Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

témoignages de "taupins" svp



  1. #1
    Hotsauce
    Bonjour a tous,
    j'envisage de m'orienter l'année prochaine vers une classe préparatoire scientifique...la procédure est même largement enclenchée...en fait je souhaiterais des témoignages de personnes ayant suivi ce cursus, pour qu'il parle de leur propre expérience dans cette filiere, ambiance, cours, qualité de l'enseignement...et tout ce qui vous passe par la tête, mais toujours en précisant dans quel lycée vous étiez. Le but étant de réussir à établir un classement de mes voeux pour tel ou tel lycée, non pas de me décider ou de renoncer a ce cursus (trop tard ....éhéhé )
    Cela dit n'importe quel témoignages sur ce que vous avez vécu et ce qui m'atends ets aussi le bienvenue!
    merci de votre aide.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Futura
    salut,

    je te répondrai dès que j'aurai un peu plus de temps, concours obligent ! mais quels sont les lycées pour lesquels tu postules ?

    personnellement je suis au lycée Masséna en PC*

    je peux déjà te dire que c'est un chemin plein d'épreuves mais passionnant !

    ++
    Futura
    Just do it !

  4. #3
    Marc
    Hello futur taupin 8) .

    Voilà mon histoire :
    Prépa au lyceé Hoche (Versailles), Sup MPSI, Spé MP*. J'ai intégré Centrale'Pa en 3/2.

    La prépa c'était pas facile. En sup je me suis battu pour passer en MP*, car j'étais plutôt tangeant. Résultat j'ai attaqué la spé avec un flip énorme, et avec la pression de ne pas être le dernier . En fait les deux profs de Maths et Phys de la MP* de Hoche sont géniaux, donc ça c'est bien passé.

    Par expérience perso, pour la filière MP, je recommande vraiment Hoche car la MP* y est vraiment excellente. Pour info, en général tout le monde intègre l'X, Centrale, les Mines, ou Ulm. Il y a en moyenne moins de 10 5/2 (redoublants). Parmi eux, au moins la moitié démissionne de Centrale ou Mines pour avoir l'X l'année d'après.

    Le risque vient donc de la première année, car seul 1/3 de la sup passe en étoile. Environ 10% des élèves changent de lycée ou d'orientation.

    D'autre part, je recommande fortement d'être interne, car quand on n'est pas le premier de la classe, c'est très important de pouvoir se faire aider. C'est aussi vital de voir que certains galèrent plus que soi-même. Si on n'est pas accepté à l'internat, il faut alors est pensionnaire 3/4, c'està dire qu'on mange le soir au lycée, et qu'on reste avec d'autres pour bosser.

    Sans vouloir faire de la pub, Hoche est donc un très bon compromis résultats/risque/difficulté/("ambience").
    Au fait, tant qu'à faire de la pub, Centrale c'est bien !! Mais on en reparlera dans 2 ans

    Marc

  5. #4
    John78
    Hello

    Se serait possible SVP d'expliquer un peu votre jargon a ceux qui sont passé eux par le tier-monde éducatif Francais.

    C'est quoi :

    "SupMPSI", "SpéMP astérisque", 3/2, "10 5/2 redoublant", "car seul 1/3 de la sup passe en étoile".....

    Merci

    J

  6. #5
    Aie
    Bonjour

    Traduction de mes propos en couleur
    Je suis une ex taupine, venant du lycée Chateaubriand à Rennes. Sup PCSI (1ère année en Physique Chimie Science de l'ingénieur) Spé 3/2 et 5/2 PC (2ème année + redoublement)
    (pas étoil, je n'étais pas suffisament bonne en maths... ;p) (étoile, c'est l'équivalent de prime de fut un temps, ce sont les meilleurs, qui ont des cours plus approfondis pour les gros concours tels polytech, centrale, mines, etc.)

    Je conseille aussi l'internat, qui fait certes un peu mafia mais c'est un moyen plus agréable à mes yeux de passer ce dur moment qu'est la prépa. Il y a un bon système d'entraide pour les divers devoirs, exos, etc...

    Bon courage pour la prépa

    Aie, qui n'a pas eu de vraie vie sociale pendant trois ans

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Hotsauce
    Chateaubriand fait partie de mes voeux, et a vrai dire je serais contente de discuter avec quelqu'un qui est passé par là.... aurait tu une adresse msn? sinon ya ptet moyen de voir ça par msg privé. A suivre...(merci pour les témoignages! n'hésitez pas continuez!)

