Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Réflexions sur un astrographe à) f/5




  1. #1
    Vincent Becker

    Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Bonjour,

    Possédant déjà une Orion 80ED avec réducteur pour la photo grand champ et un Newton 250/1200 pour le visuel/planétaire, je cherche à combler un "trou" dans la photo à champ moyen avec un f/D ouvert. J'ai repéré deux tubes:

    - un 150/750 "spécial photo" un peu cher:

    http://www.astronome.fr/produit-newt...-seul-837.html

    - ou un 200/1000 "standard":

    http://www.optique-unterlinden.net/a...788&itemType=1

    j'ai fait un petit calcul d'échantillonnage pour affiner mon choix en fonction de ce que je possède (un EOS 350D) et les principales caméras CCD "entrée de gamme": Atik 16IC-S, Atik 16/DSI II et Atik 16HR/DSI III. Je suis parti de l'hypothèse que l'échantillonnage optimal en ciel profond est compris entre 2,5" et 1,5".

    Concernant le 250/1200, tous les imageurs sont sur-échantillonnés à moins de 1,5". Avec le 200/1000, les CCD passent en limite haute mais le 350D est sur-échantillonné à 1,1". Avec le 150/750, tout passe avec le 350D en limite haute à 1,76 et les CCD (notamment la Atik 16 IC-S que je guigne) en limite basse à 2,2.

    Donc le 150/750 semble a priori être le plus adapté à la photo CP avec le meilleur compromis entre ce que j'ai actuellement pour imager et ce que je pourrais acquérir plus tard. Ce que je ne connais pas est la qualité optique de ce tube "spécial photo".

    Que pensez-vous de mon raisonnement? Fais-je totalement fausse route? C'est d'aller contre le sacro-saint principe "plus c'est gros mieux c'est" qui me fait bizarre, mais après tout en imagerie pure c'est surtout le f/D et l'échantillonnage qui comptent?

    -----

    Vincent Becker

  2. Publicité
  3. #2
    xav72

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    salut....
    ton raisonnement ne me parrait pas mauvais!
    apres les histoires d'echantillonnage.. faudrait vraiment que je mette le nez dedans

    le 150/750 me parrait etre un bon choix! leger, avec un bon PO...
    niveau qualitée optique c'est du Orion... mais l'avantage c'est que la il est avec des accessoirs deja prevus pour la photo...
    j'avoue que si j'avais a craquer pour une CCD je prendrais plutot celle là:
    http://www.m42optic.fr/pro/catalog/p...roducts_id=500

    mais bon je pense pas que tu vas investir dans une CCD de suite
    fait joujou avec une 120ED, un C8, un 400 et meme des images...si si !!

  4. #3
    chamois

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Bonjour,
    Entre une 80ED avec une focale de 600mm et un 150/750 avec une focale de 750 mm tu auras pratiquement les mêmes images, j'entends par la que les champ photographiés seront très proches.
    Seul gain le temps de pose moitié plus court.
    La question que je me poserai: quel type (taille) d'objet je vise avec ce nouvel instrument? La répoinse est bien entendue fonction de l'imageur que je mettrai derrière.
    Vises-tu les grandes nébuleuses comme Californie, la Rosette, M42, ou ngc7000 , les dentelles ou des petites galaxies lointaines de quelques minutes voir les nébuleuses planétaires.

    Moi je partirai de cette réflexion pour fonctions des imageurs en ma possession déterminer les fourchettes de focale des instruments.
    Bien entendu ce n'est qu'un avis.
    C'est comme cela qu'avec mon newton de 900, mon objectif de 300 mm (le rubinar) et les imageur de 11mm (artemis285) et 350d je couvre le grand et le moyen.
    Par contre les tout petits sont un peu petit pour mon équipement.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285


  5. #4
    Vincent Becker

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    En fait comme j'ai déjà de quoi faire du grand champ je cherche de quoi imager un peu plus "serré",nébuleuses planétaires et autres amas globulaires (M27, M31) pour lesquels la 80ED me semble un peu courte. Mon ambition est aussi d'avoir un tube qui saura accueillir une CCD plus tard.

    Tu as sans doute raison quand tu me dis que 750 ça ne sera pas une énorme différence... Il vaudrait mieux alors m'orienter vers le 200/1000. Les Orion Otpics sont un peu chers pour moi
    Vincent Becker

  6. #5
    chamois

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Bonjour,
    Objet un peu serré, M31 tu es sur? Pensais-tu plutot à M13?
    Pour les objets, plus petits tu as déja ton 250/1200, un F/D =4.8 très bon, avec une focale double de la 80ED tu vas avoir un champs couvert sur ton capteur 4 fois plus serré (en surface), c'est pas mal et pas cher puisque tu l'as déjà.
    Je suppose que le 250/1200 est en monture dobson ?, si oui que tu prennes un 200/1000 ou que tu utilises le 250/1200 de toute manière pour la photo CP il te faut une EQ6 ou une atlas, en utilisant le 250 tu gagnes un tube.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Vincent Becker

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Oui bien sûr, M13!

