Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Hésitation Médecine ou Ingenierie



  1. #1
    Soupap

    Hésitation Médecine ou Ingenierie


    ------

    Salut, je suis en Terminale S-Svt spécialité Mathématiques et j'hésite beaucoup pour mon orientation post-bac. Comme je doit vite me décider avant la fin du 2ème trimestre, je poste ici pour demander des conseils et des informations.

    Mon ambition première serait de devenir médecin, mais j'ai du mal à comprendre comment sa se passe. Si j'ai bien compris, après le bac de je devrais aller en Fac de médecine (l'inscription se fait sur dossier ou il faut juste avoir le Bac ?). Après la première année il y a un concours national et si je passe je peux continuer mes études de médecines jusqu'au doctorat à Bac+8 et ensuite je me spécialise. Je sais qu'il y a un deuxième concours appelé examen national classant, donc si je comprend bien cet examen n'est pas un concours de séléction c'est juste un examen national au même titre que le Bac par exemple, seulement il y a un classement c'est sa ?

    Le problème c'est que ces études sont longues et dures et donc il faut prévoir un plan B au cas ou je raterais le concours de première année par exemple. Donc dans ce cas est-ce que je peux me réorienter dans des études d'Ingénieur ? Je sais qu'il reste le paramédical mais ça ne me passionne vraiment pas. Et si c'est l'examen national classant que je rate qu'est ce que je peux faire (j'en ai pas l'intention mais il faut tout prévoir !) ? Concernant le concours de première année (le PCEM1) est-ce que je suis obligé d'aller en Fac de médecine ou est-ce que je peux le préparer en allant dans une Classe préparatoire spécialisée (si sa existe) ? Enfin pour les fac de médecine est-ce que toutes les fac sont pareilles où alors certaines sont plus prestigieuses et meilleures que d'autres ? Merci beaucoup.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Je vais répondre dans l'ordre :

    Mon ambition première serait de devenir médecin, mais j'ai du mal à comprendre comment sa se passe. Si j'ai bien compris, après le bac de je devrais aller en Fac de médecine (l'inscription se fait sur dossier ou il faut juste avoir le Bac ?).
    Pour accéder à la première année (désormais première année commune des études de santé), il faut juste le bac.

    Après la première année il y a un concours national et si je passe je peux continuer mes études de médecines jusqu'au doctorat à Bac+8 et ensuite je me spécialise.
    Non :
    - la première année est le concours. Il y a des épreuves au premier comme au second semestre
    - ce n'est pas un concours national. Il existe dans chaque ville ayant une fac de médecine, mais chaque fac a ses épreuves. Le programme est national avec de grosses variations locales.
    - c'est après les 6 années d'études (au sens strict) qu'on choisit sa spécialité
    - note sémantique : il n'y a pas de doctorat en médecine, c'est un diplôme d'Etat de docteur, nuance : la thèse qu'on passe est beaucoup, beaucoup plus légère qu'une thèse de bio ou même qu'une thèse de droit. C'est au bout de 9 à 11 ans qu'on est docteur suivant la spécialité.

    Je sais qu'il y a un deuxième concours appelé examen national classant, donc si je comprend bien cet examen n'est pas un concours de séléction c'est juste un examen national au même titre que le Bac par exemple, seulement il y a un classement c'est sa ?
    C'est un examen classant : le classement sert à savoir qui va faire quoi. Ca ne porte pas le nom de concours parce que le nombre de postes offerts égale le nombre de candidats, mais ça reste sélectif : le premier fait ce qu'il veut, le dernier prend ce qui reste.

    Le problème c'est que ces études sont longues et dures et donc il faut prévoir un plan B au cas ou je raterais le concours de première année par exemple.
    Dans le climat actuel, pour trouver du boulot avec un bac+5 il faut nécessairement en chier...
    Comme dit, les études de médecine au sens strict ce n'est que 6 ans, après, c'est une formation pratique sur le tas, avec un salaire (l'internat), pas vraiment des études.
    Pour le plan B je suis totalement d'accord, après la question c'est de savoir où aller. Là je ne connais plus trop...

