Chimie pharmaceutique - Page 2
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 72

Chimie pharmaceutique



  1. #31
    invite3c6bdfb9

    Re : Chimie pharmaceutique


    ------

    Citation Envoyé par Farfadead Voir le message
    bonjour à tous,
    j'ai appris il y a peu, que des grands groupes de l'industrie pharmaceutique ne recrutaient quasiment plus de chimistes mais plutot des chercheurs avec un profil de biologistes. est-ce-vrai?
    pour repondre a ta kestion, c vrai que les boites cherchent de plus en plus de gens a double competance, comme des chimist medicinaux capable de faire de la synthese, de l'expression, purification de cible bio et les test biologique ds une certaines mesure

    -----

  2. #32
    medchem

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par cephalotaxine Voir le message
    si tu veux être chimiste organicien dans l'industrie pharma, ce qui compte, c'est ce que tu fais en thèse et en post doc... ce que tu as fais avant ta thèse, tout le monde s'en fout...
    dans mon service de chimie, on est un dizaine de chercheur, aucun n'est pharmacien...
    Je suis chimiste médicinale et je peux dire que la chimie thérapeutique est une discipline qui s'apprend en pharmacie. J'ai fais ma thèse de chimie orga et médicinale dans une fac de pharma (Paris) et je peux vous assurer que les pharmaciens ont le niveau en chimie organiques. Certain sont maintenant en chimie med dans l'industrie. Il faut donc savoir que l'on peut faire pharma plus these et accéder à l'industrie pharma en chimie.
    "Le hasard ne favorise que les esprits préparés" L.Pasteur

  3. #33
    medchem

    Re : Chimie pharmaceutique

    Je dois aussi dire que la chimie médicinale est une science à part entière puisqu'il s'agit de concevoir un composé et non pas sa synthèse (ce qui vient après). On doit donc avoir des connaissances sur le bioisostèrisme, la metabolisation (modifier des liaisons métaboliquement non stable), etc...

    Moi ou je travaille (US) on ne cherche pas des pures organicien pour faire du medicinale. Il faut etre efficace tout de suite savoir faire les modifications nécessaire pour le druglikeness, on n'est pas embauché pour "juste" pensé à la synthèse d'une molécule conçue par quelqu'un d'autre, on se doit d'etre multidisciplinaire.
    "Le hasard ne favorise que les esprits préparés" L.Pasteur

  4. #34
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par pitt the chemist Voir le message
    je n'est pas dit que la recherche pharma en france etait morte mais que le recrutement ds les labo de RnD en synthese etait quasiment nul depuis plusieurs annees pour les personnes ayant un titre de doc. C sur si tu est technicien tu trouvera plein d'opportunites en controle qualite.
    je pense que tu dois deja le savoir, cephalotaxine, que GSK on quelque petit pb avec certains medico sur le marche comme astraZ, ils perdent bcp d'argent en retirant leur produits du marche et en ce moment les liceciements des c boites sont de plus en plus nombreux...
    cephalo, tu travailles ds kel branche de la recherche a gsk et sur kel site si c pas indriscret,
    les boîtes pharma on pas mal de problème en ce moment, mais bon quel secteur échappe vraiment à la crise ?
    Quant aux pb de licenciement, ca va merci , on connait
    je travaille en France, en chimie médicinale... un petit coup de google, et tu trouveras

  5. #35
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par medchem Voir le message
    Je suis chimiste médicinale et je peux dire que la chimie thérapeutique est une discipline qui s'apprend en pharmacie. J'ai fais ma thèse de chimie orga et médicinale dans une fac de pharma (Paris) et je peux vous assurer que les pharmaciens ont le niveau en chimie organiques. Certain sont maintenant en chimie med dans l'industrie. Il faut donc savoir que l'on peut faire pharma plus these et accéder à l'industrie pharma en chimie.
    un pharmacien avec un thèse en orga aura le niveau, de même qu'un ingénieur ave une thèse en orga ou encore qqun qui a fait tout son cursus à la fac...
    De toute façon, il faut une thèse en orga, ce que t'as fait avant n'a pas d'importance... je n'ai jamais dit que d'être pharmacien, ca posait un pb, ca ne suffit pas, c'est tout...

