Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 47 sur 47

astronome ?



  1. #31
    alaink

    Je voulais dire qu'en faisant une école d'ingénieurs, on se spécialise dans un domaine bien particulier, et aucune n'est spécialisée dans l'astronomie
    En fait l'astronomie "consomme" beaucoup d'ingénierie specialisée, en particulier en informatique, en optique, en mecanique, en telecom, en spatial.
    Car les instruments utilises aujourd'hui sont tres couteux et tres complexes.

    Les "astronomes purs" qui ne passent leur temps qu'a observer les etoiles font partie d'une espece en voie de disparition.

    La recherche astronomique utilise beaucoup d'outils differents du "simple" telescope. On peut meme trouver des astronomes "enterres" sous des montagne ou au plus profond d'anciennes mines de sel, car il y utilsent des instruments speciaux.


    La "zone floue" entre l'astronomie theorique et l'ingenierie des outils astronomique est tres demandeuse de personnes ayant des competences a la fois techniques et astronomiques, et constitue donc un "crenau economique" beaucoup plus large que les "purs chercheurs en astrophysique",avec des opportunités de "carriere" plus variées et nombreuses.

    Tous ca c'est pour dire que tous les chemins menent a Rome, et qu'il y a sans doute beaucoup de filieres qui menent dans ce milieu (ou qui permettent d'en sortir si on realise que milieu ne permet pas de vivre decemment...).

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Sharp

    Salut,
    Alaink, je suis d'accord avec toi, mais je reste borné sur la recherche théorique! Je sais que les carrières sont beaucoup moins nombreuses, mais c'est vraiment ce que j'aime, alors...
    "Mets du feu dans l'âtre, maman, Grendel vient nous voir ce soir."
    D. Simmons, Hypérion.

  4. #33
    Sirius

    Citation Envoyé par Sharp
    Salut,
    Alaink, je suis d'accord avec toi, mais je reste borné sur la recherche théorique! Je sais que les carrières sont beaucoup moins nombreuses, mais c'est vraiment ce que j'aime, alors...
    Tu aimes l'idée que tu t'en fais, mais avant d'avoir mis les pieds réellement dedans c'est à dire pas avant la maitrise (à mon avis) tu n'a pas les moyens d'avoir une idée précise de ce qu'est concretement ce domaine de recherche.
    Il y a souvent un gouffre entre nos reves d'avenir et la réalité, c'est souvent plus terre à terre que ce que l'on pense.
    @+ Sirius

  5. #34
    Sharp

    Salut,
    d'accord Sirius, mais j'ai quans même le drit de penser que c'est intéressant!
    Vous faites tout pour me décourager ou quoi???
    "Mets du feu dans l'âtre, maman, Grendel vient nous voir ce soir."
    D. Simmons, Hypérion.

  6. #35
    Cyrrus

    Je ne pense pas qu'il veulent te decourager mais te prevenir que astronome est un métier qui est beau mais tres dure a atteindre. Pour ce que je sais(car moi aussi je souhaite devenir astronome), il n'ya que 20 posts de crée par ans en france et ils sont demandé par pas mal de personne donc ca se fait sur concours et donc on prend les 20 premiers. Alors moi aussi quand j'entends ca ca me decourage car je me dis que j'aurai jamais le niveau mais il ne faut pas oublier que l'astronomie est notre passion et que il faut tout faire pour la concretiser.
    alors tout ce que je te souhaite c'est bonne chance pour la suite et accroche toi... :P

  7. #36
    Sharp

    Salut,
    merci Cyrrus, je te souhaite bonne chance aussi! Depuis que j'ai écrit les autres messages, j'envisage maintenant d'entrer en prépa (mais je ne suis pas sûr). Au fait, tu es en quelle classe?
    "Mets du feu dans l'âtre, maman, Grendel vient nous voir ce soir."
    D. Simmons, Hypérion.

  8. Publicité
  9. #37
    Cyrrus

    Ben pour ma pomme je suis en 1ere S donc y me reste encore un peu de temps devant moi(quoique ca passe fichtrement vite). Moi je ne sais pas si j'aurai le niveau pour une prepa alors je m'interresse plus a la voie universitaire et elle me deplait pas trop:
    DEUG en sciences mathematiques(ou physique)
    Maîtrise en sciences mathematiques(ou physique) avec option astrophysique
    et pis DEA d'astrophysique
    Voila! appetissant hein?
    Bye

  10. #38
    Sharp

    Salut,
    hé bien alors on es au même niveau! (Je suis aussi en 1ère S)
    Moi aussi, la voie universitaire m'attire pas mal, je ne suis pas encore décidé!
    "Mets du feu dans l'âtre, maman, Grendel vient nous voir ce soir."
    D. Simmons, Hypérion.

