Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

Le mal absolu



  1. #1
    Fuuma

    Le mal absolu

    Bonjour

    J'ai une question d'ordre psychologique sur un criminel, celui qui est coupable de 50 millions de morts :

    La haine des juifs d'Hitler est totale, au point de gazer des enfants, sans acun remord , pourquoi vers la fin de sa vie ecouté t il de la musique composé par un juif, un denomé Schmitt qui fut lui meme deporté?( temoignage de son garde du corps)

    On sait tous a quel point les nazis adorés la musique, musique qui represente quand meme le patrimoine du Reich , Hitler le patron du Reich delaisse Wagner pour la musique d'un juif ,n'est ce pas fascinant ?

    Je ne trouve aucune reponse à cette question

    Pour certain, c'est juste un détail, moi j'ai eu un grand vide d'incompréhension lorsque j'ai su ça, je ne comprend vraiment pas, c'est de hitler dont nous parlons, le pire criminel de toute l'histoire de notre civilisation,( avec Staline, le gentil mechant) !

    merci de m'éclairer

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    trebor

    Re : Le mal absolu

    Bonsoir,
    Nous n'avons pas d'attitude raciste envers l'art, on aime ou on aime pas, que ce soit une peinture, la musique, une sculpture,...
    Quand on apprécie, peu importe celui qui l'a créé.
    A+
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  4. #3
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    Nous n'avons pas cette attitude en effet et encore heureux lol
    mais les autodafés de l'epoque argumentent pour moi.

    L'art aussi été exterminé.

  5. #4
    Gwyddon

    Re : Le mal absolu

    Hello,

    La question n'est pas anodine ni simple. Ce soir je n'ai pas le temps de développer (désolé), par contre je peux te suggérer une lecture importante : "Réflexions sur la question juive" de Sartre, où tu verras que racisme est complexe à appréhender et prend des formes plus sinueuses que le bête "je déteste tout"
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  6. #5
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    Je tiens une piste merci.

    Certes le problème c'est que j'ai pu voir nombre de reçits evoquant des SS avec des comportements "opposés" a l'idéologie nazi (exemple : le commandant SS Amon Goeth dans la liste de Schindler. Il se met en conflit avec lui même est tombe amoureux d'une juive alors que c'est un vrai detraqué qui tue lui meme les juifs de son camps de concentration pour s'amuser ou parce qu'il est de mauvaise humeur.
    Ou Schindler lui meme étant un vrai avare devient super riche grace à la guerre et qui plus tard, par compassion decide d'en sauvé.

    Je peux comprendre ce genre de comportement, c'est meme logique de voir ça.

    Mais la logique d'Hitler c'est la solution finale, un vrai "deteste tout"
    Dernière modification par Fuuma ; 12/10/2007 à 23h32.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Résilient

    Re : Le mal absolu

    Bonjour,
    Cà c'est ton interprétation, "un vrai déteste tout".

    Les pires criminels de l'histoire ne peuvent pas tout détester, déjà le plus souvent c'est eux même qu'ils aiment plus que tout, et ensuite comme l'ont dit les intervenants précédents, l'Homme à toujours eu recours à l'art.

    Mon prof d'histoire(équivalent de bac) m'avait raconté cette anecdote: Hitler aurait été gazé pendant la première guerre et il n'aurait du son salut..... qu'à un juif, qui l'aurait soigné et sauvé.

    Enfin n'as tu jamais remarqué(car apparemment cette partie de l'histoire semble t'intéresser) qu'Hitler n'avais pas tout à fait le type morphologique de qu'il appelait lui même la race aryenne...... à méditer

    Vouloir comprendre la logique d'Hitler ne peu à mon avis te mener qu'a des interprétations contradictoires voire incohérentes.

    Crois tu qu' Hussen n'écoutait que de la musique irakienne? Personnellement j'en doute .
    Hitler était probablement avant tout un grand mégalo, narcissique à souhait; qui désirait voir son nom inscrit dans les livres d'histoire.

    Celà n'a aucun rapport avec la musique
    Dernière modification par Résilient ; 13/10/2007 à 07h56.
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  9. Publicité
  10. #7
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    Hitler d'accord, Goebbels et Himmler n'avaient pas la morphologie parfaite de l'aryen non plus pourtant c'est eux les chefs.

