Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

ENS Physique, Philosophie, par la fac



  1. #1
    neojousous

    Red face ENS Physique, Philosophie, par la fac


    ------

    Bonjour
    Alors quelques questions en vracs que je me pose:
    Est-ce que à l'ENS on peut étudier à la fois la physique et la philosophie (les deux de manière poussée, pas une simple option épistemologie en physique), ou alors la liberté des choix de matières étudiés est limité?
    Sinon est-ce que accèder à une des ENS par la fac est plus difficile que par une prépa? Il y a un concours spécifique ou non?
    Bon je rêve un peu en envisageant l'ENS, mais sait-on jamais.
    Merci
    Baba

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    niwox

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Personnellement je ne suis qu'en fac de physique mais je vais tenter de d'apporter une toute etite lumière : -En collège j'avais un prof de maths qui avait fait l'ens et avait une agreg en philo et maths.
    -Le concours est spécifique à l'ens (et il est dur )
    -Un ami veut tenter l'ens ,il est en spé étoilé et pour lui y'a pas d'autres moyens d'y arriver.
    -Un jeune prof de TD que j'ai à fait l'ens cachan (en maths )mais sans pour autant passer par une prépa il est rentré après un master1 (ancienne maitrise).
    Personnellement je crois que l'ens c'est très dur pour y rentrer ( à montaigne en classe étoile y'en a eu 1 qui y est rentré!!!) de plus j'espere que t'as envie d'enseigner pdt minimum 10 berges ,que tu aimes paaassioooooonément la physique que t'es un gros bosseur etc etc etc....mais d'un autre coté t'es payé pendant tes études et t'as pas de problèmes de logement pouraves.
    T'es en Tle ? si oui tu dois normalement savoir si tu va en prépa ou pas ,je te conseille vivement d'y aller ,mais fait gaffe quand t'y va après tu veux faire ingénieur (c'est l'influence des autres...)!!!

  4. #3
    Quinto

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Il existe des concours spécifiques à la fac, en général il est plus facile d'entre par cette voie ci car personne ne le connait et comme c'est un concours, c'est la position au concours qui compte et non pas la moyenne. Cependant je pense que pour y avoir accès il faut deja avoir des bonnes notes.
    Ensuite tu as la voie "parallele" qui est le magistere ou le recrutement se fait sur ton dossier (donc sur tes notes et ton classement a la fac).
    Pour finir renseigne toi bien sur ton université car ce ne sont pas toutes les universités qui sont en lien avec les ENS.
    a+

  5. #4
    Romain BERTOUY

    Post Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    bonjour,

    Pour les ENS, il y a environ 800 recrutements toutes filières confondues. cela touche un champs assez large, donc peu de reçu dans chaque filières.

    l'entrée à bac + 2 s'effectue soit venant de prépa soit par la Fac, mais étant donné qu'il s'agit d'un concours de la fonction publique, tout bac +2 peu théoriquement s'y présenter. Il y a une autre possibilité d'entrée sur dossier niveau bac + 4 soit 240 crédits ects selon le système LMD

    Les diplômes délivrés sont ceux des universités selon le système européen LMD. Il y a également une préparation aux concours de l'enseignement.

    voici l'arrêté fixant les conditions d'admissions des élèves par concours aux ENS : arrêté du 9 septembre 2004
    Romain

  6. #5
    Gwyddon

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par niwox
    Personnellement je crois que l'ens c'est très dur pour y rentrer ( à montaigne en classe étoile y'en a eu 1 qui y est rentré!!!) de plus j'espere que t'as envie d'enseigner pdt minimum 10 berges
    Pourquoi enseigner pendant 10 ans ? Ok tu dois un service à l'état de 10 ans, mais dans ces dix ans les années passées à l'ENS comptent, ainsi que ton doctorat, cela réduit déjà à 3 ans une fois finies tes études ; et ensuite tu peux faire ce service décennal en étant uniquement chercheur, donc pas besoin (si cela ne nous tente pas du tout) de faire enseignant. A ce propos, il semblerait qu'il y ait des projets pour réduire ce service à 7 ans, donc affaire à suivre...

