402
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour,

    Parce que l'essence d'agrumes à une odeur plus douce que l'essence de térébenthine et permet de diluer l'huile de lin, pour une meilleure pénétration de l'huile dans les briques.
    Dernière modification par Philou67 ; 29/09/2015 à 13h56. Motif: Citation du message précédent inutile

  27. #10403
    caillou

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour,
    Je trouve qu'il y a assez de COV dans les maisons pour éviter d'en rajouter. Quel type de tache tu veux te protéger ? Sinon, il est possible d'enduire à l'argile, à la chaux...etc ou rester rustique.

  28. #10404
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour,

    Oui c'est vrai que niveau cov, ça doit pas être le top, c'est pour cela que je voulais savoir si d'autre l'avais déjà fait. En fait j'ai déjà fait une tâche d'huile sur mes briques, j'allume mon feu avec un carré de Sopalin imbibé d'huile et un jour alors que je ne l'avais pas assez essoré une goutte est tombée.

    Je pense que je vais badigeonner mes briques de silicate de soude, ça bouchera les pores et pas de cov.

  29. Publicité
  30. #10405
    KroM67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour,

    Sur le poêle que j'ai réalisé, le beau-frère a fait ça (essence d'agrumes et huile de lin). Le rendu est sympa, très lumineux quoi qu'un peu sombre, sur des briques de terre cuite anciennes (je ne sais plus combien de couches il a mis).
    C'était pour la même raison, le poêle servant pour les soirées pizzas et tartes flambées, il était plein de taches.

    Il faut faire ce traitement l'été, de manière à pouvoir aérer pendant les semaines qui suivent.

    Et aérer lors des premières flambées.
    Dernière modification par KroM67 ; 02/10/2015 à 19h04. Motif: affreuse fôte

  31. #10406
    doc974

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par zigzag69100 Voir le message
    Bonjour à tous,

    Je reprend la construction de mon PDM après un break de 5 mois. oui l'hiver approche

    Par contre j'ai un doute sur l'efficacité de mon arrivée d'air secondaire, j'ai prévu 2 conduits dans l'épaisseur des parois du foyer avec des injecteurs à la base du goulot d'étranglement, j'ai peur que ça ne réchauffe pas suffisamment l'AS.

    Je pensais mettre un tube en acier épais centré à l'axe du goulot d'étranglement
    A votre avis, je conserve l'AS telle quelle ou je rajoute le tube acier ?
    À mon sens tu ne risque pas grand chose à ce niveau ; les temp° seront encore basses (elle seront plus élavées en post combustion) et la réaction chimique se fera après donc tu est à l'abri du délitement

    je le mettrais plus près du goulot, sans diminuer le débit
    pour la fente ou les trous je ne mettrais pas plus de 5% de la surface du goulot, je mettrais bien un tube carré fendu ou percé sur l'arête et placé sur l'autre coin

    le tube va chauffer suffisamment l'air2 et l'air va suffisamment le refroidir pour éviter les conneries

  32. #10407
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour Doc,

    Dommage, j'ai déjà bien avancer la seconde peau. Tant pi pour le tube.

    Je suis resté sur mes injecteurs d'origine, mais les prises d'air se fonds sous la voute de la porte du foyer, l'air y est préchauffer par la vitre, c'est pas le top mais c'est toujours mieux que rien.

    Pour veiller aux grains, j'ai placer un thermocouple à l’entrée du goulet, et c'est vrais que dès que j'ouvre AS la température retombe un peu.

    Du coup j'ai placer une tôle devant la porte du foyer, c'est magique la température dans le foyer remonte direct, en plus mon AS passe entre la tôle et la vitre

    Du coup je vais bricoler une jolie tôle amovible avec un petit oreillon et tant pi pour les jolies flammes.

  33. #10408
    doc974

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut je revois ton film avec la flame dans le four noir, je me demande si tu ne peux pas jouer à ce niveau
    réduire un peu la fente ou lui ajouter un Zigag turbulateur pour augmenter ta 2conde combustion, si tu as beaucoup d'air tu peux peut être jouer sur la vitesse de passage en la ralentissant pour consommer mieux en chauffant plus.

  34. #10409
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bien vu Doc,

    Je vais essayer de créer une perturbation en posant des morceaux de briques à la sortie de mon goulet, voir ce que cela donne. C'est étrange, en ouvrant la porte de mon four noir pendant la flambée, la température dans le foyer augmente. Alors peut-être que de perturber un peut le flux ne ferais pas de mal.

  35. #10410
    zigzag69100

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tous,

    L'habillage du poêle est pratiquement terminé. J'ai fait quelque flambées, et je suis bien contant mon four noir est monté à 320°c en fin de flambée. La température dans le foyer en cours de combustion monte à 720°c et la température en sortie de poêle 250°c max.

    J'avais un peu d'appréhension avec la seconde peau et bien en faite ça chauffe bien. Les températures de surfaces de mes conduits latéraux son à 40-50-60°c pourtant je suis monté épais 10cm de brique réfractaire + 5.5cm de brique d'habillage terre cuite. Pour la face avant j'ai 10cm de brique réfractaire + 11cm de brique d'habillage terre cuite et je monte à 65°c.

Discussions similaires

  1. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 10h31
  2. Taille d'un poêle de masse ?
    Par André-Charles dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2006, 10h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...