Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 34 sur 34

Métier "Mathématicien"



  1. #31
    Romain-des-Bois

    Re : Métier "Mathématicien"


    ------

    Zarkis :
    ben non, ça fait pas prétentieux... Je comprends bien que quand on a beaucoup de recul en maths, les calculs en physique doivent passer tout seul. A mon avis, c'est même un bon plan, parce que comme ça, au moins, tu peux te focaliser sur l'aspect physique de la chose.

    Je me joins aux questions de Chwebij.
    J'ajoute quand même : quel master as-tu fait ? Je veux dire : s'agissait-il d'un master spécialisé modélisation, ou c'était un master plus général ?

    est-ce qu'un master de ce type :
    http://www.ups-tlse.fr/1AMAA_41/0/fi...tion/&ONGLET=3
    ou
    http://ens.math.univ-montp2.fr/SPIP/...-interactions-
    peut correspondre à ce que tu as fait ?

    enfin, tu as eu la chance de pouvoir continuer en thèse, et en plus dans un domaine plus ou moins extérieur aux maths, mais est-ce qu'il s'agit de quelque chose de courant pour les masters maths appli ?


    merci !

    Romain

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    zarkis

    Re : Métier "Mathématicien"

    Citation Envoyé par chwebij Voir le message
    mais tu as fait un parcours 100% maths ou maths appli?
    100% universitaire?
    je sais que la question est bizarre, mais quels sont les avantages d'une formation a large composante en mathématiques face a des spécialistes, par exemple en geochimie ..etc
    en bref , quels sont les arguments pour te "vendre" et vendre tes services à des chercheurs ou industriels?
    je sais que c'est tordu comme question mais je me demande vraiment si je me lance dans une telle formation quel est la valeur ajouté par rapport aux spécialistes?
    je te remercie Zarkis de répondre a nos questions!

    Depuis la 1rS je n'ai jamais souhaiter aller en prépa parceque je sentais que c'était pas mon état d'esprit, et j'ai bien fait, j'ai eut la chance en fac (en 1 année) de trouver un physicien passionné avec qui on a formé un petit groupe de 5 pour discuter physique le ardi midi. Tout ça pour dire que j'ai un parcours purement universitaire et fier de l'avoir eut. J'ai fait math appli, mais à chaques fois qu'il y avait une option à choisir (une par semestre) je prenais une de maths pur, j'ai donc fait comme ça géométrie différentiel, analyse complexe, espace de hilbert. Aprés en math appli, y a plusieurs voies, et notament la voie théorique (commune avec math pur chez nous) comme analyse spectrale, équation non linéaire..Donc on va dire que j'ai eut un parcours plutôt théorique en math appli, trés accés sur la théorie analytique.

    L'avantage, c'est que dans ma formation j'ai eut des cours de numérique, n'en déplaise aux physiciens mais les cours de numérique en maths appli sont plus costaud, par contre bien sur nous on fait pas de physique, il y a toujours un équilibre. Des cours de code, de calcul paralèle, et des stage de 4 à 6 mois dés la licence 3 ou on doit modéliser un phénomène physique. Pour ma thèse c'est eux qui sont venu me chercher, il rechercher un mathématicien appliqué, j'ai donc pas eut vraiment besoin de me vendre sur mes compétences mais plus pour leur prouver que j'étais pas un autiste des maths et que j'allais m'intégrer à l'équipe et m'intérrésser à autres choses que des maths.

    Et donc par rapport aux géo-chimistes et autres océano, chimiste et biologiste, ben c'est trés simple, ils ont des équations mais ne savent pas trop comment les résoudre, ben moi on m'a appris, donc je les intérresse pour mes compétences en modélisations et en résolutions d'équations, pour avoir des résultats parlant, puiqu'eux ne savent pas les résoudre.

  4. #33
    zarkis

    Re : Métier "Mathématicien"

    Citation Envoyé par Romain-des-Bois Voir le message
    est-ce qu'un master de ce type :
    http://www.ups-tlse.fr/1AMAA_41/0/fi...tion/&ONGLET=3
    ou
    http://ens.math.univ-montp2.fr/SPIP/...-interactions-
    peut correspondre à ce que tu as fait ?

    enfin, tu as eu la chance de pouvoir continuer en thèse, et en plus dans un domaine plus ou moins extérieur aux maths, mais est-ce qu'il s'agit de quelque chose de courant pour les masters maths appli ?


    merci !

    Romain
    Plutôt au deuxième lien ça ressemblait.

    Oui en maths appli c'est courant même systématique de finir par travailler dans un labo de physique, de chimie etc..
    en tant que modélisateur (au niveau recherche) au niveau master tout court donc ingénieur les postes proposés sont souvent ceux d'informaticien à faire tourner un code de calcul, bon vous connaissez tous les dificultés de la valorisation des diplomes d'université.

  5. #34
    Emtt

    Re : Métier "Mathématicien"

    Bonjour,

    Tu ne serais pas de Lyon1 (si c'est pas trop indiscret), car au niveau des options (nom) ça y ressemble fortement.

    Emtt.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 22h12