    Sinon pour en revenir à la question initiale de neojousous, quand tu es à l'ENS tu peux tout faire, tout est question de motivation et de cohérence dans tes choix personnels. Ainsi, rien ne t'interdit de faire un double cursus poussé en physique et en philo.

    Par contre, il me semble que cette possibilité n'est offerte qu'aux normaliens, et donc les auditeurs libres (sauf cas très exceptionnels) ne peuvent pas décider de faire ce genre de double cursus.

    @+

    Julien
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    neojousous

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Oki merci pour vos infos.
    Oui je suis en term S, et non je ne vais pas en prépa, ça me tente pas du tout. Je vais à la fac, double cursus physique philo. Je vais essayer de valider les deux licenses quitte à perdre un an. Au pire valider seulement un deug de philo. ça peut-être un plus dans mon dossier pour être prit à l'ENS?

    Sinon je veux être enseignant-chercheur, donc enseigner 3 ans ne me dérange pas, au contraire j'aimerais l'être plus longtemps.
    Comme je ne sais pas encore si je veux être enseignant-chercheur en physique théorique ou en philosophie, l'ENS me paraissait être pas mal. Mais bon je pense que concrêtement je suis loin d'avoir le niveau. Mais je tenterais le concours d'entrée par la fac, à tout hasard, comme ça pas de regrets .

    Sinon petite question, lorsque l'on rentre à bac +4 sur dossier, est-on normalien, ou auditeur libre?
    Merci
    Baba

  9. Publicité
  10. #7
    niwox

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Mais tu réalise que tu ne sait pas tellement ce qu'est la physique théorique?
    C'est pas pour casser tes ambitions mais il m'est arrivé le même truc ,j'avais toujours voulu être médecin et c'est en deuxième année que j'ai arrêté parceque ça servait à rien que je m'entete dans une voie qui n'était pas la mienne (c'est pass bon pour le moral...) .
    De plus je te déconseille vivement de faire deux cursus parallèles ,un tu vas t'éparpiller ,deux tu as beaucoup de cours en fac de sciences tu vas voir ,trois tu n'es pas obligé de suivre une voie diplomante pour apprendre quelque chose ,tu peux lire des bouquins de philo ,avoir un niveau équivalent à des étudiants en philo sans forcément avoir le diplome qui va avec . En fait tu arrive devant un problème et il faut que tu fasse un choix ,prends la fillière qui te correspond le plus et dans laquelle tu prendra le plus de plaisir ,à la limite t'en à rien à faire du pote qui va en prépa et qui va te jeter un regard plein de dédain parceque tu sera un "faqueu"...
    Et pour ce qui est du Bac +4 je crois que t'es normalien mais j'en suis pas sûr ,mais j'esperes que t'es un étudiant brillant sinon évite de rever ,honnetement c'est vraiment très dur d'y rentrer ,sauf pour les fils d'archevèque.

  11. #8
    neojousous

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Merci pour tes conseils.
    Mais j'ai déja bien muri ma réflexion, j'ai vu avec mon prof de philo.
    Le double cursus je le ferai c'est certains. J'ai bien réfléchi là dessus, je me lance pas comme ça à l'aveuglette . Pour la dispertion, bah écoute on est solide ou pas. Au pire je laisse tomber la philosophie, mon cursus principal reste la physique. J'ai des facilités en philo, et j'aime bien lire, donc ça devrait passer, surtout que je suis prêt à perdre un an... Je n'ai donc aucune envie de trancher pour l'instant .
    (en plus j'ai déja commencé à lire des livres que j'étudierais l'année prochaine, j'arriverais avec un peu d'avance sur les autres).
    Pour la physique théorie oui et non. Comment pourrait-on connaître ce que l'on ne connait pas?
    Mais j'ai tout de même une idée (vague et floue bien sûr). Et je suis totalement conscient que mon choix de métier va évoluer, ce n'est pas une idée figée (j'envisage même le journalisme en voie de secour dès à présent).
    Ok pour l'ENS. J'essayerais peut-être d'y entrer on verra, mais en effet je suis loin d'être brillant. Honnêtement je n'espère pas y être prit, je me renseignais à tout hasard, si jamais j'explose à la fac . Qui peut dire comment j'évoluerais les 3 prochaines années?
    Baba

  12. #9
    Romain BERTOUY

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    double cursus à la Fac c'est possible mais pas fastoche. Je ne sais pas quels sont tes motivations pour préférer à la Fac à la prépa, mais je ne suis pas sur que le niveau et l'emploi du temps te laisse beaucoup plus de temps de libre surtout si tu veux accéder à l'ENS.

