Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)



  1. #1
    liliopkins

    Exclamation Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)


    ------

    Bonjour à tous

    J’ai essayé de me portraiturer pour avoir quelques conseils de personnes justement avisées.
    Pendant mon adolescence, mon activité favorite était de gribouiller des pages et des pages de mon journal intime. Le français était la matière qui ma passionnait le plus. J’ai toujours eu au moins 15 en expression écrite alors que dans les autres matières, j’étais plutôt abonné aux 10, 11.
    Pas sportive pour un sou, assez complexée de mon état, j’ai décrété d’un coup d’un seul « Je serai écrivain ou journaliste » et cela dès l’âge de 11 ans.
    Et puis le lycée est arrivé. Quelle quiche en maths j’ai pu être en seconde. Qu’est ce que je m’ennuyais en cours de maths. De toute façon, je m’ennuyais en cours de maths depuis le cp ! Je ne comprenais pas. Pire ! Très vite, je n’ai même plus eu envie de comprendre. Je ne parle même pas de mes maux de tête en physique/chimie.
    La première arrive. Youpi ! Je suis en L, plus de maths (ou alors calcul de pourcentage […]). Je commence alors à m’intéresser sérieusement au métier de journaliste. En term, je me rends à l’iut journalisme de Lannion et j’ai une discussion avec le directeur « C’est bien de vouloir devenir journaliste, si votre seule préoccupation est votre télé, vos parents et votre chien, alors vous avez des questions à vous poser ». Gros doute, j’avais déjà commencé à m’interroger. C’est vrai que j’étais déjà une casanière, une dévoreuse de télé et que mon chien, ben.. je l’aimais beaucoup !
    Bon ok…c’est vrai que je suis pas la championne de la confiance en soi. Une valeur apparemment essentielle dans cette société ou finalement…le paraître vous ouvre bien des portes.
    Bref…J’avais des doutes sur mes capacités. Mon bac en poche, je file à la fac de lettres. Grosse désillusion. Les seuls personnes que je rencontre se cassent dès la première année et après..le vide. Comment dire ? J’ai connu des milieux plus ouverts. Je découvre vite que je ne suis pas la seule dans ce cas là. Plein de gens vont en cours comme des touristes et se font snober à la fac. Ceux qui s’en sortent, ce sont les gens qui ont une vie à côté. Seulement, fille unique de mon état, j’imagine que mes habitudes de « chez moi, télé » ne m’aident pas à me créer une vie à l’extérieur. 3 ans de plus ou moins déprime commencent alors. 3 ans ponctués par quelques cuites salvatrices de temps en temps en compagnie de fêtards et glandeurs insouciants de ma connaissance.
    Le journalisme, c’est bien simple, je n’y crois plus. Je suis loin d’être la seule au portillon, j’ai bien conscience de manquer de pugnacité mais à y réfléchir, mon intérêt pour l’info ne dépasse pas celui du français moyen. J’ai honte de l’avouer mais quand je lis la liste des métiers, je n’en trouve pas un seul qui me corresponde vraiment. Mes proches ne comprennent pas mon manque d’assurance mais j’ai l’impression de ne pas savoir comment me prouver que je peux réussir. Cette année, je redouble ma licence 3 et j’ai l’intention de faire une formation d’écrivain public par le cned. Seulement, je me dis qu’écrivain public à 21 ans, ça fait bien jeunot. Je sais seulement ce que j’aime faire :
    - Ecrire
    - Conseiller les gens, les accueillir, être à leur écoute. Faire preuve de bienveillance.
    - Pouvoir laisse libre cours à mon imagination
    Et ce que je n’aime pas
    -Manipuler des données chiffrées
    - Les relations trop conflictuelles
    - tout ce qui touche au manuel (demandez moi de traficoter le moindre appareil et je vous le casse en moins de 2 !)
    - devoir être ultra organisé (et oui…je suis très étourdie)

    Pouvez-vous m’apporter quelques réponses sur mon profil ? Car à force de chercher ce pour quoi je suis faite, je m’y perds vraiment. Merci de tout cœur.

