Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

orientation sup'biotech/EBI



  1. #1
    Cendrillion

    orientation sup'biotech/EBI


    ------

    Bonjour tout le monde!!!

    je suis actuellement en PAES et au vus de mes resultats jpense pas être classer...donc medecine c dead!! :'(

    jvoudrais devenir ingénieur R&D dans le domaine de la santé (et plus precisément dans le cancer) ou responsable d'essais cliniques

    donc jme suis tourner vers les ecoles d'ingenieurs avec prépa intégrées Sup'biotech et l'EBI!

    l'EBI a la CTI et est moin chère que sup'biotech mais elle est à 1H30 de train minimum de chez moi....gros point negartif!!

    Sup'biotech est centré aussi bien sr la bio que sr le management et langlais y est beaucoup plus renforcé et les stages plus interessant, et elle est à maxi 45minutes de chez moi, par contre c'est gros budget et pas de CTI

    donc voilà mes questions, est ce que le fait de ne pas avoir la CTI joue beaucoup sr lembauche (en france je parle) et si on trouve rapidement un travail et bien payé avec un diplome de sup'biotech...parce que c'est comme meme un bac +5 et un ENORME budget cette ecole, donc est ce que ça en vaut le coup?

    svp pour cet question, je veux que des réponses d'anciens ou actuels élèves de cet etablissement..je voudrais pas me basé sur des "on m'a dit"

    jai déposer mon dossier de candidature pour les deux ecoles en ligne (sup et EBI), il n'ya que sup'biotech qui ma pour l'instant repondu et m'a fixé un concour d'entrée et entretien qui repose d'ailleurs sur le 1er semestre de medecine et pour tout vous dire on est en mai et mon esprit dessus n'est pas tout frais et je le passe dans 2jours!!!
    donc jaimerais savoir s'il est dur et ya combien de pourcentage de reussite?

    merci pour vos reponses, exellente soirée a tous

    -----

  2. #2
    ma.la

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Bonsoir,

    Je sais que je vais me baser sur des "on dit" mais de nombreux messages sont assez négatifs à propos de Supbiotech', une petite recherche te le prouvera.

    Quant à l'EBI, il me semble que c'est une bonne école d'ingé post-bac dans sont domaine, mais je n'en sais pas beaucoup plus.

    Bonne soirée

  3. #3
    Cendrillion

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    le probleme c'est que l'EBI est très loin de chez moi et m'ont pas encore répondu.

    c'est dommage que les ecoles en biotechnologie ne sont pas aussi nombreuses en ile de france

    ou je suis peut etre pas assez renseigner

    et pour sup'biotech ce que j'ai aimé c'est qu'ils sont juste à coter de l'institut Gustave Roussy qui en embauche (c'est un exellent institut dans la lutte contre le cancer)

  4. #4
    furanohana

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Citation Envoyé par Cendrillion Voir le message
    et pour sup'biotech ce que j'ai aimé c'est qu'ils sont juste à coter de l'institut Gustave Roussy qui en embauche (c'est un exellent institut dans la lutte contre le cancer)
    ???
    Je ne suis pas sûr qu'il y ait tant de gens que cela de Sup-Biotech embauchés à l'IGR. Ou en tout cas, je serais surpris si c'était le cas, car a priori on sort quand même du champs de compétence "vendu" par cette école...

    "ingénieur R&D" dans la recherche je ne crois pas que cela existe. Si vous voulez faire de la recherche, il faut passer par une thèse, et le mieux dans ce cas là est peut-être plus d'aller en L1.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Cendrillion

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    sisi a l'IGR il ya des postes d'ingénieurs en biologie

    ingenieur en recherche et developpement c'est améliorer des produits ou innover dans le secteur medical

    au titre d'ingenieur on gère encadre dirige une equipe ,et jaime cet aspect là aussi du métier, cad le management.

    la L1 est trop centré bio, les ecoles d'ingenieurs introduisent dans leurs cursus de management economie anglais informatique etc..

