Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

quelle math sup?



  1. #1
    Keorl

    Question quelle math sup?


    ------

    Salut tout le monde.
    je suis en terminale S, et je voudrais devenir astrophysicien. J'ai vu qu'on peut passer par la fac, ou par les grandes écoles. j'ai choisi cette derniere voie, car elle a plus de débouchés sur les dea d'astrophysique.
    Je sais déja qu'il faut commencer par math sup et spé, mais apres avoir passé une heure sur google, ,je n'ai pas trouvé de classification , ni de liste de ces écoles en France. Quelqu'un pourrait-il me dire quelles sont les meilleures, et quelle spécialité de math sup je dois choisir pour le métier que je veux faire?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Sharp

    Re : quelle math sup?

    Salut,
    Citation Envoyé par aze555666
    J'ai vu qu'on peut passer par la fac, ou par les grandes écoles. j'ai choisi cette derniere voie, car elle a plus de débouchés sur les dea d'astrophysique.
    Tu as lu ça sur le forum?
    Il faut savoir que les dea sont des diplômes universitaires, et donc sont dans la logique d'études universitaires , et non pas d'études d'ingénieur. Si tu veux être astrophysicien, il ne faut pas faire d'école d'ingénieur, à moins que ce soit l'ENS (ou Polytechnique même si cette dernière école ne destine pas à la recherche). Donc tu peux faire une prépa, essayer d'avoir une très grande école comme celles citées, puis retourner à la fac en troisième année si tu n'y arrives pas, ou alors aller à la fac dès le début.
    Personnellement (ayant les mêmes ambitions que toi ), je vais tenter une ENS, puis retourner à la fac si je rate. Pour les classements des prépas, tu peux en trouver sur le site du nouvel obs je crois, mais faut faire gaffe à ces classements... :/
    Dernière modification par Sharp ; 21/09/2004 à 16h54.

  4. #3
    indianajo

    Re : quelle math sup?

    Pas d'accord. J'ai fait une prépa (PCSI puis PSI*), une école d'ingénieur et je viens de terminer mon DEA "Dynamique des Systèmes Gravitationnels" (Ecole Doctorale Astronomie et astrophysique d'Ile de France), et le diplome d'ingénieur a plusieurs avantages.
    1. C'est une sorte de 'laisser-passer'. Il est vu comme prestigieux d'avoir fait une école, et l'entrée en DEA en est facilitée par rapport aux étudiants de fac.
    2. Après une école, même si tu n'as pas les mêmes connaissances en physique, tu as des méthodes et des capacités d'adaptation, en terme d'apprentissage et de rythme de travail, que n'ont pas les étudiants de la fac.
    3. Sur les 4 premiers de mon dea, 3 avaient fait une école, et un était agrégé de math, mais il avait fait une prépa avant d'aller à la fac.
    L'idéal c'est de faire une bonne école (le sommet c'est l'X ou l'ENS, mais ça tout le monde en rêve AVANT d'entrer en prépa), avec des enseignements de physique dans le cursus.
    Enfin, il faut savoir que même si l'astrophysique est assez bien lottie au niveau des attributions de bourses de doctorat, elle est en revanche complètement embouteillée pour le passage à l'emploi dans la recherche. Mais bon, c'est tellement passionnant...
    En tout cas, bonne chance à tous les deux!

  5. #4
    Sharp

    Re : quelle math sup?

    Salut,
    ce que je voulais dire quand je disais qu'il ne fallait pas faire d'école, c'était que, pour un passionné d'astrophysique dès le lycée, une école d'ingénieur n'est à mon avis pas une bonne idée, car pendant 3 ans, on ne va pas faire ce que l'on aime (ça dépend peut-être des écoles, mais je crois qu'il y en a vraiment très peu tournée recherche...), et donc on risque de se démotiver.
    Au fait, tu as fait quelle école?
    Et bonne chance à toi aussi pour trouver du boulot.

  6. #5
    koopa

    Re : quelle math sup?

    Les grandes écoles ont l'avantage d'avoir une formation généraliste avec des "menus" et de ne fermer aucune porte (pas les petites écoles d'ingé, mais avoir une de ces petites écoles offre généralement une équivalence à la fac qui permet de ne pas perdre d'année, tout en ayant acquis l'expérience d'une prépa). On peut y compris éviter de prendre trop de cours de science de l'ingénieur et un élève motivé peut suivre un cursus particulier (cours d'astrophysique en parallèle...). Le must du "je fais ce qu'il me plait" restant les ENS, mais il faut un sacré niveau... (une passion étant toujours un plus pour la motivation)

    De plus, les écoles orientent une part de plus en plus grande de diplomés vers la poursuite d'études (doctorats).
    exemple : J'ai fait une école, puis un dea, et maintenant une thèse...
    Dernière modification par koopa ; 21/09/2004 à 17h52.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Sharp

    Re : quelle math sup?

