Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Choix orientation ; Mathématiques et Physique



  1. #1
    Ariri

    Choix orientation ; Mathématiques et Physique


    ------

    Bonsoir à tous !

    J'ai, auparavant, déjà posté des questions sur mon projet d'orientation du ce forum mais au fur et à mesure que je mûrit celui-ci d'autres questions m'apparaissent.
    Pour essayer d'être le plus clair possible je vais commencer par expliquer mes motivations, mon projet d'orientation "idéal" puis j'en viendrais aux questions.
    /!\ J'aimerais avant tout préciser que je suis au courant de la difficulté de ce que je vise (enfin..), tout autant que de l'inexistence des débouchés professionnels mais bon aucun autre métier ne m'attire. /!\

    Alors ; je suis actuellement élève en seconde, depuis très longtemps passionné par les Mathématiques et la Physique que je considère comme l'application pure des Mathématiques ces deux matières sont une passion et non une corvée, passer des jours entiers à résoudre des exercices ne me dérange pas, loin de là. Mon objectif professionnel est de devenir chercheur en Physique, (cosmologiste ?), dans le domaine où les Mathématiques et la Physique ne font qu'un. D'où la nécessité d'un parcours avec une solide formation en Mathématiques.
    Donc, après un Bac S spé Maths j'envisage plusieurs voies :
    Pour le L1/L2 :
    -Mpsi dans un grand lycée type LLG ou Le Parc (Tous mes professeurs qui y sont passés m'assurent que j'ai les prédispositions pour (Même chose pour mes professeurs qui ont une thèse))
    -Double licence Maths/Physique à l'UPMC
    Pour le L3 :
    -Depuis la prépa intégrer la double licence M/P
    -Depuis la prépa intégrer Ulm par concours
    -Depuis la double licence intégrer Ulm par dossier (pas de concours universitaires je me trompe ?)

    Notez que mon intérêt pour Ulm possède deux motivations : les études rémunérées (je suis vraiment pauvre) et le master de Physique fondamentale.

    Venons-en aux questions ;
    -Tout d'abord une interrogation annexe, comme mon objectif suprême serait d'intégrer Ulm, ce qui est possible en candidat libre, est-ce vraiment une bonne idée que de passer par la prépa ? Alors que je pourrais éliminer les matières qui ne sont pas aux concours en travaillant en autodidacte.
    -Jugez vous plus pertinent de passer par la prépa ou par la double licence pour mon parcours ? Je trouve important de noter que le master qui m'intéresse à Ulm est proposé en partenariat avec plusieurs établissements et particulièrement l'UPMC. Il me parait logique qu'après une double licence intensive (Bi-Di si ça parle à quelqu'un) en Mathématiques et en Physique je puisse intégrer le master de Physique fondamentale de l'établissement donc les méthodes de travail de la prépa sont elles un poids assez lourd pour faire pencher la balance du côté prépa ? Hormis ça je ne vois pas de raison de préférer la prépa à la double licence dont le master que je vise serait une des prolongations logiques.
    -Un troisième point qui m'apparaît maintenant et que je trouve judicieux de vous partager ; le cadre de l'université et donc de la double licence permet du travail d'approfondissement en autonomie qui n'est pas permis avec celui de la prépa non ? Ça m'apparaît comme une bonne alternative à l'idée de tout faire en autodidacte ce qui me parait risqué.

    En vous remerciant d'avoir pris le temps de me lire. En m'excusant pour les éventuelles fautes, incohérences ou points incompréhensibles. En espérant avoir été clair. Et en attendant impatiemment vos éclaircissements,
    Cordialement,
    Ariri.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    aro31
    Animateur Orientation

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    le choix de la prepa suffit amplement. pas besoin de se projeter à bac+5...
    les entrées à ULM se font principalement post prepa, pourquoi envisager d'emblée une autre voix nettement plus aléatoire?

  4. #3
    Ariri

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Justement je me demande si l'autre voie est vraiment plus aléatoire. L'objectif de la prépa est quand même la suite ! Comme l'UPMC est également habilitée sur le master qui m'intéresse c'est justement moins aléatoire de rentrer à l'UPMC à bac +1 non ?