    De plus le charisme d'Hitler pour l'epoque été tel que les cheveux blond et les yeux bleus ça pouvait attendre le prochain Führer.

    Mais laissons la partie physique pour le moment.

    Monsieur Hussen eté un grand criminel certes mais il n'avait pas la haine au point de gazer des enfants, faire des convois "special enfants" en direction des chambres à gaz, sans oublier les Einzatsgruppen a l'arriere front,
    Supprimé la moindre parcelle de vie qui se rapproche de prés ou de loin au juif comme les ""autodafés"",je le redis, l'art aussi été exterminé, de plus les juifs musiciens dans les camps requisitionné par les SS pour les soirées de fêtes jouaient de la musique allemande et non leurs compositions (mouais logique...).

    Pour les livres d'Histoires, je suis loin d'etre d'accord avec toi, l'elimination des juifs c'était secret d'état, et les nazis tués des juifs seulement devant d'autres juifs qui devait être eliminé à un moment ou un autre donc pas de temoignages....si on sait c'est grace à la victoire.

    A l'epoque tout le monde connaissait les camps pas les chambre à gaz, dans une optique de victoire sur les alliés, c'est le Reich qui aurait fourni les livres d'histoires edition 2007 avec pas grand chose qui mentionne les horreurs du Führer.

    De plus son parcours de 33 à 41 était énorme, il a deja inscrit son nom dans l'histoire pendant cette periode donc ce que tu insinue c'est qu' Hitler avait besoin de la solution finale pour voir son nom dans un manuel scolaire ? Je pense qu'il avait de plus grands projets que ça non ?

    La haine d'Hitler devait être au dela de notre imagination pour prendre de tel decisions.

    Le probléme c'est que la musique avait une trop grande importance pour Hitler, au point de s'inspirer d'operas de Wagner pour sa guerre (je suis flou la, j'en sais pas plus).

    Il devait montré une haine "irréprochable" face à ses généraux n'est ce pas ?

    Ne me dites pas qu'au fond de lui meme il aimé les juifs ou un truc dans le genre, ce genre de contraste existe OK dans un pourcentage bien bas à l'époque, mais nous parlons d'Hitler, l'homme qui ne souriait jamais, un vrai méchant.

    le contexte historique est trop important pour laisser passer ce genre de détail aussi facilement, pas d'accord ?
    Dernière modification par Fuuma ; 13/10/2007 à 16h26.

  11. #8
    Gwyddon

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    Ne me dites pas qu'au fond de lui meme il aimé les juifs ou un truc dans le genre, ce genre de contraste existe OK dans un pourcentage bien bas à l'époque, mais nous parlons d'Hitler, l'homme qui ne souriait jamais, un vrai méchant.
    Je pense que tu t'aventures sur des simplifications bien hasardeuses, surtout si l'on veut réellement étudier la question de près. Réellement lit le bouquin de Sartre

    Il y a un effet de globalité : entre voir un individu comme tel, et le voir comme entité d'un ensemble plus vaste, comme simple "unité", le comportement social est totalement différent.

    Tu peux ainsi rencontrer des gens qui te disent "mon pote [arabe/juif/black] est sympa, mais bon n'empêche que je n'aime pas les [arabes/juifs/blacks] ils sont [mettre ici des choses racistes], mais mon pote lui c'est pas pareil il est *civilisé* " : tu vois donc une certaine réthorique se mettre en place, et qu'il n'est pas si simple que ça de contrer.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  12. #9
    maro71

    Re : Le mal absolu

    Dans le registre de "l'incompréhensible",je remarque qu'hitler à été éxposé dans une galerie d'art en Israël .Je n'ai jamais su quoi en penser .(dans la mesure ou le galeriste a donné l'impression de chercher à se "justifier" maladroitement.)

  13. #10
    Résilient

    Re : Le mal absolu

    Non je ne suis pas d'accord avec toi,
    Premièrement je n'insinue rien. De plus, nous se sommes pas là pour parler histoire et comparer lequel des dictateurs contemporains à fait le plus de morts, ou était le plus cruel.
    Enfin, la plus grande partie de ce que tu énonces est une interprétation personnelle.

