Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

De nombreuses interrogations..Perdu!



  1. #1
    mcgregor59

    De nombreuses interrogations..Perdu!


    ------

    Bonjour à tous,

    Je viens vers vous car j'ai besoin un peu d'aide dans mon raisonnement... Je suis perdu... Des tonnes d'interrogations se présentent à moi! Si vous voulez bien m'aider, ou m'orienter un peu... je vous en serais fort reconnaissant.

    Mais tout d'abord qui suis-je?

    Arnaud, 18 ans, actuellement étudiant en médecine (PACES) à l'université catholique de lille (FLM). J'ai en ma possession un bac S obtenu avec mention.

    Après cette brève présentation, voilà mon problème:

    Etudiant de terminale, on est au lycée, puis on est pressé de le quitter pour vivre autre chose, être plus libre, grandir, se spécialiser dans un domaine que l'on affectionne particulièrement, voir que l'on adore depuis son plus jeune âge... Puis on a son bac sans aucune difficulté car on est un élève plus ou moins brillant et qu'on est confiant en soit et en ses compétences. Par la suite, on est accepté dans une grande université (un peu select), sans difficultés aussi. Enfin, on part de ses chez parents pour vivre son aventure à fond et prendre son envol. Le soucis?

    Le fossé entre le lycée est l'université.. Enorme!

    Mon rêve depuis tout petit: devenir médecin pour avoir un métier humain et pouvoir sauver des personnes.. Rendre le monde un peu plus souriant dans cette période si sombre. Mais... Mais voilà..

    Mon impatience et ma motivation sans faille m'ont berné! Trop rien ne me plais, je ne me sens pas du tout épanoui dans cette filière.. Je ne prends pas de plaisir du tout et je me rend compte petit à petit que j'ai fais le mauvais choix..

    Ma maison me manque, mes bonnes vieilles habitudes, ma famille, mes amis, tous! Et je déteste la PACES et son ambiance de concours... Et tout cela fait qu'au final, je prends cette année comme une tare.. J'ai l'impression de m'être planté, j'ai la peur de redoubler (je n'ai pas envie de redoubler).. Et je ne sais comment rebondir.. Surtout que mes parents (même si ils ont largement les moyens) m'ont financé cette école (qui est assez couteuse: frais universitaires + appartement, l'achat des meubles etc...)..

    Les questions que je me pose?

    - Si je dois quitter cette filière, où aller (je veux absolument retourner dans ma ville si tel est le cas)? Comment s'y prend t-on?
    - Existe t-il des rentrée universitaires en Janvier ou autre.. ? Comment s'y prend t-on? Est-ce faisable? Est-ce que ça vaut le coup? Ou dois-je attendre la fin de l'année universitaire? Et si oui, que faire pendant le temps restant..?


    Bref voilà un peu le problème.. Qui est.. vous l'aurez compris.. complexe!

    Ce que je souhaiterais?

    A vrai dire, je n'avais que médecine en tête depuis des années, et là, je me retrouve sans rien.. Je suis quelqu'un qui touche à tout.. J'aime tout (c'est p-e aussi un défaut de tout aimer... à force on ne sait plus quoi choisir)... J'aime beaucoup les SVT, l'informatique, l'histoire géographie, les science éco, la politique, etc..

    J'en ai marre d'être dans le "scolaire".. Je veux toucher du concret.. du vrai, tout en effectuant des études (comme l'alternance). Je veux pouvoir évoluer tout le temps (dans le sens positif) (faire beaucoup d'études en fait mais toujours en alternance.. Les longues études ne me gênent pas) car je suis demandeur de travail, je suis vorace.. J'ai toujours besoin de plus! Quand quelque chose me plait, je le fais à fond, voir plus, je me surpasse.. J'aime surprendre!

    En ce qui concerne les salaires.. Ce n'est pas le plus important.. Mais j'aimerai quand même quelque chose d'assez bien payé voir même très bien (qui ne le veux pas d'ailleurs!).. Cependant, on a rien sans rien et pour ça, je suis prêt à faire énormément de sacrifices.

    Pour l'établissement, je préfèrerait rester dans le cadre de l'université!

