Répondre à la discussion
Page 3 sur 7 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 193

romans de science fiction



  1. #61
    Damon

    Re : romans de science fiction


    ------

    Salut,

    L'histroire d'un astronef de colonisation qui s'écrase là où ça n'était pas prévu.
    C'est généralement le cas.
    Ténébreuse n'est pas de l'heroic fantasy (le vocabulaire français étant assez pauvre de ce côté, les termes anglais sont préférables ), mais de la science fantasy.
    C'est un monde fabuleux, que personnellement j'ai adoré.

    Pour ceux qui veulent prolonger le rève : http://soleilsanglant.surmonde.com/

    Damon
    Qui en a tiré son pseudo...

    -----
    Un EeePc ça change la vie !

  2. Publicité
  3. #62
    ienien

    Re : romans de science fiction

    Salut!
    Je rajouterai à cette liste Barjavel, même si ce n'est pas selon moi le meilleur auteur, c'est de la très bonne SF pour "débuter".
    Pour ceux qui on lu Hypérion de Simmons, il faut absolument lire Endymion, la "suite" même si la première page est assez déconcertante.
    Je suis personnelement un grand fan d'Asimov, j'ai lu Fondation et le cycle des robots (plus de 10 bouquins pour les 2 cycles). Il a même réussi la prouesse à la fin de sa vie de relier les 2 cycles.
    2 autres bouquins d'Asimov qui ne font pas partie d'un cycle : "la fin de l'eternité" et un recueil de nouvelles policière dans le monde de la SF, original.
    Peu de monde à parlé de Van Vogt, avec "le monde des A" et la suite, "les joueurs du A". Je ne suis plus très sur des titres, c'est passionant mais très complexe. Plus du simple du même auteur (si je me souviens bien):"A la poursuite des Slans".
    Et bien d'autres livres encore...

  4. #63
    Damon

    Re : romans de science fiction

    Salut

    Van Vogt est en effet un des tout grands de "l'âge d'or" avec les autres déjà cités.

    De lui il faut également lire le cycle :

    Les armureries d'Isher
    Les fabricants d'armes

    Et l'inévitable :
    La guerre contre le Rull dont fut tiré le film "Enemy mine".

    "Des lendemains qui scintillent" est très intéressant également.

    Sur le sexisme :
    "L'été indien d'un paire de lunette" m'avait également plu quand je l'ai lu.

    Enfin la nouvelle :
    "L'horloge temporelle"
    dont a été tirée un court metrage (vu sur Temps X à son époque) est amusant.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  5. #64
    Aleph-0

    Re : romans de science fiction

    Dans le genre Hard Science Fiction :
    je conseille Robert Forward et son livre "Dragon's Egg"
    qui raconte l'histoire de la rencontre entre les humains
    et une forme de vie assez spéciale, vivant sur ...
    une étoile à neutron.
    Très détaillé scientifiquement et globalement agréable, même si c'est vrai que les personnages humains sont un peu fades.
    Par contre je ne sais pas si il est sorti en français, c'est un auteur
    assez peu connu je crois ici.

    Les cycles d'Asimov sont des chefs-d'oeuvre de la SF, mais ceux qui ne veulent pas trop se lancer dans ces milliers de pages peuvent lire aussi les géniaux :
    -"Les dieux eux-mêmes"
    - "La fin de l'éternité"
    - "Nightfall"
    - Et toutes les nouvelles...

  6. #65
    dteuz

    Re : romans de science fiction

    j'ai peu etre mal vu mais personne n'a parlé ni de JP Andrevon ni de joel houssin?

  7. #66
    Bufo v

    Re : romans de science fiction

    Bonsoir

    Citation Envoyé par droupi
    Herbert ? J'ai détesté son style très pauvre à mon goût et pas agréable à lire et pas prenant.
    Eh bien c'est tout le contraire pour moi. J'en ferais bien ma référence. Pour le style c'est vrai qu'il pourrait y avoir mieux, je suppose que la traduction n'a pas forcement été à la hauteur. Mais le style n'est pas l'essentiel de Dune.
    Et entièrement d'accord avec Damon, l'Empereur-Dieu c'est la perle.
    Mention particulière également pour les cycles d'Hypérion et surtout d'Endymion de Simmons, (et pour quelques personnages extraordinaires de ses bouquins). Je me demande d'ailleurs quelle influence de Dune... non j'ai rien dis, je vais me faire hurler dessus !
    Sinon je pourrais faire mon marché dans beaucoup de ce qui a déjà été cité.
    Allez ! encore C.D. Simak et l'incontournable Demain les chiens.
    Bufo v