  9. Publicité
  10. #7
    Karteros
    Attendez il ne faut pas non plus faire croire que la préppa est un plaisir sans cesse renouvelé et une suite de bonheurs intenses...
    Personnellement, je suis en maths sup (PCSI) cette année, et ce fut le fiasco complet ! Je croyais que ce serait très dur mais tellement passionnant, quelle déception, oui ce fut dur, mais pas comme je le pensais, le plus dur est de chopper la motivation nécessaire, sinon, ça reste très très très scolaire : "Quelles sont les finalités de ce théorème Monsieur ? A intégrer une école d'ingénieur espèce de glandeur !
    Parce que pour eux (je parle dans le cas des professeurs que j'ai eu cette année, je ne me permet pas de généraliser à l'ensemble des profs de sup, y'en a surement des biens quelque part) ce n'est pas compliqué, si tu n'y arrive pas, c'est que tu ne travaille pas sérieusement, c'est tout, et si tu ne "travaille pas sérieusement", tu ne passe pas en spé !
    Je croyais que la physique et les maths en sup auraient été aussi intéressant qu'un bon article de la recherche, alors que peu sont ceux de la classe qui l'ont lu ne serait-ce qu'une fois...
    Mais j'ai appris une chose en préppa, j'ai appris ce qu'était l'ennui, le véritable, jamais je ne me suis autant ennuyé que cette année, et tout ça pour quoi ? ? ? ? ?
    Je croyais que mon amour pour la physique serait bien au dessus de ça, mais j'arrive maintenant à en douter.... Il ne me reste plus qu'à faire mon deuil de la physique... Et à songer à changer de voie.

    Mais même si mon expérience ne fut pas des plus enrichissante, il ya des personnes pour qui ça l'est...

    A mon avis, pour aller en préppa, il faut soit ne pas vraiment savoir ce que l'on veut faire et ce laisser porter pendant 2 ans mais être très scolaire et ne pas trop se poser de question (je les plains quand même ceux là...) soit avoir un but bien précis et une très grande motivation !

  11. #8
    Ethan
    salut je suis en mpsi. J'aimais bien les maths au lycée et je pensais que je "m'éclaterais" en maths cette année. Mais en fait ce qu'on te demande surtout c'est d'apprendre une foule de théorème. plus de cours que de réflexions!

  12. #9
    Marc
    Oui, il faut savoir que ce qui fait la différence en prépa, c'est surtout la capacité de travail (donc aussi la motivation). Or ça, si on est très bon en terminale, c'est difficile de le savoir puisqu'on n'est pas encore en situation ... D'où de grosses surprises après les premiers mois de sup.

    Marc

  13. #10
    Marc
    Citation Envoyé par Maxence
    plus de cours que de réflexions!
    Attend la Spé, tu vas changer d'avis (au moins en maths)

    Marc

  14. #11
    Cécile
    Je croyais que mon amour pour la physique serait bien au dessus de ça, mais j'arrive maintenant à en douter.... Il ne me reste plus qu'à faire mon deuil de la physique... Et à songer à changer de voie.
    Pas du tout. Ce n'est pas parce que tu n'es pas fait pour la prépa que tu n'es pas fait pour la physique. Si ça se trouve, tu seras comme un poisson dans l'eau en fac. Et il ne faut pas croire (contrairement à ce que certains taupins font croire) que la fac, c'est nul et ça ne sert à rien. Pour faire de la recherche par exemple, c'est une aussi bonne voie que les grandes écoles. En plus, certaines écoles (ENS Cachan par exemple) recrutent les meilleurs en maîtrise.
    Bon courage pour la suite.

    Cécile, qui a adoré la fac.

  15. #12
    vince
    Bonjour tous

    Bon allez j'y vais de ma petite contribution.

    Tout d'abord une petite pique à Marc : Ton petit laïus sur "ouais venez tous faire MP* à Hoche comme ça vous irez tous à l'X" est très mignon toutefois tu me sembles aborder le problème par la mauvaise voie. C'est un peu comme si tu disais "ouais vous devriez tous avoir plein de pognon vous verrez c'est super trop cool!!" Bon le truc c'est que tout le monde voudrait avoir plein de pognon mais tout le monde peut pas. Et c'est pareil pour MP* à Hoche avec l'X au bout, on voudrait ben, mais on peut point...