    Ce que je ne veux pas?

    - Fac de sciences? J'affectionne beaucoup les profs, mais je n'ai pas envie de le devenir moi même.. Ensuite? Chercheur? En france... Non merci, je sais ce que ça donne!
    - Fac de commerce? Non merci.. Je ne veux pas me retrouver au chômage à Bac+5 ou avec un CDD chez carrefour! Je ne veux pas payer mon diplome, je veux l'obtenir pour la personne que je suis et mes compétences!

    Voilà voilà ... Je n'ai plus qu'un seul mot à dire: HELP!

    Merci d'avance en tout cas pour vos remarques qui me seront très précieuses!!

    Cordialement, Arnaud. Et bonne journée à vous surtout!

    -----
    Dernière modification par mcgregor59 ; 12/11/2011 à 15h42.

  2. Publicité
  3. #2
    _Mayou_

    Re : De nombreuses interrogations..Perdu!

    Bonjour,

    Tout ce que je peux dire c'est que tu sembles assez immature (ne pas vouloir redoubler, ne pas arriver à vivre seul et se refaire un cercle de connaissances...) et que tu as également beaucoup de préjugés (le jour où la fac de sciences ne débouchera que sur les métiers de profs et de chercheurs, je veux bien qu'on me coupe un bras).
    Fais une recherche sur ce forum sur l'après PACES ou avec l'ancien nom PCEM1, tu trouveras des tas et des tas de réponses sur quoi faire quand on a pas son année (notamment l'équivalence avec la fac de bio pour les reçus-collés).

    Et il existe des écoles de commerces publiques très réputées, où on ne paye pas plus cher qu'ailleurs et où les débouchés sont très bons.

    Renseigne toi sur les études qui te plaisent avant de sortir des bêtises parce que tu as entendu un truc ça ou là. Tu risques de passer à côté de quelque chose qui te plaît !

    Pour de l'alternance, diriges toi vers les BTS ou DUT puis école d'ingé en alternance (il n'y en a pas des masses je pense). Sinon quand même, pour ton besoin de concret, sache que partout en sciences ailleurs qu'en PACES, tu auras des TPs depuis la 1ere année (je crois me souvenir qu'il n'y en a pas du tout en 1ere année de médecine). Donc ce sera toujours plus concret, même sans alternance. Et un DUT sans alternance, c'est tout de même pas mal de stages et pas mal de TPs.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  4. #3
    mcgregor59

    Re : De nombreuses interrogations..Perdu!

    Bonjour,

    Merci d'avoir pris le temps de me répondre!

    Très immature figurez-vous.. Mais pourtant, il faut croire que je le vis bien! (ironique bien sûr! Heureusement que vous ne faite que penser.. Et vous en avez tout à fait le droit, sinon je vous aurez retourné avec plaisir votre remarque). Mais toutefois je tiens à me justifier dans mes paroles pour que cela vous paraisse plus clair. Se refaire un cercle de connaissances? Je crois que nous ne nous sommes pas bien compris (paces = concours = concurrents = pas d'amitié possible sans coups bas. Ceci étant amplifier par le fait qu'il y a déjà eu une sélection à l'entrée.. Comme université privée). Pour le fait de ne pas vouloir redoubler, c'est un choix! Mais je pense que vous n'avez pas compris, avant d'être une nécessité, c'est avant tout une peur! Ceci dit, merci de me le stipuler! Ne pas arriver à vivre seul.. C'est aussi mon choix. Mais ce n'est pas par flemmardise, je vous rassure, je suis à 200% autonome, j'ai appris à l'être depuis mon plus jeune âge avec les professions de mes parents... Donc bon encore une fois, c'est une question de pdv. Et puis ceci est un tout. Certaines choses sont liées et les conditions minimales requises ne sont pas présentes.

