Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

Electronique être bon



  1. #1
    mirroiratrou

    Electronique être bon


    ------

    Bonjour a tous

    Je m'adresse a tous les électroniciens!

    Je suis en 1ere année de BTS électronique après un BAC S SI.

    J'ai choisis cette orientation car je ne me voyais pas aller dans de longues études et j'étais curieux de bien comprendre l'éléctro(car j'avais un peu de mal en SI)

    Comme ca me plait(surtout physique appliquée) j'aimerais devenir non pas un électronicien mais un exellent électronicien.

    Qu'elle est la meilleur voie pour y parvenir?
    Ai je besoin d'aller jusqu'en écoles d'ingénieur pour devenir ingénieur ou arrèter een BTS et apprendre en travaillant(sur le tas quoi) ou licence pro?

    Merci de me donner vos avis.

    -----
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  2. Publicité
  3. #2
    sergentspike

    Re : Electronique être bon

    Pour devenir ingénieur il est clair qu'il faut que tu fasses une ecole, il est trés dur de devenir ingénieur aprés un BTS et en se formant sur le tas, et ca le sera de plus en plus car les entreprises souhaites rarement miser sur ce genre de pari. Alors aprés pour devenir ingénieur tu as plusieurs voies : En école avec parcours classique, par alternance, via le CNAM (en cours du soir)... mais il faut un doplome BAC +5

  4. #3
    mehdi69

    Re : Electronique être bon

    je crois pas que sa question c'est "comment devenir un ingenieur après BTS?" mais plutot "est-ce necessaire d'etre ingenieur pour etre un bon electronicien?".

  5. #4
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Medhi69 a bien compris ma question.

    Je tiens pas a faire des études pour des études mais pour être excellent en électronique.
    Ca me motive de savoir que mes étude me rendront meilleur que si j'apprend sur le tas.Autant travailler directe sinon.

    Merci a tous les deux.
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    touffdad

    Re : Electronique être bon

    Le problème (ou pas?) c'est que si tu travailles directement, surtout avec un BTS tu risques de trop de spécialiser!
    Après tout dépend de ce que tu souhaites! L'électronique est quand même un domaine assez large!

  8. #6
    sergentspike

    Re : Electronique être bon

    Le problème est aussi que avec un BTS tu ne touches pas du tout a la conception d'un circuit mais tu te cantonne a de l'exécution de taches ... dans ce cas la comment être, un bon électronicien ?
    A mon avis, pour avoir deja assez de cartes en mains dans ce métier, il faut être ingénieur ... et avoir de l'expérience car c'est en perpétuelle évolution et les technologies demandent de plus en plus de connaissances pour être performant dans ce domaine.

  9. Publicité
  10. #7
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Je me rend compte que le BTS c'est faible.Et je sais qu'on ne concoie pas on produit,test ou fait la maintenance et tous cela est encore beaucoup dire.

    Mais en école d'ingénieur apprend t'on vraiment les ficelles et les subtilités ou est-ce semblable au BTS et juste plus dur?

    Merci pour vos réponse.
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  11. #8
    sergentspike

    Re : Electronique être bon

    L'école d'ingénieur te donne les bases et les moyens de pouvoir apprendre ton futur métier. En gros tu apprends les bases des technologies utilisées en electronique et tu développes tes facultés d'adaptation, de communication, de management. Les subtilités tu les auras au cours de tes stages et durant tes premiers jobs. Mais la formation est clairement un moyen de t'ouvrir des portes vers ce que tu souhaites faire.

  12. #9
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Merci pour tes conseils.

    y a t'il d'autres voies pour devenir un exellent électronicien?

    D'après toi ca vaut le cout d'aller en écoles d'ingénieur?Est-on plus autonome après?C'est quoi le plus dur en écles d'ings?Il faut quel niveau?Etre curieux ca aide?

    Merci a tous
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  13. #10
    Jean-Guy

    Re : Electronique être bon

    Bonjour à tous et toutes
    Bonjour miroiratrou

    Félicitation d'avoir ouvert ce sujet! Je ne te connais pas, je ne sais pas si tu es compétent ou pas, habile ou pas ni dans quoi, je crois que tu es plus jeune que moi (et de beaucoup! hihihi ) mais, à te voir aller sur "Rhéostat équivalent" et te voir ouvrir ce sujet-ci, une chose m'apparaît évidente : tu veux!!!!!

