Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Probabilité, corrélation et statistique



  1. #1
    Liet Kynes

    Probabilité, corrélation et statistique


    ------

    Bonjour,

    ces trois termes sont utilisés dans le langage courant et sont me semble t-il souvent l'objet de déformations.
    "Les chiffres à l'appui" étant souvent avancés comme l'indéniabilité de la preuve irréfutable dans les pseudo-sciences.


    Je cite Wikipedia à ce sujet:

    "Les journalistes ont rarement une solide formation scientifique, et de simples corrélations se retrouvent facilement, une fois passées par le filtre médiatique, brandies comme des « preuves scientifiques » d'un rapport de cause à effet entre deux phénomènes, ce qui entraîne la prolifération de fake news, jusque dans les colonnes des médias les plus respectables.

    Par exemple, en 2018 des statisticiens d'épidémiologie nutritionnelle ont publié une étude mettant en lumière une corrélation inverse entre l'alimentation bio et le risque de développer un cancer : cette étude a été reprise par la quasi-unanimité de la presse française sous le titre « consommer bio réduit de 25% les risques de cancer », sans prendre en compte les probables causes communes, comme le fait que l'alimentation bio est l'apanage de populations plus aisées faisant attention à leur santé de manière générale et ayant donc moins de facteurs de risque à la base8.

    Pour moquer pédagogiquement cette fâcheuse habitude, les Décodeurs du Monde.fr ont mis au point un outil de corrélation géographique sur la base de données sans rapport, de manière à générer « vos propres cartes pour ne rien démontrer du tout »"

    Ma question est donc comment décrypter rapidement,simplement et efficacement les tours de passe-passe? Mon souci étant que j'arrive à relativiser pas mal de choses mais je n'ai pas l'argumentaire logique dans certains cas et je réserve donc l'expression de mon opinion au bénéfice du doute.

    Merci de vos lumières.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    ansset

    Re : Probabilité, corélation et statisitique

    bjr,
    l'exemple que tu cites est un biais connu qui consiste à amalgamer corrélation et causalité.
    il est tj intéressant de rappeler que les biais cognitifs sont nombreux et que malheureusement on peut tous y céder sans s'en rendre compte.
    même si certains en usent volontairement, pour diverses raisons.
    je redonne ici un lien qui avait déjà été mis.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_cognitif
    le graphique est intéressant mais peu lisible.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  4. #3
    Lil00

    Re : Probabilité, corélation et statisitique

    Bonjour,
    A mon sens, il n'y pas de "règle mathématique" qui permette de différencier causalité et corrélation. Seule la compréhension d'un mécanisme qui expliquerait la causalité peut permettre de trancher. Mais là, on sort des statistiques pures pour entrer dans une démarche scientifique plus complexe, avec description d'un modèle, expériences pour tester le modèle, etc.

  5. #4
    ansset

    Re : Probabilité, corélation et statisitique

    Citation Envoyé par Lil00 Voir le message
    Bonjour,
    A mon sens, il n'y pas de "règle mathématique" qui permette de différencier causalité et corrélation. Seule la compréhension d'un mécanisme qui expliquerait la causalité peut permettre de trancher.
    Oui, bien sûr.
    Je ne faisais que mentionner le principe du biais qui confond ( je simplifie ) une implication dans un sens avec relation d'équivalence.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  6. #5
    Liet Kynes

    Re : Probabilité, corélation et statisitique

    Bonjour, vous m'apportez beaucoup, je ne me suis pas rendu compte dans quel complexité de réflexion je suis, je vais tenter de relier cela à deux messages qui sont relativement unifiés ;
    Celui de karlp à propos des vérités en maths, qui est un chemin par lequel je sais être passé et celui de Mediat dans un post sur Gödel qui est un univers que je cherche à intégrer dans mes réflexions:

    Mediat :- Comment une observation peut-elle générer une preuve mathématique ? Ce serait confondre induction et déduction
    karlp : - Vous confondez les conditions empiriques d'une découverte avec la nature de celle ci.

    Si vous prétendez fonder les mathématiques sur la réalité empirique (1 caillou + 1 caillou font 2 cailloux) vous ne pourrez répondre à la question suivante : comment saviez vous qu'il y a avait "un " caillou si vous n'aviez d'abord présupposé le "un" ? Ce n'est pas parce que vous interprétez la réalité empirique avec des idées (dont le "nombre") que les idées en sont tirées: il y a là un problème de circularité
    Il vous faudrait ensuite admettre qu'une preuve mathématique est de nature empirique - ce qui reste d'être très ennuyeux avec certains nombres ou avec une géométrie non euclidienne ( à n dimensions)- c'est à dire que vous subordonnez les mathématiques au monde physique :ce que RIEN ne justifie - si ce n'est une croyance métaphysique (qui constitue un fâcheux obstacle épistémologique).

    D'autre part, la "cohérence" est une notion purement formelle et n'a strictement rien à voir avec la "correspondance avec les faits"

    J'ai laissé de côté la problématique existentielle en partant de l'idée que le choix d'une affirmation n'est pas possible dans un contexte de choix non prouvables, ce qui est un paradoxe cependant en n'ayant comme unique interface avec la réalité que notre perception de celle ci pour sortir de ces circularités.
    Le fait que statistiques et probabilités soient deux univers différents dont l'un est notre perception d'un réel mesuré et l'autre une réalité théorique laisse place donc à une croyance: il n'y aurait pas de vérité accessible et non duale sans la concession d'un choix.
    Dernière modification par Liet Kynes ; 27/12/2019 à 19h06.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Liet Kynes

    Re : Probabilité, corélation et statisitique

    Après quelque recherches je suis tombé sur cet article: https://www.pseudo-sciences.org/Tromperies-statistiques

    Globalement je retrouve mes billes : Si je fais tirer à 100 personnes k fois une boule dans une boîte contenant une boule noire et une boule blanche, le résultat doit être proche de 1/2. Si 1 est la valeur donnée au tirage de la boule noire et si j'obtiens k fois 1 sur k tirages donc 1 comme résultat, le pseudo scientifique pourra en tirait une conclusion: les personnes possèdent un don para psychologique, les boules changent de couleur etc.. perso j'en resterai au fait qu'il n' y a rien de conclusif et sur chaque tirage le résultat potentiel reste équiprobable et il est possible de calculer une valeur de cette "chance incroyable" cependant lorsque l'on a établi une loi de probabilité "à priori" du test cela a été fait dans une approche de l'univers mathématique. Si le caractère causale d'un ou d'une suite d'évènements est inconnu alors une approche mathématique est forcément la confortation d'une hypothèse mais ne peut être sa preuve: je suis dans les clous?

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Statistique corrélation sur trois ans : facteur température
    Par sitingbull dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/04/2015, 11h28
  2. statistique corrélation
    Par Alexa-Gyndom dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/12/2012, 02h49
  3. Statistique, Correlation
    Par ajami dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2012, 12h17
  4. Statistique-corrélation
    Par fayollea dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/11/2010, 18h21
  5. Coefficient de correlation lineaire (statistique)
    Par pikapi01 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/01/2009, 09h52