    Mais je sais pas si l'IGR embauche des jeunes diplomés de sup'biotech, on m'a dit que oui, mais c'est un "on dit" (source donc incertaine)

  7. #6
    arno_p

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Bonjour,

    Je suis un ancien de Sup'Biotech.
    En ce qui me concerne, je n'ai eu aucun problème à trouver un job sans la CTI, le salaire d'entrée est le même que ceux des autres écoles (dans ma société en tout cas).
    Ensuite, pour la progression, de ce que je connais de collègue issus d'autres écoles, j'ai une progression plus rapide de salaire et responsabilité. Je mettrais cela sur la formation reçue qui permet une intégration plus rapide au sein de la société.

    Enfin pour répondre à la question de l'IGR:
    "ingénieur R&D" dans la recherche je ne crois pas que cela existe.
    Réponse absurde. Il suffit de regarder les postes CNRS ou INSERM pour voir qu'il y a bien la hiérarchie Technicien, Ingénieur, Chercheur.
    Je connais un bon nombre d'anciens qui sont passés par l'IGR, soit en stage, soit en poste.

    Maintenant je crois que ces batailles entre école sont in fine pas très importantes... Elles sont toute plus ou moins bonne, la vraie question est que ferras-tu de ton diplôme ensuite. En ce qui me concerne, plus personne ne me demande mon diplôme, par contre on me juge beaucoup sur mon expérience professionnelle.

    Bonne chance à toi,

  8. #7
    Ryuujin

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    donc voilà mes questions, est ce que le fait de ne pas avoir la CTI joue beaucoup sr lembauche (en france je parle) et si on trouve rapidement un travail et bien payé avec un diplome de sup'biotech...parce que c'est comme meme un bac +5 et un ENORME budget cette ecole, donc est ce que ça en vaut le coup?
    Tu pourras prétendre aux mêmes postes en passant par l'EBI, ou même par la fac.
    Vu la côte de supbiotech, pour faire de la recherche dans le public, la fac me semble largement préférable. Le programme des bonnes formations universitaire est beaucoup plus orienté recherche, et t'évite énormément de modules inutiles.
    En outre, la fac, c'est le cursus logique pour faire de la recherche. L'idéal étant d'entrer dans une formation complète, qui délivre à la fois des diplômes de master recherche, et des diplômes de doctorat.


    Réponse absurde. Il suffit de regarder les postes CNRS ou INSERM pour voir qu'il y a bien la hiérarchie Technicien, Ingénieur, Chercheur.
    Plus précisément, on peut y être ingénieur d'étude, ou ingénieur de recherche.
    Mais "ingénieur R&D", non.

    au titre d'ingenieur on gère encadre dirige une equipe ,et jaime cet aspect là aussi du métier, cad le management.
    Pas dans la recherche publique ni assimilé. Dans la recherche publique, c'est quasiment toujours un chercheur qui dirige une équipe : les ingénieurs sont hiérarchiquement en dessous. Quant à parler de "management", c'est un bien grand mot.
    Pour ce type de recherche, l'ingénieur, il assiste techniquement une équipe.
    Si tu veux encadrer, gérer, diriger une équipe à l'IGR ou à l'institut Curie, il va falloir être chercheur.


    Maintenant je crois que ces batailles entre école sont in fine pas très importantes... Elles sont toute plus ou moins bonne, la vraie question est que ferras-tu de ton diplôme ensuite
    Malheureusement, c'est faux.
    Le truc qui joue le plus in fine, c'est la réputation et le réseau de l'école, qui dépend en bonne partie de son ancienneté.
    Pour bosser dans la recherche plus précisément, c'est l'investissement de l'école dans la recherche qui prime : entre une école qui forme beaucoup de doctorant, dont les profs sont très majoritairement chercheurs, qui comprends une école doctorale etc, et une école qui n'a quasiment rien de tout ça, il y a un gouffre.