    Ce point étant réglé, la prochain question serait "tu veux quoi"? J'abonde dans le sens de touffdad :
    Après tout dépend de ce que tu souhaites! L'électronique est quand même un domaine assez large!
    Même TROP large! Entre le revendeur chez Radio Shack et le chercheur qui trouve une façon de combiner l'optronique et l'électronique et qui travaille au concept de l'ordinateur quantique, je ne dirais pas qu'il y a un fossé, mais au moins un océan! C'est trop large pour une vie! Il n'y a pas longtemps (un siècle environ, en regard de la durée de l'existence supposée de l'humanité, ça représente environ un cinquantième de seconde par rapport à une journée) que l'électronique existe. Depuis beaucoup moins longtemps que la mécanique en tout cas : le tube à vide et le transistor sont des inventions quant même plus récentes que la roue et le levier! Pourtant, l'électronique est déjà plus vaste que la mécanique!!!!! Et elle se développe et d'élargit de façon exponentielle avec le temps. Ceci, pour toi, signifie que, dans la petite durée qui s'appellera ta vie (même si tu vis très vieux), tu ne pourras en maîtriser qu'une petite partie. Alors tu dois choisir quelle partie.

    Et là un problème se pose. Comment s'appelle la partie que tu préférerais? Tu ne le sais peut-être pas mais tu sais déjà une chose : regarde ce qui t'intéresse sans y apposer de nom. Qu'est-ce que tu aimes faire? C'est la question numéro 1. Ta qualité de vie en dépend. Je suis 100% d'accord avec un aphorisme d'un auteur québécois (qui a pris pour nom de plume "Toutou") :
    Le bonheur, c'est faire ce qu'on aime à la journée longue et être payé pour.
    Regarde différents champs d'activité et sens en toi dans lequel tu es le plus absorbé, dans lequel tu ne vois pas le temps passer. Le genre d'activité qui fait que tu oublies l'heure des repas et que tu travailles jusqu'à tard dans la nuit sans y être obligé mais parce que tu ne peux plus t'arrêter...

    Aimes-tu bricoler? Prendre un shéma dans une revue ou sur le Net, le monter et le faire fonctionner? (Si oui, pense à une carrière en assemblage ou en contrôle de la qualité)

    Aimes-tu la logique? Aimes-tu aborder un problème qui, au départ, semble insoluble et, par une suite d'opérations d'analyse ou de synthèse, trouver des solutions partielles pour finalement parvenir à une réponse élegante et complète? Alors pense programmation.

    Aime-tu concevoir un projet? Si on te demande s'il est possible de créer un circuit qui ferait ceci et cela, aimes-tu prendre une feuille de papier blanc et un crayon et commencer à voir comment ça se ferait? Pour ensuite définir les fonctions requises, puis détailler ces fonctions en voyant qu'il faut amplifier ici, commander là, attendre un certain délai (une microseconde) avant de faire la prochaine opération... La conception de systèmes et de circuits quoi. Si oui, tu ferais un brillant technologue.

    Aimes-tu prendre la responsabilité d'un projet? On doit concevoir et fabriquer un bidule qui fera ceci et cela. Bon : pour ce faire, on doit commencer par la conception. Mais en même temps voir si c'est financièrement efficace. On ne monte pas une unité destinée à être produite en grande quantité comme on monte un prototype. Donc on a à définir les étapes, les répartir entre plusieurs personnes, faire le pont entre les investisseurs, les concepteurs et connaître les besoins du client. Est-ce que ce genre d'activité te fascine? Alors tu veux être ingénieur.

    Est-ce que les fondements les plus profonds t'attirent? Par exemple, qu'est-ce qui fait qu'un transistor amplifie le courant? Pourquoi l'erbyum réagit-il à différentes longueurs d'ondes lumineuses, permettant ainsi d'amplifier dans une fibre optique un signal numérique? Aimes-tu comprendre ou concevoir un circuit analogique? C'est quoi au juste un électron? Pourquoi la vitesse de la lumière est-elle d'environ 300,000 KM/seconde et non 500,000 ou 10,000? Tout ceci doit certainement agir sur comment les électrons et les photons se comportent dans un cristal, non? Si ce genre de question te fascine, je te suggérais plutôt la physique électronique (que plusieurs appellent l'électronique physique).