  8. Publicité
  9. #67
    DarkJardinier

    Re : romans de science fiction

    Salut,
    Je viens de terminer le deuxième tome de Fondation (Fondation et Empire) mais j'ai du me forcer pour en arriver là. Je ne parvient pas à m'intéresser au scénario ou à m'attacher aux personnage (bien que les 100 dernières pages m'ont peut être un peu plus plu).
    Pouvez-vous me dire ce que vous avez aimé dans cette série ?

  10. #68
    ixi

    Re : romans de science fiction

    Salut,

    je suis surpris de n'avoir pas vu (sauf erreur de ma part) le nom de Orson Scott Card qui avec sa stratégie Ender et sa stratégie parallèle mélange la science-fiction et la psychologie de groupe...époustouflant.

    Pour Dan Simmons, ce qu'il faut avant tout dire, c'est qu'il a écrit dans tous les styles et a fait à chaque fois de remarquables livres. Mais je m'éloigne du sujet...

  11. #69
    Profane

    Re : romans de science fiction

    Salut a tous.

    J'avoue ne pas avoir lu tous les messages ni vu tous les auteurs cités mais je pense que dans un style assez opressant Lovecraft a du l'etre, Norman Spinrad pour un coté particulier si je me souviens bien (j'ai lu certaines de ses nouvelles y a plus de 15 ans). Et on du etre cité les "classiques" Asimov, C Clarke etc..


    Mais je pense que "1984" d'Orwell, qui par certains coté peut sembler visionnaire et "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley, a l'heure d'une manipulation du génome humain possible a plus ou moins court terme, sont des lectures qu'on pourrait qualifier de quasi indispensable. Qu'en pensez-vous ?

  12. #70
    Titania

    Wink Re : romans de science fiction

    Lovecraft n'a pas été cité car c'est avant tout un grand maître du fantastique et non de la science-fiction proprement dite. Je le conseille fortement à tous les lecteurs avides d'ambiances étranges et oppressantes. Pour ma part, je trouve le recueil de nouvelles Dagon très réussi.
    Bonne soirée à tous !

  13. #71
    ixi

    Re : romans de science fiction

    Tout à fait d'accord avec toi profane!!
    De même que les monades urbaines de Siverberg, Fahenheit 451 de Bradbury et Tous à Zanzibar de Brunner.
    En fait les contre-utopies du 20e siècle...
    C'est par forcément de la SF pure, au moins de la prospective...
    Lectures indispensables s'il en est...

  14. #72
    Guillmot

    Re : romans de science fiction

    Norman Spinrad, le Printemps Russe...

    Un côté "vie et moeurs" d'une famille éclatée entre le père, ingénieur en aérospatiale d'origine américaine, et la mère, bureaucrate soviétique. Dans une ambiance géopolitique où les Etats-Unis s'enfoncent dans la paranoïa (NASA militarisée...) et où l'URSS adhère à l'Union Européenne.

    Une intrigue bien ficelée, peut-être que ce roman a l'avantage de parler de manière assez 'réaliste' de la conception de projets en aérospatiale tout en restant dans de la SF. L'avantage d'un monde proche du nôtre, me direz-vous. Reste à savoir ce qu'en pensent des ingénieurs en aérospatiale !

    Gros désaventage à mon goût, j'ai par moment été littéralement saoûlé par les descriptions roses de cet auteur...

    Guil'
    Compte à supprimer

  15. Publicité
  16. #73
    erik

    Re : romans de science fiction

    Norman Spinrad : l'un de ses meilleur bouquin est à mon avis "le chant des étoiles" (une societé post-nucleaire baba-cool et ses rapport avec la technologie (et les champignons hallucinogènes)), marrant et une fin planante.

    Erik

  17. #74
    Zeyss

    Re : romans de science fiction

    Certains en on fait mention mais il faudrait quand meme faire la difference entre les different style de SF.