  11. #39
    didie

    bonjourà tous, je viens de décrire ce forum et j'en suis bien contente quoique ça m'est un pu décourager!!je voulais donc savir moi oss comen on devient astronome????il est préférable de faire une fac: quel DEUG? MASS, SM, ou STU? ou bien prépa?
    quelle différence ya til entre chercheur et ingénieur en astronomie??et si on échoue vers quioi peut on sorienter?
    Jes suis en Ts donc un peu presser par le temps! J'ai toujours vouilu faire de l'astronomie, mais maintenant j'hésite entre l'asto et faire de l'économi vu la sélection qu'il ya.....Je suis un pe perdu surtout qu'il s'agit de 2 choses totalement différente!!!!!!!!!!!!!
    allez @+ ciao

  12. #40
    Sirius

    Commences par ecrire correctement et par faire une recherche.
    @+ Sirius

  13. #41
    Vinc

    Salut!
    Je voudrais essayer d'apporter des petites précisions sur la fac et les prépas...
    Je ne me destine pas à être astronome comme vous ( Sirius, etc... ) bien que pendant un moment c'était ce que je voulais faire!
    Je suis en fac de bio ( 2ème année) et je vais essayer de vous décrire l'embiance de fac en espérant que ça vous aide dans votre approche!
    Vous hésitez entre la fac et la prépa, c'est assez normal!
    Je voudrais réagir à ce que j'ai lu concernant le niveau de fac assimilé à moins bon que celui d'une prépa. Je n'ai pas fait de prépa donc je ne peux pas être réellement objectif mais je suis persuadé que quelqu'un de sérieux bosse autant à la fac qu'en prépa! On travaille differement, certes, mais on travaille autant( personellemnt, je ne fais que ça et je bosse tous les oirs jusqu'à minuit, mais bon, je suis un cas extrème )!
    Alors ne vous y trompez pas ( mais je ne pense pas que ce soit votre cas ), ce n'est pas plus facile de réussir à la fac! Je vais prendre un exemple personnel ( qui ne doit surtout pas vous décourager): en première année on était 150 inscrits.....on a été 37 à passer en juin. Pourquoi un taux d'échec si important? Tout simplement parce qu'à la fac vous ne serez pas guidé ( en tout cas beaucoup moins qu'au lycée) et personne ne vous dira de bosser tous les soir! Seulement vous le paierez aux exams de janvier et de juin parce que vous n'aurez rien fait pendan tout le semestre et qu'à 2 semaines de l'exam vous allez vous réveiller avec tout à réviser: ce qui est impossible! Le programme ( en tout cas en ce qui concerne la bio) est extrèmement chargé, et comme je vous l'ai dit on ne vous tient pas par la main pour gratter. Une fois en 2ème année, c'est loin d'être fini mais la première année est passée et c'est déjà pas mal parce que le passage du lycée à la fac peut être assez difficile pour certaines personnes. Après le DEUG, c'est la licence ou vous allez commencer à approfondir un petit peu le sujet ( j'ai bien dit un petit peu ) car le DEUG reste très général: vous ne ferait pas de la cosmologie théorique ou de la mécanique quantique en première année!
    Mais une fois que vous êtes bien entré dans le second cycle, c'est que du bonheur ! La maîtrise, ensuite le DEA et la thèse( 3ème cycle) si vous avez la chance de décrocher une bourse ( ce que je vous souhaite à tous bien sûr)!

    En ce qui concerne la prépa, je crois que la grosse différence d'après ce qu'on m'a dit, c'est que phsychologiquement la prépa peut être très destabilisante ( mais je vous rassure, la fac aussi)!
    En ce qui concerne la quantité de travail, il est certain que c'est également très chargé! Mais là vous êtes obligés de bosser régulièrement car vous avez des colles toutes les semaines ( grosse différence avec la fac: attention, je ne dis pas que ce n'est pas la peine de bosser régulièrement à la fac, bien au contraire)! En prépa, vousvous allez ingurgiter des tas de choses très interessante ( mais toujours d'après ce qu'on m'a dit), mais le rythme est tellement rapide que vous apprendrez plein de choses par coeur sans forcément toujours les comprendre ( attention, je ne veux pas faire crier les gens qui sont ou qui ont fait une prépa, mais je ne fais que vous transmettre les paroles de personnes qui ont fait une prépa, qui ont eu leur année et qui sont parti à la fac pour la deuxième année : et ce n'est pas parce que ces personne ont fait une prépa qu'ils cartonnent à la fac, c'est même plutôt l'inverse pour certain!).