    Et ainsi de suite.

    Qu'est-ce qui te fascine? La réponse à cette question, tu l'auras non pas en regardant devant toi (vers le futur) et en te demandant quelle carrière tu aimerais, mais en regardant vers ton enfance : qu'est-ce qui te fascinait? Qu'est-ce qui te fascine encore aujourd'hui? Tu remarqueras probablement que les réponses à ces deux questions se ressemblent beaucoup. La réponse peut avoir changé de nom (s'appeler par exemple "électronique théorique" au lieu de "C'est quoi qui fait les éclairs?") parce que ton langage a évolué depuis l'enfance, mais probablement que le fond, la fascination, est restée la même.

    C'est à ce genre de question que tu dois répondre en premier, miroiratrou, avant de te demander si tu devrais fais un BTS, un XYZ, ou un ABC ; et avant de te demander si tu préférerais faire des études jusqu'à un degré de technicien ou jusqu'au doctorat et après. Les études doivent te mener vers ton but, et non déterminer où tu iras. Ceci n'est possible, tu l'auras compris, seulement si ton but est défini AVANT que tu choisisses quelles études tu vas entreprendre! Et comment définir ton but?

    Là où est ta fascination, là est ton coeur. Et là où est ton coeur est ta motivation. Et la motivation spontanée envers un sujet ou une activité sera le catalyseur de ton intelligence : c'est là que tu excelleras. On est BEAUCOUP plus intelligent dans un domaine qui nous fascine, ne serait-ce que parce qu'on y pense plus souvent et plus longtemps, et avec plus d'intensité et d'intention. Tu t'aperçois que les galaxies et trous noirs te fascinent plus que les circuits et les électrons? Oups... là on n'est plus en électronique mais en astronomie. T'inquiète : oublie l'électronique et vas-y! "Mais je ne connais rien en astronomie alors que j'ai déjà des connaissances en électronique"... Pas grave! Tu apprendras BEAUCUOP plus vite et plus en profondeur dans un domaine qui te fascine, et tu rattraperas rapidement ton retard. Et ensuite, tu iras plus loin que tu tu avais persisté dans un domaine qui te fascine moins.

    Voilàvoilà. Je crois que ce genre de question doit précéder des questions comme "Devrais-je fais un BTS ou un doctorat?". Demande à l'enfant en toi : il t'accompagnera toute ta vie, que tu l'acceptes ou non.

    Et si ce n'est toujours pas clair, il est un proverbe anglais qui dit
    In case of doubt, do the obvious
    (En cas de doute, faites ce qui est évident)
    Pour que ça devienne évident, touche! Essaie une conception de circuit. Ne regarde pas si tu le réussis mais si ça te fascine. Essaie des montages. Essaie d'écrire des petits programmes. Il n'est même pas nécessaire que tu finisses ce que tu entreprends : ce que tu entreprends n'est pas de concevoir le circuit, de terminer le montage ou de rédiger le programme, mais de SENTIR en toi quelle activité te retient, t'accroche tout au fond de toi. À laquelle il faut t'arracher lorsque tu l'as entreprise. Et là, ce sera évident!

    Bonne recherche miroiratrou, et tiens-nous au courant.

  14. #11
    Jean-Guy

    Re : Electronique être bon

    Rebonjour à tous et toutes ;
    Rebonjour miroiratrou

    Je viens de remarquer que tu demandes
    Etre curieux ca aide?
    Si tu veux aller en recherche, c'est absolument évident : si tu n'es pas curieux, qu'est-ce qui te pousse à chercher quelque chose???

    Si tu veux aller en technique avancée (technologue), c'est nécessaire aussi parce qu'il faut bien que tu sois motivé à la comprendre, cette technique avancée, non? Mais c'est moins capital qu'en recherche.

    En ingénierie, c'est moins nécessaire que pour un technologue : plusieurs ingénieurs très efficaces se cantonnent dans des méthodes éprouvées et prouvées. Ce ne sont pas les plus créateurs, mais souvent les meilleurs gestionnaires de projets.