    Quant à apprendre la chimie médicinale à la fac, je suis sceptique, les compétences s'apprennent sur le tas, quand on est confronté aux problèmes réel d'un projet de recherche (stabilité des molécules, inhibition des p450, pb de solubilité, de pharmacocinétique, sélectivité sur les récepteurs... etc)... c'est complexe, mais ca s'apprend sans problême une fois dans l'entreprise ! Par contre, s'il te faut 6 mois pour synthétiser la molécule à laquelle tu as pensé, ou bien si tu te limites dans l'originalité de ta structure parce que tu ne sauras pas la faire, et bien t'es mal
    enfin bon, chacun son modèle... chez nous il marche bien

  6. #36
    invite1619d4d9

    Re : Chimie pharmaceutique

    Après avoir effectué un stage de trois mois dans un gros labo en région parisienne, il me paraît encore plus évident qu'avant que pour bosser dans l'industrie pharmaceutique, il faut être pharmacien.

    Bien sûr il faut rajouter des masters ou des thèses de sciences (en chimie ou autre...) à sa thèse d'exercice mais un pharmacien qui a fait la filière industrie ou l'internat de PIBM est sur la voie royale pour occuper le poste qu'il veut dans l'industrie.

    Céphaloxine, tu n'as qu'à demander à ton DRH.

    Je connais des gens qui ont fait fac de science + école d'ingé car on leur a fait miroité plein de choses et qui cherchent encore du boulot (même un CDD de courte durée)18 mois après avoir été diplômé.
    Il y même un mec dans ma fac qui s'est lancé en P1 pharma après avoir eu un M2P, et bossé en tant que simple technicien dans l'industrie, car sa DRH lui a expliqué qu'il ne pourrait jamis progresser sans être pharmacien.

  7. #37
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par pharmaboss Voir le message

    Céphaloxine, tu n'as qu'à demander à ton DRH.
    .
    Vois-tu mon cher Pharmaboss, toi tu as fait 3 mois de stage dans l'industrie pharma, moi j'y bosses depuis plusieures années.
    Alors si tu veux des chiffres, je peux t'en donner... dans mon centre de recherche, il y a une trentaine de chercheurs... dont deux pharmaciens, voilà, je pense que la démonstration est faite.
    Quant à la DRH, je l'ai jamais vue, c'est pas elle qui gère l'embauche des chercheurs, ce sont les chefs d'équipe et de département...
    désolé d'être sec, tout le monde peut s'exprimer librement sur ce forum, mais il ne faut surtout pas embrouiller les étudiants qui nous lisent.
    Alors une bonne fois pour toutes, mettons les choses au point...
    un diplôme de pharmacien est utile, voire nécessaire pour une bonne partie des jobs de l'industrie pharmaceutique (formation médicale, marketing, pharmacovigilance, affaires réglementaires etc...), c'est évident... en revanche, pour la recherche, c'est complêtement différent il faut des gens extrêment spécialisés dans des domaines aussi différents que la biochimie, la biologie fondamentale, la chimie orga, la chimie analytique, la pharmacocinétique, la pharmacologie, les modèles animaux, le développement clinique... etc
    donc des chercheurs qui ont le plus souvent une thèse dans le domaine concerné... certains sont pharmaciens, mais pas tous... (2/30 chez nous).
    Voilà, j'espère avoir été à peu près clair.

  8. #38
    medchem

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par cephalotaxine Voir le message
    un pharmacien avec un thèse en orga aura le niveau, de même qu'un ingénieur ave une thèse en orga ou encore qqun qui a fait tout son cursus à la fac...
    De toute façon, il faut une thèse en orga, ce que t'as fait avant n'a pas d'importance... je n'ai jamais dit que d'être pharmacien, ca posait un pb, ca ne suffit pas, c'est tout...