    En règle plus générale, Cendrillion, je dirais que l'enseignement scientifique public est meilleur que le privé, en France.
    Même à la fac, une fois qu'on a passé le niveau licence. Il vaut mieux avoir un solide noyau scientifique et se débrouiller par soi même pour ce qui est de l'anglais et cie que d'avoir plein de modules de managements, comptabilité, gestion de projet etc où on apprends principalement des choses soit inutiles dans la recherche, soit très intuitives, et se retrouver plutôt mauvais en sciences.

    La plupart des gens que je vois dans la recherche, jusqu'à des positions très élevées, n'ont jamais eu le moindre cours de management. S'ils sont arrivé là, c'est grâce à leur niveau dans leur discipline. Les talents de management qu'ils ont (ou qu'ils n'ont assez souvent pas), c'est appris sur le tas, au fil de leur carrière.

  9. #8
    furanohana

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Citation Envoyé par arno_p Voir le message
    Réponse absurde. Il suffit de regarder les postes CNRS ou INSERM pour voir qu'il y a bien la hiérarchie Technicien, Ingénieur, Chercheur.
    Je connais un bon nombre d'anciens qui sont passés par l'IGR, soit en stage, soit en poste.
    Je passe sur le "absurde" pour signaler que vous ne semblez pas vraiment savoir en quoi consiste ces postes, vu cette phrase sur les postes CNRS/INSERM.

    Je confirme et appuie ce qu'a dit Ryuujin. En particulier, il faut bien être conscient qu'être ingénieur dans une structure "production" et ingénieur dans un cadre de recherche sont deux métiers totalement différents.

  10. #9
    Ryuujin

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Au passage, je ne suis pas sûr qu'on puisse passer le concours pour être ingénieur de recherche en sortant de supbiotech.
    Il me semble qu'il faut être docteur ou ingénieur pour ça.

  11. #10
    Cendrillion

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    RE tt le monde!!

    merci pour vos reponse tout d'abord!

    et je me suis renseigné au CIO (centre d'information d'orientation), au niveau ingénieur dans le domaine de la biotechnologie on peut encadrer une equipe, ce qui est sur c'est que le chercheur est au dessus de l'ingenieur mais ya une hierarchie c'est a dire lingenieur dirige une petite equipe et le chercheur lui encadre un service entier c different

    pour ce qui est de la fac, je ne suis pas du tout interesser par des etudes purement scientifiques, et le programme dans les ecoles d'ingenieur offrent le management et les sciences etc c'est plus pluridisciplinaires

    puis je dirais que les stages vont permettre de former notre reseau professonel et surtt de nous donner de l'experience.

    et enfin je trouve qu'un master en chimie ou en bio il ya beaucoup moins de débouchés ou en tout cas c'est moin facile pour linsertion professionnel

    je me suis deplacer à sup'biotech jai discuter av la scolarité qques profs et danciens eleves jai egalement visité le campus et il m'on laisser une très bonne impression

    je vais faire la meme chose a l'EBI et je trancherai

    merci encore pour les reponses, et je voudrais svp des temoignages des anciens diplomés de sup'biotech et de l'EBI (jvoudrais pas kon se lance ds la bataille des ecoles mais juste parler de son vecu personnel apres le passage ds ces ecoles) merciiiiiiiiiii!!!

  12. #11
    furanohana

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Citation Envoyé par Cendrillion Voir le message
    et je me suis renseigné au CIO (centre d'information d'orientation), au niveau ingénieur dans le domaine de la biotechnologie on peut encadrer une equipe, ce qui est sur c'est que le chercheur est au dessus de l'ingenieur mais ya une hierarchie c'est a dire lingenieur dirige une petite equipe et le chercheur lui encadre un service entier c different
    Au risque de répéter, non. En recherche, un ingénieur est un "technicien supérieur", un chercheur a un sujet propre. L'encadrement réalisé par un chercheur peut être de l'encadrement de stagiaires de M2 ou inférieur, ou de thésards (ce qui n'est pas "diriger une équipe").
    Une équipe est dirigé par un directeur de recherche ou un professeur d'université.