    Concernant le 250, c'est effectivement un Dobson monté actuellement sur une table équatoriale. Il est assez léger parce qu'en Serrurier (11,5 kg) mais je vais lui faire une plaque d'adaptation pour la Atlas (que j'ai déjà), ce qui devrait l'amener à 13kg je pense, donc la limite haute pour autoguider sur cette monture.

    Je l'avais déjà montré je crois:

    http://www.astrosurf.com/telescopeam.../10_pouces.htm

    Pour l'instant le problème est que je n'arrive pas à atteindre le foyer avbec ma webcam sans barlow et a fortiori avec un reflex, mais j'ai des pistes pour améliorer la chose.
    Vincent Becker

  9. #7
    chamois

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Bonjour,
    Avec un serrurier je crains bien que ce soit impossible.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  10. Publicité
  11. #8
    Vincent Becker

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Je pensais faire une plaque en contreplaqué de 18 qui sera vissée sur un des côtés de la base hexagonale etqui dépassera légèrement de cette base. La queue d'aronde sera boulonnée dessus. Le centre de gravité du tube est situé sur l'axe des deux demi-cercles (le miroir est assez épais) donc il ne dervait pas y avoir trop de porte-à-faux.

    Qu'est-ce qui te parait impossible?
    Vincent Becker

  12. #9
    chamois

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Bonsoir,
    A priori, vu que je ne l'ai jamais vu, la rigidité: une flexion de 1/100 mm est déjà importante!
    Sauf si tu envisages la photo CP avec un camera à double capteur type les CCD SBIG, tu auras d'énormes difficultées de flexion entre la lunette d'autoguidage et le newton, comme j'en ai et pourtant mon tube est plein.
    Pour sortir ton foyer par contre sur un serrurier c'est assez facile, suffit de racourcir de quelques centimètres les tirants et éventuellement mettre un secondaire un peu plus grand, à calculer.
    Il faut bien réaliser le monde entre le visuel et la photo. En photo rien de doit bouger au micron prés pendant des heures alors qu'en visuel tu te passes très bien de suivi motorisé par exemple.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  13. #10
    Vincent Becker

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    En effet, il ya des chances que ça ne soit pas assez rigide pour ça. Même en montant la lunette guide sur le télescope lui-même, à cette focale ça ne pardonnera pas... Surtout avec le poids d'une CCD ou d'un APN, quand même conséquent. A tout le moins, ça marchera en planétaire, ce qui serait déjà pas mal. Et ce qui relance le débat sur le tube supplémentaire... Donc a priori plutôt un 200/1000. Reste à savoir le prix que je pourrais y mettre et la qualité qui en découle. Parce qu'un Orion Optics, c'est sacrément cher... Je peux aussi me contenter de ma 80ED et de mon 250!
    Vincent Becker

  14. #11
    RT3669

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Une petite question me taraude , le guidage avec diviseur optique ne régle t'il pas le problême ? ou en partie du moins ?
    Bonne nuit
    newton 150/750 sur HEQ5 goto

  15. #12
    chamois

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Citation Envoyé par RT3669 Voir le message
    Une petite question me taraude , le guidage avec diviseur optique ne régle t'il pas le problême ? ou en partie du moins ?
    Bonne nuit
    Bonjour,
    C'est une bonne et moins bonne idée:
    bonne car les axes optiques guideur et imageur sont confondus, pas de flexions possible.
    moins bonne : le diviseur a une épaisseur optique de 30 à 50 mm or Vincent a déja un foyer qui ne sort pas assez. Ne pas oublier que sur un newton plus on sort le foyer en racourcissant la distance araignée primaire plus il faut agmenter la taille du secondaire.
    Citation Envoyé par Vincent Becker Voir le message
    ... Donc a priori plutôt un 200/1000. Reste à savoir le prix que je pourrais y mettre et la qualité qui en découle. Parce qu'un Orion Optics, c'est sacrément cher... Je peux aussi me contenter de ma 80ED et de mon 250!
    Les Orion Optic ne sont pas donnés, mais chez SW ou Orion (Synta),ce modèle serait-il dans tes prix?. Il est livré complet avec un crayford et port compris.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  16. #13
    Vincent Becker

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Citation Envoyé par chamois Voir le message
    Bonjour,
    moins bonne : le diviseur a une épaisseur optique de 30 à 50 mm or Vincent a déja un foyer qui ne sort pas assez. Ne pas oublier que sur un newton plus on sort le foyer en racourcissant la distance araignée primaire plus il faut agmenter la taille du secondaire.
    Concernant ce problème de foyer, je pense plutôt rentrer le porte-oculaire dans la paroi du tube. Je peux gagner 3 à 5 centimètres. Pas sûr que ça soit suffisant pour le diviseur optique par contre, il faudrait mesurer précisément. Mais c'est une piste intéressante.

