Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

étude en France ou Amérique



  1. #1
    albara

    étude en France ou Amérique

    salut
    j'ai une question a vous poser seulement parce que les etudes apres le bac m'interresse trop
    eh bien je voulais vous demander si c'est possible de contiuner ses etudes apres le bac en amerique et vous questionner s'il y'en a des ecoles prepa las bas comme en france ainsi une ecole pourquoi pas polytechnique
    auusi dites quel sera le mieux ;continuer ses etudes en france ou bien partir pour l'amerique ?(j'en ai vraiement aucune infromation sur les etudes en amerique alors je m'apuie sur vous pour me faire partager vos connaissances et merci beauoup)

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    H0bb3s

    Re : etude en france ou amerqiue

    Salut,

    Tu peux continuer tes études aprés le bac en Amérique mais sache que sa coûte trés cher (prix de l'université + le logement + internet/telephone/electricité/eau + nourriture), il faut un trés bon dossier scolaire et savoir parler trés bien l'anglais !
    La qualité d'enseignement en France est aussi efficace qu'aux States. Le mieux c'est de commencer tes études en France et aprés quand tu seras en école d'ingénieur, en dut, en fac ..etc tu peux partir plusieurs mois ou une année à l'étranger pour continuer tes études. De nombreux organismes proposent ces voyages (Erasmus par exemple).
    Mais concentre toi déja sur ton bac et sur ton dossier scolaire ta le temps avant de penser à sa.

    (Sinon, j'avais lu sa dans un magazine tu peux partir une année au States dans une famille pendant l'année de première, tu suis les mêmes cours que les Américains de ton âge mais biensur tu perd un ans! Les candidats sont nombreux et c'est trés selectif faut avoir une bonne moyenne en Anglais et aussi dans les autres matières)

    bonne chance

  4. #3
    albara

    Re : etude en france ou amerqiue

    Citation Envoyé par H0bb3s Voir le message
    Salut,

    Tu peux continuer tes études aprés le bac en Amérique mais sache que sa coûte trés cher (prix de l'université + le logement + internet/telephone/electricité/eau + nourriture), il faut un trés bon dossier scolaire et savoir parler trés bien l'anglais !
    La qualité d'enseignement en France est aussi efficace qu'aux States. Le mieux c'est de commencer tes études en France et aprés quand tu seras en école d'ingénieur, en dut, en fac ..etc tu peux partir plusieurs mois ou une année à l'étranger pour continuer tes études. De nombreux organismes proposent ces voyages (Erasmus par exemple).
    Mais concentre toi déja sur ton bac et sur ton dossier scolaire ta le temps avant de penser à sa.

    (Sinon, j'avais lu sa dans un magazine tu peux partir une année au States dans une famille pendant l'année de première, tu suis les mêmes cours que les Américains de ton âge mais biensur tu perd un ans! Les candidats sont nombreux et c'est trés selectif faut avoir une bonne moyenne en Anglais et aussi dans les autres matières)

    bonne chance

    salut j'ai de la famille las bas en amerique mais le probleme c'est qu'en france j'y connais personne mais je peux compter sur ma tante elle travaile a royal air ellle peut bien m'aider à me procurer tous ce que je veux en france vu qu'elle la visiter pas mals de fois mais vous dites que de continuer ses etudes en france apres le bac est aussi efficase qu'en amerique directement APRES LE BAC ce qui m'attire vraiment c'est que vous dites qu'apres le bac y'a l'universite donc y'a po d'ecole prepa et pui d'ecole superieur comme en france et c'est quoi deja une universite
    et merci

  5. #4
    H0bb3s

    Re : étude en France ou Amérique

    Salut,

    Essaye de faire un effort stp, fait des phrases un peu plus cohérentes je comprend pas grand chose, pense aux gens qui te lisent.
    Je comprend pas, tu est scolarisé en France ou aux Etats Unis actuellement ??

    Sinon le systeme éducatif Américain n'a juste rien avoir avec le systéme Français, les ingénieurs, les techniciens..etc qui sortent des écoles en France sont aussi compétents que ceux qui sortent des universités Américaines.

    Je ne comprend pas ta question, formule là clairement avec un "?" stp.
    Dernière modification par H0bb3s ; 19/06/2007 à 18h36. Motif: oubli

  6. #5
    albara

    Re : étude en France ou Amérique

    Citation Envoyé par H0bb3s Voir le message
    Salut,

    Essaye de faire un effort stp, fait des phrases un peu plus cohérentes je comprend pas grand chose, pense aux gens qui te lisent.
    Je comprend pas, tu est scolarisé en France ou aux Etats Unis actuellement ??

    Sinon le systeme éducatif Américain n'a juste rien avoir avec le systéme Français, les ingénieurs, les techniciens..etc qui sortent des écoles en France sont aussi compétents que ceux qui sortent des universités Américaines.

    Je ne comprend pas ta question, formule là clairement avec un "?" stp.
    c'est que je voulais en faite savoir
    conclusion:
    terminer ses etudes en france sera mieux d'aller à des universites en amerique ;c'est ce que vous voulez dire??dsl pour mes phrases non coherents je ferai des efforts pour soigner ma redaction

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    fifoucha

    Re : étude en France ou Amérique

    pq se casser la tete en amérique alors que tu px avoir un très bon niveau en france .... moi j'adorerais étudier en france : il ya des profs suppper compétents !! des génies koi!

  9. Publicité
  10. #7
    H0bb3s

    Re : étude en France ou Amérique

    Non ce n'est pas mieux, l'enseignement est du même niveau. Disons qu'il est difficile de comparer les 2 systèmes éducatifs, ils ont leurs points positifs et négatifs. Si tu décide de continuer tes études en France tu auras de toute manière normalement l'occasion de partir quelques mois à l'étranger ou même une année pour suivre des cours là bas.

    A toi de voir aprés si sa présente un avantage pour toi de continuer tes études aux States plutôt qu'en France (famille,projets..etc)

  11. #8
    titeuf01

    Re : étude en France ou Amérique

    Citation Envoyé par albara Voir le message
    c'est que je voulais en faite savoir
    conclusion:
    terminer ses etudes en france sera mieux d'aller à des universites en amerique ;c'est ce que vous voulez dire??dsl pour mes phrases non coherents je ferai des efforts pour soigner ma redaction
    Perso, pour avoir fait mes études là-bas, je dis qu'il n'y a meme pas à hésiter !!! GO GO GO !!!
    Moi je suis parti à l'aide d'un organisme (et non par un organisme. La différence est que j'ai eu un véritable diplome d'université, et non un truc intermédiaire de l'organisme meme, comme on trouve généralement.), ils m'ont encadré pour que tout se passe nikel, et j'en suis vraiment content !!! C'est une expérience de fou !