    Pour être technicien, c'est encore moins nécessaire que pour l'ingénieur.

    Et ainsi de suite au fur et à mesure qu'on s'éloigne de l'activité vers laquelle nous pousse la curiosité : chercher et trouver.

    Le vendeur de chez Radio Shack par exemple (eh oui : il peut dire qu'il travaille "en électronique"!), a peut-être besoin de curiosité, mais plus pour comprendre ce que le client désire que comment inventer un nouveau bidule...

    Donc, plus tu te rapproches d'une recherche (appliquée ou fondamentale), plus la curiosité est non seulement utile, mais nécessaire.

    Voilàvoilà. A+

  15. #12
    Minimoi28

    Re : Electronique être bon

    jamais vu une réponse aussi complète !! c'est bien ce que tu as dit la jean guy car ca peut aider beaucoup de monde et pas que dans l'électronique !!

  16. Publicité
  17. #13
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Salut jean-guy

    C'est vrai je suis un jeunot.

    Dans tous ca je vois que tu comprends les choses qui embrouilles mon esprits.

    Ingénieur ne semble pas fait pour moi car je manques de confiance en moi et j'aime pas diriger.

    Physicienen électronique me semble trop poussé et je n'aurais pas la sensation d'utilité dans mes travaux.

    Aprés il y a la programation et technologue.
    J'ai déjà fait de la programmation pour mon TPE de BAC et sa ma beaucoup plus. Je suis très logique et étrangement le language C me parle.

    Technologue me semble pas mal non plus car j'aime partir de rien réflechir pour un objectif.

    Les deux sont proche : on cherche le meilleur moyen d'arriver a une fin.

    Merci pour ce roman de conseil je vais le relire et rajouterai des chosesplus tard.EN tout cas il est très instrustif et parlant.Merci

    PS : Tu es pas un peu écrivain aussi jean-guy?
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  18. #14
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Pour la programmation j'ai peur que se soit toujours pareil.ET être toute la journée devant l'ordi c'est pas géniale.En plus on fait plus de montage ni rien.
    Jste ordi ordi et ordi et aussi ordi.

    Je crois que j'aimerais être technologue même si je doit beaucoup apprendre car je ne suis pas capable de faire tout ca mais j'aimerais apprendre.
    Je crois que ce métier correspond a être exellent en électronique.
    Quelle étude doit on faire pour y arriver?

    Merci encore jean guy plus je le relis et plus je me dis que c'est vraiment complet.Merci au autres aussi
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  19. #15
    lanf

    Re : Electronique être bon

    Ca me fait penser que en septembre, je serai ingénieur en électronique d'une école relativement correcte et que je suis mauvais au possible en électronique (limite ça me file des boutons). Comme quoi la formation ne fait pas tout...
    Après, quand je vois des potes de promo qui font un peu beaucoup de choses, je me dit que c'est surtout grâce à leur culture personnelle.

  20. #16
    Jean-Guy

    Re : Electronique être bon

    Bonjour à tous et toutes
    Bonjour miroiratrou
    Citation Envoyé par miroiratrou
    Quelle étude doit on faire pour y arriver?
    Je suis désolé : je ne connais pas assez bien le système d'enseignement européen (ou français) pour pouvoir te répondre. En te lisant, je pensais à une école qu'on a ici : l'ETS (École de Technologie Supérieure) qui fait partie du réseau de l'Université du Québec.

    Du point de vue professionnel (surtout en début de carrière), il est avantageux d'appartenir à un ordre. Au Québec, nous avons un ordre des technologues, mais j'ignore si vous avez l'équivalent. Je sais cependant qu'il existe chez vous un ordre des ingénieurs.

    Plus tard, c'est moins important car ton CV devient plus important que tes diplômes pour trouver un employeur. Ou si, comme moi, tu deviens travailleur indépendant, la liste de tes clients et de tes activités est, encore une fois, plus importante que tes diplômes.

    Je m'en voudrais terriblement si, en suivant mes "conseils" pour prendre tes mots (alors que je ne veux que donner des suggestions ou informations), tu deviennes un excellent électronicien mais aussi un chômeur instruit parce que tu n'aurais pas, en début de carrière, une reconnaissance sociale comme en ont les membres d'ordres reconnus, comme celui des ingénieurs.

