Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Financer ses études à l'université



  1. #1
    Seirios

    Financer ses études à l'université


    ------

    Bonjour à tous,

    Je pensais que ce genre de sujet avait déjà été posé, mais je n'ai rien trouvé en faisant une recherche sur le forum, donc s'il le faut n'hésitez pas à me rediriger vers un autre sujet.

    Je me demandais tout simplement comment l'on pouvait financer ses études à l'université, sans bourse venant de l'Etat. Est-on obligé de s'endetter sur les dix premières années de sa vie active ?

    Quelqu'un aurait-il des renseignements sur le sujet ? (mis à part cette page)

    Merci d'avance
    Phys2

    -----
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  2. Publicité
  3. #2
    Guillaume69

    Re : Financer ses études à l'université

    Bonjour,

    Penser aussi à L'APL = Aide Pour le Logement à demander à la CAF et non au CNOUS. Ça peut diminuer beaucoup le prix d'un loyer si on n'a pas de revenu.
    C'est donc très avantageux si les parents assurent le reste du loyer et les charges.

    Mais si ce n'est pas le cas, l'APL est loin d'être suffisante pour payer un loyer, et elle diminue assez vite il me semble dès qu'on a une source de revenu...

  4. #3
    Dismay_

    Re : Financer ses études à l'université

    Tu sais, les universités françaises sont publiques contrairement à beaucoup d'autres pays. Du coup, les frais de scolarité en comptant la sécu sont autour de 500 euros alors bon je pense pas que ce soit un réel problème...

  5. #4
    alpg84

    Re : Financer ses études à l'université

    Citation Envoyé par Dismay_ Voir le message
    les frais de scolarité en comptant la sécu sont autour de 500 euros alors bon je pense pas que ce soit un réel problème...
    Sauf que si t'as pas papa maman après pour te payer le reste (logement, nourriture, transport, etc.), ça reste très très dur! Mais à part bosser à côté ou avoir un prêt...je vois pas trop.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    miragef1

    Re : Financer ses études à l'université

    Oui le seul moyen c'est vraiment de travailler.

    J'en ai dans ce cas là dans ma promo, c'est pas facile pour tous ... beaucoup plonge un peu, surtout à cause du fait qu'ils loupent les TD (les cours ça va, ça se rattrape, t'as des polys, les profs mettent sur internet). Mais si tu t'organises bien, que t'as pas un emploi du temps super mal foutu, ça passe je pense !

  8. #6
    Dismay_

    Re : Financer ses études à l'université

    Citation Envoyé par alpg84 Voir le message
    Sauf que si t'as pas papa maman après pour te payer le reste (logement, nourriture, transport, etc.), ça reste très très dur! Mais à part bosser à côté ou avoir un prêt...je vois pas trop.
    Oui c'est vrai, je n'avais pas pensé à cette situation là... Effectivement, tu peux obtenir des prêts auprès de ta banque et je ne vois pas non plus d'autres moyens mis à part travailler à coté...

  9. Publicité
  10. #7
    kinette

    Re : Financer ses études à l'université

    Bonjour,
    Si ça n'a pas changé:
    - le CROUS avait des aides "spéciales" déblocables pour des cas particuliers (évidemment le dossier est étudié, et ça dépend de la motivation, des problèmes sociaux, etc...)
    - le CROUS avait aussi un système de prêt étudiant sans intérêt (à regarder d'abord avant de démarcher les banques), qui, il me semble, étaient au mérite.
    - certaines régions aident aussi les étudiants, et certaines mairaies avaient (ont?) des logements sociaux réservés aux étudiants.

    Après, pour travailler, les facs donnent souvent quelques aménagements pour les étudiants salariés, et beaucoup de prof peuvent en tenir compte.
    Certains emplois sont prioritairement donnés aux étudiants: surveillances en collège-lycée, parfois quelques emplois dans les facs (demander au secrétariat). Là aussi, l'aspect pratique est qu'il y est souvent plus facile de choisir ses horaires (donc adapter en fonction des cours).

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  11. #8
    mx6

    Re : Financer ses études à l'université

    Je voudrais juste ajouter, que le travail le plus lucratif pour un étudiant, est de donner des cours de soutien, on peut gagner de 15 jusqu'à 30€ l'heure tout dépend de la ville. Ca devient vraiment une source d'argent non négligeable si on a assez d'élèves.

