Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Questions sur le métiers d'ingénieurs Agronome en pays tropicale



  1. #1
    benji.

    Questions sur le métiers d'ingénieurs Agronome en pays tropicale


    ------

    Bonjour, suis étudiants en IUT génie biologique option agronomie.
    Je réalisai avec un colègue de classe cette interview dans le cadre d’un ppp (projet personnel professionnel), afin de nous informer précisément sur un métier. L’ensemble de la démarche sera retransmis à la classe sous forme d’un exposé.
    Nous vous proposons de citer chaques question et de répondre, pour ne pas avoir à vous y reporter sans cesse.


    Commençons avec l’étape « pré-agronome » et les études.
    1°En effet, agronome, quelle est l’origine de ce choix ? Qu’est-ce qui vous a dirigé vers ce métier ?

    2°Ensuite, quelles études avez vous effectué ? Des impressions particulières sur celles-ci ?


    Poursuivons avec Le métier d’agronome.
    3°Tout d’abord quel a été votre parcours professionnel ? Dans quelles structures avez-vous travaillé ?

    4°L’agronome est-il sédentaire ou nomade ? Nous nous demandons par-là si l’on peut toujours travailler sur le même site ou si l’on « migre » et à quelle fréquence. Aussi, pendant un travail sur un site donné quelle mobilité a-t-on ?

    Venons en maintenant au vif du sujet avec la question qu’on ne peut éviter :
    5°Comment définissez-vous votre métier ? (quelques pistes : tâches réalisées, avec quelle diversité, les responsabilités… si les idées vous manquent.)

    Continuons avec les conditions de travail :

    6°Travaille-t-on généralement enfermé dans un bureau ou dehors ?

    7°L’agronome est-il encore en contact avec la terre ?
    Les horaires sont-elles fixes ou plutôt fluctuantes ?
    Les vacances ???
    Pour être plus sérieux, doit-on être polyvalent ?
    Travaille-t-on en équipe ?
    Quel statut un agronome peut-il occuper ? (indépendant, salarié, fonctionnaire ?)

    8°Quelles sont les qualités requises (humaines, intellectuelles, physiques…)

    Enfin, nous n’avons pas oublié la question traditionnelle :

    9°quels sont les avantages, les inconvénients de ce métier ?


    Voilà, l’interrogatoire est terminé ! Bien sûr, si vous désirez nous faire-part d’autres informations, d’expériences particulières nous n’y verrons aucun inconvénient. Ou alors si certaines questions ne vous inspirent pas, n’hésitez pas à rendre « ligne blanche » !

    Nous vous remercions grandement de votre attention et espérons tout de même que l’inspiration soit avec vous…
    Et, protocole oblige, recevez nos meilleures salutations.


    Ps : Les étudiants en école d'ingénieur agronome peuvent aussi nous faire part de leur parcours et nous renseigner sur leur formations : nom de l'école, leur projet profesionnel, les stages réalisé à l'étrangé.

    -----
    La chlorophylle C55H72MgN4O5

  2. #2
    benji.

    Re : Questions sur le métiers d'ingénieurs Agronome en pays tropicale

    Personne n'est ingéneir agronome ou étudiant en agronomie ici ?
    La chlorophylle C55H72MgN4O5

  3. #3
    Ryuujin

    Re : Questions sur le métiers d'ingénieurs Agronome en pays tropicale

    ah, j'avais pas vu.

    Commençons avec l’étape « pré-agronome » et les études.
    1°En effet, agronome, quelle est l’origine de ce choix ? Qu’est-ce qui vous a dirigé vers ce métier ?

    Les études qui semblaient intéressantes : généralistes et assez portées vers la maitrise d'outils divers.

    2°Ensuite, quelles études avez vous effectué ? Des impressions particulières sur celles-ci ?

    prépa BCPST, puis INA-PG.
    La prépa offre une solide base très générale, dont au plus un tiers me servira vraiment, mais j'ai la surprise de retomber assez souvent sur des trucs que j'y avais vu, pas toujours ceux que je m'attendais à retrouver à l'époque.
    Ca permet aussi d'avoir un rythme poussé très difficile à perdre par la suite ; à défaut d'avoir gardé la bonne habitude de travailler régulièrement, j'ai gardé la capacité de travailler de façon intense et efficace sur des longues périodes, et une bonne mémoire.
    En école, le bon niveau en maths, et la capacité à affronter des domaines entièrements nouveaux, et assez rebutant sans paniquer sont très appréciables.
    A part ça, c'est pas une formation au sens ou on en garde grand chose pour son métier ensuite ; c'est principalement pour les concours, et l'arrivée en école, et on finis par oublier la majorité de ce qu'on y a appris.

    L'école, c'est un autre monde. Sans être particulièrement tournée vers l'appliqué, les cours de l'INA nous replongent dans du concrêt, des choses dont on saisit immédiatement l'intérêt : on apprends plus seulement pour le plaisir d'apprendre ( ou pour une échéance ) mais aussi pour apprendre à utiliser et à construire des outils à usage immédiat.
    Les cours de première année sont très variés et permettent d'avoir un bon socle de culture générale, tout en permettant d'approfondir les domaines qui nous intéressent, à savoir que pour avoir ses crédits, il faut avoir une bonne culture des domaines abordés, une compréhension globale.
    Pour avoir A, une culture, une compréhension ne suffit plus : il faut une véritable maitrise ( du moins, j'en ai eu l'impression, j'avoue que je n'en ai pas eu beaucoup ).
    A partir des deux derniers mois de la première année, on commence à entrer dans un autre cycle : celui où on compose son cursus.
    Soit on est pas encore fixé, et on le compose de modules intéressants comme on composerait un programme TV ( beaucoups sont vraiment passionnants ).
    Soit on est fixé, et on commence vraiment à s'orienter, et à se former dans un but précis.

    Perso, par la suite je vais faire un stage de 13 mois en recherche ; d'abord en Guyane, puis en Inde.
    Je vais enchainer sur un master recherche qui me permettrait de continuer sur les mêmes problématiques, et j'aimerais ensuite faire une thèse, toujours dans le même domaine, pour travailler sur des forêts en milieu tropical humide.

  4. #4
    benji.

    Re : Questions sur le métiers d'ingénieurs Agronome en pays tropicale

    Merci pour cette super réponse . ^^
    La chlorophylle C55H72MgN4O5

Discussions similaires

  1. écoles d'ingénieurs sur dossier
    Par elleniad dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/01/2008, 19h39
  2. demande d informations sur les ecoles d ingenieur agronome
    Par emma66 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/02/2007, 19h39
  3. Question sur ingénieur agronome ?
    Par benji. dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 20
    Dernier message: 27/08/2006, 17h02
  4. Ecole d'ingénieurs sur Montpellier
    Par passe partout dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 12/08/2006, 19h36
  5. Vince : une tempête tropicale sur l'Europe ?
    Par jc_m dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 12/10/2005, 13h03