  5. #4
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Bonjour,

    Vous pouvez aller en prépa et si, pour une raison ou une autre, vous n'avez pas l'école que vous voulez, vous pouvez toujours repartir à l'université, à niveau bac+3. Pour les domaines que vous visez, les avantages que vous procureront la prépa + ENS ne sont pas négligeables.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Ariri

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Merci pour vos réponses !
    Au final quels sont les avantages de faire prépa + ENS ? C'est pareil que de faire tout mon cursus à l'université comme elle est habilitée pour les mêmes masters non ? Excepté la différence de mode de travail entre la prépa et l'université.
    J'ai également vu sur le site de LLG des conventions entre le lycée et certaines université parisiennes dont l'UPMC. Il y est également notifié que des passerelles (à condition de bons résultats) sont possible entre la prépa et l'université mais aussi l'inverse ! Au final j'ai juste à me demander si je préfère aller en prépa ou en licence sauf que je n'ai aucune réponse à cette question. Excepté donc s'il y a un réel avantage à formation égale à être à Normale Sup

  8. #6
    grenadine95
    Animateur Orientation

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Tu ne pourras pas être mieux formé qu’à Normale Sup.

  9. Publicité
  10. #7
    pm42

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Citation Envoyé par Ariri Voir le message
    Au final quels sont les avantages de faire prépa + ENS ?
    Comme déjà dit, formation excellente, encadrement plus que sérieux, environnement stimulant, accès facilité à pas mal de formations en France et à l'étranger...
    Inconvénient : il faut y entrer.

  11. #8
    Ariri

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    J'en retiens donc que j'ai mieux à aller en prépa puis à Normale Sup merci !
    Mais ça ne tiens pas de la légende du prestige de l'établissement cette histoire de formation excellente ? Et les avantages pour la suite sont réels, il y a une valeur à être normalien ?
    Bon bah j'ai plus qu'à avoir le meilleur dossier possible pour être pris à LLG !

  12. #9
    pm42

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Citation Envoyé par Ariri Voir le message
    Mais ça ne tiens pas de la légende du prestige de l'établissement cette histoire de formation excellente ? Et les avantages pour la suite sont réels, il y a une valeur à être normalien ?
    Si, si, c'est de la pure légende et il n'y a aucun avantage... D'ailleurs, si on te dit tous le contraire ici, c'est parce qu'il y a un complot pour entretenir ce mensonge global...

  13. #10
    grenadine95
    Animateur Orientation

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Il est tout aussi vrai que la sélection est rude pour y entrer.

  14. #11
    Ariri

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Il est vrai que celà me paraît évident vu comme ça.
    Rude mais dans quelle mesure ? C'est comme l'admission en prépa non ? Avec une bonne détermination et beaucoup de travail ce n'est pas inaccessible ?

  15. #12
    grenadine95
    Animateur Orientation

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    http://scei-concours.fr/stat2017/mp.html

    Rien d’impossible....jamais. Il faut toujours croire en soi.

    Mais il ne suffit pas de travailler, d’être déterminé et d’y croire. Il faut aussi quelque chose en plus. Peut-être que tu l’as.

    Si tu ne l’as pas, tu auras peut-être l’ENS sur dossier ou tu continueras ton parcours en fac. Il y a d’autres beaux parcours.

  16. Publicité
  17. #13
    pm42

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Citation Envoyé par Ariri Voir le message
    Avec une bonne détermination et beaucoup de travail ce n'est pas inaccessible ?
    Le problème, c'est que tu vas être en concurrence avec des gens qui ont tellement de talent qu'ils n'ont pas besoin de bosser pour rentrer dans une grande prépa.

    Tous les gens qui rentrent à Ulm ne sont pas des très bons mais le niveau moyen reste très élevé, assez loin de ce que tu connais au lycée. Et tous les ans, il y a plein de gens qui étaient excellents dans leur terminale et qui arrivent dans une des meilleures prépa de France. Et tous les ans, il y en a qui sont dans les meilleurs et d'autres qui découvrent qu'ils ne sont pas aussi bons que ce qu'ils croyaient.

    Tant que tu n'y es pas, on ne peut pas savoir.

