Répondre à la discussion
Page 6 sur 10 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 274

Comment alléger et nourrir le terrain?



  1. #151
    Did67

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Les feuilles mortes c'est plus long que la paille...

    Donc elles seront là "quelques mois" ! Et même après, tu trouveras encore les nervures, qui sont souvent un peu lignifiées ("comme du bois")...

    Cela dépendra aussi à quelle vitesse va s'installer "la vie du sol". Ton coin à l'air particulièrement "mort" (très sec, sans couverture végétale)

    Donc cela devrait aller jusqu'à la prochaine récolte, en couvrant suffisamment le sol pour que tu ne sois pas embêté par les adventices ("mauvaises herbes"). C'est le coté positif.

    Le coté négatif étant que l'amélioration du sol sera elle aussi lente !

    -----


  2. Publicité
  3. #152
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Et bonsoir,
    ben oui, bien que j'arrose tous les soirs, les feuilles semblent sécher et ne se dégradent PAS DU TOUT.....

  4. #153
    Pellia

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Bonsoir,
    Cela est tout à fait normal. La feuille de platane est coriace et ne se décompose pas. Demandez aux employés de la ville ce qu’ils en font ? Elle obstrue très bien les fossés et bouche les aqueducs. Vous n’avez pas de chance, dans la région où vous êtes il n’y a pratiquement pas d’arbre méditerranéens pour faire du compost de feuille. C’est bête, beaucoup d’explications pour le roi de Prusse !

  5. #154
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Bonsoir, Pellia ( décidément, je ne me ferais jamais, à la vue de votre pseudo) ....Sourires..... Alors, elles ne se décomposeront pas?....Je ne veux surtout pas ALIMENTER Un Débat AUQUEL Je Ne Peux Pas contribuer, n'y connaissant rien, mais soyez tolérants entre vous et pensez aux pauvrement Come moi qui ne connaisent rien en biologie.....Si vous aviez besoin d'aide pour de la navigation maritime, sur le métier de marin, sur les noeuds etc......Demandezut moi, je pourrais sûrement vous aider car je maîtrise la chose' mais si je demande de l'aide, c'est, par définition, que je ne sais pas, et personne connaît TOUT dans tout...?..Merci pour votre aide

  6. #155
    barda

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Mais si les feuilles de platane se décomposent (si ce n'était pas le cas, la terre entière serait couvertes de plusieurs mètres de feuilles de platane), mais elles se décomposent plus lentement que d'autres feuilles. Pour accélérer le processus, il suffit, comme je l'indiquais dans le post#2, de les broyer un peu (par exemple en passant une tondeuse dessus) et/ou d'ajouter un peu de matière organique "verte" -exemple tontes de gazon, ou compost-.

    Il n'y a pas à "chercher la petite bête" comme cela si on souhaite enrichir son terrain en humus; par principe, on met ce que l'on a sous la main, en essayant d'équilibrer à peu près les apports carbonés (matière végétale sèche type paille, bois broyé, ou feuilles mortes) et les apports azotés (matière végétale fraiche, tontes de gazon, déchets animaux, corne, matière végétale verte)... Si il faut parcourir 100 kms, ou dépenser 10 000 dollars, pour mettre le matériau idéal, ça n'en vaut plus la peine...

    Je partage quasi totalement ce que dit Did67, qui s'inspire fortement des TCS, Techniques Culturales Simplifiées, promues par Dominique Soltner ( https://sites.google.com/site/jardin...ique-soltner-1 ), mais le foin, chez nous, est un matériau cher, qui sert à nourrir les animaux, et on peut faire la même chose avec divers matériaux de récupération, gratuits et disponibles à notre porte la plupart du temps.

    Charge donc ta couche de feuilles de platanes avec tes déchets de cuisine déjà, ça aidera, mais ça ne se décomposera pas en 8 jours...
    Dernière modification par barda ; 01/02/2016 à 01h33.

  7. #156
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Bonjour tous,
    dis moi, Barda (merci!), si je mets des déchets de cuisine, ça ne risque pas de faire sale et/ou de sentir mauvais? Je suis en lotissement et je crains que les voisins n'apprécieraient pas trop.....

  8. Publicité
  9. #157
    barda

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Sentir mauvais, non... faire sale, c'est à toi de juger...

