Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Le métier d astronome orientation

  1. #1
    Colineastro

    Le métier d astronome orientation

    Bonjour,
    Je suis actuellement en terminale s_svt spé maths et j aimerai être chercheuse en astronomie, astrophysique dans le domaine de la planétologie, de la physique stellaire et galactique, ou encore de la cosmologie ou de l'exobiologie. Je veux faire ce métier depuis toujours depuis tt petite, j ai toujours été passionnée d' astronomie, et de tous ce qui touche à l univers, je lis plein de livres sur ça, enfin bref c est une vrai passion.

    Le problème c est que j hésite bcp et que je manque d information quand à la voix à emprunter pour faire ce métier. Soit je fais une licence de physique , puis un master en physique et applications à l astrophysique, puis un doctorat je pensais à l université , soit une prépa PCSI au lycée Montaigne pour faire l ENS de Paris ulm la seule grande école à délivrer un diplôme dans ce domaine (master et doctorat) après le diplôme de l ecole normale. J hésite entre ces deux voies je ne sais pas laquelle me correspond le mieux.

    Après est ce possible de faire une prépa bcpst pour être astronome ? Si oui quel voie emprunter après cette prépa?


    Voilà, je suis vraiment perdue j espère que vous pouvez m éclaircir un peu mon orientation. Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    albanxiii

    Re : Le métier d astronome orientation

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Colineastro Voir le message
    Voilà, je suis vraiment perdue j espère que vous pouvez m éclaircir un peu mon orientation. Merci
    C'est un sujet qui a été largement abordé sur ce forum, une petite recherche vous donnera de quoi occuper plusieurs soirées avec les lectures en résultant.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  4. #3
    Hermillon73

    Re : Le métier d astronome orientation

    Bonsoir,

    astronomie, astrophysique dans le domaine de la planétologie, de la physique stellaire et galactique, ou encore de la cosmologie ou de l'exobiologie.
    Des métiers différents...Mais qui ont une caractéristique commune, le nombre de poste/an est de l'ordre de l'unité ou de quelques unités (CEA/CNRS/enseignants-chercheurs...) à l'échelle d'un pays (quel qu'il soit).

    En admettant que vous ne soyez pas trop rêveuse, je vous conseille MPSI+ENS ou fac de maths/physique+ENS/ou master pour astronomie, astrophysique PAS planétologie, de la physique stellaire et galactique, ou encore de la cosmologie.

    Il doit y avoir des possibilités par fac de géologie, SVT, BCPST pour planétologie, exobiologie.

    Après il s'agit de postes tellement rares et hautement concurrentiels qu'il peut y avoir des parcours individuels étonnants. Les livres que vous avez lus n'ont sans doute rien à voir avec ce qui vous attend. Bref : MPSI (plutôt que PCSI)/fac selon les avantages/inconvénients de chaque système versus votre personnalité.

    Cordialement.

  5. #4
    Tibosax

    Re : Le métier d astronome orientation

    Je rejoins le commentaire d'Hermillon. Peu de postes, mais aussi et surtout peu de bourses de thèses accordées dans ces domaines. Dès lors, les ENS et leur bourse de thèse garantie deviennent un argument de poids, même si elles ne font bien souvent que repousser le problème.

    Sauf que faire une prépa pour viser uniquement les ENS, et faire une ENS pour viser uniquement ces domaines me parait un très très mauvais calcul. En 2017, on recense 2090 candidats de MP pour 146 places en ENS, 1254 candidats de PC pour 64 places et 737 BCPST pour 70 places (https://www.scei-concours.fr/statist...p?session=2017). Si tu suis cette voie, il va absolument falloir ouvrir le champ des domaines qui t'intéressent, sans quoi c'est la déception assurée.

    Petit commentaire sur la planétologie. Ce domaine est autant une affaire de physicien que de géologues (qu'on nomme de fait géophysiciens), et on trouve les deux profils dans les labos. Encore une fois, une ENS (Ulm ou Lyon) est conseillée, et selon si tu préfères la géologie ou la physique, tu peux passer par BCPST ou MP/PC. Enfin, en ce qui concerne la BCPST, faut quand même vouloir se taper deux ans de prépa à bouffer 75% de biologie et seulement 25% de géologie en SVT... Heureusement, il y a aussi beaucoup de maths et de physique en BCPST, ça compense un peu.

    Petit commentaire sur l'exobiologie. La majorité des exobiologistes sont des chimistes, et bien souvent l'exobiologie n'est qu'une (très) petite partie de leur activité à coté de chimie organique, biologie synthétique, biochimie et biologie moléculaire. Il n'est pas impossible d’atterrir dans ce monde en étant biologiste (j'ai été pris pour un stage avec le biologiste synthétique/exobiologiste Steven Benner malgré ma qualité de biologiste et ancien élève de BCPST), mais ça reste avant tout une histoire de chance et d'opportunités.

Discussions similaires

  1. Métier de la finance : orientation
    Par romich42 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 14
    Dernier message: 18/02/2016, 14h51
  2. Orientation vers un metier mobile
    Par d4mien dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2012, 12h53
  3. Orientation après le bac et métier
    Par Palmer Eldritch dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 15/11/2012, 18h13
  4. Orientation pour devenir astronome...
    Par Angel-kiss dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 08/09/2012, 09h51
  5. S.O.S orientation : Le métier de prof universitaire
    Par RiinouX dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/05/2010, 16h58