    A la question: il n'est pas cohérent d'être d'Hitler et d'écouter de la musique composée par un Homme juif ; Guyddon t'as répondu que le racisme n'était pas une chose aussi simple et t'a donné de quoi approfondir le truc.

    Moi je te réponds que l'art est intemporel, il n'est pas régi par une idéologie quelconque et c'est bien pour çà qu'il est ce qu'il est ou que l'on aille dans le monde. (même s'il en faisait détruire une partie) probablement qu'Hitler appréciait certaines musiques et qu'il y puisait je ne sais quoi, alors peu devait lui importer l'origine du compositeur.

    Je vais te donner un dernier exemple, On a beaucoup supposé qu'Hitler avait pu être homosexuel, ou qu'il entretenait des relations incestueuses etc.
    Pourtant il à fait exterminé au moins 250000 homosexuels(pardon si j'en oublie) quelle que soit leur origine, religieuse ou autre et d'autres personnes qui avaient des orientations sexuelles "contraires à la normale".
    Si ces suppositions sont fondées alors tu as devant toi une belle contradiction de plus.

    Enfin j'ai employé des termes réducteurs dans mon message précédent, si tu prends tout au mot forcément...

    Crois tu sérieusement que des personnalités comme celle d'Hitler, étaient compréhensibles comme çà, au regard de quelques éléments contradictoires éparpillés?
    Tu voudrais que les (très) grands criminels rentrent dans les cases de ce qu'on nomme communément la normalité?

    Enfin et à titre anecdotique il faut se rappeler que la musique à été un instrument fondamental de la propagation de l'idéologie nazie.
    Petit à petit après la 1ere guerre, les textes se sont empreints peu à peu de paroles lourdes de sens et c'est devenu un des meilleurs moyens de communication d'Hitler, et de tous ceux qui adhéraient à son idéologie.
    La musique fait donc partie intégrante de ces pages sombres de l'Histoire, peut être qu'Hitler n'aimait qu'elle....
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  14. #11
    Gwyddon

    Re : Le mal absolu

    Pour appuyer ce que dit Resilient, c'est un fait que l'expression auditive (musique ou autre) peut devenir un fort vecteur de propagande dans la société. C'est une des caractéristiques du XXe siècle, historiquement, que d'avoir été le théâtre de réflexions poussées sur la propagande en politique. Et il est indéniable que le totalitarisme s'appuie très fortement et a énormément fait évoluer la propagande. Lire Hannah Arendt à ce sujet, elle a écrit des livres capitaux.

    Sinon, "Mein Kampf" d'Hitler est sans doute un traité remarquable de propagande, eh oui
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  15. #12
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Je pense que tu t'aventures sur des simplifications bien hasardeuses, surtout si l'on veut réellement étudier la question de près. Réellement lit le bouquin de Sartre
    J'ai ouïe dire que ce bouquin "a séduit plusieurs générations d'étudiants et d'intellectuels. Mais, qu' avec le temps,ce livre a perdu de sa force. Réflexions sur la question juive est devenu un livre que l'on cite le plus souvent pour en souligner les limites."

    dans la partie "Aspects énigmatiques du personnage" sur wiki

    il est dit :

    " Il donna également des ordres pour qu’un certain nombre d’Allemands d’origine juive s’étant distingués pendant la Première Guerre mondiale ne soient pas inquiétés. Ce point était à l’origine une demande de Hindenburg. Ce point de vue est à rapprocher de la phrase de Göring, « Je suis celui qui décide qui est Juif et qui ne l’est pas. » "

    Il laissa sa propre mére (la seule personne qu'il a jamais aimé ?) se faire soigné par un juif et il le remercie une fois celle ci morte.

    Ces deux éléments en plus du fait qu'il aimé ecouter des compositeur juifs remette en question la personnalité d'Hitler non ?

    Ya qu'a voir son célébre discour de 1932 pour se rendre compte de son intellect et de voir comment il manipule et façonne la pensée des allemands,tout ça pour dire que tout ce que fait hitler c'est pas au hasard.