  10. #158
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    oui, évidemment...

  11. #159
    Did67

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Ma façon de faire est plutôt inspirée des techniques de semis direct sous couvert. Qui est une évolution un peu plus poussée des TCS.

    Le choix du foin a une raison technique, que je pourrais développer. Toutes les couvertures du sol ne se valent pas. Le foin a été, pour moi, le "meilleur compromis" pour une couverture "quadruple action ":

    a) contrôle des daventices sans aucun travail du sol

    b) nourriture et activation de la "vie du sol" (au sens large : des micro-organismes - bactéries et champigons/mycorhizes jusqu'aux vers de terre en passant par des organismes aussi pe connus que les collemboles)

    c) protection physique du sol : contre la pluie, le déssèchement

    d) apport, par décomposition, des éléments nutritifs nécessaires aux plantes, sans effet dépressif...

    D'autres couvertures (BRF, paille, sciure, carton, tontes de gazon, feuilles mortes, déchtes ménagers...) jouent plus ou moins ces rôles, ou 3 des ces 4 rôles ou 2 de ces 4 rôles...

    Mais en effet, le foin est destiné aux animaux. Cependant, il y a des possibilités : foin pourri (resté à la pluie, le bas de tas stockés dehros...), foin de fauche tardive de sites protégés, riches en "chardons"...

    Enfin, la France produit je ne sais plus combien de millions de tonnes de foin pour les chevaux de loisirs (et autres animaux d'agrément). Je pense donc qu'il n'est pas fondamentalement scandaleux que ceux qui n'ont pas d'animaux mais sont passionnés de jardinage en consacre un peu à leur jardin. Chacun sa passion, en somme ! La population de chevaux a fortement baissé. Donc cela dégage un "potentiel de foin disponible", à production constante...


    PS 1 : en raison de travaux dans ma rue, ma connexion téléphone-internet est coupée ; je suis donc moins assidû pour ces raisons techniques (là, je "squatte" une ligne)...

    PS2 : Pour ceux que nos débats intéressent, regarder en replay la deuxième partie du JT de 13 h de hier dimanche sur France2 ("13h15 le dimanche", consacré à l'agro-écologie), avec quelques belles images sur un sol "cultivé" en "non-travail" en grandes culures ; développement du constat des Bourguignon (un peu hagiographique, à mon goût, mais une bonne introduction tout de même ; je partage le constat technique)
    Dernière modification par Did67 ; 01/02/2016 à 10h07.

  12. #160
    Did67

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Sentir mauvais, non... faire sale, c'est à toi de juger...
    Je confirme : lorsque la biomasse se décompose dans de bonnes conditions (en milieu "aérobie", donc en présence d'air / d'oxygène), il ne se dégage pas de mauvaises odeurs.

    Les mauvaises odeurs se produisent lorsqu'il ya décomposition anaérobie (pas d'air/d'oxygène).

    La question est donc, en effet, d'ordre esthétique.

    Pour ma part, je procède ainsi :

    - les déchets "peu choquants" (genre fanes de carottes, feuilles extréieures d'un chou,...), je laisse sur place, en surface

    - les déchets ménagers (mélange d'épluchures, de fruits pourris, de sachet de thé...), qui peuevnt faire désordre, je mets "en réserve" dans un "composteur" utilisé comme stockage temporaire ; puis, au printemps, j'étale et recouvre d'une couche plus fine de foin ; du coup, c'est propre, cela "retourne" à la terre en se décomposant, et cela bloque le développement des adventices ; le foin ne bloque pas le passage de l'air... Et cela nourrit les êtres vivants sur toute la surface, au lieu de chauffer en tas (pertes de biomasse en tas, sous forme de chaleur, sans effet sur le sol cultivé).

  13. #161
    Did67

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Citation Envoyé par barda Voir le message

    Il n'y a pas à "chercher la petite bête" comme cela si on souhaite enrichir son terrain en humus; par principe, on met ce que l'on a sous la main, en essayant d'équilibrer à peu près les apports carbonés (matière végétale sèche type paille, bois broyé, ou feuilles mortes) et les apports azotés (matière végétale fraiche, tontes de gazon, déchets animaux, corne, matière végétale verte)... Si il faut parcourir 100 kms, ou dépenser 10 000 dollars, pour mettre le matériau idéal, ça n'en vaut plus la peine...