    -----
    Dernière modification par liliopkins ; 30/09/2007 à 21h24.

  2. Publicité
  3. #2
    judogirl

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Salut !
    Si tu peux améliorer ton organisation pourquoi ne deviendrais-tu pas prof de français ou bien instit ? Ou alors pourquoi pas un métier en rapport avec les langues style traductrice ?
    Voilà tout ce qui vient comme ça...
    Mais à mon avis pour te chercher un métier qui te correspondent tu devrais quand même faire la liste de ce que tu aimes et pas celle de tes pseudo-compétence car l'organisation ça s'apprend et rien de t'empêche d'écrire en dehors de ton travail, tu me suis ?

  4. #3
    liliopkins

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Merci pour ta réponse
    Traductrice demande d'être parfaitement trilingue, ce qui n'est pas mon cas. Hélas, je n'ai pas le "truc" avec les enfants. Quand je parle de "truc", je ne veux pas dire que je ne les aime pas...seulement..disons que je ne les aime pas assez pour travailler avec eux tous les jours!
    Quand au lycée et collège, dieu merci! J'en suis sortie, ce n'est pas pour y retourner...
    Mais je te remercie pour ces idées! Il est vrai que je pourrai toujours écrire peut importe le métier que je ferai. Seulement, c'est un vrai casse tête de le trouver. Je dois admettre que j'ai déjà fais la liste de ce que j'aime vraiment faire. Je ne vois rien d'autre....

  5. #4
    judogirl

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Citation Envoyé par liliopkins Voir le message
    Traductrice demande d'être parfaitement trilingue, ....
    Mais on ne nait pas trilingue on le devient (d'ailleurs on commence généralement par être bilingue ). Encore une fois tu fais passer tes compétences devant ce que tu aimes... Tu aimerais faire ça ? Si oui rien ne t'empeche de te former ! Si c'est non alors ok on va chercher autres choses mais il ne faut pas chercher de problèmes là où il n'y en a pas

    En fait ce qui me semblerait plus te convenir c'est écrivain mais il n'y pas de formation, seulement du talent et un peu de chances... Alors pourquoi pas un métier dans le monde de l'édition ? Je ne suis pas spécialiste mais c'est peut-être à creuser... Ou bien comme tu dis que tu aimes les gens je propose assistate sociale ou secrétaire médicale !

  6. #5
    liliopkins

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Merci de me rétorquer une réponse positive! Car j'en ai bien besoin.
    "Alors pourquoi pas un métier dans le monde de l'édition ?" J'aimerais bien mais l'édition, c'est vraiment balaise! Un monde très fermé. En plus, j'aime lire...mais...pas assez (ouai je sais...elle a bon dos la littéraire...)
    Tu vois si personne voulait bosser dans l'édition, je viendrais me poser comme une fleur. Seulement, il y a des gens capables de rester stagiaire 2 ans dans ce milieu, avant de se faire remplacer par un autre stagiaire. Donc en fait je suis plutôt pragmatique. Je sais que si je veux bosser la dedant, ça devrait être par passion parce que je vais bien crever la dalle. Donc je l'avoue, j'aime beaucoup manger (sushis, chinois, indien, fastfood, traditionnel, libanais...) et ce serait pas l'édition qui me permettrait ça!
    En fait, j'ai bien trouvé quelque chose d'intéressant qui ressemble à ta suggestion d'assistante sociale:
    Conseiller dans une mission locale ou une permanence d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO)
    Que fait-il ? Ce conseiller ou correspondant reçoit des jeunes en difficulté en entretien individuel, analyse leur situation, les conseille, repère leurs potentialités et les oriente vers le dispositif le plus adapté : formation qualifiante, entreprise d’insertion... Il définit également des actions ou des projets, comme, par exemple, un atelier de recherche d’emploi ou un réseau de parrainage avec les chefs d’entreprise de la région. Dans le cadre de sa mission, le conseiller est aussi amené à visiter des organismes de formation, à prospecter des entreprises éventuellement pourvoyeuses d’emplois, à rédiger des comptes rendus d’évaluation à l’attention d’organismes finançant ces actions d’accueil et d’orientation.