  16. Publicité
  17. #13
    Gwyddon

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    J'ai ouïe dire que ce bouquin "a séduit plusieurs générations d'étudiants et d'intellectuels. Mais, qu' avec le temps,ce livre a perdu de sa force. Réflexions sur la question juive est devenu un livre que l'on cite le plus souvent pour en souligner les limites."

    dans la partie "Aspects énigmatiques du personnage" sur wiki
    Bah écoute je l'ai lu le livre, et au contraire mon analyse critique en fait un livre très actuel, car on y retrouve beaucoup de schémas de pensée contemporains (malheureusement ?)

    Je pense que rien ne vaut une lecture critique pour se faire une idée, d'autant plus que wiki est loin d'être une source sûre dès qu'il s'agit de polémiques (et là je soupçonne quelqu'un d'avoir mis un avis personnel, ce qui n'est vraiment pas bien un peu comme ce que j'ai déjà surpris dans l'article sur l'Irlande du Nord)
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  18. #14
    jamajeff

    Re : Le mal absolu

    Bonjour,

    Je pense plutôt que la haine envers les juifs n'était que le petit catalyseur, momentané, pour l'instauration d'une politique nationaliste. Le rejet de l'autre est le moyen par lequel Hitler a créé la cohésion nationale nécessaire pour redresser son pays. Mais ce n'est que quand les différences de race se sont normalisé que la machine a véritablement été opérationnelle. La déportation permettait de donner des logements, la confiscation des bien de fournir des ressources monétaires,etc. à un peuple qui avait faim. Voilà pourquoi le peuple a suivi.

    Ainsi, Hitler, lorsqu'il met en route la machine, n'avait pas nécessairement la haine des juifs car cela implique la reconnaissance du juif comme un sujet.
    En fait c'était bien pire : il pensait que les juifs, tziganes,etc. ne méritaient pas d'être considéré comme sujets dans l'ordre naturel des êtres. Ils étaient considérés uniquement comme objets (pour la fabrication de coussins, lampes de bureau, bagues en or, cuir pour les livres...). Un berger allemands avait plus de valeur qu'un juif.

    Par contre pour que le peuple suive, il fallait un catalyseur qui n'est autre que le sentiment positif d'identité à la race germanique et son corillaire, l'acceptation du statut inférieur de ce qui est désigne comme autre. L'effet étant d'autant plus grand que le terrain était propice (au moyen age, en Europe, le juif était qualifié de "perfide" et "déicide"). Le terrain fertile lui a permis de normaliser assez facilement une certaine hiérarchie des êtres.

    Etre raciste ce n'est donc pas nécessairement haïr, et l'acte raciste n'est pas nécessairement un acte de haine; tout comme travailler dans un abattoir ce n'est pas nécessairement haïr les animaux qu'on tue. Au fond du véritable raciste, il y a l'objectivation d'une corrélation liant les différences morphologiques ou génétiques à une échelle des valeurs. Je crois qu'au fond du racisme il y a de la théorie dont le sentiment n'est que le symptôme.

    Enfin, c'est se tromper naïvement que de prétendre que l'holocauste était le fruit de l'irrationnel. Les horreurs de 40-45 c'est bien plus l'échec de la raison suffisante que la victoire de l'irrationnel. La grande machine à tuer n'était pas le fruit de l'instinct bestial mais de l'ingénieur raisonné. Entre 1925 et 1945, c'est un type de raison qui se substitut à un autre type de raison. L'irrationnel n'est qu'un petit élément minime dans la transition...

  19. #15
    MaliciaR

    Re : Le mal absolu

    Et pourquoi pas tout connement accepter le fait que l'être humain est très complexe et que jamais rien n'est blanc ou noir? Je veux dire, Hitler haissait les juifs en particulier ou tout être qui n'était pas digne d'être aryen? La question est là. Je ne vois pas pourquoi il faut se fixer sur la question juive comme LA question de la Seconde Guerre Mondiale. Les homosexuels, les gens de voyage qui sont morts au même titre que les juifs ne méritent pas d'attention?

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  20. #16
    Gwyddon

    Re : Le mal absolu

    Tout à fait d'accord avec Malicia. Je dirais même que ne voir Hitler (et d'autres) que comme des monstres, c'est faire une grave erreur d'interprétation, qui a beaucoup de conséquences...