    Ce qui est certain, c'est que l'ENS est effectivement une voie royale pour ton projet d'enseignant-chercheur. (mais il y a aussi d'autres moyen, donc si effectivement ça ne marche pas, ce n'est pas une catastrophe pour autant)

    l'entrée se faisant par concours, le double cursus n'apporte rien de plus, disons que c'est plutôt pour la culture personnelle. D'un point de vue purement pratique, il y a très peu de chance que ta fac de philo soit proche géographiquement de ta fac de sciences, donc même si les emplois de philos sont plus cool, tout ne sera pas complètement compatible. Un conseil, ne sèche pas la physique...

    Lorsqu'on est en double cursus, dès fois ça marche bien au début puis on se rend compte que ça devient difficile de tout faire. dans ce cas, il vaut mieux carrément laisser tomber un cursus quitte à le reprendre plus tard (rattrapage, redoublement dans ce cursus), plutôt que d'essayer de faire "un peu de chaque", où là c'est le plantage assuré dans les 2 cursus...

    Enfin tu as l'air de t'en appercevoir, c'est important d'être réaliste, à la Fac, les années, ne se suivent pas tout à fait comme au lycée...

    "Qui peut dire comment j'évoluerais les 3 prochaines années?"

    ça effectivement, personne peut le dire.

    En tout cas pour te rassurer, si il est fréquent de voir des échec en 1er cycle de sciences, on voit aussi parfois des étudiants qui avait un niveau moyen au lycée et qui se découvre une nouvelle motivation à la fac (cadre, intérêt pour les cours...) et là ça marche bien.

    Bon courage à toi !
    Romain

  13. #10
    Gwyddon

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par niwox
    Et pour ce qui est du Bac +4 je crois que t'es normalien mais j'en suis pas sûr ,mais j'esperes que t'es un étudiant brillant sinon évite de rever ,honnetement c'est vraiment très dur d'y rentrer ,sauf pour les fils d'archevèque.
    ??? Je n'ai pas compris la dernière phrase, il faudrait que tu m'explique.

    Tu as raison de tempérer niwox, mais bon c'est bien d'avoir de tels rêves, et puis l'ENS il y en a 3 en France en scientifique, il a ses chances après tout
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  14. #11
    neojousous

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par Romain BERTOUY
    double cursus à la Fac c'est possible mais pas fastoche. Je ne sais pas quels sont tes motivations pour préférer à la Fac à la prépa, mais je ne suis pas sur que le niveau et l'emploi du temps te laisse beaucoup plus de temps de libre surtout si tu veux accéder à l'ENS.

    Ce qui est certain, c'est que l'ENS est effectivement une voie royale pour ton projet d'enseignant-chercheur. (mais il y a aussi d'autres moyen, donc si effectivement ça ne marche pas, ce n'est pas une catastrophe pour autant)

    l'entrée se faisant par concours, le double cursus n'apporte rien de plus, disons que c'est plutôt pour la culture personnelle. D'un point de vue purement pratique, il y a très peu de chance que ta fac de philo soit proche géographiquement de ta fac de sciences, donc même si les emplois de philos sont plus cool, tout ne sera pas complètement compatible. Un conseil, ne sèche pas la physique...

    Lorsqu'on est en double cursus, dès fois ça marche bien au début puis on se rend compte que ça devient difficile de tout faire. dans ce cas, il vaut mieux carrément laisser tomber un cursus quitte à le reprendre plus tard (rattrapage, redoublement dans ce cursus), plutôt que d'essayer de faire "un peu de chaque", où là c'est le plantage assuré dans les 2 cursus...