    Je crois que ça se sent que je prends parti!
    Je n'ai rien contre la prépa mais je crois que beaucoup de personne vont en prépa car elles veulent être INGENIEUR, en quoi? elles n'en savent rien mais elles veulent être ingénieur....c'est assez stupide!
    Ce dont je suis par contre persuadé, c'est que la fac a peut être plus de facilité à favoriser la passion : je crois que les gens passionnés vont à la fac!

    Je me suis peut être un peu égaré! Ce qui est sûr pour en revenir à l'astronomie, c'est que la formation en astronomie de l'université est exellent si l'on choisit bien le DEA et la branche d'étude plus génerallement! Pour la prépa, je suppose qu'un ingénieur peut être qualifié en astronomie en faisant également un DEA...
    A+
    Primum non nocere.

  14. #42
    Sirius

    Citation Envoyé par Vinc
    Salut!
    Je voudrais essayer d'apporter des petites précisions sur la fac et les prépas...
    Je ne me destine pas à être astronome comme vous ( Sirius, etc... ) bien que pendant un moment c'était ce que je voulais faire!
    Moi non plus d'ailleur je suis en maitrise de Biologie - Informatique.

    Pour ce qui est du DEUG de bio, je suis passé par là et on peut pas dire qu'on croule sous le boulot non plus. T'as des tonnes de polys mais ça ne sert à rien d'apprendre tout par coeur, il est beaucoup plus utile d'apprendre à réfléchir et à développer un esprit critique.
    Bien sur il faut un minimum de bases pour pouvoir se debrouiller, mais etre une encyclopédie vivante n'apporte pas grand chose surtout qu'à l'heure actuelle ce qu'on apprend hier et dejà dépassé aujourd'hui.
    @+ Sirius

  15. Publicité
  16. #43
    didie

    désolé sirius (tu te la joue à la harry potter o fait?) je vais essayer de mappliqué a ecrire c'est vrai que j'ai 1peu de mal! Par contre si je pose toutes ces questions c'est^peut etre que toutes les recherches que j'ai faites n'ont pas pu répondre à mes questions,enfin bon c pas grave,peut etre que je suis vraiment une cabine et que j'ai du mal, mais bon si tu peux m'éclairer vu que j'aidu mal ca serait symaptic d'avoir pitié de moi et de m'aidern, voila voila merci qd mem!!

    @+

  17. #44
    Vinc

    Désolé pour Sirius, je me suis trompé de nom! En ce qui concerne le boulot, c'est parce qu'on est pas dans la même fac ou parce qu'on a pas la même motivation mais je t'assure que je travaille beaucoup et qu'à certaine période ( pour pas dire toute l'année) oui, je croule sous le boulot...Je n'ai jamais pensé une seule seconde que ça servait à quelque chose d'être une encyclopédie vivante mais les tonnes de poly qu'on te distribue et bien nous on nous demande de les apprendre ( mais j'ai un prof de Bio animale très particulier, et on a largement un niveau de licence de bio des organismes en sortant de DEUG avec lui, et ce n'est pas un cliché ce que je te dis là, c'est vraiment ce qui se passe!!!). En ce qui concerne l'esprit critique je suis tout à fait daccord et c'est d'ailleur pour ça que je n'ai pas voulu faire une prépa ( j'avais le niveau pour y aller).

    Même si la bio évolue très vite, il ne faut pas éxagérer et considérer que tout ce qu'on apprend est inutile parce que ça change vite, je perçois plutôt ça comme une bonne excuse pour ne rien apprendre du tout! Il y a des domaines ou la bio évolue à une vitesse astronomique ( systématique, classification, ça change presque tous les ans) mais je suis désolé mais des processus comme le système immunitaire, la méiose ou n'importe quel système biologique, ne vont pas changer du tout au tout, et ce du jour au lendemain : il faut bien les apprendre...je suis daccord que des détails changent mais la trame globale reste la même.
    A+
    Primum non nocere.

