Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Question de géographie



  1. #1
    jess n'ohm

    Question Question de géographie

    Bonsoir, je suis étudiant géographe tourangeau mais j'essaye de sortir de mon "petit monde". Ce forum est donc un lieu revé pour connaitre l'avis de sciences et scientifiques que je n'ai pas la chance de rencontrer traditionellement.

    Je m'adresse donc à vous tous, par curiosité, pour recueillir vos opinions (ou souvenirs d'écoliers) sur ma discipline. Qu'est-ce à votre avis, que la géographie ? Quel est notre champ de recherche ? Vous arrive-t-il de travailler avec des géographes ?

    Merci d'avance,

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    camaron

    Re : Question de géographie

    Ma femme fait une thèse de géographie et je trouve qu'il y a un peu de politique dans la manière d'utiliser les notions de géographie humaine qu'elle me présente.

    J'ai fait de la géographie physique et descriptive cette discipline peut être exposée et vérifiée sur le terrain

    Pour ce qui est de l'analyse de données je trouve que la multiplicité des méthodes possibles donne une certaine partilité au résultat.

    Pour illustrer mon propos, lorsqu'on choisit les classes d'un indicateur de (1 à20, de 20 à 40 etc...) la présentation des résultats dépend en partie de la répartition des classes et il n'y a rien qui permette d'arbitrer objectivement pour un choix.

    C'est ni bien ni mal mais c'est une partie intégrante de la discipline.

  4. #3
    jess n'ohm

    Re : Question de géographie

    Merci Camaron, en lisant le début de ton post, je m'apperçois que tu parles à la fois de géo humaine et de géo physique, comment expliques-tu cette séparation ?
    Aussi, peux-tu m'en dire plus sur les notions employées par ton épouse ? et sur ce que tu as fait en géographie physique (biogéo, pédo, géol, géomorpho...) ? Afin de mieux siasir le contraste !

    Enfin, sur la relativité des résultats, je suis d'accord pour dire que cela fait partie de la discipline mais je crois en plus que nous l'assumons entièrement. D'autres croient pouvoir saisir la réalité. Mais quand un chimiste (exemple seulement, j'adore les chimistes) représente l'évolution d'une réaction dans le temps : le choix de l'intervalle de temps n'a t-il pas d'effet sur la représentation ?
    Nous l'assumons et finalement, même, nous le pensons : il y a ainsi des ouvrages qui expliquent comment faire mentir les cartes (classes d'indicateurs, emploi des couleurs, tailles des figurés, choix de l'échelle.....) par exemple.

  5. #4
    jess n'ohm

    Re : Question de géographie

    Personne d'autre ne veut me livrer son sentiment sur ce qu'il a fait ou sur ce qu'il pense de la géographie
    "Trouver quelque chose ?... Mais c'est déjà fait" (turk et de groot)