    ...
    Absolument.

    J'en suis venu au foin parce que :

    a) j'en ai trouvé à quelques kilomètres (en Alsace, cela semble assez facile) ; j'ai même à quelques km du "foin qui est jeté" [l s'agit de la fauche très ardive d'un site protégé en raison d'une espèces d'orchidées - il y a alors aussi plein de chardons, voire de petits buissons ; c'est inutilisable pour nourrir les plantes ; l'agricukteur qui était commissionné poru faire la fauche balançait ça dans la nature !]

    b) que j'ai agrandi mon jardin (près de 500 m² aujourd'hui)

    c) que j'ai cherché à cultiver sans aucun travail du sol : pas de bâchage, pas de binage, pas de sarclage ! Quand je dis "pas", c'est "absolument aucun". Et ça, cela ne marche pas aussi bien avec tous les couverts ! Mais on n'est pas obligé d'être aussi extrême !!!

  14. #162
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Bonjour, Didier,
    Justement, au sujet de composteurs une ou deux questions.
    J'ai lu qu'il fallait mettre le composteur sur la terre (déjà que je n'ai QUE 12 m2 si en plus j'impose à mon champ un composteur, j'ai plus que 10 m2...Meme pas de quoi mettre 2 carottes (mais j'en mets pas...).
    Un composteur, ça ne sentpas mauvais si je le mets juste à coté de la maison?
    Et s'il est au soleil (ben ouais...ici, il y a beaucoup de soleil...
    Merci.

  15. Publicité
  16. #163
    CM63

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    PS2 : Pour ceux que nos débats intéressent, regarder en replay la deuxième partie du JT de 13 h de hier dimanche sur France2 ("13h15 le dimanche", consacré à l'agro-écologie), avec quelques belles images sur un sol "cultivé" en "non-travail" en grandes culures ; développement du constat des Bourguignon (un peu hagiographique, à mon goût, mais une bonne introduction tout de même ; je partage le constat technique)
    Oui, très intéressant, il y a même le ministre, qui semble être convaincu. C'est un couple d'anciens de l'INRA, qui ont démissionné car l'inféodation de leur employeur aux intérêts financiers des méthodes traditionnelles (producteurs de pesticides et engrais) les énervait .

  17. #164
    CM63

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par roland59 Voir le message
    Bonjour, Didier,
    Justement, au sujet de composteurs une ou deux questions.
    J'ai lu qu'il fallait mettre le composteur sur la terre (déjà que je n'ai QUE 12 m2 si en plus j'impose à mon champ un composteur, j'ai plus que 10 m2...Meme pas de quoi mettre 2 carottes (mais j'en mets pas...).
    Un composteur, ça ne sentpas mauvais si je le mets juste à coté de la maison?
    Et s'il est au soleil (ben ouais...ici, il y a beaucoup de soleil...
    Merci.
    Il vaut mieux qu'il soit en communication avec la terre, certes ça te prend de la place mais bon. Au sujet de l'odeur je n'ai pas d'expérience, je viens juste de commencer. Didier nous dit que les odeurs viennent quand ça manque d'air, il faudra donc je suppose aérer de temps en temps le composteur. C'est d'ailleurs ce qu'ils conseillent sur le mode d'emploi.
    Moi aussi, ça me prend de la place, mais j'en ai davantage que toi, je pense que je le déplacerai chaque année.

  18. #165
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Bonjour, CM; ben oais...Mais j'aurais aimé (je vais attendre) que didier (ou un autre) me dise si oui ou non, il faut IMPERATIVEMENT le mettre sur la terre (je pense que oui, puisqu'il faut l'arroser, il faut bien que l'eau qui s'écoule aille quelque part..
    Et quid des odeurs....?
    D'autre part, pas tres loin de chez moi, j'ai vu cette annonce, la balle vaut 5 Euros..
    Est ce que ce serait bien et combien de temps "j'irais" avec une balle comme çà?
    ******
    Petites balles +20 kg
    Foin de montagne
    Paille bio qualité aliment
    Prix selon quantité.
    Livraison possible dans l'aude et dans les PO.
    Merci

  19. #166
    max55thir

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Mon composteur ne sent rien du tout
    Pourtant j'avoue que je ne m'en occupe pas
    Je mets tonte de pelouse et épluchures de légumes
    De temps en temps, j'ouvre le couvercle pour que cela mouille le compost

  20. #167
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    ok, merci, je vais y réfléchir..