  18. #45
    vision nocturne

    Re : astronome ?

    hi hi hi moi je suis en troisieme et en fin de troisieme il y a un stage: jai une bonne relation avec une astronome profesionelle francaise expatriée en espagne...sa vaut le coup d'essayer!

  19. #46
    Livityzion

    Re : astronome ?

    Bonjour tous le monde!! et plus particulierement a Vision nocturne!!!
    Je suis en fac de physique en parcours physique options astrophysique et j'aimerais être en relationavec des astronome ou des personnes qui travaile dans ce metier pour me rendre compte vraiment ce qu'est leur boulot.En plus je suis d'origine espagnol alors si tu veux bien me présenter a ton amie astronome espagnole, et bien moi je veux bien ca j'aimerai découvrir un peux ces metiers qui tourne autour de l'astronomie.
    Je te remercie d'avance a plus

  20. #47
    kneuknej

    Re : astronome ?

    Techniciens et ingénieurs :

    Les principaux domaines d'activité sont les suivants : électronique et électro-mécanique ; informatique et calcul scientifique ; optique et optronique ; instrumentation scientifique ; technique de laboratoire et technique d'observation en coupole ; travail des matériaux et bureaux d'étude.
    Il existe une échelle étendue de carrières possibles. Les niveaux de qualification vont du baccalauréat pour les techniciens de premier niveau au doctorat pour les ingénieurs de recherche.


    Technicien : Baccalauréat scientifique ou technique, licence, diplôme de chimiste, électronicien, électro-mécanicien, opticien, informaticien, physicien, radioélectricien, statisticien délivré par une Ecole Technique Spécialisée ou un Institut Universitaire.
    Assistant-Ingénieur : DUT, BTS, diplôme équivalent délivré par un établissement d'enseignement public ou privé.

    Ingénieur d'Etude : Licence, Masters, diplôme équivalent délivré par un Etablissement d'Enseignement Supérieur public ou privé.
    Ingénieur de Recherche : Thèse de doctorat, diplôme d'ingénieur délivré par une Ecole Nationale Supérieure ou une Université.

    Chercheurs :
    Au lycée : Première et terminale scientifiques,
    Après le baccalauréat, deux possibilités : Soit dans un lycée : les classes préparatoires aux Grandes Ecoles, Math Sup et Math Spé pendant 2 ou 3 ans. L'accession aux Grandes Ecoles se fait par concours. Ce sont principalement les Ecoles Normales Supérieures, l'Ecole Polytechnique, l'Ecole Centrale, l'Ecole de Physique et Chimie de Paris, l'Ecole Supérieure d'Optique (3 ou 4 ans). Soit l'Université : licence de sciences mathématiques ou physiques (3ans) ; puis Master en sciences mathématiques ou physiques (2 ans), avec une option Astronomie ou Astrophysique.
    Pratiquement toutes les universités dispensent un enseignement de Master en sciences .
    Etudes de troisième cycle : Doctorat à l'Université (3 ans). Actuellement un tel doctorat existe à l'Observatoire de Paris et dans plusieurs universités de province.
    Cette thèse comprends un stage de recherche dans un un laboratoire de recherche sous la direction d'un chercheur (2 ans minimum, le plus souvent 3 ans). Cette thèse peut être financée par une allocation de recherche.
    Candidature à un poste de chercheur : Le candidat est déjà bien inséré dans une équipe de recherche. La candidature se fait sur dossier. Il existe 3 types de postes, dont les grades de début sont les suivants : les Astronomes adjoints du cadre des observatoires (Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche) Les Chargés de Recherche du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) Les Maîtres de Conférence des Universités (Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche).



    En conclusion :
    Les études en Astronomie sont longues et difficiles ; les débouchés, limités à la seule recherche scientifique et à l'enseignement supérieur, sont assez faibles actuellement (une vingtaine de postes par an pour l'ensemble de la discipline) . Cependant, le large spectre des connaissances nécessaires à ce domaine des sciences fournit à l'étudiant un bagage étendu qui lui facilite l'accès à des domaines d'emplois variés dans le secteur industriel.
    Dernière modification par kneuknej ; 02/11/2006 à 13h45.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Astronome...
    Par $ µ L v @ i N dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 06/04/2010, 14h31
  2. devenir astronome
    Par jojo22 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/06/2007, 16h39
  3. Astronome
    Par Plasma dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/01/2005, 02h23
  4. astronome, astrophysicien
    Par siya dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 15
    Dernier message: 23/09/2004, 19h42
  5. Astronome débutant
    Par ZARDOZ dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/08/2003, 22h27