  18. #14
    Ariri

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Justement je sortais de ce site en écrivant mon message, j'ai l'impression qu'une bonne partie des gens qui présentent le concours l'ont. Et surtout à LLG ce qui justifie encore plus, je trouve, mon choix de prépa.
    D'après mes professeurs c'est cohérent comme projet, ils me disent que j'ai mes chances. Ils ont l'habitude tous les ans y'a quelques personnes à +20 au bac et qui finissent à H4 ou même à Ulm à terme. C'est motivant d'entendre ça en comparaison des habituels "c'est impossible". Mais bon on verra bien !

  19. #15
    Ariri

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    (Je n'ai pas trouvé comment éditer mon message, excusez moi du double post).
    Je dérive un peu du sujet principal mais certains d'entre vous sont-ils passés par une grande prépa renommée ou par une ENS et veulent bien partager leur vécu ? J'imagine que si oui vous devez avoir d'énormes facilités partout ? Avez vous eu besoin de fournir des gros efforts pour y arriver en terme de travail ?

  20. #16
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Bonjour,

    Sur le forum on évite les anecdotes personnelles qui ne sont jamais bien représentatives de grand chose. En tout cas, elles ne doivent pas servir de support à un choix personnel. C'est pour cela que nous nous en tenons aux questions d'orientation.

    Pour rappel : http://forums.futura-sciences.com/or...ientation.html

    Pour la modération.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  21. #17
    Tibosax

    Re : Choix orientation ; Mathématiques et Physique

    Les statistiques d'admission sont disponibles ici :http://scei-concours.fr/statistiques.php

    L'esprit des concours est assez différents de celui des autres banques de concours, et porte beaucoup sur des questions ouvertes ou du hors programme. C'est donc la capacité de l'étudiant à raisonner sur des concepts nouveaux à l'aide d'outils connus qui est évaluée.

    Il est possible de redoubler la 2e année de prépa pour retenter le concours une 2e fois (ce que j'ai fait et qui m'a permis d'intégrer l'ENS de Lyon en Biologie). A noter qu'à une époque (je ne sais pas si c'est toujours les cas), les redoublants avaient des malus au concours. Il est également possible de rentrer sur dossier en cas d'échec au concours, mais cela change un peu les perspectives.

    Parmi les étudiants des ENS, on distingue les "normaliens élèves" (anciennement appelés normaliens) et les "normaliens étudiants" (anciennement appelés auditeurs). La différence réside dans le fait que les "élèves" sont recrutés sur concours, soit à l'issue d'une prépa (dit "1er concours") ou d'un cursus à la fac (dit "2nd concours"), tandis que les "étudiants" sont recrutés sur dossiers à l'issue d'une prépa, de la fac, d'un DUT ou d'un BTS (à noter que le fait de prendre des DUT/BTS dépend des départements).

    Les "élèves" sont rémunérés pendant leurs 4 années d'études à hauteur de 1300€ net par mois et s'engagent en retour à travailler dans le domaine public en France ou à l'étranger pendant 10 ans, dont les années d'études à l'ENS (4 ans) font partie. Restent 6 ans à effectuer dans le domaine public, ce que le duo thèse+postdoc permet de faire. Pour les élèves qui se destinent à une carrière dans la recherche/l'enseignement, c'est donc peu contraignant. Ça peut le devenir si l'on souhaite partir dans le privé, car il faut alors rembourser une partie du salaire que l'on a touché.

    L'autre avantage est l'obtention automatique d'une bourse de thèse à la fin du cursus à l'ENS pour les "élèves", ce que n'ont pas les "étudiants", qui doivent passer des concours à la fin de leur master pour obtenir leur bourse de thèse, et sont en compétition avec les étudiants de la fac et d'autres grandes écoles.

    En dehors de ces deux aspects, les élèves et étudiants reçoivent le même enseignement, ont le même nombre de stages, le même nombre d'années d'études et les mêmes diplômes.

Discussions similaires

  1. Orientation L3 Mathématiques
    Par mathilde85300 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/04/2015, 20h11
  2. Orientation en mathématiques
    Par Poincare2poin0 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/03/2015, 18h25
  3. Orientation après une licence de mathématiques...
    Par sophie387 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/01/2011, 16h01
  4. Orientation post-bac: Mathématiques.
    Par Mikihisa dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 31
    Dernier message: 04/07/2009, 17h31