    Quant à apprendre la chimie médicinale à la fac, je suis sceptique, les compétences s'apprennent sur le tas, quand on est confronté aux problèmes réel d'un projet de recherche (stabilité des molécules, inhibition des p450, pb de solubilité, de pharmacocinétique, sélectivité sur les récepteurs... etc)... c'est complexe, mais ca s'apprend sans problême une fois dans l'entreprise ! Par contre, s'il te faut 6 mois pour synthétiser la molécule à laquelle tu as pensé, ou bien si tu te limites dans l'originalité de ta structure parce que tu ne sauras pas la faire, et bien t'es mal
    enfin bon, chacun son modèle... chez nous il marche bien
    Bonjour,
    Tout d'abord, je ne suis pas pharmacien donc je ne defends pas ma paroisse (je suis biochimiste plus DEA orga et thèse pharmacochimie). Des connaissances très solide en chimie organique, c'est une évidence ! Un chimiste médicinale est un bon hétérocycliste (médicament = alcaloide) selon moi. Mais cela n'empêche pas la double compétence à l'interface chimie-bio.
    Ensuite, je n'ai jamais passé d'entretien en France donc je te crois sur parole en ce qui concerne GSK. Cependant, j'ai soutenu ma thèse avec le boss de la chimie med de Merck (Chilly) dans mon jury et sa première question a été "si j'avais a vous embauché, je vous demanderais par quoi remplaceriez vous le groupement x pour une meilleur stabilité métabolique." (ma thèse portaient sur la synthèse d'analogues, ce qui a surement influencé l'orientation de sa question)
    Dans ma petite boite US, j'ai eu les questions suivantes à l'entretien (molécules sur un papier):
    Quel peut etre l'activité de ces composés (des médicament sur le marché)?
    Comment le synthétiseriez vous ?
    Quel modifications envisageriez vous pour le composé Y afin de le rendre plus soluble, plus stable metabo, etc,...
    Un ami c'est vu demander la synthèse de certain produits commerciaux qu'il a utilisé pendant son postdoc.....

    Vu qu'un retour en France est sérieusement envisagé:
    A quelle genre de questions tu as du faire face pendant ton entretien ? (si ce n'est pas indiscret)

    Merci
    "Le hasard ne favorise que les esprits préparés" L.Pasteur

  9. #39
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par medchem Voir le message
    Bonjour,
    Tout d'abord, je ne suis pas pharmacien donc je ne defends pas ma paroisse (je suis biochimiste plus DEA orga et thèse pharmacochimie). Des connaissances très solide en chimie organique, c'est une évidence ! Un chimiste médicinale est un bon hétérocycliste (médicament = alcaloide) selon moi. Mais cela n'empêche pas la double compétence à l'interface chimie-bio.
    Ensuite, je n'ai jamais passé d'entretien en France donc je te crois sur parole en ce qui concerne GSK. Cependant, j'ai soutenu ma thèse avec le boss de la chimie med de Merck (Chilly) dans mon jury et sa première question a été "si j'avais a vous embauché, je vous demanderais par quoi remplaceriez vous le groupement x pour une meilleur stabilité métabolique." (ma thèse portaient sur la synthèse d'analogues, ce qui a surement influencé l'orientation de sa question)
    Dans ma petite boite US, j'ai eu les questions suivantes à l'entretien (molécules sur un papier):
    Quel peut etre l'activité de ces composés (des médicament sur le marché)?
    Comment le synthétiseriez vous ?
    Quel modifications envisageriez vous pour le composé Y afin de le rendre plus soluble, plus stable metabo, etc,...
    Un ami c'est vu demander la synthèse de certain produits commerciaux qu'il a utilisé pendant son postdoc.....

    Vu qu'un retour en France est sérieusement envisagé:
    A quelle genre de questions tu as du faire face pendant ton entretien ? (si ce n'est pas indiscret)

    Merci

    je suis globalement d'accord avec toi, et je ne critique pas les pharmaciens... je répondais surtout à Pharmaboss qui semble croire qu'il faut être pharmacien pour faire de la recherche en pharmaceutique.
    Ensuite, en ce qui concerne ta soutenance de thèse, c'est logique d'avoir eu des questions de medchem vu ton sujet de recherche... et vu le membre de Jury concerné
    Pour mon recrutement, premier tri sur CV, puis lors de l'entretien, j'ai commencé par une présentation de mes travaux puis ensuite, pour les questions je dirais 70% synthèse organique, 20% "psychologique" (les questions standards, vos goûts, vos attentes) et 10 % de "medchem"... clairement c'était le niveau en orga qui primait.
    Lors de ma thèse et de mon post-doc, je n'ai fait que de la synthèse totale, je suis arrivé sans aucune notion de medchem... et je continue à croire que ca s'apprend très bien sur le tas.
    Pour info, lors de mon post-doc en Angleterre, j'ai souvent eu l'occasion de discuter avec des jeunes chercheurs du labo qui passaient des entretiens dans les "big pharma"... les entretiens étaient essentiellement axés synthèse.