  12. #9
    Guillaume69

    Re : Financer ses études à l'université

    Bonjour,

    C'est assez difficile de donner des cours de soutiens avant d'être en licence (ou tout autre niveau équivalent à Bac+3) car tous les organismes recrutent à ce niveau là.
    Et même si tu trouves des élèves par toi même, il faut avoir un certain recul pour pouvoir enseigner quelque chose. Donner des cours de maths/physique à un lycéen en sortant tout juste du bac, ça me parait difficile. Il faut beaucoup plus de recul.

  13. #10
    miragef1

    Re : Financer ses études à l'université

    Ce n'est pas faux Guillaume, mais je suis dans ce cas. Je suis en L1 physique (je viens donc d'avoir mon bac l'année dernière). Je donne des cours à deux élèves (différents) en 2nd et celà ne pose vraiment aucun problème.

    Si tu te rappelles ton cours de 2nd, ce n'était vraiment pas difficile. C'est vrai qu'on peut penser qu'on manque de recul. Mais la majeure partie du programme de 2nd, on l'acquière au fur et à mesure qu'on avance dans les études en prenant des automatismes.

    Et, pour l'instant, je les ai ces automatisme. Et j'essaye donc de les donner aux élèves. De plus, l'avantage que je sois passé par la 2nd il n'y a pas si longtemps, c'est que je me souviens de mes difficultés, qui sont à peu près les mêmes pour tout le monde. Donc j'approfondis bien sur les notions que j'avais du mal à comprendre (et qui leur semblent aussi difficiles pour eux) et je vois où ils risquent de bloquer lors d'un contrôle.

    Je ne dis pas que je suis meilleur qu'un prof de L3 ou plus, loin de là, c'est juste que, jusqu'en 2nd (la 1ère devient plus dure à mon avis, surtout si on fait les S), il n'y a pas de réelle difficulté à les aider (après c'est vrai que je ne dois pas valoir grand en face des vrais prof de lycée qui ont pour la plupart bac +4!)


    A mon avis, c'est une possibilité à envisager de donner des cours sans passer par un organisme, c'est pas très dur, tu peux en trouver pas mal (j'en ai certainement trouvé un 3ème) et finalement tu n'es pas beaucoup moins payé qu'en passant par un organisme je pense !

  14. #11
    Guillaume69

    Re : Financer ses études à l'université

    Salut miragef,

    Je pense qu'il faut plus de 3 élèves pour avoir une source de revenu suffisamment conséquente pour payer son loyer (cela dépend du loyer bien sûr).
    Je pense que ce n'est pas si simple que ça à trouver, surtout si on emménage dans une nouvelle ville, qu'on ne connaît personne et qu'on ne peut pas faire fonctionner le bouche-à-oreille.
    Ne pas dépasser la classe de seconde est une contrainte supplémentaire...

    Mais il y a un plus gros défaut : ce n'est pas un emploi très stable. L'élève peut très bien décider d'arrêter les cours du jour au lendemain, ou bien de les suspendre (vacances scolaires...).
    Tu fais quoi si en plein milieu de l'année tu te retrouves avec la moitié de ton salaire en moins ?
    C'est donc très bien de donner des cours pour se faire de l'argent de poche, mais pour satisfaire un besoin vital (loyer, courses, essence, ...) non.
    Dernière modification par Guillaume69 ; 09/02/2009 à 14h41.

  15. #12
    miragef1

    Re : Financer ses études à l'université

    Ah oui tout à fait, je ne ferais pas ça en tant que vrai métier pour financer mon loyer et tout ça, mais par contre ça peut l'aider, si par exemple il ne peut faire un plein temps, à "combler les trous" de fin de mois.
    C'est sûr que ce n'est pas un "emploi" stable, du tout, et qui plus est, comme tu l'as dit, dans une ville nouvelle, ce n'est pas facile de se faire son trou (sur paris c'est assez recherché en tout cas quand même, mais sans le bouche à oreille ...).

    Mais je lui donnais juste l'exemple histoire qu'il ait une vraie "expérience", c'est vrai que ce que tu as dit devait être précisé, "au cas où" !

    C'est sûr que c'est un salaire d'appoint, je me fait 160€ par mois, à peu près, en donnant 3h de cours par semaine. C'est à la fois peu et beaucoup. Beaucoup en argent de poche mais ridicule en revenu.