  6. #5
    lionel21

    Re : Question de géographie

    Citation Envoyé par camaron
    Pour ce qui est de l'analyse de données je trouve que la multiplicité des méthodes possibles donne une certaine partilité au résultat.
    Pour illustrer mon propos, lorsqu'on choisit les classes d'un indicateur de (1 à20, de 20 à 40 etc...) la présentation des résultats dépend en partie de la répartition des classes et il n'y a rien qui permette d'arbitrer objectivement pour un choix.
    Bonjour à tous, je suis nouveau sur le forum et je suis géographe de formation, ce qui ne m'emèche pas de m'interesser aux autres disciplines bien au contraire.
    Pour réagir à ton propos, je dirais simplement que tout dépend de la façon dont on traite la géographie. D'un côté, il y a les littéraires purs et durs (l'excellence de notre discipline parait-il) et l'autre ceux qui sont plutôt scientifiques. Entre les deux, il y a vraiment un monde et c'est tout le problème (ou la force) de la géographie.
    Le littéraire va émettre des idées, un raisonnement de type inductif, partir d'exemple, en somme être très subjectif. C'est dans ce "clan" que l'on va trouver les géographes dits radicaux (ceux qui ont une pensée marxiste), sociaux ou philosophes. Souvent les thèses issues de ces rangs sont très polémiques et politisées (jeux d'acteurs...). La partie la plus scientifique se résume à deux trois moyennes et à quelques cartes.
    De l'autre côté de la France (à l'Est), he oui c'est spatial aussi les Ecoles de géographie, on trouve les géographes théoriciens et quantitativistes (en particulier les Universités de Paris, Caen, Le Havre, Rouen, Compiègne, Dijon en partie, Orléans à moitié, Lyon en partie, Grenoble, Besançon, Avignon, Nice, Aix, Pau). Cela consiste en quoi : vu de l'extérieur, on s'imagine le géographe en train de "crapahutter" sur les sentiers (GR ou autres, le terrain comme on l'appelle), pour le théoricien, plus question de terrain, c'est une géographie dite de CABINET (pour les mauvaises langues). On est devant son écran et on fait des calculs. Les raisonnement sont soit déductifs purs (extrêment rare qd même) soit hypothético-inductif (raisonnement ressemblant à celui de la physique). Concrêtement, on a une "loi" et on l'applique, on regarde si ça marche, si c'est le cas parfait, sinon, on améliore la "loi" en modifiant des paramètres.
    Il y a donc une partie purement théorique (les modèles de préférence mathématique moi je dirais plutôt statistiques puisqu'il s'agit d'ajustements aussi compliqués qu'ils soient) et une partie technique. L'outil classique du géographe est le Système d'informations géographiques mais on trouve également d'autres choses plus récentes comme les automates cellaires, les systèmes multi agents ou encore la pure programmation (Visual Basic, SAS...).
    Dire que le géographes est trés partial et produit des raisonnements orientées, c'est ignorer les principales avancées géographiques de ces 15 dernières années. Je citerais quelques exemples la théorie du Chaos, la systémique, l'auto-organisation, les fractals (entre parenthèse, ils sont plus utilisés en géographie qu'en mathématique, Mandelbrot lui-même amorce son bouquin par l'exemple du découpage des côtes bretonnes) et enfin les modèles fonctionnels issus de l'économie urbaine (logistique, quadratique gamma, quadratique exponentiel, exponentiel négatif), l'application des modèles de trafic dans les SIG, le calcul des temps d'accès par intégration...Bref, beaucoup de nouvelles choses, la liste complète serait trop longue à énumérer.

    Pour moi, la géographie est en train de devenir une science, au même titre que l'économie avec un décalage de 30 ans. Encore 10 ans et on pourrait être dans le champs des sciences. Le problème, c'est l'image de la géographie véhiculée au lycée par des historiens (il faut bien le dire) : ils représentent 85% de l'effectif des prof d'histoire géo

    J'attends vos réactions.
    Dernière modification par Neutrino ; 04/05/2005 à 10h30.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vince

    Re : Question de géographie

    Pour ma part je travaille de l'autre coté des SIG que toi (coté producteur). De mon point de vue la géographie c'est avant tout une modélisation de la surface terrestre (encore que ça a été étudié bien avant moi) mais surtout la mise en place de modèles de données spécifiques à l'information géographique et permettant la manipulation de cette dernière sous forme numérique. Bref, un boulot d'ingénierie bien de chez nous. Comme quoi le spectre de la géographie est vaste...
    « Méfie-toi des proverbes chinois »
    (Proverbe berrichon)

  9. Publicité
  10. #7
    lionel21

    Re : Question de géographie

    Tu ne serais pas par hasard issu de l'ENSG lol

  11. #8
    vince

    Re : Question de géographie

    Citation Envoyé par lionel21
    Tu ne serais pas par hasard issu de l'ENSG lol
    J'y ai fait un passage effectivement
    « Méfie-toi des proverbes chinois »
    (Proverbe berrichon)

  12. #9
    juliette_

    Re : Question de géographie

    Citation Envoyé par vince Voir le message
    J'y ai fait un passage effectivement
    Bonjour,
    je suis en classe de seconde, et je n'excelle pas en géographie. Je souhaiterais un peu d'aide pour ma composition de géographie.
    Voici le sujet:
    L'organisation de l'espace à Rouen.