    Dans mon cas, certains facteurs, dont des coïncidences heureuses, m'ont grandement aidé à démarrer. Mais je ne suggérerais certainement pas à un débutant de compter sur des coïncidences heureuses...

    S'il est une chose cependant que je puis affirmer sans crainte, c'est qu'une compréhension, même limitée, des bases élémentaires joue TOUJOURS en ta faveur. Et je suggère qu'à travers les décennies qui viennent probablement pour toi, tu ne perdes jamais ces bases de vues. Parfois la tentation est forte, au vu du prestige des circuits numériques programmables tels que microprocesseurs et DSPs (et de l'intérêt commercial des fabriquants de ces circuits qui cherchent à renforcer ce prestige pour éliminer la concurrence), de mettre toute ton attention sur des modules préfabriqués et de trouver inutilement compliqué et ardu de toujours tenir compte du mouvement des électrons dans le circuit. Mais cette tentation, cette voie de la facilité, je ne saurais assez te déconseiller d'y succomber! Oui, ce que je te suggère te demandera toujours un peu (un tout petit peu, de fait) plus de temps et d'effort que l'approche facile de faire confiance aveuglément aux puces préfabriquées, effort supplémentaire inutile dans 98% des cas. Mais, au point de vue "références", le 2% restant vaut tous les diplômes! Car c'est ce constant retour aux bases qui te permettra de résoudre aisément des "problèmes insolubles". Je t'ai déjà mentionné, je crois, le cas où j'avais trouvé, en un coup d'oeil, la cause d'un tel "problème insoluble" sur lequel planchaient depuis plusieurs jours les ingénieurs de mon client : ils cherchaient à trouver l'erreur dans leur programme alors que l'erreur était dans le tracé des lignes du circuit imprimé. (Une mauvaise impédance d'une ligne occasionnait un délai à une donnée devant être capturée par une bascule, la donnée arrivant après le signal de capture...) À leurs yeux ébahis, je suis passé du jour au lendemain de simple technicien à super-expert... Le suis-je? Absolument pas! Mon mérité était de m'être souvenu que la bonne vieille loi d'Ohm demeure vraie pour des impédances complexes (résistives et réactives), ce que tout débutant est en mesure de savoir.

    De tels événements sont rares, mais ils te distinguent de la moyenne et font que ton employeur ou tes clients ne te voient plus parmi les "ordinaires" et font appel à toi quand les autres sèchent. Cela est du meilleur effet dans un CV...

    Donc, miroiratrou, quelques soient les études que tu entreprendras, donne-toi la discipline personnelle de toujours revenir aux bases.

    A+

  21. #17
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Salut atous
    Salut Jean Guy

    Tu as encore surment raison.Les études ne sont pas fondamentales c'est le travail personnelle et la motivation qui le sont. La discipline est difficile mais toujours nécessaire.

    Pour ma poursuite d'études je pense réflechir encore mais je me sens plus libredans mes choix. Après tout pour être bon il suffit de s'en donner les moyens. Je vaisme renseigner sur les technologues ou les équivalent en france car Québec ca fait unpeu loin quand même.

    Merci de vos conseil je continu a réflechir.
    Merci
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  22. #18
    alpha3

    Re : Electronique être bon

    Essaie d'entrer dans une ecole d'ingé en apprentissage et de te trouver un contrat d'apprentissage dans une grosse boite d'electronique (sagem, eads, thales) ou une pme de haut niveau . Tu auras un diplôme d'ingé et surtout l'electronique ca s'apprends pas en amphi.. Mais dans un labo d'electronique

  23. Publicité
  24. #19
    Jean-Guy

    Re : Electronique être bon

    Bonjour à tous et toutes

    Bonjour miroiratrou. Tu dis
    Citation Envoyé par miroiratrou
    Tu as encore surment raison.Les études ne sont pas fondamentales
    J'ai dit ça, moi?????? Non : il y a malentendu. Tu ne peux pas découvrir dans une vie ce que des milliers de chercheurs ont pris des décennies à découvrir, quant même! Les études sont justement le moyen que se sont donnés les humains pour passer leurs connaissances les uns aux autres et aussi après leur mort. Oui elles sont essentielles!