    Encore une fois, relire Hannah Arrendt


    Et relire aussi les diverses études, parlant de la mise à mort des indésirables au sens large : handicapés, homosexuels, gens du voyages, etc...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  21. #17
    MaliciaR

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    J'ai ouïe dire que ce bouquin "a séduit plusieurs générations d'étudiants et d'intellectuels. Mais, qu' avec le temps,ce livre a perdu de sa force. Réflexions sur la question juive est devenu un livre que l'on cite le plus souvent pour en souligner les limites."

    dans la partie "Aspects énigmatiques du personnage" sur wiki
    C'est vrai que ce que dit Wikipédia c'est gravé dans le marbre...


    il est dit :

    " Il donna également des ordres pour qu’un certain nombre d’Allemands d’origine juive s’étant distingués pendant la Première Guerre mondiale ne soient pas inquiétés. Ce point était à l’origine une demande de Hindenburg. Ce point de vue est à rapprocher de la phrase de Göring, « Je suis celui qui décide qui est Juif et qui ne l’est pas. » "

    Il laissa sa propre mére (la seule personne qu'il a jamais aimé ?) se faire soigné par un juif et il le remercie une fois celle ci morte.

    Ces deux éléments en plus du fait qu'il aimé ecouter des compositeur juifs remette en question la personnalité d'Hitler non ?

    Ya qu'a voir son célébre discour de 1932 pour se rendre compte de son intellect et de voir comment il manipule et façonne la pensée des allemands,tout ça pour dire que tout ce que fait hitler c'est pas au hasard.
    Tu as l'air complètement fasciné par le personnage...
    Tu penses peut-être qu'il aurait été plus "parfait" sans ces comportements bizarres et paradoxaux?

    La question de départ est assez spéciale, en fait... Je ne vois pas où tu veux en venir...

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  22. #18
    Résilient

    Re : Le mal absolu

    Bonjour,

    J'ai bien aimé l'interpretation de Jamajeff.
    Et tes remarques aussi MaliciaR.

    En fait j'ai comme l'impression, Fuuma, que ce que tu aurais aimé dégager ici, c'est qu'Hitler était différend des autres et même des criminels de guerre/contre l'humanité.
    Si tu attends qu'on te dise qu'Hitler était un génie tu t'es trompé d'adresse.

    Le communisme, dans son entiereté à fait tellement de morts que je ne peux même pas les compter, et si je disais 250 Millions, je serai surement encore loin de la vérité.
    Les criminels "de type" Hussen gazaient également des femmes et enfants tu sais.

    J'ai comme l'impression que ta fascination pour cette partie de l'histoire, se résume à un seul personnage....
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  23. Publicité
  24. #19
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    j'aime voir le tableau dans son ensemble.

    Staline par exemple vu que tu parle du communisme, régne de terreur, le goulag, les grandes purges, la famine de l'Ukraine bref, étant d'origine russe et en ayant vecu la bas, l'impact qu'il a laissé aujourd'hui me fait mal au coeur , dévoré par le pouvoir il a dévoré mon pays en plus d'emporter avec lui dans sa tombe des millions de morts, son régne n'avait qu'une seule logique, la terreur .

    A l'inverse, avant de tout detruire, Hitler à "guerie" l'Allemagne, la sortie de la misere, rendu sa fiérté ect ect , quand il dit que nous les slaves ont été des sous hommes et que je regarde l'état du pays dans les années 30, on pouvait difficilement le contre argumenté à l'époque mais bon il s'est trompé et nous, on a sauvé le monde

    Etant le personnage principal de la 2eme, je me dois de le regardé à la loupe, mais toute la logique que j'ai de lui s'effondre par un énorme contraste solution finale/ relations dites "positives" envers le juif, c'est tout, si il n'existe pas de bonnes réponses à de mauvaises questions et bien tant pis.

    Aprés 60 ans, son impact demeure, car maintenant dans chaque pays, ya des groupes de neo-nazis, de rascistes, des partis politiques extremistes, même la Russie, mon pays natal fier d'avoir vaincu le mal, est envahie par l'antisemitisme, c'est comme un poison, et je cherche l'antidote.

    Resilient non pas du tout j'attend pas qu'on me dise qu'Hitler été un génie, lorsqu'une seule intelligence en contrôle des millions même apres la mort de celle ci je cherche une autre désignation et c'est bien parce qu'il est aussi intelligent que je pose cette question sur la musique, sinon elle n'aurait definitivement plus de sens. C'est peut etre ma faute si le destin de toute l'Europe été dans les mains d'un seul homme ? tu juge trop vite.