    Pour mes préjugés.... Je veux bien vous croire puisque vous sembler être implanter dans le monde du travail.. Cependant, ce ne sont pas que des préjugés.. (une partie p-e mais l'autre est une réalité). Vous croyez que je parle sans me renseigner? J'ai parlé avec des chercheurs (et je veux bien des avis de chercheurs sur ce forum pour me contredire.. Cela me rassurerait!).. Et ceci me disent pour la majorité que la France n'est pas le meilleur pays pour se sentir à l'aise dans le domaine des recherches.. Pour les "préjugés" sur les filières commerces.. Croyez ce que vous voulez.. En tout cas, moi pour l'instant, je vois ce que je vois (à travers des conversations, reportages, articles et statistiques). Bref voilà.. (ceci dit, vous avez raison sur un point pour la fac de sciences, j'ai cité les deux premiers exemples qui me sont venus en tête mais il y a effectivement d'autres possibilité).

    Ceci dit, oublions.. repartons sur de bonnes base.. Je vais vous écouter et me renseigner encore un peu plus sur les débouchés possibles ainsi que les ré-orientations et je vous remercie grandement des pistes que vous m'avez fournies! De toute façon, au lieu de rester dans l'incertitude, je pense que je vais chercher à savoir si il existe un genre de conseiller d'orientation à notre fac.. Voir si je peux le rencontrer pour discuter de tout cela.

    Bonne soirée à vous.

    Arnaud.

  5. #4
    troyat

    Ma foi, on a le droit de se tromper !

    As-tu, Arnaud, prévenu tes parents de tes doutes et de ton erreur d'orientation ajoutée au fait que tu ne supporte pas l'éloignement, ils sont concernés et peuvent certainement t'épauler. C'est vrai qu'une année de concours et notamment ce concours-là, c'est dur. En premier, tu devrais te renseigner sur les différentes filières proches de chez toi, puisque c'est l'argument essentiel, puis faire le tri des possibilités. Je ne pense pas que tu sois refusé (compte tenu de tes résultats au bac) mais la difficulté va être de chercher la bonne orientation......mais pour cette année c'est fichu, il te faudra attendre la rentrée scolaire 2012. Tente, si ton mental le permet, de terminer ton année sinon tant pis, ce n'est pas la fin du monde de laisser tomber en cours d'année.....l'essentiel est de rebondir favorablement.....tiens-nous au courant de ton choix....bon courage, jeune homme !

  6. #5
    mcgregor59

    Re : Ma foi, on a le droit de se tromper !

    Bonjour Troyat,

    Oui, j'ai finalement parlé à mes parents de cela.. Avec beaucoup de mal je dois l'avouer car ils n'arrêtent pas de faire comme si tout allait pour le mieux, et c'est parfois dur de devoir gâcher leur plaisir. Mais il arrive à un moment où on doit crever l'abcès. Ce que l'on peut en tirer de cette conversation? Et bien mes parents sont à mes côtés, ils ne souhaitent que ma réussite et mon épanouissement, et pour cela ils me comprennent et me disent qu'ils suivront mes choix (y compris ceux de quitter la PACES à lille pour revenir faire des études près de chez moi). Mais d'un autre côté, ils pensent que ma peur et mon doute (si soudain pour eux) viendrait de l'approche imminente du concours et que ce n'est que passager (pour ma part, je n'ai jamais stressé pour un examen donc... je suis septique à cette idée).

    Fin bref.. De toute façon, demain je vais voir dès que possible l'administration de mon université pour voir si il existe un conseiller d'orientation et si il est possible de le rencontrer. Sinon j'ai vu que sur le site d'onisep, il était possible de Tchater en ligne avec des conseillers, de les appeller ou même de les rencontrer.. Je vais donc creuser cette piste là aussi.

    Pour voir les formations disponibles sur ma ville, j'ai fais des recherches sur internet mais cela n'est pas très concluant (du moins pas à la hauteur de ce que j'attendais), avez-vous une idée pour remédier à cela?

    Par contre j'ai réussi à trouver une formation qui m'a l'air pas mal.. C'est Le master Qualité prévention hygiène et sécurité (qui pourrait déboucher aussi sur le domaine de la santé, mais tout autre).. Le seul soucis, c'est que ce n'est pas très bien expliqué sur internet.. (les études pour y parvenir, les enseignements, les stages, les qualités à avoir, ...), et surtout ce n'est pas indiqué si on peut suivre cette formation en alternance dès la première année!

    Voilà voilà!!

