Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 57

Et vous, quel est votre métier ?



  1. #1
    Cécile

    Bonjour,

    Pour décider de son orientation, le mieux est de discuter avec des gens de leur métier, pour voir s'il nous plairait.
    Ceux qui ont déjà un métier (ou qui sont en thèse), pouvez-vous nous parler de ce que vous faites, ce qui vous plait et qui vous déplait, vos évolutions futures, etc. ?
    Si possible lié aux sciences, mais pas forcément.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kinette

    Hello Cécile,
    Bon puisqu'il faut bien commencer par quelqu'un je m'y colle:
    Je suis en thèse de biologie, plus précisément d'écologie-évolution.
    Mon sujet porte surtout sur les parasites (voire les herbivores, les prédateurs...) et sur l'évolution des défenses des espèces contre ceux-ci.
    En fait j'aborde ce problème de façon théorique (modélisation) et expérimentale avec comme système biologique les drosophiles et des espèces de petite guêpes qui les parasitent (on parle de parasitoïdes).

    Ce qui me plaît dans ce travail est que j'apprends plein de choses, et aussi des techniques pour aborder une question et essayer d'y répondre.
    Ah j'ai failli oublier, j'ai aussi fait un tout petit peu d'enseignement, et j'ai vraiment aprécié de transmettre ce que je sais aux étudiants qui sont en général attentifs, voire curieux
    Ce qui me plaît moins est le côté très "pointu" de la recherche: m'intéressant à plein de choses, je trouve frustrant de devoir se concentrer sur une toute petite part de la biologie.
    Puis il y a aussi la pression à la publication, pas toujours facile à vivre, et puis une certaine déception par rapport au monde de la recherche, qu'on a toujours tendance à idéaliser lorsqu'on le regarde de l'extérieur.

    Evolutions futures? Là c'est difficile à dire...
    Déjà le passage obligé pour faire de la recherche est un post-doctorat, donc il faudra que je trouve quelque chose qui me plaise...
    Sinon j'envisage de laisser tomber la recherche pour seulement l'enseignement...
    J'ai aussi pensé au journalisme scientifique...

    On verra dans quelques années...

    Voilà, au suivant...

    K.rrière???
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    Yoyo
    coresponsable des forums

    [orientation] Salaire des chercheurs

    Bonjour,

    A mon tour alors.

    Je suis actuellement en post-doc a l'université de Cambridge. Mes travaux concernent les mecanismes de la fidélité de la traduction, et j'etudie cela par des approches structurales et biochimiques.
    Mon sujet de these etait assez proche sauf que c'etait principalement sur la levure Saccharomyces cerevisiae, et j'utilisais des approches de biologie moleculaire, génétique, génomique et bioinformatiques...

    Pour le futur, j'espere obtenir cette annee ou l'année prochaine un post de CR2 au CNRS.

    Ce que j'aime dans la recherche est de pouvoir imaginer des theories, des explications, mettre en place des manip pour les tester, c'ets vrai que ca peu parfois etre frustrant repetitif, mais au moins c'est toujours quelquechose de nouveau, que personne avant nous n'a decouvert etc... ca oblige a pas mal de remise en cause, c'est pas toujours facile d'accpeter de nouvelles idees, mais c'est un challange et une grande motivation...
    voila
    Yoyo

  5. #4
    [RV]

    Plop,

    Cécile tu veux te reconvertir ?

    bon moi je suis en BTS électronique et j'apprend l'électronique !
    Mais aussi la physique appliquée à l'électronique, les maths un peu de français et l'anglais qui est très important pour lire ue "datasheet" comme on dit dans le milieu! (une notice)

    Voila alors après soit tu continues en licence Pro ou tu va en UIP pour devenir ingénieur maître ou alors tu plonge dans le monde du travail!

    après un BTS tu peux ouvrir une entrerise si tu le souhait vu que tu as des notions en 2conomie tu sais comment faire! Et certains ont fait sa dans la location de matériel de spectacle et ca gagne plutôt bien mais il faut dire au revoir au dimanche et jour férié et ne pas comter ses heures!