  12. #9
    sand1966

    Re : étude en France ou Amérique

    Je suis en term S Moi aussi je voudrai partir etudier aus usa l'année prochaine tu peux me donner le nom de ton organisme? dans quelle université étais tu ? quelles matieres as tu etudier ? je suis très interessée par ton experience merci pour ta réponse !

  13. #10
    Koshka

    Re : étude en France ou Amérique

    C'est trop cher aux USA, surtout les frais d'inscription.
    Tout ce que concerne la pratique c'est génial, mais pour la théorie et de bonnes connaissances je préfère la France. Ici, il y a de bons professeurs et une réflexion. J'adore les TD, les examens avec des questions à réflexion.

    Je dirai plutôt faire le post-doc aux Etats-Unis, qui est très bien, c'est un bon niveau du travail technique, les labos sont bien financés et au niveau du salaire c'est très intéressant. En tant qu'une personne ayant une formation et mentalité européenne, j'avais du mal de m'habituer à leur type de formation, j'ai fait M1 et je suis retournée en France. La culture générale au niveau des études, l'esprit scientifique n'est pas à la hauteur. Mais les labos sont bourrés de moyens.

    Bonne chance

  14. #11
    H0bb3s

    Re : étude en France ou Amérique

    Je vois pas l'intérêt de partir étudier aux USA juste après le bac :/. Si tes parents sont près à payer très bien pour toi mais sinon bof, les frais d'inscriptions et la vie sont très cher et la qualité d'enseignement n'est pas meilleure qu'en France.
    Par contre ce qui est intéressant c'est les accords entres universités/écoles françaises et américaines pour passer 1 semestre ou 1 ans aux USA/Canada. L'avantage avec ces accords c'est que tu ne payes aucun frais d'inscription, tout est pris en charge par ton université ou école et en plus tu as une bourse pour partir en général.
    Pour les USA je connais le programme micefa qui est un partenariat entre un regroupement d'universités françaises et universités publiques nord américaines.
    Sinon souvent en dehors des programmes comme micefa, chaque université française (ou presque) a un accord avec une ou plusieurs universités américaines (un peu plus prestigieuses que celles de l'accord micefa) à différents niveaux/disciplines mais c'est souvent à partir de la L3/M1. Bien sûr comme il y a un nombre de places limité, c'est sélectif.

  15. #12
    titeuf01

    Re : étude en France ou Amérique

    Alors là je suis pas d'accord du tout !
    Déjà pour la théorie, je vois pas le problème ! On travail au minimum avec un bouquin par cours, alors si ca c'est pas théorique ! (et on n'a pas vraiment ça en France...). Et pour le post-bac, c'est sur que c'est top là-bas, mais niveau utilité, là j'en doute....car ca te barre pas mal dans le monde pro...
    Enfin bon, ca reste mon avis.
    Ensuite, pour les accords entre université, c'est clair que c'est cool. Mais ca dure un an seulement, et à 95% t'as juste un diplome francaise...donc outre l'expérience, t'as rien de plus. Alors qu'en partant direct aux US, tu valides un super diplome, reconnu dans le monde entier (va travailler aux US avec un diplome francais...bon courage !!!), et tu restes assez longtemps pour devenir bilingue !
    Je m'enflamme... lol
    Enfin, encore une fois, c'est juste ma vision des choses !
    (L'organisme qui m'a aidé c'est gryffin international, et je regrette pas mon choix d'etre parti ! Si j'avais su je serais meme parti plus tot!)

  16. Publicité
  17. #13
    alpg84

    Re : étude en France ou Amérique

    Citation Envoyé par titeuf01 Voir le message
    Ensuite, pour les accords entre université, c'est clair que c'est cool. Mais ca dure un an seulement, et à 95% t'as juste un diplome francaise...donc outre l'expérience, t'as rien de plus. Alors qu'en partant direct aux US, tu valides un super diplome, reconnu dans le monde entier (va travailler aux US avec un diplome francais...bon courage !!!)
    Je suis pas entièrement d'accord, ça dépend du domaine dans lequel tu bosses, mais à part dans des très grosses boites internationales, à mon avis, il faut mieux avoir un diplôme français qu'un diplôme américain inconnu!

  18. #14
    Cougar_127

    Re : étude en France ou Amérique

    Pour être aux US après avoir fait l'ENSAM, je dirais que:
    je suis super content d'avoir fait ma prépa ici, en france. Ca apporte pas mal de choses.
    Je suis super content d'être passé par une école d'ingé française.
    Je suis super content de passer un an aux US, et d'avoir un double diplome ENSAM/Georgia Tech (si c'est reconnu dans le monde entier Georgia Tech).

    Mon expérience me fait dire que le mieux est d'attendre les études supérieures (ecoles, face, blablabla) pour profiter au mieux des 2 systemes.
    Après, chacun ses gouts
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  19. #15
    titeuf01

    Re : étude en France ou Amérique

    Citation Envoyé par sand1966 Voir le message
    Je suis en term S Moi aussi je voudrai partir etudier aus usa l'année prochaine tu peux me donner le nom de ton organisme? dans quelle université étais tu ? quelles matieres as tu etudier ? je suis très interessée par ton experience merci pour ta réponse !
    Pour répondre à ta question, l'organisme qui m'a fait partir c'est gryffin international. Je ne sais pas si tu connais...mais c'est super.
    Et je campe sur ma position pour l'avoir vécu, et en prenant toutes mes connaissances (sans exception) comme témoin, l'expérience internationale est primordiale de nos jours. De plus les moyens sont 100 fois suppérieurs, donc que ce soit en commerce ou en sciences, les labos d'études, les pc, et toutes les infrastructures sont beaucoup plus développées ! Et encore une fois pour l'avoir vécu, les américains ne savent même pas ce qu'est une école d'ingénieur. Un ami qui sortait d'une grande école d'ingé française s'est retrouvé con. Alors il est vrai que les systèmes d'éducation sont différents, et ils ont leur équivalents aux école d'ingé, car les diplômes sont normalisés. Mais il est 100 fois plus facile de trouver un job à l'international lorsque l'on possède un Bachelor ou un Ph.D qu'un diplôme d'ingénieur (Attention, je dis pas qu'un diplôme d'ingé c'est pas bien, bien au contraire !!! C'est équivalent en terme de compétences, mais la reconnaissance est supérieur quand il est obtenu dans une grande université US, en plus de l'avantage de l'expérience internationale).