    Enfin tu as l'air de t'en appercevoir, c'est important d'être réaliste, à la Fac, les années, ne se suivent pas tout à fait comme au lycée...

    "Qui peut dire comment j'évoluerais les 3 prochaines années?"

    ça effectivement, personne peut le dire.

    En tout cas pour te rassurer, si il est fréquent de voir des échec en 1er cycle de sciences, on voit aussi parfois des étudiants qui avait un niveau moyen au lycée et qui se découvre une nouvelle motivation à la fac (cadre, intérêt pour les cours...) et là ça marche bien.

    Bon courage à toi !
    Alors pour la situation géographique, la fac de philo est au coeur du campus scientifique de Rennes . Et oui certains n'ont pas oublié que la philosophie et les sciences font bon ménage. Ne t'inquiète pas j'ai déja tout vu avec l'administration de ma fac. Contrairement à la rumeur, les gens que j'ai vu était très sympa. Le truc c'est que je peux prendre 10 ans pour faire une année de philo si je le souhaite, il n'y a plus de limite comme jusqu'alors. Dès lors qu'une matière est validé, c'est-à-vie.
    De plus la rentrée en fac de philo a lieu un mois après celle de sciences, ce qui me laissera le temps de prendre de l'avance en sciences.

    Je pense pas sécher de cours en physique. En science je suis assez moyen (13,14 cette année en bossant pas forcément régulièrement) donc je suis conscient qu'il va falloir bourriner à la fac. Mais honnêtement j'ai l'impression de pouvoir faire mieux. J'en ai sous la pédale, seulement sans défi, j'ai la flemme de travailler.
    Pour la philo c'est différent, j'ai ça dans le sang, j'en ai toujours fait d'une certaine manière. Me reste à apprendre l'histoire, la méthode et le vocabulaire.
    Pour l'ENS c'était juste une idée hein, à la base je pense passer un doctorat par un parcours classique à la fac .

    Ah sinon mes motivations pour préférer la fac à la prépa: la prépa c'est vraiment tout ce que je déteste. J'ai mit du temp à l'accepter mais ça me correspond pas. Avoir les profs sur ton dos.. Moi j'adore apprendre, je veux qu'on me foute la paix et qu'on me laisse étudier peinard, pas qu'on me fasse du bourrage de crane pour passer des concours. Bon faut pas non plus que je stéréotype trop, mais bon la fac se fait tellement dévalorisé que... je ne peux pas résister! Et puis je préfère l'ambiance fac, je suis assez autonome, le lycée ça me lourde en fait.

  15. #12
    niwox

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    09Jul85 ,tu connais pa l'expression :"être fils d'archevèque?" t'en connais beaucoup toi des fils d'archevèques???
    Au fait j'ai pas envie de casser tes res ,excuse si tu l'a pris comme ça ,de toute façon c'est pas mon avis qui va te faire prendre un tournant décisif à ta vie...Mais c'est juste que c'est dur de rentrer à l'ens c'est tout! Pour ce qui est de la fac t'en fait pas ,c'est pas si dur que ça ( à part l'algèbre...) .En fait ,ce qui me gène dans ton discours c'est que tu prévois tout à l'avance ,c'est légèrement puérile ( le prend pas mal )
    Sinon je suis tout à fait d'accord avec toi en ce qui concerne la prépa ,cela dit les étudiants qui sortent de prépa et qui vont à la fac ont un bien meilleur niveau (enfin pour ceux qui vont à la fac parcequ'ils le veulent...) le risque en prépa c'est que tout le monde veut faire ingénieur sans trop savoir ce que c'est...en fait tout le monde en prépa veut gagner plein de fric et avoir un super statu social (bon je généralise un peu...

  16. Publicité
  17. #13
    Romain-des-Bois

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par niwox
    le risque en prépa c'est que tout le monde veut faire ingénieur sans trop savoir ce que c'est...en fait tout le monde en prépa veut gagner plein de fric et avoir un super statu social (bon je généralise un peu...
    Tu généralises même beaucoup !!!

    et je suis pas sûr que tous les taupins veuillent finir ingé !
    (puisque seulement 45 % des ingés sortent de prépa ... )

    Il y en a beaucoup qui vont en prépa pour devenir prof (agrégé), ou pour faire de la recherche (moins sûrement !)
    Mais je ne parle que de ce que j'ai entendu (...)