    Quelle formation ? La majorité des correspondants de mission locale et de PAIO ont un niveau bac 3 ou 4 en sciences humaines, sciences économiques, psychologie ou sociologie.
    Ses qualités ? Parmi les qualités requises pour exercer ce métier, on peut citer le sens de l’écoute, un esprit de synthèse et d’analyse, des qualités relationnelles et une excellente expression écrite. En outre, un conseiller doit posséder une bonne connaissance des dispositifs d’insertion et de formation.
    locale peut s’orienter vers la direction de structures d’insertion par l’économique ou dans l’ingénierie sociale.


    Le truc c'est que je me mets déjà des barrières. Déjà je me dis que je suis pas exactement en sciences humaines...ensuite que dans ce type de structure on doit aimer les profils "je suis trop motivée, je suis née dans le milieu associatif"...donc même si j'ai fais 2, 3 trucs dans le milieu associatif, j'y ai pas passé mes week-end...

    Mais bon, c'est peut-être moi qui voit encore des barrières là ou il n'y en a pas...
    Dernière modification par liliopkins ; 30/09/2007 à 22h51.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    _Mayou_

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Bonjour,

    J'ai l'impression que tu te crées des barrières pour ne pas avoir à faire de choix. Quant on veut s'investir dans des associations, on le fait. Quand on sait que ça va être un atout pour son futur job et que ce job nous plaît, on le fait.
    On attend pas devant son ordi à se dire "tiens... ce serait sympa..ca me permettrait de m'investir...mais j'ai la flemme".

    Sinon on finit RMIste.

    Tout ce qui touche au social, sciences humaines, littérature, n'est de toute façon pas porteur d'emploi. Quoique tu choisisses dans cette branche, il te faudra faire preuve de persévérence et faire "mieux que les autres".

    A toi de voir si tu peux le faire ou si tu préfères la télé et ton chien..mais rappelles toi qu'on a rien sans rien.

    Désolée si je suis un peu brusque mais j'ai comme l'impression que c'est la seule façon pour que tu veuilles entendre quelque chose sans sortir un "oui mais.."
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  9. Publicité
  10. #7
    liliopkins

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Ok je n'aurai pas de "mais". Heu...bon ok juste un petit. Il y a des débouchés pour assistante sociale...
    C'est pas que j'ai la flemme...c'est que je ne sais pas par ou commencer. C'est vrai que j'ai aussi peur de me tromper. Après tout, vu que je suis allarmiste, la meilleure façon de me faire me bouger le cul, c'est de se montrer encore plus allarmiste que moi. Cela dit, il n'y a que moi pour faire les démarches. Aller dans des missions locales et leur dire: "hey..alors..comment on devient conseiller?" ou "saluuuut....je suis LA PERSONNE qu'il vous faut".
    N'ayant pas d'autres expériences de la vie professionelle que des jobs d'été ou étudiant, c'est vrai...j'ai peur...et je ne sais pas par ou commencer. Je me sens pas débrouillarde quoi...je me sens "lâchée" dans la nature avec juste une fiche métier sous le nez. C'est pas le boulot qui me fait peur mais le fait de me demander quelles décisions prendre, quelle stratégie adopter...
    Manque de maturité? Sans doute..Mais j'ai 21 ans.
    Dernière modification par liliopkins ; 30/09/2007 à 23h07.

  11. #8
    _Mayou_

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Et pourquoi pas leur dire "hey...alors..comment on devient conseiller ?"
    Ils vont pas te regarder de travers parce que tu demandes une info !!

    Il te faut mettre toutes tes chances de ton côté, comme ça tu te sentiras plus en confiance parce que tu sauras que tu as les clefs en main. Commence donc par bien savoir où tu veux aller.