    Sinon tu peux intégrer une équipe et être l'assistant de l'ingénieur, tu peux aussi faire de la maintenance électronique et du dépannage!

    C'est une filière en léger recul de puis que le téléphon cellulaire est en place mais d'ici deux ans ca va repartir en flèche avec les systèmes radio comme le WIFI!

    Aussi , pour finir, le marché dans l'industrie est toujours porteur même en pleine crise!
    Voilà

    ++

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Marc

    Hello,

    Bah moi je suis encore étudiant (comme beaucoup ici). Et pourtant j'ai un "métier" 8) :
    Je donne des cours particuliers en maths/physique, à des élèves de collège, lycée et prépa. Ce business est très rentable, et je le conseille vraiment à tous les étudiants. D'ailleurs si jamais un jour je suis au chomage, je n'hésiterai pas à m'y remettre !
    Contrairement à certains profs, je bosse à mon compte. J'ai trouvé mes élèves en mettant des annonces dans les commerces de proximité. Puis après ça a été du bouche à oreille (c'est ça la célébrité ).

    Vraiment l'enseignement c'est quelquechose qui me plait bien. Ca a un peu tendance à empiéter fortement sur mes week-ends, mais bon j'aime ça ...

    L'année prochaine, quand je serais diplomé, j'envisage de bosser en tant qu'ingénieur financier, dans les banques/assurances. Pour ça je vais suivre l'option mathématiques appliquées. Et oui, les maths ça ne sert pas qu'à donner des ptits cours !

    Voilà, that's me.

    Marc

  8. #6
    Cécile

    Cécile tu veux te reconvertir ?
    Ha ha, moi, je me suis déjà reconvertie.
    J'ai dit adieu à la recherche et je suis journaliste scientifique.
    J'ai appris le journalisme sur le tas, dans des journaux pas géniaux, et puis j'ai profité de la fin d'un CDD dans un de ces journaux pour me mettre en free-lance (= pigiste). Je suis payée à l'article et non au temps. Ca donne une certaine liberté, mais il y a aussi des contraintes.

    J'adore mon boulot, qui ressemble par certains côtés à la recherche : rechercher les infos (= accumuler les données), vérifier et recouper, et enfin sortir le tout sous forme d'article. Mais je change de sujet bien plus régulièrement que le chercheur.
    On rentre moins à fond dans les sujets, bien sûr, mais on voit des tonnes de choses différentes et très intéressantes.
    La recherche ne me manque pas, en revanche, je referais bien un peu d'enseignement si j'en avais l'occasion

    Voili voilou

  9. Publicité
  10. #7
    Igothigh

    Salut,

    Je suis post-doc aux US dans le domaine de la signalisation cellulaire et plus precisement j'aborde les mecanismes qui controlent la proliferation cellulaire et la transformation cellulaire.
    Mon projet, revenir en France d'ici peu (meme si je le critique, j'y trouve certains avantages ) sur un tout autre projet relatif aux maladies osseuses utilisant des techniques d'imagerie cellulaire.

    Ce qui me plait dans ce job, c'est que rien n'est definitif et que il y a toujours quelque chose de nouveau sur quoi s'exister les neurones. La contre-partie est que... rien est definitif et ca peut parfois casser le moral. Ce que j'aime aussi, c'est que d'un simple echange d'idee peut naitre des projets inattendus et qu'on est libre d'organiser son temps de travail comme on veut.

    Voila, voila...

  11. #8
    Aie

    Bonjour

    Je suis thésarde en chimie des polymères aux Pays-bas. Mon projet porte plus spécialement sur une étude théorique des catalyseurs Ziegler-Natta, comprendre comment cela fonctionne afin de pouvoir "designer" des catalyseurs afin d'avoir des polymères avec les propriétés voulues; avec un peu de chance, je mettrai aussi quelques nouveaux catalyseurs au point!