    Je veux comprendre c'est tout, fasciné peut etre mais plus à cause de l'incompréhension.
    Dernière modification par Fuuma ; 14/10/2007 à 16h36.

  25. #20
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    De plus je suis loin d'être un intellectuel, c'est pour ça que je viens ici sur Futura demandé votre avis afin de m'eclairer dans ma propre relfexion sur la question.

  26. #21
    Gwyddon

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    C'est peut etre ma faute si le destin de toute l'Europe été dans les mains d'un seul homme ? tu juge trop vite.

    Je veux comprendre c'est tout, fasciné peut etre mais plus à cause de l'incompréhension.
    Bonjour,

    Il faut absolument que tu révises ton histoire

    En effet, le parti Nazi ce n'est pas que Hitler, et son entourage et l'administration mise en place ont été déterminants. D'aucuns disent que Himmler par exemple était bien plus instable psychologiquement... Et pourtant, tu n'en parles pas

    L'Europe n'était pas dans les mains d'un seul homme, mais c'est tout un contexte socio-économique qui a joué.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  27. #22
    MaliciaR

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    j'aime voir le tableau dans son ensemble.
    Mais de quel ensemble tu parles? Le fait qu'un être humain est complexe et est vu en tant que tel n'a rien de glorifiant intellectuellement, c'est le moins que l'on puisse dire.

    Staline par exemple vu que tu parle du communisme, régne de terreur, le goulag, les grandes purges, la famine de l'Ukraine bref, étant d'origine russe et en ayant vecu la bas, l'impact qu'il a laissé aujourd'hui me fait mal au coeur , dévoré par le pouvoir il a dévoré mon pays en plus d'emporter avec lui dans sa tombe des millions de morts, son régne n'avait qu'une seule logique, la terreur .

    A l'inverse, avant de tout detruire, Hitler à "guerie" l'Allemagne, la sortie de la misere, rendu sa fiérté ect ect , quand il dit que nous les slaves ont été des sous hommes et que je regarde l'état du pays dans les années 30, on pouvait difficilement le contre argumenté à l'époque mais bon il s'est trompé et nous, on a sauvé le monde
    Le "communisme" stalinien est tout aussi pénalisable et inadmissible humainement que le gouvernement national-socialiste d'Hitler... Tu as vécu en Ucraine, moi en Bulgarie, et alors? Ca ne change rien au fait qu'objectivement parlant c'est du pareil au même et que l'URSS et les pays satellites ont super bien vécu pendant l'ère des colhozes et des coopératives...


    Etant le personnage principal de la 2eme, je me dois de le regardé à la loupe, mais toute la logique que j'ai de lui s'effondre par un énorme contraste solution finale/ relations dites "positives" envers le juif, c'est tout, si il n'existe pas de bonnes réponses à de mauvaises questions et bien tant pis.
    Ah parce que tu cherchais LA réponse...?

    Aprés 60 ans, son impact demeure, car maintenant dans chaque pays, ya des groupes de neo-nazis, de rascistes, des partis politiques extremistes, même la Russie, mon pays natal fier d'avoir vaincu le mal, est envahie par l'antisemitisme, c'est comme un poison, et je cherche l'antidote.

    Resilient non pas du tout j'attend pas qu'on me dise qu'Hitler été un génie, lorsqu'une seule intelligence en contrôle des millions même apres la mort de celle ci je cherche une autre désignation et c'est bien parce qu'il est aussi intelligent que je pose cette question sur la musique, sinon elle n'aurait definitivement plus de sens. C'est peut etre ma faute si le destin de toute l'Europe été dans les mains d'un seul homme ? tu juge trop vite.

    Je veux comprendre c'est tout, fasciné peut etre mais plus à cause de l'incompréhension.
    Euh tu m'excuseras, mais l'actuel gouvernement russe n'est pas particulièrement de gauche... Et je souhaiterais te signifier qu'il y a beaucoup d'adhérents du PCF qui, encore aujourd'hui, sont staliniens... Heureusement, ils sont aussi nombreux que les néo-nazis, càd assez minoritaires...