    Tu veux faire assistante sociale ? Débrouille toi pour savoir exactement par où passer, et si tu n'es pas dans la bonne voie, réoriente toi. Si tu savais le nombre de personnes qui se réorientent en cours d'études...tu serais surprise.

    Une fois que tu connais le chemin à suivre, investis toi au mieux dans le domaine (associations, stages, petits jobs en relation avec le social...), rencontre des gens, poses leur des questions.
    En plus d'avoir des réponses, tu te feras des relations !!

    Bref, il y a tout un tas de chose à faire et tu le sais très bien. Il te manque juste de la motivation !!
    Mais tu verras qu'une fois que tu auras pris la décision d'entamer ton petit chemin vers ce qui te plaît, une fois que tu te seras mise en route, tout sera plus facile
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  12. #9
    judogirl

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Bon ça progresse lol !! Comme le dis Mayou il va falloir te donner les moyens de faire ce que tu veux et si ça veut dire bye bye la télé ou même bye bye la maison il faudra bien y passer ! Ok c'est dur et ça fait peur mais avec de la volonté on abat des montagnes ! A mon avis ce n'est pas un manque de maturité mais un manque de confiance et aussi un manque d'objectif.. Comme tu ne sais pas trop quoi faire tu n'as pas la motivation nécessaire pour foncer ! Faut pas hésiter, bien sur tu peux te tromper mais ça tu en a le droit et au moins tu saura que tu t'es trompé et c'est toujours mieux que de rester là à tergiverser non ? (désolé pour l'orthographe de tergiverser si c'est pas la bonne, je sais pas comment ça s'écrit lol)
    PAIO je ne connais pas donc je peux pas trop t'aider mais oui tu devrais aller dans une mission locale et poser des questions ! Il ne faut pas hésiter à y aller au culot parce que parfois ça paye ! Je ne pense pas qu'ils rechignent à te filer des infos ou à parler de leur travail ! Tu peux même demander un stage d'observation de quelques jours pour voir coment ce passe ce boulot ! Dans tous les cas il faut oser se lancer !
    Un truc qui m'a l'air ressemblant cependant c'est conseiller d'orientation. A priori il faut passer un concours à bac + 3 mais j'en sais pas bcp non plus...
    Pas facile de réfléchir aux études littéraires quand on est scientifique

    EDIT: grillée en partie par Mayou, mais comme on est d'accord ça va lol !

  13. #10
    liliopkins

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Conseillère d'orientation, il faut une licence de psycho (donc bon..je sais que tout est faisable...mais je ne veux pas reprendre 3 ans d'études tout de même)
    Assistante sociale, il faut avoir un BTS...enfin c'est 3 ans d'études en tout..pour se retrouver avec un niveau bac plus 3...
    Non je vais aller dans une maison locale plutôt. Mais vous, vous faites quoi dans la vie? Comment vous avez reussi à vous décider? Pour ma part j'ai l'impresison de jouer toute ma vie en fonction de mes caprices du moment, ce qui fait que je n'arrive pas à me lancer.

  14. #11
    _Mayou_

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Perso, fac de bio par défaut parce que les écoles vétérinaires c'était trop dur pour moi et le DUT je n'ai pas été prise à ma grande surprise.

    Donc direction la fac, par défaut. Puis je m'en sors plutôt bien et depuis le milieu de l'année dernière (L2) j'ai décidé que je voulais faire ingénieur écologue.... mais j'ai pas arrêté de me dire qu'il n'y avait pas de débouchés, que seuls les meilleurs y parvenaient, que je n'était dans aucune assos..

    Et je me suis dit qu'il fallait que je me bouge !! Et hop j'ai fait du bénévolat dans une réserve naturelle (animation) cet été, là je suis dans une assos naturaliste, et j'ai tout plein de projets à réaliser !!