    Je répète que l'impression que vous donnez est de nettement confondre le métier de chercheur avec le métier de cadre.

  13. #12
    Cendrillion

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    ce n'est pas un poste de cadre pour de la pure recherche scientifique mais dans le domaine biotechnologique
    je donne un exemple concret...par exemple innover dans le domaine du cancer en mettant o pt un appareil permettant aux patients atteint de cancer de la gorge de pouvoir parler (appareil qui existe deja au passage, cest deja fait)

    et il ya aussi le poste de responsable d'essais cliniques qui me tente bien, et on peut le devenir avec le diplome delivré par sup biotech

  14. #13
    Ryuujin

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    et je me suis renseigné au CIO (centre d'information d'orientation), au niveau ingénieur dans le domaine de la biotechnologie on peut encadrer une equipe, ce qui est sur c'est que le chercheur est au dessus de l'ingenieur mais ya une hierarchie c'est a dire lingenieur dirige une petite equipe et le chercheur lui encadre un service entier c different
    Au risque de me répéter, pas dans la recherche publique.
    Dans le privé, un ingénieur peut diriger une équipe technique. A ma connaissance, les chercheurs restent à un niveau hiérarchique supérieur.
    Et dernier point : je doute fort qu'on puisse devenir ingénieur de recherche en sortant de supbiotech. Il reste alors ingénieur d'étude, mais là, c'est un poste potentiellement beaucoup plus technique auquel on peut prétendre dès la licence.


    et il ya aussi le poste de responsable d'essais cliniques qui me tente bien, et on peut le devenir avec le diplome delivré par sup biotech
    Ça doit être possible, en effet. Mais la concurrence des formations universitaires, des grandes écoles, et des médecins et cie risque d'être intenable.
    Face à des gens de médecine, de pharma, ayant un bac+5 côté, ou pire, un doctorat, les chances risquent d'être maigres.


    pour ce qui est de la fac, je ne suis pas du tout interesser par des etudes purement scientifiques, et le programme dans les ecoles d'ingenieur offrent le management et les sciences etc c'est plus pluridisciplinaires
    Personnellement, je suis passé par une école d'ingénieur : l'Agroparistech. C'est une école publique très cotée.
    Très franchement, la pluridisciplinarité, le management etc...etc..., j'en suis revenu.
    C'est pas mauvais d'en faire, mais à mon humble avis, plus une école mets ces matières en avant plus c'est mauvais signe.
    Ça me semble être trop souvent le signe d'une formation qui pêche énormément sur les fondamentaux.


    puis je dirais que les stages vont permettre de former notre reseau professonel et surtt de nous donner de l'experience.
    Ça, c'est sûr. J'irai jusqu'à dire que c'est plus déterminant que la formation. C'est pour ça qu'à la fac, ils en font aussi.
    Pour info, j'ai fait à la place de mon année de spécialisation d'école d'ingénieur un master 2 recherche interdisciplinaire qui compte au moins 9 mois de stages, dans 3 laboratoires différents.

    Pour conclure, je te conseille de te renseigner sur l'ESBS, bien mieux réputée que supbiotech. Et sur les masters qui pourraient t'intéresser. De toute façon, pour faire de la recherche, il faut généralement un master recherche. Quelque soit la voie que tu prends. Autant regarder ça dès maintenant.

  15. #14
    Yoyo

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Salut

    Je peux répondre à certaines questions, étant moi meme responsable d'une équipe de recherche.
    Pour etre Ingénieur de recherche dans un institut public il faut un doctorat, pour etre ingénieur d'étude un diplome bac+5 suffit (en théorie).
    Comme il a deja ete dit, il faut bien noter qu'ingénieur dans le public n'est pas la meme chose que dans le privé. Dans le public je ne connais pas de cas ou un ingénieur dirige une équipe de recherche. Mais d'après ce que vous dites vous semblez plus vouloir aller dans le privé (dans ce cas la, oubliez l'IGR pour un poste fixe).