    Bref

    Tout d'abord je precise que j'ai fait ma prépa au lycée Thiers de Marseille (mais je suis bête j'aurais dû aller à hoche...) et que j'ai intégré en 1998 ce qui ne nous rajeunit pas et me fait penser qu'on est bien peu de chose (spéciale dédicace).
    Mes années de prépas ont été parmi les plus heureuses de ma vie d'étudiant et ce pour tout un tas de raisons.
    D'abord l'ambiance : Contrairement à ce qu'on entend souvent il n'y a pas (ou très rarement) de mauvaise ambiance en prépa bien au contraire. Le fait que l'on rame tous dans la même galère crée une solidarité entre les élèves qui est souvent à l'origine de solides amitiés (vous savez comme dans les films de guerre où les types dans les tranchées deviennent les meilleurs amis du monde). Dans toutes mes classes de prépa l'entraide et le soutien moral étaient donc de rigueur.
    Deuxième point la pression. C'est vrai que la vie de taupin est pas tous les jours marrante et que les profs nous mènent la vie dure. Certains vivent cela très mal (ce n'est jamais agréable de se faire démonter la tête par un colleur à 8 heure du soir en plein mois de décembre alors que la pluie tombe, que le vent souffle et qu'on a l'impression d'être les derniers êtres vivants sur cette terre désolée...). Cette pression fait partie du jeu et un moyen de ne pas céder est d'admettre cet êtat de fait : les profs sont un peu là pour nous en faire baver, ils le savent pertinament et parfois ils se laissent un peu aller à en faire trop. Pourtant il faut toujours garder du recul vis-à-vis de cette situation et se dire qu'il est NORMAL d'avoir des mauvaises notes quand on est en prépa. Quand on rentre en sup il faut être blindée et s'attendre au pire, il faut partir du principe qu'on aura jamais plus de 7/20 et que si on se bat comme des chiens on aura peut être 9.5/20 et alors on saura qu'on s'est bien battu... (j'exagère un petit peu mais pas bcp). En outre il faut avoir conscience, comme le rappelle cécile que la prépa n'est pas le salut ultime, que la fac offre des grandes possibilités (j'aurais même tendance à dire plus...) et qu'un taupin en fac s'en sort souvent très bien.
    Quand j'étais en prépa j'ai vu partir quelques uns de mes camarades en fac, soit parcequ'ils craquaient, soit parcequ'ils se faisaient virer comme des malpropres après la sup. En les voyant partir on se disait tous que leur vie était finie et qu'ils allaient devoir, pour survivre, jouer de la guitare dans des stations de métro ou bien encore - pour les plus chanceux - devenir desanuseurs de porcs dans des abattoirs industriels... Que nenni! tous ces types sont passés par la fac et ont tous intégré des écoles bien plus prestigieuses que la mienne (les salauds)!!!
    Bref tout ça pour dire que le premier devoir du taupin est de rester serein.

    Cependant...

    Concernant l'orientation : une chose que je tiens à dire ici car en rentrant en prépa je ne l'avais pas bien réalisé et je le regrette aujourd'hui. Quand on fait prépa c'est à 75% pour devenir ingénieur. Pour ma part j'ai fait prépa parceque j'étais bon en math et en physique (c'est la seule raison que j'avais à l'époque), mais il faut bien avoir conscience que prépa c'est l'antichambre des écoles d'ingénieur et il est important de bien savoir ce que c'est que ce boulot. Si tu aimes les sciences et si tu veux "faire des sciences" alors je ne suis pas certain que ce soit la meilleure voie (j'aurais même tendance à être certain du contraire mais je ne voudrais pas choquer les gens).

    Voilà j'ai été trop long, désolé...

    V

  16. Publicité
  17. #13
    Marc
    Oui Vince dslé d'avoir été un peu lourd avec ma petite histoire. Mais si tu relis bien, j'ai quand même donné un aspect négatif pour Hoche .
    Bon ok j'ai fait de la pub mon dernier post. Mais tout n'est pas à jeter. Je pense vraiment utile ma petite histoire sur l'internat. C'était bien ça la question posée alors je ne suis pas total hors sujet.

    Après, j'ai aussi envie de dire pourquoi je trouve important d'aborder la question des lycées de prépa comme je l'ai fait :
    Tout le monde est d'accord pour dire que la prépa c'est pas fait pour faire des sciences (contrairement à la fac), mais pour se péparer à des concours. Dès lors qu'on accepte ce système (et c'est pas évident), il faut savoir que ce qui compte c'est quand même les résultats des concours. Donc tant qu'à faire choisir une prépa avec des bonnes stats. Dès lors qu'on est admis dans ce lycée, c'est que les profs ont jugé qu'on pourrait s'en sortir, donc pourquoi pas ?
    Après les stats c'est vrai que c'est trompeur. Déjà il faut voir que dans certains lycées (dont Hoche) écrèment en fin de sup. Il faut en être conscient.
    Ensuite, un bon élève réussirait dans n'importe quel lycée. Mais par contre, pour quelqu'un de moyen, s'il peut choisir un lycée qui lui fout la pression, et bien c'est peut-être pas mal. En effet, dans un lycée lambda, il sera bien classé dans sa classe sans trop d'efforts, mais pendant ce temps d'autres se déchireront pour survivre dans leur "terrible" prépa. Résultats après les concours, c'est celui qui aura le plus bossé qui réussira ... Perso avec du recul, je ne regrette pas d'avoir été le dernier de la classe, même si sur le coup c'était pas la joie !