    Évidemment, jamais elles ne remplaceront la motivation! Mettre quelqu'un aux études dans un domaine pour lequel il n'est pas motivé est une façon de lui faire détester l'étude. Mais si un domaine, surtout aussi technique que l'électronique, t'intéresse, te vois-tu acheter quelques transistors et essayer de comprendre par toi-même ce qui se passe là-dedans?

    L'essentiel de mon propos dans le post précédent est, quel que soit le niveau que tu atteindras dans tes études, ne jamais perdre de vue les bases. Ne pas prendre pour acquis qu'une puce, aussi complexe soit-elle, fera ce qu'on attend d'elle si on oublie que les entrées comme les sorties sont, à tout prendre, des résistances variables (transistors : TRANSconductance resISTOR) entre la sortie et les bornes d'alimentation et que ce que tu mets dans les lignes de sortie font partie du circuit. Donc que la tension, le courant, et la phase du signal de sortie ne sont pas déterminés uniquement par la puce, mais aussi par la charge que tu y ajoutes. Et qu'à haute fréquence, là où les délais de transition comptent, la ligne imprimée elle-même est une charge (capacitive et inductive). De même pour les circuits d'entrée qui, en fin de compte, terminent la ligne. Plusieurs ingénieurs présument que la sortie d'une puce logique ou numérique fournit des UN et des ZÉRO, oubliant qu'en réalité, elle fournit un passage à résistance variable entre une sortie et le + ou le - de l'alimentation.

    Ce sont de tels détails qui font la différence ente l'ingénieur qui pense uniquement "logique" et celui qui pense aussi "électronique".

    Mais jamais je ne conseillerai à quelqu'un qui veut aller en électronique de donner aux études une attention secondaire. Car s'il VEUT aller dans ce domaine, la condition numéro UN à l'étude est remplie : l'intention de l'étudiant. Ceci acquis, j'invite cet étudiant à ne pas se laisser étourdir (ou "enivrer") par le prestige des "high techs" et de toujours garder les bases en vue. Mais ceci n'est pas exclusif, en ce sens que ça ne propose pas de ne pas mettre ton attention aussi sur le point de vue "système", "programmation" des puces, etc.

    Je crois que le conseil de alpha3 est sage : non seulement tu pourras acquérir la théorie à l'école mais aussi la pratique dans des stages ou labos industriels. Théorie et pratique sont comme jambe droite et jambe gauche : on peut sauter sur une, mais ça marche tellement plus facilement avec les deux!

    A+

  25. #20
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Salut a tous.

    Merci pour vos nouveaux conseils.

    Je commencais aussi de mon côté a penser à aller en école d'ingénieurs.
    L'apprentissage : je trouve ca génial mais je doute de la possibilité de trouver facilement.Mais j'essayerai quand même car la chance ca se provoque.

    J'aime bien ta comparaison avec les jambes Jean-Guy, on voit que tu as les pieds sur terre.(dsl c'est nul mais je voulais le dire)

    Je vais me renseigner sur les écoles d'ingénieurs encore et encore.

    Merci beaucoup
    A bientot
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  26. #21
    Kalas_BK

    Re : Electronique être bon

    Salut tout le monde !!!

    Je vien de lire le topic en entier et perso... chapeau , moi qui hesitais entre le DUT MP et GEII, je pense que le choix m'est evident, juste en me posant la question qu'est-ce que j'aimais que j'etais petit ? Les consoles de jeux, comment ca marche ? Pourquoi ca devien rouge ? Pourquoi la cassette inserer nous donne un jeu ? Pourquoi faut-il brancher ce cordon dans la prise 230 V ?
    Je suis en Tl SSI, j'aime l'elec plus que la meca, j'connais un peu le domaine au moin je n'irais pas tete baisser...
    J'espere integrer une ecole d'inge apres le DUT, ca va etre dur ...
    Jean-Guy, merci pour tes reponses elles m'ont bien aidés
    Bonne chance a toi mirroiratrou.
    En cas de doute, faites ce qui est évident !!!!!!!!!!!!!!!!!

    PS: As-t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un ? FF IX, Djidane
    Vive FFIX!!!
    Don´t care what´s on my baby´s mind.