    Et si c'est l'examen national classant que je rate qu'est ce que je peux faire (j'en ai pas l'intention mais il faut tout prévoir !) ?
    Le pire qui puisse arriver quand on rate cet examen, c'est d'être interne de médecine générale à Limoges ou à Clermont, un sort que 95% des chômeurs de 18-25 ans envieraient. Médecine c'est quand même une des rares filières où même en ratant on a accès à un métier formidable... "Rater" en médecine, c'est mieux que "réussir" dans beaucoup de filières, au niveau de la sécurité de l'emploi et des revenus. Ca aussi c'est à prendre en compte. C'est un peu décalé de penser à ça dès la Terminale... comme tu dis, les études de médecine sont longues, ça laisse bien assez de temps pour se pourrir l'esprit avec cet examen de 6ème année (qui, d'ailleurs, ne survivra pas très longtemps : il est très cher, ingérable (cf. les galères de juin dernier) et très peu discriminant. Il y a fort à parier que sa suppression soit décidée d'ici un à deux ans).

    Concernant le concours de première année (le PCEM1) est-ce que je suis obligé d'aller en Fac de médecine ou est-ce que je peux le préparer en allant dans une Classe préparatoire spécialisée (si sa existe)?
    Le concours n'existe pas en dehors de la première année : le concours, c'est la première année, avec les examens qui y ont lieu.

    Enfin pour les fac de médecine est-ce que toutes les fac sont pareilles où alors certaines sont plus prestigieuses et meilleures que d'autres ?
    Les facs font tout pour empêcher les gens de s'inscrire ailleurs que dans leur académie d'origine. Les différences c'est surtout entre Paris intra-muros (P5, etc.) et le reste, pour la préparation des ECN. Mais il est toujours temps de changer de fac après... Perso je n'aurais jamais supporté Paris pendant mes études...
    Neutrino

  4. #3
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Merci beaucoup, vous n'avez pas répondu à une de mes questions: comment se fait l'admission en Fac de médecine ? Sur dossier (donc il y a une séléction) ou il suffit juste d'avoir le Bac ? Ou encore est-ce qu'il y a un concours d'entrée ?

    Sinon pour le concours de première année, je n'ai pas trop compris, il y a 2 épreuves, une à chaque semestre et ensuite ceux qui ont les meilleurs résultats à l'échelle locale passent c'est sa ? Et enfin comment sont décidée le nombre de "places" à prendre à la fin du concours chaque année ?

    Sinon le reste à été très je vous remercie. J'aimerais juste savoir quelles alternatives j'ai si je venait à échouer au PCEM1. Et pour terminer entre l'année du PCEM1 et l'année de l'examen national classant, il n'y a aucun examen (je suppose que si mais bon) ?

  5. #4
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Citation Envoyé par Soupap Voir le message
    Merci beaucoup, vous n'avez pas répondu à une de mes questions: comment se fait l'admission en Fac de médecine ? Sur dossier (donc il y a une séléction) ou il suffit juste d'avoir le Bac ? Ou encore est-ce qu'il y a un concours d'entrée ?
    J'ai répondu, cf. le début du message. L'accès à la première année se fait librement, sans aucune sélection. Les facs mettent juste un obstacle à l'inscription des gens en dehors de leur académie d'origine, s'ils ne donnent pas un motif valable. C'est d'ailleurs le gros problème de la première année de médecine devenue PACES : c'est un choix d'orientation par défaut pour les bacheliers S (à une époque, dans mon académie, ça drainait jusqu'à 25% des bacheliers S!), puisqu'il n'y a aucun filtrage.

    Sinon pour le concours de première année, je n'ai pas trop compris, il y a 2 épreuves, une à chaque semestre et ensuite ceux qui ont les meilleurs résultats à l'échelle locale passent c'est sa ? Et enfin comment sont décidée le nombre de "places" à prendre à la fin du concours chaque année ?
    Il n'y a pas deux épreuves, mais des épreuves (une par matière), à la fin de chaque semestre, comme dans une année de fac normale (on appelle ça des "partiels"). Ca permet par exemple de se réorienter dès la fin du premier semestre. En effet, à la fin du premier semestre il y a déjà un classement provisoire qui permet aux gens de voir où ils s'en sont, et d'arrêter les frais s'ils sont trop mal classés.

    Au second semestre il faut en plus des cours de base s'inscrire dans un ou plusieurs modules optionnels, un par discipline pour laquelle on veut concourir (un pour médecine, un pour pharma, un pour dentaire, un pour kiné, un pour sage-femme). On n'est pas sur le classement permettant de choisir une discipline si on n'a pas fait le module correspondant (et passé les exams qui vont avec). C'est ça la grande nouveauté, ça donne 5 classements distincts, et ça évite que des gens fassent la première année en se disant "je prend ce que j'ai" : il faut obligatoirement choisir ce qu'on veut dès le début du second semestre.