    N'oubliez pas non plus que la pression sur le monde du travail et sur les recrutements font qu'il y a de plus en plus d'écart entre ce qu'il est possible de faire en théorie avec un diplome et la réalité. Actuellement dans les organismes publics il est rare qu'un ingénieur d'étude n'ait pas une thèse (voir meme parfois un post-doc!) alors qu'en théorie un bac+5 suffit...

    Bon courage pour votre choix.
    Yoyo

  16. #15
    catnani

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Bonjour,

    Il est surement un peu tard pour te répondre mais ne sait-on jamais.
    Je suis actuellement en première année à l'EBI et comme toi j'ai longuement hésité entre les deux écoles.
    Cependant personne ne peut choisir pour toi, je peux donc uniquement te donner mes impressions sur mon école.

    Tout d'abord tu dois savoir qu'à partir de cette année l'entrée en 1ère année prépa est sur concours. Ceux-ci sont déjà passés donc appelle l'établissement pour savoir se qu'il en est. Ne panique pas pour l'instant, j'en connais qui ont été accepté la veille de la rentrée même si pour nous il n'y avait pas encore le concours.

    L'EBI présente plusieurs avantage. Déjà comme tout le monde le dit, elle est reconnue par l'état donc tu aurais le titre d'ingénieur. Il y a aussi la possibilité de se spécialiser en cycle ingé. En revanche, du coup la prépa n'est pas très orientée vers la bio mais plus vers les maths et la physique (thermodynamique et mécanique/optique en première année). Vaut mieux bien s'accrocher dans ces matières. Il y en a d'autres complémentaires tels que Logique, Informatique, Technique d'expression écrite etc. Un autre point important: l'anglais!! Il faut qu'au bout de tes 5 années tu aies un certain score au TOEIC (il changera d'ici 5 ans alors je ne peux te dire combien tu dois atteindre). Pour cela, un stage et un voyage à l'étranger sont obligatoires pour t'aider à progresser. Attention, sans l'obtention du TOEIC tu ne valides pas ton titre (mais tu as une équivalence).
    Après pour les cours c'est comme partout, il faut travailler.

    Pour ce qui concerne le reste, l'école à un bon réseau (L'Oréal par exemple) et est bien située.
    Cergy est une ville étudiante qui regroupe de nombreuses écoles. Souvent des soirées se font entre chaque école. De nombreuses associations sont ouvertes à toutes les écoles même si elles appartiennent à une en particulier (association de graphisme, photographie, cinéphile, dégustation de vins, sport, art, théâtre, humanitaires etc).
    Après au sein même de l'école c'est un peu une grande famille. Tu es rapidement intégrée grâce aux parrainages (qui durent sur plusieurs années donc tu te retrouves avec des grandes grandes marraines).

    Dans les points négatifs, je peux t'énoncer ceux que j'ai rencontré. Nous sommes censé avoir un professeur tuteur qui nous aide au cours de l'année à faire le point si on a des difficultés. Plusieurs élèves n'ont jamais réussi à voir leur tuteur..
    Si tu te retrouves en échec, tu obtiens difficilement l'équivalence à la fac. Celle-ci est plutôt là pour ceux qui ont échoué de peu ou ceux qui ont validés et qui veulent changer de voie car l'école ne leur plait pas (oui oui ça existe).

    Côté horaires c'est très variable. Certaines semaines sont très chargées (on peut avoir cours jusqu'à 19h45 plusieurs fois dans la semaine) et d'autres très légères (avec une journée et demi de libre). Malheureusement avec les TP ils ne peuvent pas faire autrement.
    Pour finir je vais te parler de ce qui m'attend la semaine prochaine: les partiels.
    On est en exam à peu près toutes les 4 semaines. Il y a 2 "quizs" et un final par semestre (les quizs ayant un coef inférieur au final).