    Ma formation première est ingénieur physico-chimiste, mais, à mes yeux, avoir un doctorat m'apporte une autre dimension de la recherche et une expérience certaine pour mener un projet correctement, ce que l'on ne peut faire qu'intuitivement à la sortie d'une école d'ingénieur.

    Je suis partie à l'étranger d'abord parce qu'il est mieux de voyager tant qu'on est jeune et que l'on n'a pas de famille (les voyages forment la jeunesse, c'est bien connu ;p). De plus, après un stage en labo CNRS et par comparaison avec ce que j'avais vu aux Pays-bas (j'ai fait mon stage ingénieur là bas), on me donne ici les moyens de faire de la recherche, en mettant à ma disposition des très bons appareils de mesure, d'analyse (j'ai manipulé sur d'authentiques antiquités lors de mon stage CNRS, qui fonctionnaient par je ne sais quel miracle, le tout pour avoir des résultats douteux à la fin) (j'ai une vision de la recherche française assez négative).

    Mon but pour le futur est de faire de la recherche, mais dans le privé, probablement à l'étranger; Il y a un challenge, une compétition permanente dans le privé que je trouve essentielle pour un certain dynamisme de la recherche (on appelle cela de la pression, je sais, mais je ne travaille pas bien sans un minimum de stress, je sais, je suis bizarre). J'aime vraiment la recherche mais si c'est pour tirer le diable par la queue pour avoir quelques budgets minables, je suis contre (je ne suis peut-être pas une vrai passionnée....).

    Aie, qui va s'attirer quelques foudres, mais ce n'est pas grave

  12. #9
    Marc

    Citation Envoyé par Aie
    Je suis partie à l'étranger d'abord parce qu'il est mieux de voyager tant qu'on est jeune et que l'on n'a pas de famille (les voyages forment la jeunesse, c'est bien connu ;p). De plus, après un stage en labo CNRS et par comparaison avec ce que j'avais vu aux Pays-bas (j'ai fait mon stage ingénieur là bas), on me donne ici les moyens de faire de la recherche, en mettant à ma disposition des très bons appareils de mesure, d'analyse (j'ai manipulé sur d'authentiques antiquités lors de mon stage CNRS, qui fonctionnaient par je ne sais quel miracle, le tout pour avoir des résultats douteux à la fin) (j'ai une vision de la recherche française assez négative).
    D'accord avec toi sur la recherche : j'ai fai l'année dernière un stage dans un labo de physique à Vienne (Autriche), et bah ça m'a dégouté de faire de la recherche. Moi aussi il me faut de la pression, sinon j'ai l'impression de bosser pour rien, je traine ... 8)
    D'accord aussi pour l'étranger c'est fun. M'enfin les Pays Bas ça doit pas être facile ! Tu parles Anglais là bas ??

    Marc, under pressure

  13. #10
    Aie

    Citation Envoyé par Marc
    D'accord aussi pour l'étranger c'est fun. M'enfin les Pays Bas ça doit pas être facile ! Tu parles Anglais là bas ??
    Ils parlent presque tous anglais couramment (hein, Max?) mais un jour quand j'aurai le temps, je reprendrai mes cours de néerlandais!

    Aie, tot ziens!

  14. #11
    P'tite_fleur

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Salut à tous,
    P'tite nouvelle sur le forum, Je passe par la case présentation
    Alors voilà, j'ai un métier : ingénieure d'études à l'INRA. Moins prestigieux, peut-être, que le CNRS mais chouette quand-même.
    J'ai fait un DEA en biologie moléculaire et ai commencé une thèse, que j'ai arrêtée pour des raisons diverses, en particulier tout ce que vous pouvez lire sur les difficultés les post-docs, et une impression qu'être CR n'était pas ce que je recherchais.
    Je suis aujourd'hui ingénieure sur une plateforme de microarrays (puces à ADN) sur les plantes. Nous imprimons nos propres puces et collaborons avec des labos publiques pour appliquer cette technique à leur thématique de recherche. Je vois ainsi beaucoup de recherches différentes, je m'implique dans chacune. Ainsi, je n'ai pas l'impression de toujours faire la même chose. Ça va de la résistance à la sècheresse à l'étude de mutants. Très motivant et intéressant. J'apprends plein de choses tous les jours.