    Le classement (dans chaque discipline) est purement local, et le nombre de places que chaque fac a est défini par le ministère. En général le chiffre sort pendant l'année.

    Sinon le reste à été très je vous remercie. J'aimerais juste savoir quelles alternatives j'ai si je venait à échouer au PCEM1.
    Ca c'est suivant vos goûts. Beaucoup de gens vont en bio du fait des équivalences qu'on obtient grâce à la première année. Pas forcément une bonne idée car une scolarité médiocre en bio, découlant d'un choix d'orientation par défaut, ne mène pas à grand chose (c'est hélas le cas pour quasiment toutes les facs de sciences).
    Beaucoup vont en droit, je ne sais pas pourquoi.
    D'autres vont en informatique (fac ou école privée), d'autres en école de commerce... Ca dépend des goûts.
    Vous vous préférez une école d'ingé, eh bien vous pouvez chercher une qui a une prépa intégrée et qui prend les gens en réorientation.

    Et pour terminer entre l'année du PCEM1 et l'année de l'examen national classant, il n'y a aucun examen (je suppose que si mais bon) ?
    Oh que si, il y a des examens, deux fois par an, voire plus, sans compter les rattrapages, les examens de TP, les contrôles continus. C'est loin d'être facile et certaines facs se font un plaisir de faire redoubler les gens en cours de cursus de médecine (ma fac : 10% de redoublement en troisième année, 25% en 5ème. taux d'étudiants qui ont au moins un examen à rattraper en septembre : la moitié en deuxième année, puis les trois quarts les années suivantes...). Tout ça pour dire que le concept "médecine après la 1ère année c'est des vacances" est un mythe, la 2ème année est tout aussi lourde, et dès la 4ème année c'est le marathon (moitié du temps en stage moitié du temps en TD) en direction des ECN. Les études de médecine sont bien chiantes, certes après la première année on a un avenir assuré, mais au bout d'un moment ça devient pesant de passer des exams...
    Dernière modification par Neutrino ; 11/10/2011 à 16h42.
    Neutrino

  6. #5
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Mais rassurez moi, c'est loin d'être insurmontable quand même ? Je veux dire qu'il n'y a pas besoin d'être un "surdoué" pour faire médecine ? Donc cela voudrait dire que si j'envisage de faire médecine, j'ai des chances non négligables de redoubler, donc en gros je dois compter terminer mes études entre 28ans et 30ans si je passe par cette voie. Mais j'ai entendu dire qu'après les 6 ans de tronc commun, la suite des études de médecines étaient constitués à base de long stages, ces stages sont rémunérés ?
    Merci?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Citation Envoyé par Soupap Voir le message
    Mais rassurez moi, c'est loin d'être insurmontable quand même ? Je veux dire qu'il n'y a pas besoin d'être un "surdoué" pour faire médecine ?
    Non. Honnêtement. Je suis peut être médisant mais une bonne partie de l'effectif en médecine est composé de bourrins qui savent apprendre par coeur sans plus (dès qu'un concept ou un truc s'écarte de ce qu'ils savent déjà, ils sont en panique). Il faut juste bosser et ça passe.