  16. Publicité
  17. #13
    Seirios

    Re : Financer ses études à l'université

    Merci à tous pour vos remarques
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  18. #14
    Hogoerwen'r

    Re : Financer ses études à l'université

    Salut !

    Je vais répondre à ta question en me basant sur ma propre expérience. Je suis en L2 de Physique en ce moment.

    Pour financer ses études, la seule solution réaliste, c'est d'emprunter de l'argent.

    La solution la plus économique consiste à aller dans une résidence universitaire gérée par le CROUS. L'intérêt est que tu ne paieras aucunes charges (pas d'électricité, eau, gaz etc à payer en sus du loyer), ton loyer restera faible (pour ma part, je suis à Lyon, 25m du campus, je paye 219€/mois pour 12m²). Après, il faut savoir qu'il y a plusieurs types de logements proposés par le CROUS. Je te conseille TRES fortement de prendre une chambre réhabilitée, c'est à dire une chambre rénovée. Ces chambres ont l'avantage de présenter des sanitaires privatifs, à l'opposé des chambres traditionnelles, qui, elles n'en ont pas (c'est-à-dire que si tu as envie de faire pipi la nuit, tu sors dans le couloir =) ). Le souci, c'est que ce ne sont pas des conditions de vie très "agréables", c'est petit, plus ou moins bien isolé du froid selon les résidences, plus ou moins bien insonorisé, plus ou moins bien aménagé. Le seul intérêt à rester dans une R.U. c'est le loyer.

    Ormis ceci, on parle beaucoup de travailler. Il ne faut pas l'envisager comme un moyen de payer ses frais réguliers, mais comme un moyen de mettre du beurre dans les épinards. A la fac, c'est impossible de travailler de manière à subvenir à ses besoins et de suivre les cours et de les bosser assidûment. Quoique, c'est possible au début, en L1, et peut-être même en L2 (bien que ça commence à se corser à se moment là). Le meilleur moyen pour se faire un peu d'argent, c'est effectivement de donner des cours. C'est pas trop mal payé, et puis ce n'est pas trop intrusif dans l'emploi du temps.

    Il faut savoir qu'un étudiant qui a un emploi régulier type "McDo" et compagnie a environ 2 chances sur 3 en moins d'avoir son diplôme par rapport à un étudiant qui se consacre uniquement à ses études.

    Concernant les prêts, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence entre les banques, certaines proposant des taux d'intérêts assez faibles (et ne pas hésiter à placer sur un compte d'épargne l'argent récupéré afin que les intérêts payent une partie des intérêts du prêt). Il faut savoir que les montant sont assez importants, on peut aller jusqu'à 30 000 € remboursables sur 10 ans soit dès le début du prêt, soit au bout d'un certain nombres d'années.

    Lorsque tu compte ton budget, c'est important de ne pas le faire trop serré. Penses à te prévoir une certaine somme pour des petits plaisirs, une sortie, un ciné, un bouquin etc. C'est invivable de ne pas avoir de distraction et de rester enfermé dans 12m².

    Voilà, si tu veux plus d'information, n'hésites pas à me contacter.

    Cordialement,
    Hogœrwen'r - ex-Yggdrasil-

  19. #15
    Loreleye

    Re : Financer ses études à l'université

    Citation Envoyé par Hogoerwen'r Voir le message
    aller dans une résidence universitaire gérée par le CROUS
    oui, mais souvent les résidences universitaires sont réservées pour les boursiers. Il y a quelques places pour les autres, mais on n'est pas sûr du tout d'en avoir.

    Pour donner une autre idée pour se faire un peu de sous : c'est pas forcément un super bon rapport quantité de boulot/salaire, mais mon frangin fait de l'animation scientifique dans les écoles primaires. Avec ça, plus du rab quand il fait des formations, plus une rallonge de mes parents, plus les APL, plus le salaire du job d'été, il s'en sort sans rater un seul cours en L3. Et je pense que pour ceux qui ont en plus le BAFA, ça paye mieux.

