Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

le doctorant et les impôts



  1. #1
    sda

    le doctorant et les impôts

    Bonjour,

    j'aimerais avoir de la part des doctorants quelques informations concernant les impôts à payer en France.

    Sachant que le contrat doctoral prévoit 19800€ bruts par an, j'ai compris qu'il faut retenir 14% sur le net, donc en gros du 1200€ à l'année (pouvez-vous confirmer que c'est plus ou moins ça). Mais vu que je paye par exemple des livres, de l'essence pour ma voiture pour aller jusqu'à Saclay et l'assurance etc je voulais savoir si ce type de choses peut être déduit du salaire perçu?

    Merci pour toutes vos réponses!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Ryuujin

    Re : le doctorant et les impôts

    En ce qui me concerne, j'ai payé à peu près 1400 euros, mais je fais un monitorat.
    Par contre, ceux que je connais qui n'en font pas sortent plutôt autours de 750 euros.

  4. #3
    sda

    Re : le doctorant et les impôts

    Comment est-ce possible qu'il y ait un tel décalage? que je sache le monitorat c'est du 350€ brut par mois donc ça ne fait pas changer de tranche..

  5. #4
    Cyrille999

    Re : le doctorant et les impôts

    Citation Envoyé par sda Voir le message
    Bonjour,

    j'aimerais avoir de la part des doctorants quelques informations concernant les impôts à payer en France.

    Sachant que le contrat doctoral prévoit 19800€ bruts par an, j'ai compris qu'il faut retenir 14% sur le net, donc en gros du 1200€ à l'année (pouvez-vous confirmer que c'est plus ou moins ça). Mais vu que je paye par exemple des livres, de l'essence pour ma voiture pour aller jusqu'à Saclay et l'assurance etc je voulais savoir si ce type de choses peut être déduit du salaire perçu?

    Merci pour toutes vos réponses!
    Oui, c'est ça. Tu peux déduire effectivement des "frais professionnels", il faut garder en revanche les justificatifs fiscaux.

    Super site pour faire des simulations:
    http://www.bforbank.com/membre/harve...xtor=AD-23808-[]--[]-[Google]

    Cyrille
    La connaissance est la matière première de l'Intelligence.

  6. #5
    furanohana

    Re : le doctorant et les impôts

    Je détaille un peu la réponse sur les impots : les frais professionnels peuvent être pris en compte de deux manières :

    - la plus simples, automatique = un abattement de 10% (= 10% des revenus ne sont pas pris en compte pour le calcul de l'impot) ;

    - deuxième méthode = déclarer tous ses frais, à la place de l'abattement de 10%. Pour cela il faut pouvoir tout justifier (factures obligatoires), ce qui peut être contraignant au jour le jour. Faire des simulations est nécessaire, pour vérifier si c'est plus rentable que l'abattement par défaut (impossible de répondre dans l'absolu, cela dépend trop des situations individuelles)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Gwyddon

    Re : le doctorant et les impôts

    Bonjour,

    Le décalage entre "avec mission complémentaire" et "100% recherche" (le monitorat ça n'existe plus, on parle maintenant de "mission d'enseignement") s'explique aussi par le fait que dans un cas il y a droit à la prime pour l'emploi, et pas dans l'autre. Ajouté au changement de tranche, ça fait faire un grand écart en effet.

    Sinon les frais professionnels sont effectivement pris en compte via l'abattement de 10% sur les traitements perçus dans la déclaration de revenus. Pour ma part je paye dans les 1200 euros d'impôts.

    Cordialement,

    G.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  9. Publicité
  10. #7
    sda

    Re : le doctorant et les impôts

    Merci pour tous ces retours.

    Concernant la prime pour l'emploi, quels sont les critères pour en bénéficier?
    Et les 10% de frais correspondent-ils à une diminution de 10% du net imposable ou une diminution de 10% de l'impôt à payer calculé sur le salaire duquel on n'a retiré aucun frais?