    Donc cela voudrait dire que si j'envisage de faire médecine, j'ai des chances non négligables de redoubler, donc en gros je dois compter terminer mes études entre 28ans et 30ans si je passe par cette voie. Mais j'ai entendu dire qu'après les 6 ans de tronc commun, la suite des études de médecines étaient constitués à base de long stages, ces stages sont rémunérés ?
    Si on regarde l'âge des gens qui ont passé les ECN en 2011 (les dates de naissance sont publiques dans le classement), la plupart des gens sont nés en 1986, une bonne partie en 1985 ou en 1987. Donc non, ce ne sont pas des études à rallonge, les gens mettent en moyenne quelque chose comme 7 ans pour arriver en fin de 6ème année, y compris si on inclut les redoublements de première année.
    Après la 6ème année, c'est l'internat (stages à temps plein et quelques cours informels, plus aucun exam), et la paie est largement suffisante pour vivre (1100€ nets au départ, sachant que dans ma ville on peut trouver un 2 pièces pour un loyer 550€ par mois). Des gens qui, à 24 ou 25 ans, ont la sécurité de l'emploi à vie ET 1100€ nets (sachant que le salaire augmente jusqu'à 2000€ nets en 4ème année d'internat, et que le salaire des internes ne prend pas en compte les gardes) j'en connais peu.
    Ce que je voulais dire, c'est que les études de médecine ne sont pas des vacances. Il y a autant sinon plus de travail que dans les autres filières pour passer d'une année à la suivante, la seule différence c'est que le stress de trouver un boulot par la suite est absent (la grosse galère, à l'époque actuelle, c'est d'avoir un diplôme qui ne sert à rien, de ne pas trouver de job, ou alors un job sous qualifié ou sous payé).
    Mais dans la tête d'un lycéen, ce qui devrait faire stresser, c'est le concours de 1ère année, une fois que ce cap est passé il suffit d'avoir la moyenne et de ruser avec les exams, il n'y a plus d'obstacles. C'est bien de s'intéresser au déroulement des études, mais ça ne devrait rendre inquiet, au plus tôt, que la veille de la rentrée en 2ème année...
    Dernière modification par Neutrino ; 12/10/2011 à 01h21.
    Neutrino

  9. Publicité
  10. #7
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    A part sa, il faut être bon où pour faire médecine ? Quelles sont les matières qu'on enseigne dans le cursus de médecine (en première année par exemple) ?

    Je demande sa car en ce début d'année, j'ai un peu de mal en Physique-chimie surtout j'arrive pas à avoir la moyenne (entre 8 et 9) alors que l'année dernière j'étais plutôt bon, et en Mathématiques ça peut aller mais j'ai pas 16 quoi. Bon après j'éspère que cela va monter et je me rassure en me disant que c'est que le début, j'ai des nouveaux professeurs, en Physique-chimie et en Mathématiques ils sont sévères d'ailleurs...Enfin bon, je vise au minimum 14 de moyenne et mention bien minimum au Bac. Mais j'essayerais d'avoir plus bien sur.

  11. #8
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Citation Envoyé par Soupap Voir le message
    A part sa, il faut être bon où pour faire médecine ?
    Etre bon ça n'existe pas. Tout est une question de travail personnel, et à part quelques personnes qui ont des capacités, le niveau qu'on a, c'est la somme du travail qu'on a fourni par le passé. D'où les deux grandes catégories de gens qui se plantent à la fac (et pas qu'en médecine) :
    - ceux qui sont bons et croient continuer sur leur lancée, mais n'ont plus les profs et les parents derrière pour les stimuler (y a pas un devoir par semaine à la fac pour voir si les étudiants ont compris la leçon!)
    - ceux qui se sont toujours contentés d'avoir la moyenne et croient qu'on les attend et qu'on va les soutenir : à la fac, on les laisse couler, car ça fait toujours moins de copies à corriger une fois qu'ils abandonnent.

    Quelles sont les matières qu'on enseigne dans le cursus de médecine (en première année par exemple) ?
    Biochimie, biophysique, chimie organique, physique classique (dynamique, électromagnétisme, thermodynamique, physique des fluides, etc.), un peu de math/stats, après tout le reste ce sont des cours nouveaux qui ne se basent pas sur l'enseignement du lycée (embryo, histo, anatomie, biologie cellulaire, physiologie...). Le seul truc qui est vraiment non négociable par rappport au programme du bac S, c'est la physique-chimie (équilibre acido basique, réactions d'oxydoréduction, forces, électricité, etc.).
    Neutrino

  12. #9
    arnaud.g

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Bonjour, la médecine ou l'ingénierie? deux domaines diamétralement opposés! si tes ambitions n'arrivent même pas à trancher dans ce sujet là, je te conseille de ne pas faire les deux, car ce n'est pas ce que tu veux suivre comme spécialité!

  13. #10
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    En même temps ce ne sont pas des gens de 17 ans qui n'ont jamais les pieds dans un hôpital et ne connaissent de la médecine que ce qu'ils voient à la télé qui vont choisir en connaissance de cause les études de médecine... Ca ne me choque pas que les gens aient besoin de savoir plus de détails avant d'y aller!
    Neutrino

  14. #11
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Salut, je relance ce sujet pour demander quel est le nombre d'heures de cours qu'il y a en Première année de médecine (devenue L1 santé). Les organismes de préparation au concours pendant la première année sont ils efficaces où ce sont juste des pompes à fric ? Et les organismes de préparation avant la première année ?