    Peut-être tu fais une bêtise en refusant la prépa !

    le parcours "idéal" pour moi pour faire ce que tu veux faire, ce serait : 2 ans de prépa, pour revenir en fac. Comme ca, tu fais ta L3 de physique tranquille (il parait qu'en spé on fait un peu du programme de L3 ...), en faisant ta première année de philo. puis tu "arrêtes" la physique et tu finis ton deug de philo.
    Comme ca tu peux tenter l'ENS en physique, et faire tes diplomes en 4 ans !

  18. #14
    niwox

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par Romain29
    Tu généralises même beaucoup !!!

    et je suis pas sûr que tous les taupins veuillent finir ingé !
    (puisque seulement 45 % des ingés sortent de prépa ... )
    !
    Mais nooooon tu sait pas lire des pourcentages???? rooooh
    si 45% des ingénieurs ont fait une prépa ça veut pas dire que 45% des taupins vont faire un école d'ingé (tu devrais avoir honte!!!)
    Puis de toute façon les inscriptions sont déja faites non?
    Au fait romain , tu verras si tu tiendra toujours le même discours dans deux ans... (dors et déja je te conseille supaéro comme bonne école d'ingé tu verra tu fera plein de physique fondamentale )

  19. #15
    neojousous

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Je suis puéril?
    Bah pardon je vois pas en quoi. Je suis inscrit à la fac dont effectivement je sais que je vais à la fac...
    Pour ce qui est de prévoir à long terme, j'émet des possibilités c'est tout...
    Et l'ENS je le répète je me renseignais c'est tout...

  20. #16
    neojousous

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Romain: je ne veux pas aller en prépa. J'ai mes raisons. Je suis rebelle et je sais que je fonctionnerai très mal en prépa. Pour moi le niveau n'est pas le plus important. Ce qui compte c'est mon développement psychologique, mon ouverture d'esprit. Je pense aller étudier à l'étranger quelques temps aussi (éventuellement, qu'on dise pas que je sois puéril en prévoyant tout...).

  21. #17
    Romain-des-Bois

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par neojousous
    Romain: je ne veux pas aller en prépa. J'ai mes raisons. Je suis rebelle et je sais que je fonctionnerai très mal en prépa. Pour moi le niveau n'est pas le plus important. Ce qui compte c'est mon développement psychologique, mon ouverture d'esprit. Je pense aller étudier à l'étranger quelques temps aussi (éventuellement, qu'on dise pas que je sois puéril en prévoyant tout...).
    Je suis tout à fait d'accord.
    Si tu ne veux pas aller en prépa tu as tes raisons, je ne peux rien objecter. Je ne te critiquais pas, je disais mon avis pour faire un deug de philo, et une licence de physique.


    Niwox
    si tous les taupins voulaient faire ingé, il y aurait sûrement plus de 45 % des ingés qui sortiraient de prépa !
    Au fait romain , tu verras si tu tiendra toujours le même discours dans deux ans... (dors et déja je te conseille supaéro comme bonne école d'ingé tu verra tu fera plein de physique fondamentale )
    Je n'ai que faire de tes conseils. On dirait que tu te présentes en sage, qui connait les sentiments et les manières des autres.
    Je te conseille à toi aussi d'aller rapidement te recoucher, tu éviteras de dire de nouvelles bêtises.

    En fait ,ce qui me gène dans ton discours c'est que tu prévois tout à l'avance ,c'est légèrement puérile ( le prend pas mal )
    Je ne vois pas en quoi c'est puéril.
    Au contraire c'est faire preuve de maturité que de s'attarder à réfléchir sur son avenir.

  22. #18
    ekim

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Ca fait plaisir de voir qu'il existe des gens qui ne vont pas à la fac par défaut !