    Pour ma part
    en Hard Science j adore le cycle de Mars de Robinson (meme si Mars la bleue est un cran en dessous) ... non pas pour son approche hyper scientiste mais avant tout pour vision ecolo-economo-politique (c'est la 1ere fois que j ai decouvert le principe de de-croissance grace a lui et quel plaisir de tomber sur un americain qui tire a boulet rouge sur le capitalisme) de la SF sans parler de la charge poetique (j ose oui) qu'on y retrouve.
    Moi perso apres cette lecture je ne revais que de Mars.

    en space-opera : a mes yeux il n y a que Hyperion et la chute d Hyperion ... c'est tout a la fois que ce soit en style, en univers, en reflexion (faire de la theologie en SF faut le faire quand meme) .. C'est incroyable, forcement on peut etre que decu par la suite Endymion et le reveil d endymion.
    a note, nouveaute ... son nouveau roman de SF ... Illium, bien sur c'est le 1er tome faudra attendre la suite pour juger ........ C'est cool on retrouve le Dan dans ses grands jours, mais est il obliger de glisser des personnages historiques dans ses histoires ?

    Dune bien sur ... mais je m arreterai a l empereur dieu ... J ai redecouvert le messie de dune rescement, je sais pa si j etais trop jeune avant mais c'est incroyable l aspect psychologique qu'on retrouve dans ce roman ... c'est encore de la SF a ce point ... ?
    Et pendant qu on est dans les grand ancien : Greg Bear pour eon eternite et heritage ... qui n'ont pas viellies d un poil (contrairement helas aux maitres de l instrumentalites et Fondations) et son toujours aussi fort.

    Mais personne n'a cite le nouveau ptit francais qui nous a commit un sans faute (fort classique je vous l accorde) : Ludovic Albar avec son Quantex ... c'est epique, un univers riche malgres son grand (trop ?) classisisme.
    De moindre envergure j avias deocuvert dans ma prime jeunesse Aucune Etoile aussi lointaine ... Serge Lehman ... qui se laisse devore et qui est plein d originalite, si vous aimez les histoires tragiques pleine de paradoxe lancez vous.

    Dans les inclassables : il y a Queen city Jazz (Katleen ann Goonan) ... de la SF pas trop SF meme si c est de la SF mais qui ne parle pas de SF, c'est tres deconcertant a lire ... mais plein de grace.
    Quant a l histoire accrochez vous et prenez des notes, lol.

    Je mettrais aussi dans inclassable GreG EgaN, mais pas la cite des permuatant (genial soit dis en passant) mais l'enigme de l'univers ... qui nopus presentes toutes une theorie (deja dans la cite des permutant) ... l univers participatoire de Weeler qui est une apporche mystique de la science, bizarre et au limite de la totologie

    et enfin en Steam Punk ............ eu la desole j attend toujours le mythique bon roman steam punk (est ce possible ? lol)
    -Soit que dans les airs je vole-
    -Soit que sous la terre je rampe-
    -Je suis le génie de la lampe-

  18. #75
    Dansteph

    Re : romans de science fiction

    Quel beau thread.. reste à trouver des sous pour acheter tout ceux qui me manque
    (je suis boulimique du bouquin)

    Je suis un "die fan" de Asimov clark et bien d'autres cité, je rajoute ma pierre
    il me semble que personne n'en a parlé:

    Le cycle : "heechees" de Frederic Pohl excellent: (Ce n'est pas du tout new age (je déteste ca))

    Les pilotes de la grande porte
    [Beyond the blue event horizon, 1977]

    Rendez-vous à la Grande Porte
    [Heechee rendez-vous, 1984.]

    Les annales des Heechees
    [The annals of the Heechee, 1987]

    A travers la grande porte
    [The gateway trip, 1990]


    Un résumé que j'ai piqué ICI: http://www.cafardcosmique.com/auteur/pohl.html

    "La Grande Porte, c'est un astéroïde extra-terrestre, construit par une race mystérieusement disparue, les Heechees, et à partir de laquelle une multitude de vaisseaux spatiaux sont programmés pour des destinations lointaines.

    Seul problème : personne n'a compris comment fonctionnait la technologie Heechee... du coup la Grande porte fonctionne comme une sorte de loterie cosmique : on s'embarque, on apuie sur un bouton et à l'arrivée la fortune ou la mort, voire bien pire... L'idée de départ du roman était suffisamment bien trouvée pour fournir le prétexte à tout un tas d'aventures échevelées aux confins de la galaxie, à la découverte de planètes plus étranges les unes que les autres... mais c'est tout le contraire qu'a choisi Frederik POHL.