    Mes évolutions futures, c'est passer ingénieur de recherches, avoir un peu plus de responsabilités et d'autonomie. Peut-être, dans mes vieux jours, CR, quand j'en aurai marre d'être à la paillasse ...

  15. #12
    Michèle57

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Bonjour tlm,

    Alors moi j' exerce un métier sans rapport avec la science. je suis secrétaire bilingue . Quoi que en réfléchissant , il n'est pas si éloignée de la science que ça , et un biologiste trouverai je suis sûre épatant de venir passer une journée avec moi.
    Je m'explique : je suis perpétuellement entouré de parasites mutans( mes collègues masculins) , de vipères à langues fourchues (mes collègues féminines ). Ces dernières se transformant souvent en caméléon au gré de leur besoin : travail en retard , heures à reprendre etc
    Je suis également entouré d'un microbe étrange , car doté d'un language et surtout équipé de 2 yeux qui voient tout , mais absolument tout( je soupçonne d'ailleurs cette espèce d'en avoir 2 autres derrière la tête ). Ce microbe est généralement appelé patron , boss .
    Si un scientigique veut se déplacer pour venir constater , il sera le bienvenu.

  16. Publicité
  17. #13
    Romain BERTOUY

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    ben moi j'ai lachement abandonné les maths (quel ingrat) pour bosser dans le secteur associatif. Je suis permanent dans une fédération d'étudiants en sciences.

    Je me ballade (beaucoup) dans toute la france dans les facs pour accompagner des étudiants en sciences et techniques dans leur projets divers et variés (colloque, conférence, animations scientifiques, forum des métiers...).

    Bref, c'est sympa, ça permet de visiter du pays et de voir des gens intéressants. je pense continuer encore quelque temps avant de passer la main et me poser un peu.
    Romain

  18. #14
    manu_mars

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Bonsoir
    a moi alors
    Apres des etudes de musicologie, et de guitare classique, je me suis orienté vers l'informatique, a faire des ptits boulots pour gagner ma croute. Je travaillais dans un cybercafé, tres instructif comme milieu!
    Puis maintenant, je suis en formation pour devenir developpeur informatique.. ca completera l'experience que j'ai en sites Web.
    Sinon, je suis féru d'astronomie et de physique, et je suis fier de mes résultas à l'ecole ^^, mais la flemme que j'ai trainé en maths ne me permet que de "pratiquer" en dilettante.
    Vala vala...
    manu

  19. #15
    Pierre-Yves

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Extrêmement intéressant... Surtout la biochimie ! Mais qu'est-ce qu'un CR ?
    @+

  20. #16
    abo

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Bonjour,

    Je vends des produits biologiques (légumes,fruits, céréales, boissons, épicerie, ...)

    Bonne soirée
    "Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome." (Einstein)

  21. #17
    Barbacane

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Salut,
    je viens d'obtenir un DEA de Biologie du comportement (Université Paris 13). Donc j'ai fait un stage de recherche de plusieurs mois qui portait sur la communication chimique chez une espèce de blatte. Ce que je trouve intéressant dans la recherche en éthologie : apprendre en "demandant" soi-même aux bestioles comment elles fonctionnent, ce qui me parait un peu...ennuyeux : faire de la synthèse bibliographique (valable pour la recherche en général, bien sûr).
    Mais ensuite je n'ai pas trouvé de thèse . Le plus facile c'est d'être pris par le même labo à la suite du DEA sinon il faut chercher et il est un peu difficile de trouver dans le domaine de l'écologie, en France du moins. Et il n'y a pas beaucoup de débouchés professionnels après un DEA, la suite logique étant le Doctorat.
    mais j'aimerais bien être docteur quand même, mouai ça serait pas mal ça
    a+
    David.

    PS : CR c'est Chargé de Recherche, c'est-à-dire le statut d'un chercheur qui n'est pas enseignant et qui n'est pas non plus à la tête d'une équipe.(ça doit être à peu près çà )
    Dernière modification par Barbacane ; 26/09/2005 à 20h56.