    J'ai ausi un exemple de plan :
    I- l'org
    II-
    III-

  13. #10
    juliette_

    Question Re : Question de géographie

    Désolée pourle message précédent J'ai eu un petit problème avec mon clavier

    Bonjour,
    je suis en classe de seconde, et je n'excelle pas en géographie. Je souhaiterais donc un peu d'aide pour ma composition.

    Voici le sujet:
    L'organisation de l'espace à Rouen.

    J'ai ausi un exemple de plan :
    I- l'organisation de l'espace
    II- les problèmes
    III- les solution (parking, téor, métro ...)

    Merci d'avance.

  14. #11
    Jojo_76

    Re : Question de géographie

    Salut,
    Suis ingénieur topographe et c'est vrai que je boss en grande partie avec des méthodes statistico-mathématiques. Fais pas mal de SIG aussiet quand tu jongle avec les formats, les outils, et les softwares c'est plus de la logique et déductif qu'inductif et théorique (parce que moi je les sors peut être les cartes et que je laisse aux autres le plaisir de la rédaction...). En tout cas un gros merci à forumSIG. Et je pense aussi que la géographie est en pleine mutation avec l'outil info et qu'elle penche vers les maths, mais c'est mon opinion.
    Etant de rouen ton sujet m'intrigue un peu....
    Le plan parait correct (mais hyper classik donc pas extra). Après pense qu'il faut que tes parties soient équilibrées. Hors là j'ai peur que ce ne soit pas le cas. J'aurais peut être commencé par une étude du site. Topographiquement parlant . J'ai pas trop envi de te faire ton devoir mais bon....(je t'envois un MP)
    En fait la géographie c'est cool et ça s'ouvre donc ça le fait. J'en avais une mauvaise image à la base, j'ai jamais aimé, mais en faire sur le terrain (projection, prédiction, topo, GPS) en archéo (Mayas) je trouve ça sympa.
    Cdt

  15. #12
    Poone

    Re : Question de géographie

    Citation Envoyé par lionel21 Voir le message
    Pour moi, la géographie est en train de devenir une science, au même titre que l'économie avec un décalage de 30 ans. Encore 10 ans et on pourrait être dans le champs des sciences. Le problème, c'est l'image de la géographie véhiculée au lycée par des historiens (il faut bien le dire) : ils représentent 85% de l'effectif des prof d'histoire géo

    J'attends vos réactions.
    C'est vrai que le problème de la Géographie, ce sont les profs d'Histoire...
    Certaines personnes diront tant mieux. Je m'explique. Les effectifs d'étudiants en fac de Géo sont assez réduits (et oui qui a l'idée d'aller faire Géo quand on a eu que des profs historiens...). La conséquence, c'est des amplis à "taille humaine", de meilleurs résultats et une valorisation de son parcours universitaire un peu plus aisée que pour d'autres sciences humaines et sociales. En plus, les thématiques étant extremement variées, les champs d'application le sont aussi (je pense notamment à l'aménagement du territoire). Face à des ingénieurs souvent très formatés, le géographe a des atouts, son esprit critique, sa polyvalence, sa vision de l'espace, des territoires, finalement une sorte de logique spatiale.

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. geographie 4ème
    Par ole14 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/11/2007, 09h51
  2. géographie a l'université
    Par sweet heart dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/02/2007, 16h36
  3. Géographie de la police scientifique
    Par berenice68 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/08/2005, 09h45
  4. licence de géographie
    Par éclogite dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/09/2004, 10h16
  5. Géographie comparative
    Par caronouna dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/08/2003, 20h53