    Il n'y a pas de panacée à la misanthropie, Fuuma. Le racisme est une haine envers ce qui est différent de nous et tu ne vas pas le résoudre avec une compréhension autre que l'acceptation de l'être humain en tant qu'entité complexe... Donc, tissée de paradoxes.

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  28. #23
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Bonjour,

    Il faut absolument que tu révises ton histoire

    En effet, le parti Nazi ce n'est pas que Hitler, et son entourage et l'administration mise en place ont été déterminants. D'aucuns disent que Himmler par exemple était bien plus instable psychologiquement... Et pourtant, tu n'en parles pas

    L'Europe n'était pas dans les mains d'un seul homme, mais c'est tout un contexte socio-économique qui a joué.
    Tu te trompe, Hitler avant la fin de la guerre s'est separé d'une partie de ses géneraux en desaccord avec ses idées, c'est vraiment lui le patron.

    Et c'est justement parce qu'il à decidé tout seul que la victoire lui à echaper (exemple la division de son armée lors de l'opération Barbarossa)

  29. #24
    Gwyddon

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    Tu te trompe, Hitler avant la fin de la guerre s'est separé d'une partie de ses géneraux en desaccord avec ses idées, c'est vraiment lui le patron.

    Et c'est justement parce qu'il à decidé tout seul que la victoire lui à echaper (exemple la division de son armée lors de l'opération Barbarossa)
    Non c'est TOI qui te trompes. L'armée, ce n'est pas le parti Nazi. Et surtout à la fin de la guerre l'Allemagne se trouve complètement dévastée, le parti nazi est éventré, tout le monde sait que la guerre va se terminer et pas sur une victoire allemande... Enfin bref on s'est éloigné terriblement du sujet, mais je préfère rectifier des erreurs historiques et d'interprétation qui peuvent s'avérer dangereuses si on veut s'intéresser à cette période de l'histoire

    Bon si on en revenait un tant soit peu à la psychologie ? Parce que sinon...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  30. Publicité
  31. #25
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Non c'est TOI qui te trompes. L'armée, ce n'est pas le parti Nazi. Et surtout à la fin de la guerre l'Allemagne se trouve complètement dévastée, le parti nazi est éventré, tout le monde sait que la guerre va se terminer et pas sur une victoire allemande... Enfin bref on s'est éloigné terriblement du sujet, mais je préfère rectifier des erreurs historiques et d'interprétation qui peuvent s'avérer dangereuses si on veut s'intéresser à cette période de l'histoire

    Bon si on en revenait un tant soit peu à la psychologie ? Parce que sinon...
    L'armée appartient au parti Nazi dont le chef est Hitler, et lorsqu'il a pris la decision de séparer son armée en 3 parties en se mettant en desaccord avec certains géneraux, le Reich été a son apogé.
    Dernière modification par Fuuma ; 14/10/2007 à 17h47.

  32. #26
    MaliciaR

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    Bonjour

    J'ai une question d'ordre psychologique sur un criminel, celui qui est coupable de 50 millions de morts :

    La haine des juifs d'Hitler est totale, au point de gazer des enfants, sans acun remord , pourquoi vers la fin de sa vie ecouté t il de la musique composé par un juif, un denomé Schmitt qui fut lui meme deporté?( temoignage de son garde du corps)

    On sait tous a quel point les nazis adorés la musique, musique qui represente quand meme le patrimoine du Reich , Hitler le patron du Reich delaisse Wagner pour la musique d'un juif ,n'est ce pas fascinant ?

    Je ne trouve aucune reponse à cette question

    Pour certain, c'est juste un détail, moi j'ai eu un grand vide d'incompréhension lorsque j'ai su ça, je ne comprend vraiment pas, c'est de hitler dont nous parlons, le pire criminel de toute l'histoire de notre civilisation,( avec Staline, le gentil mechant) !

    merci de m'éclairer
    Voici ta question du début.
    Ne considères-tu pas que les intervenants y ont répondu?

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  33. #27
    Gwyddon

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    L'armée appartient au parti Nazi dont le chef est Hitler, et lorsqu'il a pris la decision de séparer son armée en 3 parties en se mettant en desaccord avec certains géneraux, le Reich été a son apogé.
    Encore une fois je ne peux pas laisser passer ça, qui est complètement faux. Je ne vais pas encore relancer, mais je t'en prie va revoir tes connaissances historiques de la période, parce que tu fais de de grave contresens
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  34. #28
    Fuuma

    Re : Le mal absolu

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Voici ta question du début.
    Ne considères-tu pas que les intervenants y ont répondu?