    Voilou !
    Mais bon, c'est un forum, on est là pour s'expliquer et donner son avis...c'est simplement le miens, mais c'est aussi celui de beaucoup d'autres ! C'est pas pour rien que le nombre d'étudiants qui partent aux US est croissant !!!
    Et puis perso, j'y suis passé, alors j'ai eu ce que je voulais...maintenant ce n'est que du conseil !

    Le mieux est de contacter l'organisme qui m'a aidé, ils sont spécialisés là dedans, donc leu parole sera peut être plus précise...

  20. #16
    nadija

    Re : étude en France ou Amérique

    Citation Envoyé par titeuf01 Voir le message
    Perso, pour avoir fait mes études là-bas, je dis qu'il n'y a meme pas à hésiter !!! GO GO GO !!!
    Moi je suis parti à l'aide d'un organisme (et non par un organisme. La différence est que j'ai eu un véritable diplome d'université, et non un truc intermédiaire de l'organisme meme, comme on trouve généralement.), ils m'ont encadré pour que tout se passe nikel, et j'en suis vraiment content !!! C'est une expérience de fou !
    j'ai vu ce ke ta écri,moi jsuis guadeloupéenne et je suis en 1ere S,comme g été malade et qu'il y a eu la grèv dc g pa eu une trè bone moyenne o 2nd trimestre.g pensé à redoublé et je me disai kaprè je voudrai bien allé en amérik à l'université,je sais ke g tte mes chance de réussir laba.je suis alé voir ton site et je l'ai trouvé trè intéréssan et jvoulai te demandé de 1 si ya ocune embrouill,et 2 raconte un peu commen ct pour ke jsache à koi mattendre stp

  21. #17
    WinoonAa

    Re : étude en France ou Amérique

    Citation Envoyé par titeuf01 Voir le message
    Pour répondre à ta question, l'organisme qui m'a fait partir c'est gryffin international. Je ne sais pas si tu connais...mais c'est super.
    Et je campe sur ma position pour l'avoir vécu, et en prenant toutes mes connaissances (sans exception) comme témoin, l'expérience internationale est primordiale de nos jours. De plus les moyens sont 100 fois suppérieurs, donc que ce soit en commerce ou en sciences, les labos d'études, les pc, et toutes les infrastructures sont beaucoup plus développées ! Et encore une fois pour l'avoir vécu, les américains ne savent même pas ce qu'est une école d'ingénieur. Un ami qui sortait d'une grande école d'ingé française s'est retrouvé con. Alors il est vrai que les systèmes d'éducation sont différents, et ils ont leur équivalents aux école d'ingé, car les diplômes sont normalisés. Mais il est 100 fois plus facile de trouver un job à l'international lorsque l'on possède un Bachelor ou un Ph.D qu'un diplôme d'ingénieur (Attention, je dis pas qu'un diplôme d'ingé c'est pas bien, bien au contraire !!! C'est équivalent en terme de compétences, mais la reconnaissance est supérieur quand il est obtenu dans une grande université US, en plus de l'avantage de l'expérience internationale).

    Voilou !
    Mais bon, c'est un forum, on est là pour s'expliquer et donner son avis...c'est simplement le miens, mais c'est aussi celui de beaucoup d'autres ! C'est pas pour rien que le nombre d'étudiants qui partent aux US est croissant !!!
    Et puis perso, j'y suis passé, alors j'ai eu ce que je voulais...maintenant ce n'est que du conseil !

    Le mieux est de contacter l'organisme qui m'a aidé, ils sont spécialisés là dedans, donc leu parole sera peut être plus précise...
    Salut,
    Je ne suis encore qu'au collège, bientôt au lycée, en France. Mais j'envisage déjà sérieusement de faire ma vie aux Etats-Unis. Bien sûr vous vous dites peut-être que c'est qu'un "rêve" comme les ados de mon âge ^^Mais non, c'est bien plus qu'un simple rêve, c'est vraiment un projet. Alors il y a quelque jours je me suis dit que ça me plairait bien de faire mes études aux USA. Donc voilà j'essaye de me renseigner un peu sur les universités là bas et donc je me suis attardée sur tes réponses titeuf01 car dedans tu parles d'un organisme qui a l'air fabuleux. (: Alors moi j'ai de la famille au Etats Unis : un oncle à New York, une tante à côté de Boston etc. Est ce que tu pourrais me donner le plus d'informations possibles sur cet organisme ? Merci d'avance !

  22. #18
    myos

    Re : étude en France ou Amérique

    Tu as plusieurs possibilités puisque tu as de la famille aux Etats-Unis:
    - tu prépares ton bac en France et tu commences à préparer ton dossier d'admission en université américaine (niveau d'anglais, niveau sportif, prise de responsabilité dans une association ou un club) que tu cherches à intégrer directement après la terminale. Attention, les dates limites sont en janvier et tu dois passer les tests dèa la 1e.
    - tu demandes aux membres de ta famille à NY ou Boston s'ils seraient d'accord pour t'accueillir et s'il y a un lycée avec un programme IB (baccalauréat international) près de chez eux où ils pourraient t'inscrire. Avec un programme IB tu as un diplôme qui te permet de continuer tes études en France si besoin est mais peu de lycées le proposent.
    - tu demandes à ta famille s'ils pourraient t'accueillir pendant un an. Tu pars après ta 2e, tu vois si tu veux revenir après ton bac pour faire ton "senior year" là-bas et étoffer ton dossier. (Que tu aies fait Terminale + senior year compte uniquement comme si tu étais "senior", pas comme un "redoublement".) Pendant ton année de 2e tu ne prends que des cours "honors" et tu te lances à fond dans une activité, en 1e-Term françaises tu continues cette activité de façon intensive tout en obtenant d'excellentes notes, et pendant ton senior year américain tu prépares ton dossier tout en faisant partie d'une équipe ou d'un club à un bon niveau de responsabilité ou de performance.
    - Tu demandes à ta famille s'ils pourraient t'accueillir pendant un an après ton bac et tu fais tes demandes d'admission en université américaine pendant ton "senior year", sachant cependant que tu devras aller très vite puisque tu n'auras que 4 mois pour monter ton dossier. En revanche celui-ci sera plus étoffé que si tu étais simplement en Terminale (tu auras tes résultats de bac, tu auras la possibilité de t'impliquer dans les clubs, tu auras de bonnes notes.)