    J'ai vu que le taux d'échec au concours de première année en médecine est fort et sa me fais peur. J'aimerais bien savoir quelles sont les clés pour le réussir et optimiser mes chances ? Je veux dire quelles sont les qualités requises ? Certains disent qu'il faut beaucoup de mémoire d'autres disent qu'il faut travailler en permanence et abandonner tout loisir (en gros rester dans sa bulle). Bref qu'est ce que vous pouvez me dire à ce propos?

    Merci

  15. #12
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Citation Envoyé par Soupap Voir le message
    Salut, je relance ce sujet pour demander quel est le nombre d'heures de cours qu'il y a en Première année de médecine (devenue L1 santé).
    C'est en général 20h de cours magistraux et 4 à 6h de TD par semaine.

    Les organismes de préparation au concours pendant la première année sont ils efficaces où ce sont juste des pompes à fric ? Et les organismes de préparation avant la première année ?
    C'est utile mais pas indispensable. Je persiste à croire que c'est avant tout psychologique : ça calme les angoisses des bons et ça force à bosser les moins bons (sachant qu'ils devraient se forcer spontanément). Au moins les gens s'entraînent et voient que se contenter du passable n'est pas possible pour réussir. Mais beaucoup de gens réussissent sans y avoir mis les pieds, et beaucoup ratent justement pour avoir perdu du temps dans des prépas ne leur servant à rien.
    C'est un choix personnel...

    J'ai vu que le taux d'échec au concours de première année en médecine est fort et sa me fais peur. J'aimerais bien savoir quelles sont les clés pour le réussir et optimiser mes chances ? Je veux dire quelles sont les qualités requises ? Certains disent qu'il faut beaucoup de mémoire d'autres disent qu'il faut travailler en permanence et abandonner tout loisir (en gros rester dans sa bulle). Bref qu'est ce que vous pouvez me dire à ce propos?
    Pour mémoire le taux de réussite n'est pas beaucoup plus élevé dans d'autres facs qui n'ont pas de concours en première année. Ce n'est pas ça qui doit faire peur : tout ce qui mène à un job est sélectif, c'est un gros mirage que de croire qu'on peut faire des études aboutissant à un boulot qui n'ont aucune étape de sélection. L'avantage de médecine c'est que ça se fait d'emblée. C'est mieux que de se retrouver sans M2 (et donc avec un M1 qui se ne sert à rien), ou sans doctorat à la suite d'un M2 recherche... Dans le tas de ceux qui échouent il y a beaucoup de gens qui n'étaient là que pour faire beau.

    Les clés pour réussir :
    - l'exhaustivité : il n'y a pas de détail inutile dans les cours
    - la spontanéité : il faut savoir refaire les exercices vus en TD sans que personne ne soit derrière pour le demander
    - l'autonomie : il faut savoir se démerder tout seul si on ne comprend pas, chercher dans les livres
    - la motivation et la régularité : eh oui. Ca ne sert à rien de bosser 3 semaines de suite sans dormir voire sans manger ou autres (quand j'étais en première année, des gens puaient parce qu'ils économisaient du temps sur les douches...) si c'est pour s'effondrer comme une merde et pas bosser correctement la 4ème semaine. Les profs se démerdent pour que les sujets d'examens balaient tout le programme, risquer une impasse c'est se promettre d'échouer.

    Bref en gros il faut apprendre à bosser comme on ne bosse pas au lycée, où ce sont les profs qui dictent (jusqu'à dire quels mots souligner...), et qui sont toujours derrière l'élève pour le forcer à bosser, élève qui en gros se contente bien souvent d'apprendre par coeur la veille du DST pour mieux tout oublier dès que la copie est rendue, pour enfin réussir son bac médiocrement grâce à un coup de bol sur les sujets qui tombent...