    Pour vérifier ma compréhension, voici comment je calculerai mon impôt:

    salaire brut thèse: 19800 -> faudra prendre en compte le net imposable qui figurera sur les fiches de paie, donc disons 17000€
    salaire CESU pour cours particulier: 320€ net par mois -> donc disons un net imposable dans les 350€, 350*12=4200

    Donc net imposable 21200. C'est là que la réponse aux deux questions que j'ai posé me semble importante: mes frais correspondent à peu près à 2500€ par an.

    Merci pour votre aide!

  11. #8
    Gwyddon

    Re : le doctorant et les impôts

    Bonjour,

    La déduction des 10% se calcule sur les salaires (et assimilés) nets imposables. Du coup avec ton exemple cela donne une déduction de revenus imposables de 2120 euros : cela signifie que ton revenu imposable final s'élève en fait à 19080 euros.

    Cordialement,

    G.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  12. #9
    sda

    Re : le doctorant et les impôts

    Parfait, merci pour cette réponse très claire Gwyddon. Il est donc préférable de faire l'abattement des 10% car ça correspond à peu près à mes frais, plutôt que garder des reçus toute l'année
    Cet abattement est-il automatique ou bien il faut le justifier?

    Concernant la PPE, j'ai été vérifier sur les sites de préfectures: il faut avoir un salaire inférieur à 16800 environ, et je ne vois pas comment un contrat 100% recherche même avec frais déduits descendrait en dessous de ce montant, et vu que le changement de tranche est à 26000€, avec ou sans monitorat on est toujours dans la même tranche, je suis donc étonné par une telle différence d'impôt

  13. #10
    U.N.Owen

    Re : le doctorant et les impôts

    C'est plus avantageux de faire une thèse en Angleterre vu que les doctorants sont exonérés d'impôts. Certes on ne cotise pas pour la retraite mais si on ne compte pas revenir en France -ce qui est mon cas- on est largement gagnant.

  14. #11
    Gwyddon

    Re : le doctorant et les impôts

    Bonjour sda,

    En tant que normalien je touchais 1340 euros net, et j'avais la prime pour l'emploi donc à moins que ça n'ait changé

    Citation Envoyé par U.N.Owen
    C'est plus avantageux de faire une thèse en Angleterre vu que les doctorants sont exonérés d'impôts. Certes on ne cotise pas pour la retraite mais si on ne compte pas revenir en France -ce qui est mon cas- on est largement gagnant.
    Ils ne sont pas exonérés d'impôts, ils touchent une bourse donc pas de contrat de travail. C'est super avantageux en effet : aucune assurance chômage, aucune assurance maladie associée en cas d'accident du travail, je ne parle même pas de congé maternité, aucun moyen de valoriser la thèse comme expérience professionnelle (bah oui, puisque pas de contrat de travail !), pas de cotisation retraite ni en Angleterre, ni en France, bref... Super avantageux ouais

    G.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  15. #12
    U.N.Owen

    Re : le doctorant et les impôts

    Ils ne sont pas exonérés d'impôts, ils touchent une bourse donc pas de contrat de travail. C'est super avantageux en effet : aucune assurance chômage, aucune assurance maladie associée en cas d'accident du travail, je ne parle même pas de congé maternité, aucun moyen de valoriser la thèse comme expérience professionnelle (bah oui, puisque pas de contrat de travail !), pas de cotisation retraite ni en Angleterre, ni en France, bref... Super avantageux ouais
    Ca reste avantageux pour les gens comme moi qui ne resteront ni en Angleterre ni en France, j'ai aucun intérêt a cotiser pour une chose que je ne toucherai jamais vu que je quitterai le pays de toute manière.
    Apres pour l'expérience professionnelle, c'est de notoriété que les thèses sont largement plus reconnues dans les pays anglo-saxons qu'en France. Si on veut faire de la recherche académique, qu'on est une bourse ou un contrat de travail en thèse ça ne change rien...

  16. Publicité
  17. #13
    furanohana

    Re : le doctorant et les impôts

    Citation Envoyé par U.N.Owen Voir le message
    Apres pour l'expérience professionnelle, c'est de notoriété que les thèses sont largement plus reconnues dans les pays anglo-saxons qu'en France. Si on veut faire de la recherche académique
    Dans cas de figure, qu'on soit en France ou dans un pays Anglo-saxon ne change rien.

