Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?



  1. #1
    annebak

    Question Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?


    ------

    Bonjour,

    Suite à mon dernier post ouvert concernant l'agrégation de chimie, je continue ici avec un post beaucoup plus général.

    Je suis actuellement en troisième année de thèse en chimie organique, avec soutenance prévue à la fin de l'année (décembre). Je souhaitais devenir MCF car j'ai toujours été intéressée par l'enseignement, la recherche était un plus. J'ai d'ailleurs fait un monitorat durant ma thèse.

    Pour plusieurs raisons, je ne veux plus faire de recherche. Passer l'agrégation de chimie me semblait une "voie de sortie" intéressante, tout en me laissant la possibilité d'enseigner en post-bac (je ne souhaite pas franchement me retrouver en collège).

    Mais j'ai appris récemment que, pour la prépa agrég, les étudiants directement issus d'un M1 ou M2 étaient privilégiés (d'après l'ENS Cachan).
    Autant je me doutais bien qu'avoir l'agrég n'avait rien d'une promenade de santé, autant je pensais pouvoir m'y inscrire assez simplement.

    Je me retrouve donc à quelques mois de ma soutenance, à me demander ce que je pourrais bien faire après. Et c'est un peu (beaucoup) le flou.

    L'agrég, oui mais si je suis recalée à cause de mon Master vieux de 3 ans ? Si on est affecté dans un lycée, est-il possible d'évoluer par la suite sur un poste en prépa/BTS/PRAG ? Ou bien ces postes vont-ils aux mieux classés de l'année ?

    Je m'intéresse aussi aux organismes de "soutien", prépa aux concours, etc ... Est-ce envisageable de penser y passer sa carrière ?

    Avez-vous des expériences de reconversion suite à une thèse en chimie ?

    Merci d'avance et bonne journée

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vpharmaco

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Citation Envoyé par annebak Voir le message
    Je m'intéresse aussi aux organismes de "soutien", prépa aux concours, etc ... Est-ce envisageable de penser y passer sa carrière ?
    Bonjour Anneback,

    Je repond juste a cette partie: Oui, c'est possible.
    J'ai une amie qui a fait ce choix apres quelques annes de post-doc et ATER a repetition.
    Se faire embaucher n'est pas trop difficile des lors que l'on a fait du monitorat, notamment en PAES. Par contre, les contrats sont parfois un peu precaires au debut (CDD, parfois temps partiel).
    La derniere fois que je l'ai vu, elle semblait satisfaite et etait en train d'ecrire un bouquin d'exercice pour les P1

    Bonne fin de these tout de meme

  4. #3
    Ilùvatar

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Citation Envoyé par annebak Voir le message
    Mais j'ai appris récemment que, pour la prépa agrég, les étudiants directement issus d'un M1 ou M2 étaient privilégiés (d'après l'ENS Cachan).
    Autant je me doutais bien qu'avoir l'agrég n'avait rien d'une promenade de santé, autant je pensais pouvoir m'y inscrire assez simplement.
    Bonjour,

    Moi je réponds donc à cette partie : j'y crois moyen. Déjà, il faut depuis cette année obligatoirement un M2 pour s'inscrire à l'agreg' donc au revoir les M1. Deuxièmement, un nombre non négligeable de candidats potentiels à l'agreg' qui souhaitent faire une thèse y vont directement, sans plus passer l'agreg' au milieu, ce qui couperait la continuité stage de M2 / thèse. Au final, il leur faut bien des candidats quand même à Cachan.

    Alors effectivement, la stratégie de l'ENS Cachan suite à cette réforme a été de permettre l'inscription aux M1 en délivrant en cours d'année un M2 un peu pipeau permettant de s'inscrire au concours malgré tout. A ma connaissance, ce subterfuge n'est pas mis en oeuvre à la prépa de l'ENS Ulm à Montrouge. Mais je ne sais pas si elle est encore ouverte en chimie. Pour ce que j'en sais, elle tourne cette année en physique avec quelques docteurs.

    Bon courage quoiqu'il en soit !

    Nicolas
    Bien médiocre est l'élève qui ne surpasse son maître.

  5. #4
    Ragalorion

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Citation Envoyé par Ilùvatar Voir le message
    Bonjour,

    Moi je réponds donc à cette partie : j'y crois moyen. Déjà, il faut depuis cette année obligatoirement un M2 pour s'inscrire à l'agreg' donc au revoir les M1. Deuxièmement, un nombre non négligeable de candidats potentiels à l'agreg' qui souhaitent faire une thèse y vont directement, sans plus passer l'agreg' au milieu, ce qui couperait la continuité stage de M2 / thèse. Au final, il leur faut bien des candidats quand même à Cachan.