    Marc

  18. #14
    Ethan
    c'est vrai qu'en prépa il y a une très bonne ambiance!
    tous dans la même merde = solidarité

  19. #15
    Aie
    ce n'est pas valable partout a bonne ambiance....

    Aie, qui avait des beaux specimens de fouteurs de m*** dans sa classe

  20. #16
    AurelAlex
    Salut !

    En ce qui me concerne j'étais en prépa à Lyon au lycée "Aux Lazaristes", PCSI Option Chimie, puis PC*, et j'ai intégré ensuite Normale Sup en 3/2.

    En gros, j'ai pas grand chose à rajouter...
    Je trouve que le résumé de Vince est pas mal du tout
    Sauf pour le dernier paragraphe...

    En fait, je pense qu'aller en prépa demande toujours de la motivation quoi qu'on veuille faire par la suite. Par contre, je n'irai pas jusqu'à dire qu'il faut absolument vouloir ingénieur ou avoir un projet bien précis (ce qui était mon cas en fait donc je suis assez mal placé pour dire que c'est mieux de ne pas avoir de projet précis).

    Si on est sur de vouloir faire des sciences, alors la prépa est une très bonne solution. Mais attention ! Pendant deux ans, on ne fait pas réellement de sciences : on met en place des bases, et des méthodes de calcul, de rigueur, etc... C'est ce que l'on teste aux concours. C'est après, fonction de l'école que vous intégrez, ou si vous choisissez d'aller à la fac, que vous commencerez réellement à faire de la science. Disons que dans ce cas là, la prépa est un bon tremplin. Mais le maître mot est motivation ! Il ne faut aller en prépa que si l'on est motivé : pas par défaut, ou pour faire plaisir à papa ou maman, ni parce qu'on se dit "Ouais ça peut être marrant" : là c'est la catastrophe assurée !!!

    Personnellement, pour moi la prépa a été une excellente expérience, et j'y ai passé deux très bonnes années (bien meilleures qu'au lycée !). C'est certes énormément de boulot, mais aussi le gain d'une énorme satisfaction personnelle, et une ambiance souvent excellente. Moi aussi, c 'est en prépa que je me suis fait mes meilleurs amis.

    Ah oui, un dernier point, je ne pense pas qu'il faille forcément choisir sa prépa en fonction des stats... Comme l'a dit Marc, il faut s'en méfier un peu. Une technique que je trouve bonne est de demander les brochures aux lycées qui vous intéresse : ça reflète déjà en général très bien ce à quoi ressemble la prépa (grosse usine, petites structures, ambiance, etc...) et ensuite il est indispensable de se rendre sur place et de discuter avec des élèves pour voir vraiment ce qui se passe.

    Enfin, il ne faut pas négliger les aspects matériels et pratiques ! Mieux vaut choisir un lycée qui permettent de rentrer chez soi en un temps raisonnable. Parce que plutôt que de rester enfermer dans sa chambre à déprimer tout un WE, mieux vaut pouvoir éventuellement aller décompresser dans un endroit que l'on sait confortable !!

    Idem que les autres pour l'internat.

    @+
    Aurélien

  21. #17
    Antikhippe
    MESSAGE DE LA MODERATION

    Le forum n'est ni un chat, ni un ICQ! Les conversations privees doivent se faire par mail ou MP.

    Merci de respecter les regles en usages sur ce forum.
    Yoyo
    Responsable du forum

  22. #18
    Quinto
    Le meilleur conseil:
    Pas de conseil, chacun est différent, chacun appréhende différement une prépa ou n'importe quelle autre classe, chacun à son niveau, et surtout ce qui est fondamental, chacun à ses gouts et ses attentes et ambitions.

    Le meilleur conseil est d'etre honnete avec soit même, et de bosser raisonnablement.

    La prépa c'est pas le bagne, c'est une classe comme une autre, mais c'est du bourrage de crâne pour entrer dans une école (qui a parlé de gavage?)
    En d'autres termes, n'y va pas dans le but d'avoir un bagage scientifique, vas y dans le but d'intégrer une école et d'avoir un métier dans 5ans.

  23. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. témoignages de taupins de prépa BCPST
    Par ange581990 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/11/2007, 21h26
  2. TPE "les cultures anciennes et leurs savants" SVP !!!
    Par mlsch dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2006, 16h55