  10. #40
    invite3c6bdfb9

    Re : Chimie pharmaceutique

    cephalo, je ne c pas depuis combien de tps tu travailles chz GSK mais en se moment la tendance de l'emploie est diriger vers des gens type medchem a savoir double competance chimie-bio. les dea de chimie commence a changer en introduisant des module d'enzymo, modelling...et autres outils medchem. En ce moment seul les pharmaciens repondrent favorablement a la demande. neansmoins, ils ne font pas tout c vrai mais il faut avouer que sa aide. Jai passer mon dea chimie ds une fac de pharma aussi sur paris et et je me suis appercu que pharmaciens ca aidait pas mal, par ex BOIRON n'embauche que des pharmaciens mais on pourra me dire que BOIRON ne faut principalement que du homeo.
    je connais des Dr juniors pharmaciens et non pharmaciens et les pharmaciens ont bcp d'opportunites.
    dc pour resumer tous les chemins menent a Rome lol

  11. #41
    invite3c6bdfb9

    Re : Chimie pharmaceutique

    salut medchem, je voulais savoir si on pouvant correspondre un peu car g certainement des kestion o sujet des usa sur le plan du travaille... je suis en these de chimie medicinale en 3rd year (UK).
    merci

  12. #42
    invite3c6bdfb9

    Re : Chimie pharmaceutique

    cephalo, je ne ve pas te fache, mais je ne suis pas d'accord avec toi sur le fait qu'il fo etre specialise pour travailler ds la recherche. discuter avec d'autres person que les gens de GSK, tu verras que la tendance change...en effet, le recruter sont ds person possedant des competances assez larges et diversifiee.

  13. #43
    invite3c6bdfb9

    Re : Chimie pharmaceutique

    ca veut pas dire grand chose chimie medicinale a GSK, car en chimie med ya pas mal d'outils et dc ...c vague.
    travailles tu vraiement en recherche...lol

  14. #44
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par pitt the chemist Voir le message
    ca veut pas dire grand chose chimie medicinale a GSK, car en chimie med ya pas mal d'outils et dc ...c vague.
    travailles tu vraiement en recherche...lol
    je ne sais si c'est sensé être de l'humour... je ne pense pas que c'est toi qui va m'apprendre la philosophie d'embauche chez GSK, ni même la façon de faire de la chimie médicinale...
    Connais-tu beaucoup de jeunes docteurs qui ont passé des entretiens d'embauche chez Pfizer, AZ, GSK... etc ? parce que moi oui, j'ai des copains dans pas mal de pharma, notamment en angleterre, dont certains s'occupent du recrutement, donc je peux te dire que je sais de quoi je parle !
    maintenant, si tu veux rester ancré dans tes certitutes, tant pis.
    bon courage pour tes entretiens, mais je te conseille d'assurer en synthèse, sinon tu vas avoir des surprises.
    De toute façon, le débat reste ouvert, les gens intéressés par ce topic décideront eux-mêmes de ce qui est mieux pour leur avenir.


    de toute façon

  15. #45
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par pitt the chemist Voir le message
    cephalo, je ne ve pas te fache, mais je ne suis pas d'accord avec toi sur le fait qu'il fo etre specialise pour travailler ds la recherche. discuter avec d'autres person que les gens de GSK, tu verras que la tendance change...en effet, le recruter sont ds person possedant des competances assez larges et diversifiee.
    je me fache pas... je suis ouvert à la discussion, ce que je trouve dommage dans la discussion qui s'engage entre nous c'est que tu prétendes mieux connaître que moi la philosophie d'embauche dans ma propre boîte
    les gens qui m'ont recruté, je bosse avec eux tous les jours, donc je pense être le mieux qualifié pour exposer leur point de vue