    Si tu ne peux pas être inscrit dans un programme IB, tu devras suivre tous tes cours soit au niveau Honors (matières hors spécialité) ou AP (matières de spécialité.)
    Par exemple un élève de ES ferait AP European history et/ou AP World History et/ou AP American History, AP Economics, AP statistics, AP Sociology. Un Elève de S ferait AP Calculus AB ou BC, AP Physics, AP Biology, AP Chemistry. Un élève de L ferait AP European History et/ou AP American ou World History, AP English Literature, AP Spanish (ou autre langue étrangère), un autre AP de LV ou un AP d'art ou d'histoire de l'art ou AP French Literature.
    Suivre des cours AP n'est pas du tout obligatoire, tu peux même te la couler douce en suivant des cours "college prep" qui sont le niveau minimum, mais il est plus difficile d'être admis dans une université non publique ou publique d'un autre Etat, et plus difficile d'avoir une bourse, si on n'a que des cours college pre (cad "élève pas très doué et plutôt paresseux", ça ne donne pas envie à l'université de te recruter).
    La majorité des bonnes universités s'attendent à ce que tu présentes plusieurs cours APs. Tu peux en passer à partir de la seconde, pour un total absolu de 16 pour le lycée, mais quasiment personne n'en présente 16, c'est juste une sorte de limite légale.... la plupart des bons élèves n'en présentent que 4-6 sur plusieurs années (1 en seconde, 2 en 1e, 3-4 en Terminale) et certains n'en présentent que 2 au total. Evidemment, entre un élève qui présente un AP et un élève qui en présente 4, le choix est vite fait, etc.

    Il y a 3700 universités aux Etats-Unis.
    Certaines admettent tous les jeunes qui s'y présentent, même s'ils n'ont qu'un niveau 3e ou un CAP. (La high school comprend tous les parcours de formation: l'équivalent des CAP, PAQI, UPI, BEP, bac pro, techno, et général. Les cours AP permettent de se faire un parcours à la carte de type bac général.)
    Pour d'autres, seuls les excellents élèves se présentent, et parmi ceux-là environ 10% qui forment une promotion diverse, représentant plusieurs points de vue, expériences de vie, qui sont les plus originaux.. En effet, les cours aux Etats-Unis sont basés sur la discussion. Cad qu'on te donne qqch à lire, tu dois le synthétiser et défendre un argument en classe. Le prof guide la discussion. Si tous les jeunes ont le même type de parcours, ils sont tous d'accord, et il n'y a aucun apprentissage via la discussion. Donc il faut choisir une grande variété de parcours personnels qui vont enrichir la discussion et donc l'apprentissage des élèves par ce que chacun va y apporter. Evidemment, c'est aussi pourquoi il faut être dans une bonne classe; une classe de discussion où seuls 2 étudiants ont fait les lectures, c'est totalement mort et on n'apprend rien.

    Donc tu fais entre 5 et 12 dossiers, et tu espères que tu seras admis dans un endroit qui te veut assez pour t'offrir une bourse.

    En effet, non seulement tu devras être admis, mais y obtenir une bourse.
    Comment obtenir une bourse?
    Si tu as suivi des cours pendant 2 ans ou plus en high school dans un Etat, tu es considéré "resident" pour les universités publiques donc tu te qualifies pour les bourses au mérite et le Honors Program, ainsi que le InState Tuition, et tu es favorisé pour l'admission par rapport aux "out of state".
    Les universités privées coûtent plus cher comme prix de base, mais disposent d'importants moyens financiers pour recruter les meilleurs élèves (cad qui ont suivi un bon programme scolaire avec pas mal d'APs, qui ont brillé en sport, qui ont eu des responsabilités dans des clubs et associations, réalisé des choses, gagné des prix scientifiques, etc. Lis "La foire aux sciences" par exemple! http://www.lechoixdeslibraires.com/l...x-sciences.htm )
    Certaines, les plus prestigieuses, te garantissent un financement si tu réussis à y être admis.


    Pour finir, je te recommande la lecture assidue et régulière du blog de Ben, un jeune Français l'an dernier en TS et cette année inscrit dans une excellente université américaine (réputée pour ses programmes en sciences notamment.) Si on lui pose des questions, il répond.
    http://usafrenchstudent.wordpress.com/

  23. Publicité
  24. #19
    WinoonAa

    Re : étude en France ou Amérique

    Merci beaucoup de t'être donné la peine de me donner une réponse aussi complète. Il faut aussi que je voie ça avec mes parents (; en tout cas, merci encore !

  25. #20
    wizz

    Re : étude en France ou Amérique

    maintenant, les questions qui fachent, ou qui déchantent, au choix

    -combien ça coute les frais de scolarité pendant les 2 premières années, en attendant de devenir un "resident"

    -une bourse aux mérites, ça monte à combien? Et combien y a t il d'élus?

    -une fois devenu resident, les frais de scolarité, à combien ça descend? (au cas où on ne serait pas un heureux bébéficiaire de bourse. Et même si c'était le cas, combien ça resterait à débourser de sa poche)



    un vieux adage, toujours à jour
    quelle est la différence entre PROJET et BUDGET
    Projet est ce qu'on avait aimé faire. Mais ça, c'était avant....
    Budget, c'est ce sale truc qui nous fait redescendre à terre, qui empêche la réalisation du projet en question
    Dernière modification par wizz ; 17/11/2012 à 15h37.