    Il suffit de s'y mettre, d'avoir le déclic, et de chercher et chercher encore par soi même. Ne pas attendre que les choses tombent du ciel.

    Pourtant c'était pas gagné, avec une filière aux débouchés si peu nombreux...
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  15. #12
    liliopkins

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    et là tu es remunerée?

  16. Publicité
  17. #13
    judogirl

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Citation Envoyé par liliopkins Voir le message
    Mais vous, vous faites quoi dans la vie? Comment vous avez reussi à vous décider? Pour ma part j'ai l'impresison de jouer toute ma vie en fonction de mes caprices du moment, ce qui fait que je n'arrive pas à me lancer.
    Moi je fais une thèse de volcanologie.
    Je suis entrer en fac de bio pour être prof de SVT mais plus les années passaient plus la géol me plaisait après le M1 j'ai décidé de bifurqué vers un M2 de géol alors que ma voie était toute tracé vers le Capes (vu que j'avais été admissible en le passant en touriste je me disais qu'en le préparant bien ça pouvait passer). Pourtant j'avais la trouille en faisant ce choix, peur de faire une connerie, peur que ça ne soit qu'un caprice.. Pourquoi tenter le coup alors ? Pour une raison toute bête, je ne voulais regretté de ne pas l'avoir fait simplement parce que j'avais eu peur... Je ne voulais pas plus tard me demander et si ? J'aurais pu me trompé et qu'un M2 de géol ne me plaise absolument pas.. J'étais prete à revenir en arrière et risquer perdre un an pour le savoir ! Finalement mon M2 et la recherche m'ont bcp plu et donc j'ai décidé de poursuivre en thèse !
    Conclusion, j'ai osé me lancer et je ne regrette absolument pas ! Tout ce que je peux te conseiller c'est de faire pareil, si tu trompe c'est pas grave mais au moins tu n'auras pas de regret... Trouve ce que tu veux faire et donne toi les moyens d'y arriver !!

  18. #14
    _Mayou_

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Citation Envoyé par liliopkins Voir le message
    et là tu es remunerée?
    Non non, là je suis encore en pleines études !! (L3). Tu vois, autant Judogirl que moi n'étions pas sûre du tout d'où nous allions, notamment à cause des débouchés peu nombreux.

    Et puis un jour on ose se lancer... et je pense qu'on le regrette rarement ! Je me sens beaucoup mieux depuis que j'ai vraiment un projet, que j'ai décidé ce que j'allais faire de ma vie.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  19. #15
    Gwyddon

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Hello,

    Comme on te l'a déjà dit, avoir un projet et OSER se lancer, c'est la clé de la réussite

    Tu trouveras ici beaucoup de gens qui font ce qu'ils font par passion, ils ont osé tenter et généralement ça s'est pas trop mal passé

    Au passage, l'écriture en soi tu pourras continuer quel que soit ton métier, et n'abandonne surtout pas ce plaisir si particulier mais si important
    Dernière modification par Gwyddon ; 31/01/2008 à 19h46.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  20. #16
    judogirl

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    Tu vois, autant Judogirl que moi n'étions pas sûre du tout d'où nous allions, notamment à cause des débouchés peu nombreux.
    Exactement ! Et je dirai même que c'est normal d'avoir des doutes ! Ca montre qu'on est raisonnable, responsable, qu'on réfléchit avant d'agir et qu'on pense aux conséquences ! C'est le contraire qui est risqué, être trop sur de soir ce n'est généralement pas bon car là ça veut dire qu'on agit sur un coup de tête, sans avoir réféléchis à tous les aspects ! Mais il ne faut pas que ces doutes prennent le pas sur tout, sinon tu ne pourra rien faire
    Allez prend ton courage à 2 mains et essai !

  21. #17
    Alice57

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Tout d'abord merci pour ton premier message, c'est un vrai plaisir de te lire! Humour, sérieux, un peu de cynisme, c'est le bonheur! J'A-D-O-R-E!!!