  21. #168
    CM63

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Au sujet des odeurs, Didier en a déjà parlé et je t'ai rappelé sa réponse : il faut aérer régulièrement. Et au sujet de la communication avec la terre aussi : il faut que les vers puissent rentrer
    Oui, il faut aussi arroser.
    Dernière modification par CM63 ; 01/02/2016 à 17h44.

  22. Publicité
  23. #169
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Je dois TOUT faire, si je comprends bien.........

  24. #170
    barda

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Un composteur correctement conçu ne demande guère de travail:

    - il est conçu pour assurer une aération correcte (arrivées d'air en bas et en haut) sans que cela soit un courant d'air violent; la matière doit à la fois rester humide et être aérée; au Boulou, tu auras plus besoin d'arroser de temps en temps que de ventiler...
    - le bas sera en contact direct avec la terre pour favoriser la migration des divers organismes qui participent à la décomposition; pour favoriser l'aération, on met en bas des matériaux grossiers (queues de choux, bois grossièrement broyé, tiges grossières...); mais si le sol est du béton, ça marchera quand même
    - un couvercle ou une couverture limite le desséchement; toujours dans le même but, il sera plutôt à l'ombre

    Un tas de matériaux compostables suffit souvent à assurer la décomposition (le sol de la forêt fonctionne sans composteur, le tas de fumier aussi).

    De fait, un composteur ne demande que très peu de soins (essentiellement un peu d'eau de temps en temps), à ajuster fonction du climat; évidemment, il faudra lui apporter des déchets végétaux (sans lesquels, ai-je remarqué, il y a peu de production) et attendre entre 6 mois et un an. Tout cela n'est guère prenant et ne doit pas devenir une cause de soucis... Tout ce qui est d'origine végétale (et même animale, mais avec précautions) peut passer au compost, y compris papiers, cartons et chiffons... Inutile de s'embarrasser de tri, d'interdits, de procédures complexes; par contre, on gagne à mélanger les divers matériaux...

    Mais il est clair que la culture sous couverture épaisse simplifie encore les choses...

  25. #171
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Et Bonjour,
    ok, je vais étudier çà..
    Et quid de ma qestion (au paragraphe 165) concernant le foin?
    Merci.

  26. #172
    CM63

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Bonjour,

    Je répète ta question car beaucoup de gens ne veulent pas revenir en arrière:

    Citation Envoyé par roland59 Voir le message
    D'autre part, pas tres loin de chez moi, j'ai vu cette annonce, la balle vaut 5 Euros..
    Est ce que ce serait bien et combien de temps "j'irais" avec une balle comme çà?
    ******
    Petites balles +20 kg
    Foin de montagne
    Paille bio qualité aliment
    Prix selon quantité.
    Livraison possible dans l'aude et dans les PO.
    Merci
    A plus.

  27. #173
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Merci, CM...

  28. #174
    barda

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Ben, sans connaitre la taille de la balle de foin... Compte une dizaine de cm d'épais sur 12 m2, ça t'emmène vers 1 m3 environ... Après, le calcul est simple à faire, et savoir si c'est cher ou pas, ça dépend de ton appréciation personnelle. Là, ça ferait 250€ la tonne; pour mémoire, le blé tourne autour de 150€ la tonne et la paille 50€...

  29. Publicité
  30. #175
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Re...
    Oui, bien sur, a question idiote, réponse idiote...
    Ne manipulant pas tous les jours des bottes de foin, je n'ai absolument aucune idée de la densité du foin (que certain puristes me diront que cette densité varie en fonction de l'humidité, du produit par lui m^me etc..)simplement une idée..Une balle de foin de 20kg , je ne pense pas qu'elle doit faire 1m3, la moitié? le tiers?
    Et ce foin, étant mis en place, il faut en remetter (dans l'hypothèse (pour les puristes) que ça ne s'envole pas..)
    En gros, est ce qu'une balle de foin de 20k pourrait suffire pour une année?