    La Grande Porte, métaphore du Destin, est un endroit laid et glauque. La plupart des aventuriers n'y trouvent que la peur, la haine et le chagrin. L'entreprise privée qui en a la concession exploite leurs faux espoirs et bien peu en reviennent.

    Ce est une satire de notre monde mercantile, qui sait aussi rendre très touchant le parcours des êtres humains qui s'y sont perdus... "


    Et sur Frederik Pohl: ( du même site)

    ""Frederik POHL est l’une des personnalités les plus influentes de la SF américaine des années 30 à 70. Il a marqué le monde de la science-fiction autant par son travail d’éditeur, d’anthologiste, et d’essayiste que par ses romans.

    Il est l’auteur de plus de 100 ouvrages, dont la majorité appartient à la Science-Fiction. Il a reçu deux Prix Hugo et trois prix Nebula, ce qui reste un record jusqu’à aujourd’hui."

  19. #76
    Geolove

    Re : romans de science fiction

    Citation Envoyé par Profane

    Mais je pense que "1984" d'Orwell, qui par certains coté peut sembler visionnaire et "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley, a l'heure d'une manipulation du génome humain possible a plus ou moins court terme, sont des lectures qu'on pourrait qualifier de quasi indispensable. Qu'en pensez-vous ?

    Je suis entierement d'accord...
    Et ces deux lectures m'ont fait me tourner vers une oeuvre plus récente :
    Globalia de Jean-Christophe RUFFIN

    Deuxième moitié du XXIe siècle. Globalia est une démocratie universelle, un archipel de territoires protégés par des bulles de verre. Dehors, la nature sauvage et déserte règne. Pourtant des humains y vivent, exclus de la prospérité globalienne. Baïkal Smith et Kate décident de sortir de Globalia, malgré l'interdiction formelle… Un grand roman d'aventures et d'amour, mais aussi une fable visionnaire sur la mondialisation.

    La devise de Globalia : Sécurité, Prospérité, Liberté. Phrase clé du système Globalien : "la sécurité, c’est la liberté. La sécurité, c’est la protection. La protection, c’est la surveillance."
    CQFD : la surveillance, c’est la liberté. J'ai adoré cette mise en relation..

    Quatrième de couv :
    "- Tu ne comprends pas, Kate. Ce sera partout la même chose. Partout nous serons en Globalia. Partout, nous retrouverons cette civilisation que je déteste.
    - Évidemment, puisqu'il n'y en a qu'une ! Aurais-tu la nostalgie du temps où il y avait des nations différentes qui n'arrêtaient pas de se faire la guerre ?
    - Tu me récites la propagande que tu as apprise comme nous tous. Globalia, c'est la liberté ! Globalia, c'est la sécurité ! Globalia, c'est le bonheur !
    Kate prit l'air vexé. Le mot de propagande était blessant.
    - Moi, reprit Baïkal d'un ton passionné, je continue à croire qu'il existe un ailleurs."


    D'autres commentaires et infos ici : http://www.alapage.com/mx/?tp=F&type...ee_appel=GOOGL

  20. #77
    JPL

    Re : romans de science fiction

    Bonjour,

    J'aimerais savoir si quelqu'un possède la version anglaise de "2061 : Odyssée trois" d'Arthur Clarke.
    En effet à la page 69 de l'édition "J'ai lu" on trouve ceci :
    Le Pr Kreuge adhérait totalement à ce principe ; il n'allait pas croire à la découverte de son neveu tant qu'il ne pourrait pas expliquer ce qui lui paraissait relever d'une intervention divine. Tout en maniant son rasoir Occam encore parfaitement utilisable, il pensait qu'il était plus que probable que Rolf avait commis une erreur
    Rappelons que le "rasoir d'Occam" est un principe de raisonnement attribué au penseur Guillaume d'Occam (XIVème siècle), qu'on peut formuler en termes modernes de la manière suivante : si plusieurs explications peuvent rendre compte d'un fait on considèrera que c'est l'explication la plus simple qui est la bonne, tant que rien n'aura démontré sa fausseté. Ce principe est couramment appliqué dans de nombreux domaines, et en particulier en recherche scientifique. En d'autres termes, c'est "pourquoi faire compliqué si on peut faire simple".
    A moins d'imaginer qu'Arthur Clarke a fait de l'humour à froid, l'hypothèse la plus simple dans ce cas est de penser que le traducteur ne connaissait pas l'expression "rasoir d'Occam" et a torturé le texte pour essayer de lui faire dire quelque chose qui lui semblait compréhensible. Malheureusement si face à des erreurs de traduction on peut souvent reconstituer le texte initial en pensant dans la langue d'origine, dans ce cas je n'y arrive pas... De là découle ma question sur une version anglaise pour connaître le texte initial.