    Merci en tout cas de ta réponse très précieuse!!

    Arnaud

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    _Mayou_

    Re : Ma foi, on a le droit de se tromper !

    Tes préjugés sont bien seulement des préjugés
    La recherche en France ne se porte pas au mieux. Mais cela veut-il dire que le métier de chercheur est nul ? Que les débouchés sont difficiles ? Non, ça veut dire qu'il faut bien choisir sa voie, et que forcément, trouver un poste de chercheur en sciences sociales sera plus difficile qu'en biologie-santé sur un thème qui rapporte.

    Les écoles de commerces pareil. Tu n'as que des préjugés. Parce qu'une fois finies les études on peut discuter avec des gens qui les ont faites, ces études, et dans différentes écoles Ne reste pas sur tes a priori, regarde les prix des écoles publiques. Ah et pour info, en école privée très chère, quand on est en alternance on ne paye pas les frais de scolarité !!! C'est le cas dans beaucoup d'endroits en tout cas, je ne sais pas si c'est systématique par contre.

    Si sur la plaquette/site internet d'une formation, on ne parle pas d'alternance, c'est qu'il n'y en a pas. Sache que très très peu de masters fonctionnent en alternance donc ne t'attends pas à trouver ces renseignements sur beaucoup de sites. C'est par contre plus courant en école d'ingénieur.
    Sur le site d'un master, il y a toujours marqué les conditions d'admission (ici ce qui me paraît le plus logique est un DUT Hygiène et sécurité puis une licence générale ou pro dans le domaine). Mais si rien n'est détaillé... je dirais, passe ton chemin. Des masters en HSE il y en a plein. Mais surtout... c'est un domaine pas mal tenu par les ingénieurs, donc fait gaffe, ils sont souvent mieux vus que les masters.

    (PS : il n'y a pas qu'à la fac qu'on peut se faire des amis et j'en connais plusieurs qui se sont connus en P1 et sont encore amis aujourd'hui. C'est juste une question de caractère (mais tu es peut être timide et stressé). Et je ne sais pas si tu as un peu regardé autour de toi, mais arrivé dans le supérieur, il y a très peu de gens qui n'ont jamais redoublé. Demandes les années de naissance, tu vas voir tu vas être surpris ! Le redoublement c'est normal. C'est humain de se planter parfois).
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  9. Publicité
  10. #7
    cytokinine

    Re : De nombreuses interrogations..Perdu!

    Bonjour,

    En ne voulant ni redoubler ni rester à la fac, je suis désolée mais je ne vois pas ce que tu recherches !

    Du concret tu peux le trouver en DUT (il y a notamment un DUT hygiène sécurité environnement qui existe). Ce sont de bonnes formations, mais le problème de fond serait je pense toujours là : tu dois reprendre de bac+0 et la formation n'est pas forcément près de chez toi. De plus, il te faudrait accepter de perdre une année. Sache que ce n'est pas une tare, j'ai aussi perdu une année et aujourd'hui je suis quand même une des plus jeunes de ma promo qui ont parfois perdu 2, 3, 4 voire même 5 ans. Comme l'a dit _Mayou_ c'est humain de se planter et ça peut arriver à tout le monde. Le tout étant de tirer les leçons d'un échec et surtout de rebondir !

    Ne pas aller à la fac de sciences je veux bien, mais réfléchis à ce qu'il te reste comme portes ouvertes :
    -tenter une admission en CPGE après 1 année de PACES et sache que tu ne seras pas dans les dossiers prioritaires
    -t'accrocher pour avoir ton concours, qui est connu pour être difficile.

    Bon courage

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Variateur Moteur pour nombreuses leds de puissance en 48VCC?
    Par David7578 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/04/2009, 17h43
  2. Actu - Intrication quantique d'images : nombreuses applications en vue
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/06/2008, 13h35
  3. Solution ou aide pour de nombreuses maladies
    Par trebor dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 26
    Dernier message: 08/07/2007, 15h04
  4. Les planètes semblables à la Terre seraient nombreuses
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 76
    Dernier message: 27/06/2007, 19h20
  5. de nombreuses discussions fermées
    Par Yoyo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/06/2005, 18h57