  22. #18
    boucho

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Bonjour,

    Et bien moi je suis ingenieur en informatique industrielle - systemes embarques temps reel depuis 2003. Cela fait 2 ans que je travaille sur Nice dans une multinationale americaine specialisee dans les semiconducteurs. Je suis prestataire et je suis charge du developpement logiciel d'un module audio pour une plateforme GSM/GPRS/EDGE. Bref, c'est de la telephonie mobile et c'est plutot interessant. Par contre, on est tres loin de faire les 35 heures, il peut meme arriver parfois de terminer apres minuit si le client est presse, et sans aucune compensation.
    Si on choisit bien sa SSII, on peut gagner pas mal d'argent (>40 k pour une experience de 2 ans), mais si on la choisit mal on peut gagner bcp moins, il faut faire jouer la concurrence.

    Je ne sais pas si c'est un metier d'avenir car il est evident que l'on voit emerger a grand pas les ingenieurs venant d'Inde ou de Chine qui se forment sur notre site puis repartent chez eux. Les projets "low cost" sont deja delocalises. Toutefois, il y a des possibilites d'evolution vers le management ou l'expertise technique.

  23. Publicité
  24. #19
    Cyrrus

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Bonjour,
    Eh bien je m'y colle aussi : je suis actuellement étudiant en première année de fac en biologie...
    Je voudrais plus tard faire de la recherche en virologie ( pas forcément en France). A plus court terme je souhaiterai partir au Canada pour y passer une année d'études ( en master 1 par exemple)...
    En tout cas on peut voir que les intervenant de ce forum sont assez calés niveau sciences, et ce dans plein de domaines differents, ce qui est tres interressant et tres instructif pour les autres.
    Bonne journée à tous

  25. #20
    jmoreau30

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    bonjour
    j aimerais savoir ce qui ta fait abandonner les maths car je remets en doute mon choix d'orientation.Je compter devenir prof met j est essayer en temp que vacataire et je me suis rendu-compte qu'une seule partie du métiers me disait vraiement. Ce qui ma déplus est qu'il faut tout le temps etre en train de reprendre , fâcher et punir les eleves pour qu ils nous écoutent et personnellement moi j en suis incappable. Je ne leur veut aucun mal et de ce fait je n'arrives pas à les punir quand il le faut.
    Je croit finalement que je prefererais un travail ayant pour but d'aider les gens.
    Avez vous un conseil à me donner?
    Merci d'avance pour votre réponse.

  26. #21
    Bételgeuse

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Citation Envoyé par Cécile
    J'ai appris le journalisme sur le tas, dans des journaux pas géniaux, et puis j'ai profité de la fin d'un CDD dans un de ces journaux pour me mettre en free-lance (= pigiste). Je suis payée à l'article et non au temps.
    Ca c'est intéressant !
    Mais comment fais-tu ? Tu choisis toi-même les sujets que tu souhaites traiter et tu les vends à qui les veut ou tu es sollicitée pour écrire un article en particulier ?

  27. #22
    zaac

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Salut,
    Moi je suis titulaire d'un BTS en mécaniques et automatismes industriels, je n’avais pas assez de tunes pour poursuivre une école d'ingénieur alors je me suis lancé. J'ai commencé en enfilant des tee-shirts toute le journée sur une machine et aujourd'hui je suis responsable qualité (cadre sup., comité de direction et tout et tout..). Juste pour dire qu'on peut faire les études que l'on veut on ne sait jamais ce que la vie nous réserve et où on va finalement atterrir.
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  28. #23
    Pierre de Québec

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    C'est une petite vérité que tu énonce là zaac. Certaine personne ont plus d'accointance avec la gestion des personnes qu'avec les activités strictements de métiers ou professionnels.