  26. #21
    myos

    Re : étude en France ou Amérique

    Bonnes questions Wizz:
    1° On parle là d'élève mineur inscrit en high school soit dans un "magnet program" IB, soit dans l'école de quartier, donc ces deux années sont gratuites.
    2° les bourses au mérite dépendent de chaque université. Selon le niveau du candidat, ça peut couvrir tous les frais, seulement l'inscription, une partie de l'inscription, etc. Et le niveau pour les bourses au mérite varient selon le niveau de l'université. Par exemple avec 1050 points au SAT à Francis Marion on peut prétendre à une bourse au mérite, mais avec ça on n'est même pas admis dans une université comme Washington and Lee dont la bourse Johnson couvre tout mais où un score minimum de 1400 est nécessaire. Certaines petites universités (niveau fac/IUT français) offrent des bourses intéressants si on est 1er de sa promotion de lycée, par exemple, sans souci de revenu parental. Harvard, Princeton, MIT, Yale, Williams, Swarthmore... prennent tous les frais en charge en fonction du revenu parental mais il faut faire partie des Terminales les plus exceptionnels de la planète (recrutement international.) Les jeunes athlètes de bon niveau peuvent aussi postuler à des bourses sportives, voir par exemple: http://usafrenchstudent.wordpress.co...tep-6-la-ncaa/
    3° chaque université fixe le coût total (tuition, room&board, fees, living expenses) et décide de la façon de calculer l'aide financière. Le montant de celle-ci dépend aussi d'à quel point ils veulent te recruter, donc il faut faire un bon nombre de dossiers dans l'espoir que 2 ou 3 te voudront, et là tu fais jouer la concurrence. En gros, In State Tuition = 50% de Out of State Tuition.

    Mais pour l'instant, étant au collège, WinoonAa vise l'admission en high school dans sa famille américaine, non?

  27. #22
    myos

    Re : étude en France ou Amérique

    Le coût que paye un étudiant n'est pas ce qui est présenté, mais le total - l'aide financière proposée.
    Un étudiant résident dans une université publique payera pareil, moins, ou plus, que dans une université privée au départ beaucoup plus chère, selon que l'université veut le recruter absolument ou moins.
    Mais en général le "in State tuition" est à prendre en considération, et même si on fait des demandes aux universités privées sélectives il faut toujours faire une demande à son State U si on est résident, en demandant une admission au Honors College ou Honors Program si on a les notes.
    Un étudiant étranger dans une université publique n'a droit qu'aux bourses de mérite, qui couvrent seulement une partie du tuition. (L'argent va en priorité aux etudiants résidents de l'Etat).
    En revanche, l'université privée peut proposer ce qu'elle veut aux étudiants étrangers, donc avec un coût de départ très élevé on peut se retrouver à payer moins pour une fac privée que pour une fac publiques, en particulier pour les étudiants étrangers non résidents.
    Ce qui compte, c'est si vous êtes au-dessus du niveau moyen et pouvez être admis en Honors College (fac publique) OU pour une fac privée disposant de fonds si vous correspondez à un profil qu'ils recherchent.
    Plus bien sûr pour les athlètes, si vous avez le niveau scolaire minimum et avez un excellent niveau sportif pour les bourses athlétiques.

    Quelques exemples dans l'Etat de NY et du MA où WinoOnAa a de la famille, de grandes écoles comme Columbia, Amherst, Vassar, ou Hamilton, à des grosses facs publiques comme SUNY-New Paltz ou University of Massachusetts at Amherst en passant par de bonnes petites universités pour étudiants qui préfèrent être bien encadrés, comme Elmira, Ithaca, ou Curry.
    https://www.amherst.edu/
    http://www.geneseo.edu/
    http://www.mcla.edu/
    http://www.purchase.edu/
    http://www.newpaltz.edu/
    http://www.vassar.edu/
    http://www.rpi.edu/
    http://www.ithaca.edu/
    http://www.elmira.edu/
    http://www.hamilton.edu/index.cfm
    http://www.columbia.edu/
    http://www.colgate.edu/
    http://www.curry.edu/
    Dernière modification par myos ; 17/11/2012 à 20h06.

  28. #23
    wizz

    Re : étude en France ou Amérique

    j'aime bien jouer au rabat joie
    c'est mon côté réalisme...

    2° les bourses au mérite dépendent de chaque université. Selon le niveau du candidat, ça peut couvrir tous les frais, seulement l'inscription, une partie de l'inscription, etc.
    on s'en serait douté
    la bonne question, c'est de savoir les fourchettes
    -le meilleur des cas: tous frais payés. La bourse couvre tout
    -le pire des cas, parce que ça peut arriver. Pas de bourse. Il (Elle) devra tout sortir de sa poche. Alors pour une année d'étude à l'université, les frais de scolarité, ça monte à combien $? 200$? 1000$? 10000$? 30000$? (on parle bien des frais d'université, c'est à dire sans la bouffe, le logement, les livres, le transport...)


    Un étudiant étranger dans une université publique n'a droit qu'aux bourses de mérite, qui couvrent seulement une partie du tuition. (L'argent va en priorité aux etudiants résidents de l'Etat).
    et ce qui reste, c'est combien $?
    un ordre de grandeur? 2000$? 5000$? 10000$? 30000$?

    Bref, l'importance n'est pas de savoir quel pourcentage des frais on devra payer. C'est surtout savoir quel MONTANT
    Par exemple, je sais que payer 100% d'un frais de 3000$ est abordable pour tout le monde
    EN revanche, une aide de 50% est très intéressante....mais si le montant est de 50000$/an, alors sortir 25000$ n'est pas à la porté de tout le monde...


    Par exemple avec 1050 points au SAT à Francis Marion on peut prétendre à une bourse au mérite, mais avec ça on n'est même pas admis dans une université comme Washington and Lee dont la bourse Johnson couvre tout mais où un score minimum de 1400 est nécessaire. Certaines petites universités (niveau fac/IUT français) offrent des bourses intéressants si on est 1er de sa promotion de lycée, par exemple, sans souci de revenu parental
    Oui. Mais est ce que c'est un niveau éliminatoire/sélection relatif ou absolu?
    C'est à dire en dessous de 1400pts, c'est une élimination pure et simple à la bourse. Ça, on peut le comprendre
    Mais est ce que TOUS les élèves ayant réalisé 1401pts ou plus bénéficient TOUS d'une bourse. Par exemple pour l'année prochaine, il y a 75% des élèves , ou 7500 élèves, ayant atteint ce score. Est ce que tous ces 7500 auront une bourse d'étude (et mettre l'université dans le rouge...)
    Ou que le seuil de 1400pts est éliminatoire....mais que l'université n'attribue la bourse que pour les 10 meilleurs élèves seulement. On pourrait avoir réalisé 2000pts et être le 11eme!!! C'est la médaille en chocolat (j'ai battu l'ancien record du monde du 100m....sauf qu'il y a 3 autres qui ont aussi battu ce record dans ma course....et qui sont devant moi. Snif snif...)