    Abandonner tout loisir : oui et non. Ca dépend ce qu'on appelle loisir. Si c'est 1h ou 2h de foot le week end surtout pas, si ça permet de décompresser et de tenir c'est indispensable. Si "loisir" c'est passer 3h tous les soirs sur wow et facebook, oui il faut arrêter. La première année, en gros, c'est à peine 6 mois de cours. C'est un sprint. Que devraient dire les élèves de classe prépa qui bossent à ce rythme pendant 2 voire 3 ans? Personnellement quand j'étais en première année, je m'interdisais tout travail et toute révision le vendredi après-midi, que je consacrais à des courses en ville ou à des sorties au musée, du vélo, etc.
    Dire que c'est dur psychologiquement est vrai mais exagéré la plupart du temps. Ca reste une expérience : on découvre la vie autonome, on se fait des amis, on découvre un folklore estudiantin, on apprend des mots médicaux, on a l'impression d'apprendre beaucoup... A une époque il avait été montré que les gens ayant raté leur première année se démerdaient mieux que les bacheliers quand ils faisaient d'autres études, parce qu'ils avaient acquis une méthode de travail.

    Je l'ai déjà dit dans un autre sujet sur médecine, la vraie question est de savoir si on veut vraiment devenir médecin (ou dentiste/kiné/sage-femme/pharma! ce sont aussi des possibilités!), après le reste c'est un risque qu'on prend.
    Neutrino

  16. Publicité
  17. #13
    Meryem7

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Bonsoir, je suis également étudiante en terminale S mais au Maroc, donc non seulement j'hésite entre faire mes études ici ou aller en France (ou Belgique) mais en plus j'ai peur de ne pas réussir mes études de médecine.. ce qui est sur c'est que je ne veux pas faire de prépas et n'ayant pas trop de mal a assimiler les cours d'svt je me suis dis pourquoi pas médecine .. ma question est adressée aux étudiants en médecine, y'aurait-il parmi vous qui ne se sont pas adapté au rythme de ces études alors qu'ils avaient un bon niveau en 1ere et terminale ? pour ceux qui suivent tjs ce cursus, êtes vous épanouis, ne regrettez vous pas de ne pas avoir choisi une autre orientation ? quel est le salaire moyen pour un interne et à partir de quelle année sommes-nous rémunérés ? plusieurs questions défilent dans ma tête mais ça serait déjà pas mal de répondre a celles-ci . MERCI a tous !

  18. #14
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Et comment

  19. #15
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Comment se préparer au mieux pendant cette année de Terminale S ? Je parle de la méthode de travail, du côté psychologique aussi... Parce que par exemple cette année j'ai des bons résultats dans à peu près toutes les matières sauf en maths et en p-c ou j'ai du mal aux contrôles. Pourtant je travaille, je comprend les cours et j'arrive à refaire les exercices mais dans ces deux matières pour le moment je rame en contrôle et évidemment c'est les plus lourds au niveau des coefficients donc sa fait mal dans la moyenne générale. C'est très frustrant et je pense que c'est probable que cela provienne de ma méthode de travail, pourtant j'ai quelques manuels extra-scolaires et j'essaye de travailler de manière régulière (parfois je me laisse aller c'est vrai). Bref y-a-t-il quelque chose que je puisse faire pour me préparer au mieux à cette année de P1 et par la même occasion améliorer mes résultats dans ces deux matières.

    En faisant le tour des forums j'ai retenu certaines choses qui reviennent souvent:
    _Certains disent qu'un lycéen qui travaille énormément en Terminale a plus de chance d'échouer en P1 car il faudra encore plus travailler.
    _D'autres disent qu'il faut s'habituer à un rythme soutenu et a travailler régulièrement pour être opérationnel dès le premier jour.
    _D'autres disent que les résultats de lycée ne comptent pratiquement pas et qu'en P1 les compteur sont presque remis à 0. Par conséquent il faut arrêter de se focaliser sur les notes et les mentions au BAC

    Simplement qu'est ce que vous en pensez, et quels conseils pouvez-vous me donner Neutrino ?

  20. #16
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Citation Envoyé par Soupap Voir le message
    En faisant le tour des forums j'ai retenu certaines choses qui reviennent souvent:
    _Certains disent qu'un lycéen qui travaille énormément en Terminale a plus de chance d'échouer en P1 car il faudra encore plus travailler.
    _D'autres disent qu'il faut s'habituer à un rythme soutenu et a travailler régulièrement pour être opérationnel dès le premier jour.
    _D'autres disent que les résultats de lycée ne comptent pratiquement pas et qu'en P1 les compteur sont presque remis à 0. Par conséquent il faut arrêter de se focaliser sur les notes et les mentions au BAC