    Salut,
    bon eh bien je retire ce que j'ai dit (je ne savais pas que de plus en plus d'ingés se dirigeaient vers la recherche). Je pense qu'il n'y a rien à perdre à tenter une ENS bien que cela soit très dur, mais après si on retourne à la fac, il na faut pas le vivre comme un échec, et ça ce n'est peut-être pas évident...

  9. Publicité
  10. #7
    ixi

    Re : quelle math sup?

    Citation Envoyé par Sharp
    mais après si on retourne à la fac, il na faut pas le vivre comme un échec, et ça ce n'est peut-être pas évident...
    Oui bon c'est vrai, je suis retourné à la fac après ma prépa....j'ai d'abord fait 15 ans de dépression, ma famille m'a renié, puis j'ai monté une association: "les taupins ratés".

    Non sérieusement, retourner à la fac après sa prépa n'a rien de honteux, c'est même un très bon cursus pour les gens souhaitant faire de la recherche. Et puis en plus, on connait les deux milieux après, ce qui nous permet de ne pas dire de bêtises dessus .

  11. #8
    indianajo

    Re : quelle math sup?

    D'accord: moi j'ai fait l'Ecole Nationale des Sciences Géographiques avec le statut de fonctionnaire de l'Institut Géographique National (et j'ai fait le DEA de l'observatoire de paris en 3e année), et j'avoue regretter un peu. Je pense que j'aurais sans doute plus pris mon pied en poursuivant la physique, dans une autre école, ou alors dans une formation universitaire réputée, comme le magistère de physique fondamentale d'Orsay où j'étais pris.
    Alors d'un coté je n'ai pas eu à choisir si je pouvais faire une thèse (l'IGN a refusé, malgré ma mention B, ils avaient besoin d'un ingénieur...), mais de l'autre j'ai été payé pendant mes études et je n'ai pas eu à chercher un travail... et je suis fonctionnaire... Mais j'avoue que, hormis le DEA, je me suis un peu fait ch... dans mon école... et c'est ça qui me pousse le plus à regretter un peu.
    En tout cas, les gars, moi je vous le dis: si les ENS sont effectivement la voie révée, pensez à un autre chemin. Moi, au sortir du bac (mention TB), je me croyais irrésistible, et finalement en prépa tu te rends vite compte que, bah.... il faut revoir son rêve un peu à la baisse. Et il n'y a pas que les normaliens qui arrivent à entrer en DEA et à faire une thèse. Cependant un diplome d'ingénieur ou une agrégation sont de sacrés atouts à la fois pour l'admission et pour l'obtention de bons résultats en DEA.
    Bonne chance quand même.

  12. #9
    ixi

    Re : quelle math sup?

    Salut,

    je suis d'accord avec toi indiana ("c'est le nom du chien" dixit Henry Jones ), mais il faut relativiser sur l'obtention de bonnes notes en DEA après une école d'ingé, je pense. En effet je vois assez mal un élève ingé aller en DEA de physique quantique ou de physique théorique (puisqu'il est plutôt spécialisé en sciences appliquées....). Donc une fois de plus, je dirai qu'il faut presque faire du cas par cas pour ce genre de décisions.

    Et c'est vrai que les ENS ne sont pas les seules solutions pour faire une thèse et autre....les magistères sont aussi faits pour ça (même s'ils sont considérés un cran en dessous...."est-ce que j'ai une gueule de cran en dessous?" diront les magistériens )....

    cordialement.

  13. #10
    Keorl

    Re : quelle math sup?

    merci les gars.
    vos réponses sont interressantes, mais elles ne répondent pas à ma question N°1:
    est-ce-que-certaines-prépas-sont-mieux-que-d'autres ?(et ont + de débouchés sur les grandes écoles >sur le tableau des formations que g trouvé, on me propose ecole normale sup,ecole poly, ecole de physique et chimie, ecole centrale). J'habite à Amiens, et il y a un lycée qui propose prépa scientifique(Thuillier): est-elle bien cotée?

    et aussi: faut il que choisisse option PCSI ou MPSI ? (le lycée d'Amiens propose les 2 , avec option informatique). y a t il une incidence sur les débouchés hors de l'astrophysique (il faudra bien faire qqch en attendant une place d'astrophysicien

    ps: g été voir sur le nouvel obs, il n'y a pas de classemant général, et en plus, la Picardie ne fait partie d'aucuns des groupes proposés.

  14. #11
    Quinto

    Re : quelle math sup?