  31. #176
    Did67

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Pour le composteur : en gros, OK. (le résultat dépend quand même un peu des matériaux utilisés, et des équilibres "ni trop humide, ni trop sec" ainsi que les proportions "matière facilement fermentescible / matériaux difficilement fermentescible")..

    Pour le foin, j'ai dû zappé !!!

    - ce foin est cher ! Très cher même...

    - une "bonne" couche, je le rappelle, c'est une 20taine de cms au moment de l'épandage ; cela va ensuite se tasser, puis petit à petit se décomposer (en environ 6 mois)

    - mise en début d'hiver, chez moi, en Alsace, elle dure jusqu'au milieu de l'été (récolte des cultures mises en place au printemps) ; je renouvelle la couche, en mettant un peu moins, pour les semis d'été / début d'automne ; sinon, les adventices "profiteraient" du fait que le sol est découvert et cela tournerait à la jungle ! Je peux imaginer que dans le midi, cela évolue plus vite (avec des températures plus élevées, si on maintient humide)

    - je ne suis pas très familier des petites bottes, j'utilise les balles rondes, plus faciles à dérouler (mais l'agriculteur me les amène avec la fourche sur le devant de son tracteur !) ; elles font environ 250 à 300 kg ; avec 3 bottes je "traite" environ 200 m² chaque fois ; on peut donc partir du principe qu'il "faut" 4 kg de foin par m² ; à mon avis, cela peut être 3 comme 5, faut pas chipoter !

    - il n'y a aucun mal à en mettre plus (il n'y en jamais de trop, même si cela peut être enquiquinant pour le semis) !) ; en revanche, si on n'en met pas assez, cela va être décomposé trop vite, l'espace entre les rangées cultivées va se dégarnir et des "adventices" vont s'installer ! On n'échappe plus à la binette !

    - donc à la louche, je dirais que chaque botte de 20 kg (plus ou moins) convient pour 4 à 5 m²

  32. #177
    Did67

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Et pour ceux qui penseraient encore qu'un petit coup de chimie, de temps en temps, c'est pas grave mais cela marche tellement bien, regarder le "Cash Investigation" de hier soir sur les pesticides.

    En replay pendant une semaine sur FRanceTV pluzz [après ce délai, j'ai un enregistrement, me contcater par "mp" pour m'envoyer une adresse Email ; le débat est coupé : "mémoire pleine" sur ma clef ! Désolé]

  33. #178
    Did67

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Citation Envoyé par roland59 Voir le message
    Et bonsoir,
    ben oui, bien que j'arrose tous les soirs, les feuilles semblent sécher et ne se dégradent PAS DU TOUT.....
    Si je peux, quelques commentaires.

    a) Jardiner "avec la nature", c'est aussi apprendre la patience pour aller au rythme de la nature. Les cycles naturels sont plus ou moins long ; certaines subtances (écorces...) mettent des années à se décomposer car elles sont très "coriaces" (elles ont été "conçues" pour - protection de l'arbre contre toutes les agressions...)

    b) En effet, les feuilles mortes sont assez coriaces - moins que l'écorce toutefois ; et assez pauvres en éléments nutritifs, pour une raison assez évidente : à l'automne, les arbres "planquent" les subtances utiles dans le "bois vivant" (aubier) ; c'est ce qui leur permet cette croissance formidable au printemps suivant ; s'il fallait que les feuilles "poussent" à partir des sels minéraux et de la photosynthèse, elles iraient à la vitesse de tes salades ; là, en 8 jours, c'est une biomasse phénomènale qui se déploie - parce que le "matériau utile" était déjà là, planqué dans le bois vivant ! Et donc il n'est pas resté dans les feuilles.

    C'est une des raisons de l'apport de fertilité du BRF (le bois de moins de 7 cm de diamètre, constitué de ce "bois vivant" unbiquement).

    Donc les feuilles mortes, c'est une sorte de "carcasse" vidée de ses éléments les plus utiles...