    ( moi aussi la prépa ça me disais rien, et en terminale je pensais même faire un deug d'allemand en parallele avec celui de physique, mais bon, dans la pratique ça collait pas trop... )

    Bravo Néojousous, et bon courage !

    c'est sûr qu'après 2 ans en université on a pas le même niveau que les taupins, que même si au début on est motivé on profite pas toujours de toutes les opportunités d'approfondir les sujets qui nous passionent et qu'on peut facilement se laisser entrainer à bosser le strict minimum, mais au moins, les moments où tu auras bossé, c'est parce que ça te motivais, et pas pour préparer un concours, et tu auras eu l'immense
    chance d'aller en cours par plaisir et non par obligation !
    de plus, tu auras rencontré tout plein de gens, pas toujours très motivés par les études, mais très intéressants quand même ( en tout cas plus que ceux de ma classe de term qui sont presque tous allé en prépa )

  23. Publicité
  24. #19
    neojousous

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Merci bien Ekim!
    Et oui je pense que la fac à beaucoup à m'offrire .
    Et toi tu en es dans les études? toujours à la fac?

  25. #20
    Romain-des-Bois

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par ekim
    c'est sûr qu'après 2 ans en université on a pas le même niveau que les taupins

    Personne pour contredire ?

  26. #21
    olivier70

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    salut Romain, pour répondre à ta question du dessus : réponse par ce que j'ai vécu:

    Tu as deux catégories (en gros) de taupins:
    -ceux qui ont réussi à suivre le rythme et qui ont d'ailleurs failli réussir de "grands" concours comme X ou ENS ou supaero et j'en passe. En général ces étudiants n'ont aucune difficulté et sont bien souvent en tête.

    -les autres qui ont dû faire le programme sur deux ans mais à trop forte dose et en trop accéléré : le résultat est que les étudiants qui ont acquis les bases L1 et L2 à leur rythme n'ont rien à leur envier.

    à+

  27. #22
    ekim

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    là, je suis en L2 de physique, et je précise que ma comparaison avec le niveau en prépa s'appuie uniquementsur l'apperçu que j'ai de ce que font les amis qui y sont, ainsi que sur les bouquins et sujets de concours.

    pour être plus clair: si on compare les programmes, les notions abordées sont presque ( pas tout à fait non plus, quand même ! ) les mêmes, mais les exercices qu'on demande de savoir faire en fac sont beaucoup plus simples que les sujets de concours de prépa. ( normal, le but n'est pas de sélctionner mais de savoir utiliser les notions vues en cours - ceci n'étant que mon impression ). pour le niveau des cours, bah ça dépend beaucoup des profs, et de la capacité des étudiants à s'adapter et à bosser par eux-même pour assimiler des cours éventuellemnt pas très clairs, ainsi que de leur motivation à apprendre et comprendre l'ensemble du cours plutôt que de ne retenir que ce qui est utile pour réussir les contrôles et partiels.
    ( quand on s'intéresse vraiment à la physique, ça paraît évident, mais il est facile de se laisser aller ...)

    changement avec le LMD: plutôt que de suivre à peu près le même programmes que les prépas ( SM >> PC avec moins de maths ; MIAS >> MP avec moins de physique et de l'info très différent ; SV >> BCPST avec moins de physique et de maths ; SPI >> PT avec moins de maths ), ce qui est toujours possible mais parfois plus difficile qu'avant, on peut se spécialiser plus tôt: tu fais plus de trucs dans la matière qui t'intéresse, mais moins à côté ( ou en tout cas, il s'agit d'options que tu choisis et non de matières obligatoires à ta sections )
    exemple: faire des maths avec beaucoup moins d'info et de physique qu'en MIAS ( mais quand même un peu au début, et pourquoi pas une UE de bio, sous réserve de compatibilité de l'emploi du temps ? )

    sinon, pour la suite de mon cursus, je vais tenter des magistères de physique ( sur dossier ), voire le second concours de l'ens lyon ( sans trop d'espoir, et à condition que mes partiels tombent pas en même temps... ), dans le but de faire de la physique des particules ( plutôt à orsay, donc, mais les formations de l'ens sont encore mieux ) ou de la physqiue théorique ( là, en ayant suivi les magistères de l'ens, c'est déjà très dur, et en venant d'ailleurs encore plus ).
    et j'espère pouvoir partir à un moment à l'étranger ( avant le post-doc ), genre le stage de fin de maitrise, ou l'année de maitrise complète, en Allemagne. ( j'ai entendu dire qu'il est très dur, après un M2 à l'étranger, de trouver une thèse en France; quelqu'un peut confirmer/infirmer ? )
    enfin, là aussi, ce sont que des idées, ça peut évoluer...