  16. #46
    vpharmaco
    Animateur Biologie

    Re : Chimie pharmaceutique

    Bonjour,

    Pour continuer le débat, je vous donne mon avis (Sanofi-aventis). Alors, chez nous, en chimie medicinale, c'est comme chez GSK, les pharmaciens + these en chimie sont tres tres rares... Et, nous sommes tous docteurs en chimie.
    Sinon, en termes de formation, je ne crois pas qu'il en exite une seule qui forme réellement à la chimie med (sauf quelques masters specialisés, mais il faut toujours une thèse).
    Les etudiants en pharma sont sensibilisés à toutes les notions importantes, mais si vous leur demander par quoi remplacer un tetrazole, ils riquent de faire les gros yeux.
    Certains masters/ecoles doctorales font egalement des efforts pour sensibiliser les etudiants à la métabo...
    mais bon, je pense que dans ce domaine seule l'expérience compte, et le seul endroit où on peut l'acquérir est l'indusrie !!
    Sinon, l'interet du diplome de pharmacie (en recherche) est que l'evolution est peut etre plus facile vers des poste de chef de département ou le passage vers des fonctions en developpement.
    Mais de toute facon, si on veux acceder aux plus hautes fonctions dans l'industrie pharma, il faut etre ni scientifique, ni pharmacien, mais financier )

  17. #47
    invite3c6bdfb9

    Re : Chimie pharmaceutique

    je ne pretend pas mieux connaitre les choses que toi et je ne l'ai jamais pretendu... dsl si tu te sent un ptit peu bousculer, c t pas mon intention

  18. #48
    invite3c6bdfb9

    Re : Chimie pharmaceutique

    c claire tout en haut c plus de la science mais du trade market

  19. #49
    invite3c6bdfb9

    Re : Chimie pharmaceutique

    tiens puisque nous avons deux indus fr sur le forum, je voulais savoir si comme en uk ou usa, il y a des post junior, je ne ve pas dire de postdoc... mais de vrai opportunitees? car j'aimerais bien rentrer en fr mais depuis plusieur annees c assez difficil, je connais pas mal d'ancien post doc qui se sont fait pistonnes pour etre maitre de conf on qui ne font plus de chimie car pas de post.
    merci de m'informer... car je suis en 3ieme annee et forcement je commence a reflechir a la suite

  20. #50
    vpharmaco
    Animateur Biologie

    Re : Chimie pharmaceutique

    Et bien, de mon coté, je suis en post-doc industriel. Je suis le seul chimiste post-doc sur le site (pour environ une vingtaine de cadres en chimie med).

    La politique de recrutement varie bcp suivant les boites. La plupart recrutent des docteurs ayant fait des post-docs (confirmation chez GSK ?).

    Sanofi recrute plutot des jeunes docteurs pour faire des post-docs chez eux et en garde après qques uns. L'embauche de post-docs academiques se fait surtout lorsqu'ils cherchent une compétence ultra-pointue qu'ils ne trouvent pas sur le marché mais c'est rare.

    Quoi qu'il en soit, les postes en France sont malheuresement ouverts au compte-goutte...

  21. #51
    medchem

    Re : Chimie pharmaceutique

    De mon coté, je fait un BTS bioch puis licence maitrise bioch en choisissant toute les options chimie orga. DEA chimie orga puis thèse de chimie orga et medicinale dans une fac de pharma (labo chimie heteroaromatique). J'ai fait un an de postdoc dans un labo académique américain dont le boss possède une start-up et à une grande ouverture sur le monde du privé (comme tout les américains) et je suis donc maintenant (depuis peu) dans une petite société toujours aux US.
    1) Je ne suis pas la pour venir dire ce qu'il faut faire ou pas pour devenir pharmacochimiste.
    2) La chimie orga est la matière fondamentale pour la chimie médicinale (et je peux vous dire que le dea m'a bien secoué, énormément de chose où j'avais des lacunes)
    3) La chimie medicinale ne s'apprends pas que dans l'industrie, mon boss de thèse est prof a la fac (tout les labo de chimie thérap des fac de pharma travaillent en collaboration avec l'industrie)
    4) Peu de pharmacien avec thèse de chimie dans l'industrie car peu de pharmacien avec thèse de chimie sur le marché. Un pote avec cette formation est chez Servier.
    5) Je compte rentrer en France et j'espère que mon CV trouveras plutot le h
    "Le hasard ne favorise que les esprits préparés" L.Pasteur

  22. #52
    medchem

    Re : Chimie pharmaceutique

    Je sais pas trop ce qui s'est passé mais bon...
    5) J'espère quand même que mon cv ira plutot en haut de la pile du fait de mon expérience réussi en chimie med depuis ma thèse (et bien que je sois toujours junior scientist) comparé a des gens uniquement chimiste (these,postdoc), bref, j'espère que les critères de recrutements que vous me decrivez ne sont pas trop rigide.