    En gros, ce n'est pas parcequ'une personne ne réalise pas un doctorat qu'elle ne sera pas un jour dans une position de carrière intéressante et captivante.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  29. #24
    ChemAddict

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Salut
    je suis chimiste et en 2e année de thèse en pharmacochimie (je fais de très jolies molécules toutes nouvelles, qui sont censées tuer les cellules cancéreuses...)
    je suis ingénieur chimiste de formation mais je veux m'orienter vers la recherche, d'où la thèse...

    je ne sais pas encore si je vais aller dans le privé ou dans le public, mais je pense essayer de bosser dans le privé dans un 1er temps au moins. Ceci dit je suis aussi très branchée communication scientifique donc un petit virage dans cette direction n'est pas exclu ! Est-ce qu'il y a des postes de type 'communication' dans le privé ? Si qqn a une expérience à me faire partager, merci d'avance!
    "If you want to make an apple pie from scratch, you must first create the universe."
    Carl Sagan

  30. Publicité
  31. #25
    Cécile

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Citation Envoyé par Bételgeuse
    Ca c'est intéressant !
    Mais comment fais-tu ? Tu choisis toi-même les sujets que tu souhaites traiter et tu les vends à qui les veut ou tu es sollicitée pour écrire un article en particulier ?
    Les deux mon colonel !
    Soit je propose des sujets (j'attends quand même que ce soit accepté avant de rédiger), soit, plus rarement, on me demande d'écrire un article.

    Et merci pour ton C'est vrai que c'est un métier intéressant, en tout cas, il correspond mieux à ma personnalité que la recherche.

  32. #26
    Narduccio

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Agent EDF, je travaille dans une centrale nucléaire au service exploitation (le service qui s'occupe du fonctionnement et du pilotage du réacteur). Mon travail consiste, éssentiellement, à mettre en sécurité les installations avant maintenance et de délivrer les autorisations de travail (on parle me mise sous régime de consignation). A ce titre, j'engage ma responsabilité juridique en cas d'accident de personne. je suis aussi responsable, à mon niveau, du maintien de la sureté de l'installation. Pour occuper mon poste, en 23 ans de travail, j'ai suivi pratiquement 6 ans de formation (en partie par compagnonage, en partie de la formation structurée). De plus, je dois suivre au moins 3 semaines de formations par an (c'est contractuel avec les autorités de sureté), à mon précédent poste (opérateur, ce qui signifie que je pilotais le réacteur), je devais obligatoirement avoir 8 semaines de formations par an pour le maintien à niveau.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  33. #27
    boucho

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Citation Envoyé par Narduccio
    Agent EDF
    Quelle chance ... ! J'ai fait bcp de stages dans cette entreprise et il y fait bon vivre.

  34. #28
    Bételgeuse

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Citation Envoyé par Cécile
    C'est vrai que c'est un métier intéressant, en tout cas, il correspond mieux à ma personnalité que la recherche.
    Il a le grand mérite en tout cas de te laisser libre de choisir tes sujets et de t'organiser comme tu veux (et de ne pas avoir de chef au dessus de toi ) !

    Pour ma part, je suis ingénieur dans une grande entreprise, je mets au point des systèmes de radiocommunications. C'est un métier où on touche à différents domaines techniques pour lesquels il faut se former tout le temps.
    J'étais partie pour être astrophysicienne (j'ai un Bac+5 de physique) mais bon, parfois, on change d'idées en cours de route...
    Ce que j'aurais dû choisir, je crois, c'est de devenir médiateur scientifique (pour faire de la vulgarisation type conférences au Palais de la Découverte). J'en fais un peu dans les classes de mes enfants et ça me plaît beaucoup...

  35. #29
    Bételgeuse

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Citation Envoyé par Narduccio
    De plus, je dois suivre au moins 3 semaines de formations par an .
    Je trouve ça très bien, ça permet de rester au top et de continuer à se remettre en question !

  36. #30
    jeanmi66

    Re : Et vous, quel est votre métier ?

    Bonjour à tous !

    Je voulais vous présenter le métier de géomètre, profession très méconnue dans la plupart des Lycées, et donc peu d'élève s'oriente vers ces sections.