    Alors effectivement, la stratégie de l'ENS Cachan suite à cette réforme a été de permettre l'inscription aux M1 en délivrant en cours d'année un M2 un peu pipeau permettant de s'inscrire au concours malgré tout. A ma connaissance, ce subterfuge n'est pas mis en oeuvre à la prépa de l'ENS Ulm à Montrouge. Mais je ne sais pas si elle est encore ouverte en chimie. Pour ce que j'en sais, elle tourne cette année en physique avec quelques docteurs.

    Bon courage quoiqu'il en soit !

    Nicolas
    Tu dis un truc et son contraire... Soit un peu plus cohérent. La plupart des choses que tu dis dans ton second paragraphe contredisent ce que tu énonces dans le premier.

    Pour résumer :

    La réforme des concours de l'enseignement a imposé aux élèves candidats à l'agrégation externe de posséder un M2 au moment de l'annonce des admissibilités. L'ENS Cachan avait prévu le coup l'année dernière et a reçu dès cette année l'habilitation à décerner un M2 aux gens préparant actuellement le concours au sein de ses classes prépas. Les M1 de Cachan n'ont donc pas subi les effets de la réforme et tout a continué comme ça a toujours fonctionné.

    Pour les autres prépas, effet Cachan oblige, elles vont devoir s'aligner pour ne pas périr, mais n'ont pas pu le faire pour cette année. La prépa chimie de Lyon n'a donc accepté que des M2 accomplis cette année (tandis qu'il me semble que la prépa agrég chimie de Ulm a fermé pour cette année).
    Les ex-M1 hors Cachan (les M2 actuels de Lyon et Ulm) sont donc la seule promotion qui se fera b..., vu que l'année prochaine tout est sensé rentrer dans l'ordre.

    Maintenant, la sélection à l'entrée de la prépa agrég de chimie dont les responsables de Cachan ont fait part à Annebak a d'après moi une autre origine que la réforme.
    Cette année en chimie, le nombre de places à l'agrég externe est de 30 (contre 40 l'année dernière et 45 il y a deux ans), ce qui ne fait pas lourd. Or, d'après la tendance actuelle, ce nombre serait plutôt susceptible de continuer à baisser pour l'année prochaine, ou dans le meilleur des cas de stagner.
    Alors forcément, les prépas agrég, et notamment Cachan, n'ont pas trop d'intérêt à blinder leurs effectifs (cette année ils sont une quinzaine si je ne m'abuse). Ils vont donc être particulièrement sélectif l'année prochaine, et il est vrai qu'entre un M1 ou un M2 (si possible local car la formation L3-M1 ENS plus généraliste prépare plutôt bien à l'année d'agrég) et un thésard qui a eu le temps d'oublier tout ce qui ne touchaient pas à son sujet de thèse, le choix est vite fait...
    To Think Is To Practice Brain Chemistry

  6. #5
    annebak

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Vpharmaco : merci pour le témoignage, ça fait au moins une bonne nouvelle !

    Ragalorion : oui, maintenant le M2 est "inclus" dans la prépa agrég.
    Je comprends les conditions de recrutement (surtout vu la baisse des effectifs), mais j'avoue que ça m'énerve un peu.
    J'ai eu une réponse de Lyon, mon dossier serait recevable, faut tenter.

    Je sais qu'en 3 ans de thèse j'ai eu le temps d'oublier pas mal de choses, surtout en physique (la chimie géné/inorganique, j'en ai eu jusqu'en master). Mais je compte bien profiter du temps que j'aurai entre la fin de ma thèse et la rentrée suivante pour me remettre à niveau.

    Merci encore !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    GLaG

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Citation Envoyé par annebak Voir le message
    Si on est affecté dans un lycée, est-il possible d'évoluer par la suite sur un poste en prépa/BTS/PRAG ?
    Pour les postes de PRAG, avoir l'expérience du secondaire est quand même souvent un plus dans le dossier.

    Pour les prépas, il me semble que la plupart des profs de nos jours commencent par des remplacements, et pour avoir l'occasion de faire un remplacement être TZR dans le secondaire est le plus simple.

  9. Publicité
  10. #7
    annebak

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    GlaG : merci pour l'info. Donc, même si on est en lycée, ce n'est pas définitif.
    Je sais que l'agrég, c'est beaucoup d'appelés et peu d'élus, c'est pour cela que je me renseigne sur les évolutions possibles, mais aussi sur les autres voies possibles pour moi après la thèse (et j'avoue que je n'en vois pas beaucoup !).

    Autre question : si on a l'agrég, peut-on refuser une affectation ?