    Un étudiant résident dans une université publique payera pareil, moins, ou plus, que dans une université privée au départ beaucoup plus chère, selon que l'université veut le recruter absolument ou moins.

    Plus bien sûr pour les athlètes, si vous avez le niveau scolaire minimum et avez un excellent niveau sportif pour les bourses athlétiques.

    Le montant de celle-ci dépend aussi d'à quel point ils veulent te recruter, donc il faut faire un bon nombre de dossiers dans l'espoir que 2 ou 3 te voudront, et là tu fais jouer la concurrence. En gros, In State Tuition = 50% de Out of State Tuition.
    cela va de soi
    si on est exceptionnel, genre courir le 100m en 10.0s à 17 ans, ou capable de lancer très très très loin un petit ballon ovale....
    alors, winoonaa, est ce que tu es exceptionnel(le)?

  29. #24
    myos

    Re : étude en France ou Amérique

    Aucune généralisation n'est possible. Les frais totaux (inscription, loyer, nourriture, frais divers, livres, etc) vont de zéro à Béréa à autour de 60.000 pour Sarah Lawrence et NYU.
    Il est impossible de te donner une fourchette de ce qu'une personne a à payer. D'abord, ça dépend des notes, des résultats sportifs ou scientifiques ou artistiques, du statut de résident, du fait qu'on soit le 1er à faire des études supérieures ou pas, si on fait partie d'un groupe sous-représenté à l'université...
    1° Questions 1 et 2:
    Pour les jeunes étrangers non résidents, soit on obtient une bourse, soit on n'en obtient pas et c'est rapé pour les études.
    Et quand on en obtient une elle est très variable selon qu'on veut te recruter ou pas.... d'où la nécessité de faire beaucoup de dossiers.
    En général dans tous les cas il restera $1,600 à ta charge, sauf si ta famille est pauvre, mais c'est sur le total tuition + loyer+ nourriture + transport + livres + vie courante.
    Chaque université décide du tuition et du comprehensive fee, des conditions d'attribution d'une bourse (tout peutêtr compté dans l'estimation, y compris si tes parents conduisent une vieille voiture, si vous êtes locataires, si vous avez beaucoup de frères et soeurs..), ET de la composition de la bourse...
    Par exemple, dans le Massachusetts, selon l'université, le tuition va de $500 à $50,000, donc impossible d'estimer quoi que ce soit sur ce forum (si ça t'intéresse tu peux prendre les liens et faire le calcul du taux "raw", puis chercher les différentes bourses in state, honors, merit, athletic, need-based proposées par l'université... ou utiliser leur calculatrice à financial aid en prenant comme exemple ton cas, qui évidemment n'est pas celui de WinoOnAa.)
    Pour compliquer les choses: aux $500 s'ajoutent des "fees"; selon où tu es admis où ça coûte $50,000 si tu es admis et que ta famille gagne moins de 6.000 euros/mois non seulement tu ne payes pas cette somme, mais ils prennent même en charge ton loyer, ta nourriture et le coût des livres... alors qu'à d'autres endroits, oui, tu peux te retrouver avec $25,000 à payer.
    Le problème c'est quand tu ne corresponds pas au profil qu'ils recherchent: tu n'as pas de bourse, donc tu ne peux pas continuer tes études. D'où la nécessité d'avoir un dossier aussi bon que possible, des activités (sportives, musicales, scientifiques...) où l'on s'est distingué, etc.
    Pour WinoOnaA, la situation sera très différente selon qu'elle sera résidente invitée de sa famille, ou étudiante en J-A ou demandant un F-1.

    2° Scores: encore une fois, tout dépend des universités.
    Tous les candidats à Francis Marion qui atteignent 1000 points ont une bourse, mais son montant varie selon la hauteur de points au-dessus de 100 et d'autres critères (moyenne générale de lycée, performances sportives, etc).
    Pour Washington and Lee, 200 candidats sur environ 450 sont sélectionnés et reçoivent une bourse variable, et 25% d'entre eux recevront une bourse complète (y compris tuition, loyer, nourriture, livre, ordinateur, stage en entreprise ou en labo en 2e année, voyage à l'étranger en 3e année.) 1400 points est généralement le score seuil pour être sélectionné, mais il y a une certaine flexibilité selon qu'on est de langue maternelle anglaise ou non, de milieu privilégié ou non (les milieux privilégiés disposant des moyens de payer des cours de bachotage pour le test), si on a réalisé des choses intéressantes, etc. Cela sert d'accès au concours pour choisir les 25% admis, concours qui comprend une dissertation (DST), un entretien, etc.

    Les jeunes Américains apprennent à se "vendre" comme on l'apprend en école de commerce en France, et ce qu'en dehors desquelles les jeunes Français ont du mal à faire, ce qui pose d'ailleurs problème sur le marché de l'emploi. Les jeunes Américains savent dès la high school indiquer quels sont leurs points forts, en quoi leur CV se distingue des autres, etc. (Sachant que la high school est un moment de leur vie où ils peuvent totalement individualiser leur expérience en choisissant leurs cours, leur niveau, leurs activités, etc.) C'est parfois d'ailleurs bizarre car même des élèves médiocres arrivent à prouver qu'ils sont formidables en ceci ou cela.

  30. Publicité
  31. #25
    myos

    Re : étude en France ou Amérique

    Je précise qu'il y a environ 6200 candidats pour 480 places à Washington and Lee, mais seuls 450 font une demande de bourse Johnson (complète, avec divers avantages), les autres faisant uniquement une demande d'aide financière "au besoin" (cad qu'ils recevront une aide financière proportionnelle aux revenus familiaux, pas proportionnelle à leurs notes/scores/dossier.) 100% des candidats résidents ou citoyens reçoivent une bourse s'ils en ont besoin, ainsi que 15 à 20 candidats étrangers par promotion. Et pour les étrangers admis sans bourse, c'est rapé, impossible d'aller à W&L.