    Donc cela nourrit mal tes organismes vivants du sol...

    c) Cela ne veut pas dire que ce n'est pas utile : cela "couvre"et protège le sol (chaleur, évaporation, choc des gouttes de pluie), bloque les adventices (si ta couche est suffisamment épaisse)...

    d) Peut-être te faut-il regarder d'un peu plus près : te coucher sur les feuilles, gratter un peu et si la vue n'est pas parfaite, regarder à travers une loupe... Peut-être verras-tu, plutôt en-dessous, à l'abris du vent, là où c'est humide et en contcat avce la terre, comme un très fin feutrage blanchâtre ??? Ce serait les mycéliums (filaments) de champignons qui s'attaquent à la cellulose (fibres des feuilles) et à la lignine des nervures (composé du bois). Chez moi, sr les feuilles mortes de noyer (encore quelque chose dont "on" dira que cela ne se décompose pas), cela était très net ; je n'ai malheureusement pas d'appareil me permettant de faire des "macrophotos" à cette échelle !

    Cela voudrait dire que les processus sont déjà à l'oeuvre, même si tu ne vois pas le résultat !

    e) Mais en effet, compte un ou deux ans pour que cela se décompose. Et encore, il te restera des nervures !

    C'est une des raisons (mais pas la seule), pour laquelle je recommande le foin : là, on est sur un rythme de 6 mois ! es autres "biomasses" sont généralement plus lentes (feuilles, pailles, BRF...), sauf; bien sûr, les tontes de gazon ou certains déchets de cuisine (les "feuilles de salade" ou de choux, etc qu'on jette... Mais certaines écorces peuvent être plus longues aussi)

    f) Enfin, ne pas négliger que tu pars sans doute d'une sorte de "désert" - à la fois question sécheresse et question "famine" pour les organismes vivants (sol nu). Il faut donc du temps pour que le vie se réinstalle puis prolifère.

    Paradoxalement, et je dis ça pour les autres lecteurs, il; ets plus facile de convertir une praire ou un bout de verger enherbé, car il y a déjà tout sous terre : vers, champignons, bactéries... Dès que tu couvres de foin (protection, ourriture), cela explose ! Dès l'été qui suit, les légumes seront magnifiques.

    Donc si on a la place, convertir une "vieille prairie" en potager et transformer le potager en "prairie temporaire" sera, paradoxalement, une stratégie gagnante du "jardinier paresseux !".

    Bien sûr, tout le monde n'a pas la place, et il faudra alors être plus patient. La vie fera son chemin, mais bon, soyons lucide, il faut déjà qu'il y ait deux vers (par chance, ils sont hermaphordite, donc ne se pose pas la question de l'homosexualité) qui se rencontrent, qui copulent, qui fassent quelques petits, qui grandissent, etc... Les vers les plus utiles (les "anéciques") vivent assez longtemps et sont peu prolifiques... [il en va tout à fait différemment des vers épigés, par exemple ceux utilisés en lombricompostage ; ces vers de surface se sont adaptés à une prédation énorme par les oiseaux, et ont donc une fertilité très élevée ; vous en mettez une pognée et vous nourrissez, cela pullule ! Rien de tel avec les anéciques !

    Bon, j'ai encore dérapé !

  34. #179
    roland59

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    Ben...Merci encore pour ce cour..Maintenant, je peux donner des leçons de sexualité aux vers pour les "booster" un peu et gonfler leur libido...Ok,OK, je sors....

  35. #180
    Did67

    Re : Comment alléger et nourrir le terrain?

    J'espère que "cour" n'est pas péjoratif (il y a des gens qui souffrent de phobie scolaire !).


    Les vers, donne leur :

    - de l'humidité en permanence, à une profondeur suffisante (ils peuvent être en "diapause" - une sorte de vie ralentie en profondeur)

    - et toujours toujours à manger, donc toujours des herbes mortes et débris de taille telle qu'ils peuvent les entraîner dans leurs galeries (un autre avantage du foin sur les feuilles mortes) en surface ; jamais de surface "propre" au sens "terre nue" (c'est un désert pour eux aussi !)


    et la libido ira toute seule !

Sur le même thème :

Page 6 sur 10 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Zoologie] Comment nourrir une chenille
    Par yorelchr dans le forum Biologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 23/09/2014, 16h53
  2. Comment nourrir un faon ? SVP
    Par mamamarmotte dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/07/2010, 13h14
  3. comment nourrir un chat malade
    Par calodisir dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/07/2010, 00h36
  4. [Zoologie] Comment nourrir un scorpion
    Par bob2703 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/08/2008, 15h50
  5. Comment bien se nourrir en ville ?
    Par OEMIOYAGA dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 12/05/2007, 21h13