  20. #16
    Coisper

    Re : Financer ses études à l'université

    Pour ma part je vais te donner un exemple perso.
    Je suis titulaire d'un DEUG d'histoire et j'entre cette année en L2 de lettres modernes.
    Le prêt étudiant est démoniaque, il ne faut surtout pas y souscrire (si tu échoues une ou deux années par exemple c'est la galère)
    Je suis dans un cas ou j'assume seule mes études (je n'ai pas le droit aux bourses et je n'ai pas d'aide de mes parents ). J'ai donc dû comme beaucoup entrer dans le monde actif ^^, je travail chez Mac-do depuis ma première année de fac. l'avantage de cette boîte est principalement ses contrats, que du temps partiel avec "planning à la carte". j'arrive en travaillant soir et week-end pour un contrat de 87h / Mois et sans beaucoup sortir,à travailler et suivre mes cours (j'ai toujours eu plus de 13 de moyenne à mes partiels). Il faut juste s'organiser et bien gérer ses horairs de disponibilité ( pour moi : 19 à 23 mercredi jeudi et vendredi ) samedi toute la journée et dimanche pas après 22h. Mon week end est le Lundi/mardi. de plus ça t'ouvre d'autres droits. Pas de sécu étudiante , CMU, Augmentation de la CAF puisque tu dépendras du régime salarial.
    en fonction de ton cas tu peux faire une demande d'aide d'urgence : tu dois alors travailler moins de 60/mois sur un an.
    si tu as un véhicule tu as possibilité aussi taffer en station service (soir et we) : tu seras probablement payé plus et tu auras le temps de taffer tes cours entre deux encaissements
    pour ces deux secteurs tu as un CDI donc possibilité de CP mais aussi et surtout de doubler voir tripler tes heures l'été.
    quoi qu'il en soit ça demande beaucoup d'organisation et d'abnégation mais ça ne va tout de même pas jusqu'à te priver de toute vie sociale.
    Courage, c'est possible.

  21. #17
    _Mayou_

    Re : Financer ses études à l'université

    Rappelons juste qu'entre une fac de lettres et une fac de sciences, les horaires sont tout de même très très différentes. Peu de cours d'un côté avec travail perso "peut être" plus important, et 35h de cours de l'autre en licence, avec de nombreux TP indispensables en bio, chimie et physique.

    Travailler en étudiant, c'est énormément une question de filière. Il suffit de compter le nombre d'étudiants d'une promo qui bossent dans les filières littéraires et les filières scientifiques... il n'y a pas photo hein.

    La solution qu'utilisent certains : bosser pendant une année à temps plein histoire de mettre des sous de côté pour pouvoir faire ses études plus ou moins tranquille après (soit en ne bossant plus, soit en bossant un peu le soir et week end). Ca fait "perdre" une année mais ça peut etre une solution.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  22. #18
    kinette

    Re : Financer ses études à l'université

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    Ca fait "perdre" une année mais ça peut etre une solution.
    Bonsoir,
    J'ajouterai que le fait d'avoir travaillé (surtout si c'est un boulot pour financer les études) est un gage de sérieux pour un futur employeur: ne pas hésiter à mettre ça en avant car ça peut être un réel plus (et même pour des carrières académiques d'ailleurs).

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  23. Publicité
  24. #19
    GottferDamnt

    Re : Financer ses études à l'université

    Citation Envoyé par alpg84 Voir le message
    Sauf que si t'as pas papa maman après pour te payer le reste (logement, nourriture, transport, etc.),
    tu n'es pas boursier dans ce cas?

  25. #20
    _Mayou_

    Re : Financer ses études à l'université

    Les bourses se basent sur les revenus des parents, qu'ils en donnent une partie ou pas à leurs enfants. Et pas besoin d'être riche pour ne pas recevoir de bourse... (au contraire, les boursiers s'en sortent souvent mieux que les non-boursiers qui sont limites).

    J'ai une amie qui avait fait une lettre comme quoi ses parents ne lui donnait rien (alors que c'était faux...) et elle a été boursière échelon 5. Donc tu peux tout à fait passer par ce genre de procédure.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

Discussions similaires

  1. ou faire ses études
    Par aure25 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2008, 22h57
  2. Travailler une année pour financer ses études
    Par Nicofurious dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/08/2008, 10h21
  3. Interrompre ses études ?
    Par Flyna dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 14
    Dernier message: 19/02/2008, 22h55
  4. etudes a l'universite
    Par carl159 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/05/2006, 16h56
  5. [Lecture]L'Université de Lille ouvre ses textes...
    Par strange dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/04/2005, 21h17