  32. #26
    wizz

    Re : étude en France ou Amérique

    Aucune généralisation n'est possible. Les frais totaux (inscription, loyer, nourriture, frais divers, livres, etc) vont de zéro à Béréa à autour de 60.000 pour Sarah Lawrence et NYU.
    Il est impossible de te donner une fourchette de ce qu'une personne a à payer.

    Pour les jeunes étrangers non résidents, soit on obtient une bourse, soit on n'en obtient pas et c'est rapé pour les études.

    Par exemple, dans le Massachusetts, selon l'université, le tuition va de $500 à $50,000, donc impossible d'estimer quoi que ce soit sur ce forum

    Pour compliquer les choses: aux $500 s'ajoutent des "fees"; selon où tu es admis où ça coûte $50,000 si tu es admis et que ta famille gagne moins de 6.000 euros/mois non seulement tu ne payes pas cette somme, mais ils prennent même en charge ton loyer, ta nourriture et le coût des livres... alors qu'à d'autres endroits, oui, tu peux te retrouver avec $25,000 à payer.

    Le problème c'est quand tu ne corresponds pas au profil qu'ils recherchent: tu n'as pas de bourse, donc tu ne peux pas continuer tes études.
    On ne te demande pas de faire une estimation chiffrée
    Ce que je reproche dans ta première approche, c'est de ne dire que des "pourcentages" d'une somme dont on ne connait pas le montant. Autrement dit, on ne sait pas quelle est l'effort financière qu'on pourrait être amené à supporter

    Maintenant, c'est mieux
    On voit le meilleur des cas, gratis ou quasiment
    Et on voit aussi le pire des cas, 50000$ par an...

    Reste à notre interlocuteur/trice de discuter avec ses parents pour voir quelles sont leur possibilités, leur marges de manoeuvre. Combien d'argent peuvent ils fournir chaque année pour les études de leur enfant aux USA.
    Si la réponse est 50000$, alors les portes sont ouvertes pour notre winoonaa
    Si c'est 25000$, alors on pourra surement trouver des possibilités
    Si c'est moins de 10000$, alors faudrait un dossier solide, avec des arguments à gogo
    Si c'est moins de 1000$, alors il faudrait qu'il/elle soit exceptionnel(le), surdoué, sportif haut niveau, etc...

    à titre de comparaison, les frais de scolarité en France pour les études sup, c'est 181€, jusqu'à 380€ pour les doctorats

  33. #27
    myos

    Re : étude en France ou Amérique

    Je crois que tu n'as pas compris: ces sommes concernent des universités différentes.
    Je reprends: il y a des universités avec des coûts très différents et des niveaux de sélectivité très différents, qui recherchent des profils très différents. L'objectif est de viser une université qui trouvera ton profil intéressant et te proposera une bourse où tu auras à payer le moins possible.
    Donc à moins d'être idiot on ne fait pas 12 demandes à des universités de $50,000 dont le niveau n'est accessible qu'en cas de chance, on fait 2-3 dossiers de ce type + 2-3 où on est sûr d'être admis avec une bonne bourse + et 5-6 où on estime avoir toutes ses chances. Ensuite, on met en compétition les universités qui t'ont admis pour que le montant de l'aide financière soit augmenté.

    Tes comparaisons avec les frais d'inscription ne sont pas tout à fait exactes: la plupart des facs que je cite correspondent à des Ecoles en France. A part l'INSA et quelques autres, le coût des écoles de commerce et d'ingénieurs est beaucoup plus élevé; celui des prépas est gratuit; et si on est admis en ENS on est même payé...
    Sans doute que le plus proche serait de comparer SUNY Geneveso ou UMass, hors Honors college, avec une fac française, et là clairement c'est beaucoup plus cher qu'en France.
    Cependant, on ne peut pas comparer directement. La plupart des jeunes qui vont en post-bac aux US seraient allés en Ecole en France, et le coût de revient est similaire pour eux. Surtout qu'aux US le coût est généralement présenté avec le logement, la nourriture, les livres, le transport, etc. Une année universitaire en France revient à quelqu'un qui n'habite pas chez ses parents entre 7.500 et 9.000 euros de dépenses si l'on inclut le logement, la nourriture, les livres, le transport, etc. Se focaliser sur les frais d'inscription est mensonger, ce n'est pas DU TOUT le 1er poste de dépenses des étudiants français. Ce qui pose problème c'est le logement (le trouver, le payer.) C'est d'ailleurs pour cela que les bourses ne sont pas suffisantes, moins de 5000 euros par an pour une bourse à l'échelon le plus élevé, et si on est très chanceux une chambre en résidence universitaire du crous qui fait économiser 3.000 euros sur les 7.500-9.000. Cela oblige les étudiants boursiers à travailler. La situation est cependant meilleure qu'aux Etats-Unis, où certains prennent des prêts hallucinants, ne sachant pas faire le calcul entre emprunt et remboursement...)
    Comme dit, je crois 3 fois, les jeunes étrangers qui n'obtiennent pas de bourse ne font pas d'études aux Etats-Unis.
    Pour WinoonAa, la situation est différente puisqu'il/elle pourrait, s'il/elle était accueilli dans sa famille en tant que mineur, obtenir un statut de résident qui facilite l'obtention d'une aide financière, ce qui rend la probabilité de n'avoir aucune bourse assez faible (à moins de se prendre pour Léonard le génie, et de ne postuler qu'à des universités ultrasélectives et/ou dont les fonds sont limités.) Mais WinoonAa n'en est pas là , là on parle plus dans l'absolu non?

    Pour l'instant, WinoonAa chercher juste à aller en high school dans sa famille, avant de peut-être continuer à l'université là-bas (ce que, concrètement, presque tous les jeunes ayant de la famille aux US décident de faire c'est donc que la situation se décante pour eux), mais pour l'instant WinoonAa est au collège donc il n'est même pas sûr qu'il/elle ait une idée précise concernant son orientation pour la 1e s'il/elle restait en France.
    Note que j'ai cité le programme IB en 1er, qui est très apprécié aux US et considéré comme équivalent au bac en France (et permet de postuler par la voie internationale en Ecole) donc si WinoonAa souhaitait faire ses 4 ans de lycée aux US puis rentrer en France avec un IB pas de souci, elle/il aura le choix.
    Dernière modification par myos ; 18/11/2012 à 00h30.