    Voila
    "Le hasard ne favorise que les esprits préparés" L.Pasteur

  23. #53
    vpharmaco
    Animateur Biologie

    Re : Chimie pharmaceutique

    Pour revenir sur le fait que la chimie med s'apprend dans l'industrie...

    Je suis d'accord, dans toutes les fac de pharma (et dans d'autres) on trouve des labo de pharmacochimie plus ou moins en contact avec l'industrie (j'ai fait ma thèse dans un labo de "Pharmacochimie.."). Mais dans la plupart de ces labos, le travail de pharmacochimie se resume le plus souvent à de la pharmacomodulation pour gagner de l'affinité ou pour augmenter le passage membranaire. Il y a très peu de thésard qui ont eu la chance de voir arriver une molécule en developpement.

    La grosse différence que j'ai trouvé en rentrant dans l'industrie est que très très rapidement, on se retrouve confronté à des criteres (Caco-2, inhibition de Erg, activité vivo, spécificité , profil de métabolisation...) dont on ne tient pas compte dans le public (faute de moyens). Alors oui, si on est dans un labo qui collabore très fortement avec l'industrie on peut apprendre ces differentes données, mais, c'est quand meme l'industrie qui est la plus formatrice.

  24. #54
    medchem

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par vpharmaco Voir le message
    Pour revenir sur le fait que la chimie med s'apprend dans l'industrie...

    Je suis d'accord, dans toutes les fac de pharma (et dans d'autres) on trouve des labo de pharmacochimie plus ou moins en contact avec l'industrie (j'ai fait ma thèse dans un labo de "Pharmacochimie.."). Mais dans la plupart de ces labos, le travail de pharmacochimie se resume le plus souvent à de la pharmacomodulation pour gagner de l'affinité ou pour augmenter le passage membranaire. Il y a très peu de thésard qui ont eu la chance de voir arriver une molécule en developpement.

    La grosse différence que j'ai trouvé en rentrant dans l'industrie est que très très rapidement, on se retrouve confronté à des criteres (Caco-2, inhibition de Erg, activité vivo, spécificité , profil de métabolisation...) dont on ne tient pas compte dans le public (faute de moyens). Alors oui, si on est dans un labo qui collabore très fortement avec l'industrie on peut apprendre ces differentes données, mais, c'est quand meme l'industrie qui est la plus formatrice.
    Tout à fait d'accord si ce n'est que le mot "résumer" est faible pour la première partie que tu décris, les RSA font partie de la chimie medicinale. C'est la que l'on brevete. On peut tout de même éviter à ce stade, certaine grosse déconvenue avec des connaissances de base du métabolisme des xénobiotiques. Evidemment, jamais en thèse, tu n'as le temps d'avoir le retour du vivo pour dire cette liaison doit etre modifié pour cause de telle problème métabolique. Deja avoir quelque chose d'actif in vitro c'est bien !
    "Le hasard ne favorise que les esprits préparés" L.Pasteur

  25. #55
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Je suis assez d'accord avec vpharmaco que la MedChem s'apprend plutôt dans l'industrie qu'en thèse. Pour ma part, je pense qu'il est préférable d'arriver sur le marché du travail après thèse et post-doc en étant au top en synthèse. Ensuite, si tu as qq notions de medchem et de bio, tant mieux, mais à conditions que ce ne soit pas au détriment du niveau intrinsèque en orga... j'ai eu l'occasion de voir des thèse en medchem, c'était le plus souvent une suite de tableau de SAR, et un peu de synthèse derrière... mais rien de bien compliqué, en plus, la medchem ne se résume pas à une liste d'activité vitro sur un récepteur x ou y... le plus gros consiste souvent en l'amélioration des propriétés pharmacocinétique de tes molécules, l'étude des effets vivo, le calcul de l'allométrie, la compréhention d'éventuels effets tox...etc. Bref, peu de labo académiques au monde permettent à un étudiant d'appréhender ce genre de problématique.
    Cela dit, une bonne thèse en chimie médicinale, faite avec de bonnes collaborations avec des biologistes et dans laquelle l'étudiant a pu couvrir beaucoup de problèmes de synthèse a, pour moi, beaucoup de valeur... mais pas plus qu'une thèse en méthodo ou en synthèse totale.
    Pour répondre à medchem et pitt the chemist et continuer sur le profil de recrutement, pour ma part, je suis rentré en CDI chez GSK après une thèse (France) et un postdoc (UK), la politique du groupe est plutôt d'embaucher des débutants et de les former à la medchem.