    Merci par avance.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  21. #78
    mtheory

    Re : romans de science fiction

    Salut je vois vraiment pas où est le problème.Jai aussi lu 2061 et à l'époque cela ne m'avait pas choqué.

  22. Publicité
  23. #79
    JPL

    Re : romans de science fiction

    Le problème est que le traducteur pense que le professeur est en train de se raser avec un rasoir de marque Occam, alors que je pense que le professeur tend à écarter l'hypothèse de son neveu en se fondant sur la règle logique formulé par Occam.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  24. #80
    mtheory

    Re : romans de science fiction

    Citation Envoyé par JPL
    Le problème est que le traducteur pense que le professeur est en train de se raser avec un rasoir de marque Occam, alors que je pense que le professeur tend à écarter l'hypothèse de son neveu en se fondant sur la règle logique formulé par Occam.
    Je ne suis pas sur qu'il fasse cette confusion,c'est vrai qu'il faudrait la vo pour être certain.Toutefois je pense que Clark voulait simplement dire que le Pr Kreuge avait beaucoup utilisé le Principe d'Occam dans sa vie,d'où effectivement une pointe d'humour.

  25. #81
    bath66

    Re : romans de science fiction

    Salut,

    Je trouve quand meme un peu bete de ne trouver qu'un seul post concernant Barjavel ! Quand meme, son roman "La fin des temps" est quand meme assez marquant (C'est d'ailleur lui qui m'a fait aimé la SF)

    Sinon, ben mon auteur préféré est, comme vous deviez vous en douter vis a vis de ma signature Isaac Asimov. J'ai clairement aimé son cycle de Fondation, mais chose bizard, celui des Robots me passionne beaucoup moins ... je sais pas pourquoi. Sinon on a omis de parlé aussi de deux bon romans de lui, meme si je les classerai plus dans les romans SF-Policiers: Les cavernes d'acier et Face aux feux du Soleil. Néanmoins, je déconseille vraiment les gens aimant l'action de lire Asimov, il y en a vraiment peu (D'ailleur il le dit lui meme dans sa biographie...).

    Aussi, je tient a parler de Pierre Bordage et ses deux romans "Wang". Meme si certains passage sont assez "crus", l'histoire est vraiment bien faite, ca donnerai presque envie de se mettre a lire des livres de stratégies guerrière .

    @+
    bath66.

  26. #82
    azt

    Re : romans de science fiction

    Je vous conseillerai bien "La dimension des miracles" et "Echange standard" de Robert Sheckley.
    Pour atteindre les sommets de l'humour intergalactique !

  27. #83
    Damon

    Re : romans de science fiction

    Salut,

    Effectivement les traducteurs commettent de nombreuses erreurs et bien entendu cela pose des problèmes de compréhension.

    "Ce que Muad dib nous a appris, c'est un monde bien balancé"

    Au point que l'on peut se demander où ils ont appris la langue à traduire, comme dans l'exemple ci dessus.
    (balanced doit bien évidemment être traduit par équilibré)

    Dans l'exemple que tu cites JPL, il me semble évident que le traducteur n'a pas compris de quoi il retournait.

    Concernant Barjavel, personnellement je n'aime pas, ses romans sont trop sujets aux inconhérences, or la SF est un style difficile, puisque posant un postulat de différence (voyage dans le temps possible par exemple) l'auteur doit s'y tenir.
    Et ce que j'ai retenu des romans que j'ai lu de Barjavel, c'est qu'à plusieurs reprises il ne respecte pas son postulat de départ, où que ses héros se montre particulièrement stupides, comme dans "La nuit des temps" (si je me rappelle bien), où ils se montrent incapable de voir un problème métabolique sommes toute assez simple, et trop paranoïaques que pour aider la jeune femme en lui rendant ses biens.