    Citation Envoyé par chamois Voir le message
    Les Orion Optic ne sont pas donnés, mais chez SW ou Orion (Synta),ce modèle serait-il dans tes prix?. Il est livré complet avec un crayford et port compris.
    Pierre
    Oui, j'hésitais en fait entre le 150/750 et celui-ci. Avantage de celui-ci, il est moins cher que le 150 "optimisé photo" et creuse plus l'écart par rapport à la Orion 80ED. De plus le crayford à microfocuser que j'ai mis sur mon Newton est conçu pour un tube de ce diamètre, je pourrais donc éventuellement échanger les crayfod, avoir ce nouveau tube dédié photo CCD et le newton dédié au visuel et planétaire. Reste à savoir si le 200/1000 permet la photo au foyer avec un APN et si la qualité optique reste exploitable. Le crayford de mon tube actuel est un "court", ce qui est un point positif pour l'adapter dessus. Par contre, si le crayford du 200/1000 est "long", ça ne passera pas sur le 250. On ne voit pas bien sur la photo.
    Vincent Becker

  17. #14
    chamois

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Citation Envoyé par Vincent Becker Voir le message
    .............Par contre, si le crayford du 200/1000 est "long", ça ne passera pas sur le 250. On ne voit pas bien sur la photo.
    Si tu parcours ce forum ou webastro tu y verras de nombreuses photos faites avec un 300D, 350D sur un sw 200/1000 ou Orion 200/1000 ce qui devrait répondre à ta question. Perso n'en ayant pas ?????
    ici par exemple
    Pierre
    Dernière modification par chamois ; 28/01/2008 à 08h54.
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  18. #15
    Vincent Becker

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    En effet, ça a l'air de marcher

    Merci infiniment pour tes conseils avisés. En cherchant un peu, j'ai trouvé des choses sur les newton ouverts qui sont très sensibles à la qualité du miroir... Je commence à me dire que je ne vais pas me précipiter et économiser pour un tube comme le tien, un 200/900 SPX, voire un 200/1200 si je veux creuser l'écart avec la 80ED.
    Dernière modification par Vincent Becker ; 28/01/2008 à 12h22.
    Vincent Becker

  19. #16
    chamois

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Citation Envoyé par Vincent Becker Voir le message
    En effet, ça a l'air de marcher

    Merci infiniment pour tes conseils avisés. En cherchant un peu, j'ai trouvé des choses sur les newton ouverts qui sont très sensibles à la qualité du miroir... Je commence à me dire que je ne vais pas me précipiter et économiser pour un tube comme le tien, un 200/900 SPX, voire un 200/1200 si je veux creuser l'écart avec la 80ED.
    Je te défie de voir la différence sous un ciel "moyen" entre mon 200/900 avec un miroir garanti bulletin d'essai à l'appui à lambda / 10 et un SW 200/1000 ou Orion correct. Ma première motivation pour le 200/900 Orion Optic était le poids, je ne voulais pas passer à un EQ6-Atlas trop lourde pour moi, et le 200/1000 SW ou Orion est beaucoup trop lourd pour une HEQ-5 ou Sirius pour faire de la photo CP, et honnètement le 200/900 SPX est quand même encore un peu trop lourd pour la monture.
    J'ai eu l'occasion de comparer un Orion 200/1000 sur une EQ6 qui est venue passer une soirée chez moi. Avec les mêmes oculaires, par une assez belle nuit nous n'avons (l'astram visiteur) et moi pas réussi à voir une différence entre les images données par nos tubes respectifs.
    Attention entre un 200/900 (F/D=4.5) et un 200/1200 (F/D=6) tu a excatement un temps de pose du simple au double. Quand moi je pose 10 minutes avec mon artemis285 sur le 200/900, la même cible avec la même CCD sur un 200/1200, il te faudra poser 20 minutes pour avoir la même image mais plus serrée. Un 200/900 se compare plutot à un 250/1200 (F/D=4.8).
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  20. #17
    Vincent Becker

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Merci pour ce témoignage! Ca sera donc très certainement un Orion 200/1000 dès que j'aurai économisé un peu.

    Merci encore pour tous tes conseils.
    Vincent Becker

  21. #18
    LeMathos

    Re : Réflexions sur un astrographe à) f/5

    Salut;


    En grand merci pour ces infos très intéressantes !!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réflexions sur la technique du GREB
    Par LULUX dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 10/09/2007, 07h32
  2. Réflexions sur l'infini
    Par cosmostroumph dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/04/2007, 12h37
  3. Réflexions sur la prépa (utile !)
    Par bagone dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/02/2006, 19h58
  4. reflexions sur la galaxie la plus lointaine
    Par ienien dans le forum Archives
    Réponses: 22
    Dernier message: 27/02/2004, 15h36