Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe



  1. #1
    Compol

    Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe


    ------

    Salut,
    J'essaie de prouver si l'assertion du titre est correcte.
    Il y a n! permutations.
    J'essaie alors de dénombrer celles qui admettent (ou celles qui n'admettent pas) de points fixes.
    Il y a trop de cas à considérer pour conter celles qui en admettent, je vais alors essayer de dénombrer le complémentaire.
    Mon ensemble fini A de cardinal n est en bijection avec |[1,n]|
    A 1 je peux associer Card(|[2,n]|)=n-1 nombres.
    A 2 je peux associer: Si f(1)=2 , n-1 possibilités.
    Si f(1)=/=2 , n-2 possibilités.
    Et après ca se complique de plus en plus et finalement je n'y arrive pas ainsi.

    Merci d'avance.

    -----
    Compol = Pol92joueur

  2. Publicité
  3. #2
    Lelouch

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    Salut

    Edit : il y a une faute dans mon raisonnement , je vais essayer de la corriger
    Dernière modification par Lelouch ; 16/01/2011 à 11h22.
    Lelouch

  4. #3
    mimo13

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    Salut,

    Une permutation sans point fixe s'appelle un dérangement.
    Le nombre de dérangement d'un ensemble à éléments n'est pas évident à calculer: (si je me rappelle bien):

    .

    Donc pour cette piste c'est non.
    Reste donc à calculer le nombre de permutations qui admettent au moins un point fixe. Ce ne sera non plus pas facile à déterminer. (vue que ça va donner )

    Tu le tire d'où cet exo ?
    Quel est l'énoncé exactement ?

  5. #4
    Compol

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    [QUOTE]
    On a donc , CQFD (enfin, ca ne m'a pas l'air si dur que ça avec ta formule).[\QUOTE]
    Je pense avoir parler un tout petit peu trop vite, vu que c'est FAUX.
    Dernière modification par Compol ; 16/01/2011 à 13h07.
    Compol = Pol92joueur

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Compol

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    J'ai vu une démo de ta formule à partir de celle du crible de Poincarré, assez simple en fait... si on connaît celle de Poincarré évidemment
    Sinon, il y a peut-être un moyen de "résoudre" le problème si on considère la limite de
    Je n'arrive cependant pas à montrer que cette limite vaut bien 1/2.
    Un indice?
    Compol = Pol92joueur

  8. #6
    Compol

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    Citation Envoyé par pol92joueur Voir le message
    J'ai vu une démo de ta formule à partir de celle du crible de Poincarré, assez simple en fait... si on connaît celle de Poincarré évidemment
    Sinon, il y a peut-être un moyen de "résoudre" le problème si on considère la limite de
    Je n'arrive cependant pas à montrer que cette limite vaut bien 1/2.
    Un indice?
    Je pense qu'il faut utiliser le critère d'une série alternée ou qqchose de ce genre... je ne suis pas vraiment au point niveau séries
    Bon je vais aller bosser.
    Compol = Pol92joueur

  9. Publicité
  10. #7
    mimo13

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    Salut,

    Citation Envoyé par pol92joueur Voir le message
    J'ai vu une démo de ta formule à partir de celle du crible de Poincarré, assez simple en fait... si on connaît celle de Poincarré évidemment
    Pour moi, meme le crible de Poincaré est à redémontrer.

    Sinon, il y a peut-être un moyen de "résoudre" le problème si on considère la limite de
    Je n'arrive cependant pas à montrer que cette limite vaut bien 1/2.
    Un indice?
    Le problème c'est que cette suite ne converge pas vers mais plutôt vers .
    On peut le montrer facilement en appliquant l'inégalité de Taylor Lagrange à la fonction .

    Citation Envoyé par pol92joueur Voir le message
    Je pense qu'il faut utiliser le critère d'une série alternée ou qqchose de ce genre... je ne suis pas vraiment au point niveau séries
    Le critère spécial des séries alternées permet de prouver la convergence mais ne donne pas la limite.

    Cela dit, il faudrait être vigilant quant à la crédibilité des signatures sur un quelconque forum.

    Cordialement

  11. #8
    Garf

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    C'est typiquement le genre de problème pour lequel l'interversion des sommes est un outil très puissant.