    Simplement qu'est ce que vous en pensez, et quels conseils pouvez-vous me donner Neutrino ?
    Fermer le yeux.
    La plupart des conseils qui sont sur Internet sont :
    - issus du concierge ("le fils de la voisine d'une amie a réussi en faisant ça")
    - issus de gens qui ont raté, ou pas encore réussi
    - issus de deuxième année qui ont la tête enflée et aucun recul

    La proposition 1 est absurde et idiote : ce sont les gens qui glandent au lycée qui risquent de se casser les dents, car aucun ennemi n'est plus tenace que l'habitude (chose d'ailleurs qu'on voit en médecine tous les jours : les gens ne changent jamais leurs habitudes, même quand leur vie est en jeu). Si le lycéen est autonome et travaille de manière spontanée, il n'y a aucune raison que sa première année se passe mal. Ca n'assure pas la réussite (RIEN ne le fait), mais c'est un poids en moins.
    La proposition 2 est réaliste sauf si elle pousse à aborder l'année avec anxiété et fatigue (vacances impératives!).
    La proposition 3 est partiellement vraie. Ca dépend des matières. Il faut juste retenir qu'un niveau "passable" en physique chimie, c'est un niveau insuffisant pour aborder la fac. L'Education nationale n'a qu'un seul but : faire du chiffre. Les épreuves du bac, et même les moyennes de Terminale, sont gonflées d'une manière absurde. Se contenter de la moyenne, ça ne marche pas pour avoir un bon niveau, et surtout, c'est une habitude très mauvaise pour aborder un concours (cf. le premier point).
    Neutrino

  21. #17
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Merci et concrètement qu'est ce que je peux faire pour me préparer au mieux ?

    Sinon je précise que je ne travaille pas pour la moyenne, je travaille pour avoir le maximum possible, même si sa ne se passe toujours très bien en Physique-chimie et en maths pour le moment j'essaye de m'accrocher et de progresser.

  22. #18
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Y a rien à faire pour se préparer, il faut aborder l'année avec les bonnes dispositions d'esprit et aucune lacune du programme de sciences du lycée (sauf peut être la SVT qui est trop fumeuse).
    Neutrino

  23. Publicité
  24. #19
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Une autre question (et je crois que ce sera la dernière). Comment se passe les cours en Fac de médecine ? Le professeur fait son cours avec un micro je suppose, il parle et on doit essayer d'écrire du mieux qu'on peux tout ce qu'il dit au mot près ? Est-ce que par exemple il distribue des feuilles de cours avec l'essentiel ? Et les annales où puis-je les trouver ? J'ai entendu dire que les doublants "emmerdaient" les primants et sabotaient au maximum les cours c'est vrai ? Faut-il se lever plus tôt pour être sur d'avoir des places convenables ? N'est-ce pas le "bazar" dans l'amphi avec autant d'étudiant ?

    Merci

  25. #20
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Up s'il vous plait .

  26. #21
    darkorrr

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Salut, je suis en médecine (2ème année).
    En fait, c'est différent dans chaque fac. Mais il est vrai que le prof fait son cours et toi tu essaie de prendre le maximum de ce qu'il raconte. Au concours ça peut tomber sur des détails ^^. Certains profs mettent a disposition des cours entiérement rédigés, d'autre que leur diapos qui sont leur support de cours et d'autres ... rien !!. Pour les annales, ça dépend de la fac ou tu vas, mais tu seras forcément mis au courant par tes années sup'.
    Alors pour le bazard en amphi, c'est souvent exagéré ! Il est vrai que les redoublant (j'en faisait parti ^^) poussent des petits cris au début d'année "pour respecter la tradition d'un amphi de médecine" mais tu verras que c'est souvent drole et pas vraiment dérangeant.
    De plus en plus les amphis se rénovent donc ils existe de moins en moins de places non convenables. Néanmoins là encore sa dépend de ta fac, alors je te conseille de venir tôt le premier jour pour ne pas te stresser avec sa ^^

  27. #22
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Merci Darkorrr. Je voulais demander aussi comment choisir sa Fac ? J'habite en banlieue parisienne, et je suis un peu perdu avec toutes ces rumeurs que l'on peu entendre. C'est vrai que chaque Fac a un programme et un concours différent ? Apparemment depuis la réforme récente les Facs sont de plus en plus uniformisées c'est vrai ?

    Mon truc c'est surtout la Biologie et tout ce qui est mémorisation (car j'ai une bonne mémoire) plutôt que les calculs...Compte tenu de cela quelle Fac me conseillez vous en région parisienne ?

