Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Le choix des instruments



  1. #1
    nicomad

    Le choix des instruments


    ------

    Bonjour à tous.

    Depuis quelques temps, j'envisage d'investir dans un instrument plus performant que celui que je possède actuellement, qui est un Celestron de type newton, avec un miroir d’un diamètre de 150 mm. Je suis déçu par ce télescope, puisqu'il permet tout juste d'observer correctement les bandes de Jupiter, et qu'il n'est pas du tout transportable, vu le poids de la monture, et la fragilité de l'instrument, qui a tendance à se dérégler très facilement. De plus, la monture manque de stabilité, et lorsque je fais la mise au point, l'image se met à danser, et met beaucoup de temps à se stabiliser.

    J'ai lu des guides comme par exemple Choisir son matériel d'astronomie de Denis Berthier, aux éditions Larousse, mais je doute cependant encore; mon télescope actuel me permet d'observer Jupiter et les satellites joviens, ainsi que Saturne, mais il ne me permet pas d'observer le ciel profond.

    J'envisage d'investir dans un Meade lx90 acf avec un diamètre de 203 mm.
    J'aimerais pouvoir faire de l'astrophotographie, pouvoir observer le ciel profond, et voir les bandes nuageuses de Jupiter, les ombres de ses satellites, et pouvoir observer les bandes nuageuses de Saturne et si possible les divisions dans les anneaux.

    Pensez-vous qu'un lx90 acf soit suffisant? Par ailleurs, est ce qu'il faut forcément une caméra ccd pour pouvoir voir les couleurs et les détails des nébuleuses, ou bien peut-on les voir dans l'oculaire du télescope, utiliser de capteur ccd?
    D'avance, merci

    -----

  2. #2
    jbfe

    Re : Le choix des instruments

    Bonjour et bienvenue sur le forum!

    De toute évidence, ta pratique de l'astronomie semble assez limitée (ton télescope est-il correctement réglé?), et/ou ton site de très mauvaise qualité : un 150mm offre de remarquables observations planétaires, pour peu qu'on sache faire régulièrement la collimation, choisir un bon site, éduquer son oeil et ajouter des accessoires de qualité (oculaires).

    Je ne suis pas certain que le passage au 200mm t'apportera bcp plus si tu ne maîtrises pas mieux un 150.

    Concernant les couleurs en cp, il faut au moins un 400mm pour commencer à les deviner, à part pour quelques objets (nébuleuse d'Orion...) où l'on perçoit déjà des teintes verdâtres à 200mm.

    Jean

  3. #3
    Phil Vaillant

    Re : Le choix des instruments

    Bonjour

    Je suis du même avis que Jean .

    Pour la mise au point et les vibrations qui vont avec il se peut que ta monture ai pris du jeu car il n'est pas normal que celà soit trop long à staliser sur l'image .
    Regarde les quelques montage de motorisation , avec peu de choses on fait des miracles .

    Si tu décollimate rapidement vérifie bien tous les serrages voir si ca ne se dessère pas en déplacant l'appareil je ne vois que ca car même avec un Dobson ca décollimate rarement .

  4. #4
    chamois

    Re : Le choix des instruments

    Bonjour,
    Un 150 je suppose 750 mm de focale est une excellent instrument pour l'astrophotograhie. Ce qu'il faut que tu change c'est ta monture.
    Il te faut une Orion Sirius ou une Orion atlas.
    Regardes ici les photos de Jupiter que j'ai pu faire avec mon 150 à mes tout débuts.
    Un meade 203 te rendra les photos du ciel profond plus difficiles car il a un F/D de 10 alors qu'en photo on recherche un instrument le plus ouvert possible, ton 150/750 a un F/D de 5. L'autre inconvénient est que le champ d'un instrument à longue focale est très étroit, donc impossible de photographier les belles nébuleuses trop grandes.
    Avec un correcteur réducteur 6.3 cela s'améliore mais ce sera quand même moins bon qu'avec le 150/750.
    Je pense que ton idée te coutera chers pour ne rien améliorer bien au contraire.
    Ce que tu dois faire à mon avis c'est apprendre à bien régler et utiliser ton instrument et prendre une monture sérieuse bien plus stable et une bonne barlow comme la powermat 5x de televue pour le planétaire.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    nicomad

    Re : Le choix des instruments

    En fait, je me suis complètement trompé en regardant les références qui sont dans la notice qui va avec mon telescope, celle-ci étant faite pour trois modèles de téléscopes différents. J'ai vérifié la plaque signbalétique de mon télescope, et il s'agit d'un celestron 114 mm/910 mm. Effectivement, ces photos de Jupiter sont très impressionnantes!
    Merci de vos conseils.

  7. #6
    lau-val

    Re : Le choix des instruments

    si tu es intéressé je vends mon lx90
    du lx goto 8 pouces au dobson LB de 400mm tout un monde encore + en passant au UL

  8. #7
    jbfe

    Re : Le choix des instruments

    Citation Envoyé par lau-val Voir le message
    si tu es intéressé je vends mon lx90
    Affaire à régler par MP

    Jean pour la modération


  9. #8
    lau-val

    Re : Le choix des instruments

    Citation Envoyé par jbfe Voir le message
    Affaire à régler par MP

    Jean pour la modération

    oui sans prbl c'est pour cela que je n'ai pas mis de prix ni description
    du lx goto 8 pouces au dobson LB de 400mm tout un monde encore + en passant au UL

  10. #9
    chamois

    Re : Le choix des instruments

    Binjour,
    Avant de changer de télescope il est essentiel de bien règler le tiens et de bien apprendre à t'en servir.
    Les soucis d'images qui bougent dés que tu touches au télescope ou à l'oculaire sont dus à la monture trop faible.
    Je t'invite à parcourir ce site fait par un amateur qui a su bien exploité son 114/900.:
    http://rmass.free.fr/index.html
    Pour ma part c'est en voyant ce site en début 2006 que je me suis décidé à me lancer dans l'astrophoto.
    Dans l'ordre des achats futurs commencer par la monture qui peut être une Orion Sirius si tu souhaites rester dans la taille des newton 150/750, lunette apo du genre Orion ou Skywatcher ou William Optic de 66mm à 80 mm ou mak 150 ou celestron C6 ou C8.
    Au dela ce pourrait être une Orion Atlas pour rester dans un modèle performant et accessible en prix.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  11. #10
    lau-val

    Re : Le choix des instruments

    effectivement c classe faut savoir quand même bricoler , sans compter que le visuel avec un 114 bof bof par contre les photos qu'il en tire sur passe pas mal de matos à + de 5000 euro manipulé par des glans et on en voit pas mal sur les forums... dans le style il y a ce forum là c'est l'appareil photo qui me laisse sur le c... ici : http://astro70.canalblog.com/
    il y a des mecs vraiment au-dessus du lot ; pas de bol j'en fait pas parti
    du lx goto 8 pouces au dobson LB de 400mm tout un monde encore + en passant au UL

Discussions similaires

  1. 'Secte' des dobsons GSO - Accueil de nos tant convoités instruments
    Par djedi dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 51
    Dernier message: 16/08/2008, 21h44
  2. halte à la destruction massive des instruments
    Par Fudebu dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/06/2008, 09h26
  3. Rapport d'enquête sur la perte d'un des instruments du télescope Suzaku
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/02/2006, 06h54
  4. Un comparatif des instruments de début
    Par hle dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 17
    Dernier message: 16/11/2005, 12h37
  5. acquerir des données d'une carte USB National instruments sans LABVIEW
    Par seizetheday dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/04/2005, 19h20