  28. #23
    BioBen

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    ( j'ai entendu dire qu'il est très dur, après un M2 à l'étranger, de trouver une thèse en France; quelqu'un peut confirmer/infirmer ? )
    J'ai entendu dire pareil (fais une rehcerche sur le fourm...)

  29. #24
    BioBen

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    mais les exercices qu'on demande de savoir faire en fac sont beaucoup plus simples que les sujets de concours de prépa.
    Mouais...ceux de concours peut être, mais les eoxs des bouquins de PCSI/MPSI sont les memes que ceux de mes TDs

  30. Publicité
  31. #25
    niwox

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Oui mais t'es à Paris VI ...c'est peut être pas pour rien aussi que c'est la meilleur université française et que tous ceux qui intègre polytechnique ou des trucs de fous en admission parallele sortent de ta fac ,moi à Bordeaux 1 c'est un brin plus léger qu'en prépa.

  32. #26
    Epsilon-Flower

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par Romain29
    Personne pour contredire ?
    je confirme ce qu'il dit !
    en terme de niveau , il est plus élevé en prépa !
    Le programme en lui même n'est pas très différent , c'est surtout la difficultée des exos !
    Bien sur , un bon élève autonome (comme moi ) ira voir par ci par là dans tel bouquin ou telle annale de concours pour monter son niveau tout seul !

    en tout cas bonne chance neojousous

  33. #27
    neojousous

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Merci Epsilon-Flower

  34. #28
    Gwyddon

    Re : ENS Physique, Philosophie, par la fac

    Citation Envoyé par Epsilon-Flower
    je confirme ce qu'il dit !
    en terme de niveau , il est plus élevé en prépa !
    Le programme en lui même n'est pas très différent , c'est surtout la difficultée des exos !
    Bien sur , un bon élève autonome (comme moi ) ira voir par ci par là dans tel bouquin ou telle annale de concours pour monter son niveau tout seul !

    en tout cas bonne chance neojousous
    En fait, il faut préciser un peu, car tout dépend du concours visé : pour les ENSI par exemple, le niveau des exercices est exactement le même que celui des exercices de fac. Il en est de même de la plupart des exercices type Mines/Centrale.

    Après, il y a les exercices qui effectivement sont très loin du niveau L2 de fac : ceux de Polytechnique et des ENS. Ils correspondent en fait à des sujets d'études niveau License(L3), Maîtrise (M1) : analyse complexe, étude des structures galoisiennes, démonstration de l'irrationnalité de zeta(3) (Apéry,1978) (sujet Lyon/Cachan 1989) en maths ; étude de la force de Casimir (découverte en 1948, sujet Ulm 2004), fluctuations/dissipations et mouvement brownien (Ulm 1997), refroidissement d'une vapeur d'atomes (Ulm 1994) en physique par exemple.

    Donc en fait on ne peut pas dire que le niveau des prépas soit plus élevé que le niveau en fac, mais que pour une minorité d'élèves il est décalé ; cela aurait sans doute aussi été le cas pour ces élèves s'ils avaient été en fac, ils auraient bossés par eux-mêmes.

    Note : je suis en MP, je parle en connaissance de cause

    Julien
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. ENS = fac payée... et puis ?
    Par Ankstreum dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 25
    Dernier message: 13/11/2007, 21h52
  2. Ens Par L2 Physique
    Par laurielou1 dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/10/2007, 22h04
  3. Physique sur le web - Histoire/Philosophie de la physique
    Par Lévesque dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 23/11/2005, 19h52
  4. Faire de la recherche en physique en passant par la Fac
    Par Charlie111 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 29
    Dernier message: 09/01/2005, 00h05
  5. ENS apres la fac?
    Par potao dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/07/2004, 22h00