  11. #8
    Ilùvatar

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Citation Envoyé par annebak Voir le message
    Autre question : si on a l'agrég, peut-on refuser une affectation ?
    Je ne crois pas. En revanche, une fois en poste à un endroit plaisant, en principe on peut y rester (sauf suppression de poste...).

    Concernant la prépa agreg' chimie de Montrouge, je me suis un peu renseigné, ça n'est pas sûr qu'elle réouvre l'année prochaine mais pour l'instant il y a une procédure d'inscription. Au final, ça dépendra vraisemblablement du nombre de dossiers reçus, donc bon...
    Bien médiocre est l'élève qui ne surpasse son maître.

  12. #9
    annebak

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Donc si on est affecté dans un collège à Perpét-les-oies, on est obligé d'accepter ?

    Merci pour l'info concernant la prépa agrég.

    Autre question : peut-on enseigner dans le privé avec l'agrégation ? Comment se passe alors le recrutement ?

    Encore merci à tous

  13. #10
    Ilùvatar

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Citation Envoyé par annebak Voir le message
    Donc si on est affecté dans un collège à Perpét-les-oies, on est obligé d'accepter ?
    Oui.

    Citation Envoyé par annebak Voir le message
    Autre question : peut-on enseigner dans le privé avec l'agrégation ? Comment se passe alors le recrutement ?
    Je ne sais pas... Je crois que le recrutement se fait par les établissements directement, et donc s'ils reçoivent un CV d'agrégé, je doute qu'ils crachent dessus. Il y a aussi les établissements privés sous contrat. Dans ce cas je pense qu'il faut avoir un concours d'enseignement mais je n'en sais pas plus concernant la procédure de recrutement. Mais elle est séparée du mouvement déconcentré je crois...
    Bien médiocre est l'élève qui ne surpasse son maître.

  14. #11
    annebak

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Alors ça, ça ne m'arrange pas du tout. Donc passer l'agrég pour se faire un bon dossier et s'orienter vers des prépa privées post-bac, ou enseigner dans le privé, c'est pas possible ?

    Je suis sacrément dans le flou en ce moment, dans 6 mois j'ai fini ma thèse, et je ne suis toujours pas sûre de ce que je veux faire derrière

  15. #12
    Gwyddon

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Bonjour,

    Je rappelle une chose que beaucoup semble oublier : l'agrégation n'est PAS un diplôme

    C'est un concours de recrutement pour un poste dans la fonction publique. Si on refuse son affectation ça veut dire que l'on refuse son poste : donc on perd évidemment le bénéfice de l'agrégation : on n'est plus titulaire de l'agrégation.

    L'affectation dans le privé peut être demandée à l'issue de l'agrégation externe, mais dans ce cas on perd le bénéfice de revenir dans le public après car cela signifie que l'on abandonne le poste ouvert dans le public (encore une fois c'est une histoire de recrutement et non de diplôme). Cela revient à dire que l'agrégé dans le privé ne fait pas partie du corps des agrégés. Pour information le cas du CAPES est différent car il existe un concours de recrutement totalement distinct pour le privé, qui s'appelle le CAFEP

    Enfin en ce qui concerne l'affectation dans un lycée privé hors contrat l'agrégation ne joue aucun rôle direct (bien sûr dire que l'on a été reçu à l'agrégation peut servir, mais on ne peut en aucun cas se prévaloir d'être titulaire de l'agrégation puisque a priori si on s'oriente dans le privé hors contrat cela signifie que l'on a démissionné de son poste d'agrégé).
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  16. Publicité
  17. #13
    annebak

    Re : Que faire après une thèse en chimie organique quand on ne veut plus faire de recherche ?

    Merci Gwyddon pour ces précisions. J'ai vu des prépa concours (pharma/médecine/kiné) qui cherchaient à recruter des docteurs et/ou agrégés et/ou CAPES. D'où mon erreur en pensant qu'on pouvait avoir l'agrèg et ensuite s'orienter dans cette voie.

Discussions similaires

  1. que faire apres une licence de chimie?
    Par mateo95 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/07/2013, 18h46
  2. Y-a-t-il une vie apres un M2R si on veut pas faire de thèse ? MS une solution ?
    Par Massimo130581 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/01/2013, 23h31
  3. que faire apres une licence de chimie?
    Par mateo95 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 26
    Dernier message: 07/12/2011, 22h13
  4. Que faire après une MP quand l'ingénierie ne passionne pas ?
    Par bibie64 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/10/2010, 17h26
  5. Que faire quand on veut changer d'orientation ?
    Par VioletHill dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/06/2008, 18h06