    Medchem, ton profil est tout à fait valable pour un recruteur qui cherche un jeune chercheur avec une expérience industrielle, mais je pense qu'il y a nettement plus d'opportunité sur le marché UK/US qu'en France.
    Pitt the chemist, je te conseille un post doc après ta thèse, pourquoi pas dans un labo de synthèse pure, tu présenteras alors sur ton CV un profil solide en mechem et en orga.

  26. #56
    invite1619d4d9

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par vpharmaco Voir le message
    Pour continuer le débat, je vous donne mon avis (Sanofi-aventis). Alors, chez nous, en chimie medicinale, c'est comme chez GSK, les pharmaciens + these en chimie sont tres tres rares... Et, nous sommes tous docteurs en chimie.

    Les etudiants en pharma sont sensibilisés à toutes les notions importantes, mais si vous leur demander par quoi remplacer un tetrazole, ils riquent de faire les gros yeux.

    Sinon, l'interet du diplome de pharmacie (en recherche) est que l'evolution est peut etre plus facile vers des poste de chef de département ou le passage vers des fonctions en developpement.
    Mais de toute facon, si on veux acceder aux plus hautes fonctions dans l'industrie pharma, il faut etre ni scientifique, ni pharmacien, mais financier )
    Salut,

    1- Les pharmaciens sont rares parceque le numerus clausus fait qu'ils sont rares. En étant objectif: il y a peu de pharmaciens dans les boîtes mais tous les pharmaciens qui se dirigent vers l'industrie ont de bonnes places et de bonnes persectives. Donc si un jeune me demande la meilleure voie pour travailler dans l'industrie, je lui dirai sans hésiter d'aller en pharma et d'avoir une spécialisation adaptée à ce qu'il veut faire. Il trouvera par la suite plus facilement des postes et aura toujours le filet de sécurité de son diplôme de pharmacien (qui permet de retourner vers l'officine, la répartition, etc...) si les choses se passent mal.

    2- Notre formation en chimie est au moins équivalente à celle d'un étudiant en chimie (et j'en connais...). Bien sûr, si tu prends un étudiant de cinqième ou sixième année de pharma qui se dirige vers une autre branche de la pharmacie (biologie médicale, officine, etc...) il aura du mal à te répondre mais un étudiant en pharma qui a appronfondi ses connaissances par des masters adaptés sera d'un niveau équivalent à celui d'un chimiste, avec le bagage clinique en plus.

    3- Le dernier DG de SANOFI était pharmacien, non ?

  27. #57
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par pharmaboss Voir le message
    Salut,

    1- Les pharmaciens sont rares parceque le numerus clausus fait qu'ils sont rares. En étant objectif: il y a peu de pharmaciens dans les boîtes mais tous les pharmaciens qui se dirigent vers l'industrie ont de bonnes places et de bonnes persectives. Donc si un jeune me demande la meilleure voie pour travailler dans l'industrie, je lui dirai sans hésiter d'aller en pharma et d'avoir une spécialisation adaptée à ce qu'il veut faire. Il trouvera par la suite plus facilement des postes et aura toujours le filet de sécurité de son diplôme de pharmacien (qui permet de retourner vers l'officine, la répartition, etc...) si les choses se passent mal.
    tout à fait d'accord pour 90% des jobs de l'industrie pharma... c'est juste que le topic parle de la chimie pharmaceutique... qui tombe justement dans les 10% restant pour lesquels les pharmaciens n'ont pas plus d'atouts que d'autres.