  27. #22
    touffdad

    Re : Electronique être bon

    Ne tinquiete pas Kalas_BK si tu aimes ce que tu fais, tu n'auras pas de problème à terminer dans les 1ers de ta promo!

    PS: Pas compris pour FF IX! En plus mon pref c'est FF VII!

  28. #23
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Salut a tout les deux.

    Heureux de voir qu'il n'y a pas que moi qui ésite pour la poursuite d'études en électro.

    Je sais pas s'il y a des choses évidentes quand on évoque l'avenir donc je suis souvent en doute.

    PS : Bien vu Kalas_BK.C'est vrai je lui ai un peu voler ca phrase mais elle était de circonstance.J'aime autant le 7 que le 9.Mais FF c'est génial.

    Merci Tcho
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  29. #24
    nutello

    Re : Electronique être bon

    Merci Jean-Guy.

    Tes messages sont vraiment de qualité ! Un grand plaisir a te lire ! et merci de m'avoir appris plein de choses!

    Bonne journée a tous

  30. Publicité
  31. #25
    Mr Jack

    Re : Electronique être bon

    Un sage parmis les sages ce Jean Guy...

    Merci pour tous ces conseils...
    Je suis en BTS MAi (mécanismes et automatismes industriels) et c'est ce que je rêve de faire depuis toujours...
    En deuxième année, un industriel va donner un cahier des charges fonctionnelles à ma classe et on est chargé de faire toute la machine...farication, programmation, on touche à tout les domaines (mécanique, électrique, automatisme...) c'est trop bien.

    Mais je sais pas où ça va me mener...maintenance?!...bureau d'étude (on peut avec un BTS?)?!...perso, je vais certainement faire une licence pro, mais je sais pas...

    des conseils?

    A bientôt
    L'imagination de l'homme est la seule limite à sa cruauté!

  32. #26
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Salut

    C'est vrai que Jean-Guy est un sage.

    Pour mon BTS le passage en licence pro est assez dur car on a pas vraiment un programme(surtout math) adequat.

    C'est pour cela que je cherchais d'autres possibilité.

    C'est dur de choisir ses études quand même!
    Le plus dur c'est savoir quand s'arrèter même si souvent c'est pas un choix.

    A+
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  33. #27
    Mr Jack

    Re : Electronique être bon

    Prends des cours en math et pour les autres matières dont t'as besoin pour passer en bac pro si c'est ce que tu veux faire...
    Surtout que tu sors de S SI comme moi, et pour les maths, t'auras pas trop de problème normalement...relies tes fiches de première et terminale et t'auras pas trop de problème en math je pense...
    Bonne journée
    L'imagination de l'homme est la seule limite à sa cruauté!

  34. #28
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    Citation Envoyé par Mr Jack Voir le message
    Prends des cours en math et pour les autres matières dont t'as besoin pour passer en bac pro si c'est ce que tu veux faire...
    Bac pro????
    T'as compris que je suis en BTS Electro.

    Je me pose aussi des questions sur l'après BTS.

    A+
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  35. #29
    Mr Jack

    Re : Electronique être bon

    Désolé, je voulais dire licence pro...la tête ailleurs , j'ai bien compris ta situation^^
    désolé
    L'imagination de l'homme est la seule limite à sa cruauté!

  36. #30
    mirroiratrou

    Re : Electronique être bon

    OK mais je pense plus me tourné vers une école d'ing.

    Mais je suis toujours en réflexion.
    Je pense que certains vont te conseiller aussi.
    Jean-Guy(dit le sage) va surment venir voir les nouveaux messages et répondre à tes questions.

    A+ Bonne continuation.
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - L'acrylamide rend peut-être cancérigène le bon goût de grillé...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/01/2008, 18h10
  2. Les détails, bon sang de bon soir !...
    Par VLe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/05/2007, 07h11
  3. peut on etre ingénieur software avec un bac sti électronique
    Par anonime dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/05/2006, 14h28
  4. Ne faudrait-il pas être philosophe pour être meilleur savant ???
    Par maxdangers dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 159
    Dernier message: 06/10/2005, 17h22
  5. PHYSIQUE FAUT IL ETRE BON EN MATHgg
    Par GreG-nap dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 58
    Dernier message: 16/05/2005, 20h22