    Dès que vous devez définir les limites d'un bien foncier, sécuriser une transaction immobilière, aménager une zone urbaine ou rurale, l'intervention du géomètre-expert est opportune et se révèle décisive dans la protection, la gestion et le développement d'un patrimoine public ou privé.

    Spécialistes de la localisation et de la délimitation géographiques, les géomètres-experts font bénéficier leurs clients d'une réelle connaissance d'un territoire urbain, immobilier ou foncier.

    A partir de données topographiques, de connaissances techniques, juridiques et du marché fiables, ils apportent à leurs clients la garantie d'optimiser la connaissance qu'ils ont de leur patrimoine, de ses capacités en matière de développement, dans le cadre d'un marché précis, dans le respect des diverses contraintes juridiques publiques ou privées.

    Sur le terrain, il effectue tous relevés par méthode terrestre ou photogrammétrique à l’aide de matériels à la pointe de la technologie. Avec les outils informatiques, il regroupe et analyse les données, calcule, contrôle, implante, délimite, dessine, ou trace des plans et archive.

    Pour ce faire, les géomètres-experts mettent à votre service trois ordres de compétences :

    - compétences conceptuelles et techniques d'un ingénieur,
    - compétences juridiques d'un spécialiste du droit immobilier et foncier,
    - compétences de l'expertise d'un connaisseur des marchés fonciers et immobiliers.

    Le géomètre exerce de multiples activités:
    - Topographie: (mesures de terrains divers afin de connaîtres les limites foncières de la propriété ainsi que le nivellement de la parcelle
    - Foncier: bornage de parcelles, divisions, partages, expertises, implantation, remembrement, application du droit civil, de l'urbanisme, de l'immobilier et de la construction...
    - Aménagement urbain: restructuration de l'espace urbain, projets urbanistiques comme les lotissements
    - Géodésie: étude des sciences de la Terre, GPS...
    - Cartographie: réalisation de cartes pour diverses utilisations...
    - Bathymétrie: mesures et modélisations des profondeurs des fonds marins
    - Infographie: Digitalisation de plans papiers, images de synthèses, animations vidéos des relevés topographiques ou des futurs projets...

    et bien plus encore dans le détails !
    Le métier de géomètre est très hiérarchisé:
    - le géomètre-expert: est le seul habilité à procéder au bornage, opération pour laquelle sont diplôme, le DPLG (Diplômé Par Le Gouvernement), lui fourni tout pouvoir de délimitation, avec l'accord des parties
    - l'ingénieur géomètre-topographe: issu de grandes écoles, il seconde le géomètre-expert dans le management des équipes, la réalisations de travaux complexes et pointus et souvent, la prise de décision et de responsabilités
    - le technicien géomètre-topographe: également appelé "chef de brigade", il réalise la plupart des opérations de terrain en dirigeant son équipe ou conjointement avec d'autres équipes. Il doit savoir prendre les décisions qui l'amèneront à effectuer les mesures les plus précises et utiles pour la suite du projet. Il peut aussi réaliser les dessins informatisés correspondant à ses mesures et en sortir un plan
    - l'opérateur: il assiste le technicien sur le terrain et doit savoir utiliser des appareils de mesures au lazer comme des GPS. La précision des mesures est alors issue d'une grande concentration de sa part.
    - le projeteur VRD: il réalises toutes les opérations de VRD (Voirie et Réseaux Divers) sur un projet d'aménagement comme les lotissements par exemple. Il doit effectuer tous les calculs nécessaires à la bonne réalisation et position des différentes canalisations et réseaux filaires
    - le dessinateur DAO: réalise sur informatique tous les plans des mesures effectuées sur le terrain

    Voilà, si vous désirez des renseignements quant aux études à effectuer ou d'autres renseignements, n'hésitez pas à me contacter.
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Quel est ce métier aéronautique?
    Par nono31 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/12/2007, 21h23
  2. Est ce que vous connaissez ce métier...
    Par morgan1 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2005, 22h52
  3. quelle année vous a révélée votre métier?
    Par tiguépard dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 11/02/2005, 11h46