    Sinon, je rejoins un peu ce que tout le monde dit: lance toi! N'ais pas peur de faire un choix contre l'avis de tous!

    Tu parle du journalisme? J'ai une amie qui était en stage dans un journal (le républicain lorrain pour ne pas le citer...), elle écrivait 1 à 2 article(s) par jour et était publié alors qu'elle est en fac de bio (pour faire journaliste scientifique!). Son stage a même été rémunéré (environ 300€). Lance-toi, envoie des CV! Avec ta façon d'écrire tu "risques" de plaire à beaucoup de personne!
    Un dernier conseil: quand tu te lèves le matin, dis-toi: Je suis géniale (ou en tout cas pas pire que les autres!) et j'ai confiance en moi! Au bout de quelques temps, tu pourrais même finir par la croire!

    Cordialement

    Morgane

  22. #18
    liliopkins

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Bonsoir

    Tout d'abord merci Alice pour tes encouragements, conseils et compliments (je ne vais plus me sentir...remarque...j'ai de la marge...alors tu peux continuer, j'aimeeee çaaa..........hum je m'égare!)
    Je ne sais pas pourquoi mais je pensais que vous étiez toutes plus âgées que moi. Je vois que vous êtes des supers scientifiques. Remarquez, même si je ne suis pas bonne en logique, j'aurais adoré être astrophysicienne. Mais hélas, ma caboche ne m'a pas pas permis de comprendre l'abstraction mathématique.
    Vous devez avoir des études passionantes en effet. Je vois en tout cas que vous avez trouvé la voie dans laquelle vous investir!! Au fond, sans doute, que le plus dur à faire est de trouver et de se lancer. Après c'est sur, c'est du travail mais comme on fait ce qu'on aime, on a la passion et on peut s'investir.

  23. Publicité
  24. #19
    Etile

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par liliopkins Voir le message
    Mais vous, vous faites quoi dans la vie? Comment vous avez reussi à vous décider? Pour ma part j'ai l'impresison de jouer toute ma vie en fonction de mes caprices du moment, ce qui fait que je n'arrive pas à me lancer.
    Je n'ai justement pas choisi mon orientation en fonction de mes envies. Je te conseillerais de choisir un métier (ou une discipline) qui à de la valeur pour toi.
    Tu n'es pas obligé d'être passionné pour bien faire ton métier tu sais.

  25. #20
    liliopkins

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Je sais qu'on est pas obligé d'âtre passioné. Ce qui me pose problème, c'est plutôt le risque de chômage et l'exigeance demandé par certains poste. Quand on est à la fac, on ne se rend compte du monde du travail que par des jobs ou des infos récoltés sur le net ou en centre d'orientation. On se sent comme un petit oiseau qui a peur de sauter du nid!

  26. #21
    liliopkins

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Je sais qu'on est pas obligé d'être passioné. Ce qui me pose problème, c'est plutôt le risque de chômage et l'exigence demandé par certains postes. Quand on est à la fac, on ne ne connait le monde du travail que par des jobs ou des infos récoltés sur le net ou en centre d'orientation. On se sent comme un petit oiseau qui a peur de sauter du nid!
    J'ai le sentiment que quand on est littéraire, faire son trou n'est pas évident. On a pas le profil d'adaptation d'une personne débrouillarde et manuelle (serveur, vendeur, BTP...) mais pas non plus les capacités de maitriser des métiers exigeant tels que (au hasard) "médecin, analyste, comptable....".
    Après tout dépend de chacun. Mais pour ma part, je ne sais pas ou exercer un métier qui ne me pénalise pas et qui mette en valeur mon côté littéraire (autre que traduction, enseignement, interpète et journaliste...)...