    Citation Envoyé par ixi
    Non sérieusement, retourner à la fac après sa prépa n'a rien de honteux, c'est même un très bon cursus pour les gens souhaitant faire de la recherche. Et puis en plus, on connait les deux milieux après, ce qui nous permet de ne pas dire de bêtises dessus .
    C'est ce que j'ai fait et n'ai regretté ni ma prépa, ni ma fac. Au dela de la connaissance des 2milieux, les programmes sont différents (et se recoupent véritablement apres une licence) et les méthodes de travaille également. Je trouve ca très enrichissant pour ma part, et puis avec les années on se sent vraiment chez soit a la fac, et on a plus envie d'en partir...
    Je ne peux pas conseiller a quelqu'un de faire une prépa pour ensuite enchainer sur une école d'ingénieurs pour ensuite aller a la fac, parce que si tu souhaites faire un DEA la voie la plus évidente est de faire une licence d'abord et ensuite ta maitrise. Meme si on peut passer par des voix paralleles, bien sur, et que cela peut etre tres bien vu comme il a étét mentionné, mais comme ce n'est pas le chemin habituel, tu risques de ne pas etre a ta place en école et faire des trucs qui ne t'interessent peut etre absolument pas...

    Donc a réfléchir murement....

  15. #12
    Epsilon-Flower

    Re : quelle math sup?

    Citation Envoyé par aze555666
    merci les gars.
    vos réponses sont interressantes, mais elles ne répondent pas à ma question N°1:
    est-ce-que-certaines-prépas-sont-mieux-que-d'autres ?(et ont + de débouchés sur les grandes écoles >sur le tableau des formations que g trouvé, on me propose ecole normale sup,ecole poly, ecole de physique et chimie, ecole centrale). J'habite à Amiens, et il y a un lycée qui propose prépa scientifique(Thuillier): est-elle bien cotée?

    et aussi: faut il que choisisse option PCSI ou MPSI ? (le lycée d'Amiens propose les 2 , avec option informatique). y a t il une incidence sur les débouchés hors de l'astrophysique (il faudra bien faire qqch en attendant une place d'astrophysicien

    ps: g été voir sur le nouvel obs, il n'y a pas de classemant général, et en plus, la Picardie ne fait partie d'aucuns des groupes proposés.
    a priori,si la physique te passionne,c'est l'option PCSI (puis PC ou PC*) qui te convient
    Je suis pas un expert en prépas/écoles , mais il me semble avoir entendu dire que la plupart des écoles recrutent aussi bien des PC que des MP , mis a part quelques écoles "particulières" (je ne sais pas si l'ENS en fait partie)

    Pour ce qui est du niveau des différentes prépas,
    j'en sais pas grand chose,mis a part que les plus prestigieuses (henry4,ginette,etc...) sont celles qui te donneront le plus de chances

  16. Publicité
  17. #13
    ixi

    Re : quelle math sup?

    Salut,

    je pense pour ma part que PC ou MP n'a pas beaucoup d'importance pour faire de la physique après (les deux filières ont le même programme de physique (à très peu de choses près) mais en MP on plus de maths et en PC plus de chimie).
    Mais "on" "dit" "généralement" que MP est mieux que PC (plus de places en général dans les écoles).

    Après pour le niveau de la prépa, c'est assez ambigu.
    Certes H4 et consorts ont plus d'élèves à aller aux ENS, X, etc....
    Mais pour faire de la recherche, les magistères sont aussi très bien, et se basent majoritairement sur ton classement aux ENSI (CCP).
    Or si les "petites" prépas n'ont pas beaucoup d'élèves à aller aux ENS, X, etc....c'est aussi parce que le but de ces prépas est les ENSI. Donc on te forme aux ENSI, sans trop se plier aux concours type mines, ENS....

    Donc, pour ma part, je pense que si tu es très doué, tu peux tenter une grosse prépa pour les ENS. Mais si tu n'es pas sur de toi (et risque de te planter dans une grosse prépa), fais plutôt une prépa moyenne qui te formera aussi très bien, et tu pourras attraper les magistères....

    ps: j'essaye de rester assez général, parce que dans ce genre de situation, c'est jamais simple et y'a plein d'exceptions....et j'espère ne pas avoir dit d'aneries....
    "Je ne joue même pas aux dés...." (Dieu)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. math sup / math spé
    Par Energyroller dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 54
    Dernier message: 25/01/2012, 11h42
  2. dm de math
    Par sakura54 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/11/2007, 14h25
  3. licence math-info option: math orientation aprés la licence
    Par lololelolo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/12/2006, 22h00
  4. math
    Par dju.ly dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/12/2005, 16h40
  5. Math ou pas math ?
    Par Bleyblue dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 32
    Dernier message: 12/12/2004, 10h15