Question philosophique sur les/la mathématique(s)
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Question philosophique sur les/la mathématique(s)



  1. #1
    neokiller007

    Question philosophique sur les/la mathématique(s)


    ------

    Bonjour,

    On se demande souvent pourquoi les mathématiques permettent d'expliquer le monde qui nous entoure.
    Je ne connais pas trop les théories à propos de cette question mais il me semble que certains philosophes pensent que c'est un pur hasard. Mais ne peut-on tout simplement pas penser que les hommes qui on commencé la création de cette science ne ce sont tout simplement pas arrangé de faire en sorte que les mathématiques permettent effectivement de décrire notre environnement. En effet les mathématiques on commencé à se développer avec le concept de nombre, les entiers naturels sont très utiles pour compter les têtes d'un troupeau, vous ne trouvez pas?

    Mais là ou je veux en venir c'est, qu'à votre avis, est-il possible de faire de la science (prenons la physique) sans utiliser les mathématiques ?

    A vos claviers...

    -----

  2. #2
    invite3f7030d1

    Re : Question philosophique sur les/la mathématique(s)

    Ma réponse va etre breve car je n'ai pas le temps d'épiloguer mais pour moi la physique experiementale a toujours existé sans les maths mais le but final de la phsique est de trouvé une interprétation aux phénoménes et ne pas se contenter de quantifier la chose : c'est chaud, c'est froid, ca va vite...
    Les mathématiques sont indispensables pour la théorie et la démonstration.

  3. #3
    neokiller007

    Re : Question philosophique sur les/la mathématique(s)

    Citation Envoyé par Hatebreed Voir le message
    Les mathématiques sont indispensables pour la théorie et la démonstration.
    Mais n'est-il pas possible d'inventer quelque chose de radicalement différent des mathématiques qui puisse nous permettre quand même de comprendre le monde ?

  4. #4
    Médiat

    Re : Question philosophique sur les/la mathématique(s)

    Citation Envoyé par neokiller007 Voir le message
    Mais n'est-il pas possible d'inventer quelque chose de radicalement différent des mathématiques qui puisse nous permettre quand même de comprendre le monde ?
    A supposer qu'il y ait quelque chose à comprendre, cela existe déjà, ce qui ne veut pas dire qu'il est impossible de trouver de nouvelles voies : l'art.
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    leg

    Re : Question philosophique sur les/la mathématique(s)

    Citation Envoyé par neokiller007 Voir le message
    Mais n'est-il pas possible d'inventer quelque chose de radicalement différent des mathématiques qui puisse nous permettre quand même de comprendre le monde ?
    la nature elle même utilise les mathématiques.

    on peut effectivement expliquer quelque chose de naturel ou d'observable sans forcément utiliser les mathématiques, mais la question est jusqu'où ?

    de plus se posera le problème de le prouver ou, est surtout de le démontrer.

    quant à "inventer ce quelque chose" je doute fort que cela se passe de mathématique, car l'univers est vaste mais aussi infiniment petit pour pouvoir tout expliquer

  7. #6
    Seirios

    Re : Question philosophique sur les/la mathématique(s)

    Bonjour,

    On se demande souvent pourquoi les mathématiques permettent d'expliquer le monde qui nous entoure.
    Je ne connais pas trop les théories à propos de cette question mais il me semble que certains philosophes pensent que c'est un pur hasard. Mais ne peut-on tout simplement pas penser que les hommes qui on commencé la création de cette science ne ce sont tout simplement pas arrangé de faire en sorte que les mathématiques permettent effectivement de décrire notre environnement. En effet les mathématiques on commencé à se développer avec le concept de nombre, les entiers naturels sont très utiles pour compter les têtes d'un troupeau, vous ne trouvez pas?
    Je ne pense pas que les mathématiques expliquent notre monde ; pour moi, l'explication provient d'une application des mathématiques à un schéma de pensées, mais les mathématiques ne s'accroche fondamentalement à rien de concret. Par exemple, les nombres complexes sont très utiles, mais je ne sais pas s'ils expliquent réellement le monde. J'aime à citer la phrase : "Le mathématicien est un tonnelier, et non un vigneron". Une fois le tonneau construit, c'est à nous de le remplir, mais nous ne faisons plus de mathématiques (du moins il me semble).
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  8. #7
    neokiller007

    Re : Question philosophique sur les/la mathématique(s)

    Certes les mathématiques pures ne s'accrochent à rien de concret. (Quoi que je suis persuadé que pour leur commencement si)
    Mais ma phrase voulait signifier que sans mathématiques pas moyen de comprendre le monde. Puisque sans mathématiques pas de physique.

  9. #8
    Seirios

    Re : Question philosophique sur les/la mathématique(s)

    Puisque sans mathématiques pas de physique.
    Je dirais que cela est à nuancer ; certes, l'aspect quantitatif de la physique serait ainsi supprimer, mais la physique par elle-même ne serait pas totalement morte, la physique s'étant tout d'abord développée de manière qualitative. Maintenant, son développement en serait certainement fortement ralenti effectivement...

    (Quoi que je suis persuadé que pour leur commencement si)
    Dans les prémices des mathématiques, certainement.
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  10. #9
    Thorin

    Re : Question philosophique sur les/la mathématique(s)

    Citation Envoyé par Phys2 Voir le message
    Je dirais que cela est à nuancer ; certes, l'aspect quantitatif de la physique serait ainsi supprimer, mais la physique par elle-même ne serait pas totalement morte, la physique s'étant tout d'abord développée de manière qualitative. Maintenant, son développement en serait certainement fortement ralenti effectivement...
    sans quantitatif, la physique n'est plus une science ; c'est le quantitatif qui met les gens d'accord, qui permet de supprimer en grande partie la subjectivité dans l'interprétation d'expériences.
    École d'ingénieurs + M1 Physique Fondamentale

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 02/03/2008, 18h47
  2. Question philosophique sur les probabilités en génétique
    Par inviteffd07d44 dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/11/2006, 13h29
  3. Question un peu philosophique ?
    Par invite690eb976 dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 05/07/2006, 21h23
  4. Question sur un symbole mathématique
    Par invite234d9cdb dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/12/2005, 17h55
  5. Question existentielle et philosophique
    Par Jackyzgood dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/08/2003, 03h50