  18. #14
    U.N.Owen

    Re : le doctorant et les impôts

    Dans cas de figure, qu'on soit en France ou dans un pays Anglo-saxon ne change rien.
    Ha mais je suis complètement d'accord, je remarquais juste que dans mon cas c'était plus avantageux de la faire en Angleterre car je n'ai pas d'impôts a payer (les cotisations m'auraient servis a rien vu que je ne compte pas revenir travailler en France donc autant pas gaspiller son argent). Après la situation est différente pour chaque personne.

  19. #15
    babysnoopy

    Post Re : le doctorant et les impôts

    Bonjour à tous,

    Je vais vous fournir quelques précisons sur la rémunération du doctorat et les impôts durant la thèse.

    Le salaire
    Tout d'abord, le salaire d'un doctorant dans un laboratoire académique s'échelonne de 1400 € à 1700 € net mensuel en fonction de l'institut de recherche. Les contrats privés (CIFRE) peuvent offrir des salaires plus intéressants.
    Vous trouverez dans l'article suivant la liste des rémunérations généralement attribuées au thésard dans les différents instituts (CNRS, CEA, INRA, INRIA, etc) http://muneratio.blogspot.fr/2013/04...ration-en.html

    Les impôts
    En 2013, les allocations de recherche sont désormais exclusivement (en sciences en tout cas et à ma connaissance) définies comme des revenus salariés et doivent donc être déclarées aux impôts comme n'importe quel autre salaire.

    L'impôt sur le revenu fonctionne par tranche :
    du 1er au 5963 ème euros gagné, l'imposition est de 0%
    du 5964 ème au 11896 ème euros gagné, l'imposition est de 5.50%
    du 11897 ème au 26420 ème euros gagné, l'imposition est de 14%
    Et ainsi de suite, jusqu'au taux dit "marginal", c'est-à-dire le taux de la tranche de votre revenu.
    Le taux moyen d'imposition est donc bien inférieur au taux marginal puisque seules les euros compris dans la tranche marginal sont imposés au taux marginal


    Le montant à reporter sur votre feuille d'impôt est le montant "net à déclarer" qui est présent en bas de la dernière fiche de paie de l'année. Généralement, la déclaration des impôts est pré-remplie...
    En tant que doctorant, vous pouvez bénéficier de la prime pour l'emploi.
    Tout est expliqué ici : http://muneratio.blogspot.fr/2013/04...t-revenus.html

    J'espère avoir clarifié la question.

  20. #16
    aida1807

    Re : le doctorant et les impôts

    Bonjour à tous,

    Je me permets d'intervenir dans cette discussion car ma question est quelque peu liée.

    Je m'apprête à signer un contrat doctoral, mon salaire sera donc de 1684,93€ brut, a priori.

    J'aimerais savoir si un tel contrat me donne droit aux tickets CESU, et si oui, approximativement de quel montant. Mon fils de 4ans va devoir être gardé par une nounou et une aide serait la bienvenue... Je n'ai trouvé aucune réponse à ce sujet sur internet.

    Merci d'avance,
    Cordialement

  21. #17
    vep

    Re : le doctorant et les impôts

    Dans la mesure où cette discussion n'a absolument aucun rapport avec l'orientation, je ferme ce sujet.

    Pour ce type de questions, le mieux reste de s'adresser aux services fiscaux concernés, ou éventuellement d'aller sur un forum de droit.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. temps libre pour un doctorant ou un chercheur
    Par pbord dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 21
    Dernier message: 16/04/2017, 02h40
  2. Ratio HDR/doctorant
    Par Guillaume69 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/01/2011, 00h55
  3. [Divers] Doctorant cherche à communiquer dans les lycées
    Par Cste dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/10/2008, 20h34
  4. Réorientation d'un doctorant vers l'enseignement ??
    Par Cyrilours dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/05/2008, 09h25