    Citation Envoyé par pharmaboss Voir le message
    2- Notre formation en chimie est au moins équivalente à celle d'un étudiant en chimie (et j'en connais...). Bien sûr, si tu prends un étudiant de cinqième ou sixième année de pharma qui se dirige vers une autre branche de la pharmacie (biologie médicale, officine, etc...) il aura du mal à te répondre mais un étudiant en pharma qui a appronfondi ses connaissances par des masters adaptés sera d'un niveau équivalent à celui d'un chimiste, avec le bagage clinique en plus.
    on ne dit pas qu'un pharmacien est un mauvais chimiste... on dit juste que, comme tout autre étudiant (fac ou ingé), il a besoin d'une thèse en chimie pour être au niveau pour faire de la recherche

    Citation Envoyé par pharmaboss Voir le message
    3- Le dernier DG de SANOFI était pharmacien, non ?
    On parle ici de devenir chercheur... si tu veux devenir PDG d'une grosse boîte, autant faire l'X, Centrale Pa, ou les Mines avec un MBA derrière

  28. #58
    invite1619d4d9

    Re : Chimie pharmaceutique

    Si tu regardes bien mon post, tu vois que je réponds à ce que vppharmaco écrit. Point par point.

    D'autre part, la question initiale étant : quelle formation initiale pour faire de la chimie pharmaceutique dans l'industrie plus tard ? Je réponds études de pharmacie avec formation spéccialisée car : meilleur CV + meilleures persectives + meilleures sécurité. Cela me semble être le meilleur conseil, le plus honnête à donner à un jeune lycéen.

    Je connais trop de personnes qui ont été mal informées et qui s'en mordent les doigts maintenant. Qu'on le veuille ou non, la pharmacie est encore le domaine privilégié des pharmaciens.

  29. #59
    cephalotaxine

    Re : Chimie pharmaceutique

    Citation Envoyé par pharmaboss Voir le message
    D'autre part, la question initiale étant : quelle formation initiale pour faire de la chimie pharmaceutique dans l'industrie plus tard ?
    bon visiblement on n'est pas d'accord... tant pis !
    Si le débat devient : quelle formation pour rentrer à coup sur dans l'industrie pharma, alors oui, faites des études de pharma !
    Si le débat est : comment faire de la recherche en chimie pharmaceutique dans le privée... c'est complêtement différent, tu peux très bien commencer par une Ecole d'ingé en chimie qui te donnera aussi du boulot à bac+5 dans d'autres secteurs si finalement du renonces à la recherche.
    Bref, tout dépend ce que tu privilégies dans la chimie pharmaceutique : la chimie ou la pharmacie...
    perso j'ai un diplôme d'ingé, et si j'avais du renoncer à la recherche, j'aurais préféré un job d'ingé dans l'industrie chimique que vendre des médocs dans une officine.

    En tout cas, les étudiants qui nous lisent feront leur choix, en sachant que qq soit ta formation, les postes de chercheurs dans l'industrie pharma en France sont plutôt rares !

  30. #60
    vpharmaco
    Animateur Biologie

    Re : Chimie pharmaceutique

    Bonjour,

    Pour info, si je parlais des financiers, c'est justement que le Fur (ex-DG) s'est récemment fait jeté pour être remplacer par un financier (venant de GSK). L'action a pris 10% dans la journée ...

    Pour revenir sur les études, je suis loin d'être un anti-pharma. Je trouve que c'est des études super-interessantes, très diversifiées qui offrent considérablement de débouchés. Le seul truc, c'est que sur une promo de pharma, ceux qui vont s'orienter vers une thèse de chimie orga sont très peu nombreux... Après, en termes de niveaux, je suis d'accord, dès lors que l'étudiant à pharma fait un M2 en Chimie orga, il aura le meme niveau qu'un étudiant de la fac/ecole d'ingé qui aura fait le meme M2.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. management pharmaceutique
    Par invitea60a4d1d dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2007, 15h23
  2. Enquete professionnelle: recherche pharmaceutique (chimie)
    Par invite7653d8d1 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/10/2007, 13h35
  3. Préparation pharmaceutique
    Par invite79c20b9e dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/10/2007, 20h44
  4. Chimie de polymeres de l industrie pharmaceutique
    Par inviteac44c239 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/04/2007, 20h42
  5. Chimie pharmaceutique: collaboration
    Par invite69f200b8 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/03/2007, 16h53