    Cordialement,
    vous m'avez expliqué la complexité des rouages de l'antisemitisme sur l'esprit, j'attendais naivement une réponse dans le genre "Hitler ecoutait de la musique d'un compositeur juif parce que......"

    Je dois me resoudre à stoper ma reflexion sur la question et admettre que c'est bien trop complexe pour moi et que par definition l'ame humaine est trop complexe pour en faire un schéma rationnel !

    merci pour vos reponses

  35. #29
    invite7863222222222
    Invité

    Re : Le mal absolu

    Trois messages consécutifs (publié à quelques minutes d'intervalles) fusionnés en un seul.

    Merci de faire attention la prochaine fois.


    Je dirais même que ne voir Hitler (et d'autres) que comme des monstres, c'est faire une grave erreur d'interprétation,
    si quelqu'un préfère voir en Hitler qu'un monstre, il me semble que face à tant de cruauté, il est peut-être dans son droit.

    qui a beaucoup de conséquences...
    Quelles conséquences ? Si on prend le procès de nuremberg, on les a considéré implicitement finalement que comme des monstres, n'aurait-il pas fallu les pendre ? Difficile question.

    Ne considères-tu pas que les intervenants y ont répondu?
    Non car les intervenants ne sont pas Hitler pour répondre à sa place.


    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    D'aucuns disent que Himmler par exemple était bien plus instable psychologiquement..
    Il faut se méfier de "ce qu'on dit".

    Les interrogations de Fuuma me semblent saines et justes.


    c'est eux même qu'ils aiment plus que tout
    En apparence peut être mais, dans le fond, je dirais le contraire, Hitler devait être un homme ne pouvant peut-être pas s'aimer au point de ne pas supporter la présence de personnes différentes de lui et pouvant le confronter au "l'enfer, c'est les autres".

    Chez un être aussi instable, je pense qu'il est vain de comprendre quoi que ce soit.
    Dernière modification par Pierre de Québec ; 02/11/2007 à 02h50. Motif: Fusion de trois messages consécutifs

  36. #30
    Résilient

    Re : Le mal absolu

    Bonjour ,

    Je trouve assez marrant cette facon de citer un peu tout le monde comme ca dans le désordre.

    Soit tu n'as pas tout lu Jreeman, (ce qui m'étonnerais d'ailleurs)
    Soit tu n'as pas vu que la plupart des interprétations de Fuuma étaient fondées sur des on-dits, et avec un regard empreint de fascination pour un seul personnage.

    Nous avons, avec les intervenants, répondu plus ou moins à la question de départ, si tu considère que l'on ne peut "parler à la place d'Hitler", et bien on n'a qu'à plus parler de rien, y a qu'a effacer le post sur Nietzsche aussi, et tous les autres finalement .

    Enfin voilà un exemple de ma volonté d'arreter de participer à cette discussion depuis un moment:
    Citation Envoyé par Fuuma Voir le message
    ... mais toute la logique que j'ai de lui s'effondre par un énorme contraste solution finale/ relations dites "positives" envers le juif, c'est tout, si il n'existe pas de bonnes réponses à de mauvaises questions et bien tant pis.
    J'aimerai bien que l'on m'explique ce qu'est "le juif", c'est quoi? un concept? comme le plombier polonais?

    Et non il n'existe pas de bonnes réponses à de mauvaises questions, surtout lorsqu'à travers elles semble transparaitre des considérations idéologiques qui n'ont rien à faire ici.
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le zéro absolu
    Par orbes dans le forum Physique
    Réponses: 48
    Dernier message: 08/06/2011, 20h27
  2. le zéro absolu
    Par the strange dans le forum Physique
    Réponses: 32
    Dernier message: 29/07/2004, 07h35
  3. SPAM : vaincre le mal par le mal
    Par invite158967239 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/05/2004, 09h49
  4. zero absolu 2
    Par fluff dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/04/2004, 05h32
  5. zéro absolu
    Par sahag13 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 31/03/2004, 15h26