    Je note l'ensemble des permutations de , et le nombre moyen de points fixes d'une permutation dans .



    A fixé, il y a une bijection entre les permutations de qui fixent le point et les permutations de . Il y a donc exactement permutations de qui fixent le point .


  12. #9
    Seirios

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    Citation Envoyé par Garf Voir le message
    C'est typiquement le genre de problème pour lequel l'interversion des sommes est un outil très puissant.

    Je note l'ensemble des permutations de , et le nombre moyen de points fixes d'une permutation dans .



    A fixé, il y a une bijection entre les permutations de qui fixent le point et les permutations de . Il y a donc exactement permutations de qui fixent le point .

    Joli
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  13. #10
    Compol

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    Citation Envoyé par Garf Voir le message
    C'est typiquement le genre de problème pour lequel l'interversion des sommes est un outil très puissant.

    Je note l'ensemble des permutations de , et le nombre moyen de points fixes d'une permutation dans .



    A fixé, il y a une bijection entre les permutations de qui fixent le point et les permutations de . Il y a donc exactement permutations de qui fixent le point .

    C'est bizzare... J'ai compris votre demo tres simple ... pourtant la méthode avec le nombre de dérangements donne (et encore, seulement pour n très grand)
    Merci quand même.

    EDIT: Pouvez-vous me rappeler juste dans quels cas on a le droit d'intervertir les sommes?
    Compol = Pol92joueur

  14. #11
    God's Breath

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    Citation Envoyé par pol92joueur Voir le message
    la méthode avec le nombre de dérangements donne (et encore, seulement pour n très grand)
    Garf calcule effectivement que le nombre moyen de points fixes des éléments de , et il trouve le résultat correct : , ce qui répond à ta question.

    Le nombre de dérangement est le cardinal de l'ensemble des éléments de qui n'admettent pas de point fixe ; donc est la proportion de ces éléments dans et est la proportion des éléments de qui admettent un ou plusieurs points fixes.

    Tu confonds la proportion d'une certaine population dans avec le nombre moyen de points fixes des éléments de .

    En ce qui concerne l'interversion des sommes, c'est toujours possible pour de «vraies» sommes, c'est-à-dire lorsqu'on additionne un nombre fini de termes ; c'est lorqu'interviennent des sommes de séries que l'interversion peut être impossible, et doit être soigneusement justifiée lorsqu'elle a effectivement lieu.
    Et Dieu, dans sa colère, pour punir les humains, envoya sur la Terre les mathématiciens.

  15. #12
    Compol

    Re : Une injection (bijection) d'un ensemble fini dans lui-même admet en moyenne un seul point fixe

    Citation Envoyé par God's Breath Voir le message
    Garf calcule effectivement que le nombre moyen de points fixes des éléments de , et il trouve le résultat correct : , ce qui répond à ta question.

    Le nombre de dérangement est le cardinal de l'ensemble des éléments de qui n'admettent pas de point fixe ; donc est la proportion de ces éléments dans et est la proportion des éléments de qui admettent un ou plusieurs points fixes.

    Tu confonds la proportion d'une certaine population dans avec le nombre moyen de points fixes des éléments de .

    En ce qui concerne l'interversion des sommes, c'est toujours possible pour de «vraies» sommes, c'est-à-dire lorsqu'on additionne un nombre fini de termes ; c'est lorqu'interviennent des sommes de séries que l'interversion peut être impossible, et doit être soigneusement justifiée lorsqu'elle a effectivement lieu.
    Evidemment, j'ai fais une bête mais très grave erreur de raisonnement. Merci beaucoup.
    Compol = Pol92joueur

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. ensemble se contenant lui-même?
    Par orpheu48 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 51
    Dernier message: 28/04/2012, 12h29
  2. demontrer qu'une fonction admet un point fixe...
    Par aleexx dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/01/2011, 15h56
  3. Morphisme d'un groupe dans lui-même
    Par Turgon dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/11/2010, 22h21
  4. Cinematique du point même point fixe ou pas?
    Par Faror dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/11/2009, 16h46
  5. Ensemble qui se contient lui-même ?
    Par Bob Trebor dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/02/2009, 19h15