    Voilà j'espère t'avoir un peu éclairée. Si tu as des questions surtout n'hésite pas à me les poser.
    Bonne soirée.

  17. #16
    alaire

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Bonjour,

    Je suis en PACES et je redoubles mon année , je prévois un plan B où cas où si le redoublement se passe mal.

    Je suis intérésse par les biotechnologie en plus de la médecine.

    Quels écoles sont plus orientée biotechnologiques parmi que je cites et qui permettrait de devenir ingénieur en biotechnologie.

    -Polytech Paris-UPMC
    -UTC(université de technologie de Compiègne)
    -EBI(école biologie-industrielle) (Cergy Pontoise)
    -ECE(école centrale d'électronique PARIS) pour SANTE-TECHNIQUE
    -AgroParisTech
    -ISBS Créteil

    PS: j'ai enleve sup-biotech car trop cher, diplôme pas reconnu apparemment.

  18. #17
    Ryuujin

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Elles le permettraient toutes. Reste à voir ce qui est accessible ; Agroparistech par exemple est la plus côtée de France, mais aussi la plus sélective.

  19. #18
    boumbidoubou

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Coucou Alaire,

    Je voulais savoir ce que tu avais fait comme plan b ?
    Pck je t'aurai d'1 déjà conseillé une école à la fac (pour une formation aussi technique, l'université c'est nul)
    Ensuite, je t'aurai conseillé une école ou le diplôme est le plus polyvalent, que tu as le plus de ressources avec.
    Et la seule que je connais (mon avis est subjectif) c'est l'EBI et là bas tu es formé en tant qu'ingé en pharmaceutique, en cosmétique, en agroalimentaire ET en environnement
    D'ailleurs je te propose de regarder cette émission sur l'école http://www.campus-channel.com/fr/liv...calaureat.html
    Juste au cas ou tu aies changé d'avis :P
    Bisous !

  20. #19
    Ryuujin

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    Et la seule que je connais
    Il y a encore plus polyvalent : les écoles accessibles via le concours B.
    Agroparistech, Supagro Montpellier, Rennes, l'Ensa Toulouse, l'ENSAIA...

  21. #20
    furanohana

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    L'ESBS, l'ISBS, etc. sont aussi des écoles très polyvalentes, accessibles après une prépa, après une prépa ATS post-BTS/IUT ou sur dossier pour les étudiants de L2.

    Il y a aussi le magistère de Biotechnologie de l'université Paris-Sud : des formations très techniques et spécifiques existent bien à l'université (dans des cursus sélectifs)...

  22. #21
    alaire

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    J'ai décidé que je resterai dans la fillière médicale(car avec tous les équivalences qu'on a, comme par exemple : le fait d'avoir 10 de moyenne nous permettrait d'entrer en école d'infirmier, psychomotricien, ergothérapeute.. je penses que c'est une bonne chose d'y rester). Donc pour l'instant j'attend les résultats du 1er semestre, mais je sais maintenant que l'ingénieurie ce n'est pas pour moi car je ne me vois pas travailler dans un bureau d'étude mais dans un hopital ou un cabinet.

  23. #22
    truitabix

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    "pour une formation aussi technique, l'université c'est nul"

    Ah bon? Sur quels critères? Ca plaira surement à tous les créateurs de biotech qui sont passés par la l'université....

    Par contre c'est sur pour trouver un travail EN FRANCE, faire une école c'est mieux. Pour les nuls (cad ceux qui n'ont pas compris que pour réussir EN FRANCE il fallait faire une école), comme moi, il y a l'université.

  24. #23
    maeva 12

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    bonjour tout le monde

  25. #24
    maeva 12

    Re : orientation sup'biotech/EBI

    bonjour tout le monde

Discussions similaires

  1. Sup'biotech
    Par booba7 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 93
    Dernier message: 23/09/2010, 05h46
  2. Sup'Biotech??
    Par flux laminaire dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/03/2010, 00h05
  3. Sup'biotech
    Par 0vikxy0 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/03/2009, 08h47