  34. #28
    WinoonAa

    Re : étude en France ou Amérique

    Re bonjour (: Wizz, pour répondre à ta question ("alors, winoonaa, est ce que tu es exceptionnel(le)?") et bien non je ne suis pas exceptionnelle mais bon j'ai tout de même une moyenne générale entre 16,5 et 17/20 (: Et pour l'instant je ne sais pas si j'irai au lycée au USA. En fait je pensais plutôt d'abord passer mon bac dans le lycée de ma ville et ensuite poursuivre mes études en Amérique afin d'obtenir un diplôme international

  35. #29
    wizz

    Re : étude en France ou Amérique

    Citation Envoyé par myos Voir le message
    Je crois que tu n'as pas compris: ces sommes concernent des universités différentes.
    Je reprends: il y a des universités avec des coûts très différents et des niveaux de sélectivité très différents, qui recherchent des profils très différents. L'objectif est de viser une université qui trouvera ton profil intéressant et te proposera une bourse où tu auras à payer le moins possible.
    Donc à moins d'être idiot on ne fait pas 12 demandes à des universités de $50,000 dont le niveau n'est accessible qu'en cas de chance, on fait 2-3 dossiers de ce type + 2-3 où on est sûr d'être admis avec une bonne bourse + et 5-6 où on estime avoir toutes ses chances. Ensuite, on met en compétition les universités qui t'ont admis pour que le montant de l'aide financière soit augmenté
    je sais bien que ces montants concernent différentes universités...
    Et effectivement, si on trouve pareil pour moins cher, alors pourquoi se ruiner à payer 50000$ par an pour faire ses études

    Le soucis n'est pas là. Le soucis est qu'il faut se parer à tout. Parce que si ces universités à 5 patates existent, c'est qu'il y a une raison, utile ou futile. Les Amerlocks ne sont pas plus cons que nous. Et certains vont dans ces écoles si chères, c'est qu'il y a une raison, ou une obligation. Et cela pourrait concerner notre WinoonAa également.
    Parce qu'il se pourrait que tous les universités "pas chères" de chaque état ne proposent pas toutes les disciplines souhaitées
    Ou parce que ces universités sont déjà overbookées, surchargées et n'acceptent plus d'autres candidats
    Ou parce que l'enseignement y est "déplorable", et que le diplome ne vaut pas grande chose sur un CV
    Ou parce que faute de place disponible, ou de discipline souhaitée, qu'il ne faille aller dans un autre état, et payer plus cher
    Ou etc....
    Bref, pour divers raisons, on pourrait être amené à ne pas être dans une université abordable et aller dans une université couteuse. On ne peut pas dire à ce moment là "ouppppps" lorsqu'on a déjà fait ses cursus US (high school)
    Lorsqu'on a fait son lycée en France, le BAC en poche, et qu'on réalise qu'entrer dans une université US n'est pas possible financièrement, alors on se dit "pas grave, je suis déjà accepté en IUT, en prépa..."
    Mais lorsqu'on a fait son high school US, et qu'on ne peut pas entrer dans une université qui vaille le coup parce que hors de porté de son budget, alors il ne reste plus qu'à faire une université "de merde" dont les diplomes ne sont pas très valorisants aux USA, ou choisir une discipline qu'on n'aime pas, ne maitrise pas....ou finalement rentrer en France (et forcement, se tartiner un retard par rapport aux élèves français, parce qu'on n'aurait pas fait exactement la même chose en high school)

    Bref, il ne faut pas partir dans la perspective "je serai dans une université pas trop chère, avec une bonne bourse..."
    Il faut aussi envisager l'autre extrémité, et se dire si on est capable de supporter cette extrême aussi.


    Cependant, on ne peut pas comparer directement. La plupart des jeunes qui vont en post-bac aux US seraient allés en Ecole en France, et le coût de revient est similaire pour eux. Surtout qu'aux US le coût est généralement présenté avec le logement, la nourriture, les livres, le transport, etc. Une année universitaire en France revient à quelqu'un qui n'habite pas chez ses parents entre 7.500 et 9.000 euros de dépenses si l'on inclut le logement, la nourriture, les livres, le transport, etc. Se focaliser sur les frais d'inscription est mensonger, ce n'est pas DU TOUT le 1er poste de dépenses des étudiants français. Ce qui pose problème c'est le logement (le trouver, le payer.) C'est d'ailleurs pour cela que les bourses ne sont pas suffisantes, moins de 5000 euros par an pour une bourse à l'échelon le plus élevé, et si on est très chanceux une chambre en résidence universitaire du crous qui fait économiser 3.000 euros sur les 7.500-9.000. Cela oblige les étudiants boursiers à travailler. La situation est cependant meilleure qu'aux Etats-Unis, où certains prennent des prêts hallucinants, ne sachant pas faire le calcul entre emprunt et remboursement...)
    http://www.admissions.ucla.edu/prosp...get.htm#budget
    exemple de budget à UCLA
    je vois frais universitaires. Mais aussi la chambre (4400$ à la cité U,ou 10300$ en moyenne dehors), les livres, le transport, assurance santé (1318$. La cotisation en France est de 207€ pour l'année prochaine). Bref, pour un résident californien, ça revient à 23000$ au minimum. Et 46000$ pour un non californien.
    Bref, les frais universitaires, que l'on paie à l'université en contre partie de l'enseignement fait, ça monte bien jusqu'à 35000$
    Le cout n'est pas du tout similaire, mais pas du tout...

  36. #30
    WinoonAa

    Re : étude en France ou Amérique

    Ca revient cher... J'devrais peut-être laisser tomber cette idée de partir faire mes études là bas =$

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Archéo Amérique] Les Vikings en Amérique
    Par Michael Lizotte-Lévesque dans le forum Archéologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/08/2010, 16h53
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 10/03/2007, 18h36
  3. étude en france de génétique (master)
    Par amilyne23 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/12/2006, 10h52
  4. France TVOD : l'offre VOD de France Télévisions
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/10/2006, 17h13
  5. Amérique de nord précolombienne
    Par DonPanic dans le forum [Dec]: Dialoguez avec François Beiger
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2003, 09h04