    Une conseillère d'orientation m'a conseillé d'aller dans les Facs de Rennes, ou encore Besançon car il y a plus de places et c'est soit disant moins dur qu'à Paris, personnellement je trouve cela stupide car je perdrais un important soutient moral de ma famille et logistique. J'ai entendu dire que le numérus clausus augmentera l'année prochaine c'est vrai ? Et pour finir pour le redoublement comment cela se passe il ? Certains me disent que ce n'est plus possible (ce qui m'étonne étant donné le fort taux d'échec), d'autres me disent qu'il est encore possible mais sous certaines conditions.

    Je ne sais plus si j'avais déjà posé la question mais est-ce que s'inscrire dans des prépas parallèles comme Médiasup etc... est vraiment utile est-ce que ce sont juste des pompes à argent sans réelles garanties ?

    Je vous remercie.

  28. #23
    Neutrino

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Désolé Soupap d'avoir zappé...

    C'est quasiment exclu de choisir sa fac, la conseillère d'orientation a raconté n'imp, comme souvent d'ailleurs. Si c'était un aussi bon plan de choisir sa fac pour optimiser ses chances tout le monde le ferait. Or ce n'est pas le cas. Le soutient familial et amical, et l'absence de dépaysement sont des plus pour le moral...
    De plus, la plupart des facs a instauré des restrictions pour empêcher les inscriptions des gens n'ayant pas eu le bas dans l'académie ou dans une académie limitrophe...
    Neutrino

  29. #24
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Merci Neutrino, dans ce cas comment cela se passe il ? Est-ce que je pourrais quand même m'inscrire dans une Fac Parisienne sachant que je ne suis pas dans l'académie de Paris (je suis en banlieue) mais que les Facs parisiennes sont les plus proches de chez moi ?

  30. Publicité
  31. #25
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Je relance le sujet svp.

  32. #26
    darkorrr

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Salut,
    Neutrino a raison tu ne peux plus choisir ta fac, elle te sera attribué en fonction de plusieurs critères (le lieu de ton lycée, de ta résidence familiale ...). Par contre sache qu'avec la réforme de la PACES toutes les facs de france ont le même programme, néanmoins les profs le réalise en cours à leur propre sauce, si bien que tu ne peux pas bosser des cours d'autre facs. Le concours de la première année n'est pas national mais chaque fac fait son propre concours. Et puis sache que dans toute les facs tu as les même chances de réussir (a quelques pourcentage près) si tu as la motivation !!!
    Pour les prépas privées, tu es le seul a choisir, en effet chaque prépas a ses avantages et ses inconvéniants (beaucoup d'inconvéniant d'ailleur ^^). Sache également que tu n'es pas obligée de payer une prépas privée pour réussir (surtout si tu n'as pas les moyens), car les cours de la fac te suffise amplement ^^

    Enfin, j'espere que j ai répondu a toutes tes interrogations

  33. #27
    Soupap

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Merci Darkorr,

    Pour la prépa privée mes parents ont les moyens, seulement je vois beaucoup de commentaires sur le net comme quoi la prépa c'est surtout une pompe à fric, que ça va plus me faire perdre du temps et me surcharger et qu'avec le tutorat et les concours blancs dans les facs cela n'a plus d'interêt. Donc qu'est ce que t'en penses ?

  34. #28
    darkorrr

    Re : Hésitation Médecine ou Ingenierie

    Moi ce que j'en pense c'est que si tu veux choisir une prépa privée, choisis la selon ce que tu veux qu'elle t'apporte car beaucoup ne sont que des pompes a fric. Mais le tutorat est indipensable, donc si tu prends une prépas privée tu devras prendre les 2 (Tut' + prépa), si tu penses que cela va te faire perdre du temps supprime la prépa ^^ Mais je ne peux pas t'aider plus car toi seul devras trouver comment bosser et avec quoi pour ne pas perdre du temps (chaque personne est différents !!)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. ingenierie et medecine
    Par bougeoise dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/06/2011, 18h14
  2. Hésitation entre Médecine et Pharmacie...
    Par nemesis92 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 30
    Dernier message: 02/05/2010, 19h58
  3. Ingénierie ou médecine ... ??
    Par super_phoenix dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 17
    Dernier message: 06/07/2009, 13h18
  4. hésitation entre fac de math et médecine
    Par Ludomanin dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/06/2009, 20h09