  27. #22
    Gwyddon

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Citation Envoyé par liliopkins Voir le message
    Mais vous, vous faites quoi dans la vie? Comment vous avez reussi à vous décider? Pour ma part j'ai l'impresison de jouer toute ma vie en fonction de mes caprices du moment, ce qui fait que je n'arrive pas à me lancer.
    J'ai suivi mes caprices

    Et je fais de la physique, actuellement en M2r (DEA quoi). J'ai toujours adoré par ailleurs écrire et lire, donc je continue à faire ces deux activités pour le plaisir

    Tu aimes écrire et tu le sais : c'est un bon point. Tu as l'air intelligente et si tu te bougeais, tu serais sans doute débrouillarde : un bon potentiel point

    Pourquoi traduction ou interprète te rebute ? Si c'est par peur de l'effort, ce n'est pas une bonne excuse
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  28. #23
    Cécile

    Re : Littéraire, complètement paumée dans son orientation (cherche aide éventuelle)

    Citation Envoyé par liliopkins Voir le message
    On se sent comme un petit oiseau qui a peur de sauter du nid!
    A te lire, il me semble que c'est vraiment ça ton problème. Tu as peur de te lancer, peur de te planter. Alors tu imagines des obstacles insurmontables.
    D'abord, dis-toi qu'on n'est pas obligé de trouver ce qui nous plaît dès le début de nos études. On a le droit de changer en cours de route. Ou de faire un boulot qui ne correspond pas exactement à nos études. J'en parle en connaissance de cause, puisque après des études scientifiques, je suis devenue journaliste (certes, spécialisée en sciences, mais c'est quand même un sacré virage).
    Ensuite, dis toi que la confiance en soi, ce n'est pas inné, ça s'acquiert petit à petit, quand on bosse et qu'on s'aperçoit que ce qu'on fait n'est pas si mauvais. Je ne connais pas de jeune de 21 ans qui ait une confiance en soi à toute épreuve (mais j'en connais qui savent bien faire illusion, alors qu'au fond d'eux, ils doutent).
    Il faut commencer par des petits pas. Le journalisme, ce n'est pas seulement Le Monde, c'est aussi l'hebdo de ton canton. L'édition, ce n'est pas seulement Gallimard, c'est aussi l'édition scolaire, l'édition de manuels pratiques, etc.
    Le tout, c'est d'oser se lancer, sans attendre d'être sûre de toi. Que risques-tu ? Tu ne sais pas par où commencer ? Fais une liste et tire au hasard. Tu as peur de te tromper ? Je ne connais personne qui ne se soit jamais trompé dans sa vie professionnelle, qui n'ait pas un jour été ridicule. Tu ne te sens pas débrouillarde ? C'est en se lançant et en se plantant qu'on le devient. Il n'y a pas de stratégie à adopter, il faut plutôt essayer tous azimuts. Tu n'as pas d'autre expérience que les jobs d'été ou étudiant ? C'est déjà pas mal, ça prouve que tu sais te débrouiller, contrairement à ce que tu dis (il faut déjà les décrocher, ces jobs !).

    Bref, t'as juste besoin de sortir de ta p'tite déprime et de foncer. Où, c'est pas très important. Tu pourras toujours changer de cap plus tard.

    Discute autour de toi pour connaître les métiers des gens. Téléphone à des maisons d'édition pour voir si tu pourrais faire un stage (pas deux ans de stage non payé, mais 2 ou 3 mois pour voir si ça te plaît). Va faire un tour aux salons du livre (y'a pas que celui de Paris). Peaufine ton CV. Trouve toi une passion non scolaire (triple avantage : tu te changes les idées, tu te redonnes confiance en toi, tu vois des gens différents qui élargissent ton réseau), etc.

    Bonne chance.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. cherche système orientation pour panneau solaire
    Par jeanantoinecharles dans le forum Électronique
    Réponses: 36
    Dernier message: 10/10/2008, 10h40
  2. Cherche idées pour mon orientation
    Par Delete dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/10/2007, 14h00
  3. Bac S SI, perdu dans son orientation post bac...
    Par Muteenux dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/12/2006, 15h59
  4. grande soeur littéraire cherche de l'aide en sciences
    Par thandie77 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/03/2004, 16h43