    Ou encore dans "Ravage" où curieusement la disparition de la force éléctrique n'affecte en rien le métabolisme...

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  28. #84
    Narduccio

    Re : romans de science fiction

    Sinon on a omis de parlé aussi de deux bon romans de lui, meme si je les classerai plus dans les romans SF-Policiers: Les cavernes d'acier et Face aux feux du Soleil.
    Indirectement, on en a parler, Isaac Azimov les avait rattacher au cycle des robots. Il prévoyait un cycle intermédiaire entre le cycle des robots et le cycle de Fondation, ce devait être le cycle de Trantor. En plus, la fin du dernier Fondation, laisse entendre qu'il devait y avoir une suite. Azimov, embété de ne pas trouver d'idée, avait proposé à son éditeur d'écrire des romans venant avant (Prélude à Fondation ...), le temps de trouver l'idée pour finire son cycle. Il n'a pas eu le temps de le faire.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  29. Publicité
  30. #85
    BBer

    Re : romans de science fiction

    Et un cycle vraiment sympa, meme si c'est tres fiction (et moins science)...
    ...y'a quelques passages un peu zarbs ceci dit, mais de tres bonnes idées aussi

    Malheureusement seul les 3 (ou 4?) premiers tomes ont ete traduits ... il en manque 2 (ou 1?), et je crains de ne jamais les (ou le!) voir en français !!

    Donc, de Stephen R. Donaldson:

    The Gap Series

    * The Gap Into Conflict: The Real Story
    * The Gap Into Vision: Forbidden Knowledge
    * The Gap Into Power: A Dark and Hungry God Arises
    * The Gap Into Madness: Chaos and Order
    * The Gap Into Ruin: This Day All Gods Die

  31. #86
    BBer

    Re : romans de science fiction

    ...d'ailleurs, si quelqu'un connait une edition francaise de la fin du cycle, je lui serait eternellement reconaissant

  32. #87
    Dordon

    Re : romans de science fiction

    Je ne crois que vous en ayez déjà parlé: Douglas Adams, adapte la physique quantique à notre échelle et s'amuse avec d'autres bizarreries plus ou moin scientifiques dans "Un cheval dans la salle de bain". Un livre sympas, amusant et intelligent

    A lire aussi 1984, rien de scientifique mais c'est un livre génial.
    Dernière modification par Dordon ; 02/09/2004 à 17h27.
    DrDn en qwerty

  33. #88
    alaink

    Re : romans de science fiction

    J'aimerais connaitre votre avis sur P.K.Dick .
    Personnellement je trouve son style assez pauvre et ses histoires mal construites, par contre ses obsessions sont fascinantes: la memoire, la vie artificielle, la realité virtuelle.

    D'ailleurs les differentes adaptations cinematographiques dont le sublime "blade runner", le nettement moins interessant "total recall" et le pseudo serie-B "Planete hurlante" sont nettement superieure aux originaux.

  34. #89
    BBer

    Re : romans de science fiction

    Le style de K.Dick est assez déroutant, pauvre c'est un peu méchant quand meme, mais le bouquin dont est tiré Blade Runner (Les androides revent ils de moutons electriques... avec un titre comme ca, c'est forcement bien !!) est excellent à mon avis. Ca a tendance à partir dans tout les sens, pas tres organisé ni forcement compréhensible, mais ca laisse une impression ... je sais pas comment la qualifier, mais c'est bien

    un peu comme Ubik, ou Deus Irae d'ailleurs...

  35. #90
    gouroupouf

    Re : romans de science fiction

    Bonjour,

    Pour répondre à ton message, j'ai bien une suggestion à te faire : pourquoi ne vas-tu pas faire un tour sur mon site www.froissements.com. J'y mets en ligne un feuilleton de science-fiction Le 1er épisode y est en ligne depuis le 16 septembre et les suivants se succèderont tous les jeudis jusqu'à Noël. Mon objectif a été de garder un scénario "crédible" dans la mesure du possible. J'attends ton avis et ceux des internautes qui oseront s'y aventurer...

    A bientôt

Page 3 sur 7 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Science-Fiction
    Par zélion dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/08/2007, 19h06
  2. Science Fiction
    Par Palm dans le forum [ARCHIVE] Vos liens sur le net
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/01/2006, 16h18